RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Sam 6 Oct - 15:15


:: Le feu s'allume dans l'âtre... :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Perchoir détruit ? ::



    - Luxea, porteuse de l’armure d’Argent du corbeau !
L’armure maudite. Mais pour la première fois depuis longtemps sans doute, elle revenait sur le devant de la scène pour combattre avec ferveur au service de la Déesse sage. Après tout, elle avait beau avoir eu de « mauvais » porteurs, elle n’en demeurait pas moins une armure sainte. Et le jour était venu pour elle de faire ses preuves !

Les flocons de neige délicatement se posaient sur le métal, le constellant de taches blanches et lui prêtant un aspect plus scintillant encore. L’armure noire avait beau n’avoir pas changé en son essence, on ne pouvait pas dire qu’elle n’avait pas évolué. En adoptant la jeune femme, elle avait aussi adopté une autre forme. Les plaques, surnaturellement souples, caressaient les formes, les suivant, les copiait. Des plumes de métal entouraient le ventre, le bassin et la poitrinne, laissés pour leur part presque nus par une fine maille. Froid ? Elle aurait du être gelée, au creux de cette enveloppe de métal et au milieu de l’air de plus en plus glacé par la neige. Mais il n’en était rien… Son cosmos gardait son corps chaud, et la parure préservait en elle une douce chaleur. Aucunes intempéries n’aurait raison d’elle – elle n’était pas aussi faible.
Ses larges ailes de métal demeuraient immobiles, alors qu’elle restait suspendue dans les airs. Elle n’avait pas besoin de bouger pour cela : son cosmos la soutenait. Il était déjà partout, là, dans l’air. Invisible, vibrant… Mais pas imperceptible. En plus de son aura naturelle, il dégageait autre chose…

Il était tout imprégné de ses pouvoirs.
Une odeur légère, agréable et douce empreignant chaque centimètre cube des environs, tranquille, discrète. Mais assez forte tout de même pour être perçue, pour charmer les sens et soutirer un petit sourire aux plus grognons. Une de ces odeurs qui charmaient les sens et titillaient la narine… Une brume fine et envahissante a la fois, de celles auxquelles on est rarement confrontées, mais qui installent un doux trouble, envoutant le corps et en réchauffent la température… Elanore avait déjà tout mis en place, ajoutant sa touche personnelle au charme de leur arène de combat.

    - Vous me voyez enchantée d'avoir un si fier damoiseau pour premier adversaire ! Puisse ce combat être nous divertir autant l'un que l'autre et vous laisser un souvenir inébranlable ~


Initiative.



Dernière édition par Luxea le Sam 6 Oct - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Sam 6 Oct - 15:19

Rho pourquoi on peux pas le faire direct a l'ouverture c'est bidon >__<
Que le meilleur l'emporte ! ~

Au passage, l'armure du Corbeau telle qu'elle est sur Luxea !:
 


Dernière édition par Luxea le Sam 6 Oct - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Sam 6 Oct - 15:19

Le membre 'Luxea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 7 Oct - 21:30

Dé pour l'initiative !
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 7 Oct - 21:30

Le membre 'Black saint [PNJ]' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 7 Oct - 21:38

Le chevalier noir du Dragon leva les yeux face à la jeune femme au doux plumage, tel le renard, il venait ici pour lui demander son fromage. Il vit ses courbes se mélanger vers cette armure si délicate en apparence et avec une odeur cosmique s'approchant de la sienne. Oui, la malédiction des chevaliers noirs teintaient son aura dans un léger parfum de nostalgie qui le rendit aussi doux que le renard. De son pelage noir, il fit quelques pas en observant la belle au-dessus de lui et se demandait d'où venait cette neige qui le brûlait par moment. Circonspect, ses yeux ne quittaient pas la jeune femme en dansant sur la courbure agréable de la demoiselle au manteau noir du crépuscule.

" Inébranlable ? C'est bien le mot et c'est un plaisir de voir si beau visage en un temps si frais, j'espère que votre noble plumage ne prendra pas ombrage de notre rencontre.... "

Puis, il leva lentement son bouclier noir pour se protéger des techniques du chevalier d'argent qui lui faisait désormais face. Il avait bien de la chance de tomber sur si belle demoiselle dans une terre sans accroc ni fleurs permettant de se détendre de ce long voyage. Il attendit donc le bon moment avant de frapper mais il n'osait pas, quelques chose l'en empêchait, frapper une femme peut-être ! Il était clair que sans ces fameux casques, cela allaient devenir de frapper de telles amazones, surtout que l'arrivée des Néréides de Poséidon le rendait tout aussi anxieux.

Soudain, ses sens l'avertirent que la déesse de la sagesse s'était mise en mouvement pour aller vers le port d'ou il venait, il devait aller vite et agir sans délai. Mais comment faire pour la frapper ! Il se sentait stupide en cet instant....

