RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Mar 21 Aoû - 7:41

Sur une lointaine côte Portugaise un homme se tenait debout, seul, face à la mer. Ses cheveux longs flottaient au vent. Ce matin là, il se voulait plus fort que d'habitude et soulevait les vagues qui venaient déferlées sur les rocs jaillissant de cette plage qu'Henriques avait découverte lors d'une quelconque promenade.

Le jeune Saint regardait au loin le navire qu'il avait trouvé la veille s'éloigné vers le sud, pour atteindre c'elle qui pendant longtemps a été appelée la Grande Mer. Il aurait dû être sur ce bateau. Il avait même déjà payé sa place, mais à la dernière minute, et malgré l'envie qui le dévorait de l'intérieur de retrouver le Sanctuaire, Henriques reporta son départ.

La nuit précédente, l'Hydre avait repensé aux derniers évènements de Cascais, et à cette rencontre avec le Spectre. Il avait repassé toute la scène dans sa tête, faisant remonté de lointains souvenirs tous liés en fait : Le monastère, Leonor, la perte de sa Cosmo-énergie. Tout finalement était lié et poursuivait un but, une trame... un destin dont Henriques n'avait jamais été maître.

Tout ce temps perdu, où il avait douté de lui, ou ses sentiments étaient divers et confus, n'étaient que le fruit d'une sombre manipulation et le fruit d'une machination sinistre. Il avait maintenant de nouveau renoué ce lien unique avec l'armure de Bronze de l'Hydre Femelle. Mais toutes ces années à végéter en dehors du Sanctuaire, avaient surement érodé ses sens et ses facultés de combattant. C'était la conclusion qu'il avait tiré, et la raison pour laquelle il avait remis à plus tard son retour.

"Ohhh!...Athéna! ...Pardon, mais je devrais patienter encore un peu. Avant de te retrouver, il me faut bien me préparer. Qui sais si d'autres Spectres ne sont pas à ma poursuite. Si je veux te défendre, il me faut avant tout en être capable."

D'un signe de la main, et se pensant seul, il revêtit son armure rose. L'éclat de celle-ci avait bien pâlit depuis toutes ces années et tout ces combats, mais elle continuait à être rayonnante, plus que ne l'était le Saint lui-même.

"Quelle étrange sensation. J'ai été fou de m'en être séparé si longtemps. J'ai bien peur d'avoir perdu de ma puissance, peut-être même mes réflexes et ma rapidité. Il ne me reste qu'a juger celà. Un adversaire aurait été plus propice, s'est certain, mais surement tout aussi mortel »

Esquissant quelques pas à gauche, puis à droite, le Saint de l’Hydre ajouta :
« Commençons par ma célérité »

Il se déplaça sur le côté, se lançant le plus rapidement possible pour juger de son habileté à esquiver. Mais la célérité n’y était pas. S’arrêtant sur un roc, il entreprit cette fois de se relancer à droite revenant ainsi à son point de départ. Il y mit tout son cœur. Il alla certes plus vite, mais restait en dessous de la légendaire vitesse de l’Hydre, celle dont on avait dit, il fut un temps, qu’elle égalait celle des Chevaliers d’or.
« Diantre ! Il fut un temps où je glissais sur le sol ! Si je ne parvint pas à faire mieux, je risque de mourir au premier combat »

Il s’arrêta. La dernière phrase qu’il venait d’employer le laissa songeur.

(Mourir…pourquoi, jusque là, la mort m’a été refusée ? Même Perséphone, Dame d’Hadès, ne m’a prise dans ses filets. M’aurait-elle épargnée ? Si oui pourquoi ?)

