RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1748] Une nouvelle menace...[Void]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Mar 11 Sep - 22:27

    La conclusion de ce combat commençait à se dessiner, et pour le moment elle n'était pas vraiment à l'avantage du champion d'Asgard. Même s'il était parvenu à se fondre dans les ombres pour éviter une partie de l'assaut combinée de Void et de son animal de compagnie, Epsilon avait terminé au sol, baignant allégrement dans son propre sang alors que son armure commençait à tomber en miettes. A ce moment où l'on aurait pu croire tout achevé, Samiel parvint néanmoins à se redresser et à se relever sous le regard de son adversaire qui l'observait froidement à quelques pas. L'intense sentiment qui lui permettait de continuer le combat n'avait pas échappé au Chevalier du Chaos, et sa détermination à vaincre semblait le laisser songeur... Quelques secondes, tout au plus. Le temps de réfléchir à comment mieux le briser.

      « Brunissen? C'est qui ça? »

    Il y avait quelque chose dans la voix de Void qui laissait présager une mauvaise surprise : de l'amusement guidé par une cruauté gratuite et purement mauvaise. Pendant que le loup d'Asgard sortait ses griffes pour se jeter sur lui, l'homme au masque resta immobile, semblant se délecter des efforts vains de son adversaire alors que ses griffes ne faisaient que trancher le vide. Sa silhouette se déformait pour laisser ces attaques à travers comme si de rien n'était. Il fallut attendre la gueule de loup de cosmos azur pour forcer le mystérieux personnage à réagir en mettant ses bras en croix pour amoindrir l'impact de la technique de Samiel. Cette dernière, amoindrie, ne tarda pas à voler en éclats lorsque Void déplia les bras avec violence, balayant de son Cosmos obscur celui de l'Ase. Continuant sur sa lancée, il poursuivit son petit jeu sur le même ton sadique visant à transformer la lueur d'espoir de sa proie en désespoir le plus sombre et absolu.

      « Allez, réponds-moi... Je me ferai un plaisir d'aller lui rendre visite en Asgard une fois que je me serai occupé de toi et de ta Prêtresse! »

    Persécuteur dans l'âme, Void semblait avoir une idée précise de ce qu'il ferait à Brunissen lorsque ses pas le mèneraient sur les terres d'Odin... Et à l'écouter, il n'y avait pas vraiment de quoi se réjouir. Profitant de son petit effet, le Chevalier du Chaos ferma ses poings qui s'entourèrent d'une aura obscure, comme s'ils s'étaient métamorphosés en brume obscure. Déchainant alors toute sa furie, Void fit un bond pour se rapprocher de Samiel et le rouer de coups si violents qu'ils auraient pu être ceux d'un géant des glaces de sa contrée. Cependant menacer ce qu'il avait de plus précieux et briser son corps morceau par morceau n'était pas encore assez au gour de l'homme au masque. Il fallait aussi qu'il l'écrase sur le plan Cosmique... Et pour ce faire, quoi de mieux que l'attaque du Spectre qu'il avait lui-même tué plus tôt?

      « Tu as l'air de bien connaitre le bossu à qui j'ai piqué ces tentacules... Je crois que je vais lui faire le plaisir de le venger avec sa propre attaque! »

    « KHAOS BIND ! »
    Mettant un terme à son attaque physique en faisant brusquement un pas en arrière, Void appela à lui les membres de l'ancien adversaire du loup. Surgissant de son dos, ils s'enfoncèrent immédiatement dans le sol en se multipliant par dizaines. Surgissant des profondeurs une poignée de secondes plus tard, ce fut une montagne de tentacules sombres qui s'éleva sous les pieds de Samiel pour l'emporter vers les cieux où ils pourraient le tordre, le broyer et le démembrer sans qu'il puisse opposer la moindre résistance. Comme possédées par l'esprit vengeur de Raïmi, les longs membres chitineux crissaient les uns contre les autres dans un son aiguë qui n'allait pas sans rappeler le rire strident du Ver des Enfers. Était-ce la fin pour le Guerrier Divin d'Epsilon?


Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Jeu 13 Sep - 22:52

Void posait des questions et, tout comme le ver pervers, pensait pouvoir s' en prendre à l' élue de son coeur. Que devait-il dire et faire ? Lui répondre ou non, mais vous connaissez le caractère bien trempé de cet animal solitaire et peu bavard. Il souriait car comme l' avez fait Raimi, à vouloir s' en prendre à ce qui était le plus cher pour lui, il risquerait fort bien de vraiment perdre la tête. Tout dans ce combat avait déjà comme un air de déjà vu et le futur qui se présentait à grand pas ne pouvait se tromper. La victoire était toute proche qu' il le veuille ou non, qu' il admette ou non. Il était sur la pente descendante.

Avant de vouloir une réponse comme celle-là, il faudrait peut-être pensé à répondre à mes questions vermine. Pourquoi vouloir combattre Asgard et vouloir la mort de notre prêtresse ? Crois-tu réellement que nous, les guerriers divins, te laisserons faire ? Regarde toi en ce moment, tu as déjà du mal à faire plier genoux à terre...mais faisons un marché si tu as le sens de l' honneur, ce que je doute. Si je te bats je te laisse la vie sauve à condition de me montrait ton visage et de me dire quel est ton but envers Asgard et ces dieux. Mais si je perd, je m' engage à te mener vers notre prêtresse...en sachant que d' autres que moi te tomberons dessus, cela va de soi.

