RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mer 13 Fév - 22:16

Arrow Porte des enfers.

Alucard avait eu à peine le temps de dire ouf qu'il fut instantanément téléporté ailleurs. Une porte dimensionnelle s'ouvrit donc et le vampire tomba glissant sur la glace du Cocyte, tombant sur son postérieur. Le spectre se releva, frottant l'arrière de sa cape et regarda autour de lui.

"Le Cocyte ? J’aime pas cet endroit et ça caille ... Merde, mon familier a disparu ...."


Alucard se retourna alors d'un coup et sentit des cosmos plus terrifiant les uns que les autres. Il courut en étant prudent, évitant les dépouilles des chevaliers tombés en enfers et en évitant de se prendre la gamelle du siècle avec cette glace qui le congélait les veines.

"Notre Dieu n'a décidément rien fait innover, mon château me manque déja !"


Plus il avançait et plus il ralentissait les cosmos grandissant, surtout un qui était terrifiant. Il vit alors plusieurs spectres et des créatures très grande, les combats allaient commencer pour eux. Un autre homme possédait un cosmos infini, le vampire était complètement écrasé par son cosmos et un peu plus loin un fière dame à la beauté étincelante. il scruta alors ses souvenirs imprimés par ces ancêtres et vit alors que c'était la déesse Perséphone. D'un geste il se mit à genoux.

"Dame Perséphone, Alucard pour vous servir ..."

Il se demanda si elle put entendre ses mots, sa voix si basse, intimidé par tous ses cosmos. Mais en tant que femme de son Dieu, il se devait de la protéger mais le vampire était incapable de bouger, tout cette puissance l'écrasait, il se sentait comme un insecte sou les pas des humains prêt à être écrasé. Il regard les géants, il sentait que les combats allaient commencer. il reconnaissait les spectres à leur apparence mais pas leur nom, son réveil n'était pas encore entièrement fait et Alucard regretta d'être aussi faible ...
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Sam 23 Fév - 15:40

Aucune réponse ne venait, aucun changement de situation hormis les trois combats qui avaient commencé dans le Cocyte. Les spectres du Rhinocéros et du Démon avaient entamé un combat acharné chacun de leur côté contre un des géants qui accompagnaient le Titan auquel nous faisions face. Je percevais les cosmos des spectres mais un cosmos plus important se faisait sentir non loin de là... il s'agissait d'un dieu semble-t-il mais je n'aurais pas su vous dire duquel il s'agissait.

Un nouveau cosmos fit son apparition, un nouveau spectre venait à peine d'arriver après moi. Je jetais un rapide coup d'œil vers lui et compris qu'il s'agissait là d'un spectre terrestre...mais soit, toute aide est bienvenue. Il se nommait Alucard, c'est tout ce que je pus entendre de ma position. Je faisais toujours face au Titan et ce depuis de trop longues minutes à mon goût. N'étant pas patient, je n'aurais que faire des ordres que je m'étais donné moi-même et changerais mes plans sans préavis.

Au loin, très loin près de l'entrée des Enfers, je pus une fois encore sentir deux cosmos s'affrontant dans un match à mort... je reconnus le cosmos du spectre dont j'avais gracieusement sauvé la vie quelques heures plus tôt mais je le sentais diminué. Qu'avait-il fait ? Je lui avais sauvé la vie et il s'était une fois encore jeter dans la gueule du loup... Eh ben soit, je ne pouvais rien faire de plus pour lui désormais.

Alors que je me résignais à rester sur ma position faisant face au Titan, je sentis également le cosmos du dieu qui affrontait un géant un peu plus loin diminué. Que se passait-il ? Où était passé la puissance des Enfers, Hadès serait furieux de voir son territoire ainsi sali par ces créatures. Peu importe, je ne pouvais pas laisser ce géant revenir mettre des bâtons dans les roues des spectres déjà présents et de Dame Perséphone qui allaient affronter ce grand Titan.

Je disparu subitement, laissant les spectres présents faire face au Titan. Je provoqua une légère poussière diaphane avant qu'elle ne retombe sur le sol comme si elle n'avait jamais existé. Dans le ciel du Cocyte, j'avais une parfaite vue sur le combat qui opposait ce géant au dieu et je pus constaté par moi-même qu'il ne semblait pas faire le poids contre lui. Bon sang ! Si un dieu ne peut pas l'éliminer, comment le pourrais-je ? Quand bien même la mort m'attendait à bras ouverts, je ne reculerai pas devant l'adversité.

Je me posa donc devant ce géant qui aurait très bien pu m'attraper au vol et m'écraser comme un humain le ferais avec un vulgaire moustique. Néanmoins, je semblais quelque peu trop rapide pour lui et me réceptionna non loin du cratère qu'avait causé l'une de ses attaques, sans doute celle qui avait pulvérisé le dieu...piètre dieu.

