RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Ouvert] Un moment d'explication !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Ouvert] Un moment d'explication !   Ven 9 Nov - 15:21

~ Pour quelques informations... ~
Arrow Temple du Bélier

Alors que le chevalier d'or courrait en direction du temple du Bélier, une roche tomba à quelques mètres devant lui. Comme un léger vent auréolé de lumière, un jeune homme à la longue chevelure blonde apparut avec un léger sourire aux lèvres. Il avait en tête une petite réflexion que Maître Shion lui sortait dès qu'il l'appelait et il était enfin heureux de rencontrer celui qui était le plus proche ami de son mentor. Ses yeux bleus observaient le guerrier qui se trouvait devant lui, des traces de combat apparaissaient clairement sur les deux boucliers de l'asiatique. Derrière lui, à quelques mètres, un chevalier noir s'était affalé sur le sol de fatigue et Mü se demandait pourquoi cette engeance le suivait, enfin après tout il y avait certainement une explication qui lui échappait.

Alors qu'il était perdu dans ses réflexions, une tape fantomatique sur ses épaules le rassura. Le doux cosmos de son maître l'avait suivi jusqu'ici et il souriait de cette marque d'encouragement, prenant une grande bouffée d'air frais, il s'approcha du chevalier de la Balance avec une nouvelle foi. Oui, son Maître et sa Déesse étaient là et le guidaient, il se sentait rassuré désormais. Il fit alors ses derniers pas en le saluant.

" Bienvenue Maître Dohko ! Mon Maître m'envoie à vous pour vous donner les dernières nouvelles sur les évènements en cours... Je dois avouer que cela n'est pas joyeux et peu enthousiaste, la flamme du taureau brille encore à l'horizon... "

La mine souriante de Mü laissait place à la gravité lors de l'énoncé de sa dernière phrase. En effet, depuis le début de cette étrange guerre, rien n'était normal, le mal et le bien semblait s'être inversé dans une étrange danse où personne ne savait où elle finirait. Il souffla entre ses doigts pour laisser le peu de givre encore présent s'envoler et il ne put s'empêcher de penser au Grand Pope et à ses révélations dans le temple du Capricorne, il n'avait pas eut le temps d'en parler à Maître Shion sur l'instant et il se demandait s'il n'avait pas eut tort de se taire. Cependant, à sa décharge, il n'était plus en état de penser à cela lors de la mort du Grand Pope et le souvenir des paroles de ce dernier lui revenait en tête tel un retour de froid apaisant.

" Je me dois de vous annoncer une sinistre et mauvaise nouvelle : notre Grand Pope est mort en tentant d'arrêter une tempête créée par un des Généraux de Poséidon à son insu. Bien des hommes gisent sur ce chemin et le sang n'est pas encore séché mais au sein de la chevalerie, je ne crois pas ressentir la mort de l'un des nôtres, ils protègent encore nos frontières de toute leur force... Si je n'avais pas été si faible... Et, enfin... Nous avons deux voix pour nous guider et je ne sais que dire, nous aurions deux Athéna, qui est la vraie de la fausse ? Maître Shion est parti auprès du Seigneur Poséidon pour mettre cette affaire au clair et il m'a invité à venir vous chercher pour l'aider. Selon lui, cette menace n'est pas terminée et ces chevaliers noirs n'étaient qu'un avant gout de la suite de ce qui se prépare... Nous devons donc nous préparer au pire... Mais le Grand Pope m'a dit au temple du Capricorne que... "

Il ne pouvait plus se taire, il devait donner la parole du Grand Pope pendant qu'ils descendaient ensemble les Temples du Zodiaque. Dans un moment de lassitude et surtout d'épuisement, le jeune apprenti ne termina pas sa phrase par un léger sentiment de honte pour ne pas avoir penser à cela au moment du départ de son Maître. Mais cet oubli ne devait pas rester lettre morte, il comptait révéler à la personne de confiance qui le conseillerait comme il se doit.

" Star Hill, il nous avait dit à moi et au chevalier d'Andromède d'aller là-bas s'il lui arrivait quoique ce soit... Si je peux me permettre, il est indispensable de savoir ce que le Pope voulait dire dans cette prophétie : L'étoile du matin, quand elle rencontrera l'étoile du soir, se libérera de son poison pour apporter la paix universelle. "

Il se tût soudainement, se rendant compte qu'il n'avait pas encore laisser le chevalier d'or placer un seul mot. Malgré une certaine rougeur de confusion, il laissait le chevalier décider de la marche à suivre... C'était à lui de décider et les ordres du Bélier d'or était clair, il allait devoir le rejoindre suite à cela, mais... dans un sens, il estimait que le temps était venu de faire ses preuves en aidant le chevalier de la Balance autant que faire se peut.

Revenir en haut Aller en bas
Saikhan


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 518
Armure : Armure de Sleipnir

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Sam 10 Nov - 20:06

~ Post de Récupération [Rodorio] Arrow

Le chevalier laissa la licorne noire s’affaisser à l’abri d’un bâtiment, sa cape blanche teintée d’écarlate sur les épaules, elle ne fit aucune réflexion malgré l’étrangeté de la situation. Lui qui avait combattu cette demoiselle et son camarade quelques minutes plus tôt, allant même jusqu’à tuer ce dernier, il faisait preuve d’une faiblesse qu’il n’avait guère exposé durant leur combat. Etait ce réellement de la faiblesse ou quelque chose de plus subtile, teinté de plus de couleur que n’en était capable les cieux orageux à cet instant ? Nul n’aurait sut lui dire mise à part lui même, et il n’avait aucune volonté d’explicité son geste à qui que ce soit. Seul quelqu’un le connaissant aurait put le comprendre, amis qui n’étaient guère présent en ces lieux pour l’expliquer.

Alors que le saint reprenait sa course vers le premier temple, un évènement inattendu mais familier le fit arrêter net, contemplant l’apparition d’un jeune homme à la chevelure doré là où le ciel déversait son tumulte. Il ne lui fallut qu’une poignée de seconde pour voir en ce profil, le disciple du chevalier d’or du Bélier. Mü. La balance savait bien peu de chose sur le jeune élève de son ami, qu’il avait choisit sciemment de ne pas étoffer, et l’acceptait aisément en taisant une curiosité mal venue. Cela était un choix qu'il respectait, et le plus important était que le maître et son disciple soit sur la même longueur d'onde, ce qui était remarquable chez les deux béliers. C'était bien suffisant à Dohko. Mais l’heure n’était pas en une joyeuse rencontre, bien au contraire. Ses première paroles annoncèrent avec gravité ce que le jeune homme connaissait de la situation – et ce qu’il faisait ici au milieu du tumulte et non pas auprès de son maître ou à l’abri dans son temple. Un sourire vint brièvement courber ses lèvres, remerciant silencieusement son ami du premier temple pour cette aide providentielle pour comprendre la situation qu’il n’avait guère eut l’occasion de voir de près. Ce qui n’était visiblement pas le cas des deux béliers.

« Je suis heureux de te voir sain et sauf Mü. »

Sain et sauf, mais pas tout à fait, cela il pouvait aisément le voir transparaitre dans le comportement du jeune homme. Dans ses prunelles luisaient l’éclat d’une innocence perdue dans le sang. Son corps n’en portait aucun stigmate, mais les premières batailles n’étaient pas toujours synonyme d’affrontement physique, et voir le sang verser n’en demeurait pas moins choquant pour un cœur innocent. Pourtant, Mü restait droit, réalisant la mission que son maître lui avait confiée malgré la douleur dans son âme et pour cela, Shion pouvait être fier. Il serait toujours temps de panser ses plaies plus tard, le temps, hélas, manquait toujours au cœur des batailles.

Les paupières du chevalier se fermèrent un instant à l’annonce de la mort du Pope, confirmant ce que ses propres sens lui avaient rapporté, tout en lui apportant des informations complémentaires qui n’en étaient pas moins primordiale. Un général de Poséidon. Dohko laissa l’apprenti débiter les événements sans le couper, les analysants en silence pour ne pas troubler son monologue. Le regard du guerrier se tourna vers le chemin que le Bélier avait dût emprunter – sauf si celui-ci c’était téléporté – pour rejoindre les divinités qui s’étaient rassemblés plus loin, lui confirmant que c’était bel et bien Poséidon qui se trouvait au coté d’Athéna. Un conciliabule quelque peu troublant, surtout en songeant que deux Déesse de la Sagesse se trouvaient à cet instant au Sanctuaire. Deux voix. Deux voies. Le chevalier d’or ne pouvait que donner raison à son ami. Comme lui, il sentait planer sur le Sanctuaire une sinistre atmosphère, et les chevaliers noirs n’étaient pas les seuls coupables.

La vraie Athéna est libérée, avait il dit avant de s’éteindre. Mais il lui coûtait de faire confiance à des individus aussi cruels, même si ceux-ci pouvaient faire preuve de sincérité comme tout à chacun.

