RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Dim 28 Oct - 17:55

1743- Idun, petit village d'Irlande: Une Danse Féérique!
Chant Celtique : Suivez ce lien!




Loin! Très loin au milieu de l'Océan!
Une perle, un magnifique joyau de jade vu du ciel. Une terre verte et fertile, arrosée abondamment chaque matin par une rosée fraiche et revigorante. Une île perdue au large de la perfide Albion. Une île qui souvent à laissé couler le sang des siens pour une liberté promise pour le futur.
Berceau d'une civilisation et de légendes celtiques, l'Irlande fût le point de chute d'un étranger, voyageant par delà les mers, en quête...en quête d'une puissance antique réveillée très récemment.


Par un beau matin de Novembre, Henriques, un Portugais d'origine pose le pied sur une plage au sable fin. Aucun bateau d'amarré, juste un homme portant un imposant coffre sur le dos, le prix d'un Monastère brûlé dans son pays d'origine. Le jeune homme, ses cheveux bruns longs et soyeux au vent, regarde par delà les nuages une terre mille fois centenaire et riche de contes et de légendes. Au pays des Celtes, le Saint de l'Espoir ressent en lui quelque chose de nouveau. Comme si son Cosmos était lavé et purifié de tout ce qui avait pu l'entaché auparavant: Son voyage en Enfer, sa rencontre avec Hadès, et sa participation à un Tournoi de Chevalier plus que matérialiste.

Le Saint de l'Hydre, au contact de cette terre qu'il ne connaissait pas jusqu'alors, regarde ses mains ouvertes. De fines particules cosmiques, semblables à celles d'Athéna la déesse qu'il vénère, viennent s'y poser doucement.

"Que cette île est étrange?!! C'est comme...c'est comme si quelqu'un cherchait à décupler mon Cosmos...Incroyable...je me sens...Hannnnn!" [Un long soupir, fût le reste de sa réponse]

Alors, comme jamais la Pandora Box de l'Hydre s'illumina. Sans qu'il en fasse la demande, le jeune Saint la vit s'ouvrir. Son éclatante Armure vint alors le revêtir, le galvanisant d'avantages de cette énergie à la fois nouvelle et étrange.

"Par Athéna!...Quel est donc ce prodige?...Incroyable...je me sens...Rooooh! Je me sens bien! Cela fait une éternité que je n'ai pas été aussi bien..."

Un court instant il se laissa enivrer par cette douce chaleur qui l'emportait. Mais Très vite Henriques, Chevalier du Sanctuaire et Gardien d'Athéna, repris ses esprits. Il était ici, pour remplir une mission de la plus haute importance. 3 Jours plus tôt, le Grand Pope le convoqua pour lui confier une mission toute particulière: Découvrir l'origine d'un Cosmos de Lumière naissant dans une île lointaine. Cette île, c'était l'Irlande!

Ce Cosmos, Henriques le ressentait comme un battement de cœur au fond de lui-même depuis qu'il avait posé les pieds sur cette plage.

Courageux, il entreprit ainsi sa quête en solitaire. Après une bonne journée de marche, il aperçut enfin la lueur d'un petit village en fête: le Village d'Idun!

Des noces y étaient célébrées et permettaient ainsi aux habitants d'oublier le lourd fardeau imposé par une Bretagne tyrannique. Le Saint de l'Hydre s'avança.

"Une fête! Comme c'est plaisant!...Cela fait une éternité que je n'ais assisté à un bal. Saurais-je ravir le cœur de gente demoiselle par mon pas léger?" [Il se prit à rire]

Le Saint de l'Hydre avança jusqu'au village. Retirant son armure, il put ensuite se mêler à la foule. Son charme naturel, fit de lui un hôte appréciable et cordialement invité.