Citation :
HRP : à toi l'honneur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 19:59


:: L'étreinte du Parfum :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Combat sous la Neige ::



Corbeau ou non, ce n’était pas parce qu’il se prendrait au jeu qu’il aurait raison d’elle. Bien au contraire, mieux il marchait plus il serait prisonnier d’elle : car c’était elle qui tenait les rênes, elle n’en doutait guère. Elle en avait l’habitude, après tout. Et puis, les évènements commençaient déjà à le prouver… Aucun d’eux n’avait porté de coup, et l’homme rechignait à entamer les hostilités. Une ruse ? Non, ca n’en était pas une. C’était juste le cours normal des choses, avait elle presque envie de penser… Son sourire ne la quittât pas.
Si la neige semblait constituer une légère gêne pour plusieurs des combattants, au vu des différents rictus qu’elle avait observés, la jeune femme était fermement convaincue qu’elle pouvait l’utiliser à son avantage. Il était vrai qu’un nuage de buée timidement était parfois visible lorsqu’elle respirait, et le serrait certainement en situation de combat, et que le sol s’humidifiait… Mais l’air aurait beau vibrer, elle n’y perdrait pas l’équilibre, et le sol était le moindre de ses soucis. Mais la principale spécificité de cette lamentation des cieux, c’était qu’elle était faite d’eau, aussi froide fut elle. Et l’eau, d’une part, réagissait à la moiteur de son cosmos, et, surtout, faisait ressortir les odeurs… Celle de la terre et du sang déjà s’étaient élevées pour englober le sanctuaire avec plus de ferveur encore. L’atmosphère d’ailleurs en devenait étouffante, putride… Pour les autres. Car à mesure que les gouttelettes d’eau se déposaient partout, le cosmos entrait en contact avec elles, ondoyait, faisait ressortir leur doux parfums. On eu dit que le grand pope en faisant tomber la neige avait décidé d’aider la nouvelle sainte ! Ceux qui faisaient usage de la glace devaient être plus enchantés encore…

    - Je suis certaine que ca ne seras pas le cas ~
Non seulement parce qu’elle avait confiance en elle – comme toujours- mais aussi et surtout parce que rien ne pourrais la vicier ou l’assombrir. Malgré son plumage d’ébène l’oiseau rayonnait, en dépit de tous les vices qui la caractérisaient déjà… Une expérience de plus ou de moins, elle n’en serait qu’enrichie ! Quand à son humeur… On en avait rarement eu raison, et elle ne voyait pas en ce chevalier à l’armure sombre un prétexte pour changer quoi que ce soit à cela.
Délicate, elle referma a nouveau la main sur un Crystal de neige. Cette fois ci, il était temps de passer aux choses sérieuses : et elles avaient déjà commencé. A l’instant même où son poing c’était refermé avec une force suave, les volutes invisibles lui avaient répondues, et serré leur étau. Il avait du sentir les odeurs paradisiaques l’entourer, et à moins de ne retenir son souffle inspirer profondément la douce effluve. Mais comment se retenir quand elle était si agréable ? N’avait on pas envie au contraire de la respirer à plein poumons ? Il l’avait déjà fait certainement, mais en petite quantité… Contre un chevalier, les choses sérieuses commençaient lorsque son énergie se glissait dans tout le corps de sa proie, la grisait… Alors seulement, le combat avait commencé. Et sans qu’elle n’en ai l’air, elle avait déjà porté le premier coup.

Faire frémir son cœur ou son corps … ? Hmm, ce qu’elle avait insufflé la était plutôt de l’ordre du cœur. Un ancien amour peut être ? Une transposition ? Ou tout simplement un doute ? Il pouvait aussi être encore trop insensible pour ressentir déjà les premiers effets… Mais si elle avait bien dosé la chose, et jugé ses compétences au vu de la puissance de son adversaire, oui, cela devrait suffire.

En une bourrasque, la jeune femme avait fendu l’air pour passer derrière son adversaire, projetant sur lui une nouvelle vague de son cosmos invisible mêlée à l’air violemment poussé pour son déplacement. Bien qu’indirect, un choc certain, et une invitation plus explicite au début des véritables hostilités.
    - Alors, qu'attends-tu ?

Légère, ses ailes d’acier protégeant à peine son corps, elle ne craignait pas de provoquer un peu son adversaire. Et la distance de sécurité entre elle et lui demeurait.






Dernière édition par Luxea le Mar 9 Oct - 21:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 21:15

Dé oh petit dé !

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 21:15

Le membre 'Black saint [PNJ]' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 21:56

Prenant un cristal de neige entre ses doigts, elle fit dansé son corps avec volupté dans le dessein de le perdre, dans ce ballet enivrant qui pouvait satisfaire chaque sens humain. Le Dragon noir tiqua en ne voyant pas une pluie de flèches ou de plumes, au lieu de cela, il n'y avait rien et il se sentit déglutir. Un plaisir fugace autant que charmant agissait déjà sur lui et sans les pouvoirs de son armure noire, il aurait été totalement défait et une partie du souffle de sa "petite princesse" fut repoussée par la puissance de son bouclier. Il était satisfait de sa victoire mais il se demandait pourquoi ses jambes flageolaient ainsi, pourquoi son corps était emprunt d'envie et de sentiments contraires. Il se sentait si honteux de la frapper mais il n'avait pas le choix, il était victime de sa victoire à ce moment là, il avait perdu son esprit qui lui commandait de s'agenouiller et de lui donner l'aumône de sa tendresse.

Cependant, comme dans toute passion, la raison commande de ne pas succomber car succomber voulait dire bien souvent perdre ses proches, perdre son rang dans la société et surtout la sienne qui ne reconnaissait pas les passions. Il souffla une buée froide quand il repensa que cette société corrompue appelait à la tolérance alors qu'en fait, il n'en était rien, tout n'était que bonne convenance de l'esprit pour ne pas tomber dans la disgrâce de la mal pensance.

