RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1492] Conquest of paradise!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [1492] Conquest of paradise!   Sam 19 Jan - 20:06

Ostro, l'inénarrable Spectre du Piétinement est né en 1159! Çà vous le saviez! Mais du coup, en 1754, le bougre a pas loin de 545 ans! Et un demi-millénaire passé au service d'Hadès...je vous laisse imaginer le nombre d'histoire et de guerres qu'il a vécu.

Pour cette première chronique, nous sommes en 1492. Certains diront "Ah! Oui!"...les autres...ben! Vous avez qu'à lire la suite. Mais pour changer et vu qu'il s'agit de notre Spectre national, je préfère lui laisser la parole pour vous compter son récit.

Je vous préviens, l'animal n'est pas trop versé par les lettres.



Journal de Guerre Infernal-1492: Mission!-L'embarcation
Citation :
1er Lien Musical
"Signe ici!" Qu'avait dit le gars qui recrutait les marins

"Hein?!" çà, c'est ce que j'avais dit. Ben je comprenais pas ce qu'il disait... Cygne!...Cygne ici!...J'étais tenté de penser qu'il y avait le saint d'Athéna quelque part par là, aussi j'ais regardé partout, mais...rien. Pas de Cosmos puant!

Pis après, le gars avec le drôle de chapeau[un tricorne, mais je savais pas. En plus, j'étais plus habitué aux Uni-cornes], il a dit autre chose:

"D'accord, fais une croix!"Ok!...Cygne...Croix...Ce Gars là, s'il avait pas la tronche d'un saint, je m'en serais mordu les coui****!

"Hein?!" çà! C'est ce que je répondis. Je vous cache pas que sous la soute, plus tard, j'ais essayer le truc là! Celui de se mordre là!...Ben...c'est pas facile!...Et pis çà fais mal!...Très mal même!

"Mon dieu! Comme ce monde est simple. Vas-y! Tu peux embarquer. De toute manière, cette expédition est vouée à l'échec!"

Enfin! Voilà! J'étais membre de l'équipage de la Santa Maria! Une caraque qui devait apparayer pour une expédition hors du commun. Une de celle qui marquerait l'histoire de l'humanité. C'est ce que m'avait dit Hadès quand il m'a dit:

"Bougre d'abruti! J'en ais assez de t'avoir dans mes basques comme un chien puant remuant la queue!

Barre-toi de là!

Va!

...Je sais pas moi.Va voir si des fois ma cruche de nièce envoie pas quelqu'un faire ce voyage stupide dont j'ai entendu parler. Ou alors apporte des tulipes à Poséidon de ma part!...J'en sais rien, fous le camp!"

Des tulipes en hiver?!! Moi, je savais pas au début. Alors comme un benêt, je suis parti dans les champs voir si j'arrivais à en trouver. Et alors, je vous dis pas. J'ais attendu...Attendu! Plusieurs mois même et elle n'est jamais revenu [Ah! j'me goure avec une chanson...pardon...J'vous la mets en lien au cas où^^ Ici]

Pour finir, quand j'en ais eu marre, j'me suis dit:

"Bon ben j'vais faire ce voyage stupide!"

Et voilà! C'est comme çà que je me suis embarqué à bord de la Santa Maria. Il parait que ce bateau marquerait l'histoire des hommes. Et pis y'avait ce commandant, là: Christophe Pigeon!...Enfin un truc comme çà. Un gars complètement givré [Quoi? OUI! OUI! Pour ceux qui en doute, je crois que j'étais bien plus intelligent que lui!]. Ce gars là il parlait d'orange ronde comme la terre...Moi je lui avais répondu que y'avais que les carottes et les salades dans la terre, et qu’elles étaient même pas ronde [Je pouvais pas dire patate, vu qu'elles seraient emmenées des années plus tard du voyage qu'on allait faire et que je savais pas]. ...Des fois, il disait aussi que tout droit, il trouverait le chemin des épices. Moi je lui disais que s'il avait envie de pisser, le mieux c'était de trouver un coin, et pas tout droit. Ben oui! Pisser en marchant, çà le fais pas trop. Pour un peu que t'avances plus vite que tu pisses, ben...tu te fais dessus.

Enfin voilà! Nous étions au port, et y'avais plein de gars comme moi qui se bougeaient pour porter des sacs et le mettre sur le rafiot. A un moment, y'en a un qu'a dit:

"Eh! Toi là!...Tu pourrais nous aider, non?!"

