RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Rencontre imposée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 44

Feuille de Personnage :
HP:
-6/152  (-6/152)
CS:
20/170  (20/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Rencontre imposée   Ven 23 Nov - 11:35

La Wyverne saillit d’un nœud d’antimatière et atterrit avec fracas, son cosmos jaillissant de tout son être à l’instant ou ses solerets défoncent le dallage. Il se redresse de toute sa hauteur et expire un râle de mécontentement. Son souffle se fait profond, ses énergies sont dardées et ses ailes tressaillent sous les décharges de cosmos. Sa voix âpre résonne dans la vallée.

« QUI ES-TU ?! »

La première prison est secouée par son rugissement et d'énormes rocs roulent sur quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Sam 24 Nov - 18:13

Debout au coeur de la première prison, le Géant contemplait avec lassitude les châtiments sans fin subis par les humains ayant pêché par amour de leur vivant. Des années, des siècles, non une éternité de souffrance à accepter. Sans autre choix. Un soupir sortit des lèvres du Géant devant ce spectacle affligeant. Les humains étaient des créatures si faibles qui ne pouvaient s'empêcher de faire les mauvais choix. Et de se croire bien si souvent au dessus des règles. Combien d'entre eux n'avaient pas l'arrogance de défier les Dieux alors qu'ils n'étaient que des insectes. Combien d'entre eux n'espéraient pas pouvoir agir avec insouciance en pensant que jamais rien ne pouvait les atteindre. Ceux-là, au moins, comprenaient maintenant que toute trahison avait son prix.

Reprenant son chemin au milieu de ces pitoyables victimes, Kyanos observait les alentours. Personne n'était autorisé à pénétrer les lieux, tel était l'ordre reçu par le Titan. Néanmoins, comme il s'y attendait, il était peine perdu de croire que sa garde se passerait sans incidents car les inconscients étaient une chose bien trop fréquente dans ce monde. Une montée d'énergie soudaine et le Géant se tourna dans la direction d'où il venait de ressentir un nouveau Cosmos. Un Spectre à n'en point douter. Avait-il l'espoir de pénétrer discrètement les Enfers afin de les retirer des mains du Titan? Une cause perdue avant même d'avoir commencé car ils étaient là pour empêcher que cela n'arrive.

Se déplaçant rapidement en dépit de son énorme stature, Kyanos atteignit en quelques instants l'emplacement d'où résonnait le grognement importun. Un regard méprisant posé sur l'oiseau noir, le Géant observait sa cible. Les Spectres. Ils ne valaient pas mieux que les humains. A croire qu'ils pouvaient appliquer les Jugements qu'ils souhaitaient, détruire tout ce qu'ils voulaient sans jamais rien recevoir en retour. Des nuisibles rien de plus, dont l'irrespect ne pouvait égaler que leur incompétence.

A genoux misérable. Je ne te permets pas de me manquer de respect ainsi. Je suis Kyanos Phlox, la Flamme Bleue. Et ce territoire est sous mon autorité. Et malheureusement pour toi, tu viens de t'aventurer en un lieu où tu n'as rien à faire. Japet n'a pas autorisé les Spectres à pénétrer son territoire et ce blasphème sera puni. Mais je te laisse le droit de rattraper ton irrespect avant de brûler. Donne moi ton nom Spectre et mets toi en garde.

Citation :
Kyanos défie Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Grenat


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 375

Feuille de Personnage :
HP:
140/170  (140/170)
CS:
128/190  (128/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Dim 25 Nov - 17:57

Envol brutal

Arrow Entrée des Enfers

Il s'apprêtait à répondre à Faust quand un vent mauvais le fit chanceler. Un cosmos aussi violent qu'un marteau pris en pleine figure le happa dans une dimension, sans qu'il ne puisse rien faire pour protéger le couple royal. Voguant dans l'entremonde, il ferma les yeux pour se laisser porter par l'orbe de l'Automne qui lui évitait le désagrément d'une mort dans l'Hyperdimension. C'est alors qu'un gouffre se forma sous lui pour le faire chuter violemment en direction de la vallée des amoureux. Etrange paradoxe que celui qui avait protégé ses amis les plus chers, en se faisant passer pour fou, se retrouvait dans cette vallée encaissée qui menait à un beau champ de fleurs.

Au loin, il ressentait les effluves des fleurs dans ses narines. Il se releva ses sens en alerte, ses lourdes ailes métalliques se refermant un instant pour faire voler les roches éparses dans toutes les directions. Près de lui, le nouveau Juge de la Wyverne n'était pas loin et il commençait tout cela à bâtons rompus en ayant face à lui une créature gigantesque. Si c'était bien le Titan des Dimensions qui était derrière cela, il était clair qu'un ennemi allait surgir de quelque part pour tenter de le frapper d'une manière ou d'une autre. Frappant de ses ailes le vent noir des Enfers, il prit quelques coudées dans les airs pour avoir une vue d'ensemble de la situation. Tous les Spectres avaient été éclaté dans les Enfers pour permettre de mieux les frapper.

" Intelligent ! Diviser pour régner sera donc la politique de notre occupant ! Mais c'est mal nous connaître, Aiakos, je ne peux te laisser agir ici, cette vallée est un signe pour moi et les miens. Je me battrai au nom d'un serment envers un vieil ami !