" Je dois dire que ton souffle est magnifique beau corbeau, mon esprit a bien dû mal à comprendre tout cela mais je ne peux avoir de scrupule face à toi. Je dois fermé mon esprit à mes propres passions pour avoir l'esprit libre dans mon monde, quel pouvoir terrifiant de devoir révéler ses sentiments, cela semble si dérisoire pour toi mais on ne peut pas laisser le miroir de soit même se faire voir par d'autres.... Regardes ce doigt, il représente l'accusation que je te porte, ton pouvoir étrange sera balayé par le Black Sho Ryû Ha !!! "

C'est alors que le cosmos noir du chevalier noir se concentra sur son doigt qui libéra un vaste tourbillon de neige blanche et de vrilles qui enserrèrent les ailes métalliques du Corbeau entre les griffes du Dragon. Il en profita pour bondir vers elle mais il stoppa son coup au dernier moment avant de se retourner pour donner un coup de pied circulaire dans le bassin de la jeune femme. Il ne savait pas mais il ne pouvait pas, il se sentait à nu face à elle et cela l'indisposait à chaque coup, le fatiguait de plus en plus sans explication. Il ne voulait pas la laisser jouer avec ses sentiments, ce n'était pas ainsi qu'il voyait le combat entre chevaliers. Le secret était une chose si sacrée qu'il n'admettait pas de s'ouvrir à elle de son malaise.

" Tu as osé jouer avec moi jeune demoiselle, et ton fromage attire mes pires tourments, cependant, je ne peux craquer car nul ne comprendrait que je craque.... On est prisonnier de notre société que l'on soit blanc ou noir, bronze ou argent, Dieu ou ver de terre, oui, nous ne sommes que ce que nous sommes ! Alors, bats toi avec élégance mais en tant que guerrière ! "

Il tremblait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 22:46

The Luck shall decide.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 22:46

Le membre 'Luxea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mar 9 Oct - 23:29


:: Fantasme de Liberté :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Combat sous la Neige ::


Plus encore qu’elle ne l’aurait cru, son adversaire semblât sensible à ses pouvoirs. Comme c’est mignon ~ Mauvais et Ea eurent la même pensée, ensemble, a-t-elle point qu’il leur fut permis d’échanger un regard complice. A bonne distance, le corbeau surveillait le premier affrontement de sa belle disciple, point déçu du résultat jusqu’ici. Il ne doutait pas d’elle de toute manière : il avait confiance en ce qu’il lui avait apprit, l’avait bien formée, et elle était talentueuse. L’expérience seule lui manquait encore, et cette dernière n’était qu’une question de temps. Elle était déjà une perle rare, qu’il avait taillé pendant des années… Le moment était venu pour elle de briller de tout son éclat, chaque jour un peu plus.
A ce qu’elle avait pu entendre dire, les chevaliers noirs étaient des anciens saints rejetés des rangs d’Athena qui, bannit, avait cultivé des envies de vengeance… Dieu sait pourquoi, son compagnon lui avait été transformer en animal – les méthodes d’Athena paraissaient parfois obscures… En tout cas, cela les rendait il bien plus faible que les autres guerriers saints ? Ou était ce la tout simplement le pouvoir d’une porteuse d’Argent ? La jeune femme jugeait mal sa puissance et son potentiel. Simplement… Elle constatait que son teint c’était empourpré, qu’il tremblait légèrement, que son souffle c’était fait plus lourd… En somme, le charme faisait son effet, et elle s’en montrait très satisfaite. Après tout, eux aussi n’étaient que des hommes de chaire et de sang.

Le Hasard. Une terrible donnée à laquelle elle avait un peu offert sa vie depuis longtemps déjà… Mais elle ne le regrettait pas. La jeune femme fut percutée avec force par la neige vrillé qui l’avait prise pour cible, et propulsée en arrière. Mais ses ailes d’ébène encore la protégeaient –bien que son réflexe de bouclier eut été un peu lent- et elle n’avait pas perdu l’équilibre. Juste un peu de clarté d’esprit… provisoire. L’aile noire bloqua le coup porté vers son bassin, ne laissant pour témoignage de l’offensive qu’une douleur légère. Elle ne se laisserait certainement pas faire sans broncher ! Profitant de la proximité de son adversaire, Elanore vint de sa seconde aile porter secours à la première, repoussant violemment son adversaire de ce geste vif, lui faisant subir à nouveau la pression forte du déplacement de l’air chargé de son cosmos.
    - Jouer avec toi ? C’est une bien grave accusation envers une jeune femme que tu connais à peine ! Ose me traiter de perfide. Oui, je peux me jouer de ton corps…. Mais ton cœur, et ton esprit, ne sont ils pas tiens ? Me crois tu donc si puissante ?

Son regard c’était fait doux. Les pieds a nouveau flottant au dessus du sol, elle avait commencé fort pour baisser graduellement le ton, cousant ses prunelles émeraudes au ciel pâle de ses yeux. Ses iris argentés réfléchissaient la lumière comme nul autre, et on peinait toujours à y voir le mal… C’était la son plus bel atout, sans doute. Doucement, son regard se fit langoureux, son sourire malicieux. Jouer avec lui ? Elle ne l’avait même pas encore fait… Oh, à peine. Mais soudain, elle se sentait l’envie de lui donner satisfaction…
    - Souhaites-tu voir ? C’est ainsi que je me bat, en tant que guerrière. Ne mésestime pas mon art … !