Le malaise qu’il ressentie de la part de son interlocuteur lui permit de savoir que les prochaines paroles, si elles n’étaient pas les dernière, étaient sans doute les plus importantes. Un message du grand Pope qui avait de quoi aiguiser son intérêt.

« Star Hill… »

Un murmure grave qui parvenait à faire passer l’aspect saint de ce lieu que seul la déesse et le grand pope pouvaient fouler. Y aller signifiait transgresser des lois ancestrales, car même les chevaliers de sa caste n’avait pas le droit d’y accéder. Pourtant il pouvait lire dans son regard la couleur de la sincérité. Le temps pourtant leur manquait et les décisions devraient se prendre rapidement. Si il se référait à l’horloge zodiacale, ils leur restaient – peut être – 10 heures avant que ce drame ne se noue définitivement, mais depuis la dernière grande guerre, la balance avait un peu de mal à se référer avec sureté à sa mesure. Cette fois là, plusieurs constellations étaient tombés d’un coup, et même si par la suite il en avait sut l’origine, il restait dans sa bouche le goût de l’incertitude.

Pourtant, au lieu de reprendre immédiatement la route pour rejoindre Shion, le chevalier préférait avoir plus de carte entre les mains. Le saint posa sa main sur l’épaule du jeune Mü, lui offrant un sourire reconnaissant.

« Merci pour être venu si rapidement à ma rencontre et pour les informations que tu m’as transmises Mü. Allons-nous mettre un instant à l’abri de la pluie, le temps que je mette de l’ordre dans tout ce que tu viens de m’énoncer. »

Dohko l’entraina gentiment à l’abri d’une toiture autant pour s’accorder du temps que pour en donner au disciple de son ami. Le regard du saint se leva vers le temple d’Athéna derrière lequel se trouvait le chemin menant vers Star Hill.

« L'étoile du matin, quand elle rencontrera l'étoile du soir, se libérera de son poison pour apporter la paix universelle… »

Ces paroles sibyllines faisaient remonter dans sa mémoire de vieilles réminiscences de son propre maître qui se plaisait à parler de cette manière pour le faire réfléchir. Le mot qui résonnait en un écho amer en lui…

« Poison… »

Le regard du guerrier s’obscurcit malgré lui, se faisant plus dur. Chaque fois que ce mot effleurait son esprit, il se souvenait de la folie de sa Déesse tutélaire, de son regard emplit d’une culpabilité se faisant abime insondable suite à la félonie de la Discorde. Elle apportait à son âme un chagrin mêlé de colère que le temps avait pourtant réussit à apaiser en partie. Le grondement du tonnerre vint troubler ce douloureux rappel, portant la main à sa tignasse indomptable, le chevalier laissa un soupir passer la barrière de ses lèvres.

« Le seul poison que je connais est celui d’Eris…Si je suis ce raisonnement, l’étoile du matin, et celle du soir serait … Athéna. Enfin, les deux Athéna pour être tout à fait exacte…»

Serait ce encore l’œuvre de cette divinité félonne ? Pourtant, au lieu de se complaire dans cet esprit vengeur, Dohko éloigna cette vieille rancœur d’un revers de main habitué. Il devait garder l’esprit ouvert.

« As-tu d’autres informations du Grand Pope ? Je suis désolé de te demander ça aussi abruptement Mü, mon combat m’a tenu à l’écart de trop de chose. Selon les chevaliers Noirs que j’ai combattus, la vraie Athéna se serait libérée…Mais tu t’imagines bien que croire en leurs paroles n’est pas vraiment aisé au vu des dégâts qu’ils ont occasionnés à notre Sanctuaire et à Rodorio. »

Ils avaient frappés des innocents et cela, la Balance avait bien du mal à leur pardonner. Ils avaient été des chevaliers eux aussi pourtant...Et les combats continuaient, il le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Mer 14 Nov - 4:53

~ Star Hill ~

Par ou commencer ? Qui pouvait le dire et lui même ne savait pas véritablement le pourquoi du comment. Pensif, il se souvenait de ses derniers échanges avec le Grand Pope dans le temple du Capricorne et se demandait si les découvertes de ce dernier à Star Hill n'était pas la clé à toute cette histoire. Mais cela était au prix de la violation de l'un des lois les plus sacrées du Sanctuaire et le jeune homme hésitait à aller plus loin dans cette proposition. Jamais son mentor n'avait autorisé une telle mission dans l'immédiat et il lui en ferait part le moment venu, à moins que...

Alors que la pluie tombait, les deux hommes se mirent à l'abris à l'invitation du Chevalier d'Or. Tremblant légèrement, ses yeux regardèrent vers l'horizon pour voir la foudre tombée toujours dans la même zone, un frisson parcourant son échine quand il étudia la puissance des cosmos en action. Ses yeux se plissèrent d'interrogation quand il sentit l'armure d'or de la Balance résonner avec les onze autres armures d'or. Par quel prodige ? Seule une personne était capable d'une telle chose et la source de cela venait des hauteurs du Sanctuaire, le chevalier d'or du Sagittaire avait donc peut-être avancé dans cette histoire. Cependant...

Ses cellules grises en pleine ébullition, il faisait des liens dans son esprit pour appréhender chaque évènement avec soin. Les Chevaliers noirs avaient attaqué le Sanctuaire par surprise sous la croyance - ou prétexte - qu'ils étaient là pour défendre ou sortir Athéna d'un bien mauvais pas. Ces derniers étaient munis d'étranges parchemins aux propriétés proches du divin et il comprenait que des forces étaient en pleine action pour semer la discorde entre les chevaliers mais aussi entre les dieux. Cependant, un fait semblait induire que les Marinas ne semblaient pas atteint par le même mal, cette analyse conforta le jeune apprenti dans son idée que cette puissance n'avait visé que les intérêts immédiats du sanctuaire et avec un certain succès. Ensuite, l'arrivée successive de Poséidon qu'Athéna avait reçu, suivi de Coeos et de Héphaistos. Un lien entre tout cela ? Trop tôt encore pour avoir la moindre hypothèse dans cet écheveau aux ramifications qui semblaient atteindre toutes les forces de cette Ere.

" Je ne pense pas que les étoiles soient nécessairement Athéna. Rien dans les propos du Pope ne permet d'attester cette hypothèse comme d'affirmer que vous avez raison. Actuellement, les faits sont les suivants : nous avons deux Athéna, un Poséidon, un Héphaistos et le Titan des Foudres en personne en train d'affronter l'un des nôtres. La chute brutale du chevalier qui le combat est d'ailleurs un signe que cela ne va pas durer encore longtemps. Sinon, une aura vient de faire briller votre armure mais il est claire que nous ne savons si la Dame d'en haut est la vraie pour autant, je reste peut-être trop méfiant mais sans argument irréfutable, je suivrai l'instinct de Maître Shion en attendant. Enfin, le poison d'Eris... Hypothèse à ne pas écarter en effet mais as t on des informations sûres ? Non, je ne le pense pas et nous devons nous méfier de nos propres impressions, ce doute est notre pire ennemi, regardons alors rien que les faits... "

Pour la première fois, Caeron parlait à travers son fils d'une façon placide et froide. Sans une once d'émotion, juste que son esprit était totalement concentré à l'étude de la situation et son Père lui avait enseigné à rester droit selon toute circonstance et sans perdre son sang froid. Se rendant compte qu'il parlait avec une certaine rudesse, il s'interrompit en rougissant un peu. L'enseignement de l'ancien Général du Kraken résonnait avec une justesse froide et non dénué de cette aura froide et protectrice en même temps. Pendant un bref moment, le regard de Mü fut identique à celui de son père mais qui aurait pu deviner la signification de cela, personne ne connaissait après tout le lien qui l'unissait à lui après tout. Sa tête se tourna alors pour voir deux jeunes Marinas qui étaient en train de repartir à toute vitesse vers le petit port du Sanctuaire, ils avaient fait un excellent travail et un calme un peu précaire s'installait déjà dans le village de Rodorio.

" Le Grand Pope a fait une chose étrange lors de ma présence au temple du Capricorne. Il a demandé à un de ses suivants d'amener un étrange fiole remplie d'un liquide pourpre dans la salle du Krusos. Il disait que cela ne devait pas tomber entre de mauvaises mains et il a recommandé quelques choses dans sa langue d'origine à ce serviteur... En allemand pour être précis mais mon père m'avait enseigné cette langue et j'ai compris qu'il lui disait de poser un cercle de runes sacrées autour d'une statue de fer. Il semblait être inquiet à ce moment là... Je n'en sais pas plus, ah oui... Il a demandé à ce même serviteur d'aller prendre le livre des prophéties dans ses appartements pour l'amener à un endroit connu d'eux seuls à priori. Ils devaient en contact mental, j'ai pas suivi le reste désolé... "

Il ne savait rien d'autres dans l'immédiat et il en profita pour dire au chevalier de la Balance qu'un des Généraux de Poséidon était parti vers son Dieu avec le corps inanimé du chef des Chevaliers noirs sur son dos. Il était clair qu'elle souhaitait aussi avoir le fin mot de l'histoire dans tout cela. Péniblement, Mü se demandait s'il servait à quelque chose dans cette lutte mais il ne baisserait plus les bras, son Maître avait touché juste en simplement quelques mots finalement...

