RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Sam 25 Mai - 11:32

Arrow Antarctique

Se téléportant à quelques encablures du combat entre Poséidon et les chevaliers noirs, Mü ne savait plus quoi penser de tout cela. Les dieux s'affrontaient dans un maelstrom de Cosmos et il sentait bien que ce n'était pas réellement sa place. Regardant autour de lui, il vit que le temps de la tranquillité n'était pas encore venu, entre Athéna qui revenait en quelque sorte à la vie et Poséidon qui semblait absent. Il ne voulait pas intervenir dans les affaires de ce rang et se contenta d'observer les techniques des alliés d'aujourd'hui. Inutile de faire la fine bouche, les techniques employées ici étaient d'une puissance égale sinon supérieure à celle de son père.

Ses sens se portèrent ensuite sur le chevalier noir du Bélier. Surpris de voir cela, il se devait de prévenir son Maître de la situation rapidement, et le fait de le voir partir avec Dohko "sous le bras" ne lui disait rien qui vaille. Ses sourcils se froncèrent quand l'ennemi disparut et le jeune apprenti concentra son cosmos pour envoyer un message mental à son Maître dans les plus brefs délais.

" Maître, je ne voulais pas intervenir dans votre combat mais les informations que je viens d'obtenir ici mérite certainement votre attention ! Poséidon semble être devenu roux et son cosmos a considérablement changé, je dois aussi vous prévenir qu'il y avait à l'instant devant moi un chevalier noir du Bélier au nom de Pséma et il vient de partir en enlevant le seigneur Dohko ! Je ne sais que faire, tout cela me dépasse un peu et j'ai pensé que vous deviez être au courant de tout cela.... ah enfin, bonne nouvelle, notre Déesse semble avoir retrouvé toute sa puissance ! "

Une fois son message délivré, il se demandait bien quoi faire ! Assister à tout cela sans pouvoir agir l'ennuyait mais il s'était déjà assez dévoiler dans la journée et ceci devant un des Généraux de Poséidon. Il ne voyait pas non plus le Corbeau et son cosmos semblait inexistant, la nature de ce chevalier l'intriguait et ses pensées allèrent vers elle pour tenter de la retrouver sans succès... C'est alors qu'il ressentit un cosmos derrière lui, il ne se retourna pas et serra les poings pour être prêt à disparaitre dans la seconde.

"Qui va là ?"

Ses yeux scrutaient en même temps les alentours au cas ou des alliés de ce Bélier noir. Autour de ses épaules, un léger cosmos glacé se développait lentement... On ne sait jamais !

Citation :
HRP : petit post pour introduire le topic ^^



Revenir en haut Aller en bas
Suoh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 978

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Jeu 30 Mai - 20:09

=> Ombres du Regret, Pacifique Nord.

La téléportation, un don remarquable, qui pouvait être considérée bien plus surnaturelle que le cosmos. Mais, Suoh lui s'en fichait totalement. Ses sens affutés lui suffisaient complètement, et ces derniers étaient bien plus utiles qu'une panoplie de pouvoir à durée limitée.
Dans un second bond écrasant, il s'écrabouilla sur plusieurs restes de piliers. La roche avait déchiré ses vêtements, et les pointes de ces derniers avaient fait sortir un liquide rougeâtre de son corps, du sang.
Peu lui importait, il allait seulement aider les marinas, enfin c'est ce qu'il se disait en espérant tomber sur une personne totalement passive.