Le tordu de service chargea son cosmos sombre dans les poings, puis déchaîna toute sa haine et sa puissance sur le corps du loup. Il bloqua deux, trois, coups avant de laisser Void le martelait encore un peu plus car de par sa fougue légendaire il aimait se prendre des coups. Cela lui donnait de la rage au ventre ..

Tu aimes ça mais regarde moi bien. ça ne me fais ni chaud ni froid petite frappe ! lâcha t' il dans l' échange.

L' adversaire de Samiel d' Epsilon n' avait vraiment rien compris dans l' art de combattre ni dans ce qu' il pouvait en découler. Pour la troisième fois depuis le début de ce combat, Void utilisa l' attaque volait du défunt spectre. Pourquoi ? Comme-ci le loup n' en connaissait pas exactement les rouages désormais. En garde, le god warrior vit les tentacules de Void filaient dans le sol avant que celles-ci ne se multiplies par dizaines. Fenrir déchaîna encore plus de puissance et de rage dans les cieux nordique. Les pauvres habitants de cette citée devait se dire que la fin du monde était toute proche, mais non pas encore. Rassurez-vous simples mortels !!

Pauvre fou !

Les tentacules jaillirent du sol et envoyèrent Samiel vers les cieux, mais, à la grande surprise de void, ce dernier eut à faire à un retour de manivelle. Car dans un temps calculé et maîtrisé, il allait devoir faire face à une illusion comme tout à l' heure.




Le cosmos du loup annula une grande partie de cette attaque en laissant simplement quelque flux cosmique ressortirent et se faire absorbé par la God Robe d' Epsilon. Toujours dans les airs sombre, le loup déchira de ses griffes divines ses maudites tentacules avant de les renvoyaient vers le bas.

Tiens je te les rends...hurla le loup.

C' était le moment parfait pour lançait son ultime attaque. Celle qui ferait que Void serait vaincu sans aucun doute. Alors le cosmos du loup d' Asgard s' amplifia de plus belle, les éclairs de foudre ne cessèrent de s' accumuler et d' explosaient autour de la surface de combat en laissant des stigmates importantes. Le cosmos de l' ase venait de s' étirait sur une centaine de mètre et laissait apparaître la vrai puissance de ce puissant guerrier. Les détonations de foudre firent transformé la masse en une armée de loup de cosmos. Elle était enragée et au plus la foudre frappait, au plus elle grossissait avant de déferler telle une vague déferlante et d' engloutir cet energumène.

Mais ce n' était pas assez. Non. Le loup voulait frapper encore plus fort alors il désamorça une descente virtigineuse, trop rapide aux yeux des humains et visa sa cible. Il se mélangea à sa création quasi divine et sa silhouette se transforma en loup tueur l' espace de quelques secondes. La puissance de son attaque était telle qu' elle créa une onde de choc importante avant que le sol ne céda et se désintégra sur une vingtaine de mètres. Void ne pouvait être encore en vie...


Revenir en haut Aller en bas
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Sam 15 Sep - 23:39

      « T'es un rigolo toi, hein? Tu crois que je vais m'inquiéter d'une bande de sauvages dégénérés qui protègent un pays enterré sous la neige? Tu penses vraiment que j'ai besoin de ton aide pour l'atteindre, ce trou paumé? Tu espères sérieusement que je vais accepter ton petit pari alors que je ne fais déjà que jouer avec toi? Hahahaha! »

    Void se tordait de rire alors que ses tentacules jaillissaient du sol pour en terminer avec Samiel. Les mains sur le ventre, le Chevalier du Chaos semblait vraiment trouver le speech du loup ridicule au point d'en rire à gorge déployée. Mais peut-être était-il en train de crier victoire trop vite! En effet, quelques secondes plus tard, le Guerrier d'Odin utilisait de nouveau son étrange danse des ombres pour esquiver sans mal une grande partie de ses tentacules. Epsilon trancha ce qu'il restait de ces dernières pour tenter des les renvoyer vers son propriétaire, mais celui-ci les fit disparaitre d'un mouvement de la main, les faisant retourner à son étrange combinaison. La suite fut cependant bien moins amusante pour l'homme au masque opaque...

    Dans un hurlement cosmique à glacer le sang et repris par une multitude de voix, des centaines de loups astraux se matérialisèrent dans les environs sous l'impulsion démesurée du Cosmos de Samiel. Alors que le ciel se déchirait et que les terres aux alentours étaient ravagées par ses fantastique ondes de Cosmo-énergie, Void fut happée par la nuée de créatures toutes de crocs et de griffes armées qui le lacérèrent de toutes parts en le submergeant de tous côtés. Malgré ses tentatives pour résister, l'inconnu à la sombre robe se retrouva trainé sur le sol, déchiqueté de toutes part, éventré même par la gueule avide d'un des loup. Alors qu'un étrange liquide noir coulait sur le sol, Samiel décida de porter le coup de grâce avec une attaque en piqué depuis les airs qui fit exploser tous les terrains avoisinant, entrainant la disparition cataclysmique de toute sa meute enragée. Il était difficile d'imaginer, derrière ce rideau de poussière soulevé, comment le Chevalier du Chaos aurait pu survivre... Et pourtant...