" Enfin bon, voilà, je ne sais rien d'autres en définitive... A part que si nous n'allons pas rapidement le voir, il va encore me dire que je vadrouille avec vous au lieu de travailler ! Enfin, avant cela, j'aimerai votre avis sur tout cela, plusieurs avis sont mieux qu'un seul dans le cas présent... "

Il avait eut au mot "vadrouille" un petit sourire en coin et il attendit la réponse du meilleur ami de son Maître...


Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Lun 19 Nov - 22:00




L'Asgardienne avançait parmi les décombres en regardant tout autour d'elle, laissant son cosmos l'auréoler, afin de rechercher la moindre parcelle de vie. Les iris ambrées dérivaient, affolées, parfois quelque peu hagardes, tandis que sans cesse, lui revenait en mémoire les trois runes qu'elle avait découvert sur le cadavre de l'un des saints noirs, et surtout l'emprunte cosmique venant des terres du Nord.

Le Dragon noir était toujours présent, mais latent, laissant à nouveau place à toute l'humanité de la guerrière divine. Des larmes coulaient le long de ses joues alors que son esprit prenait quant à lui conscience de l'étendue de la chose. Toute cette destruction, tous ces morts, étaient le fruit de la folie d'une personne proche des divinités du Panthéon nordique. Peu lui importait ses blessures, d'ailleurs elle ne ressentait même plus celles-ci, elle voulait juste avancer.

Mais rien y faisait, elle n'échappait pas au spectacle de désolation qui régnait tout autour d'elle. La pluie incessante martelait son armure, plaquait ses cheveux, ruisselait sur son faciès pour en effacer les dernières traces de sang. On aurait pu juger celle-ci purificatrice, mais rien n'y faisait. Les tourments, à moins que se ne soit la culpabilité, qui enveloppaient le coeur de l'asine se resserraient sur ce dernier tel du fil de barbelé, distillant son venin.

Elle approchait d'une petite maison qui se tenait encore debout. Sous le auvent se découpaient deux silhouettes, qu'elle n'eut pas le moindre mal à reconnaître. Se tenaient là son meilleur ami, Dohko, ainsi que le jeune apprenti de Shion: Mü. Une vague de soulagement submergea Ceridwen à leur vue, et immédiatement elle se porta à leur rencontre, mais pas aussi vite qu'elle l'aurait voulu, l'état de faiblesse, suite à ses blessures, ne le lui permettait pas.
"- Mû! Dohko! Je suis si heureuse de vous revoir sains et saufs."


C'est alors que son regard se porta sur une tierce personne qu'elle n'avait pas vu jusque là. La jeune femme qu'elle observait était enveloppée dans la cape de la Balance. Elle adressa à cette dernière un regard bienveillant, ainsi qu'un sourire qu'elle voulait confiant. Peut-être s'agissait-il d'une jeune femme que l'apprenti et le chevalier avaient sauvé des décombres?
Une bourrasque balaya alors l'ensemble du groupe, soulevant dans son mouvement la cape de son ami.

Ce qui se cachait sous la protection de tissu fit disparaître toute trace de bonté du faciès d'albâtre de l'asgardienne. Oui, ce que cachait l'étoffe n'était autre qu'une armure aussi noire que l'ébène. Immédiatement, le regard ambré se fit incandescent, se transformant en deux fentes reptiliennes, tandis qu'explosait autour d'elle la sombre et noire aura, nervurée de blanc qui la caractérisait.

Elle ne vit l'éclat d'incompréhension qui passa dans le regard de son ami. Sans que ses deux alliés n'aient eu le temps de réagir, Ceridwen se jeta sur la sainte noire, refermant ses doigts aux griffes acérées sur le cou fin et gracile de cette dernière, la plaquant avec force contre le mur. Sous l'impact du choc, celui-ci s'effrita. Les plaies de l'Alpha se rouvraient, mais elle n'en avait cure. Elle aurait tant aimé voir cette maudite sainte disparaître! Sa voix se faisait grondante et menaçante.

"- Qui est-ce!? Donne moi le nom de celui qui se cache derrière tout ça! Dis moi à qui appartient ce cosmos provenant des terres du Nord! Dis le moi!!!"

Avec force, elle vint abattre son poing libre contre la façade, à deux doigts du visage de celle dont les yeux commençaient à se voiler. Elle ne se reconnaissait pas dans toute cette violence, mais elle n'en avait que faire. La culpabilité la rongeait. Elle s'en voulait de n'avoir pu protéger ces gens auprès de qui elle avait passé six années de sa vie. Mais plus que tout, c'était de savoir que c'était une personne possédant un cosmos de nature nordique qui était la cause des maux qui accablaient le Sanctuaire Sacré.Cela, elle ne pourrait jamais le pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Mar 20 Nov - 23:09

Arrow Temple du Bélier

Le coeur empli de peine, l'esprit terrassé par les regrets, Shion avait descendu à pas modérés les marches menant vers l'entrée du Sanctuaire d'Athéna. Inerte dans ses bras, le corps de feu Fawn du Grand Pope. Il n'était pas parvenu à empêcher ce dernier de se sacrifier pour absorber la cataclysme provoqué par la Générale Marina. Son devoir. Protéger ce Temple était sa tâche, pas celle du Grand Pope. Un échec cuisant qu'il avait subi et le symbole de la honte qui pesait maintenant sur ses épaules. Difficile de parvenir à l'oublier mais pas impossible d'éviter que cela se reproduise. Il avait juré à Athéna, celle qu'il avait rejoint à l'entrée, de croire en elle, de ne jamais douter et il ne faillirait pas dans cette promesse. Et s'il s'était trompé? Il ne faisait rien de mal pour le moment, rien qui n'aille à l'encontre de tous ses serments. De tous ses idéaux. L'avenir lui donnerait plus de détails sur les évènements mais pour le moment, il poursuivait dans sa voie.

Le pas lourd, Shion progressait en direction de l'endroit où il avait laissé Athéna un peu plus tôt. Juste après que l'alliance avec le Sanctuaire Sous-Marin ait été scellée dans le sang. Nulle idée de ce qu'il s'était passé pendant son absence mais Athéna était en sécurité aux côtés du Dieu des Océans. Et si Astre avait bien été un ami de ce dernier - comme il l'avait affirmé quelques instants auparavant - le Bélier ne pouvait que lui accorder sa confiance. Mais le temps pressait et sa place se trouvait aux côtés de sa Déesse. Pourquoi avoir emporté le corps du Grand Pope? Une réponse qu'il ne possédait pas encore mais il n'avait pu se résoudre à l'abandonner sur le sol, tel un inconnu. Peut-être pour la promesse qu'il avait faite à Scipion? Qui sait.

Pourtant, même si l'heure était grave, Shion ne put s'empêcher de stopper son avancée alors que des Cosmos familiers se faisaient ressentir non loin de sa route. Rallongeant partiellement son chemin, le Premier Gardien accéléra le pas en direction de ceux qu'il avait reconnus avant même de les voir. Et lorsque son regard se posa finalement sur tous trois, le Bélier stoppa tout mouvement, incapable de trouver les mots à prononcer. Mü était bel et bien parvenu à trouver son ami Dokho et semblait en pleine discussion avec lui. Probablement lui racontait-il les derniers évènements, son échec. S'avançant lentement dans sa direction, Shion ne put que soupirer lourdement.

J'ai échoué mon ami. Je n'ai pu assurer la Défense du Premier Temple et le Grand Pope en a payé le prix. Un malheur qui vient s'ajouter à tous ceux qui frappent actuellement le Sanctuaire. Je ne comprends plus trop ce qu'il se passe. Comment est-il possible que deux Athéna se trouvent au sein du Sanctuaire? Je ne peux pour le moment l'expliquer mais j'ai promis à celle qui se trouve à l'entrée que je ne perdrais pas espoir. Que je la protègerais. Je vais donc me rendre à ses côtés et respecter ce serment. Je crois en Athéna et je trouverai le fin mot de cette histoire. Cette promesse là ne serait pas vaine.

Mais alors que Shion attendait la réaction de son ami et de son disciple, son regard se posa sur le troisième Cosmos qu'il avait identifié. Ceridwen, la belle Asgardienne, se trouvait non loin d'eux et une colère palpable se dégageait d'elle. Loin de l'inquiétude qu'elle lui avait transmise lorsqu'il se trouvait au sein de son Temple, face à Tokuza. Que s'était-il donc passé pour qu'elle se retrouve dans un tel état? Blessée physiquement et mentalement.