Cette terre de mystère, offrirait-elle un indice au destin calfeutré et si mystérieux du jeune Chevalier de Bronze?
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Ven 9 Nov - 20:13

Un joyau de verdure perdu au milieu des vagues d'une mer moins cruelle que celle bordant le village de son enfance. Une certaine moiteur dans l'air ambiant et le vent qui soufflait en de surprenantes mélodies entre les branches des arbres qu'il se plaisait à courber en un geste tantôt tendre tantôt insistant. De la verdure à perte de vue malgré l'approche de l'hiver. C'était si différent de chez elle où les plaines étaient déjà endormies sous le plus pur des manteaux blanc. Décidément, cette terre était comme une magnifique émeraude posée sur un écrin d'Azur alors que la sienne ressemblait au plus pur des diamants posé sur fond blanc.

Le Septentrion lui semblait pourtant encore si proche alors qu'elle venait de quitter le tournoi qui l'avait menée jusqu'en final pour rencontrer le Requin. Si seulement, elle avait pu prédire l'avenir et le tout le mal que cet homme allait faire aux siens. Si elle avait su, jamais, ce Kyro n'en serait ressorti vivant. La Belle Walkyrie l'aurait mené à son trépas quel qu'en soit le prix. Enfin, en ce jour, les choses étaient bien différente et la tigresse aux yeux de jade enchantait de sa beauté les terres d'Irlande.

Elle se sentait si bien au contact de ces terres sauvages. Une pointe de tristesse en elle, quelle plaie que les hommes n'avaient pas la même sensibilité que la mystérieuse fille d'Asgard. Vêtue d'une longue robe pâle mettant en valeur son corps magnifique et parée de colliers mêlant brindilles, fleurs et feuilles, elle avait tout d'une apparition de rêve, évoquant quelque peu la beauté légendaire des elfes. Rien ne semblait devoir ternir son éclat, pas même les blessures que Kyro avait laissé en sa chair en la mordant avec la plus grande voracité. Enfin, son cosmos lui avait permis de récupérer et parlant de cosmos, c'était justement une puissante énergie qui l'avait menée en ces terres éprises de liberté. La veille, elle avait été convoquée par la grande prêtresse Séléné. Celle-ci lui avait fait part de l'apparition d'un cosmos en ces lieux avant de lui confier la mission d'enquêter.

Des rires se firent soudain entendre, annonçant le début des réjouissances et jetant une légère cape au-dessus de sa robe, elle s'avança vers les lieux de la fête. Bien vite, elle repéra un autre cosmos connu. Celui de l'un de ses précédents adversaires du Tournoi. Guerrier qu'elle n'eut aucun mal à reconnaître avant de se glisser vers lui pour le rejoindre. Guerriers d'Asgard et chevaliers d'Athéna étaient alliés et elle avait gardé un bon souvenir de leur combat.

Henriques de l'Hydre Femelle... Je me demande s'il se souvient encore de moi...

Enfin, elle en aurait vite le coeur net et laissant apparaître son magnifique visage à la lueurs des flambeaux et autres lampes, elle patienta.

Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Sam 10 Nov - 19:53

1742 fût une belle année! Les bergers de ce pays en avaient profité pour oublier leur servitude à un ogre avide de richesse et de gloire. Dans ce lointain pays, on ne se préoccupait guère des ambitions du monde d'alors. Du lait, ...une herbe verte....et une pluie abondante! Voilà tout ce qui faisait le bonheur de ces hommes proches et amoureux de dame-nature.

Sur cette lointaine île, les hommes y continuaient de couper du bois, de faire paître leurs gracieux troupeaux et d'y boire une bière unique à la saveur de feu. Les femmes étaient données en mariage et remplissaient amplement leur rôle d'épouse.

Ce soir là, à Idun, justement on y célébrait une union: Celle d’Abiageal et de Mannuss. Henriques, le jeune Saint de l'Hydre du Sanctuaire d'Athéna y avait été cordialement invité. En cette époque, un étranger faisant halte dans un village en fête, y recevait tous les honneurs. Le Jeune Prodige, se montra plus que reconnaissant. Se mêlant à la ronde créée sous le son d'une Lyre et de quelques luths, il se prit à danser.

