RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Posons le pied sur mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khayr Ab'In


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 435
Armure : Nager

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Posons le pied sur mer.   Mar 4 Sep - 13:16

Fin de l'Ellipse Arrow

- Maître ? Vous êtes avec moi ?

Spoiler:
 

Difficile de dire si tel était le cas. Je venais en avance prendre mes quartiers dans mon nouveau Sanctuaire personnel. L'ambassade secrète de Poséidon.
Ainsi dont, la ville s'était à ce point épanoui pour devenir une capitale mondiale de la culture et de l'échange. La paix instauré par les dieux semblait véritablement palpable, un air si tendu et à la fois si clairement établi.
Il faudrait être fou ou chercher la mort pour oser vouloir enfreindre les lois Divines.
Pour ma part, j'avais reçu l'étrange tâche de prendre la place du représentant des Marina, j'avais pour fonction de garder un équilibre et une paix durable aux côtés de représentant d'autres camps bien connus.
Cela ne m'enchantait Guère de laisser le Sanctuaire sous-marin derrière moi, mais oeuvrer pour la paix, surtout lorsque l'ordre venait de mon Impératrice, me semblait un motif correct.

D'autant plus que les rumeurs des Océans allaient bon train, et nombres d'entre elles semblaient affluer vers une seule information précise. L'échange de notre couple Tutélaire. Amphitrite aurai à son tour disparue. Laissant place à notre seigneur, comme initialement présenté. Cela m'inquiéta un peu, mais je devais avoir foi en notre Seigneur. Telle était la raison de mon assurance retrouvé, en approchant du minuscule quai de bois qui menait à cette tout aussi étrange barque.

L'espace d'un instant, je m'étais senti comme sur le fleuve du Styx, Le passeur usant de son long bâton d’os pour me mener jusqu'aux enfers. Et déjà, je voyais dans une absurde prédiction, la ville de lumière s’effondrer dans les ténèbres. Mais cela n'avait rien d'une vision prophétique. Les récents agissements de Narcisses, cumulés à notre lutte pour notre terre m'avaient laissés dubitatif quand à la durée d'une paix d'apparat.

Je baissais le visage et m'écartait du mur sur lequel j'étais venu réfléchir. Il me fallait emprunter cette gondole pour parvenir à mes quartiers, et des règles très simples, mais strictes avaient été établies.
Mettant la main à ma bourse, j'en sortais deux pièces, une de cuivre, pour payer le trajet, et une d'or, pour ce pauvre bougre poussé au silence du canal. Il sembla vouloir refuser, craignant je ne sais quelle punition, mais lié aux marina, ma réputation me précéda pour lui murmurer de prendre la pièce.
Lorsque ce fut fait, il entama une petite chanson sur le Grand Royaume de Poséidon, tandis que je prenais place.

La ville me semblait gigantesque, et nombreuses furent les demeures qui égalaient ma propre résidence en Angleterre. L'équilibre social n'était, comme partout d'ailleurs, pas parfait, mais il y régnait en ce jour une ambiance plus que festive. Conformément aux lois en vigueur, mon écaille dormait au plus profond de l'océan Indien. Et il me semblait une éternité depuis que je n'avais pas porté les vêtements que Drona m'avait confectionné lors de mon départ. En vérité, j'étais parvenu à Venise pour rendre visite à ce vieux limier, celui-là même qui s'occupait à présent de gérer notre commerce de soie et d'épices. Deux jours entiers à écouter mon mentor parler de transactions, de tissus, de nouvelles variétés de plantes aux effets stupéfiants. et nous avions longuement conversé sur les tracas de la vie quotidienne d'un marchand, et nous avions soigneusement évité de parler d'autres chose.

Mais déjà ces souvenirs s’effaçaient, et la mélodie chantée confortait la berçeuse jouée par les flots. Une petite sieste au soleil, le bout de mes doigts baignant dans mon élément, je fermais les yeux, guidé par les bons soins de cet homme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

... Mais... qui êtes vous ? Pourquoi prenez-vous ce livre ?