Je semblais ignoblement petit face à ce géant qui malgré son allure, semblait très intelligent. Je le dévisageais du mieux que je pouvais mais son cosmos laissait présagé qu'il était déjà prêt à en découdre...tout comme moi. Mon cosmos bouillonnait en moi et montrer la puissance des troupes des Enfers me démangeait. La neige fondait une fois encore sous mes pieds mais je n'avais que faire de détruire cet endroit désolé et où de nombreux chevaliers croupissaient depuis des siècles. Tout ce qui m'importait était de mettre fin aux jours de ce géant.

- Eh bien...tu as détruit un dieu, je vois que tu vaux plus que ce qu'on pourrait penser. Trêve de bavardages, je parle déjà trop. Je suis Shizuo, spectre du Bénou... ne perdons pas une seconde de plus !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Lun 25 Fév - 13:43

Le combat était déjà terminé. Cela n'avait pas duré, pas assez long pour que le Géant puisse se délecter de son combat. Elektron n'avait aucune idée de ce qui venait de se passer, mais le fils de Hypnos venait tout simplement de se volatiliser sans demander son reste. Étrange situation, vraiment dommage, car ce combat s'annonçait être des plus intéressants.

Néanmoins, le Géant n'eût pas à attendre longtemps, car à peine était-il de retour, qu'un défi venait de lui être lancé. Il n'avait même pas eu le temps de se remettre de cet étrange situation. Mais après tout, ce n'était pas si mal que ça. Il n'avait pas eu le temps de profiter de son précédent combat, il avait une nouvelle opportunité à présent.

- Eh bien...tu as détruit un dieu, je vois que tu vaux plus que ce qu'on pourrait penser. Trêve de bavardages, je parle déjà trop. Je suis Shizuo, spectre du Bénou... ne perdons pas une seconde de plus !

Le Géant appréciait le ton et l'envie d'en découdre de son adversaire. Enfin un homme qui valait la peine d’être tué. Elektron se mit en garde et augmenta alors son Cosmos. Il était prêt au combat, et ne désirait pas perdre une seconde de plus.

- Tu me plais Spectre! Allons-y! Montres-moi ce dont tu es capable, tentes de tenir un peu plus longtemps que mon précédent adversaire. Je vais te vaincre et tu devras te soumettre, tout comme tes compagnons, aux tous puissants Titans!

Le combat allait commencer. Le Géant attendait de voir si le Bénou aurait le courage de continuer. Mais il pouvait lire dans ses yeux qu'il n'était pas du genre à fuir. Tant mieux, le combat n'en serait que plus intéressant. Le temps était suspendu jusqu'au début des hostilités. Un combat sans pitié allait voir le jour ici même. C'était un moment d'intense extase pour les deux guerriers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Japet [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Jeu 7 Mar - 19:19

Soufflé comme un fêtu de paille, le Dunamis du Titan semblait en proie en doute et à la solitude, son frère venait de disparaitre de mains invisibles et puissantes. Hypnos n'était plus mais Thanatos était toujours là et au sommet de sa puissance ! Que se passait-il ? Pourquoi ce retournement soudain de la situation ? C'était comme si une pièce de théâtre était en train de se jouer et les acteurs principaux prenaient place à la place des acteurs secondaires. Victime d'une certaine suffisance, Japet observa les alentours et vit ce moucheron encore devant lui et il leva la main pour créer un vortex pour se débarrasser de cet opportun sans plus de ménagement. Le Bourreau n'était plus devant lui désormais mais une douleur vint le titiller encore, qui ? Qui osait l'agacer comme cela et qui se cachait dans les ombres de cette terre, c'était comme si ce monde se retournait contre lui subitement ! Qui avait donc ce pouvoir ? Surpris, il vit que l'un des gardes de Perséphone était encore en activité et il fit ce qu'il venait de faire en jouant avec lui comme un fêtu de paille. Mais il s'arrêta soudain, ses troupes s'amenuisait et il valait mieux faire autrement !

Claquant des doigts, il ramena le géant ayant vaincu Faust devant Alucard sans plus de cérémonie. Il était clair que cette action visait à l'occuper le temps qu'il réfléchisse un peu aux évènements, les dernières paroles de son Frère le faisaient trembler et il savait que les choses se compliquaient de plus en plus. Ils avaient été les acteurs d'une supercherie et les acteurs de ce drame prenaient réellement leur place désormais dans le combat entre tous les camps du Monde des Humains ! L'invisible ? cette dernière bravade de son frère lui faisait penser à une seule personne mais c'était impossible, il ne pouvait pas agir ainsi sauf si... sauf si cela était dans ses plans depuis le début !