      « Impressionnant. Tu as dépassé toutes mes attentes, Samiel. Je ne m'attedais pas à trouver un si puissant Cosmos dans votre clique de barbare... Parfait! C'est tout bonnement parfait! »

    Ses paroles provenaient d'une position toute proche de Samiel. Lui qui s'était écrasé et légèrement enfoncé dans le sol, juste là où son adversaire s'était trouvé, ne pouvait cependant deviner exactement d'où elle provenait. A la seconde suivante cependant, le rideau de poussière autour du loup du Nord retomba, dévoilant dans son dos la silhouette de son adversaire. Ce dernier semblait en bien mauvais état : sa tenue déchirée de toute parts ne semblait plus savoir comment se régénérer, et même une petite fissure était apparue dans son masque. De toute évidence, il avait souffert de la dernière attaque de Samiel, mais cela n'avait pas été suffisant pour le mettre hors d'état de nuire, ni pour le vider de ses forces. Dans la paume de Void, celle ouverte vers le dos d'Epsilon, se trouvait une étrange sphère Cosmique complètement noire, qui semblait déformer l'espace autour d'elle et aspirer toute l'énergie environnante. L'Ase n'eut pas le temps de réagir à cette menace : déjà, le chevalier du Chaos bougeait et lui enfonçait cette sphère dans le dos, qui immédiatement explosa pour se répercuter partout dans son corps.

    « COSMIC BREAK ! »
    Cette attaque eut un effet étrange sur Samiel. Loin d'être blessé, celui-ci sentit plutôt son corps s'affaiblir. Alors que l'énergie noire progressait dans son corps à une vitesse effrayante, tout son Cosmos disparaissait, le laissant faible et vulnérable, incapable d'enflammer son énergie ou de lancer la moindre de ses techniques. Toute ces explosions et lumières qu'il avait invoqué un peu plus tôt devinrent un lointain souvenir alors que toute l'énergie du loup d'Asgard s'évanouissait lentement. Bientôt, la terre cessa de trembler et le ciel de vibrer sous l'influence de la rage d'Epsilon. Void venait de supprimer toutes ses dernières réserves, le rendant ainsi aussi démuni qu'un simple humain n'ayant jamais connu l'existence du Cosmos.

    Dans l'air s'éleva le son horripilant d'un rire mauvais et moqueur. Donnant un violent coup de pied dans le dos de Samiel, le Chevalier du Chaos l'envoya se trainer plus loin. Sur de sa supériorité, il n'hésita pas à tranquillement marcher jusqu'à lui pour aller lui remettre un coup dans le côtes, suivit d'un second au visage. L'attrapant ensuite au col, Void lui mit deux nouveau poings dans la tête, dont le dernier l'envoya s'écraser au sol. D'un calme si froid qu'il en devenait effrayant, l'homme au masque marcha jusqu'à poser ses bottes juste devant la tête de Samiel; forçant celui-ci à lever la tête vers lui s'il voulait le regarder.

      « Je t'ai privé de ton Cosmos, sale chien. Sans lui, tu ne peux plus gagner. Tu es condamné à te trainer à mes pieds... Je pourrais alors te torturer longtemps, te forcer à me regarder lorsque j'éliminerai tes compagnons un à un, lorsque je m'occuperai des cas de la Prêtresse et de Brunissen... Mais je ne le ferai pas. Tu t'es bien battu et tu m'as été utile. Je n'ai rien de personnel contre toi, Asgard, ou ta Prêtresse... Je veux juste voir cette dernière morte. Rien de plus. Ce sera une épine de moins dans mon pied. Quant à toi, je vais t'achever rapidement et proprement. Si tu as des dernières paroles, c'est le moment de les sortir... »

    Impitoyable, Void leva son poing qui commença à s'entourer d'une intense aura ténébreuse.


Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Mer 19 Sep - 23:51

Ce n' était tout bonnement pas possible, Void avait survécu à la toute puissance du furieux loup d' Asgard. Comment ? Cela resterait probablement un mystère dans la tête du god warrior. Pour autant, la partie n' était pas finie et il allait devoir se préparait à défendre. Le cosmos de Samiel avait perdu de sa vitalité et son corps était blessé mais il tiendrait sa position ne serait-ce que par fierté tout d' abord. L' immense nuage de poussière se dissipa et vint le moment ou les deux hommes furent dos-à-dos. Void avait tout de même bien souffert, il était mal en point au vu de la puissance dégagé par l' ase.Tout en serrant les poings, il lui répondit:

Que croyais-tu crétin ? Qu' on ne fait que boire des coupes d' hydromel et se tapait dessus.Franchement, non ! Allez vient qu' on en termine une bonne fois pour toute...

Dans la main de l' adversaire, une boule d' énergie cosmique se préparait à frapper. Elle était étrange car c' était comme-ci cette sphère aspiré le néant tout autour d' elle. Pris de vitesse, le loup se prit violemment l' attaque dans le dos avant de sentir qu' il perdait la quasi totalité de son cosmos. Que son cosmos s' atténué comme aspiré par le néant. Même le décor changea sous la menace de voir perdre le loup d' Asgard. Le ciel redevint normal et seul le décor lunaire créait par ses hommes resterait tel que. La vie paressant l' avoir quitté, Epsilon se fit une cible immobile et l' autre sadique en profita tranquillement.