Tandis que ses yeux noisette plongeaient aisément dans le cœur des jeunes jouvencelles présentes, il sentit soudain un cosmos approchant. Tournant de là tête, il chercha du regard l'origine de ce parfum familier. Puis là,...tandis qu'il continuait à tourner main dans la main avec les autres danseurs, il aperçut ce visage. Un visage qu'il ne pouvait oublier. Celui de Brunissen, celle qui l'avait affronté lors du Tournoi. Henriques s'arrêta alors, puis, laissant la fête battre son plein sans lui, s'approcha de la belle.

L'ambiance étant chaude, Henriques avait donc laissé son pourpoint vermeil. Chemise de soie ouverte au niveau du col, pour le laisser respirer, il tendit sa main pour y inviter la belle à le rejoindre aux festivités.

"Brunissen?!! [Il affichait un regard agréablement surpris] Vous voir ici, gente demoiselle, reste un immense honneur pour moi!" [il s'inclina respectueusement, puis se redressant frappa dans ses mains au rythme de la musique, avant de tendre à nouveau sa main à la femme venue du Nord] Joignez-vous à moi! Nous n'avons pas toujours l'opportunité de profiter de ces quelques moment, n'est-ce pas?"

Il lui saisit alors la main, et la tira dans la farandole. Henriques aimait danser. Il affichait un sourire qu'il partageait avec tous ceux qui croisait son regard. Il était heureux et en bonne compagnie. Le tournoi avait pris fin, le Portugais avait de nouveau revêtu son armure pour remplir une mission des plus capitales pour le sanctuaire.

Mais cette fois, le Jeune Saint de l'Hydre reléguait sa mission au lendemain, juste histoire de profiter d'un instant de bonheur partagé avec d'autres. Un moment, qu'il garderait à l'esprit et dans le cœur, mais éphémère. Tel était la vie du Saint de l'Espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Mer 28 Nov - 16:49

Des accords montaient vers le firmament étoilé accompagnés de la lumière des flambeaux. Tout était parfait en cette nuit dédiée à l'union de deux amants, l'union d’Abiageal et de Mannuss. Une union, un mariage, rapprochant les coeurs et les corps jusqu'à ce que les âmes elles-mêmes s'unissent et vibrent ensemble au-delà de la mort...

Des rires et des chants se faisaient l'écho des mélodies tantôt entraînantes tantôt envoûtantes, amenant les corps à s'éveiller et s'approcher. En des sens dont seuls les êtres connaissaient la vérité. Des enfants passèrent soudain près d'elle, mêlant jeux et pitreries sur lesquels les adultes fermaient les yeux. En cette soirée d'accordailles, le temps n'était qu'à la joie et la fête. Brusquement, l'un d'entre eux s'arrêta devant elle. Ses grands yeux bleus émerveillés détaillaient la fleur du grand nord. Puis, d'une main hardie, geste empreint de la spontanéité dont seul un enfant était paré, il lui tendit des brins de bruyères. Malgré le froid de novembre, fraîcheur exquise pour qui vivait sous les rayons de Sol, ceux-ci s'épanouissaient en de jolies corolles aux teintes si intenses qu'elles offraient à elle seules une telle chaleur.

- Erica... Murmura la jeune femme, reconnaissant ce jolie rameau sous l'oeil ravi de l'enfant.
- Oui, de jolies fleurs pour une fée. C'est le vent du nord qui vous a amenée comme celui du sud a amené un vaillant chevalier.

Un rire léger échappa alors à l'enfant avant qu'il ne disparaisse dans la foule.

- Une fée, moi ? Merci... Avait-elle lancée. Emue par tant de gentillesse, la belle féline s'était inclinée après avoir saisi le délicat bouquet.

Les bruyères... Elle les piqua sur sa robe avant de s'avancer vers celui qui ne tarda pas à reparaître et avancer vers elle. Sur le chemin, un obstacle comme elle aurait tant aimé en rencontrer davantage. Celles de danseurs s'amusant et profitant de la vie et des instants de bonheur qu'elle offrait. Son regard, pourtant, s'accrochait au chevalier.

Tendre enfant, sais-tu simplement que tes mots sont porteurs de vérité ? Ne disait-on pas que la vérité sortait de la bouche des enfants. Henriques était bien un chevalier. Une chevalier défendant une vierge éternelle...