Ceridwen, ma belle Asgardienne. Calme toi... Reprends tes esprits! Le Sanctuaire souffre, le Sanctuaire pleure son Gardien. Et moi-même, je pleure celui qui était notre Guide à tous. Nous avons besoin de conserver nos esprits. J'ai besoin de tous ceux en qui je peux compter en ce moment. J'ai besoin de toi...

Une fin de phrase murmurée tandis que le Bélier ne pouvait se résoudre à poursuivre sa route vers Athéna tant qu'il ne se serait assuré de l'état de Ceridwen. L'Alpha du Domaine Asgardienne. Celle dont il avait appris à se rapprocher au fil des six dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Mer 21 Nov - 21:47

Arrow Statue d'Athéna


Non, il n'arriva pas soudainement telle une étoile filante et créant un cratère dans les marches. Bien qu'il l'aurait fait, Signun préféra ralentir sa vitesse de vol et d'amortir sa chute afin d'atterrir en douceur à quelque mètre des personnes présentes à l'entrée. Le chevalier d'or franchit les quelques pas qui le séparait de ses confrères qui étaient accompagné par Mü l'apprenti de Shion, et par Ceridwen, guerrière divine d'Asgard.

    " - Ceridwen, ravi de vous voir en vie. Je suis, et je ne dois pas être le seul, désolé que vous ayez dut une fois de plus combattre pour protéger le sanctuaire. "


Il s'inclina devant la jeune femme en guise de révérence respectueuse vis à vis de la personne admirable qu'elle était. Après tout, bien des années plus tôt, la jeune femme, alors encore guerrière sacrée, avait du verser son sang et sa sueur pour protéger le domaine divin d'Athéna contre les envahisseurs de l'armée d'Hadès et de Poséidon.

Puis il se redressa tout en regardant les deux autres chevalier d'or l'un après l'autre droit dans les yeux. Le protecteur de la première maison lui avait demandé quelques minutes plus tôt d'aller jusqu'à la statue d'Athéna pour vérifier ce qui s'y passait. Il allait donc faire son rapport comme il en était convenu.

    " - Shion, quand je me suis rendu à la statue d'Athéna, cette dernière avait disparue et Athéna portait son armure. Cela correspond aux dire de Tokuza par rapport au secret qui lie les deux symboles de la déesse. "


Le sagittaire faisait une référence aux parole de l'autel noir qui disait que l'armure d'Athéna et et sa statue ne pouvait cohabiter en même temps car elle ne faisait qu'une seule et même "entité". Il fit une pause afin de regarder les deux chevaliers d'or dans leur ensemble, car le message suivant leur était à tout deux adresser, mais pas qu'à eux. On sentait qu'il cherchait aussi les mots justes, essayant de ne pas paraitre trop pressant.

    " - Athéna nous à convoquer, nous, les chevalier d'or présents, à une réunion. "


En disant le nom "Athéna", le chevalier du sagittaire pointa du doigt le sommet du sanctuaire, indiquant que pour lui c'était elle la véritable déesse et non celle qui se trouvait à quelques pas d'eux.

    " - Je pense qu'il s'agit d'une bonne initiative de sa part, après tout, une ombre tente de nous séparer et nous avons besoin plus qu'un autre jour d'être réuni pour au moins tirer cette affaire au clair. Qu'en pensez vous ? "


Il baissa le bras, si disant que peut-être la corruption les avait peut-être déjà touché et qu'ils croyaient dur comme fer la fausse Athéna. Soit, ils risquaient de le prendre mal que Signun désigne celle qui se trouve tout en haut comme étant la vrai alors que le doute subsistait encore. Mais lui, il en était convaincu, il avait vu de ses yeux la le cosmos qu'elle émit et qui força les armures à se mettre en harmonie.

Par les incertitudes qui pouvaient donc exister dans l'esprit de ses camarades, le saint ailé était sur ses gardes sans pour autant le montrer. Bien sur, une certaine nervosité était perceptible sur son visage, mais en ces temps difficile, personne ne pouvait totalement être serein à moins d'être inhumain. Après encore une pause, il termina par dire :

    " - Athéna à demandé à ce qu'on lui présente Tokuza et désire également le corps du grand pope. Elle désire que tu sois là car elle crois en ton jugement impartiale, Shion. "


Puis il se tait, attendant les réponse de ses homologues chevaliers d'or. Le sagittaire espérait que ceux-ci acceptent et qu'il viennent. Après tout, Athéna avait prouvé qu'elle était la vrai en faisait résonner les armures, ils avaient bien du le ressentir. Et quand Athéna demandait un rassemblement, il valait mieux y répondre positivement ou être considéré comme un traitre. Signun espérait ne pas devoir considérer un de ses camarades comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Saikhan


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 518
Armure : Armure de Sleipnir

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Sam 24 Nov - 16:45

Un instant. Le temps suspendit son vole, une poignée de seconde qui amena sur le visage du chevalier une expression troublée. L’armure d’or scintillait sur son corps, chantant joyeusement la venue de celle à laquelle il avait prêté allégeance. Superbe, son éclat stellaire brillait avec intensité en répondant au cosmos divin de la sagesse délivrée de sa statue. L’armure de la balance accueillait dans son Sanctuaire celle qu’elle protégeait, désireuse même de la rejoindre au plus vite pour acclamer sa venue. Quel dommage que sa lumière si vive symbole d’espérance ne fit qu’amener plus de doute encore dans le cœur de son porteur ! Celui-ci fit face à ce phénomène avec un froncement de sourcil, son regard de jade observant de loin les sommets du sanctuaire là où rayonnait avec force la réconfortante aura de la Déesse. Pourtant…Son cœur se refusait à y croire. Ou était ce plutôt son esprit qui n’acceptait pas cette situation complexe et incongrue. Deux Athéna. Deux divinités en lieu et place d’une seule, l’une et l’autre clamant demeurer la véritable, l’unique ! Peut être aurait il fallut demander au sage Salomon de présider cette mascarade de procès. Hélas, il n’y avait nul autre juge au Sanctuaire que lui-même.

« Je sais Mü. Ce n’est qu’une hypothèse parmi tant d’autre mais c’est la première qui m’est apparu. J’ai un mauvais souvenir de ce poison. »

Un sourire aussi léger que faux étira un court instant ses lèvres sur ses derniers mots, laissant trainer dans son ton une amertume qui n’avait rien de fausse pourtant. Le chevalier n’avait rien oublié de la fin de la dernière guerre et de ce qu’elle avait chamboulé dans sa vie. Il ne le pouvait pas même si son regard c’était peu à peu assagie. Il ne se laissa pourtant pas perturbé par ses réminiscences, écoutant avec attention la suite du discours du jeune disciple qui regorgeait d’informations primordiales. Qu’est ce que le Grand Pope avait trouvé pour qu’il demande ce genre de dispositif ?
Un liquide pourpre dans une fiole, protéger une statue de fer avec une rune sacrée, et un livre des prophéties qui pourraient se trouver n’importe où.

« Connais-tu ce serviteur Mü ? Maintenant que le grand Pope Fawn n’est plus, c’est vers lui que nous devons nous tourner. »

Son regard s’assombrit du spectre de la mort lorsque le chevalier parla en ses termes de leur ancien prêtre. Ils n’avaient pas même le temps de rendre hommage aux morts. Sans compter les combats encore en cours. A combien de victimes devraient ils offrir sépulture lorsque la lumière brillerait de nouveau dans les cieux ? Un éclair de plus s’élança vers la terre, retombant avec force et fracas non loin de là où ils se trouvaient.

« Les événements se précipitent. »

Cet éclair annonça également une venue. Celle de la belle Asgardienne avec laquelle il s’était lié d’amitié des années auparavant. La guerrière pourtant, loin de son habituel éclat, s’approche avec une mesure dût à ses blessures. Soulagé par sa présence, Dohko ne put pour autant ignorer l’état déplorable dans lequel les rejoignait la dame du nord. Son combat avait dut être terrible pour ainsi la blesser ! L’inquiétude éclaira le jade de ses lueurs incertaines alors qu’il lui offrait un vague soutien de la main de crainte de la voir choir sur le sol.

« Ceridwen…ça me rassure de te voir sauve à défaut de tout à fait saine. J’aurai préféré que cela soit dans un meilleur état tout de même... »

Elle avait combattu pour eux. Ici, ce n’était pas ses terres pourtant, la belle n’avait nullement hésité à leur prêter main forte alors qu’elle n’en avait nulle obligation. Après ses six dernières années passées dans son enceinte, nul doute que celle-ci s’était attachée à ses colonnades tout autant qu’à ses guerriers. Il voulut la remercier par des paroles et un sourire mais il n’en eut guère le temps avant que la guerrière ne s’élance en avant, contre celle qu’il avait précédemment affrontée. Surprit, le chevalier ne put que lancer son nom en sachant parfaitement que ses paroles ne l’atteindraient pas. Ce furent ses mots pourtant qui le frappèrent.

