RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Mer 17 Oct - 18:10


Dans la forêt marchait ce qui ressemblait une jeune fille suivie d'un lynx qui semblait être apprivoisé. Le fier félin courrait de temps en temps, tentant d'attraper les oiseaux pour s'amuser avec, puis attendant patiemment que son maitre arrive enfin à sa hauteur avant de continuer à marcher et se remettre à pourchasser les oiseaux qui se posent sur le sol. Sacha le regardait s'amuser et se dégourdir les pattes et en sourit, il faut dire que Tregix n'avait pas souvent eut l'occasion de se défouler autant comme ça ces dernières années, ou alors il le faisait en cachette.

Le garçon à l'apparence ambiguë continuait à marcher lentement, il portait l'armure du Lynx Boréal qui faisait de lui l'un des guerrier sacré protégeant Asgard. C'était super, il allait pouvoir "punir les méchants" et les forcer à écouter ses idéologies pacifique pour les purifier de la violence qui corrompaient leur esprit. Et oui, malgré les enseignement de Dame Signy qu'il venait de quitter seulement deux jours plus tôt, il n'était toujours pas décidé à combattre pour tuer, c'était comme ça et on ne le changera pas.


" - Je ne devrais plus être si loin que ça ! Zut, j'ai du me perdre, c'est de ta faite Tregix, il fallait pas courir partout et maintenant on a dut dévier de notre chemin. "

Il ne tenait pas vraiment l'animal pour responsable de son égarement, c'est juste qu'il le disait de manière humoristique pour tuer le temps. Il regarda la carte que son instructrice afin d'essayer de pouvoir se repérer, mais rien n'y faisait, il ne connaissait absolument pas la région et il n'était de toute manière pas spécialement doué pour lire une carte.

C'est alors qu'il entendit un bruit, comme un arbre qu'on coupait. Sacha se dirigea vers la source de de cette perturbation auditive à répétition pour finalement arriver non loin d'un bûcheron équipé d'une grosse hache et d'une barbe suffisamment longue et épaisse pour lui servir d'écharpe.


" - Excusez moi monsieur, mais j'aurais besoin d'aide pour trouver mon chemin. Voyez vous, je ne suis pas vraiment de cette région et la carte qu'on m'a donné ne m'aide pas vraiment. Voyez ? Vous pourriez m'indiquer la bonne direction s'il vous plais ? "

" - Bien sur. Où devez vous aller ? "

" - Dans ce village. "

Fit-il en montrant la carte à l'homme. Ce dernier l'observa durant quelques secondes avant de finalement dire que le dit village se trouvaient à trois kilomètres de leur position, lui indiquant un sentier qui n'était pas très loin ainsi que la bonne direction à prendre.

" - Merci monsieur, je vous en suis redevable. "

" - Mais de rien mademoiselle. "

" - Ah mais, je suis un garçon ! Nah ! "

Puis il se dirigea vers la direction indiquée par l'homme, le laissant totalement estomaqué sur place. Il faut dire que Sacha ressemblait vraiment à une fille surtout que son habit sacré confondait encore plus les genres, donc la réaction du bûcheron était on ne peut plus normale dans ce genre de situation. Soit, le jeune guerrier s'en amusait, cela l'en faisait rire. Après tout, si les dieux lui avaient donné un tel corps, autant se jouer des autres tant que c'est possible.

Plusieurs minutes plus tard, le garçon et son lynx arrivèrent dans le village. Las bas, les gens savaient de par son armure qu'il était un combattant des dieux, ils espéraient juste que son lynx était bien apprivoisé. Lui ne s'en préoccupait guère, il avait ressentit le cosmos chargé d'amour de sa chère tante et se dirigeait droit vers la maison de cette dernière. Car oui, s'il avait fait se chemin, c'était uniquement pour retrouver Brunissen et lui montrer qu'il avait réussit son épreuve de guerrier d'Asgard.