" Géant, je te laisse cet Alucard, j'ai un compte à régler je pense et je dois déjà me débarrasser du dieu de la mort ! Fais ton office et au revoir ! "

Il se concentra alors pour le percevoir mais il se ravisa, il retourna vers son domaine à la rivière de sang, ces quelques minutes étaient nécessaires pour faire le point sur tout cela, son frère avait du envoyer des informations la bas en y réféléchissant un peu/

Arrow Rivière de sang

Citation :
HRP : Alucard est défié de fait par un géant (Kyanos) / Gilles est téléporté à Venise
Revenir en haut Aller en bas
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Ven 8 Mar - 8:39

C'est après quelques instants qu'un autre spectre fit son apparition, il le regarda à peine et Alucard en fit de même. Il alla sans hésiter défier un autre géant qui venait d'arriver. Il venait apparemment de se défaire de l'un des dieux qui servaient Hadès. Le vampire n'osa pas imaginer quelle puissance pouvait receler un tel individu et en était complètement paralysé. Le spectre du Bénou, pourtant, n'hésita pas à vouloir en découdre avec lui, il débordait de courage ou de stupidité ? Néanmoins cela rassurait le spectre de la chauve souris de ne pas le combattre. Non pas qu'il avait peur, du moins pas trop, mais Alucard de son récent réveil, n'avait plus sa pleine puissance de jadis. Alucard se fit alors tout petit, espérant qu'on ne le verrait pas mais c'était sans compter la présence du titan. En effet le spectre se sentait partir dans tous les sens et ne put rien faire, il était comme paralysé, aux proies de l'être divin possédant une force infinie et au delà (XD). Le titan cessa soudain son jeu et téléporta un géant droit devant le vampire.

"Et m ..."

Alucard leva la tête regardant le géant déjà entamé par des coups, il vait du vaincre un de ses compagnons. Alucard fronça le regard alors et se releva dégainant sa rapière et prêt à se battre. Son cosmos sortit, ses yeux devinrent rouges lumineux couleur sang. Il se mit en position de garde et était prêt à en mettre plein la vue à ce géant sortit d'il ne savait où.

"Allez amène toi mon grand !"


La cape du vampire s'éleva à la montée de son aura, son surplis était caché derrière sa tenue de vampire. Ses cheveux couleurs argent, s'élevèrent à son tour. Alucard allait vendre très cher sa peau mais il en laisserait pas le géant gagner.


Citation :
HRP: défi accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mar 2 Avr - 21:30

Marguerites revenait de son combat contre le Rhino, encastré dans la glace, elle n'avait pas souhaitée aller plus loin avec une créature sans intelligence. Cependant la chute de ses frères et de ses sœurs dans les dernières minutes l'alarmait de plus en plus. Qui avait osé ? Elle n'en savait rien et se devait de retrouver le chemin vers le Grand Japet qui était reparti vers la base même à la Rivière de sang. Soufflant entre ses doigts, la géante regardait autour d'elle dans cette océan de glace et de noirceur, elle se sentait un peu mal et les douleurs du Rhino dans sa jambe lui faisait mal. Claudiquant un peu, elle se posa un instant dans un coin pour faire le point sur la situation des troupes des Titans. C'est alors qu'elle se rendit compte que le Puissant Coeos avait disparu en emportant avec lui un des deux fils de Nyx certainement.

Regardant autour d'elle, elle prit position pour aller en direction des cosmos qui se rapprochaient d'elle, la noirceur des âmes indiquaient clairement qui étaient les dépositaires de cette puissance...
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mar 2 Avr - 23:50

Un combat de plus venait de se terminer par le défaite de l'un des leurs. Un affront que le Juge du Griffon devrait laver. Les Spectres avaient subi beaucoup trop de pertes, il était enfin venu le temps de mettre une fin à cette mascarade.

Le Géant qui venait de sortir victorieux de son combat réapparaissait devant les Spectres. Cette fois-ci, ce serait Himmel qui s'en chargerait. Aucune chance pour qu'il laisse un autre s'en occuper pour l'instant. Il avait soif de combat, il ne pouvait plus tenir en place. C'était à présent à lui d'entrer en scène et de renvoyer ce Géant là où était sa place, dans le tartare.

Contre toute attente, alors que le Griffon n'avait pas encore pu regarder son futur adversaire avec attention, c'était une femme qui se tenait devant lui. Qu'importe, un ennemi était un ennemi, rien ne changerait. De plus, son apparence était loin d'en convaincre plus d'un à montrer de la condescendance à son égard. Sa vie était destinée à se terminer sous les attaques du Juge du Griffon, alors qu'importe qu'il s'agisse d'une femme ou d'un homme. Elle, à coup sûr, n'hésiterait pas à l'achever.

- Et bien, il semblerait que t'ais eu de la chance! Mais maintenant ce sera moi ton adversaire, et je peux te dire que tu ne t'en sortiras pas à si bon compte. Je suis Minos, Juge du Griffon, et je suis ici pour faire de toi ma marionnette!

Un sourire sadique comme à son habitude s'affichait sur son visage. Un autre adversaire était invité dans la danse du Griffon. Est-ce que le Maître Marionnettiste arriverait à faire bouger son nouveau jouet comme il le voulait? Himmel était impatient de débuter, mais avant, il se devait d'attendre que son adversaire réagisse, après tout, les lâches ne l'intéressait pas, il ne verrait aucune utilité à la poursuivre si celle-ci refusait l'affrontement.

Mais il était évident que leur orgueil leur interdisait de fuir ainsi, comme des rats. Le Géant affronterait le Griffon, ce qui le laissait avec un léger sourire sadique aux lèvres. Il était temps de laver l'affront de Rhuax et anéantir une bonne fois pour toute ces maudits Géants.