"Reprenons! J'aurais tout le temps et le loisir de m'enquérir de ces réponses une fois le Sanctuaire d'Athéna rejoins"

Il repris une nouvelle fois son exercice des dizaines de fois sans jamais atteindre son but. Il lui manquait encore quelque chose. Ce qui aurait dû n'être qu'une formalité allait se transformer en calvaire pour Henriques. Et le jeune Saint était loin d'imaginer ce qui l'attendait encore



Dernière édition par Henriques le Mar 21 Aoû - 12:29, édité 1 fois (Raison : Mise en page)
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Mer 22 Aoû - 20:20

Le Chevalier de Bronze était là à tester sa vitesse de déplacement depuis deux bonnes heures déjà, sans atteindre l'objectif qu'il s'était fixé: retrouver sa légendaire célérité de reptile. Pire que tout, au lieu de progresser il s'exténuait au point même de perdre un peu plus de sa rapidité. La fatigue commençant à se faire sentir, de lourdes gouttes de sueur commencèrent à perler sur le front, et à descendre le long du dos pour atteindre les muscles fessiers. Henriques dû se rendre à l'évidence, il lui faudrait plus de temps et cette remise en forme qu'il espérait facile semblait d’ores et déjà plus capricieuse que prévu.

"Comment cela se peut-il? Je n'y parviens pas! Le soleil est haut dans le ciel, et je suis déjà exténué. Il doit me manquer quelque chose. Voyons, réfléchissons...j'ai peut-être voulu brûler les étapes. Avant tout, tout chevalier d'Athéna a besoin de quoi?"

Parti bille en tête qu'il lui fallait retrouver sa forme physique et ses aptitudes de Chevaliers d'antan, Henriques en avait oublié l'essentiel: l'essence même des Chevaliers.

"Bon sang! Comment n'y ais-je songé plus tôt? Par ma propre volonté, je n’obtiendrai aucun résultat. Il me faut d'abord demander la faveur d'Athéna. Raaah! Pour ce manquement, je mériterais le fouet!"

Henriques s'agenouya donc au sol, baissant la tête et joignant une main, la paume contre sa poitrine gauche. Là Henriques livra ses sentiments à celle qu'il chérissait et qui restait dans son cœur.

(Athéna!...Je suis là, ma douce princesse. Divinité des divinités, j'ai par le passer offert mon corps en rempart face à tes ennemis. J'ais par la suite quitté le Sanctuaire pour accomplir une mission dont je ne suis jamais revenu. Mais...)

Sincère, le beau portugais l'était. A chaque fois qu'il s'adressait à elle, il ne pouvait que livrer son cœur, ses inquiétudes, ses amertumes, ses joies et ses peines. Il avait pris cette habitude d'étaler au grand jour ses sentiments, tout ce qui lui passait par la tête, car elle était pour lui, le sang qui coulait dans ses veines.

(...mais mon cœur est resté entier jusqu'à aujourd'hui, et il le restera! Et... si de naguère, comme contre Dame Perséphone, je dois me dresser,...alors je le ferais encore! Et tant que la mort ne voudra pas de moi, toujours je serais là pour te défendre de ma vie. J'en fais le serment!...)

C'est là, bien concentré, qu'Henriques en vint au vif du sujet le concernant. Il pensait avoir passé tout le protocole dû au rang de déesse d'Athéna, qu'il implorait à cet instant, il pensait donc légitime à cet instant formuler sa requête.

(Divine Athéna...Perdu, je le suis sans toi. Je cherche désespérément à redevenir celui que j'étais, sans y arriver. Je comprends, enfin, qu'avant tout, je dois quérir ta faveur, sans quoi, il me sera impossible de t'honoré comme tu le mérites. Aussi, si tu le veux bien, accorde moi un peu de ton aura bienveillante...un peu de ta tendresse, et de ton amour...et un soupçon de ta cosmo-énergie, s'il te plait pour que...)

Et là, mû par un sentiment d'enthousiasme, il se releva d'un bond et les mots sortirent de sa bouche à haute voix en même temps que la fin de sa supplique:

"Henriques redevienne le Saint de l'Hydre tant redouté de ses adversaires!"

Comme une réponse à sa requête, l'armure de l'Hydre qu'il portait sur lui, vint à s'illuminer comme jamais depuis bien longtemps. Toute la plage était plongée dans un halo rosâtre étincelant. Chaque grain de sable devenait comme un miroir poli qui reflétait chaque rayon à son voisin immédiat. Un effet tel que l'on aurait dit que tout autour d'Henriques était doré. Une plage d'or!!!

Le porteur de l'armure en question, compris alors qu'il avait la faveur qu'il avait demandé. A cet instant, et retrouvant ses forces, il se sentait prêt à reprendre ce qu'il avait commencé. Il aurait pût, en effet. Mais la donne avait changée. Henriques allait changer de cap.

