RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Dim 21 Juil - 16:59


C'est toujours la même chose ! Les évènements ne prennent que rarement la direction souhaitée.
Tout est une question d'habitude sans doute. Mais quand elle se dit qu'il suffit d'aspirer à une vie peinarde et sans souci pour se retrouver propulsée chevalier d'or... elle ne peut retenir un soupire de dépit.
Peut être devrait-elle songer à souhaiter ardemment ce qu'elle ne veut surtout pas voir s'accomplir... ou pas. Avec le bol qu'elle se traîne, à tous les coups ça ne fonctionnerait pas d'avantage.

Tandis qu'elle monte les 2 587 marches qui la mènent vers sa propre maison, Ahina réfléchit au sort qui est le sien et sur lequel elle n'a visiblement aucun impact quel qu'il soit. Vêtue d'une large et ample cape couleur des sables, une épaisse capuche rabattue sur sa tête malgré la chaleur de gueux qui règne au Sanctuaire, elle marmonne dans sa barbe en extirpant quelques soupirs de temps à autres.


 

Franchement... si j'avais su ce qu'impliquait le "travaille pour moi Ahina", j'y aurais réfléchi à deux fois.


Les dernières marches qui la séparent de son temple ont un goût amer.
Stoppant ses pas à quelques mètres de l'imposante bâtisse, les prunelles d'automne dévisagent la 8ème maison du zodiaque. Avec le paquet de vaillants chevaliers qui la précède, peut être aura-t-elle la paix plus souvent qu'espéré finalement...

D'un pas souple, le chevalier du Scorpion achève la mince distance qui la sépare de ce qui sera désormais sa demeure jusqu'à sa mort. Protéger le Sanctuaire, interdire l'accès du temple suivant à quiconque ne serait pas digne à ses yeux, protéger la déesse Athéna au péril de sa vie. Voilà la tâche qui lui incombe désormais. Youplaboum.

Extirpant un soupire, la brune pénètre dans le temple du Scorpion avec soulagement. La température qui y règne est bien plus tolérable que celle de dehors. D'un mouvement prompt, elle tire le cordon sombre qui retient sa cape. La laissant négligemment pendre sur son bras, Ahina balaye cette première salle d'un regard plat.
Des tables empilées dans un coin, des chaises renversées, une colonne à demie brisée, des frusques partout... Un rictus d'agacement électrise son visage.


 

Non mais dites moi que je rêve...
C'est quoi tout ce foutoir...


Dernière édition par Ahina le Mar 13 Aoû - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Mar 30 Juil - 23:34

Entrée du Sanctuaire Arrow

Je traversais les Temples aussi vite que possible, tentant de rejoindre la Statue d'Athéna afin de comprendre ce qui s'était produit. Une atmosphère lourde et pesante, ainsi qu'une ombre d'obscurité s'abattant sur le ciel pourtant radieux du Sanctuaire ne laissait prévoir rien de bon, encore une fois!

La paix était belle et bien terminée, fort malheureusement, mais pire que tout cela c'est que l'ennemi continuait inconnu, invisible, bougeant les fils à son gré, manipulant tous les acteurs de cette histoire d'infortunes. Quand on savait à qui on avait à faire, le combat en demeurait plus simple, car il était possible d’analyser les points faibles de l'adversaire et établir une stratégie. Mais dans le contexte actuel, sans savoir qui était leur véritable ennemi, il était impossible aux Saints de se préparer convenablement aux batailles qui s'en suivraient.

J'arrivais enfin au Temple du Scorpion, non sans laisser une certaine nostalgie m'envahir. J'étais tellement inexpérimenté à l'époque où j'avais rencontré Bardamu. Un nœud se formait dans mon estomac, maintenant que je savais qu'il n'était plus parmi nous. Mais la vie continuait malgré tout et je devais à présent faire en sorte de ne perdre personne d'autre.

Je pénétrais dans le temple, ayant senti la présence de quelqu'un en ces lieux. Je pouvais apercevoir bien vite une personne au centre du temple, tenant une cape à la main et regardant attentivement les parois de la Demeure Zodiaquale, comme si elle les observait pour la première fois.

