RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 9 Oct - 20:44



~> Entrée du Sanctuaire

L'Asgardienne s'était interposée pour stopper la course en direction des marches menant au temple du Bélier. Elle laissait son regard errer de l'un à l'autre des protagonistes. Ce dernier d'ordinaire si doux avait cédé la place à quelque chose de beaucoup plus sombre et de ténébreux. La guerrière divine qui prêtait habituellement une oreille attentive avait disparu. Ne restait là que la froide et calme détermination d'un être décidé à en découdre, avec pour seul et unique cri de guerre la vengeance.

Ainsi son adversaire, serait donc cette jeune femme. Elle n'accorda pas le moindre regard au Black Saint qui s'apprêtait à fuir, d'autres qu'elle se chargeraient de lui régler son compte. Et ses pensées ne purent qu'être confirmées avec l'arrivée du Phoenix qu'elle salua et auquel elle adressa un sourire.

Toutefois, avec colère elle put constater que son ennemie déployait son cosmos autour d'elle et qu'au contact de ce dernier, le sang qui jonchait le sol prit la forme d'une coupe qu'elle porta à ses lèvres pour boire quelques gorgées. Comble du mépris, du manque de respect pour les morts, aux yeux de l'Asine. L'observant, l'Alpha serrait ses poings aux griffes acérées, rongeant son frein, tandis que l'autre s'évertuait à lui annoncer le pire concernant Asgard. Au dessus d'eux, dans le ciel habituellement si clément et éclatant de lumière s'amoncelaient de sombres nuages qui n'auguraient rien de bon, à en juger par l'air jubilatoire qu'affichait la guerrière revêtue de noir.

Pour l'heure, elle préférait garder le silence, notant précieusement les informations qui venaient de lui être données. Jamais au grand jamais, elle ne permettrait que quiconque s'en prenne à son domaine, pas plus qu'à ses habitants et à Odin. Son peuple avait assez souffert lors de la précédente Guerre Sainte. Elle vit alors foncer droit sur elle une orbe de sang qu'elle n'eut guère de mal à esquiver en disparaissant de la vue de la Coupe Noire. Elle connaissait la destination de l'Ecarlate, et cela non plus, elle ne le permettrait pas.

"- N'espère même pas y parvenir, car je ne te laisserai pas salir la mémoire des morts."

Réapparaissant à l'endroit qu'elle venait de quitter, un sourire en coin ourlant ses lippes, Ceridwen fit alors éclater son cosmos d'albâtre nervuré de noir. Du temple du Bélier surgirent alors des milliers de ronces qui vinrent transpercer l'orbe carmine, la faisant voler en éclat. Etait-ce en réponse à l'origine de l'aura de la guerrière divine que la nature s'était déchainée de la sorte? Cela était fort à parier, tandis qu'une odeur entêtante de muguet parvenait aux narines des deux femmes.

* Un grand merci à toi Eldir d'avoir protégé lors de ta venue, la temple de Shion. Que ton pouvoir nous permette de ralentir la course des ennemis.* songeait-elle en cet instant avant de reporter toute son attention sur la Demoiselle.

"- Tsss. Toi et tes semblables, vous me répugnez. Pour ta gouverne, je n'ai nullement quitté le Royaume d'Odin pour venir ici. Il s'avère que cela fait des années que je suis installée ici, à Rodorio afin d'honorer une promesse faite à ma propre Déesse. Je connaissais nombre de ses habitants. Ces mêmes habitants que vous avez assassinés dans un bain de sang sans nom. Et pourquoi? Dis moi pourquoi?!"

Menaçante, la Dragonne avançait en direction de son ennemie, laissant son aura se déployer de plus en plus autour d'elle et dégager un froid polaire.



Dernière édition par Ceridwen le Mar 9 Oct - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 9 Oct - 20:46

Que la meilleure gagne!
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 9 Oct - 20:46

Le membre 'Ceridwen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 12:41



Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 12:41

Le membre 'Lucia de la Coupe Noire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 13:41

Elle écouta le discours de la Dragonne sans l'interrompre. Un peu surprise de voir ici une représentante de ce rang en tant qu'ambassadrice du Royaume d'Asgard, elle arqua un sourcil en entendant les derniers mots de son adversaire du jour. Celle-ci était donc ici depuis près de six années à l'écart des affaires de son Peuple et sans savoir ce qui s'y tramait dans l'ombre. Elle arriverait donc trop tard pour l'aider dans les affaires à venir. De plus, le Loup Noir avait le parchemin de "renversement" et elle savait qu'il l'utiliserait comme il fallait.

Le sol se déroba subitement quand elle sentit le pouvoir sombre et incroyablement puissant d'une entité dans la région, ainsi donc les Titans entraient en scène et c'était pas prévu mais alors pas du tout de cette manière. Tokuza lui avait spécifié à de nombreuses reprises que les Titans seraient face aux Spectres et ne pourraient donc intervenir dans leurs affaires en cours. Pensive, elle ferma les yeux un bref instant et y voyait plutôt un signe de son Maître dans le grand oeuvre qu'ils étaient en train de mettre en place au Sanctuaire. Déjà, deux membres du quartet avait rejoint le temple du Bélier et le premier avait commencé le rituel des Flammes Noires. Un sourire entendu aux lèvres, elle regarda alors son adversaire et acceptait enfin de lui répondre après ce rapide état des lieux de la situation. Quand brusquement, elle sentit une autre Divinité, mais c'était pas possible, ils s'étaient donnés le mot pour aider la Déesse Athéna ou quoi ? Enfin bref, elle se calma et répondit !