« Tu ne peux pas m'échapper, gamin. Je peux t'entendre et je pourrais te retrouver même si tu te cachais. Cracha-t'il sans aucun excès de colère. Il était seulement fier de sa force aussi faible soit-elle. »

Dans un autre saut, il glissa sur le sol s'échappant au fur et à mesure aux lois de la gravité. Ce n'était que minime, mais on aurait dit un oiseau au vol avec de légères suspensions. Comme un fougueux serpent invisible, il se retrouva sans encombre derrière le jeune saint. Ses dons de filature couplée à sa furtivité auraient pu avoir raison du saint. Mais, ce n'était pas un ennemi, c'était ce qu'il ressentait.
« Quelle belle politesse, mon cher. Généralement, on donne son prénom d'abord... » Souffla-t'il gentiment sans aucune pensée hostile. « Bref. futur marina de Poséidon, subséquent le fait que je serais le meilleur guerrier paresseux du Dieu des mers. Et je m'appelle Suoh ! Enchanté mon garçon. »

Suoh ferma les yeux. Il savait qu'il n'avait rien à craindre du jeune saint. Il laissa ses oreilles s'occuper du reste.

« Nul ennemi dans les environs... Sauf ce Pséma. Un être dénué d'intérêt selon moi. Il ne mérite pas qu'on s'intéresse à lui. Mais, bon, il semblait très important aux yeux d'Athéna... Je crois. »

Il rouvrit les yeux afin de mieux observer cette personne qui se trouvait devant lui. Il n'y avait aucun ennemi aux alentours.

« Je ne suis pas là pour me battre, mais... Si c'est ce que tu recherches. »

Il se posa sur un morceau de roche et écouta son opposant.


[ Je m'excuse pour mon retard. J'ai eu plusieurs problèmes d'ordinateur, mais aussi de nombreux travaux à effectuer. ]
Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Jeu 30 Mai - 22:36

Un sourire au coin des lèvres, Mü se demandait comment répondre à ce jeune homme sans qu'il fonce vers lui toutes griffes dehors. Le voir se faufiler à travers les roches comme un serpent démontrait certaines capacités à ne pas ignorer dans la situation présente. Il était vrai que les Marinas étaient assez nerveux à cause de leur guerre et voir apparaitre une nouvelle personne derrière leur dos n'avait pas dû les calmer. Fermant les yeux un bref instant, il prit le temps de bien peser le pour et le contre pour répondre à son interlocuteur un peu brutal dans le style. La suite ne se fit pas attendre, il se présenta et cela avait le mérite de l'originalité. Le guerrier le plus paresseux de Poséidon ? Les prunelles opalinescentes de Mü l'observaient et son ton était de nature à ne pas mettre de diplomatie dans l'immédiat, une certaine morgue s'échappait même de sa bouche en le considérant comme un petit garçon. A cela, le disciple du chevalier d'or du Bélier comptait répondre en calmant immédiatement un possible conflit, tout comme son maître et son père, il exécrait les conflits si on pouvait les éviter... sauf si... Il se décida enfin à avancer vers lui pour se présenter par un hochement de tete en salutations.

" Salutations, je suis Mu de Fragrance, disciple du Chevalier d'or du Bélier ! "

Au contraire de Suoh, Mü cachait sa force par un simple sourire. Il avait reçu des ordres assez stricts de son Maître lui interdisant de rentrer dans tout combat et de veiller sur sa sécurité en premier lieu, c'est ce qu'il avait bien en tête à ce moment là. Avant d'embrayer sur la suite, il tourna la tête pour observer en contrebas que le Dieu des Océans était revenu dans un état normal. Son cosmos se répandait dans tout le Sanctuaire Marin et il avait ouvert un portail pour se préparer à partir avec Athéna vers un endroit inconnu. L'apprenti de Shion se demandait bien quoi faire mais après tout, il y avait encore Liana du Loup et des Guerriers de Poséidon dans la place. Son principal dilemme venait de l'enlèvement du Chevalier d'or de la Balance et cela n'était pas de nature à le rassurer dans les secondes à venir. Il aurait bien voulu les suivre mais l'arrivée de ce guerrier "paresseux" de Poséidon l'inclinait à ne pas quitter les lieux sans un minimum de courtoisie.