« Un cosmos des terres du Nord ? »

Qui mieux qu’une Asgardienne pouvait reconnaître la magie de son propre pays ? Le chevalier en oublia en partie de s’occuper de la belle tant la question lui semblait incongrue. Ainsi, les Nordiques seraient à l’œuvre ? Mais qui ? Ce fut un soupir lourd qui troubla ses pensées et un aura tout aussi connue que celle de la guerrière de Fafnir – bien plus même puisqu’elle appartenait à son ami de toujours. Il ne put offrir à son ami qu’un soutien évanescent face à cet échec remplissant sa bouche d’amertume.

« J’en suis navré Shion, j’aurai tant voulut pouvoir vous rejoindre plus tôt. Peut être mon aide aurait il changé quelque chose à cette tragique chute mais comme toi, je suis bien en peine de dire ce qu’il se passe ici avec exactitude. Mais qui que cela soit, quelqu’un se joue de nous. Et je n’apprécie pas être considéré comme le tigre floué par le renard. »

Une petite parenthèse culturel qui n’était pas inhabituel à ses proches mais que le chinois n’expliqua même pas. Et alors que Shion allait calmer la guerrière du Nord un autre protagoniste vint s’ajouter à leur étrange scène. Signun du Sagittaire apparut tel le messager divin qu’il était en cet heure, ses ailes dorés s’ébrouant un instant alors qu’il atterrissait à leur coté. Un de plus qui possédait un message à leur transmettre. Le Krusos Sunagein, la réunion de la caste des chevaliers d’ors, s’ouvrait sous les ordres d’Athéna. Vraie ou fausse, réplique ou illusion, ils ne pouvaient guère appréhender toutes ses questions, subissant le court de ses inflexions. De nouvelles informations vinrent rejoindre les autres, si nombreuses et semblant toutes nécessaire à la compréhension de cette pièce de théâtre tragique. Les effets de cette scission commençaient à se contempler.

« Signun, je comprends ta nervosité mais garde ton calme. Je sais que ce qu’il se passe n’est pas aisé à appréhender et nombre d’entre nous risque d’être dans l’expectative suite à ce…phénomène. Mais nous devons garder l’esprit ouvert. Nous sommes des hommes, ne l’oubli pas, ce qui veut dire que nous sommes faillibles comme tout à chacun. »

Quelques chose lui faisait dire que ses paroles ne seraient peut être pas aussi hors de propos que ce qu’il semblait être.

« Il ne faut pas qu’on joue le jeu… » Marmonna t’il avec certitude.

La scission allait s’opérer mais il ne tenait qu’à eux de la rendre aussi minime que possible. La balance s’approcha de son ami du bélier sans en oublier les autres, il lui glissa pourtant quelques mots qu’il était seul à comprendre – ou peut s’en fallait.

« Tu sais ce que je dis toujours Shion : mieux vaut demander pardon que permission. Fait ce que ton cœur croit juste, et nous resterons uni sous la même bannière. Tant que nous respectons cela, nous resterons les gardiens de la justice d’Athéna, n’est ce pas là notre devoir sacrée ? »

Ses derniers mots étaient autant adressés à son ami qu’à ses comparses. Il fallait garder espoir, même au beau milieu de cette tourmente, car elle avait toujours été leur guide. Uni également parce qu’ils étaient tous frères et sœurs d’armes. Ce en quoi il croyait, c’était en cette foi qui les faisait avancer, pourtant, il demeurait d’autre sentiment dans son cœur, plus difficile, plus complexe que seul une poignée de personne connaissait. Le regard du chevalier se troubla un instant, vacillant alors que la belle Asgardienne se calmait au contact de son ami de la première maison. De ce trouble, elle était seule à en savoir l’origine. Deux Athéna signifiaient en toute logique deux hôtes.

Mashia.

Il offrit à la nordique un sourire.

« Je crois que nous allons devoir nous quitter Ceridwen. Juste un au revoir qui j’espère ne s’éternisera pas trop. Je dois la rejoindre. »


Des paroles qui faisaient écho à d’autres qu’il avait prononcés près de six années auparavant et qui, il le savait, ne serait pas ignoré par la dame. Les autres ne comprendraient pas ce qu’il se cachait derrière ces simples mots. Il se tourna vers le Sagittaire avec un sourire qu’on pourrait voir serein si la gravité ne brillait pas dans le jade de ses iris. Il affronterait ce qu’il fallait pour trouver la vérité qu’il avait tant cherché. La même qu’à cette époque.

« Rejoignons Athéna, Signun. »

La balance imita le précédent geste de son comparse en pointant du doigt le haut du Sanctuaire. Cela ne voulait pas dire qu’il croyait qu’elle était la vraie, la seule, mais il ne voyait pas quel autre dénomination lui donner pour l’heure.

~ Fait attention à toi Shion. Je crains qu’une scission se produise, ce qui nous apportera rien, et fera le plaisir de celui ou celle qui nous à entrainé dans cette situation. Je vais trouver cette vérité qui nous fait défaut. Nous la trouverons, quoi qu’il nous en coûte, sans pour autant oublier qui nous sommes.

Un message à lui seul qui signifiait bien plus que les quelques mots qu’il lui donnait. Il lui offrait tout autant son soutien que sa présence, dans toutes les situations. Il demeurait son allié et ami, qu’importaient ses choix, il les respecterait et les comprenait.
La balance en s’éloignant vint poser sa main sur l’épaule de Mü pour lui offrir un sourire reconnaissant et quelques paroles pour lui seul.

« Merci pour les informations que tu m’as transmises Mü. Je ne les oublierai pas. Et surveilles ton maître, sait on jamais dans quel embrouille risque t'il de se mettre. »

~ Statue d'Athéna Arrow

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Sam 24 Nov - 23:54




Cinq petits mots, qui pourtant possédaient un immense pouvoir, vinrent à percuter l'esprit de la Dragonne furibonde. Ces cinq mots ne cessaient de marteler son coeur. D'abord cela n'avait été qu'un faible écho, qui avait, petit à petit, gagné en puissance. Il avait besoin d'elle. Il venait de le lui dire, sans en éprouver la moindre gène, et ce, de la façon la plus naturelle qui soit. C'était là un appel vibrant qu'elle ne pouvait ignorer. Elle désirait tellement le soutenir!

L'asine tournait la tête en direction de l'homme qui était parvenu à toucher son coeur. Le regard incandescent, reptilien, était encore bel et bien présent lorsque ses iris plongèrent dans celle de Shion. Toutefois, au fur et mesure qu'elle s'y perdait, son cosmos chargé de colère et de haine s'amenuisait, et ses yeux reprirent leur teinte ambrée. Les doigts, qui, jusque là, enserraient le cou de la sainte noire dans une poigne d'acier, desserrèrent leur étreinte mortelle, jusqu'à ce que la main, suivie du bras, ne retombe inerte le long de son corps.

Sortant de sa torpeur, Ceridwen prit alors pleinement conscience de l'acte qu'elle venait de commettre. Elle d'ordinaire si calme, venait d'attenter à la vie d'une personne. Ses yeux glissèrent sur ses mains tandis qu'elle reculait de quelques pas, comme apeurée par sa propre conduite. Devenait-elle folle? L'Alpha porta sa main sur son visage, masquant quelques secondes ce dernier, afin de se donner le temps le temps de reprendre contenance.

Elle pouvait ressentir à présent la douleur causée par ses multiples et nombreuses blessures, se qui lui fit serrer les dents. Ceridwen se refusait à montrer sa faiblesse face à Shion. Il n'avait pas besoin de la voir ainsi, dans cet état. Pas plus que Dohko. Elle avait vu le regard inquiet de son ami qui s'était empressé de s'enquérir sur sa santé. Non, ils avaient d'autres choses à penser, tous les deux, qu'à elle. La main quittait son faciès, et la guerrière divine avançait de quelques pas en direction du gardien de la première demeure.

"- Je suis désolée. Tellement désolée. J'aurais voulu éviter tout cela, être plus forte afin de protéger davantage de monde. Pourquoi n'ai-je rien ressenti? Pourquoi?"


Elle n'attendait nulle réponse bien sûr. Ce n'était là que des questions indiquant le poids de la culpabilité qui reposait sur les épaules de la belle nordique. Lorsque ses yeux se portèrent sur le corps sans vie du Grand Pope, les iris de l'asgardienne se voilèrent de larmes. Elle avait beau être une combattante aguerrie, elle n'en demeurait pas moins une femme d'une grande sensibilité. Elle approcha alors du cadavre qui reposait dans les bras de Shion. Une main vint recouvrir celles reposant sur le torse d'où tout souffle de vie avait disparu. Une aura blanche enveloppa les doigts du Grand Pope, et lorsque la lueur s'estompa, reposait à sa place, une rose de glace, dernier hommage d'une guerrière du Grand Nord, à l'ancien chevalier d'or du Verseau.

