RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   Jeu 11 Avr - 17:05

:: Le Fond des Abysses :.

→ Entrée du Royaume Sous-Marin.
La lumière pourpre envahit son champ de vision. Il eut la désagréable impression de pénétrer dans une mer de sang, l'espace d'un instant. Cela lui arracha un frisson. Ce n'était pas qu'il en ait peur, mais sa vue lui inspirait toujours la même répulsion instinctive. Le sien n'y faisait pas exception et c'était la raison pour laquelle il lui était si éprouvant d'avoir recours au Crimson Thorn – en dehors des quantités extravagantes que celui-ci pouvait parfois consommer s'il n'y prenait pas garde. Cependant, ce que la plupart des gens ne savaient pas, c'est que s'il évitait le plus petit saignement, c'était aussi pour eux. Ce n'était pas le moment de faire encore plus de victimes, et il était bien placé pour savoir à quel point cela pouvait être rapide s'il diffusait dans l'air de son sang empoisonné. Aussitôt qu'il eut posé le pied en dehors de la colonne de lumière, le Roi des Ronces s'aperçut que tous n'avaient pas été envoyés au même endroit.

Et à en juger par le relief qu'il pouvait distinguer depuis sa position, il était bien au-delà des piliers que les Généraux de Poséidon étaient censés protéger. Loin de Mary également, laquelle avait dû se jeter dans la bataille pour étioler la colère et l'incompréhension qu'il avait fait naître en elle bien malgré lui. Ne pas être à ses côtés l'inquiéta et le soulagea tout à la fois : le moment n'était pas encore venu pour lui de reparaître. Le temps qui les séparait de leurs retrouvailles serait aussi celui qu'il lui fallait pour qu'elle se fasse à cette idée – pour peu que cela lui soit encore possible. Mais il voulait y croire. Oui, il y avait encore en elle cette once de désir, cette volonté d'être heureuse. Il en était intimement persuadé. Mais... Était-il seulement capable de la susciter ? Il serait bientôt fixé. Non sans avoir ressassé cette pensée pendant un bref instant, il procéda à un rapide tour d'horizon.

Même si certaines d'entre elles étaient aux antipodes de sa position actuelle, il pouvait sentir les énergies de ceux qu'il connaissait éclater de part et d'autre du sanctuaire sous-marin. Cela le rassura quant à leur sort et ne fit que l'encourager à débusquer chaque ennemi qui pourrait se trouver dans les environs afin de les rejoindre au plus vite. Sa présence n'était pas ici, mais auprès de la déesse Athéna – et ce même si ses pouvoirs divins semblaient pour l'heure n'être plus d'actualité. Même si les apparences était contre eux, il continuait de croire en elle et de se battre au nom de la vérité. En levant les yeux vers les cieux où le cosmos était anormalement concentré, il put voir que les Saints qui l'avaient devancé avaient eux aussi ressenti le besoin de faire savoir qu'ils étaient en bonne santé. Les paroles du Bélier lui revinrent en mémoire une fois de plus.

Sa main se leva à la verticale et il projeta une infime partie de son énergie vers le ciel artificiel dont s'était dotée la capitale des Marinas il y a de cela plusieurs centaines d'années. Aux côtés de la constellation que Shion y avait fait figurer irradiait désormais celle des Poissons, brillant de toute la luminosité de son cosmos doré. Il doutait que ses compagnons d'armes y voient un grand intérêt, puisqu'aucun d'eux ne le connaissait – il y avait veillé. Mais si la divinité aux côtés de laquelle il était venu ici pouvait en être quelque peu rassurée, ou si Mary se donnait la peine malgré son état de nerfs de s'en inquiéter, ce n'était pas si cher payé. Une fois que ce fut fait, il se mit en but de fouiller les alentours. À ce qu'il avait cru voir – ou plutôt sentir – la plupart de ceux qui avaient aussi franchi le portail avaient été répartis en groupes de deux ou plus. Cela voulait sûrement dire qu'il n'était pas le seul à avoir atterri ici.