" Je ne suis pas d'accord avec vous, voir un puissant chevalier d'or se faire enlever par un Chevalier Noir n'est pas de nature à le rendre insignifiant pour moi ! De plus, il est lié a priori à la situation de vos terres en proie à la guerre civile, non, je ne pense pas qu'il faille le mésestimer dans le cas présent... Quand à me battre.... Je n'en vois pas l'utilité car nos deux Sanctuaires sont alliés, et je ne vois pas votre Dieu vous autoriser à porter la main sur cela sans réaction de sa part, il ne sera pas clément deux fois ! "

Sa dernière phrase avait été marqué avec attention. En effet, il voulait bien signifier que Poséidon ne laisserait pas passer une telle attaque contre son serment envers Athéna. Pendant qu'il terminait, ses sens se focalisèrent sur un cosmos qui venait d'apparaître à l'entrée du sanctuaire de Poséidon. Il se retourna pour tenter de savoir qui arrivait, quand, brusquement, ce cosmos se retira aussi rapidement qu'il n'était arrivé dans les lieux. Il était persuadé de le connaitre mais pourtant c'était bien un cosmos iodé comme l'était celui des Marinas. Circonspect, il se demandait ce que cela voulait dire et il garda cette information dans un coin de sa tête...

Il se demandait bien ce que devenait son Maïtre dans la situation présente. Le combat au pilier du Pacifique Sud devait être redoutable pour ne pas recevoir de réponse à ses dernières informations. Un peu inquiet, il ne laissait rien transparaître de ses sentiments et attendait la réponse de son interlocuteur pour savoir ce qu'il pensait de la situation, il en profita pour poser une question dans un moment de réflexion.

" Apprenti Marina, il serait bon de tenter de comprendre ce qui se passe, ma Déesse a reçu a priori une invitation de votre Maître... Il serait peut-être bon de les suivre de loin pour savoir ce qu'il se passe... Mon Maître, le premier gardien du Sanctuaire souhaitera avoir un rapport circonstancié des évènements pour réagir au cas ou... "





Revenir en haut Aller en bas
Suoh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 978

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Dim 2 Juin - 17:25

« Certes, vous n'avez pas tout à fait tort... Ce malencontreux désagrément peut entrainer un véritable fléau.
Cette forme d'arrogance qui me sied n'est qu'une façade insondable, mon cher ami. J'aurais combattu seulement si l'homme qui répond au nom de '' Mü de Fragrance '' avait été un être indésirable pour la couronne des mers. Bien loin de moi l'idée d'affronter un chevalier d'Athéna et de faire éclater une guerre. J'aurais été dans de beaux draps n'est-ce pas ? »
Laissa-t'il échapper de sa bouche avec un rire sardonique.

« La Guerre civile n'est que la conséquence de tout ceci, je présume. N'ai-je pas raison, Saint ? Il est facile de juguler la foule. Un peu de force, de stratégie et le tour est joué. »

Le vent lui effleurait la peau. La brise printanière le rendait encore plus délicat aux différents sons alentour.

« Honte à moi de vous contredire, mais, si un chevalier d'or se fait aussi facilement enlever, alors n'aurais-je pas raison de penser que les chevaliers d'Athéna auraient perdu de leur splendeur ? »

Suoh semblait manquer de tact. Sauf que la vérité était là, l'un des plus puissants guerriers d'Athéna fut enlevé comme un nouveau-né à sa mère. Que pouvaient-ils faire ? Ils n'avaient certainement pas la force d'arrêter un ancien chevalier d'or.

« Je n'ai pas besoin de clémence. J'ai déjà tout perdu. Perdre de la vie serait la première chose qui me ferait sourire. » Lâcha-t'il brusquement à l'apprenti. « J'ai déjà côtoyé la mort à de nombreuses reprises. Alors, la non-clémence du monarque des mers serait qu'un joyeux cadeau à mon encontre. » Il le regardait. Évidemment, les deux compères n'allaient sûrement pas être du même avis. La mort permet d'avancer dans la vie. Suoh ne voulait plus marcher et regarder le ciel. Il voulait se l'approprier et courir afin de mieux comprendre le sens de cet abandon qu'il avait vécu et par deux fois dans le passé.