" Tu es donc installée depuis des années... Donc à l'écart des affaires de ton Peuple, à l'écart de votre nouvelle Prêtresse qui a pourtant sonné votre rassemblement, je dois avouer ma surprise et je pense que tu trahis les tiens par tes actes.... Alors évites tes discours moralisants sur nos buts ! Tu ne les connais pas ! En plus, je trouve un peu fort du café de venir devant moi alors que ton Dieu se réveille, enfin après tout, tu as peut-être peur du froid et tu préfères le lit douillet de la Grèce.... Je pensais que les Ases aimaient vivre chez eux car c'était pour eux une sorte de sacerdoce, au lieu de ça, je trouve une nymphette qui sort de son village et qui fait ses courses tous les jours ! C'est toi qui me répugne en fait ! "

Oui, Lucia était déçue d'une certaine manière. Elle avait pensé que les Ases subissaient le même tourment de température extrême que les chevaliers noirs mais, au lieu de ça, elle constatait que les choses avaient bien changé. Aucune règle de sagesse et d'honneur ne semblait aller dans ce monde et cela l'agacait prodigieusement. Incisive, radicale dans ses propos, elle continua sur sa lancée.

" Tu portes là en plus une bien belle armure.... Mais tu en as perdu l'esprit, elle doit servir à protéger Odin selon ce que je sais, mais bon, tu n'es plus à son service depuis près de six ans si j'ai bien compris, votre prêtresse a bien eut raison de fermer Asgard à des gens tels que toi, qui ont oublié que leur devoir était supérieur aux intérêts personnels ! Alors laisses moi te montrer le Calice de tes propres pêchés ! "

Joignant les mains en se coupant les veines, un sang noir se concentra entre ses paumes pour devenir une brume rouge carmine qui entoura rapidement la Guerrière divine d'Alpha, c'est ainsi que les premières sueurs de sang perlèrent du corps de cette dernière. Le poison du doute pénétrait sa chaire avant qu'une double image se forme dans la brume de sang. La scène symbolisait un contraste entre deux scènes se faisant face, la première était celle de Ceridwen en train de vivre tranquillement dans les terres chaudes de Grèce pendant que dans la seconde, son peuple vivait dans le froid et la prière, remerciant chaque jour Odin de la redoutable mission qu'il avait confié à son peuple. Subitement, la dernière image se délita et la statue d'Odin s'effrita pour laisser la place à celles des anciens géants, les habitants étaient torturés dans des geôles et le jeune Eldir n'était plus qu'une tête sur une pique en compagnie de Samiel, Brunissen, Skoll, Leene... L'autre image qui lui faisait face était toujours la guerrière d'Alpha qui s'amusait avec les Saints en coulant des jours heureux, elle n'était plus asgardienne mais une grecque comme les autres. Le Saphir de l'armure d'Alpha s'était éteint depuis des mois et des mois mais elle ne voyait rien.

" J'espère que tu as vu le pêché de ton coeur, si tu ne veux plus protéger Asgard ou Odin, dis le clairement et donnes moi son saphir, je suis sûr de mieux le servir que toi. Car, je n'aurai pas la honte de vivre dans le froid tout comme toi... Pffff, tu aurais dû rendre cette armure et demander à Athéna une armure d'or, ca aurait été pareil de toute façon ! Alors, qui est la plus répugnante de nous deux ? "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 13:58

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 13:58

Le membre 'Lucia de la Coupe Noire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 21:07

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 10 Oct - 21:07

Le membre 'Ceridwen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Jeu 11 Oct - 21:45




Le regard rivé sur son adversaire, le Dragon Noir restait parfaitement impassible et stoïque, et cela même lorsque le sol fut ébranlé par l’arrivée du Titan. Oh bien sûr, se serait faux de dire que cette entrée impromptue laissait la demoiselle de marbre. Au contraire foule de questions se bousculaient actuellement dans sa tête. Néanmoins, pour l’heure, elle avait d’autres chats à fouetter et estimait qu’il était plus que temps de passer à l’action.

Elle écoutait la Coupe la juger, la mépriser, mais cela laissait la jeune femme de marbre. Après tout, avait-elle à recevoir des leçons d’une personne à la moralité aussi douteuse, capable d’abattre une foule innocente de sang-froid sans la moindre once de remord? Nullement. L’Asgardienne avait sa conscience pour elle, et elle ne permettrait pas aux autres d’en douter. Pas une journée au cours de ces six dernières elle n’avait pas pensé à Asgard et à ses habitants. Pas une journée, elle n’avait pas prié Odin.