* Il est temps de vous reposer maintenant. A partir d'aujourd'hui, je conterai votre histoire, mais il semble qu'on ai besoin de vous au pilier de l'océan Indien. Un chevalier de Bronze s'y dirige. *

Ah... Bien bien. Je serais vite rentré de toutes façons. Mais je vous en prie, les lecteurs auront peut-être du mal avec le changement de narrateur, alors...

* Ne vous inquiétez pas, on m'a tout spécialement nommé pour mon talent de narration objective. Prenez garde à ce chevalier du Dragon Maître.*

Arrow L'ambassade de Poséidon
Revenir en haut Aller en bas
Kiani


Général
Général
avatar

Messages : 109

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Posons le pied sur mer.   Dim 16 Sep - 12:46

Arrow Jamir

Sortant d'un vortex d'ombre, elle prit pied sur une île au large de Venise, un gondolier l'attendait déjà. Sa peau mât miroitait avec les reflets de l'eau environnante. Son Ecaille aussi sombre que l'obsidienne laissait un léger vent printanier se libérer, cette sensation était pourtant bien paradoxale car le Zéphyr était le vent de l'ombre et de la mort. Ses yeux bleus diaphanes observaient la situation et elle monta sur la gondole. Le marin l'informa, dans une langue inconnue pour elle, qu'un sac avait été prévu par la Noble Dame des Flots à son attention.

Un peu surprise, elle prit le sac pour y découvrir de beaux vêtements et une belle cape vénitienne sentant la douceur de sa Mère. Les nymphes avaient tissé ces habits dans les pans de tissus les plus précieux et les plus royaux. Pour la seule fois de sa vie, elle eut comme un haut le coeur. Cependant, elle redevint cet être froid et insensible juste après ce doux instant de paix. Elle avait reçu une mission de son "Père" et elle comptait bien l'exécuter. On n'insultait pas aussi facilement le monde marin sans en payer le prix. Il lui avait donné toutes les informations nécessaires avant de quitter Jamir pour l'île de Circé, quand à elle, son voyage vers Venise était sa destination. Tout juste éveillé mais entraîné par une des créatures d'Amphitrite, elle savait se faufiler dans les ombres pour être cette dague froide et effilée par le vent.

" Signora ! Nous approchons des canaux ! "

Dans le silence, elle observa le remous des eaux qui ouvrait le passage aux canaux de Venise. Les lumières de la cité éponyme cachait désormais un jeu politique des plus dangereux et le Seigneur des Mers ne comptait pas laisser d'éventuels ennemis s'y faufiler sans réagir. C'est pourquoi quand elle arriva aux abords des premiers canaux, les embruns cosmiques des Océans attirèrent son attention et elle comprit sous quelle protection était les eaux de Venise. Cela devenait donc intéressant.

Arrivée près d'un débarcadère pour marchandises, elle bondit en dehors de la Gondole et remercia d'un simple geste de la tête le serviteur de l'Empire Marin. celui-ci avait d'ailleurs montré un silence bien agréable pendant le voyage, sans poser ces questions débiles qui l'auraient insupporté, elle se promettait de se rappeler de lui si besoin. Puis, elle s'approcha d'un amas de tonneaux usagés pour faire danser les vents autour d'elle. La réponse lui vint rapidement et un disque sombre se forma sous ses pieds avant qu'elle ne disparaisse à l'intérieur. Ce disque se mit à bouger à une vitesse folle en direction de l'endroit qu'elle recherchait, elle allait bientôt trouvé sa proie dans le dédale de Venise.

Une chose importait pour l'instant, il lui fallait trouver le Général de l'Océan Indien pour poser quelques questions d'usage et aussi se présenter à lui le plus rapidement possible.

Arrow Quadrature des Bourreaux


Revenir en haut Aller en bas
 

Posons le pied sur mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-