Il arriva devant sa demeure et toqua plusieurs fois à la porte, son lynx était assis à ses côtés, comme s'il savait chez qui ils allaient tout deux pénétrer dans les instants qui allaient suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Dim 21 Oct - 22:51

Une pleine fournée de biscuits au miel reposait tranquillement sur un grand plateau. Une odeur appétissante s'en dégageait tandis que les friandises refroidissaient. Près d'elles reposaient un plein panier de pâtisseries que la belle nordique avait confectionnée elle-même. Installée près de la table, elle donnait quelques morceaux de gâteau à Dagmar confortablement installée sur ses genoux. La petite dévorait avec un entrain qui faisait la joie de sa mère. Elle était en parfaite santé et courrait d'un côté à l'autre de la pièce dès que Brunissen la déposait avec douceur sur le sol. Pour son enfant, elle avait installé les épais tapis que Samiel leur avait ramenés au cours de l'un de ses voyages. La demeure était relativement modeste. Du moins vue de l'extérieur. Que Brunissen cuisinait elle-même tout en s'occupant de nombreuses taches domestiques était son choix. Elle avait bien deux servantes qui l'aidaient tout comme certains de ses gens s'occupaient des troupeaux mais cela ne l'empêchait pas de mettre la main à la pâte.

D'ailleurs, parlant de pâte, elle songea à Sacha qui en raffolait. Son neveu au charme si ambigu était un véritable bout d'entrain capable de faire rire sa petite fille des heures durant. Son apparence n'avait jamais été un réel problème pour la jeune femme. Mieux encore, elle pouvait détourner les soupçons et lui permettre de se déplacer aux côtés de l'incarnation de la déesse de l'amour sans détonner au milieu des femmes l'accompagnant. A eux deux, ils seraient encore plus efficaces en cas de mauvaises rencontres quoique ses compagnes savaient se défendre contre des dangers naturels. Pour ce qu'il en était des guerriers cosmiques, seuls, elle et Sacha seraient de taille en plus de leurs familiers respectifs.

Core... Lui souffla soudain son enfant d'une fluette. Elle commençait à parler de plus en plus, répétant la plupart des paroles qu'elle entendait. A deux ans, la petite princesse ravissait déjà tout son entourage.

Toi, tu promets de devenir très belle et de faire des ravages...

Elle serra fort son enfant dans ses bras qui se mit à rire avant que les tigres ne relèvent la tête. Amour et Tendresse se dirigèrent vers la porte et après un rapide sondage, Brunissen reconnut l'aura de Sacha. heureuse de recevoir cette visite imprévue, elle se dirigea avec Dagmar dans ses bras vers la porte. Quelques minutes plus tard et celle-ci s'ouvrit laissant apparaître un jeune guerrier en armure tandis que les deux fauves saluaient les lynx à leur façon.

La surprise passée, Brunissen accueillit chaleureusement son neveu, l'invitant à entrer aussitôt.

- Sacha !!! Tu as réussi, je suis si heureuse pour toi. Cette armure te va à ravir. Viens, entre et installe-toi. Dis-moi comment cela s'est passé. Tu n'as pas été blessé ou lors de l'épreuve.

Elle déposa Dagmar entre les bras de sa servante avant de se faire signe à Sacha de la suivre dans le salon. Il aurait sans nulle doute bien des choses à lui raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Mar 23 Oct - 22:48


Il ne fallut qu'une que deux minutes pour la détentrice des pouvoirs divins de la déesses de l'amour et de la fertilité pour venir ouvrir la porte. Pour ceux qui savaient ce qu'elle était vraiment, il était difficilement concevable de la voir ouvrir en personne au lieu d'envoyer un serviteur. Il était également plus étrange de la voir ainsi, en tablier de cuisine.