Si l’Alpha, se trouvait au Sanctuaire, s’était tout simplement pour répondre aux ordres qui lui avaient été donné par Freyja : veiller sur les intérêts du Royaume. Oui, au cours des années passées, Ceridwen, n’était pas restée là à se tourner les pouces, à profiter de la chaleur et du beau temps de la Grèce. Non pendant tout ce temps, elle avait été l’ambassadrice du Royaume d’Odin au cœur du Sanctuaire sacré. Et elle avait joué son rôle à la perfection. Oui la jeune femme était de ces gens qui se donnaient corps et âme à leur cause. De cela, on ne pouvait douter. Aussi, les paroles de la sainte noire ne lui faisaient tout bonnement ni chaud ni froid.

D’ailleurs, elle lui trouvait la langue bien pendue, et la laissait déblatérer ses inepties sur son compte, tout en prenant soin d‘enregistrer néanmoins les quelques informations qu’elle jugeait primordiales pour Asgard. Elle arqua à peine un sourcil lorsqu’elle s’entailla les poignets. Elle n’était guère surprise que ce genre d’individu ait recours à la mutilation pour invoquer son pouvoir, et ne réagit guère plus lorsque les brumes carmines vinrent nimber le champ de bataille.

Deux scènes se déroulaient à présent sous ses yeux, lui montrant son propre reflet ayant perdu de sa superbe et totalement insouciante de ce qui se passait à Asgard. Cette scène était représentée sur le second tableau. Les landes enneigées étaient gorgées de sang qu’avaient fait couler les géants. Elle nota cette information dans un coin de son esprit. Peut-être était-ce eux, le fameux danger qui pesait sur Asgard, et auquel faisait référence la meurtrière un peu plus tôt. Dans cette œuvre macabre, les guerriers d’Odin n’étaient plus, ne restait que leur tête plantée sur une pique, tel un message à ceux qui oserait défier les Déchus.

Un soupir las s’échappa des lippes de la Dragonne lorsqu’elle lança à son ennemie.

« - Ca y est ? C’est bon tu as terminé ? J’ai cru que tu ne t’arrêterais jamais de parler. Ce que tu peux être insipide. Encore un peu, je m’endormais.»

A ces mots, le voile écarlate tomba brusquement, s’étant transformé en une pluie de rubis sous l’œuvre du cosmos glacé de la jeune femme qui en était venu à geler la moindre particule, annulant ainsi tout effet néfaste. Néanmoins, lorsque le rideau tomba, se fut pour révéler l’absence de la Dragonne. Cette dernière avait disparu, tout comme son cosmos. Sous les pieds de son adversaire apparut alors une gueule de dragon immense, chargée d’électricité qui vint la percuter avec force, tandis que les crocs acérés se refermaient sur sa personne pour l’emprisonner dans une étreinte glacée.

Un éclat étincelant apparut devant les yeux de la Coupe. Deux prunelles ambrées étaient dardées sur elle tandis qu’une épée plongeait dans son corps, et que la voix de la guerrière divine s’élevait à nouveau.

« - Très convainquant tes mirages. Mais néanmoins, l’idée de voir la tête empalée de chacun de mes frères d’arme m’est apparue comme stupide. Encore plus à la vue de celle de Sköll. Il est impossible d’abattre un guerrier de sa trempe. »

Ce disant elle enfonça davantage encore l’épée dans le corps de la Demoiselle, avant de la retirer d’un geste sec, sans que sa main ne tremble un seul instant, avant de reculer, laissant tout le loisir à la Coupe d’observer l’intensité avec laquelle brillait le saphir qui ornait son armure, preuve que sa vision était on ne peut plus fausse.


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Dim 14 Oct - 23:42

Lucia ayant dépassé le délai se prend l'ensemble de l'attaque et des coups de plein fouet

Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Lun 15 Oct - 21:17




Son adversaire n'avait ni bronché, ni bougé. Un peu de silence voila qui faisait du bien. Ceridwen s'était attendue à une contre attaque de son adversaire. Et rien ne vint. Visiblement, la Coupe Noire avait perdu sa langue bien pendue, et l'asgardienne ne s'en plaignait guère. La faute à quoi? La peur de la gueule béante de Fafnir qui s'était refermée sur elle? Ou bien encore la douleur causé par Gram lorsqu'elle avait plongé, sans trembler, l'épée dans le corps de son ennemie?

Soudain un cosmos s'éleva au coeur même de la maison du Bélier. Immédiatement la Dragonne porta son regard en direction de la demeure de Shion pour voir à cet instant un Crystal Wall d'ébène se révéler. Les sourcils de la Demoiselle se froncèrent quelque peu. Là haut, elle pouvait ressentir la force des combats qui se déroulaient, et les ennemis ne cessaient d'affluer de Rodorio. Elle reporta son attention sur la jeune femme, jugeant que le silence de cette dernière avait trop duré, et avança en sa direction, venant attraper entre ses doigts griffus le faciès de cette dernière pour la forcer à la regarder.

"- Dis moi pourquoi vous êtes ici! Quelles raisons vous ont poussé à massacrer d'innocentes hères? Votre cause justifiait-elle la mort de tout ces gens?" Puis elle tendit son index en direction de la première maison zodiacale. " Que comptez-vous faire là-bas? Répond!"