- Fais comme tu veux mais viens pas te plaindre ! "

Ses ailes frappèrent alors l'air avant de se refermer pour permettre de descendre à toute vitesse en direction du Juge de la Wyverne, il détruisit quelques colonnes de fumée avant de ressentir une présence qui perçait la réalité. Son adversaire était donc déjà arrivé et bien soit, le Gardien de l'Automne allait lui faire face pour sauver les siens et rejoindre ses Dieux perdus quelque part dans les Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7551-grenat-spectre-de-la-voui
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Dim 25 Nov - 22:45

Quelle triste vision que celle des enfers. Après les éternités de souffrances du Tartare, un autre paysage cauchemardesque se profilait devant les yeux millénaires du géant à la lame grise. Rien ici ne semblait pourvoir etre sauvé si ce n’est par un miracle.

*Un miracle… L’apanage des dieux.*

Répondant à l’appel du seigneur Japet, Phaïos Spathê mit un genou à terre devant la parole du titan des dimensions.

*Sa voix sera mon credo, ainsi-soit-il.*

Ressentant à l’entrée des enfers l’apparition de puissants cosmos étranger, Phaïos se releva et entonna alors avec ses frères le chant de guerre tout en se mettant en marche.

Haut comme quatre hommes, Phaïos se moqua allègrement des terrains difficiles ou dangereux, d’un pas il écrasa un rocher, d’un bond il franchit une colline alors bien sûr en un rien de temps il parviendrait à son objectif. Son arrivée, pareille au tonnerre, fut annoncée de loin par le fracas de ses pas secouant la terre et le hurlement de bataille qu’il poussa pour etre entendu de tous.

Ainsi arriva Phaïos Spathe devant les intrus au nouveau royaume du titan des dimensions. Et quels intrus. Si leurs surplis étaient inconnus au géant à la lame grise, leurs cosmos étaient simplement prodigieux, tout du moins en apparence.

*Ce combat promet d’etre honorable.*

L’un des deux mortels ayant déjà été défié par un des frères de Phaïos, celui-ci porta son attention sur l’autre intrus, un etre au port altier et à l’allure noble.

« Hurmph. »

*Un mensonge, un subterfuge que cela, que ferait un homme d’honneur dans les rangs du roi des maudits ?*

S’avançant sans autre forme de procédure devant le petit humain vêtu d’une armure noire se trouvant à ses pieds, Phaïos se demandait quel tour pouvait bien lui réserver l’être qu’il allait maintenant affronter.

A ses mains se trouvait sa précieuse arme symbiotique, et après une éternité enfin elle allait pouvoir se déchaîner à nouveau.

« Spectre du dieu charognard ! Tu n’iras pas plus loin ! Je suis l’un des douze géants ! Phaïos Spathe ! La lame grise ! Et je suis ton adversaire ! Fait honneur à ton allégeance et bat-toi sans retenues, car je ferais de même ! »

Le défi avait été lancé, le combat allait pouvoir commencer et il promettait d’être fort intéressant si le cosmos du spectre s’avérait ne pas être que supercherie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 44

Feuille de Personnage :
HP:
-6/152  (-6/152)
CS:
20/170  (20/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Lun 26 Nov - 13:25

Kyanos Phlox. Un adversaire d’envergure, le plus puissant de tous ceux croisés jusqu’alors. Car durant ces années d’exile, Morgan n’a pas trouvé beaucoup de résistance sur son chemin, seigneur noir parmi les hommes, il imposait son diktat aisément partout où il séjournait. En tout et pour tout, il ne fut confronté qu’à un malheureux chevalier d’argent qui passait par hasard sur son territoire. Ces années à vivre en roi furent beaucoup trop faciles, érodant sa technique et peut être même sa dévotion au royaume de l’envers. Il serait donc temps de libérer tout son pouvoir, voir ce qu’il vaut aujourd’hui. Sa voix rauque s’élève aux sens du géant.

« L’empire de l’envers n’aura toujours qu’un seul empereur. »

Arrive le Juge du Garuda, le souffle de ses lourdes ailes frappe l’échine de la Wyverne. Il prend contact avec le sol et le regard de Morgan oblique vers son homologue. Un faible sourire se peint sur son visage marmoréen et une violente décharge cosmique gicle au bout de ses membranes d’orichalque. Nous diviser hein ? En regroupant deux Juges au même endroit, l’ennemi semble avoir le goût du défi. Et justement, il leur envoie un second guerrier. Morgan croise le regard du Garuda, c’est entendu, ils combattront côte à côte. Affermissant ses appuis, Morgan initie le réveille de la Wyverne, son grondement s’amplifiant sous leurs pieds, son cosmos affluant, générant un flux toujours plus intense, ses ailes battant toujours plus énergiquement. Plusieurs choses semblent changer, la forme de sa mâchoire, de ses épaules, l’éclat de son œil ; son odeur se fait forte, animale.


Citation :
Défi accepté.


Dernière édition par Morgan le Jeu 29 Nov - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Mer 28 Nov - 1:07

Pour raison exceptionnel: Caeron du Garuda n'est plus présent dans le RP en cours pour une durée indéterminé. Merci de prendre connaissance de cela.

