RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Juin 1740] Le Complot- Solo Henriques- Couvent Santa Maria da Esperança

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Juin 1740] Le Complot- Solo Henriques- Couvent Santa Maria da Esperança   Ven 23 Nov - 20:26

Arrow mars-1740-une-feminite-assumee-henriques-solo-monastere-au-portugal

Juin 1740: l'Impératrice du mal!

Spoiler:
 

La nuit est déjà maintenant bien avancée. Un carrosse fait route vers le Couvent de Santa Maria da Esperança. Il vient de quitter plus tôt dans la journée le Monastère d'Henriques, futur Saint de l'Espoir et porteur de l'Armure de Bronze de l'Hydre. A bord du véhicule se trouve une femme charmante, aux formes généreuses et gracieuses. Elle a les cheveux roux, le teint clair et de grands yeux verts. Cette femme c'est Dona Catarina de Oliveira [Dame Catarina]. La visite qu'elle venait de faire aux deux jeunes gens allait sceller leur avenir pour toujours! Elle avait bien sûr décelé les sentiments de la jeune Sylvia pour le beau Henriques, mais elle avait surtout senti le Cosmos naissant du futur Chevalier. Voilà qui allait contrarier ses projets. Au vu de ces circonstances, Dame Catarina n'avait d'autre choix que d'accélérer les choses, et de prendre le taureau par les cornes.

Thème musical: Le Couvent de Santa Maria da Esperança

Le couvent de Santa Maria da Esperança abritait une vingtaine de bonne-sœur, toutes vierges et consacrées à dieu. Çà, c'était bien sûr pour les apparences. Mais en réalité, en ce temps là, du temps du règne de João V, bon nombre des couvents étaient tombés dans la décadence et servaient de lieu de débauche et de luxure pour la noblesse et autres comparses [sources véridiques malheureusement]. Et le couvent où se rendait Dame Catarina faisait parti de ceux-là. C'était d'ailleurs elle qui en était la matrone. Une femme, qu'il fallait bien souvent payer cher pour gouter à ses délices.

Le carrosse finit par arriver à destination. Un corps splendide en sortit, et entra par une porte dérobée, connue de quelques hôtes privilégiés seulement. À l'intérieur, tout n'était que luxure et débauche affriolante. Les sombres chambres du couvent au mur de pierre froid accueillaient au milieu de drap de pourpre toute la noblesse du Compté. Catarina avait sa chambre privée. Une immense pièce où trônait un lit Baldaquin somptueux, juste à côté d'une table de torture où l'on pouvait encore y voir le sang séché de ses anciennes victimes. Aussitôt, la magnifique femme se changea pour revêtir un costume plus léger auquel s'étaient habitués ses clients.

Ce soir là, point de grivoiserie, de beuveries et autres orgies. Dame Catarina devait s'entretenir avec certaines personnes de son entourage. Le cocher, et serviteur de la Dame, finit par faire entrer le premier homme:

"Dame Catarina! Votre premier invité...Tiago de Covilhã"

Spoiler:
 

Un homme imposant et grand par sa stature. Un visage sombre venait finir de colorer la sombre bure noire qu'il portait en dessous d'une cape noire bordée d'une fourrure épaisse. Tiago de Covilhã, était, disait-on, un homme de dieu si zélé, qu'il pouvait déceler le mal naissant même chez les plus jeunes.

Suivit alors le nouvel arrivant. Quand celui là fût annoncé par le valet de Catarina, elle ne put s'empêcher de lancer un:

"Aaaaaah! Shama...Spectre du Kâli!...Soyez le bienvenue, je vous attendais, très cher."

Spoiler:
 

"J'espère ne pas avoir été dérangé pour rien. ...Hmm! Quelques grâces de votre part, pourraient évidemment, me faire oublier mon désapointement. Bien! Qu'avez-vous à dire?"

Voilà qui en disait long. Dame Catarina était en réalité un suppôt d'Hadès et tramait depuis longtemps les plans de son Seigneur sur la terre. Une Guerre Sainte était l'objectif. Le Sanctuaire d'Athéna était la cible, mais pas que celui-là...Les Juges des Enfers, briguaient depuis longtemps le Royaume sous-marin de Poséidon!

Les trois réunis, la réunion pouvait enfin commencer. Enfin, le mystère pouvait se dévoiler pour nous, pauvres âmes, mais il restait entier pour Sylvia et Henriques.


Dernière édition par Henriques le Dim 15 Jan - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Juin 1740] Le Complot- Solo Henriques- Couvent Santa Maria da Esperança   Ven 30 Nov - 7:42

Suivez ce lien: Thème musical

Telle une reine trônant dans son palais, Catarina alla s'allonger sur son lit, glissant lentement sur les draps de soi et en prenant soin de mettre en valeur ses formes. A ce jeu là elle était douée, et elle s'en amusait. Elle savait que De Covilhã la regardait avec envie. L'homme de dieu poussa un petit:
"Gulp!"
"Quelque chose qui ne va pas Tiago? Pardonnez mon attitude, mais cette trop longue route m'a brisée"

Shama du Kâli, impatient, s'avança près du lit puis de sa voix sulfureuse dit:
"Cessez de vous amusez, et dîtes nous ce pourquoi nous avons été convoqués"

Glissant une nouvelle fois sur ses draps, Catarina se dressa sur ses quatre membres, pour se placer à mi-hauteur du Spectre. Cambrée de la sorte, elle offrait une nouvelle posture au Prieur qui ne pût s'empêcher de montrer sa faiblesse lorsqu'il se mit à la regarder avec envie. Elle se redressa alors sur ses genoux, un buste bien prometteur en avant, et d'une main commença à caresser le torse du Kâli.