"- Que les portes de Walhalla s'ouvrent à vous Fawn. Je suis certaine que nous nous reverrons lors du dernier combat."


Un cosmos fit son apparition sur ses entre-faits et apparut alors face à eux le Gardien de Neuvième Maison Zodiacale. Elle inclina respectueusement la tête face à lui, en guise de salut, avant de la secouer, en signe de dénégation, suite aux paroles de celui-ci.

"- Vous n'avez pas à être désolé Signun. Je n'aurais pu resté ainsi les bras croisés. Cela fait six années que je me suis installée ici, six années pendant lesquelles j'ai développé des liens avec les habitants de Rodorio. Mais pas seulement avec eux, avec l'ensemble des chevaliers que j'ai eu la chance de rencontrer et de côtoyer. Six années où je me suis sentie comme chez moi. Alors non, je ne veux pas être remerciée pour avoir voulu protéger ceux qui me sont chers, en sachant que j'ai échoué dans cette tâche."

Elle laissa ensuite le Bélier et le Sagittaire s'entretenir, portant toute son attention à Dohko qui suivait le fil de la conversation. Elle se doutait de ce qu'allait faire son ami, elle le pressentait. A cet instant, elle savait qu'il pensait à ELLE, et que se serait vers ELLE qu'il se dirigerait. Et l'Alpha avait vu juste. Lorsque leurs regards se croisèrent, elle sut quelle avait raison. Elle répondit au sourire entendu que lui adressa la Balance.

"- Un au revoir oui mon ami. Sois prudent et prends soin de toi Dohko."

Elle reporta son attention sur Shion, attendit que ce dernier ait fini de s'entretenir avec Signun, restant à ses côtés, lui prouvant dans ce geste, que ses mots avaient atteint son esprit et son coeur, et qu'elle était là pour lui. Elle serait son soutien, son appui.

Les images de la vision de Lucia revinrent flotter devant ses yeux, avec une réalité telle, qu'elles brouillèrent la vue de Ceridwen. Asgard était en danger, elle le sentait dans chaque pore de sa peau, et chacun de ses sens le lui soufflait. Elle ne put réprimer un frisson de terreur. Mais là où Lucia avait fait erreur, c'est que la Dragonne ne coulerait pas des jours paisibles et heureux ici. Non, elle prendrait part aux combats et ferait tout pour éviter que la tête des siens, ainsi que la sienne, ne finisse au bout d'une pique.

Il fallait qu'elle dise à Shion ce qu'elle avait découvert. Aussi, ramassant un morceau de bois, la jeune femme s'accroupit-elle afin de tracer dans la terre, les trois runes qu'elle avait vu sur l'armure du Saint noir défunt. C'est alors que son regard se porta sur l'oiseau au noir plumage qui vint à se poser non loin d'eux. Il se dégageait du regard de l'animal une vive intelligence, et Ceridwen comprit qu'elle n'était pas en présence d'un simple corbeau.

"- Kenaz, Tysa et Hagalaz. Trois runes que j'ai découvert sur le cadavre d'un saint noir non loin de là.
Kenaz a pour signification énergie, passion ou encore désir, et est associé à la déesse de l'Amour et de la Fertilité. Tysa, quant à elle était synonyme d'indépendance, de repli, de glace ou encore de mort. Et enfin Hagalaz, signifiait mystère, perturbation irrationnel et imagination. La première des runes évoquée, était entourée des deux autres, symbole du contrôle des esprits, ce qui ne présageait rien de bon. A elles trois, elles symbolisaient Nidhögg, le serpent rongeant les racines d'Yggdrasil, l'Arbre Monde."

Elle fit une pause, avant de reprendre:

"-
Autre fait troublant, il se dégageait de l'armure un cosmos des Terres du Nord. Je n'ai pas pu identifier à qui il appartenait, mais je suis sûre et certaine de ce que j'avance. Si je l'avais ressenti plus tôt, peut être que tout ce massacre aurait pu être évité."


Voilà ce qui rongeait la Belle: elle s'en voulait de n'avoir pu ressentir cette aura, car si tel avait été le cas, elle en aurait directement fait part à qui de droit, et rien de tout ceci ne serait arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Mar 27 Nov - 23:42

Quelques instants immobile, silencieux, le Chevalier d'Or du Bélier semblait perdu dans un autre monde. Nulle réaction n'agitait plus son corps, nulle parole ne venait poursuivre la discussion entamée quelques secondes auparavant. Seule sa main avait esquissé un mouvement très lent afin de venir se poser sur le Rosaire de Scipion placé autour de son cou dans une signification que lui seul pouvait comprendre. Difficile en effet de savoir quelles pensées pouvaient bien parcourir l'esprit de Shion en ces instants mais il était clair que celui-ci était concentré sur tout autre chose que le lieu et la situation actuelle. Seule une goutte de sueur, glissant sur le front du Bélier, laissait imaginer la tension qui pesait sur ses épaules et les lourds dilemmes qui agitaient ses pensées.

Puis soudain, comme renvoyé furtivement à la réalité auquel il avait tenté d'échapper, le corps du Bélier se remettait en mouvement pour poser un regard attristé sur Ceridwen. Si son corps laissait déjà entrevoir les multiples blessures subies lors de son dernier affrontement, ses yeux trahissaient maintenant une autre blessure liée aux évènements récents et sa colère aussi soudaine qu'inattendue. Celle-ci s'avança alors dans sa direction, s'excusant de son échec à protéger davantage le Sanctuaire et Shion ne put s'empêcher de prendre sa main dans la sienne pour lui répondre.

Nous avons tous échoué Ceridwen, la faute ne vous incombe pas. Regardez le Grand Pope Fawn. Il a succombé au sein même de mon Temple, en accomplissant le devoir qui était mien. Je crois qu'aucun de nous ne soit parvenu à défendre le Sanctuaire comme il le souhaitait.

Une maigre consolation proposée par le Premier Gardien, accentuée par les propos de Dokho qui venait lui-aussi de commenter la situation difficile du Sanctuaire. Il ne comprenait pas non plus ce qu'il se passait et ne parvenait à remettre tous ces évènements ensemble. Au moins, même dans une telle galère, lui et son ami Dokho demeuraient sur la même voie. Ensemble dans la bonne direction comme dans la mauvaise! Une pensée positive qui venait apporter une touche de bonne humeur dans l'esprit du Bélier alors que celui-ci jetait à regard en direction de Mü, guettant ses réactions.

Pourtant, la discussion ne devait se limiter à leurs retrouvailles amicales puisqu'un nouvel intervenant pénétra les lieux. Signun, le Chevalier d'Or du Sagittaire. Venu leur apporter une nouvelle inattendue, une convocation à un Krusos, à ses côtés. Ecoutant les propos de Signun, Shion fronça un instant les sourcils, comme concentré sur le moindre des mots qu'il entendait, ou le moindre de ceux qu'il s'apprêtait à prononcer. Un choix difficile. Mais là encore, son ami Dokho était là pour lui faciliter la tâche, intervenant au meilleur moment possible pour le soutenir dans ses actions à venir. D'un signe de la tête, Shion acquiesça à ses propos avant de répondre à haute voix.

Nulle volonté de ma part de remettre en cause l'autorité d'Athéna mais je me dois de suivre les idéaux en quoi je crois. Et ceux-ci m'indiquent qu'il y a bien plus urgent à faire, en cet instant, que me rendre dans un Krusos. Certains y verront une trahison mais j'y vois justement le moyen de ne pas trahir ce en quoi je crois, ceux que j'ai juré de défendre. Et afin de prouver que je ne désobéis pas à Athéna sans conséquences...

Le bélier concentra son Cosmos et étendit un bras en direction de sa Maison. Quelques secondes après, apparaissait à ses côtés une Pandora Box dorée, ornée des symboles du Premier Gardien. L'Armure d'Or se détacha alors du corps de son Gardien pour reprendre sa forme originelle et se placer au sein de la Pandora Box, que Shion placa rapidement sur son dos. Impossible de savoir si son choix était le bon. Mais quitte à risquer de s'opposer à un ordre d'Athéna, il préférait retirer son Armure d'Or le temps de s'assurer qu'il soutenait la bonne cause. Qu'il n'utilisait pas cette armure pour prendre une mauvaise décision. Posant un instant le corps du Grand Pope, Shion se dirigea vers Ceridwen, reprenant sa main.

Je ne comprends pour le moment pas les éléments que tu viens de me donner mais je te promets d'y réfléchir pour tenter de t'apporter mon aide. Tu as toujours été là pour le Sanctuaire et celui-ci se doit d'aider Asgard s'il le peut. Retourne aux côtés des tiens Ceridwen et je te donnerai des informations dès que j'en aurai. Sur les éléments que tu me cites. Sur ce qu'il se passe au Sanctuaire.

Se rapprochant soudainement de Ceridwen pour l'enlacer affectueusement, il murmura alors à son oreille.

