RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3940
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 24 Sep - 22:05

Arrow Temple du Lion

Ses pas réguliers résonnaient entre les piliers de pierre, se répercutant contre les hauts murs, se perdant dans la vue plongeante du Sanctuaire Sacré. Le Bastion de l’Humanité. Voilà ce que ce temple représentait. L’ultime espoir, l’éternelle protection des Hommes, la sentinelle de la paix.

Autant de termes pour nommer un bâtiment vide, qui avait perdu toute son énergie, toute sa vitalité.

Autrefois, les énergies s’y mélangeaient, aura positives et vibrantes d’espoir, réunies par la seule présence chaude et douce de la grande Déesse Athéna.

Ce n’était aujourd’hui plus qu’une légende. Un simple souvenir des vivants… Ou plutôt, des survivants.

La pierre resplendissait toujours autant ; le trône de la Déesse était toujours à sa place, saisissant de prestance et de simplicité. Mais sans Athéna, tout n’était que poussière.

L’homme à l’Armure Dorée resta ainsi un instant, à contempler les restes d’une époque révolue, avant que son attention ne se porte sur la terrasse et la vue du Domaine Sacré en proie à l’obscurité. Croisant les bras, laissant sa longue cape d’ébènes virevolter dans son dos au gré d’une brise bien trop froide pour la Grèce, il s’arma de patience.

Ils allaient venir. Un à un. Il le sentait. Ils n’avaient pas le choix. Le Krusos Sunagein était la prochaine étape, pour reconstruire une armée brisée, pour rebâtir un avenir d’espérances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 24 Sep - 22:25


Venant de l'escalier

Ahina pénètre dans la vaste salle qui va accueillir la réunion des douze suivie de près par Kappa, le chevalier d'or du Verseau. Ses prunelles d'automne balayent les lieux, se posant brièvement sur Aldébaran* avant de dériver vers le Lion d'or.
Elle l'a déjà croisé à plusieurs reprises mais le connait finalement très mal, et pour cause, Corell fait malheureusement partie de la catégorie des indésirables créée à l'occasion du départ du Verseau il y a de cela douze ans. Il n'est donc pas étonnant que la brune n'eut guère cherché à le côtoyer, même si elle pu en avoir l'occasion à certains moments.

C'est dans un simple et sec hochement de tête qu'elle le salue. Il semble que le Scorpion ne soit pas de très bonne humeur à la vue de sa mine renfrognée, même s'il convient tout de même de reconnaître que Kappa a grandement aidé à ce qu'elle n'arrive pas en poussant une gueulante en tant qu'introduction du Krusos Sunagein.
Contre toute attente il avait vraiment réussi à la calmer un peu, un exploit en somme, surtout lorsque l'on connait l'étendue du désastre que furent leurs récentes retrouvailles.

Dépassant les quelques fauteuils qui trônent au centre de l'imposante pièce, Ahina s'adosse contre un pilier en croisant les bras sur sa poitrine et sans prononcer le moindre mot. Son regard se pose sur Kappa quelques secondes alors qu'elle le dévisage sans la moindre pudeur. Difficile de savoir ce qu'il signifie réellement... Une chose est certaine cependant. S'il devait révéler une sentiment particulier, ce serait sans nulle doute une certaine forme d'interrogation.

----
*je pars du principe que Marcus est déjà dans la pièce puisqu'il a été le premier a y pénétrer
    
Revenir en haut Aller en bas
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Ven 27 Sep - 21:11


Amère journée que celle de l'enterrement d'une collègue doublée du rôle d'hôte de la déesse protectrice du Sanctuaire. Pour la plupart des saints de l'espoir, cette journée ne l'inspirait nullement et nombre d'entre eux devaient être effondré, même parmi les chevalier d'or. Signun servait la déesse de la sagesse uniquement parce qu'il avait été formé pour cela, mais aussi parce qu'il connaissait bien le panthéon Grecque, et seule Athéna se rapprochait le plus de son idéal. Donc oui, il n'était pas d'humeur joyeuse, mais il n'était pas non plus désespéré au point de ne plus pouvoir réfléchir correctement.

Alors il arriva dans la salle du grand Pope, là ou un peu plus de six ans auparavant il avait élu à l'aide de ses homologues les dernier représentant d'Athéna, Fawn, à devenir le guide spirituel de l'ensemble des 88 saints. Il se souvient de chaque saint qui présidaient ce krusos sunagein, de ceux qui sont encore présent, et ceux qui ne sont plus. C'était étrange de se dire que désormais, pour certains de ses confrère, il faisait partie des anciens.

En parlant des anciens, il y avait Aldébaran du taureau, qui fut le premier à franchir les portes de la salle du Grand Pope, suivit de près par Corell du lion, dont même le cosmos au repos semblait très impressionnant. Il y avait également le nouveau saint du scorpion, Ahina qu'il connaissait peu. La plupart des chevalier d'or sont présent au sanctuaire, mais il leur faudrait un certain temps pour recevoir l'appel à la réunion et y venir.

Le sagittaire s'approcha des sièges qui entourent la table de réunion sans pour autant s'y assoir. Il en tira une avec précaution avant de se retourner vers les autres chevaliers d'or déjà présent, ainsi que vers la porte où d'autre saint tout d'or vêtu devraient normalement arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Ven 27 Sep - 23:32

Ф La Table des Douze Ф

Le Général des Armées d’Athéna avait quitté les funérailles de Mashia un peu avant la fin de la cérémonie et avait donné ses consignes afin que tout le monde le rejoigne dans la chambre du Grand Pope où se déroulerait la nouvelle réunion des douze Chevaliers d’Or, ceux-ci devraient élire l’un des leurs au titre de Conseiller Suprême, peut-être que Marcus pourrait alors renoncer à ce titre de Général qui lui pesait tant. Pour l’instant néanmoins il devait faire face à ses obligations, puisqu’il entendait déjà ses frères et sœurs d’armes qui se réunissaient dans l’antichambre. Il rangea donc le livre qu’il feuilletait dans la grande bibliothèque qui prenait en intégralité trois des murs de la pièce et alla ouvrir en grand les deux portes.

Madame, messieurs, je vous laisse prendre place.

L’Aldébaran en ouvrant ainsi les portes avaient laissé les premiers arrivés voir la nouvelle disposition de la Bibliothèque de la Chambre du Pope. Hautes de plusieurs mètres c’était évidemment les étagères chargées d’ouvrage en tout genre qui marquait ceux qui entraient ici pour la première fois, néanmoins les habitués eux ne purent manquer la gigantesque table qui ornait le centre de la pièce. Sur le bois noir des centaines de petits points dorés étaient peint et pour l’ignorant ils n’auraient pu ne rien paraitre, mais pas pour des Chevaliers d’Athéna. La table toute entière était en fait une carte du ciel parsemé de ses étoiles et devant chacune des treize places était placée une chaise imposante qui se mariait parfaitement dans le décor. Sur le dos de chaque chaise était incrusté d’or le symbole zodiacal de chaque Chevalier d’Or et entre celle du Bélier et des Poissons était placé celle du Grand Pope ornée du symbole d’Athéna.