Voyant que c'était elle qui venait d'ouvrir, le jeune guerrier sacré lui sauta dessus en l'attrapant dans ses petits bras minces. Il était tellement content de la voir après sa dernière visite à Fleur du Glacier, il avait du mal à contenir ses émotions. D'ailleurs, même en tant normal, il aurait fait peu de cas du statut divin de sa chère et unique tante qu'il connaisse. Sauf peut-être en présence d'autre guerrier d'Asgard, là le garçon pouvait très bien faire preuve de tenue. Mais dans ce cas, il n'y avait pas besoin d'en faire preuve et il fit exploser sa joie.


" - Tata-Bruny, je suis tellement content de te revoir. Tu vois, je suis devenu guerrier du Lynx Boréal, on doit vraiment être de félins dans la famille, toi qui fut tigresse blanche, et moi un lynx, ça doit être inné chez nous, tu trouves pas ? "

Lui dit-il sans vraiment prendre le temps de vraiment articuler dans son flot de parole, le rendant pas vraiment compréhensible tout en étant qu'il était facile de deviner ce qu'il disait. Il lâcha finalement la femme et accepta son invitation de rentrer et passa le pas de la porte accompagné par Tregix. La servante vit arriver l'animal, nul ne sait ce qu'elle pensait, mais elle ne devait pas voir d'un bon oeil l'arrivé d'un félin supplémentaire.

Il regarda l'intérieur de la maison avec de grands yeux émerveillé et plein d'étoiles. C'était donc dans cette demeure qu'elle vivait depuis son mariage avec l'un des guerriers divin. Il n'avait pas put partir de la cabane où il avait vécu ces six dernières années, mais les visites assez régulière de sa tante lui permettait d'être assez souvent au courant de ce qui se passait dans le territoire du Nord.


" - Ah, pour l'épreuve ? Rien de bien dur, Dame Signy ne m'avait pas mis au courant qu'il y avait le moindre risque. Il faut dire qu'elle savait que je pouvais avoir du mal à gérer mon stress en cas de moment capital comme celui là. Néanmoins, j'aurais quand même voulu être mis au courant. "

Sacha continua à parler, lui indiquant comment il avait réussi à se synchroniser avec l'aurore boréal, qu'au moment au son cosmos avait atteint son intensité la plus grande qu'il avait eu l'impression de voire Tregul, le lynx légendaire, courir le long du phénomène physique. Puis il avait vu le même animal foncer sur lui, provoquant une explosion d'énergie, et quand celle ci s'était dissipée, son armure était sur lui.

Le garçon semblait comme fasciné par son propre récit, comme s'il avait été cimple témoin et qu'il n'en revenait pas, n’hésitant pas à le conter de la manière d'un barde professionnel en l'agrémentant de détails comme les couleurs et les sensations qu'il avait à ces moments précis.

C'est une fois l'histoire finie qu'il sembla sentir cette odeur magnifique. Elle appartenait ce délice à la fois gustatif et odorante que sont les biscuit au miel, ces merveilleuses pâtisserie dont il était accro et dont ce qu'il senti lui indiquait qu'il y en avait de fraîchement conçu.


" - Dis Tata-Bruny, ce que je sens est bien ce que à quoi je pense ? Ce sont bien des biscuits au miel ? Il y en aurait un ou deux pour moi ? "

Lui demanda t-il avec de grands yeux étoilé et dit avec un ton semblable à celui d'un jeune enfant d'une dizaine d'année. Voir un guerrier d'Asgard dans une telle situation était à la fois amusant et étrange, tout dépendait de l'angle auquel on regardait la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Sam 10 Nov - 22:22

Un rire échappa à la féline lorsque son neveu lui sauta au cou. Il n'avait rien perdu de sa spontanéité et sa bonne humeur apportait toujours son lot de rires. Elle finit par se libérer de l'étreinte. Lui qui était encore en armure ne réalisait sans doute pas que cela n'était pas forcément confortable pour elle. Pourtant, elle ne lui fit aucune remarque, comprenant parfaitement ce que Sacha devait ressentir. Après tout, ils avaient eu le même maître et la tendre mère n'avait jamais oublié le premier jour où son armure vint la recouvrir. Devenir un des guerriers d'Odin était un tel honneur.