"Shama ...Le ton était très sensuel. Nous pouvons nous amuser un peu, non?"
D'un geste rapide et brusque, Shama attrapa le poignet de l'ensorceleuse, pour retirer violemment sa main de son torse.
"Il suffit!" Le Ton était sévère et affichait l'agacement du Spectre.

Finalement, la belle femme se résolut à répondre à sa demande. Elle sortit de dessus du lit posant un pied après l'autre, puis se dirigea vers le Prieur. Tournant autour de lui, elle fit marcher deux de ses doigts sur ses épaules en passant par la nuque.

"Bien... Elle soupira de déception. Désolé Tiago, mais ce soir Shama n'est pas d'humeur à nous laisser jouer"
Là, De Covilhã comprit qu'il avait été l'objet d'une sombre manipulation qui avait pour unique but d'éveiller ses fantasmes.

Dame Catarina, marchant d'un pas plus rapide cette fois, alla jusqu'à un coffre de bois. Elle en retira une bouteille d'un Porto de dix ans d'âge, ainsi que deux verres. Les ayants remplis tout deux, elle en offrit un au Kâli, puis bu du sien une petite gorgée en positionnant son regard sur le Prieur.

"Pardon mon cher, mais vous êtes un homme d'église. Je souffrirais de vous voir sombrer dans un des 7 péchés capitaux. Fit-elle au Prieur. Puis elle s'adressa d'un ton plus sérieux à l'assemblée : Nous avons un problème, qui je dois dire est en partie votre faute, De Covilhã! Elle marqua une pause, bu une autre gorgée et repris. En effet, Sylvia a été placée dans ce monastère placé sous votre responsabilité, pour y être caché de Fredérico Cabral, son père. L'objectif étant de la laissée grandir pour ensuite la former pour servir nos propres intérêts. Or, quelques années auparavant le frère Joaquim a aussi accueilli un petit garçon du nom d'Henriques. Les deux enfants ont grandi ensemble, et voilà que maintenant, cette Garce en est tombée amoureuse. Le problème, c'est que j'ai décelé un Cosmos de lumière latent dans ce gringalet..."

Shama bu d'un trait son délicieux breuvage, puis jetant son verre à terre avec force, s'associa à la conversation d'un ton sec.
"Un Cosmos de lumière latent, dites-vous? Voilà en effet qui peux compromettre le plan du Maître."

Le serviteur nettoyait les débris de verre, avachis par terre pour ne point déranger sa maîtresse et ses invités.
"Il faut agir vite! Il est plus que temps de mettre en place notre plan. Il ne faudrait surtout pas qu'un Saint d'Athéna, même inexpérimenté, devienne un grain de sable dans nos rouages si finement graissés!"

"Patientez! Il serait dommage de compromettre le Plan du Maître. Cela fait plusieurs années voir des siècles qu'il prépare sa revanche sur Hadès. Sylvia n'est pas prête! Et ce Henriques...le moment venu, j’interviendrai. Pour l'instant, il ne représente aucune menace. Souvenez-vous de ceci: Frederico Cabral est à l'affût, et c'est un peu grâce à vous fit-il en souriant ironiquement à Dame Catarina. Il ne doit pas retrouver sa fille, et Hadès doit en ignorer son existence. Çà fais partie du plan."
D'un pied, il repoussa le serviteur, puis sortit de la chambre faisant claquer violemment la porte.

C'est alors que s'avança de Dame Catarina le Prieur. Son sourire hypocrite affichait clairement ses intentions.
"Ne vous en faîtes pas! Je me charge de surveillez ce Henriques. Le Père Rodrigo est un chien à mes pieds et mes yeux dans ce monastère. Je serais bien informé, et vous ferez passé le message...Maiiiis...dites-moi: Qu'ais-je à y gagner dans cette affaire?"

Dame Catarina sourit. D'un geste elle fit signe à son serviteur de sortir. Une fois seuls, la diabolique femme aux cheveux de feu passa ses deux mains autour du cou de De Covilhã, pour ensuite lui susurrer à l'oreille:
"J'avais raison! Vous êtes esclave de vos péchés, et votre bure ne parviens pas à cacher vos envies Elle le relâcha violemment puis se retournant pour allez chercher un nouveau verre, elle ordonna: Remplissez votre mission! Quand votre loyauté sera avérée, je verrais des amis à moi, pour que vous puissiez obtenir ce que vous désirez depuis si longtemps: Rejoindre le Saint Ordre de l'inquisition"

Elle l'accompagna jusqu'à la porte, puis lui baisa la main tout en le regardant dans les yeux.
"Pour le reste il faudra attendre"

Le Prieur De Covilhã quitta à son tour la chambre. Son esprit et tout son corps était en effervescence. Dans le couloir, il put entendre le rire machiavélique de la femme qu'il venait de quitter. Il était lui aussi pieds et poings liés, entravé par le vice et l'envie qui le dominait.

Ces trois personnages là, se retrouveraient bien plus tard, pour jouer le dernier acte au grand damme de Sylvia et d'Henriques son chevalier-protecteur.

Arrow 1742le-sinistre-plan-henriques-solo
Revenir en haut Aller en bas
 

[Juin 1740] Le Complot- Solo Henriques- Couvent Santa Maria da Esperança

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-