Pour l’instant n’était présent qu’un tiers des effectifs d’élite du Sanctuaire et parmi eux seule Ahina faisait partie de la nouvelle génération. Marcus, Corell et Signun en revanche étaient de véritables vétérans. Le Lion était arrivé au Sanctuaire huit ans après l’Aldébaran et Signun les avaient rejoint deux ans après au sein des Chevaliers d’Or. Ce fut une année prodigue pour l’ordre puisque Shion et Dohko avaient suivi de peu le Sagittaire pendant que le Taureau lui fêtait sa première décennie sous la cape blanche. Un peu perdu dans ses souvenirs, l’ainé de tous continua à faire défiler les années mentalement et il fallut en compter deux de plus pour voir arriver Celsius et Kappa avec lequel il avait fait équipe d’entrée pour sauver Boston. Les années d’après n’était guère riches et elles défilèrent dans l’esprit du Général, ensuite venait la nouvelle génération, Jara, Ahina et à présent Eidolon, ils étaient l’avenir se dit Marcus en ayant rejoint mentalement le temps présent. Un peu nostalgique, mais heureux de voir aussi de jeunes âmes prêtes à reprendre le flambeau, Marcus alla s’assoir sur la chaise à son effigie et jetant un bref regard à celle qui, à deux pas de la sienne, ne resterai pas vide pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Sam 28 Sep - 1:19


Arrow Antichambre du temple du Grand pope

La réunion dont dépendait l’avenir du Sanctuaire tout entier était sur le point de commencer. Mon esprit vagabonda rapidement parmi les saints d’or susceptibles de se présenter en tant que remplaçants de Fawn pendant que je montais doucement les marches menant à la grande salle de la bibliothèque où aurait lieu la réunion. Personne n’avait pour l’instant exprimé la volonté d’endosser ce rôle que chacun d’entre nous savait des plus lourds à porter. Et pourtant, d’ici quelques heures, l’un d’entre nous serait le nouveau grand Pope.

Sur les talons d’Ahina, je pus silencieusement constater que plusieurs de mes confrères étaient déjà arrivés : Marcus, bien évidemment, qui avait organisé la réunion durant la fin de la cérémonie, Signun du Sagittaire, qui venait d’arriver, et Corell du Lion. Lorsque mon regard se posa sur lui, mes sourcils se froncèrent légèrement et une pointe d’agacement alors : il nous faisait donc l’honneur de son impériale présence au Krusos Sunagein, mais ne se serait même pas déplacé pour l’enterrement de sa déesse soit disant si précieuse. Il ne changerait décidément jamais, celui là…

Un rapide hochement de tête en direction de Signun, et un sourire discret en direction de mon ami et général, avant que je ne m’approche doucement de la magnifique table ronde qui servirait à accueillir notre futur débat. Un rapide tour de la salle me permit de constater que celle-ci était très impressionnante. Je me rendis alors compte que je n’étais jamais venu ici. Le dernier Krusos qui avait eu lieu en urgence n’en étant pas vraiment un, celui-ci avait eu lieu devant la grande statue d’Athéna, et seule une partie des chevaliers d’Or étaient présents. Il s’agissait donc là de mon tout premier Krusos Sunagein, et je l’espérais, pas le premier d’une longue série…

Imitant l’Aldébaran, je me dirigeai vers la chaise portant l’effigie du Verseau, mais décidai de rester debout pour l’instant. M’appuyant nonchalamment sur la table, je balayai tranquillement la salle du regard avant de tomber sur le regard insistant d’Ahina. Elle me dévisageait avec insistance mais ne semblait pas vouloir me dire quelque chose de précis. Mes lèvres formèrent un « quoi ? » muet en quête de réponses tandis que je l’observais à mon tour. Je finis par lui sourire en secouant la tête avant de détourner mon regard. Il ne restait plus qu’à attendre les autres, à présent, et la réunion pourrait démarrer…

Revenir en haut Aller en bas
Eidolon


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 120

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 1 Oct - 0:22

Qui l'eut cru? Personne sans doute, une poignée de gens au Sanctuaire tout au plus... Mais certainement pas lui en tout cas. Mais de quoi et de qui parlait-on au juste? Si le Sanctuaire n'avait pas connu autant de drames en si peu temps, il ne faisait aucun doute que la nouvelle aurait fait grand bruit dans toute la Grèce et ses environs... La nouvelle témoignant qu'un Saint s'était hissé au plus haut rang, celui de Chevalier d'Or, caste de guerriers légendaires par excellence. Cet exploit, car il fallait bien le reconnaître, c'en était un, n'avait pas été une mince affaire à y regarder de plus, mais qui pouvait se vanter d'y être parvenu aisément après tout? Seuls des esprits incrédules et naïfs vous diraient le contraire, mais endosser une telle armure, un tel poids sur les épaules quand on sait tout ce que cet apparat représente, sachez que ce n'est jamais facile...

Le méritait-il vraiment? L'intéressé aurait eu tendance à vous répondre par la négative il y a encore quelques minutes seulement, mais bon an mal an, tout portait à croire qu'il y était bel et bien destiné. Après tout, quelle meilleure façon de savoir si on mérite quelque chose qu'en étant désigné par la chose elle-même? Et bien dans le cas d'Eidolon, c'était précisément ce qui s'était passé, l'Armure l'ayant désigné comme étant son nouveau porteur. Son ascension avait été des plus fulgurantes... Très peu de Chevaliers au Sanctuaire pouvaient se targuer d'être passé du rang le plus inférieur qui soit, celui d'Apprenti, au rang le plus reconnu et hautement distingué que celui de Chevalier d'Or, en un délai aussi bref. Un génie? Il en était un assurément... Mais jamais il ne s'en serait vanté, jamais! Eidolon avait beau être du genre à plaisanter sur des sujets très divers, narguer ses partenaires d'entraînement, jouer au farceur, dénoter pour ainsi dire d'une certaine espièglerie, il n'était en revanche pas de ceux qui se sentent le besoin de se mettre en avant pour exister.

Ce dernier malgré que l'histoire soit belle, le récit plus épique que jamais, n'oubliait pas non plus le trop grand nombre d'échecs auxquels il avait dû faire face. De plus, revêtir une telle armure compte tenu des circonstances, relevait plus de la coïncidence, de la force des choses pour être franc! Mais là encore, les rouages du destin, mécanisme invisible mais bien présent, avaient joué leur rôle. C'était triste à dire, mais sans la destruction de Rodorio, le massacre des villageois, la mort et l'enterrement de la Déesse Athéna, Eidolon n'aurait jamais éveillé son septième sens si tôt et jamais sans doute n'aurait-il revêtu une armure d'une telle splendeur... Eidolon ne pouvait cesser de penser à cela, même s'il était occupé à tout autre chose, alors même qu'il se rendait à la Chambre du Grand Pope, car immanquablement l'apparat du quatrième gardien, l'Armure d'Or du Cancer lui laissait un arrière-goût des plus amers...

Porter un tel équipement était un lourd fardeau à supporter, car un Chevalier d'Or revêt une symbolique proche du guide pour les autres chevaliers de son Ordre. Il lui revient la tâche d'être un meneur d'hommes, un exemple pour les siens! En cela, ce serait déjà insupportable à endosser pour la plupart des chevaliers les plus aguerris, mais cela n'était rien encore, à côté de la symbolique particulière que revêtait l'Armure d'Or du Cancer. En effet, son porteur étant cessé être un individu capable d'ouvrir une passerelle entre le monde des vivants et celui des morts par le biais de sa constellation que l'on dit être une porte vers l'au-delà, il fallait ajouter à cette lourde tâche, le fait que désormais cette armure soit baigné des malheurs du Sanctuaire... Les âmes de ceux qui furent jadis les villageois de Rodorio, mais pas seulement, semblaient lui murmurer à l'oreille qu'il les libère... Un peu comme si l'armure était en quelque sorte un artéfact capable d'emmagasiner les paroles des morts, leurs pensées et les faire communier avec celles du porteur... La folie n'était pas loin et sans doute le gagnerait-elle bien assez vite, car en plus des responsabilités de tout Chevalier d'Or, il devrait s'acquitter de ce rôle mystique et secret, une mission qu'il lui incombait et qu'il était malheureusement le seul à pouvoir remplir...