Pour le combat qui va suivre: nous attendons la venue d'un nouveau combattant pour poursuivre. Merci de votre attention
Revenir en haut Aller en bas
Japet [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Lun 3 Déc - 21:50

"Khora... Temnein"

Une seconde fois, l'écho vint a la rencontre des soldats de l'Enfer... Une voix oubliée de tous les frappa alors qu'une onde de puissance arriva contre eux dans une vague d'énergie divine: fracassant alors la réalité autour du spectres du continent des ombres de multiples déchirures mue par la volonté du titan présent en Enfer. Détruisant alors l'espace entre les prisons avant d'avaler le guerriers d’Hadès dans la gueule béante du vide des dimensions, laissant celui qui avait été choisie par le géant de la flamme Bleue tout en invoquant un autre à sa place....

Citation :
"Caeron est téléporté dans une zone de l'Enfer par le pouvoir de Japet des dimensions et Faust apparaît dans le topic par cette même force. Bonne chance a vous et n'oubliez pas que vous jouez en tant qu'attaquant et devez suivre les régles de déplacement en territoire adverse "

Arrow ???
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Mer 5 Déc - 19:45


Les cimetières sont des champs de fleurs! [Campagne]

D’ordinaire calme et posé, devoir attendre ne le gênait pas outre mesure, mais en cet instant éprit d’un sentiment de nervosité et d’agacement, l’envie s’était volatilisée au moment même où il venait d’apparaitre en ces lieux! Il n’était plus le même, sa froideur d’en temps venait de laisser place à une haine qu’il n’avait guère l’habitude de montrer au grand jour. La raison était aussi simple, qu’elle fut engendrée par le Titan qui avait durant ces six longues années domicilié dans ce territoire. Conscient de l’importance que pouvait contenir le livre en possession du juge du Garuda, il s’était laissé aller à une forme de comportement, qui expliquait donc, ce ton peu enclin à la discussion à l’égard du géant qui se cachait encore on ne se sait où!

Décidé à le faire sortir de sa cachette, si ce dernier ne montrait pas le bout de son nez, c’est sans attendre une quelconque réponse, de toute façon il en avait maintenant l’habitude, qu’il matérialisa dans son entièreté sa fidèle ami : la Faucheuse! Scrutant l’horizon à la recherche de ce dernier, son cosmos tentant de ressentir le sien, il put constater avec un certain étonnement que quelque chose clochait… L’émanation énergétique de son adversaire indiquait qu’il se trouvait bien dans les parages, mais en regardant tout autour de lui pas l’ombre d’un gigantesque monstre écervelé. À moins que ce Titan était en mesure de jouer avec ses sens, pour ainsi tromper sa vue, il lui apparaissait peu probable qu’il ne puisse pas l’apercevoir étant donné la taille qu’il était censé arborer!

Persuadé d’être tombé dans un piège qui ne lui laissait guère le temps de préparer un plan, il se contenta de rester sens aux aguets, ses appuis bien ancrés dans le sol, faux en main, prêt à découper quiconque le surprendrait! Malheureusement, il était loin du compte, pour ne pas dire à côté de la plaque… Faussé dans sa perception par les innombrables cosmos aux alentours, ennemis comme alliés, il ne sut desceller celui qu’il avait tant de mal à déchiffrer! Bien entendu, quand il réussit à le faire, c’était bien trop tard et ce fut dans un profond râle de désespoir qu’il se fit happer une nouvelle fois, par la soudaine apparition d’une dimension. Il venait tout simplement d’être dupé comme un enfant par un inconnu, par le même personnage qui plutôt l’avait empêché de mener à terme ses objectifs. Pourtant, il était monnaie courante dans ce monde, qu’une technique ne marche pas deux fois sur le même adversaire, mais là c’était tout autre chose et une tout autre paire de manche.

Abusé pour la seconde fois, il se retrouva donc baladé d’une dimension à une autre, avant de réapparaitre, recraché, suite à l’apparition d’un bruit strident jumelé d’un déchirement dans l’espace-temps, au sol comme un vulgaire déchet! Le choc fut néanmoins amorti par le surplis que l’étoile céleste avait revêtit sous sa toge, et que l’on put attendre à raison de cliquetis au moment de l’impact. Abasourdi quelques instants et énervé plus qu’il ne l’était auparavant, il resta tout d’abord au sol, allongé, avant de prendre fermement appui sur ses mains pour se relever. Son visage d’ordinaire angélique, qui n’était pas sans rappeler la jeunesse, venait de laisser place à un rictus malsain, qui fut rapidement suivit d’une émanation semble-t-il novatrice, en rapport de son cosmos qui prenait une teinte ébène, aussi noir que l’obscurité à son apogée.