Et fais bien attention à toi. Je ne pourrais supporter de perdre à nouveau un être cher. Toujours là pour le Sanctuaire mais aussi pour moi. Voilà le peu que je peux faire pour te rendre une partie de tes sacrifices...

S'entaillant la main, une partie de son sang commença à couler sur l'Armure de la Guerrière d'Asgard, imprégnant les fissures qui jonchaient celle-ci. Le Cosmos du Bélier entra alors en osmose avec cette dernière, entamant son action réparatrice sur les dégâts occasionnés par le dernier combat que l'Alpha venait de remporter. Si les dangers menaçaient Asgard, Ceridwen devait mettre toutes les cartes de son côté pour limiter les risques.

Demeurant un instant dans cette position, laissant le temps à Ceridwen de lui répondre, Shion s'écarta finalement, déposant un baiser sur son front, avant de reprendre le Grand Pope dans ses bras tout en se tournant vers les autres présents.

Je ne participe pas une scission quelconque, je me contente de faire ce pour quoi j'ai été choisi en tant que Premier Gardien. Protéger le Sanctuaire, ses habitants, sa Déesse. Car quand les flammes brûlent et le sang coule, je ne peux me résoudre à demeurer inactif. J'espère que vous comprendrez cette décision. Si vous-aussi vous croyez en mon impartialité. Mü, tu es libre de m'accompagner ou de demeurer aux côtés de Dokho. Le choix est tien. Tu connais les risques. Mais décides toi rapidement.

Ne laissant le temps à personne de lui répondre, Shion prit rapidement la direction d'où provenaient le Cosmos d'Athéna et Poséidon. Il ne pouvait plus perdre une seconde. Une dernière parole se fit entendre alors que Shion disparaissait, sa Pandora Box sur le dos, le Grand Pope dans ses bras.

Veillez sur le Sanctuaire, comme Scipion et les autres...

Arrow La Promesse du Fer et du Sang
Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Jeu 29 Nov - 22:05

~ Suivre son destin ~

Par delà les mots, Mü n'avait rien dit pendant que les chevaliers s'exprimaient entre eux. A l'écart de tout cela, il remercia son ami Dohko de la tête au moment de son départ pour le Temple d'Athéna, ce salut était le signe qu'il jurait de suivre la voie qu'il avait choisi avec lui. Dans un sens, les deux hommes avaient apprécié à se connaitre pendant ces quelques instants d'échange. Mü n'était pas un chevalier, encore moins un guerrier - même s'il en gardait sous le coude pour les moments futurs - qui n'avait pas fait la preuve de ses pouvoirs mais il n'en avait guère l'envie pour être franc. Alors que la pluie déversait sa force regénérante afin de tuer les flammes de Rodorio, le jeune homme écouta avec attention la Guerrière Divine d'Alpha pour comprendre ce genre d'informations dans le futur, les Ases avaient donc un rapport avec les évènements et il gardait à l'esprit que le Pope lui avait dit que les Runes seraient la clé de tout, un rapport avec ces informations ? Il ne savait pas au final...

Sans rajouter sur tout cela, son mentor prit enfin la parole pour répondre au chevalier d'or du Sagittaire. Tout cela était donc surprenant, un Krusos ? Alors que le Sanctuaire était encore en état d'alerte ? Le jeune apprenti opina de la tête en écoutant le Chevalier d'or du Bélier et il fût cependant surpris de l'action de ce dernier pour mettre en avant sa neutralité de chevalier dans cette sombre affaire. Ce respect pour son serment était une chose à laquelle il ne s'attendait pas. Son admiration pour de telles vertus le réconfortèrent encore plus et le stambouliote était encore plus sûr de ses choix quand à son avenir dans la chevalerie. Manifestement, quelque chose était née en lui alors que le Grand Pope était mort sous ses yeux, les actes de son Maître le confirmaient dans la sagesse de ce serment personnel pour préserver l'esprit de la justice dans un monde en proie en chaos.

Puis, un moment touchant arrêta un peu le temps au moment où Shion répara l'armure divine d'Alpha. Une sorte de promesse de sang dans le futur. Cet instant avait été court et il souriait avec une certaine compassion en regardant ce geste d'affection. Mais ! Le chevalier du Sagittaire attendait le choix du premier gardien au moment où ce dernier se retournait vers lui pour lui donner son libre arbitre. Retourner auprès de Maître Dohko ? Le choix aurait été utile si le chevalier de la Balance n'avait pas donné lui même sa consigne peu de temps avant. Décidément, soit Shion était devenu sourd à penser à la belle rousse pendant des mois, soit la pluie l'avait rendu sourd au dernier propos du gardien de la Septième Maison.

" Maître Shion, si je peux me permettre, j'ai déjà reçu les ordres de notre ami commun qui m'ordonne de vous suivre ! Et je compte bien être aussi butter que mon père, si vous voyez ce que je veux dire. Chez nous, on ne laisse jamais un membre de sa Famille partir seul dans l'inconnu ! Et puis.... comme m'a dit Maître Dohko, il vaut mieux que je vous surveille... Chevalier du Sagittaire, je pense que l'on se reverra rapidement, gardez nous votre confiance et nous irons ensemble vers la résolution de cette histoire... "

Dans un ton qui se voulait détendu, Mü donnait clairement son avis et sa volonté de suivre son Maître dans le monde marin. Bon, pour être franc, cela l'angoissait fortement dans la situation présente. Voir les anciens frères d'armes de son Père n'était pas pour lui plaire mais sa curiosité était plus forte. Dans ce genre de moment, il sentait que son côté Paladin prenait le pas, il salua alors le chevalier du Sagittaire pour donner encore plus de poids à sa décision.

Il fit alors quelques pas pour se rapprocher de la belle gardienne d'Asgard. La paume de sa main se referma sur son poignet en psalmodiant une petite prière connue de lui même. Autour du poignet, des lettres azuréennes se formèrent pour former un fin bracelet de cosmos. Par un clin d'oeil, il prit la main de la belle pour lui faire un léger baise main. Un léger souffle passa sur les pores de la peau froide et douce de la dame pour insuffler un léger cosmos christique. Il se releva alors pour chuchoter quelques mots pendant que la pluie redoublait de violence...

" Madame, cela a été un honneur de vous connaître ! Veillez bien sur vous, si vous avez le moindre souci, brisez ce bracelet et je viendrai vers vous immédiatement. J'espère que mon Maître m'aura alors fait l'honneur de faire de moi un chevalier d'Athéna. Décidément, vous auriez plu à une personne qui m'est chère, il avait beaucoup de faiblesse pour de telles chevelures de braise, et je crois.... que j'ai hérité de cette faiblesse ! "

Un grand sourire taquin apparaissait sur ses lèvres au moment de ses derniers mots. Il savait que cela était tout innocent mais il n'avait pu s'empêcher de penser à son père en voyant la dame partir dans ses terres pour quelques temps. Il libéra alors la main de la demoiselle avant de se retourner pour s'entourer d'un halo bleuté qui le téléporta aux côtés de son mentor.

Arrow La Promesse du Fer et du Sang



Revenir en haut Aller en bas
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Ven 30 Nov - 14:08


Dans un premier temps, se fut Dohko de la balance qui prit la parole. C'était l'un de ses confrère qu'il connaissait le moins, le nombre de fois qu'ils s'étaient adressés la paroles furent limités si bien qu'il redécouvrit à chaque fois la voie du protecteur de la septième maison. L'asiatique semblait particulièrement sceptique, indiquant qu'une force était à l’œuvre pour tenter de diviser les troupes d'Athéna. Le simple fait qu'il s'en rende compte et le prononce rassura le saint ailé et le fait qu'il accepte de se rendre au Krusos Sunagein amplifia se sentiment du fait qu'il ne semblait pas avoir été corrompu.

Mais Shion était plus que mitigé, il ne voyait pas l'utilité d'une telle réunion en argumentant qu'il y avait plus important à faire. Bien sur qu'il y avait toujours plus important, il fallait par exemple aider les habitants de Rodorio à se remettre des attaques des chevaliers noirs, les rassurer en montrant qu'ils pouvaient compter sur la chevalerie du sanctuaire.

Le saint du bélier avait raison aussi quand il dit que certain le verrait tel un traitre, même Signun voulut un moment lui répliquer que suivre l'autre Athéna serait de la désertion et de la trahison envers ses frères d'arme. Mais il n'était point un fanatique, tout ce qu'il se contenta de faire fut de se taire en se mordant la lèvre inférieur afin de se retenir de dire clairement ce qu'il pensait de la situation.

Mais il réprima une certaine colère mêlée de crainte quand il vit son homologue s'en aller en se dirigeant vers l'autre déesse. Une partie de lui pouvait comprendre les sentiment du chevalier, comprenant parfaitement l'importance d'une promesse. Mais l'avait-il fait sincèrement en son âme et conscience ou était-ce là le résulta d'une manipulation de l'avatar d’Éris ? Soit, Shion avait prit sa décision, mais il restait encore un saint qu'il devait tenter de convaincre : Celsius des poissons.