« Tant que mon coeur bat, je n'aurais plus de regret. Le seul regret serait celui de ne pas la revoir, sauf qu'elle ne m'attendra pas... Et j'en suis conscient. »

La discussion s'accéléra d'un coup. L'impensable pouvait arriver sans crier gare. La guerre pouvait débuter à tout moment. La mort de nombreux civils pouvait être fauchée dans l'heure. Surtout si ses chevaliers noirs ressusciteraient en masse. Protéger le peuple ou sa propre divinité ? Un choix draconien pour des saints. Un long refrain imperceptible allait-être écrire dans l'histoire de l'humanité, de nouvelle alliance et des guerres, bientôt sûrement.

« Un rapport ? Alors, marchons, apprentis. Changeons nos emplacements et plaçons-nous de façon à pouvoir écouter ceux que disent les puissants. Cela vous convient ? » Suoh laissa échapper un léger souffle glacial avant de se lever. [/i
[i]Il reprit sa marche afin de suivre le cortège. Il ne pouvait pas ignorer cet enlèvement. Faire le méchant lui ressemblait bien. Les cosmos dans les différents lieux du royaume rugissaient et grondaient sans harmonie. Ils étaient remplis de doutes et de solitudes. L'injustice faisait changer les gens sans relâche. Ce chevalier Pséma était terrifiant. Réussir à faire ce qu'il avait fait sans grandes représailles des divinités. Était-ce un miracle ou seulement un coup de chance ? Suoh se le demandait.


« Mü de Fragrance ! Qu'as-tu recueilli sur cet homme, Pséma ? Vu que nos deux groupes sont alliés, nous allons combattre le même ennemi. Connaître son ennemi est important. La voie d'un long combat va bientôt débuter. Allons-y avant de se faire distancer »
Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Mar 4 Juin - 18:31

Mü resta coi en écoutant le Marina. Si lui n'était pas un amoureux des longues conversations, ce n'était pas le cas de ce dernier. A la première question un peu cynique de Suoh, le jeune apprenti du chevalier d'or du Bélier esquissa un sourire en signe d'approbation. En effet, les guerres partent bien souvent d'un rien et il était souvent utile de laisser la plume gagner contre les armes. Alors qu'ils suivaient leurs Maîtres divins, il écouta ses commentaires suivant sur les chevaliers d'Athéna. Perdre de sa splendeur ? Fermant les yeux un bref moment, ses petites cellules grises réunirent différents arguments avant de répondre à ses questions.

" Décadence... Chaque ordre religieux connait ses périodes de gloire et de faiblesses dans l'Histoire, c'est ce qui fait l'Histoire des Hommes et aussi celles des Dieux à y réfléchir. Donc, il est tout à fait possible que la situation actuelle soit une période de décadence ou de perte de splendeur.... Cependant, je pense que la situation actuelle n'est pas de la cause des chevaliers ou d'Athéna, elle est le fruit d'une volonté derrière tout cela, les chevaliers noirs attaquant le Sanctuaire, revoir ces derniers dans le monde marin... Tout cela doit nous amener à de la réflexion avant de réagir à un problème qui pourrait gagner en puissance si nous n'agissons pas comme il se doit ! "

L'étrange discours du Marina sur la mort attira ensuite son attention. Oui, selon certains aspects de son passé, il l'avait cotoyé plus qu'il ne l'aurait voulu. Tournant le regard vers son interlocuteur, il l'écoutait avec attention sans l'interrompre. Cette faille dans son cœur était compréhensible si la douleur du passé était encore bien présente en lui. Le fait de vouloir survivre, quitte à braver la mort, faisait se transcender les gens mais cela n'était qu'un cycle perpétuel de colère qui n'avait pas de but. Mü avait connu aussi la perte de ses parents et récemment de son Père, il pouvait comprendre les dilemmes de son interlocuteur mais... Mais il avait reçu l'aide d'un ami, d'une sorte de nouveau père alors que son esprit était perdu dans une mélancolie permanente. Se cacher, ne pas se faire repérer, ne jamais dire un mot de travers, être une ombre dans ce Monde... étaient les règles que son Père lui avait enseigné pendant des années jusqu'à qu'il devienne l'apprenti du Chevalier d'or du Bélier.