Dès lors son regard se porta sur la seule personne encore en proie à la solitude. En effet, faisant abstraction du juge de la Wywern, qui semblait tout aussi changé, mais en apparence pour sa part, L’ancien alchimiste porta son attention au monstre qui le dépassait de quelques bons mètres! Titan à ne pas en douter, ce dernier arborait fièrement à l’un de ses bras, une arme aussi gigantesque que menaçante. Loin d’être intimidé par l’écart de taille qui en aurait effrayé plus d’un, il l’interpella avec force et fracas :

« Je serais ton adversaire! Juste pour prévenir, il vaudrait mieux que tu te concentres, parce tu vas avoir fort à faire avec moi! Maintenant que c’est fait, laisse-moi me présenter: Faust de Méphistophélès de l’étoile céleste du commandement! »

Audacieux, égocentrique, mégalomane, voilà tant de mots que l’on aurait pu lui rattacher en cet instant, mais à vrai dire il n’en avait cure! Avant tout, c’était sa manière à lui de prévenir son adversaire, afin qu’il ne se fourvoie pas en pensant que la tâche serait aisée. Bien que Faust espérait en finir rapidement avec ce dernier, nul doute que son âme de guerrier souhaitait avant tout un combat de longue haleine, où lui comme le Titan montreraient toute l’étendue de leur puissance, afin de donner un semblant d’importance à cette rencontre. Ce n’était pas que l’enjeu du royaume des enfers lui importait peu, cela serait mentir, mais pour l’heure, plus que l’envie de redorer le blason des spectres, ou celle d’assouvir sa soif de connaissance, l’envie de faire taire ces enquiquineurs afin de revenir au calme était la plus forte!

Soucieux de vouloir marquer l’esprit de son adversaire dès la première seconde, il intensifia son cosmos, qui prit dès lors une tout ampleur que celle qu’il avait eu jusqu’à présent. Semblable à la pression que pouvait engendrer la pression atmosphérique à son apothéose, l’émanation de son cosmos n’était là que pour dissuader le Titan de le prendre à la légère et de montrer que les mots qu’il avait dits auparavant n’étaient pas du vent. En d’autres termes, une façon de passer de la parole aux actes! Après un petit instant, où il ne put s’empêcher de rire de manière sarcastique, il lui adressa une dernière fois la parole avant un bon bout de temps, conscient que ses manières n’étaient pas du goût de son homologue et qu’il s’apprêtait à répliquer :

« Tu m’excuseras, mais avant de commencer le combat, j’aimerais connaitre le nom de mon adversaire! Selon la coutume il est d’usage de demander le nom de la personne que l’on va tuer! »

Faust se mit dès lors à rire aux éclats, un rire à vous glacer le sang, qui résonna dans toute la prison des enfers. Sa main droite en possession de sa faux, la lame vers le sol, il incita son adversaire à passer à l’action. Cependant, ne sachant pas vraiment à quoi s’attendre avec un tel mastodonte, il lui faudrait être prudent, sous peine de tomber dénue et de voir ses idéaux voler en éclat! C'est pourquoi malgré son côté provocateur, il se mit sur la défensive, sa faux lui servant de bouclier pour le moment...

Spoiler:
 


Dernière édition par Faust le Jeu 6 Déc - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Mer 5 Déc - 21:48

Rien, aucune réaction de la part de mon adversaire. Alors que mon frère avait quant à lui obtenue une réponse enthousiaste et pleine de fougue, je n’eus que le silence. Le silence avant l’arrivée dans les enfers de deux cosmos titanesques, deux cosmos pouvant faire trembler les fondations même de ces lieux maudits.

*La mort et le sommeil… Ils sont là.*

Ainsi les dieux jumeaux entraient en scène. Je n’avais pour envie que de les rejoindre afin de vérifier si les récits que l’on faisait à voix basse sur leurs forces étaient justifiés. Sentant mon ichor bouillonner comme il l’avait fait lors de la titanomachie, un autre pouvoir illumina mes sens de sa glorieuse arrivée.

*L’éclair noir !*

« Seigneur Coeos ! »

Il était revenu, le maître de la foudre divine était revenue parmi nous et se dressait à présent face aux fils de la nuit, un affrontement qui promettait d’être cataclysmique à plus d’un titre avant que soudainement les trois cosmos ne se volatilisent en un éclair après une soudaine montée d’intensité du pouvoir du dieu du sommeil.

Je n’avais en cet instant plus aucunes considérations pour le tiède se trouvant devant moi. J’allais abattre mon arme symbiotique sur cette larve humaine en espérant que cela la ferait bouger hors de mon chemin lorsqu’un autre cosmos se fit sentir à proximité, un cosmos soudainement apparu suite à un écho bien familier.

*Seigneur Japet…*

Ainsi d’autres spectres accouraient telle une armée d’âmes en peine pour tenter de reprendre ce que nos seigneurs avaient gagnés il y a de cela six années terriennes.

Un petit rire commença à me secouer, un rire devenant bien vite grondement de tonnerre alors que je dépassais sans me retourner l’humain toujours aussi stoïque qui m’avait fait face.

« Qu’ils viennent ! Phaïos Spathe est là pour les recevoir ! »

Je n’eus pas à avancer longtemps, mon adversaire se dévoila ainsi que me semblai-t-il son arme favorite.

*Une faux ? Intéressant*

Scandant son défi à mon encontre, l’impétuosité de mon nouvel adversaire me ravie. Enfin un guerrier qui malgré son aspect ridicule n’avait pas peur de moi.