À peine Marguerites s'était lancé sur le Juge, ce dernier n'avait pas changé de position, juste un léger geste avec la main. Hors serait-ce de geste qui aurait subitement immobilisé le Géant? Ce dernier se retrouvait immobile sans la moindre possibilité de se mouvoir. Elle était à présent prisonnière des fils du Griffon, qui en ferait sa marionnette.

- Tu ne bougeras que quand je le voudrais. Je pourrais passer des heures à te torture, mais je crois bien que nous avons mieux à faire. Cela est fort lamentable, mais il n'y a rien à y faire! Adieu!

Deux gestes vigoureux et les os du Géant craquaient, tandis que le sang gisait du corps de son adversaire. Un autre Géant semblait se diriger auprès d'eux. Il y avait encore deux spectres présents au Cocyte, ils pourraient fort facilement s'en occuper. Il ne restait plus que le dernier et plus terrifiant adversaire, Japet!


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Dim 14 Avr - 23:58

Il venait de remporter son combat contre le Spectre du Démon. Malgré les blessures que son adversaire lui avait infligé, il se sentait encore en forme pour combattre encore et encore. Il y avait encore des Spectres à vaincre, ces misérables vermines qui devaient être exterminés. Sortant du cratère de glace dans lequel Inferno les avait entraîné, il reprit son chemin en direction de deux serviteurs d'Hadès qui se tenaient non loin du Titan Japet.

Sans prévenir, il concentra son Cosmos et frappa sur le sol, créant ainsi une onde de choc qui attrapa les deux Spectres. Il lâchait alors un rire machiavélique alors que ses deux adversaires se relevaient de son attaque surprise. Il n'avait aucun problème à attaquer dans le dos, après tout, les Spectres ne se gêneraient pas eux, il en était certain.

- Alors déjà à terre mes petits? Ce n'est que le début, je vais vous envoyer dans le tartare afin que vous subissiez les mêmes atrocités que nous avons dû endurer pendant des millénaires!

Il frappait une nouvelle fois dans le sol avec une effroyable violence, provoquant une nouvelle onde de choc, seulement, cette fois-ci, il brûla son Cosmos, ce qui enflammait alors l'onde de choc, réduisant en cendres tout sur son passage, tandis que résonnait son rire agaçant dans tout le Cocyte.
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Lun 15 Avr - 17:15

=> Combat contre Elektron Ther

J'en avais fini avec ce géant depuis quelques minutes mais je n'avais pas immédiatement rejoint les spectres qui restaient face à Japet. Je n'avais aucunement envie de reprendre un combat alors que même mon surplis avait du mal à se régénérer face à la puissance démesurée de ce géant. Finalement, après m'être remit petit à petit des blessures qu'il m'avait infligé avant que je ne le renvoi se lamenter dans le Tartare une nouvelle fois, je pris donc mon envol malgré la paire d'ailes vacillante de mon armure.

Là, je trouvais donc un autre spectre qui semblait revenir d'un combat lui aussi victorieux. Il ne restait visiblement plus qu'un seul géant dans les parages ainsi que Japet qui semblait s'être retiré on ne sait où dans les Enfers. Quel couard ! Il fuit à la moindre occasion et ne se montre pas sans ses chiens de gardes ! Quel héros pathétique il faisait...

Alors que je me posais donc dans la neige, ce décor commençait réellement à me lasser et je ne pensais désormais plus qu'à une chose, quitter cet endroit morbide. La neige, cette blancheur aveuglante, ces morts qui gisaient un peu partout, je commençais réellement à en avoir par-dessus la tête.

Alors que je cherchais des yeux le spectre qui restait, je fus comme soulevé par une onde de choc plus ou moins puissante. Dans les airs, je pus reprendre mon équilibre grâce aux ailes de mon surplis avant de retomber un genou à terre, l'effet de surprise avait marché contre moi ! Je me retournais donc afin de voir qu'il s'agissait d'un géant qui venait de revenir mais il semblait que son combat ait été des plus difficiles.

Fronçant les sourcils, je l'écoutais parler avec sa voix qui ne semblait pas intelligible malgré le fait qu'il ait compris qu'une attaque surprise pouvait déstabiliser ses adversaires. Il ne semblait pas des plus puissants ni même des plus intelligents mais je ne devais pas le négliger. Ma victoire contre le géant précédent n'avait été que de justesse et fort heureusement j'avais été plus puissant grâce à nos dieux.

- Un lâche n'est-ce pas ? Comme ce fourbe de Japet. Peu importe, tu ne sembles plus vraiment en mesure de nous tenir tête, ne voudrais-tu pas simplement retourner d'où tu viens ? Humpff, je doute que tu comprennes ce que je te dis, autant t'éliminer dès maintenant !

J'enflammais immédiatement mon cosmos qui s'entrechoqua avec celui du géant qui fis de même dès l'instant. Mon cosmos sombre et son cosmos de feu provoquait une chaleur intense faisant fondre les glaces éternelles sur lesquelles nous nous trouvions. Alors que ce géant provoquait une nouvelle onde de choc enflammée cette fois-ci, je pris mon envol afin de l'éviter mais en dépit de mon puissant bond, je fus tout de même touché aux jambes.