En même temps, Brunissen savait qu'un jour ou l'autre, Sacha devrait se battre et cela l'effrayait aussi. Il n'avait pas la carrure et la force de Samiel ou la puissance d'une Ysselda. Par chance, il n'était pas non plus un ours si désagréable ou solitaire que personne ne le connaissait des lieues à la ronde. Bref, il ne serait pas seul, du moins s'il ne choquait pas les autres guerriers et cela, il lui faudrait bien aussi en tenir compte. Brunissen, la belle féline aux yeux de jade était la déesse de l'Amour sous toutes ses formes mais tous n'avaient pas forcément son ouverture d'esprit. Enfin, cela, il l'apprendrait bien un jour, il le faudrait pour sa survie sur les champ de bataille.

Un autre rire lui échappa lorsqu'elle entendit parler de félins.

- Oui, nous sommes des félins tout comme Samiel est un loup. Les félins sont associés à moi, incarnation de Freyja et à Frigg alors que les loups sont plutôt associés à Odin. Et tous ensemble, nous veillons sur Asgard. Les félins sont gracieux et sensuels mais aussi puissants et redoutables. Rien n'est plus dangereux que de réveiller une tigresse ou d'approcher de ses petits.

Et toi, tu as aussi la force d'un fauve sous la plus douce des apparences. Si trompeuse que l'effet de surprise est déjà une arme en soi.


Elle le vit ensuite détailler la grande pièce d'un regard quasi-émerveillé.

- Samiel et moi avons tout fait pour que cette demeure soit la plus confortable possible et nous conviennent à tous deux ainsi qu'à notre merveilleuse petite princesse. Elle sourit en soulevant Dagmar entre ses bras tandis que Tregul venait se frotter contre ses jambes, rappelant bruyamment la présence d'autres occupants. Oui, je ne vous oublie pas, ainsi qu'à nos compagnons respectifs. Imagine qu'ici cohabitent tigres, loups et chevaux sans oublier tous les autres animaux associés à Freyja qui se rapprochent. Parfois, les sangliers viennent jusqu'au pas de ma porte. Les plus robustes sont tellement forts qu'ils peuvent facilement supporter le poids d'un homme. De quoi donner des sueurs froides aux dames qui s'occupent de la maison et je te laisse imaginer lorsque les hommes sont absents. Il a fallu que je monte sur l'un des sangliers pour qu'elles ne se mettent plus à pousser des cris aigus en les apercevant. Sinon, elles risquaient fort de ne plus jamais oser venir ici.

Un autre rire échappa à la jeune femme. Après tout Freyja chevauchait aussi les sangliers aussi bien que les chevaux. Une autre façon de rappeler aux yeux de tous qu'elle était et restait la réincarnation de la déesse de l'Amour et de la Fertilité. Celle se déplaçant parfois sur un sanglier de guerre, enfin cela n'était plus arrivé depuis des générations.

Puis elle lui avait demandé des nouvelles de son épreuve, chose à laquelle il lui avait répondu avec son entrain habituel avant qu'elle ne l'interrompe. Fallait dire que Sacha avait le don de quasi monopoliser l'auditoire et de ne s'arrêter que devant une pleine corbeille de biscuits.

- C'est normal, voyons, moi aussi, dame Signy ne m'avait pas prévenue. Penses-tu que l'ennemi va t'envoyer une lettre pour et dire, je t'attaque à tel endroit et à telle heure ?

Un autre fou rire tandis que Sacha dévorait les biscuits au miel et que Dagmar répétait chaque mots de sa mère ou parfois juste la moitié. La petite fille commençait à parler de plus en plus et rien n'était plus drôle que de la voir regarder Sacha de ses grands yeux verts émerveillés ou mieux encore d'essayer de parler avec son débit incroyable.