M’inclinant poliment devant lui, mes lames s’entrechoquèrent dans un bruit cristallin avant que ma voix pareille à mille tonnerres ne s’élève et couvre le bruit environnant.

« Je te vois et je t’entends guerrier maudit du dieu charognard, si tel est ton souhait alors je serais celui qui te rendras ta liberté. Ce lieu fut autrefois chargé de recueillir les damnés de ton espèce aussi il est juste qu’il te serve également de tombeau, parmi les pécheurs tu seras parmi tes semblables. »

Franchissant d’un bond les nombreux mètres qui nous séparaient, je ne portai pas grande attention au cosmos de ce petit humain tentant par cette petite mise en scène de se rassurer lui-même.

« Amusant, pour un humain. Mais tu ferais mieux de conserver tes forces pour le combat à venir, ces puériles explosions et fanfaronnades cosmiques ne peuvent m’impressionner, car je suis un des premiers enfants de la Déesse-mère, un des douze géants, et Phaïos Spathe est mon nom ! »

Les lames d’argent qui ornaient mes avant-bras se mirent alors à luire d’un faible éclat bleuté, très bientôt leurs puissances allaient être déchaînées après des millénaires de repos.

« Je vois que tu disposes toi aussi d’une arme blanche. Entre la Phaïos Spathe qui vit dans mes bras et ta faux, je me demande laquelle sera la plus affûtée. En garde spectre ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Ven 14 Déc - 13:12

Arrow Demeure du Jugement

Visiblement, ce n'était pas ici que quelqu'un allait se pointer pour me faire regretter d'avoir mit le pied sur ce territoire qui appartenait à Hadès et dont j'étais l'un des protecteurs. La Demeure du Jugement était déserte et seuls mes pas résonnaient dans tout son enceinte. Soudain, je ressentis des cosmos au loin, cosmos que j'avais déjà récemment ressenti mais de nombreux autres étaient des cosmos bien assez étranges pour être semblable à ceux des spectres.

La puissance d'un spectre diminuait aussi vite que mon cœur battait et je me demanda alors s'il était assez aimable de ma part d'aller à son aide. Apparemment, il y avait aussi un autre combat dans le même secteur qui n'était pas loin de ma position. Ces deux affrontements semblaient se dérouler dans la Vallée des Amoureux et c'était ma prochaine destination.

D'un puissant coup de talon, je pris mon envol hors de la Demeure du Jugement et me dirigea vers la première prison des Enfers, là où de nombreuses âmes se retrouvaient après avoir pécher par amour. Je ne pris que quelques instants avant de ressentir les vents violents et les cosmos de plus en plus percevables des opposants. Je me suis donc posé non loin des combats mais plus près du combat qui m'intéressait le plus. Sur une falaise, je pouvais observer les deux combattants qui se faisaient face bien malgré eux apparemment.

Le spectre faisait pâle figure contre son adversaire. Ce dernier me marqua l'esprit et je me précipita dans mes pensées afin de savoir ce qu'il pouvait bien être si ce spectre était tant acharné contre lui. Le combat faisait rage et j'étais toujours plongé dans mes pensées tandis que le spectre semblait s'en mordre les doigts.

Devrais-je l'aider ? Le ferait-il à ma place ? Qu'importe, je me régalais de ce combat. J'attendrais que les portes de la mort lui soient ouvertes avant de me jeter dans le feu de l'action afin de l'aider. Ce qui ne tarda visiblement pas à arriver. Je m'étais accroupi sur la petite falaise de laquelle j'observais le combat quand je sentis une énorme perturbation dans le cosmos. La puissance qui émanait de l'adversaire du spectre céleste semblait dévastatrice.

Plongeant dans le cosmos, je compris immédiatement que si je n'arrêtais pas cette attaque, le spectre serait balayé telle une brindille lors d'un cyclone. L'aider...la fierté était une chose courante chez les spectres et même chez moi. J'étais un jeune garçon fier, qui détestait se faire marcher sur les pieds mais qui pour autant n'humiliait pas les autres lorsque cela était possible. Serait-ce pour ce spectre une humiliation si je venais à le secourir d'une pareille attaque ?

Je me mis debout sur la falaise et hésita quelques instants... mon but premier était de retrouver la trace de Hadès mais dans tout ce fourbi, je n'avais pas le droit de laisser un spectre mourir sous les coups de quelqu'un qui n'avait, semble-t-il, rien à faire dans ce royaume. Je déploya mes ailes et fonça directement en direction du spectre qui ne tiendrait plus longtemps face à son adversaire. Mon cosmos sombre flamboyait autour de moi, je n'étais désormais qu'une sphère de cosmos brillante de sa noirceur dans ce monde infernal.

Spoiler:
 
Edit de Rochel :Interposition réussite !
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Mar 18 Déc - 17:46

Arrow Combat contre Faust

J’aurais dû voir venir le coup, mais dans ma concentration je ne portai aucune attention au monde hideux nous entourant, ce qui restait de mes sens était entièrement focalisé sur mon adversaire, et sur ma lame unique.