Le même rire sadique, il arriva jusqu' à lui en lui portant un coup de pied dans le dos. Volant à plusieurs mètres de là, le loup serra les dents quand Void, lui, fit le chemin pour continuait le supplice. Telle une marionnette désarticulée, il n' était plus qu' une ombre mais pourtant dans son coeur vibrait une puissance tout autre que celle du cosmos. Une seule personne dans ses pensées, allongé sur le sol, il soupira comme il savait le faire alors que l' autre tordu se prenait pour le maître du monde.

Pour qui tu te prend ?! tu crois vraiment que je vais te laisser faire alors que je suis encore en vie. Jamais je ne te laisserais toucher à notre prêtresse et à Brunissen. ô grand jamais ! Je suis un guerrier divin...tu devras donc me tuer !


Tout en serrant les poings et les dents très fort, il se releva en regardant cet être qui paressait être invincible. Il ne voulait pas perdre, alors il attrapa les bras de cet homme et il tenta de faire renaître son cosmos en lui et de diminuer le plus possible celui de Void. L' effort fut de courte durée car au bout de deux minutes il dû lâché prise, malheureusement,il était à sa merci.





Revenir en haut Aller en bas
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Ven 21 Sep - 0:05

    Visiblement, Void ne s'était pas attendu au sursaut de vie du Guerrier Divin. Lorsque celui-ci se redressa pour l'attraper, l'homme masqué aurait surement pu l'arrêter et contre-attaquer, mais au lieu de ça le Cosmos qu'il accumulait dans son poing se dissipa. Le Loup se mit alors à bruler son énergie qui pourtant aurait dû être réduit à néant pas l'attaque du Chevalier du Chaos, tout en diminuant la force de ce dernier. Ce geste fut visiblement au-dessus de ses forces, car il s'écroula de nouveau avant d'être parvenu à bloquer toute la force obscure que recélait l'homme au masque. Celui-ci sembla rester pensif après l'action de Samiel, et s'accroupit finalement pour l'observer de plus prêt.

      « T'en fais pas, c'est bien mon intention... Mais tu ne me facilites pas la tâche là, honnêtement. Regarde la réalité en face. Tu n'as plus de forces pour m'affronter. Laisse-toi tuer sans faire d'histoire. »

    L'homme au masque se redressa. Respirant, et expirant, il prit le temps de faire croitre son Cosmos encore d'avantage, saturant les alentours d'obscurité et récupérant en un instant toutes les forces qu'Epsilon avait réussi à lui arracher. Visiblement, le duel était joué. Il n'y avait rien à espérer d'avantage de la part du Guerrier Divin, mais l'interrogation demeurait... Où avait-il trouvé la force de faire bruler son Cosmos alors qu'il aurait dû en être coupé? Qu'est-ce qui l'avait revigoré au point de lui donner la force de se relever encore une fois? Avait-il encore plus de réserves que ce qu'avait envisagé Void? Ou bien était-ce...

      « Tu peux dormir en paix, Guerrier Divin. Tu as accomplis ton devoir. »

    Dans une sinistre répétition des mêmes gestes qu'un peu plus tôt, le sombre personnage leva son poing pour délivrer le coup fatal...


Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Ven 21 Sep - 13:25

A terre, Void se mit à s' agenouillé comme-ci quelque chose l' avait interpellé dans la force de conviction du vaillant loup d' asgard. Puis, il lui répondit. Samiel, lui, regardait cet homme paressant être venu d' un autre monde recherchant une faille, si minime était-elle alors que l' homme au masque se redressa. Son cosmos s' intensifia de plus belle signifiant au passage une probable défaite du god warrior au vu du manque de réserve de son cosmos. Son adversaire venait de récupérer toutes ses forces et il mima les mêmes gestes en complimentant Samiel.

Mais il n' attaqua pas. Pourquoi ? Voulait-il revoir le loup debout sur ses jambes afin de l' éliminé dignement, ou était-ce autre chose ? Quoi qu' il en était cela permettait au loup de se rechargeait les batteries encore un peu. Fièrement, il se redressa en faisant face à Void.

Tu aurais dû m' achever alors que tu en avais l' occasion, et je compte bien saisir cette chance pour te ralentir encore un peu. Désolé si tu avais prévu une autre visite ! Mais se sera pour une autre fois.

A son tour, il fit appel à la grande puissance de Fenrir et ce dernier apparaissait timidement dans l' obscurité que l' ignominie masqué avait appelé. Il était là grossissant de secondes en secondes pendant qu' Epsilon reprenait en puissance. Son cosmos revenait mais il manquait encore de vitalité pour envoyait son arcane favorite.


Allez Void ! Attaque...qu' attends-tu donc pour reculé comme cela face à moi ? Je te fais donc peur au point de ne vouloir attaqué ? Ou, peut-être, que c' est cette détermination sans limite à faire face contre ceux qui veulent notre mort?

Qu' allait répondre Void face à cela ? Samiel avait les griffes qui commençaient à bouger signifiant qu' il passerait à l' attaque.


Revenir en haut Aller en bas
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Mar 25 Sep - 23:54

[Note: suite à une erreur de boulet de la part du MJ, ce post à été perdu en rédigeant le suivant.]