Déployant grand ses ailes sombres, la harpie d’Ébène déploya son cosmos avec force. Légèrement argentée, la brume fortement condensée envahit l’atmosphère de son odeur suave, et déferla furieusement sur le saint maudit du dragon. L’espace de quelques instants, le Dragon serait entièrement enveloppé de l’aura enivrante. Quelques instants suffisants pour que les phéromones et autres hormones que produisait la charmeuse envahisse son sang, son corps, son cerveau. Que verrait-il alors ? Un souvenir enfoui, un amour possible, une vision enchanteresse invitant au plaisir, plus encore … ? Tant de possibilité auxquelles les brumes donnaient naissances, réveillant l’espace de quelques instants qui paraissaient parfois si long les désirs les plus fous, les fantasmes les plus secrets… Qu’est ce qu’elle aurait aimé pouvoir les lire ! Mais non, ca ne lui était pas permis, et elle se contentait d’observer : les palpitations du corps, du visage, de la pupille… Les tressautements et les sourires évasifs. Et elle ne lui laisserait pas le temps de retrouver totalement ses esprits pour continuer de sa voix douce.
    - Sens-tu ton corps frémir et se réchauffer ? Tel est mon pouvoir ! Un pouvoir qui, aussi, laisse entrevoir la liberté. Prisonnier de notre société ? Comment oses-tu accepter cela ? Moi, sainte, crois tu que je vais me plier pour autant ? Je ne suis ni chêne ni roseau, je suis un oiseau et mes ailes me portent ou bon me semble. On est libre à condition d’en décider ainsi ! Toi comme tant d’autres. Pourquoi te bats-tu, que venez-vous donc faire ici ? Est-ce que vous désirez, venir en ces lieux pour y massacrer ce qui vous vient sous la main ? Est-ce la votre joie, votre liberté ? Permet moi d’en douter, et expliques moi donc, je suis curieuse…

Les volutes aphrodisiaques, mêlées aux hormones amoureuses planaient dans l’air, épaisse. Elle avait déjà libéré la majeure partie de son cosmos autour d’eux, le rendant enivrant. Mais pour elle, ce n’état là qu’un environnement naturel… Elle s’en accommodait sans mal et pouvait se battre pleinement. Interrogeant son adversaire, elle préservait le regard plongé dans le sien, ne perdant rien de son aisance.



Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Jeu 11 Oct - 16:49

Une sensation, un désir, une douceur dansant langoureusement sur sa peau, le Dragon noir était hébété par une telle chose dans un combat de la sorte. Il aurait voulu bouger, crier sa rage mais non, il ne pouvait pas et ne le souhaitait pendant ce moment de félicité. Tel un roseau emporté par les vents, il ne savait pas comment suivre les visions de cette brume qui le rendait tout chose. Déglutissant, il sentit alors les doigts du Corbeau se poser sur le bas de son menton pour lui susurrer des questions dans une ritournelle de séduction. Le corbeau était devenu Renard.

" ... Nous sommes ici pour donner un message au Grand Pope, il est en danger selon notre chef, on a même reçu l'ordre de ne pas se porter vers celle que vous appelez Athéna... La véritable Athéna est prisonnière dans son temple selon lui et nous devons prévenir le Grand Pope le plus rapidement possible. C'est le seul moyen... Celle qui vous commande depuis son retour des Enfers n'est que mensonge ! Une manipulation de la Déesse des mensonges, le serpent d'Eris coule dans ses veines... Notre Maître a ressenti la renaissance d'Athéna en songe il y a cinq années... "

Des larmes se libérèrent de ses yeux et il répétait sans le vouloir ce qu'il savait dans la plus grande frayeur. le pouvoir de son bouclier avait en partie repoussé les assauts de la demoiselle mais il était totalement subjugué. Ses lèvres avaient laissé échapper la raison de leur présence, eux les traîtres, eux les infâmes avait une chance de rédemption et leur Maître les avait entraîné dans ce noble but. Ils savaient que leurs frères chevaliers ne les croiraient pas, la discussion aurait été si inutile ou futile pour eux. Mais, comment la statue d'Athéna pouvait trôner au dessus de son temple alors que la Déesse Athéna portait sa légendaire Kamui ? Oui, c'était le signe que tous les chevaliers de l'espoir avait eut et personne ne pourrait les arrêter, le Grand Pope était la clé de tout cela et peut-être lui aussi une victime de la Déesse de la Discorde.

" Cette statue selon notre Maître est la véritable armure de la Déesse de la Guerre, si elle est là, comment ta Maîtresse peut porter en ce moment son armure légendaire ? Poséidon.... Lui aussi va être trahi par celle que vous défendez et sa rage vous détruira tous et toutes... "

Dans un cri de rage, le jeune chevalier noir reprenait lentement du pouvoir, il se sentait comme vidé de toutes ses forces mais il devait veiller à ne pas faiblir. Pour Athéna ! Il pointa son doigt vers le sommet du Sanctuaire ou régnait la statue de la Déesse de la Sagesse. Il se remit alors en position...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Jeu 11 Oct - 19:16


:: Choix :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Combat sous la Neige ::


Une adversaire redoutable pour beaucoup… Il y avait la de quoi être fière ! Cela était si efficace qu’elle pouvait presque douter de la véracité de tout cela, mais tout portait à croire que oui, le Dragon était bel et bien en son pouvoir. Des frissons qui le parcouraient jusqu’au tremblement de sa voix, et enfin… Ses larmes. Et ce qu’il lui révéla semblait de la plus haute importance.