Face au silence de son adversaire, la jeune femme décida que puisqu'il en était ainsi, elle allait devoir employer la manière forte. Il n'y avait guère d'état d'âme à avoir avec des gens de son espèce.

"- Fort bien, puisque tu ne me laisses guère le choix...Je suis l'Ombre et la Lumière, Je suis le Bien et le Mal, Je suis le Commencement et la Fin, Je suis l'Alpha et l'Omega!"


Tout en usant de ses mots, le cosmos de la jeune femme se déployait autour d'elle, tandis que surgirent dans un rugissement retentissant deux dragons. L'un noir et l'autre blanc. Ce dernier vint s'enrouler tout autour de l'Asine quand l'autre prenait place derrière elle, attendant son heure qu'il savait proche.

"- Wrath of Devastation!"

Immédiatement, le ciel se teinta d'obscurité, confinant à à l'Apocalypse, les nuages tourbillonnant sur eux-mêmes, tandis qu'une multitude d'éclairs bleutés vinrent à s'abattre sur la malheureuse Coupe qui ne put rien empêcher du drame qui se déroulait. Les éclairs la percutèrent de toute part, inlassablement, sans perdre la moindre intensité. Quant à la Dragonne? Et bien elle n'était pas seule à prendre part à l'assaut.

La gueule d'une ombre menaçante vint à se refermer sur la Sainte Noire, ne lui laissant pas la moindre chance tandis que la Dragonne poursuivait son assaut, laissant son épée tailler dans la chair de son adversaire, avant de revenir à adopter une attitude défensive.

"- Alors? Vas-tu parler? Quel est votre but?!"

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Jeu 18 Oct - 18:40

Un déferlement d'éclaire bleuté lézarda le ciel, le recouvrant de nuage sombre dans un vacarme tonitruant avant que tous crocs foudroyant de l'éclair draconnique ne se cumule en un seul point fracassant: délivrant une véritable mâchoire de lumière explosive sur la jeune femme vêtu de jais qui, disparut alors dans un éclat aveuglant. Disparaissant alors dans le néant blanchâtre de la foudre d'Alpha sous une pluie d'éclair, complètement absorbé par la déferlante d'énergie tombant du ciel.

Cependant, la chevalière noir se tenait toujours à sa place sur l'escaliers de marche menant à la première maison du Bélier: celle qui aurait du être anéantit par la puissance de la foudre se tenait le bras levé, une coupe en direction du ciel d'orage, le bras engourdit par l'électricité qui se muait le long de son avant bras avant de venir descendre la coupe à son visage. Jouait avec les éclairs étaient bien répendu pensât-elle en se rappellant avoir planté l'une de ses jambes dans le sol avant de matérialiser une coupe d'onyx dans sa main pour détourner la majeur partie de l'assaut de l'asgardienne.

"Pardonne moi si je prend un verre mais tu es ennuyeuse a mourir: t'entendre parler me donnes soif mais ce n'est pas pour autant que tu dois t'arrêter pour moi . Tu peux continuer a brasser de l'air je ne t'en voudrais pas ."

Sourit-elle en s'asseyant sur l'une des marches avec un sourire amusé, croisant ses jambes devant elle avec un air faussement coquette alors que son adversaire était revenue a sa position initial une fois les taillades de son épée glissé le long des bras de la constellation déchu de la coupe qui, semblait porter plus d'attention a son verre qu'a son adversaire.

"Je léve ma coupe à mon maitre, le grand Tokuza ! Santé !"

Fit-elle avant de la porter à sa bouche dans un sourire malicieux, portant ce toast à ce qui agitait le temple du premier chevalier d'or: laissant alors couler son contenue noirâtre doublé d'un zeste d'éclair le long de sa langue, avalant le liquide maléfique avec une expression des plus ravis pour ensuite laisser son corps s'envelloper de sa noirceur... Revigorant alors son cosmos et son corps de par le gain de puissance qu'elle ingéra devant son adversaire.

"Ah... Délicieux, tu ne trouves pas ? Ma coupe est bien remplis avec le sang de tous ses innocents... Ce corps, cette vigueur: on croirait sentir le gout d'un nouveau née malgré son gout délicat. Même le meilleur vin ne vaut pas un verre remplis de haine mais ça tu ne le sais pas, Alpha et Oméga. Qu'elle pauvre fille limité tu fais."

Terminât-elle en se redressant pour narguer son adversaire: réajustant alors ses lunettes dans un sourire signifiant bien des choses à l'asgardienne quand celle-ci lui tourna le dos pour se rendre vers la barrière des ténèbres cristalline dans le temple du Bélier:

"Si tu penses pouvoir comprendre ce qu'il se passe, viens avec moi dans le temple de l'agneau bientôt sacrifié."

Finit-elle dans un rire avant de commencer a marcher en direction du temple.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Ven 19 Oct - 21:22




La Dragonne avait fermé les yeux. Les mots de la Coupe glissaient sur elle sans l'atteindre. Peu lui importait le jugement que cette dernière portait sur sa personne, cela lui était totalement égal. Elle ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin sans quitter des yeux son adversaire. Elle était parvenue à restaurer de ses forces? Cela n'était pas un soucis en soi, car Ceridwen avait plus d'un tour dans on sac, et la Black Saint l'apprendrait à ses dépends.