    " - Shion, tu es un idiot. Tu dis que tu ne participe à aucune scission et tu refuses l'ordre de ralliement qui devait nous permettre de nous réunir. "


Il avait parlé pour lui même, peut-être voulait-il seulement le penser. Ces mots franchirent ses lèvres presque sans qu'il ne s'en aperçoive. Le sagittaire soupira bruyamment, craignant pour l'avenir du sanctuaire : une division des troupes risquait d'être ingérable, surtout en ce qui concernait les conséquences qui risquaient d'être catastrophique. En cas de guerre rangée entre les saints, la confiance risquait d'être brisée à tout jamais et plus jamais ils ne pourraient compter les uns sur les autres. C'était pour éviter ça que Signun se donna la mission de rassembler le plus possible de ses confrères, montrer que la caste des chevalier d'or était le plus unie possible.

Il essuya d'un revers de la main le léger filet de sang qui coulait de sa lèvre avant de se retourner vers la rousse venue des terres du nord. Encore une fois, malgré son rapprochement avec le sanctuaire, Ceridwen faisait partie des personne avec qui il avait peut échanger de paroles. Il faut dire que ces six dernières années furent propice pour lui de passer du temps en famille quand on ne lui confiait pas de mission.

    " - Ceridwen, je ne saurais trop comment vous remercier pour ce que vous avez fait pour le sanctuaire. Cependant, et ce malgré mon actuel désaccord avec Shion, je suis du même avis vous concernant : vous devriez retourner auprès des vôtres, en Asgard. Loin de moi l'idée de vouloir vous chasser, mais la situation risque de devenir encore plus compliquée dans les jours à venir et je m'en voudrais que vous soyez d'avantage blessée à vouloir nous aider. "


Il se détourna d'elle avant de monter quelques marches. Il s'arrêta en se retournant légèrement vers la guerrière divine d'Alpha.

    " - Néanmoins, vous seule êtes libre de votre destin, ce que vous déciderez viendra de votre cœur et non des conseilles que l'on vous donne, je n'en doute pas. "


Fit-il avec un léger sourire qui se voulait rassurant avant de se retourner et de continuer son ascension. Là où il se dirigeait, il ressentit la puissance des cosmos de Poséidon et de l'autre Athéna. Mais c'était également là que se trouvait le protecteur de la douzième maison...


=>Promesse du fer et du sang
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   Ven 30 Nov - 21:32




L'inquiétude se lisait dans les immenses iris ambrées de la Dragonne Noire au fur et à mesure qu'elle avançait dans son explication quant aux runes qu'elle avait découverte. Il lui semblait que le noir corbeau écoutait avec la plus grande attention les informations qu'elle divulguait à Shion. Lorsqu'elle reporta son attention sur lui, se fut pour constater qu'il avait retiré l'armure d'or qui le protégeait et faisait de lui le Gardien de la Première Maison du Sanctuaire. En des temps aussi troublés, certains auraient pu juger étrange l'attitude du porteur de la Toison d'Or, mais Ceridwen comprenait les motivations qui le poussaient à agir de la sorte.

Néanmoins, elle ne put s'empêcher d'arquer un sourcil interrogateur en le voyant poser le corps du Grand Pope. Allait-il accéder à la requête de Signun en remettant le corps du défunt au chevalier du Sagittaire? Aussi quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle le vit approcher d'elle et emprisonner avec délicatesse sa main dans la sienne. Un geste qui, pour elle, n'avait rien d'anodin. Aussi, tenta-t-elle de calmer quelques instants, les battements, soudainement précipités de son coeur.

Et qu'en était-il de cette main venue se placer, le plus naturellement du monde, autour de la taille de la guerrière avant de l'emmener dans une étreinte contre le corps du Saint? Un instant, l'asine ferma les yeux, s'imprégnant de la chaleur du protecteur d'Athéna, tandis que le timbre doux et chaud de sa voix vint à chatouiller son oreille et que les mots prononcés s'ancrèrent au plus profond de l'âme agitée et tourmentée de la jeune femme. Ses bras, jusque là inertes, vinrent à enlacer dans une douce et tendre étreinte le premier gardien.

Toutefois, il fut trop tard lorsqu'elle voulut empêcher le geste qu'il venait de commettre. En effet, Shion venait de s'entailler la main, laissant les perles carmines entrer en contact avec l'armure de l'Alpha, qui se vit bientôt enveloppée de la chaude aura dorée du chevalier d'or. L'armure de Fafnir retrouva à ce contact tout son éclat.

"- Arrêtes. Ton sang est bien trop précieux."

Elle s'était exprimée en le gratifiant d'un sourire. Jugeant cela suffisant, la paume de l'asgardienne était venue à recouvrir, celle blessée du Bélier. Son propre cosmos s'e déployait, entrant en osmose avec celui de son vis à vis. Toute trace de noirceur en avait disparu, ne révélant que ce qu'il y avait de pur en lui. Lentement, les doigts fins de la guerrière venaient entrelacer ceux de Shion. Sous l'aura de la guerrière, la paume entaillée se refermait lentement mais sûrement, tandis qu'elle répondait à ce dernier en le fixant droit dans les yeux.

"- Je ne pouvais pas partir sans dire au revoir. J'ai appris certaines choses pendant mon combat contre la Coupe Noire qui concernaient Asgard, et les visions transmises par mon adversaire ne me furent nullement agréables. Je tâcherai de faire de mon mieux afin de te transmettre, moi aussi, les informations que je serai parvenue à recueillir. Néanmoins, avant de retrouver les miens, je me devais de te remettre quelque chose."

D'une main, elle vint à ôter le collier qui ornait son cou. Ce dernier était constitué d'une chaine d'argent au bout de laquelle pendait une pierre d'ambre. Elle contempla le bijou un dernier moment avant de venir passer celui-ci autour du cou chevalier d'or.

"- Je ne me voyais pas donner ceci à un autre que toi car j'ai foi en ta sagesse et ton jugement. Je n'ai pas su en faire bon usage lors de notre entrainement, et ne l'ai plus touché depuis. Néanmoins, compte tenu de votre situation, je pense qu'elle vous sera utile. Je la sais entre de bonnes mains. Va où ton coeur te dit d'aller et je t'en prie, fais attention à toi."


Elle avait reculé de quelques pas, prête à le laisser partir vers son propre destin. C'était ici que leurs chemins se séparaient, mais se ne serait, elle l'espérait, que pour mieux se retrouver. Ceridwen s'attendait à le voir poursuivre sa route, mais elle eut la surprise de le voir revenir à elle afin de déposer un baiser sur son front. Elle aurait aimé lui dire beaucoup plus de choses, mais ils manquaient tous deux de temps et ils le savaient, l'un comme l'autre. Aussi, ne put-elle se contenter que de le couver du regard et de le laisser aller.

Restant immobile quelques instants après le départ de Shion, elle sortit de sa contemplation en sentant un doux cosmos envelopper son poignet. Portant ce dernier devant ses yeux, elle eut la surprise d'y découvrir un bracelet de psaumes orner ce dernier. L'auteur de cette oeuvre n'était autre que Mü. Elle porta sur ce dernier un regard tendre et s'amusa de ses mots. Par certains côtés, l'apprenti de Shion lui rappelait celui qu'elle avait pris sous son aile lorsqu'elle était encore la guerrière sacrée d'Omega.

"- Je te remercie pour ce précieux présent Mü. Je n'ai malheureusement rien à t'offrir en retour. Je ne doute toutefois pas que tu deviendras un jour un excellent chevalier car tu disposes de toutes les caractéristiques nécessaires pour le devenir. Avant que tu n'y ailles, je te demanderai une faveur: veille sur lui pour moi je te prie. A présent va."

Elle observa l'apprenti suivre les chemins de son Maître et s'apprêtait à prendre également congés lorsque les mots du Sagittaire la firent se stopper. Lentement, l'asine se tourna en direction du Neuvième gardien auquel elle lança, après qu'il se fut adressé à elle.

"- N'ayez nulle inquiétude, je m'en vais. Néanmoins, je me dois de vous faire remarquer une chose: vous êtes le premier à parler de scission Signun. Quant à Shion, il ne fait que suivre les principes auxquels il croit. En tant que porteur de l'armure de Chiron, vous devriez faire preuve de davantage de sagesse. Je vous souhaite bonne chance dans votre quête de vérité. A présent si vous voulez bien m'excuser, les miens ont besoin de moi."

Se disant, un cliquetis métallique se fit entendre dans le dos de la guerrière divine. Le dragon venait d'étendre ses ailes et ne mit guère longtemps à prendre son envol, décrivant quelques arcs de cercle au dessus du Domaine sacré d'Athéna avant de prendre le chemin du retour.


~> Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Ouvert] Un moment d'explication !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Ouvert] Un moment d'explication !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-