Fendant la foule, la magnifique jeune femme s'approcha de lui avant de s'incliner avec toute sa grâce habituelle, laissant deviner un instant tout l'éclat et la délicatesse de sa gorge. La féminité à fleur de peau de la belle ne s'était jamais autant révélée qu'en cette soirée. Elle qui n'était jamais apparue devant lui vêtue de son armure. La terrifiante Tigresse avait laissé la place à la Féline, gracieuse et sensuelle. Un de ses pendentifs plongeaient dans son colleté jusqu'à la naissance de ses seins. Elle qui pensait passer plus facilement inaperçue habillée comme les autres femmes se rendaient compte que ce n'était peut-être pas le cas.

Tout comme pour Henriques. S'amusa-t-elle à songer.

Le portugais laissait son côté séducteur apparaître au grand jour ou plutôt dans la chaleur d'une soirée. Bien des demoiselles affichaient une moue déçue en le voyant avancer vers elle. Un geste tout aussi élégant et il tendit la main vers elle.

- Plaisir partagé, chevalier. En cette soirée, je serai heureuse de vous accompagner. Elle posa alors sa main sur celle de Henriques. Elle n'eut pas le temps d'en dire davantage que la farandole les happa. Cela faisait une éternité que la belle nordique n'avait pas pris part à ce genre de réjouissances. La main de Henriques la tenant, elle n'avait aucune difficulté à se glisser dans le rythme.

Tout commençait de la plus agréable des façons, éloignant pour quelques instants l'ombre de leur mission...

Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Mer 28 Nov - 19:58

Lien Musical: Saltarello

Tout n'était que grâce! Dans le feu de l'action, Henriques avait emporté la belle Brunissen. Mais maintenant qu'ils étaient tout deux main dans la main, et tout en même temps qu'il plongeait son regard dans les yeux de la féline, il réalisa alors à quel point Brunissen était splendide. Ses mouvements gracieux ne faisaient qu'envoûter le jeune Saint.

"Il se pourrait bien que l'on vous confonde avec la mariée." Dit-il en souriant. "Vous êtes tout aussi rayonnante qu'un soleil."

Ils firent encore un tour. Henriques était si charmé qu'il vint à en oublier la musique, les convives et les deux époux.

"Je suis ravi de cette retrouvaille. Je la préfère à la première. Et puis...au final...nous ne faisons que terminer la danse que nous avions déjà commencé lors de ce Tournoi".

Là dessus, Henriques enflamma doucement son Cosmos, de manière imperceptible au regard. En revanche une chaleur bienveillante se fit sentir alors dans le creux de ses mains. Il partagea ainsi cette tendresse avec sa cavalière, et lui sourit. Lorsqu'ils en furent à la troisième ronde, le jeune Portugais lança d'une voix tendre et douce juste au creux de l'oreille de Brunissen:

"Je crois même que je vous dois quelque chose...Il faisait allusion à un baiser volé, durant son combat contre la Walkyrie. Descendant lentement un peu plus bas, respirant doucement sur cette peau délicate, il posa ses lèvres sur le cou de la belle, juste en-dessous de son oreille gauche. Voilà qui est réparé. La prochaine fois, je demanderais la permission"

Et il la fit tourner encore et encore. Le couple était si beau que tous les regardaient avec envie. Les mariés, eux, étaient ravi de voir que la fête battait son plein.

Les musiciens finirent par faire une pause musicale. Henriques s'approchant d'un bar improvisé d'une table et de quelques barriques de bières, ne put s'empêcher d'y amener la Walkyrie.

"Voilà qui tombe à pic! Je commençais à avoir grand soif. Venez, je vous offre un verre. Pendant ce temps, vous m'expliquerez la raison de votre présence, et moi la mienne..."

On leur servi deux pintes digne de l'hydromel d'Asgard. Et lorsque l'Enfant Prodige porta le nectar aux lèvres, une puissante vague de Cosmos résonna non loin. D'un seul coup, il se rappela sa mission et en vint presque à oublier Brunissen.

