RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Ville natale, ville oubliée : Venise reste Venise [RP d'introduction - Seule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marina


Nouvel Éveillé


Messages : 968

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Ville natale, ville oubliée : Venise reste Venise [RP d'introduction - Seule]   Jeu 25 Oct - 14:34

Muirgen devait des excuses à Catherina. En effet suite à l'appel en pleine nuit, elle était partie comme une voleuse et était revenus que quelques jours plus tard.
A son arrivée, Catherina lui sauta au coup et la secoua comme un prunier.

"Non mais Marina, tu es folle! J'étais morte d'inquiétude".

Celle-ci lui répondit alors avec son feuillet.

"Muirgen, je m'appelle Muirgen, je ne suis plus cette Marina que tu as connu jadis. Je suis désolée de t'avoir fait peur. J'ai fait une rencontre et je suis restée pendant ces quelques jours. Je dois cependant repartir"

Catherina secoua sa tête négativement sur plusieurs raisons.

"Non, non et non, je ne peux pas te laisser partir. On a trop de choses à rattraper et non, je ne t'appellerai jamais ainsi"

Devant le refus de son amie, Muirgen allait devoir se faire violence car l'appel était en elle et il devenait de plus en plus fort. Elle le ressentait dans toutes les fibres de son corps. Son écaille était cachée pas très loin, il y avait des règles à Venise qui ne correspondait en rien aux règles des simples mortels. La brume masquait et manipulait ce qu’il voyait par autre chose. Elle qui n’aimait pas mentir, devait pondre un truc cohérent. Lors d’une balade en gondole qu’elle sentit la présence d’une personne. Y avait-il un marina ici même à Venise. Il semblerait bien mais la ville était grande. Il y avait plusieurs quartiers. Autant chercher une aiguille dans une meule de fouin.

Comme chaque jour, Muirgen allait au cimetière. C’était un peu morbide, mais ses parents y étaient enterrés depuis de nombreuses années maintenant. Elle regardait souvent le ciel afin de réfléchir à sa vie cherchant désespérément un signe. Lors de sa petite absence, elle avait appris par une néréide au nom d’Alimède que si Poséidon avait besoin d’elle, il lui ferait savoir. Alors elle attendit patiemment et comme tous les soirs, elle rentra chez elle. Sauf que ce jour-là, ce n’était pas un jour comme les autres. Elle reçut dans la journée un message mental qui disait ceci :

" Muirgen... C'est le nom que vous portez aujourd'hui et le Roi Llyr est bien heureux de ce symbole. Entendez mon appel et rejoignez les Seigneurs Haiken et Tristan sur l'île de Circé. Il est temps ! Nous vous attendrons ici même ! Suivez ce papillon de notre Monarque des Mers..."


Enfin… Elle regarda, le papillon est souri. Elle devait partir au plus vite. Selon ses souvenirs, l’île de Circé était l’île d’Eéa. Sa passion pour la lecture et le goût d’apprendre avait rendu sa tâche beaucoup plus facile.

Elle rentra chez elle et prit un croquis bien spécial. Le fourra légèrement et avec précaution dans sa manche. Celui-ci à force d’être manipuler était devenu fragile. Cependant, il avait été d’un grand secours quand elle perdit le bon docteur et quand elle repensait à ses amis de Galway.

Catherina arriva et vit dans le regard de son amie que le départ était arrivée mais elle ne vit aucun sac. Muirgen n’avait sur elle que sa cape, en dessous de celle-ci, elle était habillée comme les gentils hommes. La dernière fois qu’elle l’avait vu ainsi, c’était à son duel. Elle lui avait rendu son honneur et rien que pour ça, elle admirait son amie.

"Tu t’en vas Marina. Quand te reverrai-je ?"

Marina avait un visage grave mais aussi remplit de bonheur comme si on avait tendu une sucrerie. Elle écrivit alors sur son feuillet.

"Je reviendrai Catherina. Garde bien mes affaires, ce sont mes biens les plus précieux. Il n’y a que cette chevalière que je garde en permanence sur moi et un portrait porte bonheur."

"Que Dieu veille sur toi Marina."

Muirgen, lui fit un sourire compatissant. Elle n’allait pas lui dire encore une fois de ne pas l’appeler ainsi. Tout comme son Dieu qu’elle méprisait plus que tout. Muirgen avait sa propre façon de penser et elle n’avait pas envie d’avoir plus de problèmes qu’elle en avait déjà. Elle embrassa son amie sur la joue et s’en alla.

Le papillon des mers qui l’attendait se mit à danser vers une des gondoles et Muirgen embarqua…

Revenir en haut Aller en bas
 

Ville natale, ville oubliée : Venise reste Venise [RP d'introduction - Seule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-