Ses pas le menèrent finalement jusqu'à la Chambre du Grand Pope qui s'apprêtait à recevoir un évènement légendaire et mythique s'il n'en fut qu'un au Sanctuaire: un Krusos Sunagein avec pour ordre du jour, l'élection d'un nouveau Grand Pope. La tâche s'annonçait ardue, surtout en ces heures bien sombres, car élire un représentant d'Athéna sur Terre et aussi vite qui plus est, ne ferait que raviver la plaie béante dans leur coeur... Mais comme dit précédemment, bon nombre de responsabilités pesaient sur les épaules respectives et ils se devaient de remplir leur devoir, de ne jamais plier. Aussi seraient-ils forts, comme toujours, pour les Saints, mais plus largement aussi, pour l'Humanité. Eidolon aurait en revanche pu s'inquiéter des rancoeurs que cette élection allait faire naître. Car oui, la majorité serait de mise pour remporter l'élection, mais tous ne seraient sans doute pas unanimes sur le visage à donner au prochain Grand Pope. De plus, quel poids pourrait par exemple bien avoir la voix d'un Chevalier d'Or aussi récemment nommé qu'Eidolon? Son choix, par ailleurs, pris en son âme et conscience, ne risquait-il d'envenimer ce conflit interne en devenir? Tant de questions qui ne pourraient trouver leurs réponses qu'à la fin de ce Krusos... Néanmoins, Eidolon ne se faisait guère trop de soucis, car des Chevaliers aussi nobles et sages qu'eux, ne pouvaient s'abaisser à de telles broutilles! Il ne faisait pas de doute non plus, que le Conseil accoucherait d'une solution qui aurait le mérite de satisfaire tout le monde.

Passant les portes aux dimensions dantesques qui donnaient sur l'intérieur de la fameuse Chambre du Grand Pope, Eidolon malgré son nouvel apparat et l'attitude qui aurait dû en découler, ne put que s'émerveiller et rester hébété face à une aussi gigantesque bibliothèque que celle-ci! Combien d'ouvrages étaient donc exposés ici? Eidolon n'aurait pu, ni su dire... C'était tout bonnement démentiel. Une chose en revanche était sûre, tous ces écrits n'étaient en revanche qu'un pâle extrait du passé, car il ne faisait pas l'ombre d'un doute que l'histoire du Sanctuaire était encore plus riche que le plus vieil et épais ouvrage paisiblement rangé sur son étagère! Si Eidolon s'était émerveillé devant une telle bibliothèque, que dire alors de la gigantesque table qui s'offrait à lui, juste devant ses yeux... Un ciel étoilé, détaillant la moindre constellation semblait avoir été peint sur cette table noire comme le vide intersidéral! C'était fou et sans doute impossible, peut-être y avait-il de la magie dans tout ça, mais Eidolon rien qu'en regardant une constellation au hasard, pouvait sentir le cosmos et le souffle de son Chevalier...

Le Chevalier d'Or du Cancer fraîchement désigné aurait pu passer toute la journée à décrire la beauté des lieux, mais l'aura des Chevaliers ici amassés l'en empêcha. Ils dégageaient tous une telle impression de force que cela en était effrayant... Marcus alias l'Aldébaran du Taureau, Corell du Lion, Signun du Sagittaire, Kappa du Verseau, Ahina du Scorpion... Les exploits de chacun d'entre eux lui avaient été narrés, si bien que de les voir en chair et en os, les côtoyer de plus près, être sur un pied d'égalité avec eux en quelque sorte, donnait le tournis à Eidolon! Certains d'entre eux étaient des légendes vivantes après tout! À commencer par Marcus et Corell... Il ne faisait aucun doute cependant que tous étaient aussi forts et braves qu'eux! Si bien qu'Eidolon en comparaison devait faire bien pâle figure... Du moins, c'était ce à quoi aurait songé l'ancien Eidolon.

D'une démarche assurée, mais qui ne se voulait nullement dédaigneuse et insultante à l'égard de ses confrères, Eidolon alla se placer là où il serait visible de tous malgré la grandeur de la pièce, posa un genou à terre, inclina respectueusement la tête en signe de salutation et prononça simplement:
    « Dame et Seigneurs, je me présente, je me prénomme Eidolon, Eidolon du Cancer. Je me trouve en ce lieu sacré pour répondre comme chacun d'entre vous, à la convocation de notre Général en ma qualité de gardien de la quatrième maison. »
Eidolon n'avait pas pour coutume de s’enorgueillir de formules pompeuses qui ravissent l’ego de certaines personnes. Après tout, grandir seul et sans aucune véritable éducation y était pour beaucoup... Mais en cet instant précis, force était de constater qu'il s'était très correctement comporté en s'adressant à ces Chevaliers mythiques. Qu'ils se délectent de telles paroles, oui qu'ils en profitent, car malheureusement, quand le conservatisme ambiant et le respect des traditions s'en seraient allés avec cette cérémonie, il y avait fort à parier que le naturel d'Eidolon reviendrait au galop et avec lui sa familiarité... Le Chevalier d'Or du Cancer sans plus de tergiversations, s'en alla finalement s'asseoir à sa place, là où un siège monumental et robuste orné d'un 69, symbole représentant la constellation du Cancer, tout entier constitué d'or, l'attendait. Croisant les jambes, s'accoudant d'un bras à la table, il se contenterait d'attendre que les choses sérieuses commencent enfin... Si certains avaient eu des doutes sur sa motivation lors de son entrée en ces lieux, ce dernier venait de dissiper tout doute à son encontre! Immanquablement et assurément, il partageait les mêmes aspirations que chacun d'entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Jeu 3 Oct - 22:57

Lorsque le Destin est en marche, nul n'est capable de le stopper. Le dernier acte approchait alors que les plus difficiles venaient de s'enchainer un à un. La perte des êtres chers, le doute, la culpabilité, l'enterrement et le deuil. Des étapes indispensables à cette longue pièce afin de pouvoir accéder au fameux épilogue qui les mènerait vers un tout nouveau scenario de leur vie: la reconstruction. Le Krusos, l'élection du plus Haut Représentant du Sanctuaire d'Athéna, une place d'autant plus importante que leur Déesse n'était plus là pour les guider. A lui la charge de tous les guider jusqu'au retour d'Athéna, à lui la charge de s'assurer que les idéaux du Sanctuaire demeureraient intacts.

L'annonce avait été faite quelques instants plus tôt lors de l'enterrement de Mashia et Athéna. Shion se plaisait à voir cet enterrement comme un double enterrement afin de ne pas oublier que l'hôte de leur Déesse avait été un Chevalier de leur ordre à une autre époque. Le Lotus, Chevalier d'Argent. Et si leur Déesse reviendrait un jour vers eux, lorsque le temps serait venu, jamais ils ne reverraient la jeune Mashia, hors de leurs souvenirs. A eux de s'assurer que son histoire ne serait pas oubliée.

Assez tardivement, Shion s'était dirigé vers la Chambre du Grand Pope, attendant que nombre des autres Chevaliers d'Or aient fini de rendre leurs hommages pour s'approcher du corps d'Athéna. Il avait besoin de calme, de réflexion, et l'annonce du Krusos approchant n'avait fait que confirmer l'importance de cette solitude. Mais l'heure était venue, il ne pouvait plus attendre. Par respect pour les autres Chevaliers d'Or, par respect pour le Krusos.

La reconstruction...

Le visage serein, l'esprit calmé par les derniers évènements - comme cette rencontre inattendue avec l'Esprit du défunt Asmita - Shion pénétrait maintenant au sein du Temple du Grand Pope. La moitié des Chevaliers d'Or avait déjà rejoint les lieux et le Bélier préféra ne pas s'attarder à réfléchir aux raisons qui poussaient les autres Gardiens à être absents. Il connaissait déjà plusieurs raisons et celles-ci étaient loin d'être des plus agréables. Mieux valait donc conserver ces pensées pour la suite des évènements.