Nos regards se croisaient alors. Qui était donc cette jeune fille brune? Et pourquoi donc son visage me semblait-il si familier? Il me fallait dire quelque chose, mais je ne savais pas vraiment à qui j'avais à faire. L'idée qu'elle puisse être le nouveau Chevalier du Scorpion me traversa l'esprit, mais le serait-elle vraiment? Je lâchais finalement quelques mots maladroits, comme à mon habitude.

- Bonjour...

Le silence s'installait à nouveau. Et maintenant? Qu'est-ce que j'allais dire? Malgré les années passées en compagnie de Kappa, de Lya et d'Ilios, je n'étais toujours pas doué pour communiquer avec des gens que je ne connaissais pas.

- Je m'appelle Kyros du Cygne, je ne fais que passer afin d'atteindre la Statue d'Athéna, je ne veux pas vous déranger.

Je baissais légèrement la tête, gêné et mourant d'envie de connaitre son identité, mais cela me semblait bien indélicat de lui demander ainsi. Il me faudrait alors tenter une autre approche.

- Néanmoins, votre visage m'est familier, nous sommes-nous déjá rencontré quelque part?

Ce visage me disait quelque chose. L'aurais-je déjà aperçu ici-même, au Sanctuaire? Ou bien ailleurs? Si elle se daignait à me répondre, je pourrais probablement me rappeler du lieu où je l'avais déjà vu, du moins je l'espérais. Avec tous ces événements et surtout mon attitude refermé et solitaire, il était très rare que je fasse connaissance avec beaucoup de monde, principalement en dehors du Sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Ven 2 Aoû - 23:40


Cela fait bien quinze minutes que le Scorpion d'or est planté en plein milieu de la 1ère salle de son temple. Les bras ballants et le regard pantois, Ahina balaye la salle de ses yeux sombres pour la énième fois. Mais quel bazar... qui est donc le porc qui résidait dans cette maison jusqu'à ce qu'elle obtienne son armure ? Barda... quelque chose lui semble-t-il. Barda... bordel... oui ça doit aller de paire sans doute.
Bien qu'elle ait passé la moitié de son existence à maîtriser les tâches ménagères à la perfection -merci maman-, Ahina n'a vraiment pas du tout envie de ranger tout ce foutoir.

La providence, funeste en l'occurrence, lui offre une raison de ne pas le faire sur un plateau d'argent.
Une ombre... comme elle n'en a jamais ressentie jusqu'à présent, est en train de recouvrir le Sanctuaire Sacré. Le tonnerre gronde, l'obscurité gagne la terre de la déesse des hommes tandis qu'une atmosphère négative enserre le coeur de la brune. Portant le regard vers les hauteurs du Sanctuaire, Ahina aperçoit une vive lueur qui se dégage de son sommet.


 
Qu'est-ce que...
Athéna...


Son âme de chevalier souffre le martyre au moment même où l'aura divine s'évapore comme par magie. Atterrée, le visage figé en une expression horrifiée, Ahina fixe les hauteurs qu'elle ne distingue pourtant pas de là où elle se trouve. Principe qui accroît grandement son inquiétude. La lumière qui émanait du temple d'Athéna était si puissante qu'elle avait pénétré jusque dans son temple. Cela... ne présage vraiment rien de bon.

Faisant volte face d'un bond, Ahina manque de percuter un jeune homme de plein fouet. Freinant in extrémis avant de lui rentrer dedans, elle le toise quelques secondes alors qu'un timide "bonjour" s'extirpe avec peine des lippes de la créature blonde.

Hum... Kyros...?


Le Cygne se présente effectivement comme étant Kyros. La mémoire a toujours été un point fort du Scorpion, mais visiblement pas du jeune homme qui lui fait face. Elle esquisse un bref sourire tout en jetant son épaisse cape sur un siège renversé non loin d'elle. Extirpant un nouveau soupire de dépit devant le désordre improbable qui règne dans sa maison, elle repose les yeux sur Kyros en acquiesçant de la tête.

Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois oui. Çà fait pas mal d'années que je suis dans le sillage du Grand Pope.
Je m'appelle Ahina, nouvelle gardienne de la maison du Scorpion...


