RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude   Dim 25 Nov - 20:22


Arrow Sianok, Océanie

La nuit avait tranquillement envahi les rues de Londres lorsque je poussai doucement les vieilles grilles menant à notre demeure, les bras charges d’une jeune rousse paisiblement endormie contre mon torse. La belle avait succombé à la fatigue en débarquant sur l’île. Les blessures et la fatigue due au combat et au voyage avaient eu raison d’elle. L’ancien portail crissa légèrement en s’ouvrant, mais Lydia ne s’éveilla pourtant toujours pas. Lucille apparut sur le perron avec un air inquiet en voyant que je transportais son corps inerte, mais un sourire silencieux la rassura immédiatement. Elle dormait simplement.

Après l’avoir posée sur le lit, je sortis dans le couloir discuter avec la servante dévouée de la belle vampire. En quelques secondes, je délivrai mes instructions, et lorsque j’eus terminé, la jeune blonde s’inclina doucement avant d’aller préparer le bain et de quoi nettoyer nos plaies. Je pris rapidement de quoi me changer et l’amenai aux bains. En quelques minutes, tout avait déjà été préparé. Ravi, je me rendis dans la chambre, et je réveillai tendrement l’étoile des Ténèbres qui dormait toujours paisiblement. Un baiser sur le front, puis sur les lèvres, et la belle s’éveilla lentement, en s’étirant.
- Il faut se réveiller, mon ange. Le bain est prêt.

*****************

Main dans la main, nous nous rendîmes dans la grande salle de bain qui était en fait une sorte de thermes intérieurs. Entouré de superbes colonnes, un magnifique bassin d’environ trois mètres sur quatre se tenait au centre de la pièce. Une agréable brume due à l’eau chaude avait envahi la pièce. Lucille referma docilement les portes derrière nous, nous laissant seuls Lydia et moi. Je fis alors quelques pas jusqu’à me coller délicatement à son dos et l’enlacer.
- Cela fait du bien d’être rentrés, n’est ce pas ?

Soudain, nos surplis, comme s’ils étaient en parfaite harmonie, se détachèrent de nos corps pour aller se remonter un peu plus loin dans un coin de la pièce, dévoilant nos tenues abimés et nos chairs ensanglantées. Doucement, mes mains parcoururent le corps endolori et couvert d’équimauses de la sublime étoile des ténèbres. Mes lèvres se posèrent en un doux baiser sur l’épaule de la belle rousse qui se tenait juste devant moi en me tournant le dos. Mes doigts descendirent lentement le long de la robe autrefois superbe et blanche, mais qui n’était plus que l’ombre d’elle-même pour se poser sur les cuisses de la belle vampire. Mes lèvres remontèrent le long de l’épaule jusqu’au cou de Lydia avant que mes mains ne remontent jusqu’à ses épaules pour faire lentement glisser ce qui restait de la robe le long de ses épaules puis de ses bras. Le tissu en lambeaux tomba doucement sur le sol en dévoilant les formes parfaites de l’étoile des ténèbres.

Délicatement, je la fis pivoter sur elle-même pour qu’elle me fasse face, et mon regard plongea dans ses yeux de rubis tandis que je lui souriais doucement. Je l’étreignis encore davantage avant de l’embrasser à nouveau pendant de nombreuses secondes. Nos corps fiévreux collés l’un contre l’autre, mes mains caressèrent la longue chevelure de feu de Lydia qui retombait en cascade sur son dos magnifique mais blessé. Mes doigts passèrent lentement dans ses cheveux avant de se descendre le long de son dos avec délicatesse pour ne pas lui faire mal. Finalement, ma tête se posa sur son épaule, et je lui murmurai tout doucement :
- Tu m’as fait très peur, tu sais… Heureusement que tu vas bien…

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude   Mar 27 Nov - 14:31

==> Sianok

" Tendre et complice, la nuit s'était posée sur les rues de Londres. Tout était beauté et sérénité, une quiétude telle qu'elle effaçait la fureur et la douleur des combats. Deux ombres filaient en silence, ou plutôt une en portant une autre. Te voici donc de retour, démon, portant entre tes bras ton ange que bien des courants s'obstinaient à vouloir t'enlever. Pour la splendide Vampire, tu as bravé mille dangers, affronter le pire de tous les ennemis. Savais-tu seulement, ombre furtive que celui que tu venais d'affronter avait promis de la protéger ? Ironie et cruauté des Parques dont les fils se nouent et se dénouent. Cruauté du monde qui semblait se diluer dans la brume et le smog naissant. Londres est ton Sanctuaire, ton Royaume que tu as construit après avoir été chassé de ton paradis, où était celle que tu devais servir et protéger ? Nulle réponse, nul murmure à vos appels...