    Pendant un temps, la visière opaque de Void n'avait reflété que l'imposante silhouette de la créature en laquelle s'était changée Samiel. Derrière elle, impossible de dire quelle fut la réaction de son porteur. La surprise? La peur? L'excitation? Quoi qu'il en fusse, cela ne retint pas un seul instant le poing du Chevalier du Chaos qui déjà s'était projeté vers sa cible. La Comète sombre transperça le monstre de part en part, répandant sa vicieuse énergie en elle malgré sa résistance honorable. Sous cette forme, le pouvoir destructeur de Fenrir aurait très certainement pu causer de graves dommages, mais même la force ancestrale d'Epsilon n'avait pu encaisser le choc de la terrible attaque de Void. Forcé à reprendre sa forme originelle, le Guerrier Divin ne payait pas de mine, et ses dernières bravades n'y changeait rien. Mais, envers et contre tous, il était en vie... Il fallait au moins lui concéder cela. Il avait résisté à ce coup dans lequel le Chevalier du Chaos avait mis toute sa force, même si cela n'en faisait pas autant une victoire pour lui. Loin de là.

    Samiel n'avait plus de forces. Son adversaire avait déjà détruit son Cosmos, et à présent il s'appliquait à faire de même avec son corps. Qu'y avait-il encore à espérer? Aucune de ses précédentes attaques n'avait marché. Au contraire, Void semblait être en train de récupérer ses forces de plus en plus rapidement en se nourrissant de la destruction que leur duel avait semé aux alentours. Déjà, les traces de morsures et de griffures laissées par la meute de loup disparaissaient, laissant la membrane noire qui entourait son corps toujours intacte là où celui de son adversaire n'était plus que ruine. Le Chevalier du Chaos était parfaitement conscient de son écrasant avantage sur sa proie, et il ne manqua pas de le mettre en évidence avec un rire moqueur lâché tout en croisant les bras devant l'impuissance de l'Ase.

      « Donc... Tu es un loup-garou, ou une autre idiotie du genre? C'est pour ça que tu refuses obstinément de mourir bien sagement? ... Mais j'ai de mauvaises nouvelles pour toi. Dans ton état, tu ne pourrais même pas me retenir si je décidais de partir. Tu ne retardes pas l'inévitable, c'est moi qui ai décidé de jouer un peu plus longtemps avec toi. »

    De nouveau, Void fit éclater son énergie obscur plongeant d'avantage à chaque seconde le Loup dans l'obscurité et la torpeur des ténèbres. Visiblement, l'homme au masque attendait pour porter un coup décisif d'avoir rassemblé suffisamment de forces pour en faire un final mémorable. Rien ne pourrait venir sauver Samiel de cette attaque, l'un comme l'autre le savait. Sachant cela, il pouvait se permettre de prendre son temps... Mais peut-être était-ce là l'erreur de l'homme au masque? Samiel avait peut-être réuni assez de forces pour porter un dernier coup qui ferait toute la différence? Malheureusement, même cela, Void semblait l'avoir envisagé.

      « Allez. Je te laisse me porter une dernière attaque. Je vois bien que tu en meurs d'envie... Ne te retiens pas! »

    En ultime provocation, l'étranger écarta les bras pour présenter son corps à Fenrir, se livrant à ses crocs comme un plat sur un plateau d'argent. Samiel allait-il saisir cette chance et attaquer, même s'il n'y avait aucune chance que cela vienne à bout de son adversaire? Allait-il gaspiller ses dernières forces en vain, satisfaisant ainsi son opposant? C'était peut-être cela que Void attendait réellement pour porter le dernier coup.




Dernière édition par Void le Mar 2 Oct - 20:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Mer 26 Sep - 16:00

A l' évidence, Void avait l' intention de voir et faire souffrir le brave loup d' Asgard. De toute façon, Samiel se savait en sursis au vu du pouvoir et de la puissance extraordinaire de celui qui lui faisait face, alors c' est en homme libre qu' il tomberait. Avec comme seul regret, peut-être, celui de ne pas être à côté de celle qu' il aime comme un fou.

Je n' ai ni honte, ni peur de mourir face à plus puissant que moi, Void. Seul, peut-être, le regret de n' avoir pu te faire perdre ton masque et voir qui tu es réellement.

Le néant reprenait vie tout autour du bras de cet étrange personne, son bras se chargeant d' énergie obscure. Son cosmos était si sombre que cela en devenait terrifiant pour n' importe quel mortel faisant face à la mort. Il recula de quelques pas avant de signifier au loup d' Asgard que sa fin était pour maintenant. Une lueur étrange dans les yeux de celui qui devait perdre sur cette ultime attaque, une main sur le coeur pour lui donnait la force nécessaire à faire face à l' horreur. La larme qui coule sur la joue, il se fit obstiné plus que jamais.

Je ne mourrais pas maintenant, je le sais car mon heure n' est pas encore venue. Je tendrais fièrement la ligne qu' est la mienne face à la nouvelle menace que tu représente pour nous. Je te ferais douté jusqu' au bout. Je te le jures !! Alors ne te limite pas et tu verras au grand jour le guerrier que je suis.