Depuis quelques semaines, il découvrait un nouveau Monde et était insatiable de comprendre ce qui l'entourait. Il ne niait pas ses origines. Il avait reçu des ordres et s'y tenait avec soin. S'il avait hérité de sa mère le don de lire dans le cœur des Armures, il avait hérité de son Père le gout pour un sens du sacrifice qu'il ne rejetait pas. Toutefois, il savait que "se sacrifier" pour une cause ne servait à rien si on le faisait seul. Se sacrifier ne devait pas dire se suicider et cela était une chose qu'il avait appris depuis très peu de temps. Son Père avait cet esprit mais la vie coulait en lui comme un léger rayon de soleil qu'il aimait appeler l'espoir. Alors qu'il s'était perdu dans ses pensées, il se retourna alors pour lui répondre.

" La Mort est une chose bien relative, ce qui est perdu physiquement ne l'est pas spirituellement. Tant que vos pensées n'oublieront pas cette personne, elle restera bien vivante ! J'ai perdu aussi un être proche récemment, depuis le début de cette étrange guerre, les feuilles de l'automne soufflent en ce moment comme un dernier adieu.... Mais.... Je ne souhaite pas pleurer sa mort ou m'emporter dans une spirale qui a fini par l'emporter dans un chemin des plus obscur. Guerrier de Poséidon, si tu t'enfermes dans cet état d'esprit, tu ne comprendras jamais la raison de ta propre existence, nous survivons du fait de nos blessures mai aussi par les gens qui nous accompagnent, être seul amène au désespoir et si une chose m'a été apprise depuis mon enfance : c'est que l'espoir réside parfois dans le chemin le plus inattendu ! "

Avec un sourire, il termina sa phrase avec une petite accolade sur l'épaule de Suoh. Après tout, en cette circonstance, ils étaient frères d'arme et la vision des Dieux en train d'avancer dans le domaine de Poséidon était le signe qu'il fallait y aller. D'un geste de la tête, Mü approuvait de suivre les seigneurs des deux sanctuaires sacrés. Il ne savait pas lui même ce que tout cela voulait dire mais autant avancer et tenter de comprendre ce qui se tramait... La dernière question de Suoh était naturelle mais que répondre ? Il n'en savait rien lui même à vrai dire.

" Pséma ? Rien de particulier à part que ce chevalier noir porte une armure de notre ordre... Et son cosmos.... Il était digne de mon Maître mais avec une noirceur qui n'a rien à envier aux spectres d'Hadès ! Je ne sais pas d'où vient ce type mais s'il peut enlever des chevaliers pour les corrompre, cela commence à expliquer pourquoi des Marinas de Poséidon ont commencé à se retourner contre vous.... C'est une explication plausible selon ce que j'a pu apprendre en fait... "

Courant à ses côtés, je bondis sur quelques falaises pour suivre de près tout cela, ce jeune homme sans vision de l'avenir était un peu comme une nuit sans lune. Mü comptait bien lui montrer que même dans la nuit la plus obscur, il y avait toujours une petite lumière, un feu follet que l'on appelle parfois l'espoir...





Revenir en haut Aller en bas
Suoh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 978

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Lun 17 Juin - 15:20

« Ils pullulent comme des cafards... Une menace à prendre en compte. Deux ou trois stratégies dans la poche, et une bonne dizaine de chevaliers prêts à en découdre et ça seraient sûrement le meilleur moyen de ne plus avoir de problèmes avec ces chevaliers noirs... »

Les déplacements impétueux du jeune guerrier ralentissaient énormément. Son endurance en avait pris un coup. Ça ne se voyait pas forcément au premier coup d'oeil, mais, avec un positionnement adéquat, on pouvait l'apercevoir. Il haletait beaucoup plus souvent qu'à son habitude. Il aurait pu même s'endormir sur place s’il était seul, sauf qu'il avait déjà amorcé une conversation entraînante avec l'apprenti du Saint du Bélier, Shion. Un garçon très intéressant avec un sens de réflexion poussé pour son âge.