Vu le ton employé pour sa dernière phrase, on a l'impression que le poids du monde pèse sur ses épaules. Visiblement il semblerait que ce "poste" la ravisse au plus haut point. Etrange comportement car généralement un chevalier est extrêmement fier d'avoir l'une des douze maisons du zodiaque à sa charge. Non seulement cela signifie qu'il est le porteur d'une armure d'or, mais en plus cela prouve que sa valeur a été reconnue par le Grand Pope, voire par Athéna elle même si cette "nomination" arrive en un temps où la divinité foule le sol des hommes. Or... il semble que la joie n'étouffe pas cette jeune femme.

A vrai dire tu tombes plutôt bien. Tu seras un parfait compagnon de route, même si je t'accorde que la route n'est pas très longue !
Nous n'avons pas de temps à perdre... je suis très inquiète pour Athéna. Allons-y !


Dernière édition par Ahina le Mar 13 Aoû - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Sam 3 Aoû - 20:45


Arrow Temple du Verseau

Ce brusque changement de temps et l’apparition de ces épaisses ténèbres au dessus du sanctuaire ne me rassuraient absolument pas. J’avais un mauvais pressentiment sur tout ça. Et ceci arrivait quelques heures à peine après l’attaque mystérieuse de chevaliers noirs. L’urgence était à la réorganisation à présent…

En quelques minutes, je fus rendu à la maison du Scorpion, ancienne demeure de Bardamu et jusqu’alors inoccupée. Pourtant, une autre présence exceptée celle de Kyros occupait en ce moment les lieux. Une présence cosmique qui m’était familière mais sur laquelle je ne parvenais pas à apposer un nom. Finalement, je m’immobilisai après plusieurs minutes de course devant l’imposante huitième maison du Sanctuaire. Après un léger soupir, je repris mon avancée d’un pas lent et mesuré en pénétrant dans le temple. Soudain, une légère brise fit claquer ma cape et voleter ma chevelure tandis que je balayais l’intérieur de la maison du regard. Mes yeux tombèrent alors sur Kyros et sur le fameux inconnu en présence, qui s’avéra être une inconnue.

Je fis quelques pas vers eux avant de m’arrêter enfin :
- Ravi de voir que tu es en bonne santé, Kyros. Et j’imagine que tu es la nouvelle gardienne de la demeure du Scorpion ?
Un nouveau balayage de la pièce et un sourire amusé apparut sur mes lèvres :
- Pas de doute, c’est l’ancienne demeure de Bardamu. Toujours aussi bien rangée…
Lorsqu’elle se tourna vers moi, je reconnus aussitôt son visage. Combien de fois ne l’avais-je pas croisée dans les rues de Rodorio depuis mon enfance ? Pourtant, je ne parvenais toujours pas à y associer un nom. Lui avais-je seulement déjà adressé la parole ? Dans le doute, je décidai finalement de lui sourire avant d’ajouter :
- Nous nous connaissons, il me semble, non ?

Avançant jusqu’à poser ma main sur l’épaule du Cygne, j’ajoutai alors à l’adresse de la nouvelle gardienne :
- Je ne sais pas quels sont tes projets, mais j’ai l’intention de redescendre au pied du sanctuaire avec mon disciple. J’ai un mauvais pressentiment sur tout cela et il se pourrait que ces ténèbres ne soient que les prémices d’une nouvelle attaque. Même si… nous venons à peine d’en repousser une…

Les déta illant chacun à leur tour, j’ajoutai subitement d’un ton beaucoup plus grave et froid :
- Il est parfaitement inutile de monter jusqu’à la statue. Athéna a disparu. C’est un fait, et vous n’apprendrez rien que vous ne sauriez déjà en allant y jeter un coup d’œil. Vous devriez tous deux vous ôter cette idée de la tête. Surtout toi, achevai-je en montrant Kyros du doigt.

Ce dernier me connaissait. Il savait que quand je prenais cette voix, il était inutile et parfois dangereux de discuter mes ordres. Il y avait fort à parier qu’il me suivrait. En revanche, je ne savais pas quoi penser de la nouvelle. Les prochaines minutes me permettraient d’être fixé sur la question…

Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Mar 6 Aoû - 22:09

Je me souvenais soudainement de ce visage et du lieu où je l'avais déjà vu au moment ou elle prononça son nom. Je ne me faisais pas d'idées, je la connaissais vraiment, d'ailleurs le véritable mystère était de savoir comment je ne m'étais pas souvenu d'elle.