La douleur fut insupportable, je comprenais donc pourquoi le spectre qui l'avait combattu avait perdu. Mais ne souhaitant pas que mon seul et unique allié soit détruit lui aussi, je m'empressais de riposter. Une immense sphère de feu au-dessus de moi que je lançais immédiatement sur le géant après que celui-ci ait provoquer sa tempête de flammes.

Je me posa une nouvelle fois sur le sol une fois que la sphère frappa le géant provoquant une seconde tempête de flammes plus ou moins désagréable pour quelqu'un ne maitrisant pas cet élément. J'attendais donc, toujours sur mes gardes, que la fumée disparaisse et que finalement le géant réplique, surement frustré parce que j'avais étouffé son rire agaçant dans mes flammes ardentes !
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Dim 28 Avr - 15:27





Comment expliquer à tous le silence et le profond mutisme dans lequel la reine des Enfers s'était laissée aller. Car depuis l'arrivée du Titan en ces lieux, la fille des Saisons n'avait dit mot. Elle était comme tétanisée. Pourtant, pas la moindre trace de crainte se peignait sur son faciès d'albâtre. Oh elle se doutait que tous étaient intrigués par son comportement. Et s'ils pensaient tous que c'était la puissance dégagée par l'occupant des Enfers qui la faisait réagir de la sorte, ils se mettaient tous le doigt dans l'oeil.

Non ce que ressentait en cet instant Perséphone était un appel. Un appel bien plus fort que n'importe quoi d'autre, un appel auquel elle répondait chaque année et ce depuis maintenant bien des siècles. Cet appel, c'était la Terre elle même qui en était l'instigatrice. Et rien en ce monde, ni la puissance d'Hadès, ni celle des titans, ne pouvaient rompre ce lien qui unissait la Belle et la Nature. Un lien maternel, une promesse qui courait depuis des millénaires et qui avait lieux chaque année. Déméter rappelait sa fille à ses côtés. Toutefois, le moment n'aurait pu être plus mal choisi aux yeux de l'épouse d'Hadès.

*Non pas maintenant Mère. Pas tout de suite, pas encore, je vous en prie.*

Elle pouvait ressentir partout dans les Enfers des cosmos s'éteindre. Le Seigneur de Rais s'en était allé répondre à la requête de sa Déesse à Venise. Mais d'autres eux, étaient retombés dans le néant. Son cœur se serra de rage et de douleur en ressentant la disparition des cosmos des Dieux Jumeaux, ainsi que de celui de Krauser ou encore de Christa et d'Ostro. Devant ses yeux défilaient foules de souvenirs. Thanatos qui avait toujours été à ses côtés pour la soutenir et la conseiller, Hypnos qui était venu provoquer Callan en Asgard, et Christa, si douce et si délicate qui lui avait juré de la protéger lorsqu'elle était encore Prêtresse d'Odin et elle une guerrière émérite au service du dieu des terres du Nord. Krauser qui avait été subjugué par elle dès leur première rencontre ou encore ce crétin d'Ostro qui lui avait causé bien des soucis en mettant Londres à feu.

*Pas tout de suite, je vous en supplie.*

Néanmoins si les pensées de Perséphone étaient parvenues à atteindre Déméter, celle-ci resta sourde aux prières de sa bien aimée fille. Et vinrent de nouvelles disparitions. Celles-ci furent annoncées par deux orbes qui revinrent à elle: l'Eté et l'Automne. A cet instant, le regard de la divinité fut pris d'un accès de folie meurtrière, car ce retour ne pouvait signifier qu'une chose la disparition des deux Gardiens. Un hurlement où se mêlaient rage et douleur s'échappa des lippes de la Rose des Enfers. Caeron et Lydia...Tous deux disparus. Le Garuda n'était plus, tout comme la Vampire. Eux qui l'avaient soutenue avaient été emportés par la folie meurtrière des Géants. Des perles lacrymales glissèrent le long des joues d'albâtre. Combien encore devraient tomber sous les coups de leur ennemi?
Le cosmos divin de la belle vint alors l'envelopper, tandis que tout autour d'elle fleurissaient des plantes par centaines. Dans la chevelure d'Ebène commençaient à percer ici et là quelques mèches flamboyantes. Elle savait ce que cela signifiait. Bientôt, elle ne serait plus l'Impératrice. Bientôt elle serait à nouveau cette jeune femme à la chevelure de feu et aux yeux d'émeraudes. Cette jeune femme dont elle partageait le corps. Cette jeune femme qui autrefois avait été une prêtresse. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, et avant de disparaître, elle se devait de faire une derrière chose.

Vivement, elle tira la lame noire d'Hadès: Theristis. Dans un geste presque tendre, amoureux, elle vint à effleurer le tranchant de l'épée du bout des doigts. Elle communiquait à celle-ci un dernier message destiné à son Epoux.