«Puissance... C'est vrai... » chuchota-t'il dans un ton accablant. Il devait perdre le moins de temps possible. L'entraînement devait être sa principale priorité pour devenir plus fort. Dépasser la douleur afin de devenir un vrai guerrier et obtenir une écaille d'orichalque. C'était le plus grand privilège pour un marina de Poséidon et avoir le droit de protéger un pilier serait le bonheur ultime pour le plus grand des guerriers. Suoh était encore loin de cela, il était juste aux préliminaires. Savoir si sa force allait être suffisante pour la prochaine guerre. Il savait au fond de lui, que celle qu'il aimait n'était pas morte. Elle s'était éclipsée dans son ombre afin de lui permettre de réaliser son objectif.

« La vie est et sera toujours injuste. Pandore a tellement bien réussi son coup. Entre les maux de l'humanité et les spectres... » 

Solitude... Vraiment ? Suoh restait dubitatif. Certes, il était seul, mais cela ne durerait sûrement pas longtemps. Même si l'amour de sa vie n'était plus à ses côtés, il allait trouvé des camarades, des compagnons pour qui il serait prêts à risquer sa vie. Enfin, il l'espérait...

« Si tu es pressé, fais un détour. Tu n'as pas tort... L'originalité à son sens. Je vais prendre ton conseil au mot prochainement. Nous ne sommes pas là pour parler de moi n'est-ce pas ? On devrait se concentrer sur nos Dieux respectifs ainsi que ce Pséma, nous allons nous battre dans pas très longtemps sauf si tu souhaites sonder mon corps et mon esprit alors vas-y, mais ne crois pas pouvoir enfoncer ma carapace. Je te souhaite bon courage. »

Son regard ne transcendait pas les cieux, mais montrait clairement son intention. Ce n'était que la cerise sur le gâteau. Mü de Fragrance l'avait irrité. Il pouvait être irrité très facilement par le contact humain, il aurait pu écraser le joli minois du saint sur le sol afin de lui montrer le respect qu'on lui doit. Puérile comme réaction, même un enfant aurait été mieux éduqué, mais sa réaction lui venait du coeur.

« Gamin... Il y a des limites à ne pas dépasser, tu sais... Évite les contacts physiques avec moi... Si tu recommences, ton sang jaillira telle une fontaine, je me servirais de ta peau comme fourrure, et ton crâne comme un verre et de tes membres comme repas. Réfléchis bien avant d'agir, car je le ferais même si nos deux camps sont alliés ! »

Sans bavures et sans relâchement. Le tact n'était vraiment pas son fort, il le savait très bien. Ses émotions permettaient de survivre dans un milieu hostile. Son agressivité était la seule arme qui justifiait le fait de sa survie. Mourir sans avoir réalisé son but était une chose, mourir pour son Dieu en était une autre. Ce qu'on appelle espoir, qu'est-ce vraiment ? Une vie chérie par les naissances ? Une succession de réussite ? Voir simplement de vivre ?

Suho se le demandait profondément, la vie était parsemée d'embuches et de mystères. Personne ne pouvait comprendre de ce que représentait l'existence réelle d'un homme sur terre, née pour servir ? Être asservi ? Où vivre selon sa propre volonté ?

Son regard rencontra celui de Mû un court instant, il en disait long, très long même. Il voulait en savoir plus sur la vie. Il traversait sans encombres de bond en bond et d'un coup sans prévenir, d'une rotation entière de son corps il s'arrêta net en glissant sur les derniers mètres qu'il aurait du faire avec son saut.