Mauvais n’eut pas besoin que leur regard se croise pour comprendre. Elle avait pensé à lui, voilà tout… Et quand bien même, il n’avait pas laissé échapper une goutte du discours du chevalier a la parure sombre, et aurait certainement agis de la même manière sans qu’elle ne lui en face signe. Ils se comprenaient si bien… Rien ne lui échappait, et elle était tout aussi clairvoyante le concernant. L’oiseau de charbon d’un puissant battement d’aile quittât son perchoir pour gagner les hauteurs du ciel, abreuvé des informations qu’il venait de filtrer. Il se devait d’être témoin de ce qu’il advenait de Poseidon et Athena, du combat de Corell, des alentours.

Oui, la jeune femme avait été touchée par la surprise. Mais après tout, qui ne le serait pas ? Au vu de l’état du Dragon, elle doutait d’une quelconque initiative de mensonge, même si elle peinait un peu à croire en ses paroles. Mais comment les larmes et l’émoi pourraient ils mentir aussi bien ? Il n’avait pas l’air à ce point manipulateur… Non, le Black Saint croyait en ses paroles, cela ne faisait aucun doute. Ensuite, quitte a savoir si ses connaissances étaient véridiques… Elles méritaient en tout cas d’être écoutées. Et vérifiées.
Elanore ne connaissait pas Athena. Elle l’avait à peine rencontré, et ne savait rien de qui elle était, en temps normal, « avant ». Elle n’était pas en mesure de juger quoi que ce soit de cela. Corell, celui qu’elle avait croisé à peine peut être déjà plus : il semblait proche de la déesse, et extrêmement fidèle à celle-ci. Mais n’était il pas en plein combat … ?


Le lion se battait encore avec Rage, tandis que des éclairs sombres s’étaient mis a pourfendre le ciel et le prendre pour cible. Plus d’une fois, le corvidé fut contrait de s’éloigner avec empressement pour ne pas subir par « mégarde » la fureur de Coeos. Dorian fut d’abord surprit par la présence du Titant, tout en y reconnaissant une raison logique aux foudres sombres. Il ne l’avait jamais rencontré de son « vivant » mais en avait ouï dire, et ne peinât pas a l’identifier aux bribes de discours que le vent portait à ses oreilles. Un de ses plus grands atouts dans bien des situations, son ouïe fine. Et, malgré son intellect supérieur et son âme humaine, son cosmos scellé, bien que présent, se ressentait à peine et personne ne lui prêtait attention. Il ne se lassait jamais de cet avantage, bien qu’un oiseau en cet instant dans la voute céleste pu paraitre louche a quiconque prenait la peine d’en noter la présence. Plus que l’entité ancienne, ce fut celui qui lui faisait face qui attirât l’attention de l’être maudit : lui non plus, il ne l’avait jamais vu en personne ; mais son cosmos, son aura, et la chaleur étouffante qu’il se mettait à dégager progressivement lui laissèrent deviner plus aisément encore de qui il s’agissait. Un dieu dont il avait eu des nouvelles il n’y avait pas si longtemps… L’ex chevalier vit en la présence d’Héphaistos une nouvelle positive, et ne s’attarda pas longtemps pour retourner auprès de son élève. Tout au plus avait il prit le temps de s’approcher de Pallas et son oncle, qui pour l’instant marquait leur union plus que le début d’un nouveau grand conflit. Si le chevalier noir disait vrai, il leur restait au moins du temps.
Elle portait bel et bien son armure sacrée.

……….. . ……….. . . : ♠ :. . ……….. . ……….. .

Un long silence immobile avait régné entre eux, silence durant lequel ‘Ea avait détaillé avec soin la statue qui au loin se détachait du ciel, et murement réfléchit a tout cela. Elle déploya son bras d’un geste souple, sentant naturellement le retour de Mauvais. Son autre main, dans un geste lent et ferme, se tendis vers le dragon noir. Il avait beau brandir son bouclier avec fierté, il était bien plus amoché qu’il ne le donnait à voir, et les traces résiduelles des larmes ayant coullées sur ses joues en témoignait. Il pouvait tenir longtemps certes, reste qu’elle avait l’avantage. Pour autant…
    - Si tu crois sincèrement que ce que tu dis est vrai, je suis prête à l’écouter et le prendre en compte.

Ayant dit cela, elle tourna les yeux vers le corbeau au plumage brillant qui était fièrement posé sur son bras. Son maitre, son ami le plus intime… La personne qui lui était la plus cher. Elle le respectait et lui faisait confiance. En cet instant, elle s’en remettait a son jugement.
    - Pour l’instant, Poseidon et Athena ont formulé une alliance par le fer et par le sang, et tout semble normal. Le guerrier du bélier est a leur coté… Partout, l’on se bat, et tes pairs semblent remplir leur devoir et faire face à nos chevaliers. Mais oui… La statue est bien là, et pourtant la déesse Sage porte son Armure sacrée. Quand à la foudre noire qui traverse le ciel… Elle est l’œuvre du Titan Coeos, et Héphaïstos, Dieu des Volcans et des Forges, lui fait face.

