RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1754] Entretiens avec un vampire (Lydia-Bardamu-Hypnos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: [1754] Entretiens avec un vampire (Lydia-Bardamu-Hypnos)   Mar 15 Jan - 16:49

Arrow [1754] A mi-chemin... Entre rêve et réalité (Hypnos)

Quittant l’agréable compagnie de l’ange des ténèbres, je me dirigeais vers celui que j’avais imaginé pouvoir accueillir l’âme noble du sombre empereur, un humain en tout point détestable et impur, l’exact opposé des hôtes habituels. Peut-être que ce clivage radical permettrait au sombre empire un regain de puissance, peut être qu’un hôte ayant conscience de la noirceur de l’existence serait plus à même de contenir les sombre pouvoir de l’empereur des enfers. Une expérience qui valait la peine d’être tenté au moins une fois.

Derrière moi le cosmos de Lydia se maintenait, toujours en place sur le toit de la cathédrale l’ange des ténèbres devait méditer sur mes dernières mise en garde, quelques secondes avant qu’elle aussi ne poursuive son chemin, un chemin qui la conduisait vers le nouveau griffon.

*Va ange des ténèbres, tu incarnes à mes yeux l’idéal même du sombre empire, que dans ton sillage s’éclaire le chemin, qu’auprès de toi mes rêves s’encrent un peu plus dans cette terrible réalité.*

J’aurai tellement encore à lui dire. Mais je n’étais pas encore prêt, le monde n’était pas encore prêt. Cinq petites minutes me suffiraient amplement et pourtant je n’avais jamais trouvé ni le temps ni le courage pour cela, seule ma reine savait, elle seule, ma lune et mes étoiles.

*Un jour peut être toi aussi tu sauras, de tous les serviteurs du sombre empire tu es la plus digne de recevoir ce secret, mon secret, mon but. Peut-être même que nous nous y rejoindrons, peut être que toi aussi tu pourras me comprendre. Oui peut-être.*

Poursuivant mon avancée vers l’ancien capitaine des ombres, vers le marina déchu, je fus stoppé net par une inquiétante découverte, celle d’un cosmos familier s’approchant rapidement de celui de l’étoile céleste des ténèbres.

*Ce cosmos… Actarus, non Bardamu du scorpion.*

Que voulait-il à l’ange des ténèbres ? J’étais au fait de leur liaison et de la manière dont leur histoire s’était terminé, aussi ce geste venant de sa part me laissait perplexe.

*Ce n’est surement pas pour essayer de recoller les morceaux qu’il veut la rejoindre, alors pourquoi ?*

Il y avait bien sur la simple possibilité qu’il souhaite la revoir après toutes ces années sans nouvelles, mais il y avait aussi d’autres possibilités, plus inquiétantes, des possibilités qui méritaient que je fasse demi-tour pour m’assurer que ces improbables retrouvailles se déroulent sans heurtes.

Fonçant à grande vitesse vers le point de rencontre théorique des deux anciens amoureux, je comptais atterrir entre eux peu avant leurs rencontre, s’ils avaient déjà dut sentir leurs présences respectives, le fait qu’ils se dirigent l’un vers l’autre montrait clairement qu’ils souhaitaient tous deux se revoir, aussi je n’avais pour le moment aucune raison d’interdire cet entretien.

*Ici ce sera parfait.*

Tombant alors du ciel sous la forme d’un trait de lumière dorée, je ne pris pas la peine de dissimuler ma présence, tant l’un que l’autre devait m’avoir repéré depuis longtemps maintenant, alors autant m'épargner cette peine.

Reprenant forme humaine à hauteur du sol, le point de rencontre s’avérait être un lieu désert, un petit bosquet à l’écart des habitations humaines. Un bosquet qui méritait bien quelques aménagements pour une telle occasion.

Dans un nuage de poussière d’or disparaissait alors toute végétation sur une dizaine de mètres à la ronde tandis que je matérialisais sur une dalle de pierre circulaire surmontée de trois marches une grande tonnelle faite de bois.

*Voilà, comme ça même s’il vient à pleuvoir nous serons tranquille de ce côté-là.*

Matérialisant alors une table et trois chaises, je pris place avant de me rendre compte que la température ambiante laissait à désirer. Un poêle à bois vint rapidement corriger cela.

A présent installé il ne restait plus qu’à attendre les deux anciens amants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [1754] Entretiens avec un vampire (Lydia-Bardamu-Hypnos)   Sam 26 Jan - 12:03

==> [1754] A mi-chemin... Entre rêve et réalité

Une longue inspiration tandis qu'elle suivait des yeux la silhouette du maître du Sommeil disparaissant au loin. Un sourire admiratif sur ses lèvres avant qu'elle se détourne. Son déguisement était des plus réussis, ce qui n'avait guère surpris la splendide chasseresse. Hypnos était un perfectionniste mettant tout son art dans chaque chose qu'il entreprenait. D'un geste, elle se réinstalla sur le toit aux tuiles sombres, sans la moindre difficulté.