Et moi de lui répondre:

"C'est qu'il m'ont l'air lourd tes sacs là!"

Là, je sais pas pourquoi, mais ils se sont tous fâchés! Ils ont fais la tête en disant des trucs dans leurs bouches que je comprenais pas, et pis ils ont finis de charger

Et pis on a embarqué et le bateau à apparayé. Mais personne ne voulait plus me parler...

C'était au début, çà! Après les choses ont changées, et ils sont tous venus vers moi en pleurant. Mais je vous raconterais la suite une autre fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1492] Conquest of paradise!   Jeu 28 Fév - 19:07

Comme il semblerait qu'il y ait parmis vous des adeptes des récits historiques, Ostro, ce charmant Spectre aux pectoraux plus-que-prohéminents se sent prêt à vous narre la suite de son journal. Ecoutez plutôt...




Journal de Guerre Infernal-1492: La traversée!
Citation :

"Le navire va prendre l'eau! Vite! Souquez matelos! Il faut que coûte que coûte ce navire tiennes bon! Je sais pas vous mais moi, je tiens à revoir ma Vitoria!" Qu'avait dit le gars qui paniquait de voir la Santa Maria secouée comme un prunier au milieu de cette tempête.

Et moi de lui dire:
"Moi aussi, je veux bien revoir ta Vitoria, Uhuhu!" Une phrase qui lui avait pas plu. N'empêche, y'en avait plein qui pensait comme moi, mais qui le disait pas. La différence, c'était qu'Antonio avait peur de moi. Allez savoir pourquoi! J'étais doux comme un agneau. Quand on me parlait mal, je faisais rien d'autre que de donner une grosse baffe.

Moi, je voulais qu'un truc: arriver à terre sans avoir à me mouiller.

...C'était plutôt mal barré.

C'est là que le Capitaine (oui, le pigeon!) montra sa tronche pour dire:

"Il nous faudrait un homme pour aider Filipé à tenir la barre!"

"t'as qu'à y aller, Antonio, Uhuhu! Ta Vitoria sera fière de toi." Que je lui ais balancé.

Je sais pas pourquoi, mais ils se sont tous mis à me regarder...comme si en fait j'aurais rien dû dire, et y aller moi-même. Ils me prenaient vraiment pour un guignol d'Athéna! Comme si c'était dans mes habitudes de rendre service.

Finalement, dans une extrême bonté, j'y suis allez. Surtout que j'avais réussi à négocier 2 barils de rhums, Uhuhu! (En plus de ma ration quotidienne qui était passée à 4)

Donc, me voilà à la barre avec Filipé. D'entrée, il me chauffa les oreils en disant:

"Poste toi là, amigo. Tu seras plus à l'aise de ce côté-ci de la barre!"

*SPRAOUCHHHH!* Ni une ni deux, j'lui faisait comprendre qu'il fallait pas m'insulter (c'était d'ailleurs ce que les autres marins avaient écris sur son cerceuil:"Ci-gît Filipé qui n'a jamais sû qu'il ne fallait pas insulter Ostro")

J'me retrouvais donc à la barre, seul, avec deux barils de rhum. Quand j'eut fini l'apéro, et que l'ensemble de l'équipage eut fini de vomir les diners du mardi, du mercredi et du jeudi aussi, le Capitão vint vers moi pour me dire:

"Mais bougre d'abrutis, tu as complètement dévié de la route initiale!"

J'allais pour lui enfoncer son crâne dans son cou quand soudain la barre me revint en pleine poire, finissant de me mettre au sol (en fait, j'étais tellement fatigué...et pis bourré, que même une mouche m'aurait fait tombé).

*RONNNNFFFFFLLLLL.....RONNNFFFFFLLLLL!*

Quand je me suis réveillé, la Santa Maria avait comme qui dirait naufragée au large d'une terre inconnue: l'Hispaniola (Le nom qu'on lui donnerait plus tard. J'avais suggéré L'Ostroglia, mais personne avait aimé).

C'était le lendemain de Noël! Pour une fois, j'y étais pour rien...enfin, je crois! (y'en avais un ou deux qui disait que mon corps à force de rouler de babord à tribord, avait fini par faire se disloquer la Santa Maria...Pfff! N'importequoi!)