Il est vrai que je n'avais jamais vraiment passé énormément de temps à Rodorio. Mais tous connaissaient Ahina de Rodorio. Les villageois d'ailleurs en était tous très fiers, une des leur s'était hissée au sommet de la hiérarchie des Chevaliers d'Athéna.

- En effet, pardonnez-moi. J'avoue que je ne vous ai pas reconnu avec cette Armure...

Un petit pincement au cœur, réalisant que Bardamu avait bel et bien disparu et que la relève était arrivé. Il était toujours difficile de perdre quelqu'un qui nous avait tant enseigné et avec qui j'avais pu partager mes première péripéties au Sanctuaire. Je contenais du mieux que je pouvais ma tristesse, me rappelant que les heures qui s'écoulaient n'étaient pas aux pleures, mais à l'action et à la résolution de tous ses mystérieux événements qui s’abattaient sur nous sans relâche.

Ahina pouvait voir à quel point j'étais perturbé. Depuis quand étais-je devenu aussi démonstratif de mes sentiments, moi qui avait toujours été froid et distant envers la majorité de mes compagnons.

- Excusez-moi, j'avoue que je suis un peu surmené avec tous ces événements. En tout cas je suis bien content de vous trouver saine et sauve. Les autres Temples étaient vides, je commençais à me faire du soucis.

Ahina semblait également contente de voir quelqu'un, et semblait avoir la même idée que moi, monter les marches du Sanctuaire et aller voir ce qu'il s'y passait.

- Très bien , je vous suis!

Alors que nous nous apprêtions à quitter le huitième Temple du Zodiaque, des pas se firent entendre, nous laissant alors immobile, dans l'attente de voir qui apparaitrait devant nous. Pour mon grand soulagement, il s'agissait de Kappa. Il ne lui était rien arrivé de grave.

-  Ravi de voir que tu es en bonne santé, Kyros. Et j’imagine que tu es la nouvelle gardienne de la demeure du Scorpion ?

Il ne me laissa guère l'opportunité de lui poser beaucoup de questions. Il était avec la Déesse Athéna et il était certain qu'il devait savoir ce qui était entrain de se passer. Une nouvelle attaque était à prévoir. Sincèrement, j'étais même étonné que nous n'ayons pas été attaqué de nouveau avec tout ce qui s'était passé dernièrement. Cela aurait été le moment idéal pour mener une attaque massive contre nous.

Puis Kappa me pointa alors du doigt, prenant une voix sévère, comme lui seul savait, et qui m'énervait par dessus tout.

- Il est parfaitement inutile de monter jusqu’à la statue. Athéna a disparu. C’est un fait, et vous n’apprendrez rien que vous ne sauriez déjà en allant y jeter un coup d’œil. Vous devriez tous deux vous ôter cette idée de la tête. Surtout toi...

Il y a quelques années de cela, cette remarque ne m'aurait pas affecter le moins du monde, mais à présent les choses étaient un peu différentes. Je n'étais plus un gamin. Je posais mes mains sur les côtés et tournait légèrement la tête, réagissant comme un fils réagirait à la remarque faite par son père.

- J'étais plutôt préoccupé avec vous, mais vu que je vois que rien ne vous ait arrivé, je n'ai plus de raison de monter. Je vais redescendre avec vous... Maître!

Donnant donnant. Kappa n'aimait pas que je l'appelle ainsi. Un petit jeu mesquin entre deux personnes qui se respectaient et qui avait appris à se connaitre au fil des années. En y pensant bien, je n'aurais pas pu désirer meilleur professeur que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Jeu 8 Aoû - 9:22

Hrp Kyky -> elle ne porte pas son armure 8D

----


Pardonnez-moi... excusez-moi... Kyros est semble-t-il fort occupé à se fustiger de tous bords et pour la moindre raison. Ahina le toise d'un regard attentif tout en battant des paupières comme si elle n'entendait pas un traître mot de ce qu'il lui raconte.
Au bout du compte elle pose ses paumes à plat sur les épaules de son homologue de bronze avec une fermeté que l'on ne lui aurait sans doute pas attribuée de prime abord.