Nulle voix enchanteresse au milieu des épreuves. Seul le Sommeil vous avez répondu, engourdissant les âmes et les corps ? Que signifiait cela... Le monde était-il lui-même tombé dans le Sommeil délivrant les âmes de la réalité...

Sommeil dans lequel s'était plongé l'Ange, sa tête posée sur l'épaule de celui qui avait conquis son coeur. N'y avait-il pas plus grande et intense ivresse que celle-là, s'abandonner totalement...

En cette nuit comme en une autre bien avant, un Démon franchit les portes de Londres portant un Ange entre ses bras... "


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Douceur des draps et odeur si familière à ses sens de Vampire. Elle se laissait encore allée au Sommeil réparateur. Pourquoi était-il le seul à répondre ? Lydia avait si souvent appelé sa reine au cours de ces six dernières années mais sans jamais l'entendre. Etait-elle perdue ? Les avait-elle tous deux oubliés, eux, l'ange et le démon foulant la terre des hommes, la faisant leurs en son nom ? Enfin, un jour, un jour cela viendrait.

Importait en ce moment que l'instant présent...

Toucher sur sa peau si douce et enfin la voix de l'être tant aimé. Lydia émergea doucement de son sommeil souriant simplement à celui qu'elle aimait davantage à chaque jour qui passait. Tous deux étaient comme enchaînés l'un à l'autre. Chaîne invisible et pourtant parmi les plus précieuses de toutes car c'était celles du coeur. Indivisibles et puissantes si puissantes qu'elles les sublimaient tous les deux.

Les paupières de la Belle se soulevèrent laissant apparaître des yeux aux éclats de rubis. le regard de braise que pouvait lancer la vampire mais qui pour Jason n'était que douceur et amour. La belle s'étira doucement et tendit la main avant de parler d'une voix si douce.

- Oui, mon amour... Allons-y ...

Main dans la main, tous deux gagnèrent les thermes du manoir. Lydia aimait ce lieu la fois si proche et si éloigné des thermes de la Tolomea. De tous côtés les colonnes magnifiques et sculptées sur toute leurs hauteurs se retrouvaient nimbée de brumes. Le bain était déjà chaud et parfumé selon les goûts de Lydia. Nul doute que Lucille ne devait pas être bien loin. L'ancienne esclave des Enfers s'était muée en une somptueuse servante, prenant soin de la jeune femme et de son compagnon. Lydia l'avait entraperçue, lui offrant un sourire qui eut tôt fait de rassurer la blonde suivante avant qu'elle ne referme les portes. Seule avec son tendre Jason, la belle se laissa aller à ses caresses et ses gestes avant de se retrouver face à lui, tout contre lui, écoutant ses paroles avant d'y répondre de sa voix enchanteresse.

- Oui, rien ne rendrait plus heureuse que d'être auprès de toi, en ce foyer que nous avons fondé...

Avait-elle alors chuchoté à son oreille avant de le mordiller doucement sans lui faire le moindre mal. Juste un geste tendre et amoureux envers lui. Depuis un moment déjà, leurs surplis s'étaient détachés de leurs corps endoloris. Endoloris mais s'éveillant à une toute autre fièvre que celles de la douleur des combats. Les mains du Démon glissaient le long du corps de la splendide Vampire, allant à sa rencontre. Instant de fièvre annonçant l'ivresse qui ne tarderait guère à s'emparer d'eux. Aux appels de son amour, l'Ange avait répondu, ouvrant ses bras et son corps, prête à s'offrir totalement à lui. Fines et délicates, ses mains s'étaient frayées un passage sous la chemise déchirée de Jason. mains blanches glissant sous le tissu noir déchiré. A coups de lames, l'adversaire de Jason avait entaillé son corps, le blessant. Elle glissait sur la peau du spectre, faisant à son tour choir le tissu, révélant le torse puissant du ténébreux spectre et parcourir de blessures qu'elle soignerait avec tout son amour. Déjà, elle pensait faire glisser la pointe de sa langue le long des plaies, se gorger de sang tout en offrant du plaisir à celui qu'elle aimait. Elle avait appris à le connaître et saurait lui faire oublier la souffrance entre ses bras. Sort que Jason souhaitait aussi lui réserver. S'offrir l'un à l'autre en une communion, une union parfaite...

Les mains de Lydia après s'être apaisées sous les premiers baisers de son amant se ranimèrent avec lenteur glissant cette fois sur la ceinture du chasseur qu'elles nouèrent avant de s'en prendre au pantalon qu'elle fit glisser avec une lenteur toute calculée. Plus rien ne se dressait entre leurs corps s'épousant à merveille.