Elanore haussa le sourcil. Héphaïstos ? Voila une visite inattendue… Ce nom ne lui était pas inconnu en tout cas, surtout depuis dernièrement. S’il était ici, ce n’était certainement pas pour les attaquer lui aussi, présumait elle en tout cas. Auquel cas…
    - Partons du principe que je crois en tes paroles, ou du moins qu'elles méritent vérification. Ne penses tu pas comme moi que ce combat est vain ? Je ne souhaite pas prendre ta vie, et si tu souhaites véritablement œuvrer en la faveur des tiens et d’Athena, nous pouvons œuvrer ensemble. Pallas se trouve en ce moment même avec Poseidon, ce qui représente un danger potentiel. Ne vaudrait-il pas mieux agir vite, plutôt que de se détruire mutuellement sans quelconque raison valable ? Nous perdons notre temps, en devant faire face aux Saints d'Athena les tiens ne serons pas forcement assez rapides, alors que nous, nous sommes juste à coté des principaux concernés.
    Faire face à une déesse cependant, même si c’est pour parler au Dieu des Mers est bien trop dangereux, et je doute que nous puissions tenir tête au Grand Pope s’il devait être un traitre. Par contre… J’ai foi en Héphaïstos, ou du moins je ne le crains pas qu’il ne nous attaque. Renonce a ce combat incensé Augustus, jures de ne pas te retourner contre moi, défend ton honneur, et tentons ensemble d’être plus que de simples pions sur l’échiquier. Allons parler au Dieu forgeron, et tentons d’éviter une catastrophe si réellement il en est une qui plane.

Dans sa voix, sa force de caractère et sa conviction vibraient. A ses cotés, l’ex corbeau approuvait ses paroles, et tout deux fixaient celui qui désormais avait la possibilité de ne pas être un adversaire. Ils ne devaient pas oublier qu'ils étaient tout près du théatre principal des affrontements, et des trois Dieux aux portes du temple. Qui mieux qu'eux pouvait agir ? Mais si malgré les paroles de la belle il décidait de tenter de l’éradiquer et de lui faire face, la réaction serait sans appel. Le cosmos de la sainte était déjà prêt, a l’affut, et sa main tendue vers le renégat était semblable à une arbalète dont la flèche pouvait jaillir a tout moment. S’il faisait un seul geste d’attaque, l’attaque fuserait sans autre forme de procès. C’était là avant tout une sécurité : elle ne souhaitait pas mener cette offensive. Le choix était entre les mains du chevalier noir.



Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 14 Oct - 21:06



Fixant le Corbeau, le chevalier noir ne savait trop quoi dire, il écouta la jeune femme et maintenait sa garde au cas où. Il croyait sincèrement que les chevaliers noirs étaient dans le bon droit et que si quelques uns d'entre eux méritaient la châtiment des Dieux, c'était rapidement oublié la lourde existence des autres qui souhaitaient "entrer dans le rang". Tout aussi vrai que Damon du Lézard noir, renégat de sa propre armure chèrement acquise, était devenu une bête assoiffée de sang, il n'en était pas de même pour les autres chevaliers qui suivaient le Quartet.

Il regarda alors vers l'horloge du Sanctuaire et vit la flamme du temple du Bélier qui s'éteignait dans le plus grand Silence. Il avait enfin compris que le temps était venu de mettre carte sur table, il n'était qu'un simple chevalier noir et n'avait pas toutes les informations en main pour tenter d'éclaircir toute la situation, il s'avança alors pour répondre à la jeune femme d'une façon assez simple et quasiment chuchoté.

" La statue d'Athéna est bien là et on peut la discerner à travers les nuages. Saches que notre chef, le Grand Tokuza, disciple de Maître Hakurei connaissait le secret de cette statue dans le coeur du temple de notre Déesse. La statue d'Athéna et son armure légendaire ne faisaient qu'une et même pièce, la Dame qui permettait de lever tous les espoirs... Hors, quand nous avons appris qu'Athéna combattait avec son armure aux Enfers d'un allié que je ne connais pas, nous avons été réuni pour combattre cette fausse Athéna qui pactise avec Poséidon. Ce dernier semble sous le charme maléfique de cette création de la Déesse des Mensonges, il deviendra bientôt une nouvelle arme dans la grande Guerre qui se prépare... Ces cosmos divins et titanesques ne sont qu'un prémisse d'après notre chef ! C'est pourquoi nous devons forcer le Grand Pope à nous laisser passer jusqu'au temple d'Athéna, c'est le seul qui peut nous permettre d'y aller et de libérer Athéna de sa prison ! "

Subitement, le Dragon noir vomissait sa faiblesse sur le sol. Des larmes de sang coulèrent de ses joues encore salées par ses propres larmes à l'instant, son cosmos se lézardait de spasmes destructeurs et en se relevant de manière abrupte, il ne disait plus rien et la folie semblait s'emparer de lui dans une colère qu'il ne contrôlait déjà plus. Il bondit alors que Luxea et il était prêt à la vaincre....

" Tu vas pas tout foutre par terre petite idiote de sainte, corrompre un Black Saint, on aura tout vu... "

La voix était celle du Dragon mais en même temps, elle avait cette touche caverneuse qui la rendait légèrement différente et plus noble... Le Dragon était désormais une bête avide de sang et de gloire...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Lun 15 Oct - 21:32


:: Retournement :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Combat sous la Neige ::


Elle s’en était douté, que ce ne serait pas aussi simple. Ayant d’abord écouté le Dragon avec attention, la jeune femme avait eu un geste de recul lorsqu’il s’était mit à se convulser. Et immédiatement, elle devinât ce qui allait se passer ensuite. Que personne ne vienne les déranger, qu’on la laisse seule à seul face au Black Saint en son pouvoir, c’eut été trop beau. Non, on préférait lui mettre les bâtons dans les roues… Prévisible.
Son sourire cependant ne quittât pas ses lèvres. Soit, les Chevaliers Noirs avaient choisit le parti de la violence ? Elle y répondrait. Sans laisser à son adversaire le temps de réagir, l’oiseau d’Ébène relâchât d’un geste l’énergie qu’elle avait accumulée spécialement pour une pareille situation : son cosmos explosa dans sa main, et une forte vague de pression –toujours chargée de ses brumes- vint s’abattre sur celui qui était toujours son adversaire. Il avait fait le mauvais choix… Ou plutôt s’était vu imposé le mauvais choix. Et elle allait le lui prouver.