 
Tu vas me faire le plaisir d'arrêter de t'excuser en boucle comme ça. C'est pas parce que nous sommes des chevaliers "de l'espoir", comme dirait l'autre, qu'il faut passer la plupart de son temps à s'excuser de respirer.
Ah et tutoies moi tant que t'y es.


A cette minute, Ahina prend presque trait pour trait l'attitude d'un véritable compagnon pour abandonner sur le bas côté sa nature de femme. Elle semble s'en rendre compte car au bout du compte elle esquisse un franc sourire au jeune bronze tout en tournant les talons d'un bond.

Elle s'apprête à quitter sa maison, suivie du Cygne, lorsqu'une nouvelle présence se fait sentir. Faisant volte face vivement, son ample chevelure noire fouettant l'air du temple avant de retomber lourdement sur ses épaules, la mine qui se dessine sur les traits de la brune est en premier lieu plutôt agressive. Sur l'instant elle ne peut s'empêcher de se dire que ça ne serait vraiment pas de bol que quelqu'un réussisse déjà à arriver jusqu'à sa maison alors que la présence d'Athéna vient subitement de s'éteindre et qu'elle semble être bien seule dans ce sanctuaire sacré on ne peut plus vide !
Heureusement Kyros est là. Et bien qu'elle ne doute pas une seconde du courage des Saints de la déesse, dont elle fait partie ceci étant, il sera de son devoir de protéger Kyros le cas échéant. Bref bonjour la galère !

Ah... Kappa... C'est vous...


La vache qui rumine son foin dans la ferme située à 10km de là a sans doute facilement pu entendre le soupire de soulagement poussé par le Scorpion dès qu'elle aperçoit que la dites présence est due à l'un de ses pairs et non à quelqu'un à qui elle devrait infliger une fessée dans les règles de l'art.
Son sourire se fige quant elle constate qu'il balaye le bordel ambiant des yeux en se permettant un commentaire en plus !

Çà me déprime assez comme ça. Vous seriez bien aimable de ne pas en rajouter une couche.


Nous nous connaissons, il me semble, non ? Il me semble non ???? Non mais c'est une blague aujourd'hui ou quoi ? Ahina éclate de rire alors que rien ne semble le justifier. Ses paumes quittent les épaules du jeune Saint pour se poser sur sa taille tandis qu'elle incline le buste vers Kappa tout en le fixant en penchant le visage de côté.

C'est un critère de recrutement la mémoire sélective pour être chevalier ou quoi ? J'aurai pensé que Monsieur Parfait aurait tout de même un peu plus de mémoire que ça !


Tout en parlant elle agite la main d'un air nonchalant comme si elle tentait de chasser une mouche un peu trop intrusive. Pas gagné que Kappa aime son surnom, mais de toutes façons il est sorti tout seul, donc pas trop le choix. Et puis il n'a pas vraiment à se plaindre finalement, il aurait pu être bien pire !
Et il est vrai que c'est vraiment la façon dont elle le considère. Kappa l'austère, Kappa jamais un cheveux qui dépasse, Kappa le sûr de lui, et donc... Kappa qui est censé ne rien oublier ! Un mythe s'effondre en fait !
Enfin toujours est-il qu'elle a une nouvelle fois une longueur d'avance puisqu'elle se souvient de lui, ELLE. Il n'a qu'à faire travailler sa mémoire ou obtenir une antisèche auprès de Kyros.

Hein


Ahina le dévisage comme s'il venait subitement de tomber de la lune. Ses prunelles de jais passent de Kyros à Kappa, pour revenir sur Kyros et se reposer enfin sur Kappa. L'un se semble pas choqué par ses propres mots et l'autre ne l'est pas d'avantage. Çà aussi c'est une blague ???
Comment peut il lâcher d'un air parfaitement détaché "Athéna a disparu" et enchainer par un "C’est un fait". Le Scorpion est parfaitement abasourdi. Les lèvres légèrement entrouvertes un rictus de colère électrise les traits dorés de la guerrière.

Ne parles pas d'elle comme si elle n'était rien de plus qu'un chien qui vient de crever au bord de la route !