La voix de son amour de nouveau et elle l'attira vers l'eau qui ne demandait qu'à être leurs complices. Reculant avec lenteur jusqu'à entrer dans l'onde chaleureux et si vaporeuse. Contact bref mais qui la fit grimacer de douleur avant qu'elle ne s'immerge à demi attirant de nouveau le Démon contre elle.

- Viens, mon amour, je vais te montrer que tu n'as plus rien à craindre. Je suis auprès de toi et à toi... Viens, fais-moi tienne...

La nature sombre de Lydia s'éveillait doucement, se mêlant à celle de l'Ange. Seul Jason pouvait contempler le véritable visage de la Vampire amoureuse. Le contempler en recevant ses caresses et son étreinte. La danse de l'amour commença avec langueur dans l'onde des thermes... Bien vite la brume s'éleva au rythme des soupirs et des ébats des deux amants, jusqu'à ce que les cosmos ne s'éveillent et qu'un autre chant ne s'ajoutent à celui de leur amour. L'aura de la Vampire s'était mise à vibrer au même rythme que celui du Démon...

Lentement, tout comme leurs corps se retrouvaient et s'unissaient, les deux cosmos faisaient de même, fusionnant jusqu'à ne faire plus qu'un...


Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude   Ven 30 Nov - 20:51



L’atmosphère de la pièce avait gagné en intimité et en tranquillité lorsque nous avions tous deux rejoint les eaux chaudes du bain. Perdus entre les colonnes des thermes et les vapeurs dégagées par l’eau, seul le clapotis de cette dernière venait rompre le silence de nos corps fiévreux entrelacés et à demi immergés. La tête posée tout contre le sein si doux de Lydia, c’est les yeux fermés que je profitai de l’instant présent en me laissant bercer par sa voix envoûtante. Seul mon sourire répondit à ses quelques paroles avant que je ne rouvre les yeux et ne vole un baiser long et langoureux à la vampire tandis que mes mains parcouraient sensuellement son corps immergé.

Elle m’avait tellement manqué, je m’étais tellement inquiété qu’en cet instant, je n’avais qu’une seule et unique envie : répondre à l’invitation de la belle rousse. La faire mienne. Rasséréné par les paroles et les caresses de la vampire, la tendresse céda la place à un instinct presque animal qui s’empara de nous, qui avions une furieuse envie l’un de l’autre. Nos langues parcouraient les zones intimes de nos corps alors même que nos mains caressaient le corps enflammé de l’autre.

Bientôt, la voix sublime de l’étoile des Ténèbres s’éleva depuis le centre de la pièce, sensuelle et ensorcelante, signe évident que la belle appréciait les caresses auxquelles je la soumettais. Et c’est alors que je la faisais mienne, que nos corps entrelacés et brûlants semblaient ne plus jamais vouloir se séparer, que nos propres cosmos entrèrent en résonnance, fusionnant littéralement. Nos deux énergies se manifestèrent autour de nous, et commencèrent lentement à se rassembler en une seule. Mélange de cosmos sombre et ténébreux du Démon, et de cosmos rouge et ambré de la Vampire. Au bout de plusieurs secondes, ce fut finalement un cosmos rouge sombre qui nous entoura tous les deux en plein ébat. Un seul regard nous suffit pour comprendre ce qui s’était passé et nous échangeâmes elle et moi un superbe sourire. Nous étions heureux, simplement heureux. Doucement, nous nous enlaçâmes une fois encore en fermant les yeux.

Je ne sais pendant combien de temps nos corps s’abandonnèrent l’un à l’autre, mais lorsque nous sentîmes que l’eau commençait sérieusement à refroidir, nous décidâmes qu’il était temps de mettre fin à ce moment de tendresse. Bientôt, nous émergeâmes du bain en attrapant chacun une grande serviette, et c’est le plus naturellement du monde que chacun soigna les blessures de l’autre en accompagnant le traitement de caresses et de doux baisers. Enfin, lorsque nos plaies furent désinfectées et bandées, nous nous rhabillâmes, avant de quitter la salle de bain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude   Sam 8 Déc - 0:02

Le temps s'était comme arrêté autour d'eux tandis que la salle d'eau vibrait au rythme de leurs ébats, de leur danse d'amour au milieu des flots et de la brume que la chaleur de leurs corps unis avait fait lever. L'immense cosmos rouge sombre irradiait avec une telle intensité qu'il colorait la vaste salle en un sublime dégradé suivant les courbes de nuages.