De quoi faire rire la petite déesse ainsi que la servante s'occupant d'elle. Puis, la voix de Brunissen reprit.

- Alors, ils sont à ton goût ? Dis-moi, qu'est-ce qui te ferait plaisir pour fêter ta réussite et nos retrouvailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Mer 14 Nov - 13:26


Rentrant dans la maison, Sacha repéra un endroit qui semblait être assez espacé et hors du chemin pour y déposer son armure. La protection sacrée se détacha toute seule et alla s'y déposer en flottant dans les airs avant de se figer en adoptant l'apparence féline de son totem. Dévoilant ainsi sa tenue, le jeune garçon portait une jolie robe courte blanche magnifiquement brodée de fils argentés dans des motifs végétaux. Il portait de longues bottes doublées avec de la fourrure remontant légèrement au dessus des genoux et il portait une écharpe en hermine blanche. Autant dire que personne, au vu de son apparence, ne pouvait se douter qu'il y avait là un jeune garçon, à moins bien sur de le connaître.

" - Je peux la laisser là ? Elle ne dérangera pas à cette place ? "

Il ne put s'empêcher de rire quand sa tante raconta les détails sur les sangliers, s'imaginant la scène. Il est vrai que dans la mythologie nordique, la déesse Freyja chevauchait de tels animaux et le fait que la divinité se trouve en Brunissen avait tendance à attirer les animaux. D'ailleurs, il s'en était rendu compte quand cette dernière venait lui rendre visite à Fleur de Glacier : le nombre d'ours polaire, de phoque et autre gibier n'approchant normalement pas la région augmentait, comme attiré par son cosmos divin, pour décroître dés qu'elle s'éloignait de la région.

Étrangement silencieux depuis les paroles de la maîtresse des lieux, il faut dire que les biscuit qu'elle confectionnait occupait l'entièreté de sa bouche, et que, malgré son ascendant nordique, le jeune garçon respectait les usages de la politesse. En avalant péniblement sa bouchée, il manqua de s'étouffer par une trop grosse quantités de nourriture assimilée en une seule fois sans boisson pour la diluer un peu, A celui il utilisa une pirouette :


" - Tellement délicieux que j'en mange de trop. "

Fit-il avec un rire presque gêné. Il demanda néanmoins quelque chose à boire, de préférence non alcoolisé. Sacha eu une mauvais expérience avec les substances éthylique et l'hydromel quand il piqua la corne de Dame Signy pour en engloutir la boisson en mois de temps qu'il ne faut pour le dire. Il est resté malade toute la journée qui suivit et son instructrice, bien que l'ayant sévèrement grondée, dut se résoudre à la laisser se reposer, qu'elle ne pourrait rien en tirer.

" - N'empêche, se serait plus conviviale si l'ennemi pouvait prévenir avant l'attaque on pourrait se préparer à les voir débarquer et tout se passerait avec plus de fluidité. "

Il continua à décrire sa version de la "guerre conviviale", mais force de constater que ça ressemblait plus à une épreuve géante de capture de drapeau suivit d'un pic-nique entre rivaux. Du haut de ses quinze ans, le garçon à l'allure très féminine n'avait pas conscience de ce qu'était une guerre, de ce qu'elle impliquait réellement et de la haine engendrée. Car malgré l'entrainement prodigué, il restait résolument pacifique et optimiste, la violence lui paraissait étrangère.