Sa méditation l'avait amené à une nouvelle étape de réflexion. Il avait souhaité recevoir un peu de la Cosmo-énergie d'Athéna. En faisant cette requête, il comprit qu'il lui fallait retrouver la sienne. Autrement dis, devenir qu'un avec l'armure de Bronze de l'Hydre Femelle.

Sa nouvelle ligne de conduite, était maintenant tracée.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Jeu 23 Aoû - 19:46

Le vent redoublait de force. Les vagues déferlaient avec de plus en plus de violence sur les rochers de la plage. Quelques écumes perdues venaient déferler sur l'armure d'Henriques. Le beau jeune homme, les cheveux encore au vent, regardait l'horizon. Dans ses beaux yeux noisette, brillait comme une étincelle. Le sourire aux lèvres, le jeune Portugais avait compris que dès cet instant, il trouverait toujours le soutien de celle qu'il venait d'implorer. Aussi, son cœur revivait de nouveau. Ironie du sort, Henriques qui était capable de se régénérer, éprouvait plus de plaisir de savoir son cœur si longtemps endolori revenir à la vie que de pouvoir soigner des blessures, même mortelles. Le Saint sentait comme une douce chaleur au tréfonds de lui grâce à cette merveilleuse espérance que lui offrait la déesse du Sanctuaire: l'espoir de la revoir à nouveau, et de sentir son amour inégalé.

"Maintenant, je sais...je sais bien que je te reverrais, Athéna. Et je ne laisserais personne se mettre en travers de ma route. Vois! J'ais retrouvé l'envie qui m'animait autrefois. J'ai retrouvé la lueur d'espoir que tu m'offrais. Je suis redevenu un Saint de l'espoir! Aucune menace ne planera sur l'humanité sans que moi, Henriques, le Chevalier de Bronze de l'Hydre, n'ait d'abords donner ma vie en sacrifice pour que cela n'arrive."

Sur ce monologue riche de vérité en sentiments, Henriques s'assit en tailleur sur l'un des rocs. Il adoptait la posture du lotus, et joigna les mains. Fermant les yeux, il commença à se concentrer, pour ne faire qu'un avec l'univers, et retrouver toute la source de son cosmos.

(Si je veux redevenir celui que j'étais, il me faut atteindre le cosmos de mon totem: l'Hydre Femelle. Je dois canaliser cette énergie pour pouvoir la contrôler à nouveau. Ce faisant, le sang de l'hydre immortelle pourra se mêler au mien et m'offrir une chance unique au combat que nul autre chevalier ne possède : la Régénération!)

(J'ai mis tant d'années à parfaire cette technique, qu'il serait dommage que je ne parvienne plus à la maîtriser.)

Et revivant les évènements de Cascais, avec le vieux pécheur mortellement blessé, puis son propre corps calciné retrouvé ses chairs et la vie, Henriques ne put qu'admettre la chose suivante:

(L'autre jour..dans les ruelles de Cascais...ce n'était pas de mon simple faîte. Et je suis convaincu, que déjà là, Athéna veillait sur moi. Je ne peux me tromper!)

Il répéta cette dernière parole avant d'entamer sa méditation.

(...Je ne peux me tromper...)

Alors, l'éclat de son armure s'intensifia. Tout le corps d'Henriques s'auréola de mauve et de rose offrant au paysage comme la lueur d'un phare pour les navires égarés. L'esprit d'Henriques; quant à lui, atteint l'atmosphère de la terre, puis le cosmos, jusqu'à atteindre sa constellation. Là, le Saint entra en harmonie avec les corps célestes. Il voulut allez plus loin, au delà de ce qu'un chevalier de bronze pouvait faire. Dans le même temps, son corps sur terre accumulait des effluves roses et mauves venant de toute part. Chacune d'elles venaient grossir son aura, et l'éclat de son armure de l'Hydre.

Henriques, étant concentré à l'extrême ne se rendait compte de l'ampleur que prenait la quintessence de son pouvoir dans son corps.