"- Va Theristis, va. Rejoint-le, sois mon bras, protège le de nos ennemis et dis lui que je fais le serment de revenir."

Alors l'épée disparue, retournant, conformément aux voeux de la Belle, auprès de son époux. Cette promesse fut suivie d'un murmure porté par un vent frais et printanier, entrainant dans son sillage des milliers de pétales de fleurs.

"-Je t'aime. Pardonne-moi."

Et là où se tenait quelques secondes plus tôt ne demeurait plus personne. L'Impératrice s'en était allée accomplir ce serment vieux de plusieurs millénaires, œuvre du jugement divin de Zeus, séparant une épouse de son mari et rendant une fille à sa mère.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mer 8 Mai - 20:33

Les deux Géants périssaient sous les coups de leurs adversaires. L'un voyant tous ses os se briser sous la puissance des fils du Maître Marionnettiste, l'autre, succombant aux flammes obscures du Bénou. Les combats étaient terminés avant même de commencer. La victoire ne pourrait plus échapper aux Spectres.

De plus, alors que le Cosmos de la Déesse des Enfers se consumait, celui de leur pire ennemie semblait disparaître à vue d’œil. La Déesse se sacrifiait pour en finir avec le Titan qui semait encore le trouble dans leur territoire.

Les Géants avaient tout perdu, encore une fois. Maudissant leur destin funèbre, ils se retrouvaient une nouvelle fois prisonnier du Tartare. Peut-être dans mille ans auraient-ils la possibilité d'assouvir leur vengeance.

Les Spectres étaient à présent victorieux. Plus rien ne leur faisait face, les Enfers leur appartenait à nouveau. Leur victoire avait été difficile, mais à la fois étrange. Que s'était-il donc passé avec leurs redoutables adversaires. Quoiqu'il en soit, la victoire était bel et bien méritée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Ven 10 Mai - 9:57

Lorsque mes flammes se dissipèrent enfin, il n'y avait plus aucune trace du géant. Son cosmos avait disparu, il ne restait plus rien de lui, mes flammes noires l'avaient dévoré malgré son imposante stature. Tous les combats du cocyte venaient de se terminer, il n'y avait plus une seule trace du cosmos des géants. Je me demandais au juste si Japet était encore dans les parages. Alors que je me posais d'innombrables questions, j'entendis une voix dans ma tête, une voix de femme.

Je resta là dans la neige à écouter ce que cette voix me disait. L'information principale était transmise dans ma tête. Il semblerait que j'avais désormais un apprenti, un jeune apprenti spectre dont j'avais maintenant le devoir de former afin qu'il puisse endosser un surplis à son tour. Je n'avais aucune idée de qui cela pouvait être mais je préférais attendre qu'il daigne se présenter à moi ici. C'était désormais une zone sans danger pour quelqu'un qui n'étais pas un spectre capable de se défendre seul.

J'attendais donc ici que cette personne daigne se présenter elle-même car j'étais loin d'être satisfait d'avoir un apprenti. Je n'étais pas un spectre sociable loin de là, j'étais tout aussi violent avec mes alliés qu'envers mes ennemis. Cet apprenti aurait peut-être du réfléchir deux fois avant de décider de me choisir pour maître... ou peut-être n'était-ce pas lui ? Tant pis pour lui, s'il voulait devenir un spectre, il devra se frotter à ma sévérité et bien plus encore. Qu'il le sache dès maintenant, toutes les troupes des Enfers seront mobilisées si un autre événement tel que l'invasion des Titans venait à arrivé et quand bien même mon apprenti ne porte pas de surplis, il se verra lui aussi prit dans le combat malgré lui.

C'est en regardant au loin, dans ces neiges éternelles que je vis enfin quelqu'un arriver. Je ne voyais pas s'il s'agissait de lui mais peu importe, je ne bougerais pas d'ici tant que mon jeune spectre novice ne sera pas à mes côtés !
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Ven 10 Mai - 13:18

La bataille venait de prendre fin et d'une manière tout à fait inattendue. La défaite des Géants ne faisaient aucun doute depuis le début et ce n'était pas une énorme surprise, même si le Griffon devait reconnaître que les jeunes Spectres qui l'entouraient s'étaient plutôt bien débrouillé, en particulier un d'entre eux, le Spectre du Bénou, qui venait de balayer deux adversaires à lui seul.

Ce qui le surprenait le plus c'était la soudaine disparition de Japet. Le Titan avait semé le trouble et le désordre et semblait intouchables, en témoignent les pertes que les Spectres avaient souffert. Mais il avait bel et bien disparu, il s'était évaporé? Était-ce possible?

Sa disparition aurait elle un lien avec celui de la Déesse des Enfers? Perséphone venait elle aussi de disparaître? Avait-elle réalisé un quelconque sacrifice pour vaincre leur terrible ennemi? Himmel ignorait réellement ce qui venait de se passer, mais il était certain d'une chose, les Spectres avaient récupéré leur bien. Le Griffon s'approcha alors du Spectre du Bénou et posa sa main sur son épaule. Le Juge pensait déjà à s'offrir les services du Spectre si ce dernier acceptait de combattre sous ses ordres. Un allié de ce gabarit ne pouvait être ignoré.