"- Qui crois-tu être pour te permettre un quelconque jugement sur moi? Tes mots ne m'atteignent pas, car j'estime n'avoir aucune leçon à recevoir d'une personne telle que toi. Avant de regarder la paille qui se trouve dans l’œil du voisin, commence par regarder la poutre que tu as dans le tien."

Elle souhaitait tant voir disparaître ce sourire narquois qui ourlait ses lèvres pour lui voir une expression chargée de crainte et de peur face à la Mort. Car oui c'était bel et bien de cela qu'il s'agissait. L'Alpha ne montrerait aucune clémence pour un individu comme elle. La voir souiller une fois de plus le sang des morts commençait à lui porter sur les nerfs. D'un geste rageur, le bras armé de la jeune femme fendit l'air, tandis qu'elle lançait.

"- Tu m'excuseras, mais je ne porterai pas de toast en l'honneur de ton Maître, car il ne le mérite nullement pour avoir toléré les morts d'innocentes victimes!"

Mais l'adversaire n'avait que faire de ses paroles, elle s'en moquait, la narguait encore et toujours, et lorsque les derniers mots de la Coupe noire parvinrent à ses oreilles, l'Asgardienne sentit son cœur manquer un battement. L'agneau sacrifié avait-elle dit en évoquant Shion. Quel danger menaçait donc le premier gardien?

Des images de ces dernières années passées au Sanctuaire lui revinrent en mémoire. Leur rencontre, leurs retrouvailles aux Enfers, ou encore ceux du bal de la fin de la Guerre Sainte. Puis les souvenirs qui affluèrent furent ceux de son entrainement avec le Bélier et Delta, la restauration de l'armure du Dragon Blanc, et bien d'autres encore. Au cours de toutes ses années, à chacune de leur rencontre, elle avait prit plaisir à deviser avec lui. Le Bélier était un des protagonistes qui lui avait donné la chance de devenir ce qu'elle était aujourd'hui, et sans qu'elle ne s'en rende compte, ce dernier avait petit à petit prit sa place dans sa vie.

Le regard qu'elle porta sur son adversaire si insouciance gravissant les marches n'avait plus rien d'humain. Les iris ambrées avaient une allure reptilienne, dans lesquelles brillaient une lueur meurtrière. Ceridwen n'était plus que rage ardente. Elle se sentait perdre pied, mais ne fit rien pour refouler ce sentiment. Son corps ne lui appartenait plus.

Et voilà qu'une jambe tendue se dessina dans le champ de vision de Lucia, qui ne put l'éviter. Et cette dernière fut projetée sous la force du coup en bas des marches. Mais avant même qu'elle ne se redresse, l'asgardienne attrapa sa victime par le cou, resserrant l'étreinte de ses griffes acérées sur le peau de la jeune femme pour la blesser cruellement. Et Gram commit son office en s'enfonçant avec violence dans les entrailles de la Coupe, tandis que la voix de l'Asine se fit grondante et menaçante, à l'instant où elle rejeta le corps blessé au loin dans un geste dégoûté.

"- Tu n'iras nul part. Je ne te laisserai pas faire, tu ne parviendras pas jusqu'à lui folle que tu es. WALKYRIE'S FURY!"

Ce disant, la Dragonne gagna les airs, ne craignant nullement les rafales de vent qui s'élevaient avec force et fureur, écho de la rage meurtrière de l'ase. Dragon noir et dragon blanc étaient à nouveau réunis, le Dragon noir fila en direction de sa proie, s'amusant avec celle-ci tandis qu'aux creux des paumes de la Guerrière divine, deux orbes apparurent, l'une de feu et l'autre de glace. Usant de la force dévastatrice des vents, Ceridwen lança les deux sphères sur son ennemie, avec une ardeur décuplée par la crainte de perdre l'être cher.

Lorsqu'elle regagna le sol, l'Alpha était à nouveau maîtresse d'elle-même. Et son regard jusque là fou n'exprimait plus, à présent, que de l'incrédulité. Venait-elle bien de penser à Shion en usant des mots "être cher"?


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Ven 19 Oct - 22:38

Petit dés ^^
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Ven 19 Oct - 22:38

Le membre 'Lucia de la Coupe Noire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 23 Oct - 0:44

    ~ Lucia perd son tour! Elle se prends tout de plein fouet !



    C'est à Ceridwen de poster !
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 24 Oct - 21:37




*L'être cher.*

Oui c'était bel et bien en ces termes que la Dragonne venait de songer au gardien de la Première Maison zodiacale. Lentement, les prunelles de la jeune femme glissèrent sur ses mains couvertes du sang de son ennemie. Elle venait de déployer une grande partie de sa force dans son désir de protéger le Bélier. Elle ne s'était nullement reconnue dans cet assaut meurtrier et ravageur. Un assaut sauvage, quasiment bestial, qui n'avait laissé aucune chance à cette fanfaronne de Coupe Noire.