Sur le moment elle en oublie de le vouvoyer, ce qui n'a pas grande importance finalement, et l'envie de lui décoller une gifle magistrale lui effleure l'esprit. Mais clairement c'est une mauvaise idée... S'ils étaient seuls elle ne se serait sans doute pas retenue, mais la présence de celui qui le nomme "Maître", même si le ton employé semblait des plus ironiques, l'en empêche. Kappa accepterait de toutes façons très mal de se prendre une bouffe par un chevalier de rang équivalent, mais si cela se déroule devant témoin en plus... les conséquences pourraient s'avérer compliquées.
Bref, l'heure n'est pas aux règlements de compte. Mais elle se promet d'expliquer deux-trois choses à ce Monsieur Parfait dès que tout sera rentré dans l'ordre.

Faites ce que bon vous semble tous les deux.
Je me rends quand même à la statue d'Athéna.
Je veux vérifier quelque chose.


Faisant vote face, filant un coup de pied sans réel ménagement dans la chaise de paille qui a le mauvais goût de se trouver sur sa route, le Scorpion s'éloigne en direction de la maison du Sagittaire sans prendre la peine de récupérer la cape sombre posée sur un siège. Visiblement Ahina semble peu enclin à suivre les conseils sous forme d'ordre de son homologue doré.

Je vous rejoins au Bélier dans peu de temps, ça ne sera pas long.


A peine a-t-elle achevé ses mots qu'une forte bourrasque pénètre dans sa maison, entraînant avec elle un flot de neige tourbillonnante. Ahina lève la main, saisissant par ce léger geste quelques flocons de glace. Si le doute était permis, elle aurait volontiers adressé une nouvelle engueulade au Verseau pour faire neiger dans sa maison, mais le fait est que Kappa n'y est pour rien, c'est une certitude.
Sans poser les yeux ni sur Kyros, ni sur le chevalier d'or, les prunelles sombres dérivent vers l'entrée du Sanctuaire. Serait-ce un message... d'Asgard ? Difficile à imaginer mais d'un autre côté difficile aussi d'expliquer que la neige ne tombe tout à coup au Sanctuaire d'Athéna...
Une chose après l'autre comme disent les anciens. La Statue d'Athéna, la Maison de Shion et l'on verra ce qu'il convient de faire pour les Ases en suite.

-> Temple d'Athéna si pas d'intervention


Dernière édition par Ahina le Mar 13 Aoû - 13:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Jeu 8 Aoû - 15:17



Comme attendu de la part de Kyros, il accepta sans difficultés d’obéir aux nouvelles directives, même si de toute évidence celles-ci lui firent serrer les dents au vu de sa petite vengeance. « Maître ». Sachant parfaitement que je l’avais mérité, je ne pris même pas la peine de répondre à sa provocation, bien qu’un léger sourire à son attention suffît à lui faire comprendre que j’avais compris le message.

En revanche, il ne me fallut pas longtemps pour regretter mes premières paroles vis-à-vis du nouveau chevalier du Scorpion. De toute évidence, nous nous connaissions, et elle n’avait pas apprécié que je ne la reconnaisse pas dès le départ. Gesticulant et me sermonnant sans la moindre retenue, la jolie brune s’avança de quelques pas, plongeant son regard dans le mien. Un flashback me revint alors en mémoire, et je pus finalement poser un nom sur ce mystérieux visage. Embarrassé, je rougis alors durant quelques secondes avant de répondre enfin :
- Ahina ? C’est bien toi ? Pardonnes moi… Je ne t’ai pas… la nuit a été longue…

La jeune brunette avec laquelle j’avais l’habitude de jouer dans les rues de Rodorio étant plus jeune avait sacrément changé en quelques années. Cependant, de nous deux, j’étais celui qui avait le plus changé, et pourtant, c’était elle qui m’avait reconnu, et non l’inverse, ce qui ne me laissait plus aucune excuse.

C’est alors que le surnom qu’elle venait de me donner fit son chemin dans ma tête :
- La fatigue commence à faire son œuvre, c’est pourquoi je ne t’ai pas reconnue immédiatement… « Monsieur Parfait » ? répétai-je soudain, perplexe et surpris d’être affublé d’un tel surnom.
Mais en quelques secondes, la boule de nerfs qu’était Ahina explosa en une tempête de reproches contre moi. Faisant volte face pour l’arrêter, je l’interpelai alors :
- Non, tu ne comprends pas, Ahina ! lui dis-je en levant les mains pour tenter de la calmer. La personne qui était présente à la statue et que tu prends pour notre déesse n’était qu’un imposteur. Aux dernières nouvelles, la véritable Athéna est en sûreté au Sanctuaire sous Marin avec Shion et Celsius. Tu ne trouveras rien de plus à la statue, et des envahisseurs menacent actuellement Rodorio…