Saluant les différents Chevaliers d'Or d'un signe de tête accompagné d'un sourire bienfaisant, le Bélier alla s'asseoir à la place qui était sienne. Son regard se posa un instant sur les grandes bibliothèques dominant les lieux et Shion se surprit à se demander si certains des ouvrages contenaient les prophéties obtenues par Fawn lorsqu'il se rendait à Star Hill. Seul son successeur aurait ces réponses. Une fois ces pensées balayées, le regard de Shion s'arrêta un instant sur le porteur de l'Armure d'Or du Cancer avec une certaine nostalgie. Il ne le connaissait pas mais se souvenait encore de son ancien porteur, Urio, et de l'époque où il l'avait aidé à retrouver la mémoire. Une autre époque. Et finalement, silencieux, Shion se tourna en direction d'Aldébaran, attendant que celui-ci déclenche les discussions.
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Ven 4 Oct - 0:16


Le cliquetis reconnaissable d’Excalibur se frottant contre l’armure d’or se faisait entendre à travers le couloir. Relevant la tête, son regard était aussi impassible que les statues de marbres qui longeaient le grand hall. Jara serrait le poing car il ne voulait absolument pas être calme et concis à cet instant précis. Trop d’événements troubles en si peu de temps… Une nuit, une nuit et son destin de chevalier, de roi et de protecteur d’Athéna avait fait surface. Enfin... protecteur… La perte de sa cape en disait long. Pourtant, aucun de ces événements ne lui avaient été expliqué et pour combler le tout, c’était à présent un Krusos Sunagein qui se profilait. Heureusement, sur le visage de pierre du Capricorne, un sourire s’esquissait légèrement. Cette réunion ne voulait dire qu’une seule chose à ses yeux : retrouvailles. Il allait enfin revoir son mentor, celui qui l’a poussé à assumer sa destinée de Chevalier d’Or. Certes, ce genre de grande assemblée le mettait assez mal à l’aise mais il s’agissait là des devoirs du métier. Et puis, il était un tout nouveau Saint, il n’aurait sûrement pas grand-chose voire rien à dire. Il assisterait en tant que spectateur à de longues tirades, sûrement.

D’un réflexe belliqueux, il posa la main sur le pommeau de sa lame sacrée à la vue de la Grande Porte. Il s’abstint pourtant très vite avant de pousser d’une main la création en bois sculpté. Un bruit lourd à l’ouverture de la porte releva l’intention de ses congénères. Habituellement, il aurait eu de quoi être impressionné, intimidé, pourtant, aujourd’hui, le jeune éphèbe était en proie aux doutes et ne prit pas le temps de faire attention à ce genre de sentiment. D’un geste de son regard de fauve doré, il balaya l’assemblée. Recentrant son regard sur la table centrale, il inclina légèrement sa tête puis dit d’une voix blanche.

Chevaliers. Jara, du Capricorne.

Trois des personnages présents lui étaient complètement inconnu. Deux hommes et une femme. Il reconnu le Bélier d’Or grâce à son armure, ainsi que la petite Saint du Scorpion. Sa couronne au dard rougeâtre voulait tout dire. L’inconnu était un homme plus âgé que lui mais assez perdu. Son armure ne permettait pas la distinction de son signe. Kappa et Aldébaran était également présent. Il est vrai que la dernière fois qu’ils l’avaient vu, il s’était fait attaquer par Héphaïstos puis avait été emmené de force en France. Adossé à son siège, le Gardien Ailé était également présent. Il ne l’avait vu qu’une seule fois et ceci dans un très bref instant. Enfin, en grande Majesté, Corell du Lion était également présent. Celui-ci soutenait l’Athéna présente au Sanctuaire à son souvenir. Mais ceci n’avait plus aucune importance. Observant machinalement les alentours de la salle, il posa finalement ses pupilles dorées sur le siège au signe de la Balance. Il n’était pas présent. Jara pensa alors à voix haute.

Dohko n’est pas là…

Ravalant très vite ses paroles, il vint s’asseoir à la place qui lui était convenue en évitant les yeux des membres de l’ordre. Caressant son bras droit, il ôta sa couronne cornue et la posa à ses côtés avant de laisser expulser un long soupir. Après mûre réflexion, c’était lui le plus perdu. Il ne comprenait absolument rien à la situation mais pour le moment, il ne pouvait que suivre et regarder. Il aurait aimé revoir Dohko. Lui, lui aurait tout expliqué clairement. Tout comme Aalanna. Il attendrait son retour impatiemment, il n’avait pas fini son interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Lun 7 Oct - 7:15

:: De quoi demain sera fait :.

Même s'il pouvait les déplacer à loisir, étant celui qui leur avait donné naissance, il était exceptionnel de voir les escaliers séparant le temple de la douzième maison débarrassés du vaste champ de roses qui les jonchait d'ordinaire. Mesure indispensable cependant, car là où les Gold Saints auraient pu trouver un moyen de passer sans en être affecté, c'était beaucoup moins certain s'agissant des chevaliers de rang inférieur. Or, tous avaient du en passer par là pour atteindre les sommets et venir se recueillir auprès de celle qui fut leur lumière à tous. Une lumière qui à présent s'était éteinte, mais dont l'éclat devait continuer de briller en chacun d'eux, comme le rappelait celui, si chaleureux, de leurs armures.

Même elles semblaient s'être ternies en guise d'ultime hommage, mais il allait à présent leur falloir scintiller à nouveau de mille feux. Car en l'absence de celle à qui ils avaient voué leur vie, c'était à eux de prendre en main les rênes de leurs destins et de montrer le chemin à suivre à ceux qui comme eux s'engageaient dans cette voie. Ils étaient les plus hautes icônes que la chevalerie compte dans ses rangs, des légendes vivantes au nombre de douze – quand bien même à ce jour trois étaient manquantes. Le Saint des Gémeaux n'avait, pour autant qu'il sache, plus fait son apparition depuis des années ; quant à Asmita de la Vierge, il ne l'avait pas vu depuis son retour du tournoi mais ne s'en inquiétait guère, même la mort n'étant point une fin en soi pour ce signe perpétuellement tourné vers l'indicible.

En revanche, que Dohko ne soit pas là pour y participer rouvrait en lui de nombreuses plaies. Encore une chose dont il estimait être coupable. Un tel enlèvement n'aurait jamais pu avoir lieu s'il avait été à même de pallier à son incompétence. Mais il ne servait à rien de s'en laisser ronger. Le mal était fait, et tout ce qu'il pouvait espérer étant que le Chevalier de la Balance trouverait la force de se délivrer des chaînes qui le retenaient – quelles qu'elles soient – et de retourner d'où il venait. De revenir ici, parmi eux, là où était sa place. Bien plus que ce ne serait jamais la sienne, à n'en pas douter... Son poing se serra imperceptiblement avant qu'il ne revienne vers eux, non sans un dernier regard vers le ciel comme s'il espérait y trouver le signe que le gardien de la septième maison soit encore en vie.

Mais hélas, rien ne vint l'éclairer à ce sujet... S'il refusât de s'asseoir, plus à l'aise debout qu'à cette table où il ne se sentait pas le bienvenu, préférant prendre appui contre une colonne, le casque qu'il tenait jusque là sous son bras fut quant à lui enfilé sans tarder, complétant son habit officiel dans lequel il avait l'impression de flotter désormais. Il ne prêta pas d'attention particulière d'entre eux, non par manque de considération mais parce qu'il n'y avait tout simplement pas la tête. Peut-être était-ce qu'il n'arrivait pas encore à se faire à l'idée que ce soit une réalité et qu'il lui faille l'accepter, au même titre que celle de la mort de certains de ses camarades qui avaient d'ores et déjà été remplacés. Cancer et Capricorne étaient du nombre, bien qu'il ne les ait jamais connu de façon personnelle – pas plus qu'aucun d'eux, ou peu s'en faut. S'il avait été plus attentif, sans doute aurait-il perçu dans l'aura du Scorpion un air familier...
Celsius des Poissons. s'annonça-t-il, sans autre forme de procès.
Rien de plus à ajouter. À vrai dire, s'il l'avait pu, il se serait gardé de dire quoi que ce soit mais la situation exigeait qu'il donne au moins son nom à ses nouveaux frères d'armes. Non qu'ils en auraient l'utilité, n'ayant que très peu de chances d'être appelés à le côtoyer en dehors de l'une de ces réunions – et c'était mieux ainsi. Car avoir à supporter sa présence était quelque chose qu'il ne souhaitait à aucun d'eux, lui le poison, lui l'homme vénéneux. Au moins de là où il était ne devrait-il pas leur permettre de ressentir l'odeur de mort qui se mêlait au parfum de rose qui l'accompagnait partout où il allait. Le Roi des Ronces avait eu tout le temps de faire en sorte de se reconstituer un masque de froideur impénétrable, aussi ne trahissait-il rien de ses pensées et à plus forte raison de ses émotions – ne demeurait que l'intense éclat de ce regard d'un bleu de glacier sur eux posé, sans jamais se détourner.