"C'est cela! C'est l'objet de ma visite. Le grand Pope m'a envoyé enquêter sur la naissance d'un nouveau Cosmos. Une force d'après lui qu'il ne faudrait pas négliger."

Il parlait tout haut, balayant du regard la foule pour tenter de déceler celui où celle qui avait put ainsi le rappeler à l'ordre. Se ravisant, il se tourna vers Brunissen, sa cavalière d'un soir:

"J'aurais préféré rencontré mon "ami" un peu plus tard et pouvoir terminer notre tête à tête. Mais si le cœur vous en dit, je veux bien de vous à mes côtés pour résoudre cette énigme"

En même temps qu'il disait cela, son regard s'arrêta sur une silhouette.

Spoiler:
 


Dernière édition par Henriques le Mer 28 Nov - 19:59, édité 1 fois (Raison : lien musique)
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Dim 13 Jan - 19:34

[HRP : désolée pour le retard]

Quelques instants privilégiés...

Quelques instants suspendus dans le temps durant lesquels la musique et la danse entraînèrent les deux anciens adversaires dans une danse qui n'avait plus rien de commun avec celle de leur première rencontre. La grâce de la féline n'avait d'égale que le charme que le portugais déployait devant l'assistance qui se resserrait autour d'eux. Le couple était si magnifique qu'il finirait par éclipser les autres danseurs.

Brunissen, quant à elle, se laisser entraîner par ces accords si doux. Le répit et le retour, même éphémère à un semblant de vie normale entre deux combats, deux missions au service du seigneur Odin et de la grande prêtresse Séléné. Cela était si agréable qu'elle se surprit à envier les jeunes mariés qui venaient d'échanger leurs voeux d'amour pour l'éternité...

Une vie normale, un époux et un foyer, des enfants nés de leurs amour. Un rêve impossible pour une guerrière vouée à la mort et au sang, aux carnages sur les champs de batailles...

Et lui ?

Chassant cette triste pensée, elle se tourna vers Henriques. Malgré l'âpreté de leur combat, il l'avait respectée et traitée en guerrière. Nul humiliation comme tant de guerriers aimaient en infliger à plus faibles qu'eux voire pires. Non, il ne lui avait pas fait de mal de cette façon. Le respect entre belligérants était plus qu'important aux yeux de la toute jeune guerrière. Être dans des royaumes différents ne voulaient pas forcément dire être condamnés à se haïr. Une réelle estime pouvait naître entre deux anciens combattants.

Un sourire se dessina sur son magnifique visage au teint rosé par la fougue de la farandole. La splendide Walkyrie se sentait si bien loin de la fureur des combats. Au fil des pas et des gestes emplis de grâce, son regard plongea dans celui du portugais. Elle se sentit presque rougir en découvrant qu'elle lui plaisait. Qu'il y avait une attirance entre eux, jeunes guerriers portant leurs armures depuis si peu de temps. Pour elle qui avait vécu loin de tous et de toutes, dans la solitude d'un glacier, c'était si intense. Jamais aucun homme ne l'avait regardée comme cela. L'intérêt que lui portait Henriques. C'était la première fois qu'elle lisait cela dans les yeux d'un homme depuis si longtemps tout comme c'était la première fois qu'elle sentit son coeur commencer à s'accélérer. Etait-ce ce regard plongé dans le sien ou la danse qu'il les entraînaient ou essayaient de les séparer.

- Le Soleil, si j'en ai l'éclat et la beauté, vous en avez la force et la chaleur. Le soleil brille autant en vous qu'en moi.

Tous deux en avaient pour quelques instants oublié les raisons de leurs présences en cette île. Tous avaient en plus les yeux rivés sur ce couple surgi de nulle part mais si bien assorti. La fille des neiges et le fils du soleil le fils évoluaient ensemble sur les notes de la mélodie. Une douce chaleur se fit alors ressentir au creux de la main d'Henriques, réconfortant la jeune femme avant qu'elle ne l'entende s'excuser pour le baiser qu'il lui avait volé lors de leur combat.