Fusant à toute vitesse, la salve ne semblait pas être de celles que l’on évite.

Et pourtant, Ea n’avait pas souhaité cela. Si elle avait pu faire autrement, sens mentir, elle l’aurait fait. Elle avait toujours préféré faire de ses ennemis des alliés plutôt que d’aller au bout de l’adversité. C’était moins violent, et plus commode. Malheureusement, cela ne lui semblait pas permis cette fois ci…


Son cosmos avait totalement changé d’aspect, et bien que l’enveloppe corporelle fut la même la demoiselle avait la nette impression d’avoir changé du tout au tout d’adversaire. Enfin, heureusement en tout cas qu’il avait gardé son corps, au moins il ne regagnait pas ses forces par une nouvelle enveloppe. Au vu du déroulement de la situation, la sainte préférait voir toutes les chances de son coté, et achever ce combat au plus vite. S’il disait vrai, il fallait agir. Et s’il ne l’accompagnait pas, elle devait se hâter de se débarrasser de lui pour passer à probablement plus important.
    - Corrompre ? – un rictus moqueur était venu se poser sur son visage- N’est ce pas plutôt vous, cher anonyme, qui en plus de voler leur corps aux gens, corrompez des âmes souhaitant la rédemption ? C’est bien beau de lui dire qu’il va pouvoir se racheter auprès de Pallas, mais vous ne faites que les utiliser, ces preux Renégats, hein ! Quel est donc votre but véritable ?

Revers de pièce. Elle ne se tenait plus face à la même personne, et sans doute une sorte de supérieur. Rebondir sur ses propos, le provoquer un peu et peut être en apprendre un peu plus autrement, ca ne pouvait qu’etre bon a prendre. Surtout si on avait bel et bien menti à Augustus….



Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mer 17 Oct - 1:32

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mer 17 Oct - 1:32

Le membre 'Black saint [PNJ]' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Ven 19 Oct - 3:01

Dans une danse de plumes enivrantes, le Dragon Noir chuta dans un sorte de clair obscur se trouvant dans un coin de ses pensées. Il n'était plus que faiblesse et ses muscles semblaient obéir à des envies de plus en plus irrésistibles, la bouffée de chaleur l'envahissait fortement alors qu'il posait un genou à terre pour ne pas montrer ce que nul homme ne voulait montrer de façon si ostentatoire. Sortant de son black out, il releva la tête en se demandant pourquoi il était là et pourquoi il avait attaqué alors que son corps ne le voulait pas, un peu perturbé par un tel phénomène, il se releva en observant la merveilleuse ballerine qui lui faisait face.

Depuis toujours, il avait considéré de telles envies comme interdites par lui et ses frères, relent de l'ancienne chevalerie ? Peut-être. Il ne savait pas comment penser que la fine poussière qui maculait son coeur était né de sa peau qui s'asséchait, de ses pulsations cardiaques et de ces pensées douces et délicates qui ne le quittaient plus. Pendant un bref instant, il n'avait plus rien senti à cause d'un cosmos qui avait dévoré son esprit sans lui demander son accord. Ses yeux criaient ses fantasmes mais il ne pouvait les assouvir, oui, il n'était que dans un pur fantasme le dévorain lentement de l'intérieur sans qu'il ne comprenne la raison d'un tel prodige né du cosmos du corvidé.

" Chevalier, je te prie de m'excuser, je ne voulais pas t'attaquer mais je crains que ma vie ne m'appartienne pas d'une certaine manière. Seul le seuil entre la vie et la mort me libérerait de mon malheur d'une certaine manière et je dois avouer que je suis bien heureux de t'avoir rencontrer... Sinon, je peux te dire une chose, jouer avec les sentiments est un pouvoir étonnant mais aussi apportant le malheur pour ceux qui ne pourront jamais l'assouvir ! "

Fantasme et réalité ? Envie et interdit ? Toutes ces contradictions étaient en lui et elles n'étaient pas le plus facile à appréhender pour le chevalier noir. Dans un moment de lucidité, il s'interdisait de devoir agir selon son coeur mais selon sa raison, il ne pouvait pas s'y soustraire au point d'en devenir fou d'une certaine manière. Quel drame pour tout homme qui devait affronter ses envies et ses raisons dans une explosion mentale qui l'éparpillait aux quatre vents. Il posa alors un genou à terre et serra les poings jusqu'au sang avant de crier sa rage...