C' était comme-ci il portait avec cette phrase les dernières volontés de son testament. Non. Ce n' était pas possible, pas lui. Il ne pouvait tombé contre les forces du mal. Il avait encore tant de choses à faire, tant d' amour à donnait à sa femme, Brunissen. Le pouvoir de Fenrir qui était encore présent dans le ciel s' amplifia, alors que le loup fit appel à toutes ses forces même celles dont il n' aurait jamais dû faire apparaître. Ces cheveux s' élevèrent dans les airs, ses muscles se contractèrent comme jamais. Son corps se souleva sur quelques centimètres avant que ses yeux ne se révulsent avant de devenir énorme. Le guerrier divin se transforma en loup géant pendant que son armure ne se disloque sur le sol.

Un monstre de plus de deux mètres de haut faisait face à Void désormais tandis qu' un énorme rayon noir ne se forma et s' en alla tenté de transpercer Samiel, ou ce qu' il était devenu. L' énergie négative s' incrusta dans le corps de ce nouveau loup et se concentra à l' intérieur. Samiel ne bougeait plus se contentant de contenir et d' absorbé cette masse d' énergie négative. Cela dura bien plusieurs minutes avant que son énorme gueule ne s' ouvre et ne laisse échappé les résidus noirs de cette terrifiante attaque.

Ce pouvoir caché venait de lui sauvait la vie, mais lui avait demander beaucoup trop d' énergie. Il ne pouvait garder cette allure très longtemps au risque d' effets néfastes irréversibles. C' est alors que sa transformation se réinversa et que Samiel retrouva forme humaine.

J...je s..suis toujours là...Void dit-il complètement hs.

Ses blessures étaient impressionnantes mais quoi de plus normal au vu des innombrables combats menaient. Cependant, il n' eut la force nécessaire pour se relevait de ce puissant coup. Son corps laissait apercevoir les stigmates de ce fameux khaos comet en particulier au niveau de son coeur. En effet, de l' extérieur, on pouvait voir une tâche sombre se propageait avant que Samiel ne crache du sang de couleur noir. C' était à croire qu' il n' avait pas réussit à se défaire de la totalité de l' attaque.


Revenir en haut Aller en bas
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Mar 2 Oct - 20:47

    Pendant un temps, la visière opaque de Void n'avait reflété que l'imposante silhouette de la créature en laquelle s'était changée Samiel. Derrière elle, impossible de dire quelle fut la réaction de son porteur. La surprise? La peur? L'excitation? Quoi qu'il en fusse, cela ne retint pas un seul instant le poing du Chevalier du Chaos qui déjà s'était projeté vers sa cible. La Comète sombre transperça le monstre de part en part, répandant sa vicieuse énergie en elle malgré sa résistance honorable. Sous cette forme, le pouvoir destructeur de Fenrir aurait très certainement pu causer de graves dommages, mais même la force ancestrale d'Epsilon n'avait pu encaisser le choc de la terrible attaque de Void. Forcé à reprendre sa forme originelle, le Guerrier Divin ne payait pas de mine, et ses dernières bravades n'y changeait rien. Mais, envers et contre tous, il était en vie... Il fallait au moins lui concéder cela. Il avait résisté à ce coup dans lequel le Chevalier du Chaos avait mis toute sa force, même si cela n'en faisait pas autant une victoire pour lui. Loin de là.

    Samiel n'avait plus de forces. Son adversaire avait déjà détruit son Cosmos, et à présent il s'appliquait à faire de même avec son corps. Qu'y avait-il encore à espérer? Aucune de ses précédentes attaques n'avait marché. Au contraire, Void semblait être en train de récupérer ses forces de plus en plus rapidement en se nourrissant de la destruction que leur duel avait semé aux alentours. Déjà, les traces de morsures et de griffures laissées par la meute de loup disparaissaient, laissant la membrane noire qui entourait son corps toujours intacte là où celui de son adversaire n'était plus que ruine. Le Chevalier du Chaos était parfaitement conscient de son écrasant avantage sur sa proie, et il ne manqua pas de le mettre en évidence avec un rire moqueur lâché tout en croisant les bras devant l'impuissance de l'Ase.

      « Donc... Tu es un loup-garou, ou une autre idiotie du genre? C'est pour ça que tu refuses obstinément de mourir bien sagement? ... Mais j'ai de mauvaises nouvelles pour toi. Dans ton état, tu ne pourrais même pas me retenir si je décidais de partir. Tu ne retardes pas l'inévitable, c'est moi qui ai décidé de jouer un peu plus longtemps avec toi. »

    De nouveau, Void fit éclater son énergie obscur plongeant d'avantage à chaque seconde le Loup dans l'obscurité et la torpeur des ténèbres. Visiblement, l'homme au masque attendait pour porter un coup décisif d'avoir rassemblé suffisamment de forces pour en faire un final mémorable. Rien ne pourrait venir sauver Samiel de cette attaque, l'un comme l'autre le savait. Sachant cela, il pouvait se permettre de prendre son temps... Mais peut-être était-ce là l'erreur de l'homme au masque? Samiel avait peut-être réuni assez de forces pour porter un dernier coup qui ferait toute la différence? Malheureusement, même cela, Void semblait l'avoir envisagé.

      « Allez. Je te laisse me porter une dernière attaque. Je vois bien que tu en meurs d'envie... Ne te retiens pas! »

    En ultime provocation, l'étranger écarta les bras pour présenter son corps à Fenrir, se livrant à ses crocs comme un plat sur un plateau d'argent. Samiel allait-il saisir cette chance et attaquer, même s'il n'y avait aucune chance que cela vienne à bout de son adversaire? Allait-il gaspiller ses dernières forces en vain, satisfaisant ainsi son opposant? C'était peut-être cela que Void attendait réellement pour porter le dernier coup.


Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Jeu 4 Oct - 21:58

La nouvelle menace qui devait se répandre sur Asgard et ses guerriers venait de regagner en vitalité et puissance. Cela le loup l' avait bien ressentit, puis les blessures normalement marquaient à vie s' effaçaient de ce corps spécial. C' était impensable mais pas que...Sur les premières paroles de Void, Samiel se devait de comprendre qu' il n' avait pas forcement tord. Ou tout du moins sur une partie.

C...ce n' ...est qu' une paartiie de m..on secret sale monstre fit Samiel très difficilement en recrachant encore ce maudit sang noir qui le rongeait et le pourissait de l' intérieur. Maaiis s...si ce n' est pas m...oi qui t' attrape...se...sera mes fidèles..amis....tttu..veux ...les connaître peut-être...


C' était très ironique de sa part de traiter Void de monstre après ce qu' il lui avait montré mais c' était tout lui ça. Même aux portes de la mort, il restait combatif comme toujours et laissait planer un doute dans le combat. Cet homme venant d' on sait ou et au service d' on ne sait qui fit plongé ce qu' il restait de lumière dans l' obscurité totale laissant notre ami, le loup, dans ses propres pensées, ses propres erreurs. Les ténèbres venaient de s' abattre sur Stockolm et ses alentours quand, ironie de l' histoire, le copieur d' attaque laissa une seconde chance à Epsilon. Etait-il complètement fou?

Le god warrior d' Odin cracha encore se satané sang noir et ne se ferait pas prié. Il ne voulait pas attaqué, grand bien lui fasse. Le loup prenait le challenge, et il y mettrait ses dernières forces. Celles dont Void n' avait pu s' en emparé.


Tu...es trop...sûr..de ttooii...

De ces phrases difficilement sorties de sa bouche, le vaillant loup força son cosmos à se répandre dans ses ténèbres ou même les rayons du soleil ne pouvaient plus passaient. Le pouvoir de Fenrir était encore présent et dans une stature quasi impossible au vu de son état, il intima à Fenrir de le rejoindre pour éradiqué la nouvelle naissance de ce mal. Irréaliste! Vraiment....Comment pouvait-il trouver cette puissance nécessaire face à l' adversité ?

Dans cette obscurité, Fenrir ne fit plus qu' un avec Samiel. Ils venaient de " s' accoupler" et cela enleva, probablement que pour quelques minutes, les blessures mortelles de son corps. Un son normal pouvait de nouveau ressortir de cette bouche et il ne s' en priva pas.

Void ! Cette fois cette attaque passera, je le sais. Je me sublimerais pour te vaincre...je peux le faire, j' en ai encore la force nécessaire, alors regarde bien et met toi en garde.

Ahurissant. Ce combat montrait deux fous furieux tant dans leurs propres forces que de par leurs caractères très différent. Fenrir déchira le néant et le loup plongea tête baissée dans cet ultime attaque. Réellement la dernière. Il dégaina ses griffes dans le corps et y mit toute ses réserves.


Revenir en haut Aller en bas
Shinra


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 66

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Sam 6 Oct - 23:32

    Dans ces abysses insondables, le gong sonnant la fin de l'affrontement s'apprêtait à retentir. Dans cet espace sous le contrôle de Void, Samiel n'avait que peu de chances de l'emporter, mais il brillait, malgré tout. A l'image de son étoile, son éclat ne se faisait que plus intense alors que la fin de sa vie approchait. Son Cosmos, qui aurait dû être taillé en pièce bien plus tôt, était en train de se relever petit à petit, lui offrant progressivement la possibilité de lancer un ultime assaut... Pour finalement répondre à la provocation de son adversaire, et tomber dans son piège.

    Pour le grand final, l'Ase de Fenrir invoqua de nouveau son totem et s'unit à lui de manière plutôt suggestive pour ne plus former qu'un seul et même être, un humain possédé par un être céleste. Était-ce là la dernière et véritable forme de Samiel, le secret qui se cachait derrière son incroyable résistance? Ou bien avait-il encore d'autres tours encore plus terribles dans sa manches? ... Dans un cas comme dans l'autre, Void ne semblait pas s'en inquiéter. Après tout, l'état d'Epsilon était déjà trop grave pour lui permettre de déployer d'avantage de puissance sans y rester lui-même. Laissant ses bras retomber après les avoir écarté pour inviter le loup à le frapper, ce fut donc sur un ton calme et hautain qu'il prit le temps de le provoquer une dernière fois.

      « L'âme du Loup présent en toi te permet de régénérer indéfiniment ton Cosmos d'Homme... Tu es décidément un sacré spécimen, toi! Ha! »

    Mais déjà, le Guerrier Divin était en train de se jeter sur lui, toutes griffes dehors. L'envoyé du Chaos n'opposa pas la moindre résistance. Comme il l'avait promis Void s'offrit tout entier à Samiel pour lui permettre de porter son attaque à pleine puissance. Ce qu'il recherchait? Instaurer le désespoir dans le cœur du nordique. Lui montrer que même en s'y mettant à fond alors que lui se laissait toucher, il ne pourrait jamais le vaincre. Briser sa "détermination" pour le vaincre réellement et lui infliger la plus cuisante des défaites... Pas in son ne franchit son masque alors que les griffes tailladaient sa chair en rouvrant ses anciennes blessures. Pendant quelques instants, on aurait même pu croire que Samiel allait finir par réduire en lambeaux cet ombre venue des ténèbres... Mais non. Lors du coup de grâce, les poings de Void vinrent se refermer sur les griffes du loup, les immobilisant sur place.