Il ne me restait qu’un dernier coup à porter avant que mes blessures ne m’entrainent dans la tombe et je comptais bien voir le corps inanimé de mon ennemi avant de tomber moi-même dans les abîmes du tartare. Le souffle de ma lame fut surement tout ce que Faust dut entendre alors que libérant la totalité de mon pouvoir je me déplaçais bien plus rapidement que la lumière elle-même pour lui porter un coup qui aurait dut s’achever par le scindement de son corps en deux partie, un coup parfait mais qui pourtant ne l’atteint jamais. Non pas que j’eusse raté ma cible ou qu’elle ait esquivé, seulement que quelque chose d’autre l’avait reçus pour elle, quelque chose ou plutôt quelqu’un d’autre.

Epuisé et affaibli, je sentais mon ichor couler le long de mes membres et la douce torpeur m’envahir, je ressentais le… Oui je ressentais de nouveau, de même que le bruit calme et régulier de mon cœur me revenait familièrement aux oreilles, j’avais vaincu la malédiction de l’apostat ou tout du moins elle avait cessée.

Par là même j’entendis les mots que me lança ce nouvel arrivant, des mots qui sonnaient si creux à mes oreilles, des mots que je savais bien ne pas être en mesure de lui faire regretter comme je l’avais fait à son homologue.

*Seigneur Japet… Pardonnez-moi, ma liberté touche à sa fin, mais il ne sera pas dit que j’aurai fuis comme un pleutre ou que je me sois rendu, plutôt sombrer dans le néant que de me renier ainsi.*

Me mouvant avec difficulté, ressentant à présent toute la douleur inimaginable irradiant chaque parcelles de mon corps, l’acide coulant dans mes veines risquait à tout moment de me faire défaillir et pourtant, malgré mon armure fragmentée, malgré mon corps en lambeau, malgré mon ichor s’échappant trop prestement, je parvins à me maintenir debout un instant, un bref instant avant que la faiblesse et la douleur ne me terrasse et que je tombe à genou sur le sol détrempé et sanglant.

Tremblant de douleur, je relevai pourtant la tête pour fixer intensément mon interlocuteur, si mon corps me trahissait mon esprit lui était toujours aussi affûté, mes blessures ne l’avaient en rien émoussé.

« Ne perds pas ton temps en paroles aussi artificielles que vaines, spectre du dieu charognard, nous sommes ici sur un champ de bataille, et ici les mots n’ont plus leurs places. Finissons-en. »

Secoué alors par une quinte de toux, je senti le gout si particulier de mon sang bleu envahir ma bouche mais pas seulement, un gout métallique et acide s’y était mêlé, le gout du mercure…

Spoiler:
 


Dernière édition par Géant [PNJ] le Jeu 20 Déc - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Jeu 20 Déc - 14:22

Arrow Combat entre Faust et le Géant [Interposition]

Je faisais face à ce géant qui était désormais tout aussi mal en point que le spectre rescapé. Son cosmos était faible tout comme son corps mais sa conviction semblait être aussi forte que la mienne pour nos seigneur. Qui était le sien ? Je l'observais attentivement songeant à ce que j'allais lui faire, le tuer à petits feux ou alors le pulvériser directement ? Sauver le spectre avait été ma priorité et maintenant qu'il était en sécurité, je n'avais pour objectif que l'éliminer et venger l'honneur des Enfers.

Les poings serrés, le regard sombre, j'étais près à fondre sur lui ou à me défendre s'il venait à agir avant moi mais je ne lui laisserai plus l'occasion de frapper un quelconque spectre. Immondice qui a osé se dresser contre Hadès lui-même ! Sa sentence sera la mort pour avoir fouler nos terres et les détruire ainsi. Le cosmos de Mon Seigneur se faisait ressentir au loin et si c'était le cas, cela voulait forcément dire qu'il était en train de combattre. Je devais me rendre auprès de lui mais je ne devais pas laisser nos arrières vulnérables à une attaque.

-Trêve de bavardages comme tu dis, je vais t'achever ici et maintenant et venger ce spectre que tu as mis à mal !

Mon cosmos flamboyait sombrement autour de moi, de petites flammes venaient à s'échapper de l'aura qui m'entourait pour aller nourrir le sol des Enfers. Elles ne disparaissaient pas mais s'enfonçaient dans le sol comme si elles cherchaient inlassablement à torturer cet endroit déjà meurtri. Les ailes de mon surplis s'ouvrirent, un air menaçant sur mon visage, je pris mon envol et concentra mon cosmos encore plus intensément prêt à annihiler pour de bon cet ennemi des Enfers. Il avait insulté mon maître et s'en mordrait les doigts, le dieu charognard comme il l'avait appelé se satisfera bien de son cadavre...encore faut-il qu'il en reste quelque chose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Jeu 31 Jan - 9:42

Après avoir défait le géant, je n'avais plus qu'une idée en tête : me rendre immédiatement au fin fond des Enfers afin de retrouver le Seigneur Hadès. Cependant, alors que je m'apprêtais à m'envoler une perturbation cosmique se fit sentir dans la zone où je me trouvais. Je ne savais pas si je devais m'y rendre ou pas mais ma curiosité éveillée, je voulus absolument savoir pourquoi y avait-il eut une telle dépense de cosmos. Je m'envolais malgré quelques douleurs et à quelques mètres de là, je vis un spectre qui faisait face à un autre géant qui aurait très bien put me balayer comme une brindille.