« Dis-moi... Dis-m'en plus sur cet espoir... »

L'apprentissage était aussi très important dans l'avancement d'un guerrier, on ne peut pas tous regeler avec des combats. Il lui fallait murir aussi bien physiquement, qu'intellectuellement, pour son bien et celui de Poséidon. D'un léger mouvement tête de haut en bas, il lui redemanda. « S'il te plait ! Sauf si tu as mieux à faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Mar 16 Juil - 21:19

Alors que le jeune apprenti allait répondre à son interlocuteur, il se mordit les lèvres en ne ressentant plus le cosmos sacré de la déesse qu'il avait juré de protéger. Sensiblement, la roue du temps avait commencé à tourner et cela n'était pas de nature à le ravir, Poséidon était encore là mais ne semblait pas avoir réagi non plus aux évènements. S'approchant du pilier du pacifique sud, il fermait les yeux pour tenter de comprendre ce qu'il se passait mais pas de réponse, juste le vide lui répondait en lieu et place de l'endroit ou était la déesse précédemment.

" Athéna.... "

Un simple murmure sortit enfin de ses lèvres. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'était retiré et pourquoi elle n'était plus là pour prétendre à ses droits sur le sanctuaire de la lumière. Espoir ? La question de Suoh allait rester sans réponse pour l'instant. En fait, Mu ne savait plus quoi répondre en l'état, qui aurait pu croire que le cosmos de la déesse avait brillé comme un soleil ardent avant de s'éteindre de nouveau pour toujours... Las, le jeune homme laissait ses genoux tomber sur le sol. Des larmes coulaient sur ses joues et il savait que tout cela était désormais vain de continuer, cette guerre n'était plus la leur, plus la sienne. Perdu, hagard, il écoutait le flot des vents marins qui emportaient ses cheveux blonds dans le vide.

" L'espoir.... Chose fugace et tellement difficile à contrôler. Marina, tu vois, je ne peux te le montrer, t'en dire bien plus que d'y croire alors que tout semble perdu, s'accrocher aux quelques branches que tes amis te donnent pour pouvoir repartir de l'avant. Ne jamais regarder en arrière car, même si on se doit d'en apprendre beaucoup, cela ne doit pas noyer notre esprit dans la nostalgie ! Je ne suis pas un chevalier, ni un serviteur des plus loyal à y réfléchir par mes omissions, je ne dis pas entièrement qui je suis pour éviter de blesser ou encore plus de perdre la ou les personnes que j'aime. Parfois, le silence est suffisant et il est inutile d'aller plus loin, ses propres indices que l'on laisse sur le chemin suffisent en général à dire quel est ce secret mais seul un ami peut les entrevoir dans le dédale des évènements de ces temps incertains ! L'espoir, c'est un peu tout ça, on espère sans trop y croire pour ne pas se perdre un peu soit même... "

De la tristesse, non, de la mélancolie de ne pas pouvoir crier ce qu'il était, oui, clairement oui, mais il ne voulait pas choquer les êtres qui étaient autour de lui. C'était une solution pour le moins empirique mais que faire d'autres, faute de mieux ! Il se perdait sur sa notion d'espoir et sa notion de "vivre ensemble", il ferma les yeux en se demandant que faire dans la suite des opérations, un ordre de son maître serait le bienvenu dans les heures à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Suoh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 978

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Sam 20 Juil - 15:29

Le cosmos d'Athéna n'était plus... Disparu dans le néant, comme s'il s'était envolé d'un trait. Savoir si cette disparition était un souhait de la déesse ou non et surtout, ne rien signaler à ses hommes de main... Une triste heure en ce jour.
Il aimerait comprendre, si Poséidon s'effaçait d'un seul coup, que penserait-il, comment agirait-il ? Et surtout, que ferait-il à ce moment propice. Athéna devait sûrement avoir des choses importantes à régler.