Il voulu donc allez plus loin, jusqu'au Constellation Nordiques, et plus particulièrement celle d'Epsilon dont le gardien était Samiel. Depuis leur rencontre et leur affrontement, les deux hommes avaient noués un lien unique. Le Bronze de l'Hydre crut bon d'aller puiser dans cette étoile une énergie supplémentaire. Et quant il y parvint, toutes les images de son séjour en Asgard repassèrent dans son esprit.

Sur la plage, il y eut alors une énorme explosion d'énergie cosmique. Alors que le jour était maintenant bien avancé, il y eut comme un énorme soleil qui illuminait toute la baie. Le vent s'arrêta soudain. Les vagues se tarirent pour ne laisser que quelques ondes. Et quand la phosphorescence de l'explosion cosmique s'atténua, elle laissa apparaître la silhouette d'un Chevalier de l'Hydre debout, et au sommet de sa puissance.

Des étincelles crépitaient tout autour d'Henriques, comme s'il était chargé d'ondes électromagnétiques. Il était maintenant prêt à tester ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Mar 28 Aoû - 6:53

Le soleil bientôt allait commencer sa déclinaison, pour laisser bien plus tard place à un nouvel astre. Sur cette plage isolée du Portugal, Henriques était parvenu à atteindre son Cosmos, sensation qu'il avait perdu de puis des années. C'était comme si c'était la première fois, lorsqu'il suivit l'entrainement du Chevalier d'Argent du Cerbère au Sanctuaire. 14 années s'étaient écoulées depuis. Henriques avait certes vieilli, mais son corps regorgeait de vie, le totem de l'Hydre ayant effacé les traits du vieillissement.

Debout, son armure crépitait et rayonnait de milles effluves colorées. Cette fois Henriques se sentait prêt à retenter son exercice de vitesse. Il se concentra, prit son élan pour se lancer vers la gauche. Cette fois-ci c'était bien différend des autres tentatives. Son déplacement faisait le bruit d'une flèche qui fendait le vent. Le Chevalier de Bronze de l'Hydre parvenait même à partir aussi vite dans l'autre sens sans même marquer l'arrêt. Et quand il s'élança vers l'avant zigzagant à vive allure, ses pas glissaient sur le sol à la manière des reptiles. Content de sa réussite, Henriques ne s'arrêta qu'après plusieurs minutes sur un ponton rocheux qui surplombait l'océan. Il ne souffrait d'aucune fatigue. Aucune goutte de sueur n'avait fait son apparition.

"Aaah! Que me voilà content! Je savais que je pouvais retrouver ma vitesse légendaire. Il ne tient plus qu'à moi de ne point me laisser m'encroûter. Ce genre d'exercice, il me faudra le faire régulièrement..."

"...Bien! Passons aux choses sérieuses. Qu'en est-il de mes attaques favorites?"

Surplombant l'immense liquide bleu, Henriques se souvint qu'il maitrisait l'élément. Il se concentra à nouveau, joint ses deux mains l'une contre l'autre pour former comme une gueule de reptile. L'énergie se cumula ainsi dans le creuset formé.

"Le Crachat de l'Hydre!!!!"

Une immense gerbe d'eau jaillit de l'océan juste devant Henriques, prenant l'apparence d'une tête d'Hydre. Le Saint la vit s'élever haut dans le ciel, pour ensuite éclater en fines gouttes qui s'éparpillèrent et retombèrent sur le Chevalier et tout autour de lui. Chaque goutte qui rentrait en contact avec l'armure semblait la fortifier.

"Je n'ai donc pas perdu de ma superbe. Mais qu'en est-il de mon Mellow Poison? Je n'ai point d'adversaire pour le tester, et étant moi-même immunisé, me l'infliger ne me permettrait pas de juger de son efficacité!"

Henriques regardait son poing, duquel il avait fais jaillir les crocs de son armure. Il y avait bien ce liquide qui en suintait, mais comme il l'avait dit lui-même il ne pouvait tester cette technique.

C'était certes sans compter sur la main du destin. Une ombre s'approcha furtivement de la plage. Elle avait été attirée par le Cosmos déployé de l'Hydre. Elle portait un surplis et tandis qu'elle avançait...

"Montre-toi! J'ai ressenti ta présence maléfique au moment même où tu as posé tes pieds sur ce sol."