" Chevalier, Je ne suis pas homme à me laisser prendre dans ton doux filet ! Je ne nie pas que mes envies sont ce qu'elles sont, que si j'obéissais à ce que je veux, je serai contraint de ne plus pouvoir combattre et de laisser cette force s'emparer à nouveau de moi... Si je dois mourir, que je sache au moins que cela vient de votre main ! Fantasme et réalité... Dragon Storm ! "

Pointant son doigt avec un sourire triste, il recula son coude avant de concentrer son cosmos dans son index qui libéra une tornade d'eau noire sur le Corbeau. Il savait que cette attaque serait prise en considération dans cet étrange combat, la symbolique rendait cela encore plus étonnants et il fallut quelques instants pour qu'il se rende compte de l'ambiguité de son geste en direction du chevalier d'argent. Il en profita pour envoyer cinq sphères d'eau dans les rochers aux alentours pour la frapper par surprise et il espérait ainsi l'assommer pour ne pas aller plus loin. Fantasme ou réalité ? Cela lui reprit et il se rendit alors compte que ses idées et que ses palpitations dans son coeur, sa gorge asséchée, cette légère sueur sur le front et la moiteur de ses mains, oui, son corps obéissait à des lois toutes naturelles pour la plupart des humains.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mer 24 Oct - 20:29

He shall decide again !
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mer 24 Oct - 20:29

Le membre 'Luxea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Zira


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 243

Feuille de Personnage :
HP:
102/170  (102/170)
CS:
135/190  (135/190)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Mer 24 Oct - 21:42


:: Tentation :.
.: Grèce, Garde du Sanctuaire d'Athena :: Combat sous la Neige ::



Ea se détendit, constatant que la situation changeait à nouveau. Ne souhaitant pas répondre sans doute, l’emprise néfaste s’en était allée, et le dragon refaisait surface… Plus tourmenté que jamais, sans doute. Et cela ne manquait pas de préserver le sourire de la jeune femme… Si sincère, si habituel. Le désir et les envies l’assaillaient plus encore qu’au par avant, et cela ne pouvait que se voir. Son corps comme son visage, son expression et le reflet dans ses yeux n’en témoignaient qu’avec trop de transparence. Et pourtant, il continuait a vouloir lutter, et ne cessait de se débattre encore et encore avec lui-même, avec son éducation, son éthique.
Mauvais avait a nouveau quitté les lieux pour tournoyer dans les airs. Avec tout ce qu’il se passait, il avait décidé de demeurer alerte, de tout saisir jusqu’à la moindre bribe… A moins qu’il n’y ai un danger pour sa très chère élève, il ne reviendrais vers elle que lorsqu’elle en aurait fini de son combat, pour lui apporter des nouvelles de première fraîcheur. Dans ce genre de situations, celui qui savait tout était largement avantagé… Et il en faisait le sermon, de son vivant, il n’aurait rien a envier au corbeau d’Odin. Il était les yeux et les oreilles, il était la soif et la source de savoir. Il ne laisserait rien de coté…

La demoiselle s’attarda un instant sur cette idée de « seuil entre la vie et la mort », songeant qu’elle pourrait peut être envers et contre tout le tirer a ses coté en le soutirant a ses supérieurs, avant d’abandonner cette réflexion au profit d’une question bien plus intéressant encore. Si elle jouait avec les sentiments ? Elle n’aurait su trop dire. Oui, elle était volage, mais l’absence de sentiments dans ses aventures était à ses yeux on ne peut plus explicite. Sans doute que les autres ne comprenaient pas toujours les choses ainsi… Ensuite, qu’y pouvait-elle si les autres s’amourachaient d’elle ? Devait-on vraiment lui reprocher sa conduite ? Elle était partagée, et préfinirait penser que ca n’était pas le cas. Le choix le plus agréable en somme, mais elle considérait qu’il n’y avait pas de réel mal dans ce type de démarche : si tout le monde ne le faisait pas, tous en avaient envie, et elle n’était pas du genre à résister aux envies… Bien au contraire !
    - Voila une bien noble décision ! Non Dragon, je n’irais pas jusqu’à me vanter de contrôler le cœur des gens, je n’ai pas de pareille force. S’il faut que nous nous battions, je concèderais, battons nous. Mais

Laissant sa phrase en suspens, la jeune femme fendit l’air de ses ailes d’acier d’un mouvement souple, et le métal du corvidé sacré entra en collision avec la charge aqueuse. Elle ne laisserait pas les offensives passer. Son cosmos se concentrant sur elle tant que l'eau éclaboussait sa cloth sombre, elle en réprima les effets, aussi vertueuses fussent elles. S’il devait se trouver en posture précaire pour se libérer de ses chaines, alors elle lui offrirait cette posture. Le corbeau a une vitesse surprenante se rapprocha de son adversaire, déplaçant a nouveau l’air violemment sur son passage, jusqu’à se glisser contre le rénégat du Dragon pour lui murmurer ses mots au creux de l’oreille.
    - Si tu le peux, libère toi Dragon ~ Je suis certaine que tu en es capable. Tu pourras être a mes cotés, nous pouvons régler cela autrement. Défais toi de ces entraves. Tu es un homme, tu es libre, agis comme bon te semble …

Son souffle effleura sa nuque. Son cosmos palpitant autour d’elle, elle ne s’éloigna pas pour autant. Elle lui laissait le loisir et le temps de respirer profondément son odeur, ou plutôt son aura… Le temps de chavirer encore.




Revenir en haut Aller en bas
Black saint [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 28 Oct - 2:10

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   Dim 28 Oct - 2:10

Le membre 'Black saint [PNJ]' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: .: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.: Combat - Luxea VS Augustus :: Le feu du Dragon brûle t'il aussi la Brume ? :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-