Tous les acteurs étaient en place.
La représentation allait à présent pouvoir commencer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 8 Oct - 12:09

Ф Elections Ф

Les deux derniers participants venaient de faire leurs entrées dans la grande bibliothèque qui servait de lieu de réunion à ce Krusos Sunagein et à l’approche du jeune Capricorne, Marcus eut une sensation inexplicable. Il n’avait côtoyé l’homme que quelques heures certes, mais il avait l’impression pourtant que le porteur d’Excalibur avait changé et que cela n’avait pas de rapport avec la mort du réceptacle d’Athéna. Ce n’était néanmoins ni l’heure, ni le lieu pour de telles enquêtes, car avec la présence du Chevalier des Poissons la réunion se voyait complétée.

L’absence du Dohko était évidemment à l’ordre du jour et Marcus en tant que Général des Armées d’Athéna se devait de donner à tous ses frères et sœurs d’armes les informations qu’il avait lui-même récoltés. L’ancien Bélier devenu Noir était devenu leur véritable antagoniste et il devait être appréhendé le plus rapidement possible. Aussi de sa voix basse et puissante qu’il n’avait pas besoin de forcer pour être sûr d’être entendu de tous, Marcus lança les premières discutions.

Comme vous pouvez le voir, Dohko n’est pas présent parmi nous aujourd’hui, ce qui nous contraint à n’être que neuf. D’après mes informations, il a était enlevé par un homme du nom de Pséma. Cet ancien Grand Pope et stratège de génie depuis aujourd’hui les Chevaliers Noirs et d’après les archives que nous avons ici, cela fait presque deux milles ans. Cet homme et son association deviennent notre ennemi numéro un, toutes informations sur leur repaire éventuel est notre priorité et je ne peux que vous inviter à ne pas engager le combat avec eux sans avoir prévenu le Sanctuaire.

Marcus espèrait sincérement que ses frères d’armes comprendraient l’importance et la dangerosité de la Caste des Chevaliers Noirs car rien que le fait d’être en activité depuis deux mille ans faisait de Pséma et de ses sbires des hommes à part. Le Général en avait même déduit qu’il lui faudrait trouver la raison de leur si longue vie avant de pouvoir y mettre fin et pour cela il avait choisi de commencer ses recherches par Carthage et dans leur lien avec le démon Moloch Baal, pour cela il devrait réunir une équipe et son annonce d’aujourd’hui lui permettrai surement de faire un choix quant à ses partenaires.

Le Chevalier du Taureau avait préféré commencer par le « problème Chevaliers Noirs » non seulement afin de prévenir ses frères sur le danger qu’ils représentaient et aussi afin de ne pas avoir à s’entretenir sur ce point avec le futur Grand Pope sur ce sujet. Car s’ils étaient tous réuni ici, c’était aussi et surtout afin de choisir ensemble un nouveau guide spirituel à leur ordre. Traditionnellement choisi par l’ancien Grand Pope lui-même son successeur était élu par ses pairs quand la tradition avait failli. L’Aldébaran balaya la salle d’un coup d’œil et entra dans le vif du sujet.

Le débat de la sécurité interne étant clos, nous pouvons à présent passer à la raison de notre présence à tous. Aussi si l’un de vous souhaite prendre la relève de Fawn et assumer ainsi les responsabilités qui incombe au Grand Pope, je l’invite à prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Dim 13 Oct - 19:00

L'attente était terminée, la réflexion devait maintenant aboutir. Depuis des heures, tous savaient que la disparition allait amener à la réunion d'un Krusos. Pour remettre de l'ordre au sein du Sanctuaire, pour placer à nouveau quelqu'un à leur tête et permettre le début d'une nouvelle ère. Oublier les évènements passés et parier sur un nouvel avenir, tel était ce dont le Sanctuaire avait maintenant besoin.

Depuis des heures, le Bélier avait imaginé cet instant, se demandant comment il devrait réagir lorsque les fameux mots seraient prononcés. Devrait-il se proposer en tant que nouveau Grand Pope du Sanctuaire et prendre la relève du défunt Fawn ou attendre qu'un autre Chevalier d'Or ne se propose à ce poste? Ses pairs avaient ils suffisamment confiance en lui pour accepter de voter pour lui s'il se proposait? Et surtout... avait-il les épaules pour supporter les responsabilités d'une telle position, à la fois fardeau à supporter et honneur dont il fallait se montrer digne.

Un long moment, le Bélier était demeuré silencieux, les dernières paroles d'Aldébaran résonnant dans sa tête. A chaque seconde, il hésitait à se lever pour prendre la parole, se perdant dans des doutes inextricables. D'un côté, l'espoir de voir un autre Chevalier d'Or plus compétent que lui prendre la parole et mettre fin à ses hésitations. D'un autre côté, la crainte de perdre une occasion qui ne se présenterait peut-être plus à lui et l'opportunité d'accomplir pleinement son devoir pour le Sanctuaire. Une petite voix en lui lui soufflant que l'heure était arrivée...

Finalement, le Bélier jeta un regard sur les Chevaliers d'Or présents, s'arrêtant quelques secondes sur son voisin de Temple, avant de se lever dans un silence bien trop solennel à son goût.

Chevaliers d'Or. Amis, compagnons d'armes, tous unis par des liens divers et par un même devoir. Je n'ai pas la chance de tous vous connaître mais je ne doute pas que cela viendra avec le temps. Et pas seulement au milieu des batailles, je l'espère. Car je me rends compte que le plupart des évènements partagés avec vous étaient des combats. Au coeur même des Enfers pour beaucoup. Une pensée bien dommage à y réfléchir. Enfin...

Marquant une courte pause pour remettre de l'ordre dans ses idées dérivant loin de son objectif premier

L'heure n'est pas vraiment aux regrets mais plutôt à l'Espoir. Je ne perdrai pas de temps....non... parler d'eux ne pourra jamais être considéré comme une perte de temps. Je n'occuperai pas votre temps en reparlant des évènements des dernières heures car nous avons tous suffisamment souffert et continuons pour la plupart. Mais il est temps de penser à l'avenir de ce Sanctuaire car l'horloge tourne et le monde ne s'arrête pas autour de nous. Ni le monde, ni nos idéaux. Et c'est pour nous aider à aller de l'avant que je propose, aujourd'hui, d'abandonner la protection du Premier Temple de ce Sanctuaire pour assumer les fonctions du défunt Fawn.

Nouvelle pause pour observer la réaction des autres Chevaliers d'Or devant ces mots avant de justifier ses propos

Je ne suis pas le plus puissant des Chevaliers d'Or, ni même le plus grand Stratège de notre Déesse. Jamais je n'aurais su me montrer aussi efficace qu'Aldébaran pour gérer les différents conflits qui ont menacé ce Sanctuaire, ou aussi puissant que Corell dans les combats qu'il a menés. Je suis conscient de tout cela. Mais je ne désespère pas d'accroître mes compétences dans ces domaines à l'avenir. Aujourd'hui, je ne peux vous promettre que deux choses. La première concerne mes compétences diplomatiques. En tant que Gardien du Premier Temple, j'ai eu l'honneur d'accueillir nombre de représentants étrangers au sein de mon Temple ainsi que d'accompagner notre Déesse dans de multiples rencontres. Témoin de l'Alliance du Fer et du Sang avec Poséidon, accompagnateur de notre Déesse en Asgard avant la dernière Grand Guerre, et témoins d'une rencontre entre notre Déesse et celle qu'on surnomme Perséphone. Ces rencontres restent gravés en mon esprit et m'aident à comprendre l'état d'esprit des autres acteurs de ce Monde. Quant à ma seconde promesse... Je peux vous promettre que ma foi envers Athéna est et demeurera à jamais inébranlable. Comme elle l'a toujours été. Et je ferai toujours de mon mieux pour que nos idéaux soient à jamais respectés.