Depuis le combat contre un des suppôts d'Hadès à Cascais, et maintenant qu'Henriques avait retrouvé son Cosmos, il devenait une proie facile pour ses autres ennemis qui parcouraient cette terre lusophone. Il ne savait encore pas qui avait lancé cette traque contre lui, il le découvrirait beaucoup plus tard. Mais, et il s'en doutait, quelqu'un tirait les ficelles dans l'ombre et semblait en vouloir particulièrement au Saint de l'Hydre. Quelle en était la raison? Et qui était ces inconnus? Des Spectres, oui, mais leurs surplis étaient si étrange...

Le nouvel arrivant s'exprima avec une voix ironique:

"Merci de m'avoir indiqué ou tu te cachais, in in in. Je vais maintenant pouvoir m'amuser avec toi, et mon Maître n'en sera que ravi de te savoir mort, in in in"

"Amusons-nous, alors! Mais je te préviens, il ne te sera guère aisé de mettre fin à mes jours. D'autres l'ont tenté mais sans résultat. En garde vile créature!"

L'entrainement du Chevalier de Bronze de l'Hydre allait se poursuivre par ce combat inattendu.


Dernière édition par Henriques le Mar 28 Aoû - 7:05, édité 1 fois (Raison : L'orage!)
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Sam 1 Sep - 8:43

Finalement et contre toute attente, Henriques faisait face à un Spectre. Le Portugais pouvait rester plus que songeur. En effet, combien de ces créatures étaient à sa poursuite? Et pour quelles raisons? Le Chevalier de Bronze de l'Hydre voulait profiter de la situation pour soutirer quelques informations.

L'adversaire avait les traits tirés et une longue chevelure rose; couleur inhabituelle pour le commun des mortels, mais il y avait comme une sorte de mode chez les morts d'Hadès. Peut-être le résultat d'un séjour au Cocyte. Un surplis noir avec quelques excroissances de chitine, laissait deviner une poitrine. Le Spectre était donc une femme. Et sa fine bouche doucereuse le faisait comprendre. La voix aussi affirmait l'identité de son sexe. D'ailleurs la demoiselle s'exprima.



"In In In! Pauvre petit Henriques! Tu te crois toujours aussi invulnérable...c'est ce que nous allons voir!"

Elle s'élança avec une telle rapidité qu'Henriques en fut surpris. C'est un coup de poing ravageur dans l'estomac qui fit réaliser au Saint son erreur. La belle enchaîna avec d'autres coups fulgurants bien placés, puis se retira vers l'arrière pour lancer une nouvelle attaque.


(D'accord! J'avais oublié combien on peut avoir mal de sous estimer son adversaire) Songea le Saint de l'Hydre.

Les coups subis avaient laissés une douleur indescriptible, pourtant le Bronze de l'Hydre n'avait point vacillé. L'armure qu'il portait lui permettait d'être plus robuste qu'il n'y paraissait. Voyant son adversaire s'exécuter dans une somptueuse danse rituelle, Henriques redressa le torse et se prépara à un nouvel assaut. Cette fois, il serait cosmique, le Saint sorti donc ses crocs de ses poings prêt à riposter.

La femme alignait plusieurs gestes d'une grande élégance. La danse en était presque envoûtante, tant tout était précis et millimétré. Quand elle acheva sa chorégraphie, elle fut baignée d'une pluie de poussière cosmique qui firent briller de milles feux son surplis. Elle avait les bras levé, et s'adressa au Saint:

"In In In! Tu t'amuses bien? Attend la suite, pauvre Saint..."


HYPNOTIC DANCE OF THE MOON!!!
Elle virevolta sur elle-même créant ainsi un vortex qui alla frapper de plein fouet le Portugais. Le Saint fût soufflé par cette vague d'énergie. Seuls ses cheveux se soulevèrent lorsque lorsque l'attaque l'atteignit. Aucune blessure apparente, mais Henriques, bouche bée, ne réagissait plus. Le front de ce conflit était psychique.