Avançant de quelques pas vers le nouveau chevalier du scorpion, j’ajoutai alors :
- Crois tu vraiment que si notre déesse était portée disparue, je le prendrais aussi froidement ? Crois moi, j’ai au moins deux fois plus de raisons que la plupart des chevaliers de souhaiter qu’il ne lui arrive rien, lâchai-je en pensant à Mashia. Si tu souhaites vraiment monter là haut, alors vas-y. Mais tu perds ton temps…

Sur ces paroles, je me tournai à nouveau vers Kyros, avant de lui dire :
- Bon, il n’y a pas de temps à perdre. Rodorio est menacée par des cosmos inconnus. Nous allons descendre là bas au plus vite. Et peut être pourrons nous compter sur des renforts au passage, ajoutai-je en pensant à Marcus, cette fois…

Arrow Temple du Taureau
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Sam 10 Aoû - 12:45

La tutoyer? Liana avait été la dernière à me demander une telle chose et j'avais pris énormément de temps avant d'y parvenir. Ce serait encore plus difficile sachant qu' Ahina était Chevalier d'Or. Il était très difficile que je m'ouvre aux autres et ma manière de parler était déjà pensé à cela, afin de maintenir un certain éloignement par rapport aux autres. Seuls quelques exceptions comme Kappa, Bardamu, Liana ou même Kenshiro, avec qui je m'étais lié d'amitié, à cause des nombreux combats que nous avions menés jusqu'à maintenant.

Autant dire que la tâche serait difficile, mais je ne me voyais pas lui dire tout simplement que ce serait impossible. Je me contentais de m'excuser encore une fois.

- Déso... euh oui j'essaierai...

Me frottant la tête, sans savoir comment réagir, on peut dire que la venue de Kappa sonnait comme le gong qui me sauvait de cette situation dans laquelle je ne savais pas comment sortir.

Kappa venait d'exposer les faits, mais Ahina semblait ne pas être d'accord pour simplement accepté le fait qu'Athéna avait bel et bien disparu. Aussi, elle laissa éclater sa colère et confronta le Chevalier du Verseau. Elle avait un sacré tempérament, à croire que c'était une condition indispensable pour être choisi par l'armure du Scorpion!

Je restais en silence, pendant que Ahina et Kappa exposait leurs arguments. Ahina semblait décidée à aller jusqu'à la Statue d'Athéna. On ne pouvait l'en empêcher après tout. Mais Kappa tentait de contrecarrer ses plans, lui avouant alors la triste vérité qui se cachait sous l'attaque des Black Saints et la présence d'Athéna à la Statue. Comme mon Maitre l'avait pensé, il s'agissait bien d'une copie d'Athéna. Mais alors où était la vraie? Au Sanctuaire Sous-Marin?

Pour moi il n'y avait pas de temps à perdre, il fallait partir à sa recherche et la ramener en sécurité au Sanctuaire. Mais avant, nous ferions escale à Rodorio. Kappa avait senti la présence des Berseker d'Arès. Je pourrais le mettre au courant pendant notre parcours. Je savais qui ils étaient et combien d'entre eux étaient présents, mais j'ignorais encore quelle étaient leurs réelles intentions. Une autre question me taraudait, Ahina nous suivrait-elle? Je me retournais afin de voir si elle désirait nous suivre ou non. Qu'allait-elle faire?


Arrow Temple du Taureau

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   Dim 11 Aoû - 14:39

Un bref soupire s'extirpe des lippes rosées de la brune qui adresse néanmoins un franc sourire à son homologue. Et bien... on n'est pas sorti de l'auberge pour le tutoiement... m'enfin ça viendra bien tôt ou tard.
Kyros est un gentil garçon mais il fait sans conteste partie des créatures de ce monde qu'Ahina aurait une fâcheuse tendance à secouer comme des hochets pour qu'elles se détendent un peu.