Je vis que le spectre était dans une position difficile et que la défaite pour lui était désormais inévitable. Je n'avais aucunement l'intention de m'interposer entre le géant et sa cible pour qu'il m'amoche une fois encore avant le début du combat. Je laissa donc le spectre se prendre la dernière attaque et il fut propulsé au loin. Une fois que le spectre n'était plus visible, je sentais toutefois son cosmos faible mais disparaissant, je descendis et je fis face au géant.

Il aurait vite fait de m'écraser s'il avait été stupide mais apparemment, ces géants savaient se défendre et n'étaient pas aussi bêtes s'ils avaient pu battre un spectre. Néanmoins, tout comme le géant que j'avais renvoyé dans les sombres abysses, celui-là semblait blessé et proche de la mort. Je regardais son visage et ce n'était pas la plus belle chose que j'avais pu voir dans cette existence.

Un autre événement attira alors mon attention. Je savais très bien qu'il ne s'agissait pas du géant mais les puissances en mouvements se trouvaient plus loin dans les Enfers. Que se passait-il donc... trois puissants cosmos se dirigeaient vers la dernière prison des Enfers, le Cocyte. Projetant mon esprit rapidement hors de mon corps, je pus clairement voir les personnes qui se trouvaient dans la prison de glace. Une magnifique personne, un cosmos à la fois sombre et bienveillant...il ne pouvait s'agir que de la femme de mon humble maître. Autour de cette dernière, d'autres spectres étaient là afin de veiller sur elle... elle serait bien défendue.

Soudainement, mon esprit fut comme torturé, une immense douleur me prenant. Je cherchais le chemin rapide pour retourner à mon corps et je compris que l'un des cosmos se dirigeant vers la Reine des Enfers avait capté ma présence. Il essayait de garder mon esprit loin de mon corps, ça aurait été une occasion pour le géant de me détruire rapidement mais lorsque je vis le visage de celui qui gardait mon esprit, je compris qu'il ne s'agissait pas d'un simple géant mais d'un titan.

Je ne le savais pas mais ce titan aurait très bien pu envoyer mon esprit dans une autre dimension mais étrangement je pus réintégré mon corps. J'étais tout en sueur et ce fut sans doute le moment où la peur m'avait envahit sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Néanmoins, je repris rapidement mes esprits et refis face à ce géant qui ne semblait pas avoir bouger.

* Eh bien, il ne semble pas très actif comme adversaire... une fois que je l'aurais éliminé je pourrais me diriger vers le Cocyte !*



-> Temple des Envieux
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Dim 10 Fév - 15:13


Post de récupération

Ce petit changement opéré, Faust décida sans plus tarder de se mettre en route pour aller à l’encontre de son "sauveur". À ne pas en douter, il ne fallait pas s’attendre à voir une émouvante scène entre deux soldats de l’empire infernal, cela aurait été contraire à l’image que l’on aime leur prêter, mais toujours est-il qu’à défaut de le remercier, toute forme de mépris à son égard avait disparu à l’instant même où son corps venait de muer! En effet, outre sa transformation physique, sa vision sur les rapports avec ses congénères avait quelque peu changé! Toutefois, attention, l’erreur aurait été celle de penser que ce dernier se ramollissait, ce qui en l’espèce était loin d’être le cas, n’oublions pas qu’il était avant tout un parfait manipulateur…

Non c’était une manière de débuter une nouvelle aventure, de se détourner de certains préceptes qui l’avaient mené à commettre des impasses, pour à présent se concentrer sur son objectif personnel. Trop longtemps restée en suspens, mue par un intérêt grandissant pour l’espèce humaine, sa quête pouvait à présent reprendre! D’un air princier et d’un pas nonchalant, signes de son changement vestimentaire et physique, il était donc parti en direction de ce spectre qui sans aucun doute lui apporterait les prémices intellectuelles auxquelles il s’intéressait. Pourtant, ce fut avec un certain regret en arrivant sur les lieux de sa précédente mésaventure, qu’il s’aperçut que son compagnon l’avait quitté pour joindre le pas aux autres combattants partis plus loin!

Jumelé à une étude plus poussée des cosmos en présence pour s’en persuader, le constat fut des plus accablants! Ce dernier était déjà bien loin, trop loin pour qu’il puisse le rejoindre… Grognant en raison de cette évidence néfaste, il se calma toutefois bien vite quand non loin de lui gisant au sol, il aperçut la dépouille de son défunt adversaire. Carbonisé de part en part, le corps meurtri par les innombrables coups qu’il lui avait porté, il n’avait plus rien de l’imposant géant qu’il lui avait fait face. Se rapprochant de lui pour constater les dégâts que son collègue venait de lui asséner, il apposa sa main ganté sur sa carcasse, tout en lui adressant ces quelques mots :

« Finalement tu as péri sous les assauts d’un autre, qu’elle satisfaction en as-tu retiré ? »

La réponse à cette question de toute évidence était vouée à rester sans réponse, mais bien plus qu’une question adressée à son adversaire, elle était avant tout le reflet d’une attitude que Faust n’arrivait pas à comprendre. Se battre pour un autre, voilà quelque chose qui lui était inconnu, solitaire dans l’âme, cette idée lui était inconcevable et son attachement aux troupes du seigneur de l’enfer n’y changerait rien. À vrai dire, même ce territoire pour lequel il venait de combattre ne représentait pas grand-chose! Certes, en tant que spectre ce lieu était avant tout son foyer, mais pour sa part il n’était tenu de défendre cet amas de terre qu’en raison d’un pacte signé avec le propriétaire des lieux. Ses recherches allaient donc pour le moment se bâtir autour de cette théorie d’allégeance qui lui faisait défaut.