Tandis que son corps restait paralysé, Henriques affrontait une vision des plus effroyables. Il revivait l'incendie du monastère où il avait grandi, mais cette fois depuis les yeux même du Spectre qui l'avait provoqué à l'époque. Il put voir ainsi tout les frères moines mourir brûlés vifs et ceux qui tentaient de s'enfuir déchirer en deux par la main du corps dans lequel se trouvait prisonnier Henriques. Mort, violence et souffrance se lisaient dans tous ces pauvres hommes de bures.

Henriques voyant cela ne pouvait modifier l'histoire. Il était l'horrible spectateur enfermé dans le corps du bourreau du monastère.

Tandis qu'il végétait perdu dans cette vision cauchemardesque, la belle jeune femme aux cheveux longs et chatoyants, s'approcha lentement du Saint immobile. Elle tourna autour de lui, caressant ses cheveux, puis entoura son cou de ses deux bras. Son visage était juste devant celui d'Henriques. Et le Spectre vint déposer un doux baiser sur la bouche d'Henriques.

"In In In! Tu es à moi maintenant! Tu feras tout ce que je veux. Ce petit baiser, est le prélude du baiser mortel que je vais te donner ensuite. Au moins ta mort sera heureuse...In In In! Que je suis sotte, ce corps ne ressent déjà plus rien. In In In"

"...Ju...Judas...Ton baisé est un baisé de Judas...Tu vas le payer!"
Henriques était parvenu à sortir de sa torpeur. Il s'était ressaisit en pensant très fort Athéna et en se convainquant que tout ceci avait déjà eu lieu et qu'il ne pouvait plus revenir en arrière. Réalisant la prouesse du Saint, le Spectre fit un salto arrière pour se placer hors de portée de l'Hydra, mais malheureusement bien trop tard

"Tu souhaitais un corps à corps plus collé-serré, et maintenant tu t'esquive!...Mais c'est trop tard, ma toute belle...Regardes bien le flanc de ton rein gauche, et tu verras que tout est fini pour toi"

Lorsque la danseuse se risqua à glisser un œil vers la zone décrite, elle put y observé trois trous sanguinolant dans son armure. Sans qu'elle s'en rende compte, Henriques en sortant de son hypnose, avait frappé la belle sur le flanc, lui inoculant par là-même son terrible poison: Le MELLOW POISON"

"Je...Je...Arg...Je ne faisais qu'obéir aux ordres!...Ce n'est pas vraiment ce que je souhaitais, Henri...ques!"

Elle s'effondra sur le sol, sentant dans ses veines le terrible venin ravageur. Henriques, ayant lu dans ses yeux un appel à l'aide ne put s'empêcher de la rejoindre, s'agenouyant à ses côtés. Il souleva sa tête d'une main, et de l'autre son corps pour se rapprocher d'elle naïvement.

Le Saint sentant une vaine repentance, se voulait plus tendre avec son ennemi, à l'image de qu'aurait fait Athéna.

"Parles-moi! Je ne connais même pas ton nom"

"Ca...Cassandra!"

"Cassandra... Je vois bien que toi aussi tu es l'objet de sombres manipulations. Si au moins tu pouvais me dire qui tire les ficelles dans l'ombre, je pourrais venger ta mort"

"... "

Il n'y eut plus aucun souffle plus aucun espoir. Henriques reposa le corps sans vie au sol. La seconde d'après, le corps de la belle guerrière se désintégra en un amas de poussière qui finit balayé par le vent. Le Saint de l'Hydre restait toujours sans réponses. Il se savait chassé, mais ne savait pourquoi. Cette Cassandra ne faisait qu'obéir à un Spectre plus puissant. Peut-être, d'autres victimes viendraient derrière elle.

Réalisant qu'il était parvenu à contrer cette nouvelle menace, et comprenant que pour en apprendre d'avantages il lui fallait rejoindre les siens, Henriques se décida donc à partir pour rejoindre les siens, comme il l'avait envisagé au départ. Il quitterait à nouveau sa terre bien-aimée: le Portugal!

Sous peu, oui sous peu, il pourrait retrouver Athéna!!!


Dernière édition par Henriques le Sam 1 Sep - 11:27, édité 1 fois (Raison : Pas eu le temps de me relire ce matin^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   Sam 1 Sep - 20:47

Entraînement validé

Tu peux faire ta demande de bonus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1754] Un Chevalier renaissant [entrainement Solo d'Henriques]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-