Même si une part de lui aurait préféré que ce soit le cas, il aurait alors été fort en peine de s'y retrouver. Et tant qu'à ne pas être seul, autant faire cause commune pour peu que celui qui se trouvait ici y soit disposé. Ce n'en serait que plus rapidement terminé. Tandis qu'il s'aventurait plus avant dans le Temple où le faisceau écarlate l'avait transporté, le Chevalier d'Or aperçut la silhouette de celui qu'il était venu chercher. Jack O'Bannon. Pour l'avoir vu partir avec Mary, il s'attendait à ce qu'il soit resté avec celle-ci, mais de toute évidence leur mode de déplacement en avait décidé autrement. Le Saint des Poissons sentit un léger malaise s'emparer de lui alors qu'il progressait dans sa direction. C'était à n'en point douter la dernière personne qu'il aurait cru voir à ses côtés, à plus forte raison qu'il se faisait lentement à l'idée qu'il devrait attendre la fin de la bataille pour connaître « la réponse ».
Quel est cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2974

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   Ven 12 Avr - 1:28

Dans un souci de tranquillité, Jack avait téléporté son "gendre" avec lui dans le temple sacré de Poséidon. Il regardait autour de lui les immenses piliers de marbre blanc zébré de corail bleu, les grandes tentures bleues serties de brocard d'or symbolisant le trident du Dieu des Océans qui couvraient les interstices des piliers dans le grand hall qui menait à la salle du trône et aux appartements impériaux. Sur la droite, des marinas de plus de deux mètres chacun veillaient sur les entrées en portant des écailles dorées avec une cape blanche tenues sur leurs épaules comme l'étaient les membres de la garde royale de Poséidon. Le vieil homme à la longue chevelure blanche et habillé en haillons grommelait en voyant le serviteur d'Athéna en train de faire briller les étoiles dans le ciel, non pas qu'il trouvait pas ça joli, mais c'était un comportement de bonne femme en y pensant et cela le faisait pas rire des masses pour un gus qui prétendait épouser l'une de ses filles.

Il le laissa dans ses rêves pour avancer de quelques pas et vit une ombre se faufiler devant lui pour laisser apparaître un homme de grande taille et en habit d'officier du sénat impérial. Il portait une grande tunique blanche avec des laticlaves bleues qui représentaient bien son rang dans l'ordre équestre du palais du Seigneur des Mers. Il était peu connu de la part des étrangers que le complexe architecturale qui entourait le Temple était le centre nerveux des Atlantes et que la déesse Amphitrite l'avait protégé fortement avec ses sœurs les néréides. Jack se demandait bien pourquoi un sénateur atlante était venu devant lui, un patriarche de l'une des familles les plus anciennes d'Atlantis, avec un tel manque d'étiquette. Non pas qu'il s'en foutait un peu, mais il estimait que l'ordre des choses devait être respecté quand le besoin s'en faisait sentir.

" Seigneur O'Bannon, on ne vous a pas vu séant depuis des siècles...

- Arrêtes ton cérémonial le cul terreux de mon cul ! T'es ici pour me traire au luron ou tu veux que je te tasse dans ta robe de soie blanche pour en faire un savon pour mes fesses ?

- Euh...

- Ouais, bah fermes là connard ! J'ai besoin de toi pour un truc tiens, tu vois, je suis avec un petit con qui vient d'apprendre à jouir et je dois avoir besoin d'accéder à la bibliothèque impériale du Sénat !

- Bien, suivez moi Monseigneur ! "


Le sénateur fit une légère courbette et s'avança suivi de Jack qui ne pouvait s'empêcher de sourire sans se contrôler d'un air mauvais. Il savait pourquoi il était ici et le jeune chevalier d'or allait lui donner un bon coup de main en la matière. A plusieurs ce serait plus facile de trouver des informations sur le Masque et ses sbires, il savait que ce dernier disposait d'anciens chevaliers d'or sous ses ordres avec des anciens marinas qui avaient trahis. Il voulait en savoir plus sur ce prétendu conseiller qui secondait depuis près de six ans le Masque dans ses délires de bonne femme frigide. Il se retourna alors vers le chevalier pour voir s'il l'accompagnait quand il entendit sa question d'une connerie sans nom.

" Et bien ma pucelle ! T'as pas compris ou t'étais ? Soit tu es con et je comprends pourquoi ma fille t'a choisi, soit tu es encore plus con et je comprends encore mieux pourquoi elle t'a choisi... Bon, vais répondre car sinon tu vas me faire chier l'anus à me poser des questions existentielles sur cet endroit. Nous sommes ici dans le grand Hall marin, celui qui mène directement à la salle du trône de Poséidon mais aussi à tous les bâtiments qui l'entourent comme le Sénat, la salle des gardes royaux, les appartements impériaux, les portes sacrées des Ecailles des Mers suivant leur grade et affiliation... Et enfin la bibliothèque Atlante où tout est retranscrit chaque minute et fait de notre Empire depuis al chute d'Okhéanos dans ce monde sous les flots ! Ca réponds à tes questions ma poule ? "

Dans un grand sourire, le patriarche continua son chemin sans demander son reste en direction de la bibliothèque atlante. Il fallait trouver des informations et vite, il venait de sentir que le cosmos divin de Poséidon venait de se prendre une de ses baffes et il fallait agir pour calmer les connards qui se croyaient assez forts pour faire chier les véritables maîtres de la maison !

Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   Lun 20 Mai - 1:02

:: Le Fond des Abysses :.

Pour l'avoir déjà entendu sur le bateau, Celsius savait que son interlocuteur n'avait strictement rien d'un modèle de politesse, mais il ne pensait pas que c'était à ce point. À n'en pas douter, Mary avait de qui tenir. S'attendant à une telle répartie, le Saint des Poissons ne s'en formalisa pas. Ce n'était encore que leur premier échange, et il avait tout intérêt à s'y habituer s'il était appelé à faire partie de la famille. Ce Jack était un personnage haut en couleur, et il l'avait tout de suite compris. Pourrait-il pour autant s'en accommoder, et à plus forte raison se procurer sa bénédiction ? Tout était encore à faire mais s'il avait pu convaincre sa fille, pourquoi le père ne pourrait-il pas se laisser persuader lui aussi ? Une main sur la taille il observa la pièce dans son ensemble à la dérobée, tentant tant bien que mal de s'y retrouver. L'endroit était d'une facture exceptionnelle qui ne faisait que souligner le prestige de cette structure, lui confirmant que son éventuel futur beau-père disait vrai.
Je ne suis jamais venu au Sanctuaire Sous-Marin. se justifia-t-il.
Ce n'était pas tout à fait vrai, mais le peu qu'il en avait vu ne lui permettait pas d'affirmer qu'il connaissait l'endroit. Et celui-ci encore moins. Lui qui s'attendait à être téléporté en plein coeur d'une bataille acharnée... Comment aurait-il pu se douter que sa destination serait l'un des lieux les plus illustres que le domaine de Poséidon ait à offrir ? Et surtout, n'était-ce vraiment dû qu'au hasard ou avait-il délibérément choisi de l'y emmener ? Après tout, c'était lui qui avait conçu le sortilège qui les y avait menés. Mais das ce cas, pourquoi Mary ne serait-elle pas là elle aussi ? Il se demanda ce qu'il était advenu d'elle et surtout si elle se portait bien. En ces temps difficiles, le royaume aquatique regorgeait de périls. Elle était forte, plus que lui, même, mais cela ne la mettait pas à l'abri du danger. Aussi, quel que soit celui sur lequel elle ait pu tomber, tout ce qu'il pouvait lui souhaiter était de bien s'en tirer. Mais étrangement, alors qu'il songeait à cela, son coeur se serra.

Cela ne venait pas de lui, il s'en rendit compte aussitôt. On lui avait raconté autrefois que le cosmos tisse entre les Chevaliers des liens étroits et que ceux qui faisaient partie de cette « toile » pouvaient ressentir avec presque autant d'intensité ce que leurs compagnons devaient traverser. N'ayant jamais vraiment eu l'occasion de se rapprocher de qui que ce soit, sinon elle, en identifier la cause n'était pas bien ardu, mais encore fallait-il savoir de quoi il pouvait être question. Son regard se perdit dans le vague un bref instant alors qu'il étendait ses sens désespérément pour tenter de trouver sa localisation, mais sa tentative s'avéra infructueuse. Il se trouvait sans le savoir retranché derrière le dôme des Néréides, et sa cosmo-énergie n'était pas en mesure de passer outre cette frontière. Tout Gold Saint qu'il soit, celle-ci était l'oeuvre d'un Dieu.

Faute de pouvoir se renseigner, du moins devrait-il faire en sorte de ne pas y penser. Elle s'en tirerait très bien toute seule, elle l'avait déjà prouvé. Et puis, si elle avait pu se débrouiller sans lui durant toutes ces années, ce n'était pas maintenant que cela allait changer. Mais malgré ses efforts pour s'accrocher à cette idée, le Roi des Ronces avait la sensation que Mary avait besoin de lui plus que jamais à cet instant. Peu habitué à cette forme nouvelle d'empathie, il ne sut à quel point il pouvait s'y fier et préféra donc croire que ce n'était qu'une impression, même s'il n'en fut pas totalement rassuré. Néanmoins, Jack O'Bannon l'avait emmené ici pour une bonne raison et de le décevoir, il n'était point question. Et puis le vieux forban n'aurait sans doute pas accepté et encore moins apprécié qu'il essaie de se débiner.