- Une bien belle prestation que tu viens de réaliser Spectre! Hadès peut être fier. Il est possible cependant que certains ennemis puissent rôder près d'ici, tiens toi sur tes gardes, on ne sait pas d'où le danger peut surgir.

Et maintenant? Qu'allaient-ils faire? Himmel se rendait compte à quel point il appréciait les combats et ce moment de calme et de paix le laissait sur les nerfs. C'était un guerrier, un combattant, ne cherchant qu'une chose, tuer le plus d'ennemis possibles. Il leurs fallait retrouver le Sombre Monarque, afin de savoir quels étaient ses plans, maintenant que la reconquête des Enfers était une réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mar 14 Mai - 10:12

C'est après un moment que Alucard retrouva enfin les spectres. Il avait parcouru le Cocyte après s'être reposé de son combat contre le géant. Remis à neuf grâce à son cercueil il avança cape au vent des glace devant deux spectres. Il reconnut les armures dans es données injectées de force mais pas les personnes qui portaient les armures. Alucard avait déjà combattu aux côtés de ces spectres mais c'était il y a tellement longtemps, sans compter ses ancêtres. Il s'arrêta à proximité de ses compagnons d'arme et les salua se contentant de se présenter:

"Je suis Alucard, spectre de la chauve souris, je vois que vous avez survécu sans mal messieurs. Je viens de détruire moi aussi un géant bien fatigué."

Le géant, il se rappela de ses derniers mots avant de mourir et celà l'intriguait depuis un moment, il ne savait qu'en penser, Hadès contre ses loyaux sujets, Non jamais, impossible mais il s'empressa de partager cette information avec les siens.

"Le géant que j'ai tué m'a dit des paroles intéressantes avant de mourir, j'en suis moi même intrigué et je voulais vous en faire part ..."
Alucard prit une grande inspiration et commença à énoncer le récit du géant à haute voix:

"Oui, nous ne sommes que des jouets, des pantins... Et le maître d'œuvre est celui qui peut devenir invisible grâce à son casque sacré. Tu le connais mieux que quiconque, ton surplis inonde son cosmos dans les travées du Cocyte, tu le remarqueras rapidement... "


Alucard croisa les bras et regarda les deux autres spectres avec intérêt et scrutait leur réaction. Peut être après tout qu'il s’inquiétait pour rien, que le géant avait dit ça par pure dégoût des spectres, néanmoins, le vampire savait qu'il fallait rester prudent face à de telles paroles. Le petit démon qui accompagnait le spectre s'assit sur son épaule droite, le menton sur ses deux mains, voulant en savoir un peu plus comme son maître ...
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Mer 22 Mai - 13:36

Himmel et Shizuo ne restèrent pas seuls très longtemps. En effet, un autre Spectre se présentait à eux, sous le nom de Alucard, Spectre de la Chauve-Souris. Ce dernier venait lui aussi de terrasser un des Géants. Il semblait que les peux de soldats restants avaient assuré l'essentiel.

Le Griffon poussa un soupire de soulagement. C'était enfin terminé, du moins pour l'instant. Car, le spectre de la Chauve-Souris avait, soi disant, des informations importantes que son adversaire avait lâché. Minos fronça le sourcil, après tout, quel intérêt pourrait avoir le Géant de leur fournir une information, aussi inutile puisse-t-elle être?

- Mon nom est Minos, Juge du Griffon! Je crois que nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous rencontrer! Mais je t'en prie parle Alucard! Dis-nous ce que le Géant t'a dit!

- Oui, nous ne sommes que des jouets, des pantins... Et le maître d'œuvre est celui qui peut devenir invisible grâce à son casque sacré. Tu le connais mieux que quiconque, ton surplis inonde son cosmos dans les travées du Cocyte, tu le remarqueras rapidement...

Les yeux écarquillés, tremblant rien qu'en entendant cette information, non cet aveu! Ces paroles ne laissaient guère de doute sur l'identité de ce "Maître d'Oeuvre", mais ça ne pouvait être cela. Comment Lui pourrait organiser une bataille ici-même? Quel pourrait être son objectif et pourquoi diable les Spectres avaient-ils dû perdre autant d'hommes?

Toujours en silence, Himmel réfléchissait. Il se devait de garder son calme. Après tout, le Géant était entrain de mourir, vaincu et humilié, sans pouvoir accomplir sa vengeance, il aurait très bien pu inventer cela afin de les perturber.

- Je sais que nous devrions prendre cette information avec des pincettes, mais si jamais le Géant a dit vrai, alors c'est bien le Seigneur Hadès qui est derrière l'attaque des Géants et des Titans! Je ne sais ni comment ni pourquoi, mais les paroles de ton adversaire ne laisse aucun doute sur l'identité de celui dont il parlait.

Il s'arrêta encore un moment, pensif, tentant de bien peser tous ses mots.