La pluie tombait de façon diluvienne, alors que l'Asine était perdue dans ses pensées. Comment en était-elle venue à éprouver un tel sentiment? Pourquoi ne s'en était-elle pas aperçue plus tôt? C'était peut être logé au plus profond de son être, et qu'il avait fallu que l'on menace Shion, pour que le barrage de ses sentiments ne s'effrite puis se rompe. A n'en point douter, si elle venait à en parler à leur ami commun à tout deux, ce dernier risquerait fort de la taquiner.

Secouant son charmant minois pour chasser ses idées afin de ne plus que se concentrer sur son combat. Elle savait ce qu'elle allait devoir faire pour la suite des opérations. Mais pour l'heure, son attention fut accaparée par un cosmos qu'elle ne connaissait que trop bien et qui passait non loin de là. Elle devait le lui dire. Le prévenir. Elle s'adressa alors par télépathie à lui.

* Shion! Mon adversaire voulait à l'instant que je l'accompagne dans le temple de l'agneau bientôt sacrifié. Tels furent ses mots, alors je t'en prie, sois prudent!*


Puis elle rompit le lien afin de se recentrer sur le combat. Les ailes de la jeune se tendirent, et vivement, elle fut à nouveau sur sa proie, usant une nouvelle fois de son épée, couvrant le fil de cette dernière d'une longue trainée carmine, arrachée au corps de sa victime. A nouveau s'ouvrait sous les pieds de cette dernière une gueule béante dont le souffle électrique se fit plus ravageur encore, visiblement déterminer à mettre à mal l'ennemie.

"- Ta route s'achèvera ici-même. Je t'empêcherai de nuire à nouveau à qui que se soit, et détruirai ce parchemin auquel tu sembles accorder une si grande importance."





Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Sam 27 Oct - 19:53

Un nouveau fracas d'éclaire explosa là où se tenait la sombre guerrière, la jetant le long des marches de pierre menant au premier temple du Zodiaque aussi efficacement qu'on jetterait un malpropre d'une auberge: le sort de Lucia ne fut pas des plus différents si ce n'est que ce fut la rage et la foudre du Guerrier divin d'Alpha qui l'avait renvoyé sans grande difficulté en direction de l'entrée du Sanctuaire. Cependant, la coupe noir avait beaucoup trop a perdre pour se laisser repousser aussi facilement: Son cosmos s'anima alors qu'elle se trouvait toujours dans les airs, ralentissant alors sa chute avant qu'elle ne réussisse a se rattraper à plus d'une dizaine de mètre de la chevalière du grand nord.

"Ouf, c'était moins une: pardon j'ai été distraite, j'ai crue sentir la puissance de maître Tokuza directement s’éveiller dans le temple juste au dessus de nous. Tu ne le sens pas ? Toute cette force... C'est magnifique, je devrait être moins rêveuse si je ne veux pas être en retard pour voir le bélier être immoler en l'honneur de la vraie Athéna."

Fit la sombre chevalière en replaçant ses lunettes d'une mains malicieuse, laissant alors pleinement paraître son sourire empoisonner malgré les marques de brûlures dû à la foudre sur l'ensemble de son armure ténébreuse... Loin d'être vaincu: la coupe noir embrasa une nouvelle fois son cosmos en essayant de monter les marches qui la mènera a son maître malgré la difficulté que lui imposait la foudre d'Alpha: sans perdre son sourire, celle-ci observa l'asgardienne avec une lueur de défi avant de glisser l'une de ses mains dans le dos de son armure et d'en sortir un parchemin à la reliure sombre.

"Si tu veux ce parchemin: il va te falloir y aller beaucoup fort que ça, sinon je ne donne pas cher de la peau du Bélier ."

Terminât-elle dans une ultime raillerie avant de cacher le parchemin dans son dos comme dernière provocation en s'avançant de plus belle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Dim 28 Oct - 14:33

A nouveau des menaces furent proférées à l'encontre de Shion. A nouveau, le sang de la Belle ne fit qu'un tour dans ses veines. Mais cette fois-ci, elle tenta d'endiguer le courroux qui la possédait, qui faisait d'elle une toute autre personne. Cette guerrière sauvage et meurtrière. Elle connaissait la folie qui possédait son corps, cette folie qui faisait même sombrer les plus puissants guerriers.

*Non pas encore, je t'en prie.*

Lentement, le cosmos de la demoiselle se déploya autour d'elle tandis que tout autour des deux protagonistes le décor se mouvait, et changeait. Autour d'elles apparurent des formes éthérées. Ceridwen laissait son regard errer sur elles. Certaines lui étaient familières, fantômes du passé, et un sourire bienheureux apparu à sa lèvre à la vue de son père qui posait sur elle un regard emprunt de bienveillance et de fierté. Se tenait là de la famille, des amis, des anciens frères d'armes. Des lèvres de la Dragonne s'élevèrent alors les mots suivants:

" Voyez ceux-là, je vois mon père,
Voyez ceux-là, je vois ma mère,
Et mes soeurs et mes frères,
Voyez ceux-là,je vois tous mes ancêtres,
Qui sont assis et me regarde,
Et voilà,
Voilà qu'ils m'appellent,
Et me demandent,
De prendre place à leurs côtés,
Dans le palais de Walhalla,
Là où les braves vivent à jamais!" *

Les âmes filèrent vers elle tel un seul homme. Mais nul froid ne prit possession du corps de l'Asgardienne à leur contact. Au contraire, elle baignait dans la chaleur des Einherjars, ceux-ci lui confiant de leurs forces, tandis que l'Oiselle tançait son adversaire:

"- Je te l'ai déjà dis, tu ne le toucheras pas, tu ne le souilleras point de ta présence et de ton verbe, car ta route va s'achever ici."