Pour la première fois de l'histoire (mis à part les valeureux Vikings) l'homme posait le pied sur cette nouvelle terre.

Savez-vous ce qui s'est passé ensuite?...Attendez, que je retrouves mes notes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1492] Conquest of paradise!   Dim 18 Déc - 20:20

Bon! Je vous cache pas que reprendre le récit historique de cette épopée est un vrai défi en soi. Il va me falloir quelques mois pour retrouver la plume du Bulldozer du Mekkaï. Mais c'est aussi un bon exercice pour ce bon vieux Ostro!
Et pis...quand même...l'idée de ce récit est tout bonnement génial, faut l'avouer. La suite donc!





Journal de Guerre Infernal-1492: Terre!!!
Citation :
Terre!
Un oeil, puis l'autre! Finalement Ostro parvint à rouvrir les yeux. Lentement il tourna la tête, d'un côté, puis de l'autre, histoire de se repérer. Le géant poussa ensuite sur ses deux bras, pour relever son corps musclé du sable qui l'avait acceuilli ce tantôt. Lentement, en même temps que l'action, les grains de sables laissèrent apparaître la musculature bien connu du puissant chauve.

"Ok! Chui où là? Et y se passe quoi?"


Tout en se relevant, le Molosse du dieu le plus sombre de l'Olympe, toussota un peu. Une grosse glaire mélangée à du sable finit par libérer ses poumons.

"KEUH!!!    KEUHEUHHHH!!!"

Une fois soulagé, il repris "Saleté de sable! Je déteste le sable" grommela-t'il.

En même temps, qui n'avait jamais vu le Spectre du Rhinocéros ronchon?
C'était un peu comme sa signature...çà, et la Grosse Baffe! Une Baffe si légendaire que plus tard on en retrouverait une trace sur une dalle en forme d'étoile dans une belle rue d'Hollywood, juste à côté d'une Pou*Pardon une star du nom de Marilyne Monroe [Mais çà, c'est une autre histoire! Avant celà, laissons le temps au Gros Molosse de traverser les âges et de répendre la terreur, à défaut du Mekkaï, sur Terre!!!]

Soudain, de drôles de son éveillèrent l'esprit du vieux guerrier aguérrit.

"GLOU GLOU GLOU!"

C'était comme des gloussements pâlements imités. En même temps, jusque là, dans le vieux monde les gloussements étaient plutôt rares. C'est ce qui éveilla les soupçons du Colosse.

"Glou Glou Glou?!!" Fit-il amusé.

"Nan, mais on me la fais pas à moi!Quel est le sombre crétin qui éssaie d'imiter le bruit d'une bouteille que l'on verse à terre?" [Moui, pour le son du robinet on repassera. C'est pas que y'en avait pas, c'est que surtout Ostro restait très limité dans ses références]

Ni une, ni deux, un puissant bras vint attérir au beau milieu d'une fougère éxotique. Un cou se retrouva aussitôt emprisonné de l'imposante main spectrale.
"[Du dialecte de l'époque]Mala! Mala! Uncaya!"

"Quoi?" *SPRAOUCHHHH!* Un rocher qui passait par là et qui n'avait rien demandé à personne servit d'autel de sacrifice sur lequel vint s'écraser l'indigène!

Pour la première fois, un homme [Oui, je sais, Spectre est plus éxacte]venu de cette bonne vieille Europe, vint rencontrer [Et prouvez moi que ce sont les Ases les premiers avec un récit aussi Dantesque que celui-là!] un Indigène de ce qui serait appelé : "Le Nouveau Monde"
Une chose était sûr: Les pauvres autochtones étaient bien, avant l'arrivée du Mastodonte.

Mais, mise à part les vils massacres et autres tortures perpétrés gratuitement au nom de...non! Au simple bon vouloir de la brute épaisse,  vous ais-je raconté son voyage à Cuzco?
Non! restez donc attentif car de ce périple vous n'oublierez rien

Citation :
HRP: Incroyable comme on perds avec le temps! Je vous laisses juges, mais n'abandonne pas pour autant





Dernière édition par Ostro le Sam 14 Jan - 23:41, édité 2 fois (Raison : Un Gros nul m'a subtilisé mon stylo!^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1492] Conquest of paradise!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1492] Conquest of paradise!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-