- Mais nous ne pouvons non plus croire sans réserves aux paroles d'un ennemi sur son lit de mort. Quoiqu'il en soit, je pense que nous devons tirer cette histoire au clair. Je veux savoir pour quelles raisons nous nous sommes battus. Je refuse d'être un simple pantin!

"Et pourtant c'est ce que tu es!"

"La ferme! Je t'ai pas sonné!"

"Espères-tu vraiment comprendre les actions du Seigneur Hadès, pauvre fou! AHAHAHA!

Minos semblait encore avoir assez de forces pour faire irruption dans son esprit. Mais quoiqu'il en soit, Himmel n'allait pas jouer le bon petit chien obéissant à toute ordre. S'il se battait, il exigeait de savoir pourquoi! Lui avoir rendu la vie n'était pas suffisant pour l'obliger à combattre dans le flou le plus total. S'il devait risquer sa seconde vie, qu'il sache au moins pourquoi il le faisait.

- Je vous propose de retrouver le Seigneur Hadès et de tirer cette histoire au clair, qu'en dites-vous Messieurs?

Seraient-ils du même avis que lui?



Arrow Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Dim 2 Juin - 10:59

Alors que je reportais mon attention vers l'endroit où je me trouvais, je croisais le regard d'un des juges des Enfers mais à ma grande surprise, rien ne se passa, je restais stoïque et aucune émotion ne traversait mon visage. C'est soudainement que je ne perçu plus le cosmos de la personne que j'avais observée de loin. Tant pis, il ne s'agissait sans doute pas de quelqu'un d'important et peut-être n'était-ce qu'une simple chimère dût à mon esprit.

Je me leva soudainement lorsque je ne perçu plus le cosmos de la déesse des Enfers ! Que se passait-il donc ? Nous avions pourtant éliminer les Titans et leurs géants mais je ne pouvais m'empêcher de voir que la puissance des Enfers diminuait. Non, ça ne pouvait pas arriver, pas maintenant !

Le juge des Enfers s'approcha de moi et posa une main sur mon épaule. Personne n'avait jamais fait ça car je détestais bien malgré moi tout contact avec les gens, j'aurais très bien pu lui brûler la main même si ce geste n'avait rien d'agressif mais je n'en fis rien. Il m'adressa alors la parole quelques secondes plus tard, me félicitant d'avoir pu tuer tous ces géants à moi seul. Bien entendu, je ne l'avais pas fait pour moi mais pour le Seigneur Hadès...Me récompenserait-il pour ma bravoure et mon dévouement ? Je n'avais plus le temps de réfléchir qu'un autre spectre débarqua.

Un visage pâle, des dents pointues, le spectre se présenta comme étant le spectre de la chauve-souris et semblait avoir une information à communiquer aux supérieurs de notre ordre. Je n'en avais que faire mais je prêta tout de même une attention particulière à ses paroles. Je compris immédiatement de qui il parlait mais je ne comprenais pas pourquoi cela s'était passé. C'était une affaire de dieux et je n'en étais pas un, je ne pouvais sans doute pas trouver le pourquoi du comment de cette histoire.

Peu de temps après, Minos, le juge des Enfers nous proposa à tous les deux de retrouver Hadès et de tirer cette histoire au clair car de cette clarté dépendait la survie des Enfers. Lorsque je vis qu'ils prenaient leur envol, je ne fis rien et resta encore un moment dans les neiges du Cocyte. Regardant ma main, je vis qu'un signe étrange apparaissait sur le dos de ma paume. Un signe qui représentait trois épées différentes. Que se passait-il enfin ! La destruction de ces géants avait-elle une quelconque conséquence sur mon corps ?

Ne comprenant pas, je ne resta pas là plus longtemps car notre objectif était de retrouver Hadès. Alors que je prenais mon envol, une voix se fit entendre dans ma tête, il s'agissait du Seigneur Hadès. Nous devions le rejoindre sans plus attendre ! C'était le moment, je ne resta pas une seconde de plus dans ces terres enneigées et pris mon envol rapide vers la Terre.

=> Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   Ven 7 Juin - 11:25

Le juge écouta avec attention les paroles du vampire et prit le tout avec sérieux, il n'en était pas étonné de la part du juge et ses réactions étaient parfaitement justifiées, nul doute que le Géant aurait très bien pu mentir suite à sa fin proche. Néanmoins le juge prenait les choses au sérieux, il avait d'ailleurs félicité le spectre du Bénou, Alucard était content. Les forces d'Hadès avaient assuré sur ce coup là.

"J'ai eu de la chance, ce géant était affaibli, il avait du mener un rude combat contre mon prédécesseur ..."

Minos proposa alors aux spectres de le suivre pour justement retrouver sa majesté Hadès. Alucard fit une courbette d'approbation et était près à se déplacer. Chose bizarre, le juge ne se déplaçait pas vers le trône de leur dieu mais plutôt vers la sortie des enfers. Avait il senti un déplacement de son souverain ? Sans doute ... Sans broncher il suivit son supérieur. Il jeta un œil en arrière vers le Cocyte, Shizuo tardait à les suivre mais le vampire n'en avait cure ...


Arrow Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Cocyte-