Le chant de la Vampire Couronnée s'était tue doucement se muant en un simple murmure pour le seul plaisir de son amour et amant. Un regard sur l'onde et le cosmos les entourant et tous deux comprirent ce qu'il venait de se passer, la parfaite union de leurs corps mais aussi de leurs cosmos. Un sourire complice et amoureux et tous deux fermèrent les yeux se laissant aller à la passion les unissant.

De longs instants plus tard, enfin, peut-être pas, et leurs corps finir par se séparer dans une eau devenue bien froide. Un simple bien-être les avait envahis, ils étaient heureux, tous simplement heureux et décidèrent de sortir de l'onde soudain si froide.

Jason fut premier à reprendre pied sur le dallage humide avant d'inviter Lydia à le rejoindre en lui tendant une main que la belle prit sans hésiter. Tous deux prirent alors de grandes serviettes avant de sécher et soigner le corps de l'être aimé. Un dernier moment de tendresse ne leur appartenant qu'à eux avant qu'ils ne s'habillent et quittent la vaste pièce, le sanctuaire ayant abrité quelques instants ou bien une éternité leurs amours.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le soleil brillait entre quelques nuages à peine gris. Le temps était frais mais avec un vent nul, ce qui rendait le jardin et les parcs forts agréables. De la terrasse où tous deux s'étaient installés pour savourer un repas amplement mérité, les deux spectres pouvaient contempler aussi bien les hautes fenêtres donnant sur la salle d'armes renfermant leurs surplis que les magnifiques jardins du manoir. Rayonnante dans sa tenue estivale, Lydia resservait son compagnon avec une joie non dissimulée. Elle aussi avait tant craint de le perdre lors de ce tournoi qui les avait quasi pris au piège qu'elle chérissait chaque instant passé auprès de lui dans la plus parfaite des paix.

Près d'eux, les plats préparés par Lucille attendaient le bon vouloir de Jason qui ne manqua pas d'y faire honneur, engloutissant rapidement le tout. La blonde suivante les avait d'ailleurs tous les deux servis sans leur poser la moindre question, se contentant de sourire devant leurs expressions respectives. Nul doute que ces deux-là s'étaient réconciliés sur l'oreiller comme le lui confirma Lucky. La Fée n'avait pas tant de manières même si elle s'était contentée de chuchoter à l'oreille de la suivant après avoir tiré sans ménagement sa lourde tresse, histoire d'attirer tout en douceur son attention. Après tout, Lucky avait toujours été quasi invisible du temps où elle servait l'Incube et tendait à le rester encore, le plus souvent lors des promenades de ses deux spectres préférés hors des murs de White Rose. Aussi, n'hésitait-elle pas à user de moyens efficaces pour attirer l'attention des autres si elle les jugeait trop lents à la détente.

Quoique son manège n'était nullement passé inaperçu aux yeux de Lydia et Jason. Comme le prouva la voix enchanteresse de la spectre au teint d'albâtre.

- Lucky ? Qu'est-ce qu'il se passe ?
- Euh, rien Lydia, je me demandais si vous vous étiez bien reposés tous les deux. Et puis, il y a ta corne d'or.
- La Corne d'or...


Geste triomphant de la Fée qui venait de détourner la conversation.

- Oui, c'est un magnifique présent que je compte garder aussi précieusement que les autres. Et croisant le regard interrogatif de Jason. Oui, je n'ai pas eu le temps de te raconter.

En même temps, elle avait été si bien entre les bras de son cher et tendre qu'elle en avait simplement tout oublié.

- En fait, lors de ce tournoi, j'ai été opposée au chevalier d'or du Taureau qui est un homme d'honneur capable de voir bien au-delà des apparences et de nos protections respectives. Nous avons fini par réaliser que nos rôles se ressemblaient. Ce qui nous a amené à prendre une décision qui ne pourra que de surprendre. En bref, une fois que cette rencontre serait achevée, jamais plus nous ne lèverions la main sur l'autre. Et pour sceller ce pacte d'honneur, je lui ai offert une mèche de cheveux et comme lui... Malgré toute sa bonté, elle ne put s'empêcher de rire doucement. Et comme lui était totalement chauve, il m'a remis une de ses cornes.

Sur ses quelques mots, elle se releva et anticipant l'intention de la rousse chasseresse Lucky la fit apparaître, magnifique et brillant sous le soleil d'août. D'un geste gracieux, Lydia la désigna à Jason.

- Magnifique, tu ne trouves pas ? Je la mettrai en sécurité avant qu'on ne se rendre aux Enfers car nous allons y retourner, n'est-ce pas ?

La question était posée mais elle n'en connaissait pas encore la réponse ou du moins la redoutait.

==> Les Enfers via transport Ostro express
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-