Un autre rougeur et un frisson lorsqu'il l'embrassa dans le cou. Un regard de jade en biais et elle lui mordilla en retour le lobe de l'oreille.

- Oui, n'oubliez pas, demandez-le car cette fois, je n'hésiterais pas à vous mordre ou vous griffer. Je suis la Tigresse tout comme vous êtes l'Hydre...

Une nouvelle rougeur sur son visage avant que la danse ne prenne fin et qu'Henriques ne l'entraîne vers le bar, lui offrant de quoi se rafraîchir. L'Hydromel lui fit un grand bien, elle allait l'en remercier avant qu'un cosmos ne se fasse ressentir, alertant les deux guerriers.

Tous deux se mirent à sonder les lieux.

Nous serions là pour la même raison ?

Un regard interrogateur vers son cavalier et elle acquiesça à sa demande.

- Oui, compte sur moi, mon aide peut t'être plus que précieuse.

Et prenant le bras du portugais avec le plus grand naturel, elle s'avança vers la source de ce cosmos et la silhouette l'émettant.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Mer 28 Déc - 12:14

Citation :
HRP: Honnêtement, je ne me rappelles pas l'idée de départ^^
Si tu peux me réorienter

Quelles drôle d'époque et quelle drôle d'aventure!

Tandis que la fête continuait de battre son plein et que les deux nouveaux époux se témoignaient leur amour éternel sous cette lune bienveillante, le jeune Saint de l'Hydre accompagné de la belle Brunissen, à l'insu de tous sortirent.
Tantôt, les deux ignitiés au Cosmos avaient ressenti la présence de l'objet de leur visite sur cette île d'émeraude. Un Cosmos naissant qui avait sû susciter autant l'intérêt des Saints d'Athéna que celui du vaillant Odin d'Asgard. Tout du moins, à défaut des deux dieux respectifs, leurs représentant en avaient fais la demande.


Un chevalier d'or aurait amplement fait l'affaire, mais le Grand Pope n'avait pas choisi le Saint de l'Hydre par hasard. Son choix avait pris en compte l'agilité et la grâce du Portugais. La mission se voulant délicate, une aptitude à rester discret serait des plus utiles. Et ce fût le cas!


Revêtant de nouveau son pourpoing rouge, l'enfant prodige sû s'eclipser de la fête avec la belle tigresse sans même que personne ne s'en rende compte.
A Idun, petit village qui les acceuillait pour cet évènement particulier, les rues étaient désertes rendant ainsi la mission plus facile. Les seuls êtres errants dans les rues du village n'étaient autre que quelques chiens et quelques chats bien occupés à fuir les premiers.


Bien que plongé sous l'obscurité, et en dehors de la masure qui acceuillait la fête, seul un édifice semblait éclairé. Mais en fait de lampe ou de bougie, c'était une toute autre source lumineuse qui éclairait l'édifice.


Prudent, l'Hydre s'avança et se plaça en protecteur devant Brunissen. Acte héroîque inutile, puisque la belle savait tout aussi bien se défendre que le Saint. Voir mieux!


"Ainsi donc, tu es là pour la même raison que moi" Chuchotta-t'il
"Que suggères-tu? Un affrontement frontal et direct, ou bien...une ruse plus élaborée et peut-être plus efficace?" En disant celà, le porteur de l'armure de bronze de l'Hydre observait la fenêtre qui donnait sur l'arrière cour.
Revenir en haut Aller en bas
Brunissen


Indépendant
avatar

Messages : 4040
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
0/150  (0/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Sam 1 Avr - 11:40

[HRP : Cela fait en effet un moment mais tout revient. Il fallait juste que je me rappelle que j'étais encore Brunissen du Tigre Blanc sous les ordres de la grande prêtresse Séléné.

Post court pour reprendre]

Sous la douceur de Mani brillant au firmament en chœur avec les étoiles vaillantes, la fête se poursuivait. Telle était la grâce des mortels, la grâce des non-éveillés. Hors des tourments divins, il en ignoraient toute la puissance, toute l'horreur et le merveilleux. Était-ce un méfait, un bienfait ? Question sans réponse mais que la jeune femme s'était si souvent posée...