Dragon noir et blanc rugirent de concert à ces propos, et à nouveau le bras de la jeune femme se tendit en direction des cieux ténébreux, déchainant leur colère, ainsi que la sienne, en une multitude d'éclairs bleus. Le dragon noir prit son essor, gagnant les nuages et la foudre se fondant parmi eux afin d'en accroître leur puissance qui à nouveau, vinrent frapper et malmener encore, et encore le corps de la malheureuse Coupe.

Ceridwen profita alors de l'instant pour s'élancer au milieu de cette scène d'apocalypse, Gram toujours au poing, tandis que la lame œuvrait et transperçait sans le moindre mal le corps de son ennemie.

"- Tu ne mérites nulle compassion de ma part. Bientôt, oui bientôt, il en sera fini de toi."

C'est alors qu'un flocon de neige, bientôt suivi par de nombreux autres se mit à tomber. Avec dédain, la Dragonne se détourna de son adversaire pour tendre la main et y regarder la neige s'y déposer, avant de porter son attention en direction du temple du Bélier. C'est alors qu'elle vit la beauté d'une aurore boréale qui s'étendait sur le Sanctuaire. Ce phénomène dura quelques minutes, puis plus rien. Ce qui fit froncer les sourcils de la douce, tandis que son coeur, prit d'un funeste pressentiment, se serra.

Juste avant son attaque, elle avait ressenti la puissance d'un cosmos au coeur de la première maison. Qu'est-ce que tout cela signifiait? Quelles forces étaient donc à l'oeuvre ici?






Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 30 Oct - 22:33

dés
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mar 30 Oct - 22:33

Le membre 'Lucia de la Coupe Noire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Mer 31 Oct - 14:01

C'est avec le rire le plus maléfique que la sombre guerrière porteuse de la coupe noir se laissa malmener par son adversaire à la fureur draconique qui, a la suite d'une prière semblait avoir recouvré une bonne partie de ses forces: tant mieux alors pensât intérieurement la chevalière noir, sa chute n'en sera que plus douloureuse pour son plus grand plaisir... Elle ne le savait pas encore mais elle était en train de se jeter la tête la première dans un piège:

"On arrive plus a contrôler son sang froid quand on parle du petit mouton a corne à ce que je vois : tu es devenue prévisible. Prévisible et Stupide ! Pour un Guerrier divin du légendaire Royaume d'Asgard je suis déçu, mais quoi de plus normal que de quitter un royaume miteux et froid pour le confort de la fourrure de l'agneau. As tu apprécié sa toison ? Car je crains que tu ne puisses plus la toucher ! Mon maître est surement en train de le dépecer en ce moment même"


S'amusa Lucia alors qu'elle subissait un déluge de coup d'épée a la vitesse de la lumière en gardant toujours ce sourire mauvais collé aux lévres, laissant son corps se faire percer par la pluie de coup qui faisait gicler d'avantage de son sang à chaque coup sans pour autant l'affaiblir ni même lui causait le moindre tracas comme le prouvait son expression empoisonné sur le visage avant qu'elle ne fasse apparaître de nouveau une coupe aussi noir que pouvait l'être son cosmos avant de s'en servir pour dévier une énorme partie de l'attaque foudroyante qui lui était destiné: dispersant les éclaires autour de son corps sans pour autant échapper a la nature de l'attaque qui, la recouvrait alors de multiples arcs électriques.

"Tu as beaucoup a faire si tu veux réussir a m’empêcher de voir Maître Tokuza immoler le bélier sur l'autel de la vrai Athéna !"

Rugit-elle avant d'envoyer sa jambe en direction du visage de la guerrière, répétant l'opération plusieurs fois avant de venir porter ses poings dans la même direction tout en laissant ses coups physiques suinter d'un cosmos poisseux et empoisonner a chaque fois que ses cous provoquèrent un impact.

'' A présent: retires toi de mon chemin ! Par le déluge de la coupe noir !!!"

Terminât-elle aprés avoir rejoint ses deux mains pour créer une forme de ses doigts, forme où se mélangeait rapidement son cosmos et le sang dégoulinant de ses blessures avant que des images ne viennent apparaître entre ses doigts: des images en rapport avec le dragon d'Asgard que pouvait voir son adversaire avant que Lucia n'abatte sa technique sur elle dans une explosion de cosmos.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   Jeu 1 Nov - 15:33





Prévisible? Qu'elle le pense, si cela pouvait lui faire du bien. Stupide? Certainement pas. Elle observait ses éclairs faire leur effet, s'attendant pertinemment à la réaction de la chevalière noire face à celle-ci. Et comme elle l'avait prévu, cette dernière avait paré son attaque. A se demander laquelle des deux était le plus prévisible, ce qui amena un sourire narquois au coin des lèvres de la Dragonne.