" - Au fait, ton maris n'est pas ici ? Il est parti à la chasse c'est ça ? Dommage qu'il ne soit pas présent, j'aurait bien voulut le rencontrer. "

Fit-il avec un grand sourire plein d'innocence et de miette de biscuit sur le bord des lèvres. Après tout, sa tante lui en avait souvent parler, le décrivant comme quelqu'un de brave et intrépide, que sa présence eut un rôle déterminant lors de la précédente Guerre Sainte s'étant dérouler quatre ans plus tôt. Du fait de sa visite, certe imprévue, Sacha aurait bien aimé le rencontrer. S'il n'était pas là, tant pis, il profiterait d'avantage de sa Tata-Bruny ( et de ses biscuits).
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Mer 28 Nov - 15:28

[désolée pour le retard]

Un sourire énigmatique se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle vit Sacha retirer son armure. Sous ses yeux, était apparue une ravissante jeune fille en robe courte, élégamment brodée de fils d'argents. Une lueur dans son regard de jade, Sacha n'avait guère changé. Il était resté fidèle à lui-même. Une telle fraîcheur avec un côté sombre très très profondément enterré au fond de son âme. La douceur du jeune homme n'était pas feinte, pas plus que sa spontanéité. C'était bien sa façon d'être. Il lui rappelait parfois d'autres personnes mais cela n'appartenait qu'à la mémoire de Freyja. La déesse était en sommeil en elle, en son âme et jamais, la tendre féline ne prendrait le risque de la réveiller pour rien. Brunissen garderait cette image qu'elle fixerait sur une toile pour graver cet instant. Celui de l'apparition d'un nouveau guerrier d'Odin.

Elle inclina doucement la tête avant de graver cette scène dans sa mémoire. Cette apparence avait souvent été une source de soucis lors de l'arrivée de nouveaux villageois ou bien quand lorsque le jeu risquait de déraper. Ce dont on était jamais totalement préservé. Elle se tourna vers l'armure qui s'était recomposée à part avant de répondre d'une voix toujours aussi enjouée.

- Non, aucun soucis, tu peux la déposer en ces lieux. Cette demeure est aussi celle de guerriers d'Odin, ne l'oublie pas.

Elle remarqua aussi son rire à l'évocation de ses promenades à dos de sangliers. Elle avait aussi l'habitude d'entraîner les tigres pour qu'ils puissent s'habituer à porter une charge moindre. Celle de sa petite princesse lorsqu'elle serait assez grande pour apprendre à monter. Un regard tendre sur la petite qui engloutissait, elle aussi, une friandise riche en miel. Si nourrissant et si rare sauf pour ceux sachant où le trouver.

- Hum, si un jour, tu fais un effort vestimentaire, je te ferais monter sur l'un des grands sangliers. Faudra t'accrocher... Puis ajoutant. Là, je n'ose même pas imaginer l'état de ta robe après une chevauchée aussi sauvage.

Un autre rire. Elle savait pouvoir aborder des sujets plus légers avec lui sans qu'il ne le prenne de travers. Soudain, la petite Dagmar approcha avant de saisir le bas de la robe bordée.

- zoli... feulles...

Un regard attendri avant que Brunissen ne reprenne son enfant entre ses bras.

- Promis, mon trésor, je te ferais une robe avec des broderies végétales. Tu fais toujours autant de ravages Sacha. Ta cousine t'adore du haut de ses deux ans...

Des moments dans la douceur et la simple joie de la vie de tous les jours. Brunissen était si heureuse auprès de Samiel. Le Loup prenait soin d'elle et de leur fille tout en veillant sur les deux femmes de sa vie. Le voir s'occuper de Dagmar était un tel bonheur. Brunissen espérait pouvoir un jour redonner la vie...

D'autres rires lui échappèrent lorsqu'elle vit Sacha engloutir d'autres biscuits à une allure folle. Rire qui s'éteignit lorsqu'il s'étrangla. Elle s'était approché pour voir si tout aller bien mais fut vite rassurée. Le jeune Lynx avait une nouvelle fois été victime de son appétit et de son goût pour les biscuits au miel. Quelques minutes s'écoulèrent le temps qu'il se désaltère et la conversation reprit.

Plus de fluidité ?