Fixant les alentours toujours abaissé vers Phaïos, une légère, mais perceptible vague cosmique se fit sentir. Renouvelant son aptitude à détecter la cosmos-énergie, il put effectivement ressentir une énergie non loin du lieu où le juge de la Wywerne venait de mener une lutte sans merci avec son adversaire. Malheureusement, cette dernière n’appartenait pas à son supérieur hiérarchique, car de toute évidence le dénommé Morgan était porté disparu! À pas feutrés, mais pour le moins assurés et rapides, il se rendit aussitôt en direction de cette source énergétique. Son corps semblait quasiment remis de son précédent combat, pour cause ce fut avec une vélocité sans borne et sans le moindre effort qu’il grappilla la distance qui les séparait.

Face à lui se trouvait un géant d’une envergure tout aussi impressionnante que celle de Phaïos, pourtant le Gentleman au chapeau loin d’être intimidé le toisa de haut en bas. Il était quelque peu mal en point, son corps mutilé par les innombrables assauts du juge disparu, laissait entrevoir de profondes blessures immaculées d’un ichor bleuté qui caractérisait son espèce. Malgré tout, sa prestance n’en était pas pour autant affectée, tout comme son congénère auquel il s’était confronté, ce dernier arborait une musculature hors norme de quoi donner des sueurs froides. Mais Faust égal à lui-même et méprisant au plus haut au point l’air pour le moins goguenard du géant, laissa son cosmos se déchainer avant de s’adresser à lui :

« Faust de Méphistophélès pour ton plus grand déplaisir! Je pense que je n’ai pas besoin de te demander où se trouve le juge que tu as combattu, la réponse me parait évidente et de toute façon je m’en contrefiche ! En revanche, avant de commencer notre duel, ôte moi d’un doute, qu’elle est la raison qui te pousse à combattre? »

En attendant sa réponse qui ne tarderait pas à lui parvenir, ce dernier matérialisa sa faux, sa fidèle amie faucheuse de vie. Comme pour son précédent combat, il invita son adversaire à porter le premier coup afin de voir de quoi il était capable. En position défensive, manche et lame de la faux parés devant son corps, tout en étant parfaitement ancré sur ses jambes, il pouvait voir venir sans trop subir de dégâts. Une bonne dose de cosmos autour de l’épiderme et le tour était joué, il ne restait plus qu’à ce géant de daigner se présenter avant de lancer les hostilités!

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Rencontre imposée   Lun 11 Fév - 22:46

A peine en avais-je terminé avec le misérable ayant plus qu’éhontément présumé de ses forces qu’un autre serviteur cadavérique du dieu des charognes vint pour réclamer sa purification par le feu.

Celui-ci était encore plus petit et malingre que son prédécesseur, et sa cosmo-énergie était également inférieure. Qu’espérait-il en vérité ? Était-ce la vue de mes blessures qui avait excité son instinct de charognard ? Pensait-il vraiment que mon état ne me permettrait pas de l’emporter ?

*Pauvre fou, tu n’as pas l’air en meilleur forme que moi, bientôt tu iras rejoindre ton compagnon.*

Me retournant alors pour lui faire face, je ne réagissais pas à son déploiement de cosmos aussi risible que vain, toutes ces dépenses inutiles d’énergie n’impressionnant nullement le guerrier millénaire que j’étais. Le toisant un instant du regard lui et sa faux, j’écoutais d’une oreille les dires comiques qu’il déversait.

Un grand sourire amusé illumina mon visage avant que je fusse pris d’un fou rire incontrôlable. Un fou rire qui pareil au tonnerre gronda en mille échos avant que je ne me reprenne.

« Si l’on m’avait dit que les rangs du dieu charognard disposaient de pareils bouffons, je crois que je ne l’aurai pas crus. Faust de Méphistophélès tu dis ? Voilà un nom que je n’oublierais pas de sitôt. Je suis Kyanos Phlox, géant de la flamme bleu, et je serais ton dernier adversaire dans cette parodie d’existence qui est la tienne. »

Faisant craquer mes doigts et ma nuque, c’est avec un soupir de soulagement que j’avançais à présent d’un pas lent et assuré vers mon nouvel adversaire.

« T’ôter d’un doute hein ? Ne me fais pas rire, si tu poses cette question c’est que tu en connais déjà la réponse mais que visiblement tu ne peux la comprendre. Après tout comment un cadavre le pourrait-il ? »

M’arrêtant à quelques mètres de Faust, c’est de toute ma hauteur que je le dominai avant de me caresser le menton, l’air perplexe.

« Dis moi, un cœur mort peut-il encore ressentir et souffrir ? »

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre imposée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre imposée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Vallée des Amoureux-