S'accordant un court répit, elle ôta son casque. Sous la lumière de Séléné, son diadème brilla un instant, éclat d'or dans le feu de sa chevelure. Une nouvelle inspiration et elle se sentit comme rassérénée par cette rencontre. C'était comme si l'air s'était fait plus doux autour d'elle. Une pensée vers Londres, vers Jason et leur foyer. Tout était si différent à présent. Entre les bras de son merveilleux Démon, l'Ange des Ténèbres s'était construit une nouvelle vie. Être loin de lui était une épreuve en soi mais elle devait aussi préparer leur avenir et leur future vie à la frontière entre les mondes.

Attends-moi, mon amour, je serai de retour au prochain coucher de soleil.

Dans sa tête, l'Etoile Céleste pensait revenir une fois sa promesse envers le Griffon tenue. Non pas qu'elle ne souhaitait pas retourner en ces terres souterraines mais bien parce que sa vie avait pris un autre chemin sous les directives de ses divinités et que sa tache était loin d'être accomplie. Celle de l'Ange des Ténèbres évoluant entre les mondes, à la frontière de la vie et de la mort. Une spectre à nulle autre pareille, possédant un coeur pur malgré sa nature profonde.

Peut d'êtres pouvaient s'en targuer. D'ailleurs n'était-elle pas unique en son genre ? Souhaitant rendre hommage une dernière fois au fils de Nyx, la chasseresse au teint d'albâtre se mit à chanter. D'abord tout doucement, puis plus intensément. Une voix enchanteresse s'éleva ainsi dans le jour naissant. Si belle et venant de nulle part qu'elle marquerait sans doute les esprits. Surtout lorsque les petites vampire se mirent à tournoyer, projetant leurs ombres. Des silhouettes que les hommes ne manqueraient pas d'interpréter comme la lutte des anges et des démons.

S'il savait que l'Ange et de Démon filaient le parfait amour et purgeait ensemble les villes des criminels les pourrissant. Lydia et Jason, les deux Etoiles vivant dans le plus grand bonheur.

Quelques instants s'écoulèrent ainsi dans la quiétude du jour naissant. Recoiffant son casque, elle allait s'en aller vers la Cathédrale lorsqu'un cosmos connu se fit ressentir non loin d'elle. Celui d'un amour éteint mais dont le souvenir existait encore au fond de sa mémoire. C'était ainsi, elle ne pouvait le lui en vouloir, les dieux et les Parques seules étaient à blâmer, eux n'avaient jamais été que des jeunes guerriers, deux pions lancés l'un contre dans les méandres de la guerre. Tous deux avaient fait leur devoir et c'était leur devoir qui avait assassiné leur amour...

Un soupir, elle hésitait. Devait-elle le revoir après toutes ses années. Une main sur le coeur, Lydia se posait la question. Etait-ce le mieux à faire ? Au loin, le soleil se levait parant de rouge l'horizon. Le contemplant de ses magnifiques yeux de rubis, la sublime chasseresse se décida. S'ils devaient se retrouver, ce serait maintenant, hors des champs de batailles, entre anciens amoureux mais véritables amis. Du moins, elle l'espérait et puis, le monde des combattants était si petit. Elle ne se leurrait point, tôt ou tard, cette rencontre se ferait.

Aussi, autant que cela soit dans ce genre de circonstances.

Prenant, son envol, elle s'avança à sa rencontre. Il n'avait pas changé. Comme si comme elle, il ne craignait plus le passage des ans. Approchant du saint, elle se posa tout en ressentant la présence de Hypnos qui était revenu sur ses pas. Cela sonnait l'approche d'une nouvelle ère. Quelque chose d'intense que le dieu avait parfaitement compris avant de dresser une tonnelle de bois, les invitant de la sorte à les rejoindre. Ce qu'elle ferait dès qu'elle aurait échangé ses premiers mots avec Bardamu.

Celui-ci attendait simplement. Sous ses dehors fantasques, il n'en demeurait pas moins courtois envers ceux qui selon lui le méritaient.

Quelques pas et elle le salua en ces mots.

- Bonjour, Bardamu, cela faisait bien longtemps... Je ne pensais plus te revoir et pourtant cela s'est fait. Sache que je n'ai aucune intention belliqueuse envers toi. Je suis même heureuse que ces retrouvailles se fassent en temps de paix.
Revenir en haut Aller en bas
 

[1754] Entretiens avec un vampire (Lydia-Bardamu-Hypnos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-