Cela avait inquiété la jeune femme. Elle qui avait vu débarquer les saints de très loin lorsqu'elle portait sa toute première armure et puis les marinas et les spectres. Tout cela n'avait rien d'un simple amusement. Non, elle avait pris la vie du saint de Pégase en son temps. La seule âme qu'elle avait mené à son trépas et son ultime combat. Jamais plus, elle n'avait affronté qui que ce soit, personne ne l'avait jamais plus défiée. La déesse avait aussi constamment été en mouvement que ce soit lors de réunions ou sur les champs de bataille. La suivre était déjà en soi un défi. Un défi que seul Samiel et Ysselda avaient pu tenir, tous les autres n'avaient même pas pu la pister. Le Requin, si elle avait seulement su, elle l'aurait laissé la rattraper et en cette heure, cet homme pourrirait encore sur le sol des Enfers, démembré, au milieu de ce qu'il resterait de lui.

Elle écouta encore un peu avant de répondre.

- Sacha, la guerre. Puisses-tu ne jamais la connaître. La fureur, le sang, les victimes... L'horreur qui s'abat sur les plus faibles...

Oui, puisses-tu ne jamais voir ce que c'est.


Elle resta encore un moment pensive, se débattant avec les trous dans sa mémoire. Freyja, son entrée en sommeil n'avait pas laissé Brunissen indemne. Puis, elle se tourna vers la porte à la dernière demande de son neveu.

- Oui, Samiel est à la chasse. En même temps, il participe à la sécurité du village et des environs. Tous deux ne voulons pas voir le passé se reproduire. Plus personne ne viendra ravagé nos terres et massacrer ceux incapables de se défendre.

Une lueur plus grave dans ses yeux et elle reprit.

- C'est dommage que vous ne vous soyez pas encore rencontrés mais cela viendra. Mais dis-moi comment va mon grand frère Einar ? Tu lui as rendu visite ainsi qu'à Hermine ?
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Jeu 10 Jan - 22:58

[désolé moi aussi pour le retard, mais on est pas pressés n'est ce pas ^^]


Alors que Sacha parlait du mari de sa chère tante, le guerrier divin répondant au nom de Samiel, Brunissen aborda le sujet des parents du jeune guerrier. Ce dernier resta quelques secondes silencieux, cherchant quoi dire. Puis finalement il préféra dire la vérité concernant sa venue ici plutôt que le fait qu'il se soit rendu auprès de sa famille pour montrer son armure, sa fierté qu'il partagera avec son père.

    " - En fait, tu vas rire. Quand j'ai quitté Dame Signy, je me suis tout simlement trompé de chemin. J'ai erré plusieurs jours dans le domaine d'Asgard arrivant de village en village, j'était incapable de retrouver mon chemin. Puis finalement j'ai ressenti ton cosmos, Tregix aussi je crois, et je suis arrivé ici. Donc, tu es la première à me voir en armure. "


Il termina son explication avec enthousiasme, comme pour dire que cela lui faisait plaisir de lui avoir montré son habit sacré. C'était tout bête, mais déjà enfant, il n'avait aucun sens de l'orientation quand il sortait d'un lieu bien encadré comme un village. Il perdait rapidement ses repères et il lui fallait partir avec d'autres enfants quand il partait jouer dans la forêt. Ce soucis l'avait assez bien gêné lors de certaine séance d'entrainement où son instructrice le laissait dans les bois. Il mettait plusieurs jours avant de retourner à la cabane là où il ne devait en faire qu'un.

Sacha préféra oublier ces moments désagréables, se disant que maintenant il pouvait compter sur sa capacité à ressentir les cosmos et le fait qu'il avait une meilleur mémoire visuelle pour reconnaître les lieux. Soit, de telles mésaventures ne risquaient plus de lui arriver, c'est du moins ce qu'il espérait.