      « Toujours... Pas... Assez! »

    « TIAMAT METEOR ! »
    Une de ses mains se libéra et se chargea en énergie négative. Une fraction de seconde plus tard, une nuée de météores sombres se fracassait sur le corps de Samiel à bout portant, s'incrustant dans son corps pour répandre leur effet vicieux. La puissance libérée envoya le GodWarrior voler au loin. Ce coup décisif venait de terminer ce duel de la manière la plus cruelle qui soit : en brisant sa volonté et ses espoirs avec. Mais était-ce terminé? as tout à fait. Pas pour Void en tous cas. Se plongeant dans les ombres, il venait de réapparaitre aux côtés de Samiel pour lui envoyer un violent coup de pied dans les cotes, avant de lui fracasses ses deux poings sur le crâne. Le saisissant ensuite au coup, il le plaqua contre le sol en l'y enfonçant de plusieurs bonnes dizaines de centimètres. Puis... Plus rien. L'impitoyable bourreau laissa le visage de sa victime se refléter dans sa visière opaque alors que sa voix cynique s'échappait pour atteindre ses oreilles.

      « La victoire est mienne. Elle l'a toujours été. Depuis le début, tu n'avais pas la moindre chance, Samiel. Et tu ne le réalises que maintenant, alors que je suis sur le point de t'achever... Mais tu sais quoi? Je ne vais pas le faire. Ça serait du gâchis de tarir une source inépuisable de Cosmos telle que toi. Je vais te permettre de conserver ton existence un peu plus longtemps... En échange de quoi je viendrai récolter des intérêts plus tard. »

    Void relâcha sa prise sur le cou de Fenrir, le laissant au sol alors que lui se relevait. Au même instant, l'espace autour d'eux changeait, redevenant celui de la balieu de Stockholm... Complètement détruite par le combat 'une violence extrême qui venait de s'y dérouler. Dans les ruines de ce qui avait été autrefois une terre vivante et fertile, le Chevalier du Chaos s'éloigna de sa victime vidée de ses forces pour finalement tendre la main devant lui et faire apparaitre un tourbillon noir. Cet étrange vortex, couloir vers les profondeurs des plus insondables ténèbres, était visiblement le moyen de transport de l'intriguant personnage... Mais Samiel n'avait plus les moyens de savoir où cette porte allait le conduire, et encore moins de tenter de l'y suivre! Le masque de Void se retourna alors à demi vers Epsilon, comme pour se moquer une dernière fois de lui.

      « J'espère te voir bientôt sur pied... Ce serait dommage qu'il arrive quelque chose à Brunissen en ton absence! ... Ou devrais-je l'appeler Freyja? »

    Avec un rire bruyant et mauvais, le chaotique franchit la limite de son portail pour se fondre dans les ombres et disparaitre d'un pas tranquille, nullement inquiété par l'être brisé qu'il laissait dans son sillage.


Revenir en haut Aller en bas
Samiel


Indépendant
avatar

Messages : 1768

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
170/179  (170/179)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Dim 7 Oct - 14:45

Void venait de réagir sur l' assaut du loup, sur la fin, et referma les griffes divines de ses poings en les immobilisant sur place. Puis, en une fraction de seconde en libéra une autre pour attaquer brièvement Samiel. Alors qu' ils étaient à juste quelques centimètres l' un de l' autre, l' énergie obscure s' amplifia et ses satanés météores noir tombèrent sur le guerrier nordique sans touchait cet étrange personnage qu' était Void.

Se fut la fin de tout. La fin de son cosmos, la fin d' une détermination sans faille, la fin d' un courage infini et il fut envoyé dans les airs avant de retomber lourdement sur le sol. KO. Il était cuit et subissait là sa première défaite de sa vie de guerrier divin. Etait-ce donc là une faute de faiblesse ? Ou pas ? Quant alors qu' il avait la victoire acquise, Void revint à la charge et frappa le loup blessé comme un lâche. Amorphe, Samiel n' eut comme seul réaction de cracher à la gueule de l' autre son sang noir qui le rongeait encore et encore comme-ci sa combativité ne s' était pas totalement éteinte. Mais se fut tout. Et qu' entendait Void par " je reviendrai plus tard réclamer des intérêts"

L' homme à la combinaison relâcha le perdant pendant que Stockolm allait retrouvé son décor naturel. Du moins son atmosphère car le sol et certains bâtiments allaient devoir être refait. Un vortex sombre apparut et Void inquiéta le loup avec sa menace. Il en était capable. Touchait à son amour et la torturée....Void disparu dans un rire maudit. Le loup gisait sur le sol et il regardait le ciel en pleurant de quelques larmes. Il était encore en vie mais perdant. Allait-il pouvoir se remettre de cette défaite ?



Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   Dim 7 Oct - 14:50

Défaite de Samiel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1748] Une nouvelle menace...[Void]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1748] Une nouvelle menace...[Void]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-