Passant à nouveau son regard sur chacun des Chevaliers d'Or présents, le Bélier termina ses explications par une dernière information destinée à ôter toute gêne, avant de se rasseoir.

A vous de voir si vous voulez de moi pour prendre la relève du défunt Fawn. Sachez néanmoins que je ne verrai aucun affront si l'un de vous souhaite se proposer lui-aussi. Je ne vois nullement ce Krusos comme un concours de popularité mais bel et bien le moyen de choisir celui ou celle qui pourra assumer les fonctions de Grand Pope de la meilleure façon.
Revenir en haut Aller en bas
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Dim 13 Oct - 20:02


Après son arrivé dans la salle de réunion, d'autres chevaliers d'or arrivèrent chacun à leur tour. Il y eu d'abord Kappa du verseau, Eilodon, le nouveaux saint du Cancer, Jara du Capricorne, enfin, le protecteur de la douzième maison, Celsius des Poissons. Quand le dernier chevalier d'or arriva, Aldébaran les invita à prendre place et commença à parler.

Le taureau aborda l'absence de Dohko, indiquant qu'il était retenu en otage par un certain Pséma qui fut autrefois grand Pope, il y a deux milles ans. Le sagittaire resta un moment dubitatif à cette affirmation, cela faisait de lui un homme extrêmement vieux et possédant des connaissances et une expérience inégalable. Lui et ses chevaliers noirs risquaient donc d'être dangereux à l'avenir.

Ensuite l'homme aborda le sujet de la succession de Fawn au titre de Grand Pope. Ce rôle était essentiel au bon fonctionnement du Sanctuaire d'Athéna, car le Grand Pope servait d'intermédiaire entre Athéna et sa chevalerie. Mais actuellement, à quoi allait-il servir ? Simple, il se devrait de réconforter les saints, de servir de guide spirituel auprès des autres. Mais qui aurait les épaules assez larges pour un tel poste ?

Signun regarda en direction des vétérans parmi les chevalier d'or. Le premier qui pourrait prétendre au titre serait Aldébaran, un homme fort qui inspire la confiance et qui a su donner de bons conseils en temps de guerre. Mais est ce qu'il accepterait une telle responsabilité ? Ne préférerait-il pas rester général des Saints ? Il y avait aussi Corell, certainement l'un des saints les plus forts, si pas le plus puissant combattant du sanctuaire. Mais le fier lion était justement un homme d'action, le rôle de Grand Pope serait comme une cage dans laquelle on enfermerait un lion. Kappa, le successeur de Fawn en tant que Verseau. Signun ne savait pas s'il avait déjà émit l'hypothèse de devenir Grand Pope, mais il pensait qu'il ferait un bon prétendant. Enfin, il y avait Shion, le protecteur de la première maison, un homme qui semblait à première vue d'une grande sagesse. Il faisait partie des premier à avoir vu juste concernant les "deux Athéna". Lui aussi semblait un bon candidat.

Il restait finalement un dernier vétéran, lui même. Mais est ce que Signun voulait vraiment de ce poste ? Pas vraiment, en fait il ne se voyait tout simplement pas quitter l'armure que son père à porter jadis et ne pensait de toute manière pas avoir les compétences pour un tel poste. Mais bien vite, les doute du sagittaire s'envolèrent quand le Bélier se leva et prit la parole, se présentant au titre de Grand Pope.

Après avoir écouté attentivement ce qu'il avait à dire, Signun se leva à son tour.

    " - Shion, protecteur de la première maison du sanctuaire. Je suppose que tu as pesé le pour et le contre avant de t'adresser à l'assemblé et de te proposer en tant que Grand Pope. Il est vrai que nous ne soyons pas spécialement proche. Mais ce que j'ai pus voir de toi, c'est une retenue empreinte de sagesse accompagnée d'une certaine modestie. Ce deux qualités sont pour moi bien plus importante que la puissance pour un Grand Pope. Il y a effectivement à cette table plusieurs personnes apte à le devenir également, mais de tous, je pense que tu es celui qui le mérite le plus. C'est pourquoi tu as mon soutiens. "


Voilà, lui même avait dit ce qu'il avait à dire et il se rassied. Il se savait pas si un autre chevalier d'or briguait le titre de Grand Pope, mais Shion était celui que Signun soutenait.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 15 Oct - 11:22

Ф Décision Ф

Une sorte de silence solennel pesait sur les Chevaliers d’or présents à la suite des mots du géant d’ébène, mais il n’était en rien oppressant. Gage de réflexion pure, l’élite de la chevalerie d’Athéna faisait honneur à son rang et l’image frappa d’un coup le géant. Ses frères d’armes étaient là et unis et cela ne signifiait qu’une seule chose pour le Général, les horreurs de la nuit passée ne les avaient pas mené à la guerre civile. Marcus souffla et sourit.

Il était à présent temps pour le plus vieux des Chevaliers de faire un choix, continuer d’accomplir son devoir en tant que Général et guider les troupes sur le champ de bataille ou bien passé de l’autre côté en devenant Grand Pope et gérer toute la politique du camp. Il ne put néanmoins en terminer avec ses réflexion car son voisin direct se levait déjà, Shion du Bélier était un homme d’expérience à qui le titre de Grand Pope pouvait parfaitement revenir. Il avait maintes fois assisté à des réunions divines et était un bon diplomate, sa force de combat était stable et équilibré. Le seul doute de Marcus résidait dans son positionnement, avait-il la carrure pour imposer ses décisions à quatre-vingt-huit Chevaliers ?!

Prendre une décision en fonction des faits établis et la faire respecter, voilà quel était la partie la plus dure du rôle de Grand Pope. Ce dernier centralisait toutes les remontés d’informations et devait donc à ce titre orienter les agissements de tout un camp. Marcus l’avait déjà fait à plusieurs reprises, mais cela c’était fait sur le champ de bataille et pas à l’abri depuis le plus haut temple du Sanctuaire, néanmoins cette pensée avait fait prendre sa décision au vétéran. Il se leva donc à son tour et ne se força pas pour être entendu de tous, sa voix grave faisait le travail toute seule.

Chevaliers, certains attendent peut-être ma candidature à ce poste du fait de mon ancienneté ou de mes compétences militaires, pourtant je pense que ses dernières doivent rester là où elles sont réellement utiles, je resterai donc un homme de terrain. Le Sanctuaire a aujourd’hui la chance de voir Shion être nommé Grand Pope, sa sagesse et son humilité font de lui un parfait candidat et je resterai à son entière disposition pour le soutenir et l’aider dans ses nouvelles fonctions.

Oui Marcus avait fait le choix de rester Chevalier et il n’avait ni regret ni amertume, le Taureau n’avait jamais fait entrer ses sentiments ou son ressenti dans la balance, il avait comme toujours analyser la situation et fait son choix en fonctions de la meilleure issue possible. Shion était un homme sage et réfléchi, capable de parlementer même avec l’ennemi. Marcus lui était un homme d’action, un combattant, un chef militaire et non religieux, il ne l’avait jamais oublié. Il posa alors son regard vers son frère et ami et hocha la tête d’un regard sévère qui lui disait doucement mais avec force : Te voilà le taulier à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mar 15 Oct - 11:42


Un jour à marquer d'une pierre blanche

Idole n°2 win !

Ils s'étaient tous présentés ou presque. Les uns après les autres, ses compagnons d'armes et de guerre, de rire et de colère, connus, trop connus ou parfaitement inconnus, avaient pénétré dans la grande salle de la Chambre. Un regard maussade vers Celsius, un haussement d'épaules en direction de Kappa, pas un regard pour Shion ni aucun autre d'entre eux, le Scorpion s'assoit, ou plutôt s'affale, sur le siège qui lui est destiné.
Pas un mot n'est prononcé. Le visage est sévère, les traits sont tirés et peu seraient les imbéciles à vouloir lui adresser la parole vu la tête qu'elle fait.