    " - D'ailleurs, j'ai acheté cette robe dans l'un des villages que j'ai traversé. Il fait venir son tissue de l'étranger et l'argent est issue de leur mine. Il est le meilleur dans son domaine il parait, des gens dans le sud envoient des émissaire pour lui en acheter. "


Il parlait pour ne rien dire, il faut dire que c'était sa manière aussi de faire passer le temps. C'est alors qu'il se tut pour aller chercher quelque chose dans son sac. Il trouva finalement une longue écharpe d'une couleur pourpre dont chaque extrémité était décorée par un arbre en fil d'argent étincelant Il se mit à l’exhiber devant sa chère et tendre tante Brunissen.

    " - D'ailleurs, j'en ai profiter pour acheter celle ci pour l'offrir à ma mère. Tu crois qu'elle l'appréciera ? "


Dit-il sincèrement. Il faut dire qu'ils n'avaient pas souvent l'occasion de se parler durant ces sept dernières années, donc il ne connaissait plus trop ses goût vestimentaire, ni même ses goûts tout court. Sacha espérait que la maîtresse des lieux ne lui donne quelques informations, mais surtout ses impressions sur l'accessoire.
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   Mar 12 Fév - 13:09

Un court silence avait suivi la demande de Brunissen. Elle crut même voir son cher neveu rougir, gêné. Sa question était pourtant si anodine voire d'une banalité courante. La belle nordique pencha alors la tête vers Dagmar qui était prise de l'envie d'attraper les cheveux roses de son cousin. Il fallait dire que ce n'était pas une teinte très répandue et que la venue de ce nouveau parent avait de quoi l'amuser.

- Zoli...

Souffla la petite princesse en entortillant une mèche rose autour de sa petite main potelée. De quoi attendrir tout le monde autour d'elle. Ses grands yeux verts détailler sa "cousine", son rire était si communicatif. Dagmar l'adorait déjà.

Puis, ce fut au tour de la Féline de se mettre à rire doucement en entendant les explications de son cher neveu. Le jeune guerrier aurait voulu rendre visite à ses parents mais il s'était perdu. De quoi surprendre mais elle le connaissait si bien. Cela avait du en faire cheveux blancs à Signy lors de l'apprentissage du jeune homme. L'imaginer courir et retourner le glacier en tout sens avait de quoi faire sourire l'épouse de Samiel. Par contre, cela risquait de beaucoup moins plaire au loup du Septentrion. Elle l'écouta lui parler des tissus de l'un des hameaux tous proches. Les arts du grand nord étaient trop souvent méconnus. Les hommes ne cessaient de voir en eux, les habitants des terres gelées, que des rustres ne pensant qu'à combattre. Pourtant, leur sens de l'hospitalité était légendaire comme l'attention accordée aux veuves et aux orphelins. Le peuple prenait soin des siens et des plus fragiles. Les femmes jouaient aussi un rôle bien plus reluisant que celui des femmes du Sud. Brunissen siégeait au conseil avec ses compagnes et même les Skalds lui obéissaient.

Puis, son regard tomba sur la splendide écharpe que lui présentait Sacha.

- C'est splendide. Tu as choisi cela avec beaucoup de coeur.

Elle la testa du bout des doigts.

- C'est aussi un tissu très doux et chaud. Cela lui plaira, sois-en certain mais ce qui lui fera aussi le plus de plaisir, ce sera de recevoir ta visite. Cela fait si longtemps que tu es loin de tes parents. Pense aussi à leur montrer le guerrier que tu es devenu...

Brunissen avait parlé avec une voix si douce. Sa famille la rendait si heureuse depuis son mariage avec Samiel et la naissance de leur petite princesse. Elle nageait dans le bonheur le plus parfait, une vie simple mais si heureuse dans la paix retrouvée. Puis son regard se penchant sur les arbres brodés en fils d'argent.

Yggdrasyl...

Elle songeait à cela et aux neuf mondes...

Puis, remettant la précieuse étoffe à Sacha.

- Dis-moi, tu penses pouvoir retrouver ton chemin ou bien, cela te plairait de faire la route avec moi et Dagmar ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1752] L'arrivé d'un nouveau guerrier (semi pv/Brunissen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-