Comprenant quelle était son intention, Celsius se lança sur ses traces, s'aventurant au sein de ce formidable concentré de connaissances d'un pas circonspect. Le savoir rassemblé ici devait être ancien et fragile, et il n'était qu'un profane dans ce sanctuaire qui n'était pas et ne serait jamais le sien. Que Poséidon l'ait adopté n'y changerait rien. Bien qu'il ne s'y sente nullement à sa place, il devait faire fi de ses états d'âmes s'il voulait être d'une quelconque utilité à celui qui avait selon toute vraisemblance précédé son amante au titre de Sirène Maléfique. Et force était de constater qu'elle convenait mieux à Mary qu'à son père : l'homme n'était pas vraiment l'image même que l'on se faisait de ces créatures de rêve. Passé l'étonnement, l'empoisonneur se morigéna pour avoir été capable d'une telle réflexion en cette période troublée.
Pourquoi moi ?
La question méritait tout de même d'être posée. Car, il en était à peu près sûr désormais, c'est de son plein gré que son vis-à-vis l'avait amené ici. Était-ce uniquement en raisons du lien qui l'unissait à sa fille ? Ou avait-il vu en lui des qualités qui lui permettraient de remplir avec plus d'aisance cette mission très particulière ? Dans ce dernier cas, ce ne serait pas sans le rassurer sur les chances qu'il avait d'être accepté. Il se faisait une idée assez précise de ce qu'ils étaient venus chercher, mais d'autres personnes parmi celles présentes à ce moment-là, à commencer par Shion, auraient probablement été plus qualifiées. Avant qu'il n'ait pu obtenir de réponse, le sol se mit à trembler avec une telle violence que même lui faillit en perdre l'équilibre. Une telle secousse ne pouvait pas être naturelle, encore moins en survenant à ce moment précis.

Il sentait dans ce tremblement de terre une puissance divine, ce qui ne pouvait vouloir signifier qu'une chose : l'une des divinités présentes était sur le point de se déchaîner. Mais pourquoi ? Il ne pourrait le savoir avant d'être sorti de là, et n'y vit qu'une raison supplémentaire de hâter leurs recherches. D'ordinaire, son premier réflexe aurait été de demander si tout allait bien à la personne qui l'accompagnait mais doutait fort que le père de sa dulcinée apprécie la sollicitude dont il pourrait faire preuve à son endroit. Néanmoins quelque peu bousculé, le Roi des Épines sentit que sa plaie au bras s'était rouverte et fit de son mieux pour en resserrer le bandage avant qu'elle n'imbibe plus avant le tissu de son sang empoisonné. Il avait cédé sa cape à une petite Marina pour l'aider à se remettre du choc émotionnel engendré par son premier meurtre et ne pourrait donc pas renouveler le pansement aussi facilement.

S'apercevant que Jack avait eu tout le loisir de constater son étrange attitude, il reporta son regard sur lui tout en espérant être suffisamment à distance pour ne pas être affecté par ses propriétés. À moins d'un contact direct, il ne courait pas grand risque au vu de sa puissance, mais l'expérience n'en serait point agréable pour autant. Une fois le pan de tissu solidement resserré pour minimiser l'écoulement il reprit sa marche comme si de rien n'était, la mine impassible, pour ne pas lui laisser le temps d'y accorder plus d'attention. Cela ne le concernait en aucune manière. Ces fameux Liens Écarlates l'avaient toujours embarrassé, et il n'aimait guère que qui que ce soit s'en soucie. L'ancien Général ne faisait pas exception, aussi se garderait-il bien de s'étendre sur le sujet... Si du moins il n'était pas déjà au courant.
Ce n'est rien. Continuons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2974

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   Lun 27 Mai - 18:13

" Pourquoi toi ? Disons que ce n'est pas uniquement à cause de ma fille, non, disons que tes connaissances en matière de plantes vont nous servir... "

Jack ne répondit pas plus en ouvrant une grande porte en bois incrustée des sceaux de Poséidon. Devant eux, une vaste bibliothèque leur faisait face, des centaines d'étagères avec des ouvrages et des parchemins posés avec soin par les scribes de l'antique cité marine, une immense statue du Dieu Triton était devant eux en train d'ouvrir ses bras de marbre pour inviter les arrivants à la connaissance. Le vieux forban se dirigea alors vers l'une des ailes de la bibliothèque et fit quelques pas en lisant avec attention les reliures des livres. Il en arriva finalement à un livre relié d'or et de cuir vert marron. Il le retira et souffla un peu dessus pour faire voler la poussière accumulée au cours des années, des lettres d'or se dévoilèrent avec les quelques bougies de cosmos qui luisaient en permanence dans les lieux.