Bon allons-y là. Qu'on en finisse et qu'on passe à autre chose.
Shion se lève. Pour la première fois depuis qu'il a pénétré cette salle, ses prunelles mordorées dévient vers le Bélier. Va-t-il se présenter pour être le successeur de Fawn ? Cela ne pourrait pas mieux tomber à vrai dire, car peu serait ceux qu'elle aurait acceptés de bonne grâce. Nous parlons de remplacer son maître tout de même ! Et même pas encore enterré, je rappelle !

Preuve matérielle de la parfaite dualité qui habite le Scorpion en permanence, Ahina passe d'une parfaite ignorance à une attention toute focalisée. Elle observe Shion sans le lâcher une seule micro seconde. Et même lorsque Signun se lève pour expliquer son point de vue aux chevaliers d'or ici rassemblés, Ahina ne sourcille pas et ne délaisse le Bélier à aucun instant. Son regard est profond mais l'expression qui l'habite est sommes toutes assez indéfinissable.

Son menton profondément ancré dans sa main, le coude reposant sur la surface lisse de bois poli, les iris bruns dérivent pour la première fois de celui sur lequel ils sont ancrés depuis ces dernières minutes. Aldébaran vient de se lever. Une légère inquiétude vibre au fond de sa poitrine quant le Taureau prend la parole. Va-t-il faire comme Shion ? Bonjour la galère si cela arrive ! Car comment diantre pourrait-elle choisir entre eux deux. Misère...

Mais non ! Merci Aldébaran de lui éviter ce fardeau supplémentaire ! Quand il renonce à prétendre au titre de Grand Pope, le soupir de soulagement qui s'extirpe de la gorge de la guerrière est si sonore qu'il pourrait sans doute être relativement mal interprété. Mais passons. Si personne n'avait de jugement erroné sur sa petite personne, cela se saurait. Et puis... l'avis des autres la concernant est... comment dire... rien à foutre quoi.

"Les choses sont actées. Je n'accepterai personne d'autre que toi à cette place, Shion."

C'est d'une voix plate que le Scorpion prend la parole juste après le Gardien de la 2nd maison du Sanctuaire. Suivant ses mots et comme pour appuyer d'avantage tout le symbolisme qu'elle leur a inculqué, Ahina repousse la large chaise et tourne le dos à ses homologues en s'éloignant vers la porte.
Il n'y a plus rien à ajouter.

-> Ahina quitte le topic si pas d'intervention


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mer 16 Oct - 23:50


Le dernier Gardien entra enfin. Celsius des Poissons. Il avait un charme indéniable et à vrai dire, seule sa musculature trahissait son sexe. Vêtu de l’armure d’Or des Poissons, Jara ne put que constater qu’une nouvelle fois, il s’agissait d’un Saint peut loquace. Décidément, on aurait presque l’impression qu’ironiquement, la Garde sacrée de feu Athéna n’était composée que de misanthropes. Heureusement pour lui, le Capricorne se doutait bien qu’il s’agissait d’une façade pour beaucoup –dont lui. Chacun avait vécu les pires choses pour ne serait-ce que frôler la protection qu’il arbore aujourd’hui et cela se lisait sur leurs visages, sur leurs cicatrices et dans leur sang à tous. Ils avaient souffert et aujourd’hui, ils ont en plus échoué à leur seule et unique tâche : protéger le Sanctuaire et Athéna. Ils étaient tous bien misérables et ce sentiment de culpabilité les accablait jusqu’au fond de leurs entrailles. Beaucoup parlait d’ « Espoir ». Oui, il faut croire en cet espoir mais pour le plus jeune de l’assemblée, l’heure était au questionnement et au deuil. Il avait beau être d’un naturel imperturbable et stoïque, aujourd’hui, il était en proie aux interrogations les plus justifiées : pourquoi suis-je ici ? Comment ai-je pu la laisser seule ? Qu’est-ce que signifie cet artéfact à ma hanche ? Oui, tous ses doutes étaient justifiés.

D’ailleurs, il posa à nouveau les yeux sur le siège vide de la Balance. Ca n’étonnait guère le Souverain que Dohko soit le dernier. Il a toujours été naturellement laxiste. On suppose que c’est ce qui fait sa sympathie. Jara avait une dette envers le Saint de la Balance. Il avait été son allié, son enseignant mais avant tout son ami. L’un de ses rares amis si ce n’est le seul. La plupart des autres sont aux côtés d’Hadès. Le peuple qu’il doit gouverner lui-même ne semble composer que d’esprits ! Finalement, c’est l’Aldébaran qui se leva afin d’entamer son discours. Alors même que les Gardiens n’étaient pas aux complets ?

Comment ? Dohko a été enlevé ? D’un froncement des yeux et des sourcils, Jara trancha le Taureau de son regard d’Or. Ces chevaliers noirs, il en avait entendu parler à son arrivée au Sanctuaire, ils avaient détruit le village aux alentours et les Chevaliers s’étaient attelés afin de le reconstruire. Ils étaient donc dirigés par ce Pséma ? Un renégat vieux de deux mille ans qui dirige à présent une organisation criminelle ? Il semble être tombé bien bas, sa noblesse ne semble même plus existée mais Jara ne s’inquiétait pas, son coup ne tarderait pas à gouter à sa lame. Dohko était un homme fort, aussi mauvaise sa situation puisse être, il s’en sortira. Du moins, c’était de cette manière que le Dixième Protecteur se rassurait. Non, s’il avait été enlevé, c’est qu’il y avait une bonne raison. Sinon, autant le tué directement. Pséma avait besoin de lui, il ne restait qu’à espérer que c’était toujours le cas afin de le retrouver et de faire d’une pierre deux coups.

Remarquant le malaise que son information avait posé, le Général se décida à lancer le véritable débat de ce Krusos Sunagein : l’élection d’un Grand Pope. Le Maître Epéiste aurait bien voulu sourire de sarcasme mais la bienséance lui interdisait. Comme-ci lui, le plus jeune chevalier d’Or à ce jour et qui plus est, l’un de la nouvelle génération pourrait aider au choix d’un Grand Pope. Hormis le Tigre de Jade, toutes les occurrences de la pièce n’étaient que des illustres inconnus. Jara n’était pas du genre à suivre l’avis collectif mais cette fois-ci, cela semblait être une obligation.  Néanmoins, n’importe quelle décision serait bonne. En ces temps de crise, le Sanctuaire était au plus bas et étant la faction la plus à même de dirigée les autres, il lui fallait un gouvernement de taille. Sans Athéna, sa puissance diplomatique avait été fortement réduite. Heureusement qu’avec Aldébaran, il n’en était pas de même de leur puissance militaire. À présent, choisir son ambassadeur sur Terre était le meilleur des choix. Reste à trouver l’homme qui aura les épaules assez large pour endosser la toge du Pope.

Pour le moment, seul Shion du Bélier s’était présenté. Il avait de solides arguments. Il ne faisait que s’opposer à la pensée actuelle du Capricorne en ne parlant que de cet espoir qu’apporterait la venue d’un nouveau Pope. Il avait l’air d’un homme sage, d’un vétéran ayant voyagé aux quatre coins du monde. De plus, à en juger par son physique, il en déduisait qu’il s’agissait d’un Jamirien. Il assurerait donc une longévité prometteuse. Il avait compris le rôle qu’il voulait obtenir en tant que Diplomate et, de toute évidence, il avait le tact nécessaire. Jara ne s’opposerait pas à cette candidature, néanmoins, il n’était pas pour. Il ne connaissait là que les qualités du dit Shion, ses défauts étaient encore à explorer et bien qu’humains, ils pourraient s’avérer fatal selon leur ampleur. Trop sentimentaliste ? Trop sec ? Pas assez rigoureux ? Tant de questions encore et toujours. Heureusement, s’il était élu, même sans le Bélier, le Bovin doré assurerait la protection du Sanctuaire en tant que Second Gardien. Le Jamirien avait l’air d’être approuvé par ses pairs. Le Sagittaire et le Général l’aurait presque applaudit. D’ailleurs, la Femme-Scorpion extirpa un long soupir de soulagement. On aurait dit la réaction d’un enfant. Peu conventionnel pour un chevalier d’Or mais cela semblait sied au personnage de par sa petite allure. Elle était définitivement convaincue que seule Shion pourrait porter cette charge. Elle n’avait peut être pas tord. Après tout, il semblait le seul à ne pas le connaître. Peut-être qu’il valait mieux le faire confiance.