Au loin, le cosmos inconnu se manifesta encore. C'était si vif, si fugace qu'on aurait pu penser à une attaque éclair. Un être capable de se fondre, frapper sans scrupules avant se fondre à nouveau dans les ténèbres de l'anonymat. Forte de cette découverte, la belle raffermit sa poigne sur l'avant-bras du portugais.

Le temps est venu de nous éclipser. Soyons comme Sol même si l'éclat de la fête en atténue la force. Si désireux sont les humains de s’enivrer, de se rassurer sous les feux de leurs propres savoirs...

Glisser loin des regards fut si simple, si rapide. Des félins, Brunissen avait la grâce infinie tout comme le regard intense. Même la nuit la plus profonde ne pouvait l'égarer. Et sentant les autres convives suffisamment lointains, elle répondit enfin.

- Je suis une féline et toi une hydre. La finesse et la ruse sont nos meilleurs atouts tout comme la patience. Soyons fidèles à nous mêmes et à nos étoiles. Identifions nos proies avant de les encercler et d'enfin les prendre en étau.

Que la glace et le poison soient alliés...
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   Jeu 6 Avr - 21:14

Le jeune Saint de l'Hydre s'était placé en avant. Désireux d'en découvrir encore plus, il ne parvenait pas à ralentir ses émois. Mais par chance, la Walkyrie le retint de son bras posé, sur celui du Portugais.

Alors qu'il était prêt à pénétrer dans l'enceinte par la fenêtre qu'il avait désignée juste avant, il réfréna ses ardeurs comme le lui avait demandé la belle d'Asgard. Profitant de l'ombre et d'une cache improvisée derrière un carrosse de charbon de bois, Henriques remplaça l'impulsivité du serpent par la patience, suivant les conseils de sa cavalière.

Et bien leur en fit! Car quelques secondes après s'être infiltrés sans se faire voire, les deux éveillés au Cosmos eurent une surprise à laquelle aucun des deux ne s'y apprêtait: Sortit de cette masure non pas un, mais deux hommes auréolés d'un Cosmos nouveaux! Rajoutant à la surprise, ces deux derniers portaient des armures encore jusque là jamais portées...en tout cas, pas du vivant du saint de l'Hydre.

A voix basse, il glissa à Brunissen:
'Tu vois ce que je vois?...Ce sont bien deux éveillés au Cosmos, mais regarde...
leurs armures...
elles sont bien différentes des nôtres, bien qu'y ressemblant...
mais elles sont noires!...Tu y comprends quelque chose?'


Effectivement, les deux hommes portaient des armures noires, noires comme l'ébène et pourtant brillantes comme l'éclat d'un diamant poli. En y regardant de plus près, le Saint de l'hydre femelle reconnut une des armures du Sanctuaire.Il ne la connaissait que trop bien, car il s'agissait de la même qu'avait porté son maître: Le chevalier d'Argent du Cerbère!

Réagissant, le cœur battant ne comprenant le maléfice se jouant là, il s'exprima à haute voix faisant choir la discrétion voulue ce tantôt:
"Je ne peux le croire! cet homme porte une armure semblable à celle de mon maître!...Et cette femme?!! Arrives-tu a discerner l'armure qu'elle porte?
Il se passe quelque chose, je le crains.jamais de mon vivant quelqu'un n'a porté une armure noire du Sanctuaire."


Et réfléchissant à la situation, l'Enfant Prodige émis une hypothèse pour le moins saugrenue:
"Les Spectres, peut-être...et encore...je n'en suis pas certain!"

Son visage était tourné vers la belle Asgardienne. Il en attendait certaines réponses, comme si elle pouvait en savoir plus sur la situation.
Tout deux avaient été envoyés en éclaireurs, en ce lieu, pour découvrir un nouvel éveillé au Cosmos. D'ordinaire, la chose était plutôt rare. Mais là! Deux individus coup sur coup relevait soit du prodige...soit d'un coup très bien monté. Mais contre qui et pourquoi? Là était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1743]- Une Danse féérique! [PV Henriques-Brunissen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-