" Libram Lilium... Voyez vous cher ami, je sais que votre frère, un ancien Guerrier d'Asgard était un maître dans ces fleurs mais... Si le mythe d'Asgard en fait une fleur douce et protectrice, il n'en est pas de même dans les mythes grecs, ils sont ici synonyme de mort la plus longue et éprouvante, celle qui tue sans le dire... Nous avons le devoir de trouver comment et pourquoi le domaine du Masque est entouré de ces fleurs venant tout droit des enfers ! Il existe une solution, une arme que le seigneur Poséidon n'a pas usé depuis des années et nous allons le faire, je vous en apprendrai les bases, votre magie du sang combinée à la mienne sera parfaite.... Savez vous ce que sont les Lotophages ? "

Les Lotophages ? Plantes mythiques nées du sang de Poséidon sur une île, possédant le pouvoir d'éteindre les mémoires et les pensées des Hommes. Cette plante ne tuait pas, elle redonnait la chance de repartir, de se reconstruire moralement et spirituellement. Cependant, elles étaient toutes aussi dangereuses si on les employait sans vergogne. Il fit quelques pas alors pour poser l'ouvrage sur une table de lecture à proximité. A l'intérieur, il y avait le rituel permettant de refaire naître ces plantes maudites et quoi de mieux que deux sangs mauvais pour y arriver. Jack avait longuement enquêter sur le Masque et avait été surpris d'apprendre que cet ancien Capitaine de Poséidon, connu pour sa Dévotion, avait changé de camps tout à coup ! Il avait compris alors que les plantes que faisaient pousser le conseiller du Masque était la raison de tout cela, elle créait des illusions permettant de faire perdre leur ennemi dans un désert froid et meurtrier.

Alors que Jack expliquait le processus au jeune chevalier d'or des Poissons, des bruits de pas se firent entendre soudainement. Un homme à la longue chevelure bleue et au regard violacé venait de rentrer dans la salle et sa tête se tourna vers Jack qui se retournait vers lui au même moment. L'homme portait une Ecaille resplendissante, aux couleurs dorées comme l'orichalque, on aurait dit pendant un moment les Ecailles du Dragon des Mers mais elle était un peu différente, Jack reconnut de suite l'Ecaille du Cyclope, fils de Poséidon, et savait que cela n'augurait rien de bon ! Il repoussa le jeune Saint à toute vitesse dans l'une des travées de la bibliothèque en criant dans sa direction...

" Celsius ! C'était bien la première fois que Jack parlait au jeune chevalier par son prénom ! Cet homme est le père d'Haiken et l'ancien grand Prêtre de Poséidon de l'ancienne génération, tu dois partir auprès du chevalier d'or du Bélier, il a dans son armure l'essence du Seigneur Astre, tu auras besoin de lui ! Unissez vos deux cosmos en usant de la poussière d'étoiles qui nait de vos deux armures !

- Tu crois que je vais te laisser partir avec ce jeune Saint pauvre fou d'Irlandais ! Golden Triangle !

- Tu crois que je vais te laisser faire ! Bloody sentence !


Les deux cosmos s'entrechoquèrent avec une telle puissance que le chevalier d'or fut balayé comme un fêtu de paille. Voir la technique légendaire du premier Général de Poséidon relevait de la chance... ou non ! Car voilà que des que le chevalier frappa le mur que plusieurs triangles d'or se formèrent autour de lui pour tenter de lui arracher les membres. L'ouverture de dimensions à si petite échelle et de manière chirurgicale ne présageait rien de bon, quand, brusquement, une main se posa sur son épaule. Jack était là, aspirant les triangles sur sa propre chaire, on pouvait entendre les craquements de ses os et de ses muscles dans toute la salle.

Un simple sourire. Ce fut la dernière chose que laissa l'ancien Guerrier de Poséidon avant de balancer le chevalier d'or dans un pilier de sang pour le faire quitter les lieux. Dans un rugissement, le jeune saint vit une main traverser le corps de Jack qui explosait dans tous les sens. L'ancien Pretre de Poséidon voyait alors disparaitre sa proie sans pouvoir rien faire, il hurla quelque chose mais cela était devenu inaudible pour lui déjà.

Dans le pilier de sang...