Reposant ses prunelles sombres sur le Verseau, un éclair de fourberie brille au fond de ses prunelles lorsque l'expression de Kappa se fige au moment où il la reconnait, enfin pourrait-on rajouter !
En une fraction de secondes l'ample chevelure de la brune fouette le visage de son compagnon dit parfait, alors qu'elle vient de se propulser d'un bond presque félin jusqu'à lui. Contre toute attente, dans un geste qui ferait pâlir d'horreur n'importe quel protocolaire de base, Ahina passe son bras autour des épaules du chevalier tandis que sa main libre s'abat sur son crâne en lui ébouriffant les cheveux laissés libre à travers le casque qui scinde son front.


Eh beh, c'est pas trop tôt Kap-pa-chan !


Une foule de souvenirs tous plus différents les uns que les autres envahissent son esprit à son contact. Il était bon le temps où ils n'avaient aucun autre souci que celui de savoir qui allait attraper l'autre au détour d'une ruelle poussiéreuse de Rodorio. Il était bon le temps... où elle n'avait pas à porter cette foutue armure et atomiser tout ce qui bouge ! Quoi que dans le second cas ça n'était pas plus dérangeant que ça au final...

Lorsque la colère éclate dans l'esprit du Scorpion qui se fait un devoir d'en informer son homologue comme il se doit, l'attitude de Kappa la fige en plein élan alors qu'elle leur tourne déjà le dos en s'éloignant vers la statue de la divinité des hommes.

L'appel tonnant qui venait de faire trembler le Sanctuaire... l'appel de sa déesse dont la vie s'éteignait... tout ça ne serait qu'une odieuse mascarade ?! Les poings du Scorpion se referment alors qu'un rictus de colère passe en un éclair sur son visage.
Comment a-t-elle pu se laisser fourvoyer de la sorte... Comment est-il possible qu'elle se soit laissée berner aussi facilement alors que tout cela semble parfaitement limpide pour le Verseau ?!!

La nouvelle qu'il annonce est cependant d'un réconfort probant. Si Athéna se trouve vraiment avec Shion, que la jeune femme admire profondément depuis qu'elle posa les yeux sur le Saint du Bélier pour la première fois, et avec Cel... Cel machin truc, dont elle a déjà entendu parler, tout devrait aller à peu près bien. Il parait que ce jeune homme est d'une telle beauté qu'il arriverait inconsciemment à faire tourner les têtes des hommes tout autant que celles de femmes... Etrange concept aux yeux de la guerrière qui ne sait même pas ce qu'enticher signifie, alors l'amour pensez donc !

Il semblerait que j'ai manqué de discernement...
Je te présente mes excuses Kappa.


Autant la brune peut être extrêmement désagréable, colérique voire relativement violente et bourrine à souhait, autant son coeur est d'une pureté contrastant parfaitement avec son caractère. Elle gueule mais sait aussi faire profil bas lorsqu'elle se rend compte qu'elle a été injuste. En l'occurrence son courroux s'était focalisé sur le Verseau sans lui laisser le temps de s'expliquer. Sur ce point elle lui devait des excuses.

Ahina se tourne vers lui en le dévisageant avec une insistance presque gênant lorsqu'il reprend la parole. Comment ça deux fois plus de raisons que les autres ? Le Scorpion le toise d'un regard parfaitement flippant tandis qu'une voix au timbre guttural s'extirpe de ses lèvres.

Kappa-chan... tu n'as pas fricoté avec le réceptacle de notre déesse j'espère...


C'est alors que survient ce que nous considèrerons à cette minute comme le mot magique.
Poussant un cri d’orfraie en levant les bras au ciel d'un air parfaitement rageur, il se passe moins d'une seconde avant qu'Ahina ne soit déjà aux portes de son temple en se retournant brièvement vers ses deux compagnons qu'elle apostrophe.

Le premier qui touche à ce village, je le transforme en pâté pour clébard.


Et pour cause. Rodorio est le berceau de son enfance, l'endroit où elle est née, l'environnement dans lequel elle a grandi, le cocon familial aimé et aimant. Il va de soi que rien n'aurait pu la mettre plus en colère, outre qu'on s'attaque à sa déesse bien évidemment, qu'un pauvre guignolo de bas étages n'ose effleurer ne serait-ce que la pierre de son village natal.


-> Temple du Taureau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prendre ses marques... dans tout ce bordel ! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Scorpion-