« Athéna ? Elle plante vachement bien le décor... » Dit-il sous un ton miséricordieux.

Dans ces temps lugubres, le rire pouvait être le meilleur allié. Il essayait, et attendait la réaction de ce cher Mü de Fragrance. Son monologue semblait rempli de doute. De mélancolie comme si on avait arraché une partie de son être, une partie de son coeur. Suoh reconnaissait ce sentiment... Une peur véritable et si simple à laisser paraître. Les amis... Il faut d'abord y croire... Mais, dès la naissance l'être humain est seul. Il s'élève et se hisse petit à petit sur ses deux jambes en prenant son destin en main. Il ne fallait que tendre la dextre et d'empoigner le lendemain de toutes ces forces. Enfin, c'est ce qu'il aimerait croire. J'avais encore besoin de temps, mais surtout de connaître le rôle que je jouerais dans la prochaine guerre. Pour savoir le vrai chemin.

« Les larmes représentent'-elles l'espoir chevalier ? Use de cette colère, de cette rage qui te fait vivre, rire, pleurer pour avancer...  » Suoh n'était vraiment pas bon pour donner des conseils. Déprimant était le seul mot convenable à cette situation désespérée.

Son regard perça directement le coeur de la voûte maritime. Athéna n'était plus là, mais les hommes n'ont pas besoin des Dieux pour avancer... Il suffisait de marcher, et suivre la route qu'on semblait la plus juste en espérant que celle-ci soit la meilleure. Le vent ventilait lentement son visage. Et le ciel semblait reculer au fur et à mesure que le temps passait.

=> Déplacement / ou pas.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   Ven 2 Aoû - 19:58

Dans sa réflexion, il écouta son Maître et Poséidon s'entretenir dans un certain silence. Il ne savait pas quoi dire et il est vrai que la conversation arrivait certainement à sa fin dans ce moment des plus désagréable pour les Saints. S'approchant de son Maître, il opina de la tête en laissant seul le Marina qui regardait la scène en maugréant contre les dieux. Libre ? Hum, oui peut-être mais les Hommes sont soumis dans une certaine manière aux fluctuations du temps que les Dieux contrôlent. Pour l"instant, tout semblait s'effondrer dans cette alliance si chèrement acquise entre les dieux terrestre et marin.

Marchant dans le sillage de son maître, il fit un signe amical aux Marinas et sentait que tout cela les surprenait autant que lui même. Comment répondre à la situation présente ? Pourquoi Athéna avait disparu ? Pourquoi pourquoi pourquoi.... On en pouvait pas avoir toutes les réponses à l'heure actuelle et cela était sûrement lié à des évènements au Sanctuaire Terrestre, il fallait donc retourner la bas pour veiller sur la terre sacrée. Alors qu'il marchait dans un certain silence, il n'avait pas envie d'importuner son Maître par des questions sans intérêts, il n'aurait pas les mêmes réponses à ses questions de toute façon. Quelques pas en avant, il sentit sur son épaule un cosmos apaisant qu'il reconnut à sa grande surprise. Son père, celui qui lui avait enseigné tout son savoir et ses techniques d'ancien Général de Poséidon, le soutenait de son cosmos même par delà la mort... Mu savait que le chemin serait encore bien long pour lui et il savait qu'il veillerait sur son maître comme son ombre, de veiller sur cet idéal comme il lui avait promis un soir d'été à Istanbul.

Poséidon était resté silencieux pendant leur départ à tous.

Personne ne pouvait arrêter cela mais quelque chose était en train de changer dans l'atmopshère. Les yeux se levant, il vit au loin le pilier du pacifique Nord, au contraire de son Maître, il ressentait que la disparition d'Athéna risquait de bouleverser l'alliance que Astre avait temps voulu.... Silencieux, il n'aimait pas ca, comme si une ombre les observait déjà dans le silence.

Arrow Pacifique Nord
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Observation de loin [Mu et ceux qui viennent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Pillier du Pacifique Nord-