Alors que le voyage spatio-temporel faisait son œuvre, une voix se fit écho dans le cœur du chevalier des Poissons. Une voix douce et en même temps forte d'émotions quasiment palpables. Un visage se forma lentement dans le néant sanguin pour voir des yeux et des lèvres apparaitre ensuite.

" Chevalier ! Tu leur diras que je les aimais de tout mon cœur... On se reverra dans une autre vie... "

Le visage disparaissait dans un moment de tristesse et de solitude.... quand le sang se mit à sécher brusquement, le passage expulsa son hôte pour l'envoyer au pilier de l'océan Indien !

Citation :
HRP : Mort de Jack O Bannon ! Celsius a le live des Lotophages et il est téléporté au pilier de l'océan Indien !
Revenir en haut Aller en bas
Pséma


Black Saint
avatar

Messages : 36
Armure : Bélier

MessageSujet: Re: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   Lun 17 Juin - 16:16

Citation :
→ ???
Le silence était retombé.  
Un silence de mort.

La destruction avait tout emporté, sans distinction. Ne restait plus debout que l'auteur de ce chaos : celui qui en avait été victime ne se relèverait plus jamais. Quelle ironie que de périr noyé dans son propre sang quand il avait tout au long de sa vie été son plus fidèle allié. Nulle lumière ne paraissait vouloir se risquer à baigner la scène de ses rayons de peur de ce qu'elle pourrait dévoiler. Ici, il n'y avait plus qu'ombre et obscurité. Le seul éclat doré qui aurait pu les illuminer s'était volatilisé avant d'avoir pu s'éteindre, mais ils ne tarderaient pas à le retrouver... Oui, seul demeurait debout parmi les décombres le porteur de l'Écaille du Cyclope, instrument de mort et de tragédie. Un ami et allié sur lequel Pséma pouvait compter. Le Noir Bélier apparut dans un flash de lumière, reprenant pied dans cette absurde réalité.

Seul.

Ce qu'il était advenu du Chevalier de la Balance demeurait un mystère. Lui seul savait où le trouver. Lui seul savait s'il était encore temps... Mais une chose était sûre : il était à présent entre de bonnes mains. Seul le rôle qu'il lui restait à jouer restait encore à déterminer. Mais Pséma avait vu en lui le parfait candidat au sacrifice, et n'avait dès lors plus pu s'en détourner. L'on pouvait néanmoins voir pendant contre son flanc l'une des épées d'or qu'incluaient les Douze Armes de la Balance, ce qui ne pouvait que laisser penser qu'il s'en était emparé... De gré ou de force. Ce qui était advenu des onze autres n'était néanmoins connu que de lui. Mais il saurait en faire bon usage, nulle crainte à avoir... Le regard de Pséma parcourut la pièce et devina sans peine que le Golden Triangle avait accompli son oeuvre.

« La vieille étoile s'est éteinte en explosant pour illuminer l'avenir, mais n'a su trouver qu'un espace vide et froid... L'astre d'or s'est échappé et traverse désormais une nuit sombre et pleine de terreurs dont personne ne viendra jamais le réveiller. La roue du destin s'est remise à tourner mais aucun n'a le droit d'y entrer. Le Gardien des Secrets ne laissera rien ni personne y pénétrer. L'histoire est peut-être déjà écrite, mais son encre n'a pas encore séché. »

Le message était on ne peut plus clair, pour qui connaissait Pséma – du moins assez pour déchiffrer cette absconse manière de parler acquise au fil des âges. Même si ce n'avait été le cas, le regard qu'il lui lança à la dérobée aurait suffi à le lui expliquer. L'Usurpateur avait certes rempli son office plus souvent qu'à son tour en éliminant la gêne potentielle que représentait Jack O'Bannon, mais il avait encore un travail à lui confier dont aucun de ses frères n'aurait pu se charger. Lui-même avait fort à faire avant de pouvoir se reposer. Les préparatifs n'étaient pas encore achevés. Et pour qu'aucun ne puisse interférer, il convenait de les arrêter. Il n'y avait qu'ainsi qu'il aurait la certitude de ne point les voir briser la vague de l'implacable destinée. N'eut été la sienne, il s'en serait chargé, mais c'était ailleurs que son propre chemin le mènerait. Il posa l'index sur ses lèvres pour lui intimer le silence.

« Ils arrivent. » murmura-t-il dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: .: Le Fond des Abysses ~ xJack :.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.: Le Fond des Abysses ~ xJack :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Temple de Poseidon-