Et puis finalement, pourquoi ne pas laisser la bête qui sommeillait en elle s'éveiller à nouveau? Pourquoi ne pas se laisser aller à la folie furieuse qui embrasait son sang et lui faisait perdre toute notion de l'éthique? Pourquoi ne pas se laisser aller au courroux du dragon qui réclamait à cors et à cris la mort de cette irresponsable péronnelle qui ne faisait rien de plus que jacter depuis le début de ce combat?

Les prunelles de la jeune femme brillèrent d'une lueur incandescente, révélant toute la rage et la haine qui dormaient au plus profond du coeur de l'Asine et qui était, à cet instant, plus vivace que jamais. Elle avait beau essayer de se rappeler, jamais elle n'avait connu pareille colère. Même à Stockholm, face aux minotaures, elle n'avait pas ressenti un courroux similaire. Elle ne pardonnait pas la mort gratuite. Ce que Lucia et ses sbires avaient fait endurer par pur plaisir, pur sadisme, aux habitants de Rodorio, elle ne pardonnait pas.

L'aura qui émanait de Ceridwen était meurtrière. Le sang appelait le sang, et la soif de la Dragonne ne serait étanchée qu'avec la mort de son ennemi. L'ébène du cosmos de l'Alpha prenait le pas sur l'albâtre. Lorsque la jambe de la Coupe vint en direction de son visage, la main griffue de la Belle se resserra sur cette dernière avec une force insoupçonnée, stoppant la jeune femme dans son élan. La pression des doigts se fit plus violente, au point de faire exploser la partie de l'armure qui recouvrait cette partie du corps.

Lorsque la pluie de coups générés par Lucia se mirent à pleuvoir, l'Asine, n'eut pas le moindre problème à esquiver chacun d'eux. Dans le même temps, elle attaquait à son tour, laissant Gram parfaire son oeuvre et ce pour quoi l'épée était destinée. La lame fit gicler le sang de son adversaire, tranchant la chair, tandis que le poing libre de Ceridwen, s'abattait sur sa face, faisant exploser sous la force de l'impact une pommettes. Des perles carmines vinrent recouvrir le visage d'albâtre de l'asgardienne, avant qu'elle ne se recule vivement. La Coupe n'en avait pas fini.

Une multitude d'images assaillirent la jeune femme, fruit de ses souvenirs. C'était comme si tout cela était un cercle sans fin. Son enfance, son adolescence, la mort de son père, l'obtention de l'armure du Dragon Blanc, sa première mission pour Asgard en partant à la recherche d'Eldir, les aventures qui avaient découlé de celle-ci, sa rencontre avec Dohko, puis la Guerre Sainte, sa rencontre avec Shion, l'opération de sauvetage de Freyja avec Samiel, le retour en Asgard, la fête qui en avait découlé. Puis Stockholm et ses attaques de Minotaures, son combat face à l'Arishok accompagnée de Sköll et de son protégé. Le retour en Asgard pour accompagner ensuite Freyja dans son royaume avant de gagner les Enfers. Toute la vie de l'Alpha défilait sous ses yeux jusqu'à cet instant présent. Un instant qui menaçait de se répéter. Son instinct le lui disait.

Un rugissement sourd provint de derrière la jeune femme. Le dragon noir était apparu, mur infranchissable qui réduisit à néant l'effet de l'attaque de la Coupe. Les iris reptilienne de la dragonne se dardèrent sur son ennemi, une main venant essuyer le sang qui marquait sa joue, tandis que lentement, les ailes dans son dos se déployèrent.

"- La vraie Athéna? Je pense avoir assez entendu de tes paroles. Quant à ce qui se passe dans le Temple du Bélier, ne me fais pas rire, je ressens encore très nettement le cosmos de Shion. Tu me répugnes. Dis moi Lucia, avais-tu prévu de mourir aussi? Je pense qu'il est temps pour toi de rejoindre le néant duquel tu n'aurais jamais du sortir."

D'un bond, l'Asgardienne gagna les cieux en usant de vrilles, majestueuse et magnifique. Pendant ce cours laps de temps, le vent se fit ravageur , et lorsque la demoiselle stoppa son ascension, feu et glace vinrent se loger aux creux de ses paumes sous forme de sphère tourbillonnantes. Oui ce combat avait suffisamment duré, il était temps d'y mettre un terme.

"- WALKYRIE'S FURY!!!"

Dans cette attaque, Ceridwen mit toute sa force de conviction, toute sa haine envers ses saints noirs, tout son désir de protéger ceux qui lui sont chers, tout sa rage face au massacre de Rodorio, et tout son désespoir, causé par la mort de ces habitants qui avaient été ses amis au cours des six dernières années. Avec force et fracas, les orbes, poussées par la tempête dévastatrice, frappèrent la Coupe pour annihiler sa vie de la surface du globe.


Légèrement, la jeune femme regagna le sol et s'avança en direction du corps étendu de celle qui fut son adversaire. Cette dernière se trouvait face contre terre. D'un air parfaitement dégoûté, l'Alpha repoussa le corps du bout du pied, se penchant au dessus de ce dernier dans le but de mettre la main sur ce maudit parchemin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Courroux draconique: l'Alpha vs la Coupe Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-