En attendant, gardant son expression la plus froide et rigide, le Roi Cornu toisa à nouveau ses compères de ses pupilles de fauve. Cela pouvait paraître hostile à première vue mais il ne s’agissait que d’un jeune chevalier en proie aux doutes avant de finalement dire, d'une voix plus blanche que neige :

« À qui le tour ? ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Eidolon


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 120

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Sam 19 Oct - 0:34

Les hostilités qui attendaient les protagonistes de cet évènement au combien exceptionnel, débutèrent lorsque neuf membres et non des moindres, tous des Chevaliers d'Or, furent réunis dans ce qui jadis, fut la chambre et lieu privilégié des divers Popes. Les Chevaliers d'Or étant censés être douze, il était évident que par conséquent toutes les armures n'avaient pas été revêtues, mais en principe et si Eidolon, le récemment intronisé gardien de la quatrième maison, n'avait pas occulté certains récits, ils auraient dû être au moins dix... Néanmoins, cette interrogation ne subsista pas bien longtemps, le Général du Sanctuaire se décidant enfin à donner une explication quant à l'absentéisme tout particulier de l'un d'entre eux.

Dohko le Chevalier d'Or de la Balance n'était pas présent et ce contre sa volonté, pour une raison bien précise: il était retenu en otage par les sombres renégats répondant à l'appellation de Chevaliers noirs... Décidément, après avoir commis un véritable génocide, manqué de rayer une fois pour toute Rodorio de la surface de la Terre, ces derniers s'étaient même permis de s'en prendre à l'un des Saints les plus éminents! Intérieurement, Eidolon bouillait de rage... Néanmoins, plus que le souci que lui causait la disparition du très regretté Dohko qu'il ne connaissait que très peu, voire pas du tout, cette information fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase! L'amérindien se l'était promis, dès qu'il en aurait l'occasion, il ferait payer au centuple le premier Chevalier noir qu'il croiserait sur sa route pour tous les maux que lui et sa bande de mécréants avaient pu causer par simple amusement!

L'Aldébaran les mit cependant en garde contre un individu en particulier: un dénommé Pséma, ancien Grand Pope, Chevalier de génie et maintenant chef de cet occulte groupuscule... Désormais cette organisation devenait, d'après les dires du Chevalier d'Or du Taureau, leur ennemi prioritaire. Aussi crut-il bon de leur recommander de ne pas engager de combat à la légère... Eidolon devrait donc patienter et réprimer cette folle envie qu'il avait de s'en prendre à ceux qui avaient suscité le malheur chez de pauvres innocents... Ces recommandations ayant été énumérées, les guerriers en présence pouvaient à présent passer au gros morceau de ce krusos, l'évènement principal pour lequel ils avaient tous été convoqués, c'est-à-dire l'élection d'un nouveau Grand Pope.

Le titan à la peau ébène invita pour finir, avant de laisser le silence lui voler sa réplique, ceux qui dans cette assemblée, souhaitaient émettre leur candidature pour ce poste de représentant de la Déesse Athéna sur Terre. Quelques longues secondes, deux, trois minutes tout au plus qui parurent des siècles, s'écoulèrent avant qu'enfin, quelqu'un daigne prendre la parole. Pendant ce laps de temps, tous en profitèrent pour se jauger, s'évaluer, anticipant et pariant intérieurement sur celui ou celle qui viendrait à clamer haut et fort ses aspirations pour cette fonction. Eidolon ne prêta guère attention à tout ceci, il se contenta simplement d'attendre que quelqu'un veuille bien rompre le silence en faisant entendre sa voix, sans se soucier de ce que les autres pouvaient penser. Lorsque ce fut le cas et que le très sage Shion prit la parole, leur faisant part de sa décision et de ses résolutions, Eidolon ne put que remarquer le soulagement que son action suscitait parmi les siens.

Signun, Chevalier d'Or du Sagittaire, le premier, ne manqua pas d'apporter son soutien à ce candidat qui bien malgré lui, était un candidat tout naturel pour ce poste, un candidat rêvé pour occuper ce siège. Ce fut ensuite au tour de l'Aldébaran d'approuver sa candidature. Ce dernier exalté par la nouvelle alla jusqu'à dire que même si certains l'envisageaient à ce poste, sa place était sur le terrain auprès de ses compagnons d'armes, tandis que le reste de ses propos semblaient déjà consacrer le valeureux et bon Shion comme Grand Pope alors même que le tour de table venait à peine de commencer... Plus étrange encore, la dénommée Ahina, Chevalier d'Or du Scorpion, visiblement constituée d'un tempérament de feu se leva de sa chaise, avant de faire mine de s'en aller, ne lâchant au passage en tout et pour tout et ce de manière la plus froide qui soit, qu'elle accordait toute sa confiance au Chevalier d'Or du Bélier. L'affaire semblait pliée... Ou du moins, c'est ce que laissait présager les prises de positions émanant des partisans de l'illustre natif de Jamir. Néanmoins, l'intervention du Chevalier d'Or du Capricorne ramena un peu de bon sens dans ce Conseil, il demanda en effet qui d'autre souhaitait se présenter pour le poste.

Malgré tout, sa question demeura pour le moins désuète... Tout cela manquait de spontanéité au goût du Chevalier d'Or du Cancer. N'allez pas croire qu'il était déçu que Shion soit le seul à s'être présenté pour l'heure, car ce dernier était sans doute la personne la plus à même de devenir le prochain Grand Pope et servir de guide aux guerriers d'Athéna, ses prouesses guerrières, mais par dessus tout son habilité diplomatique mise en avant dans son discours, étaient des arguments de poids pour cette élection. Cependant, Eidolon estimait que le fait d'aller trop vite en besogne pour certains, pouvait être un frein à l'émergence de nouvelles candidatures. Mais après tout, cela lui importait peu, après tout, chacun avait le droit de soutenir le candidat qu'il souhaitait voir devenir Pope. Aussi, lasse de voir cette réunion extraordinaire ne pas accouchée d'une solution claire, ce dernier avec l'audace et la légèreté qui sciaient aux nouvelles recrues, armé de sa désinvolture habituelle, choisit enfin de prendre la parole:
    « Le Chevalier d'Or du Capricorne a raison, qui d'autre souhaite soumettre sa candidature? » Bien évidemment, sa question ne troubla que momentanément le silence qui régnait jusqu'alors. Aussi, amusé, il poursuivit « S'il n'y a qu'un seul candidat pour le poste et compte tenu de l'écho favorable qui en a résulté, pourquoi ne pas introniser ce dernier, Grand Pope, tout de suite dans ce cas? » Eidolon ne s'en cachait pas, il espérait mettre un coup de pression à un éventuel autre candidat afin que celui-ci se décide enfin à agir. Si rien de tel ne se produisait, alors son intervention aurait le mérite de faire accoucher ce krusos d'une issue claire et précise, sans qu'il y ait eu une quelconque perte de temps. Il renchérit « La question n'est donc plus de savoir qui souhaite se présenter, mais plutôt qui s'oppose à ce que Shion du Bélier devienne le nouveau Grand Pope? Qu'il se présente à son tour ou se taise à jamais, c'est le moment... » Conclut-il avec toujours autant de désinvolture dans la voix, alors que l'on pouvait lire toute la malice contenue dans son regard...
Alors que le Capricorne était venu tempérer les choses, Eidolon venait de tout précipiter à nouveau. Néanmoins et dans quelques secondes, quelques minutes tout au plus, ils sauraient enfin si quelqu'un se sentait l'audace, le courage et la volonté de rivaliser amicalement avec Shion du Bélier pour le siège de Grand Pope. Si tel n'était pas le cas, alors le résultat serait sans aucun doute proclamé sans tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Sam 19 Oct - 6:01

:: De quoi demain sera fait :.

L'évocation des Chevaliers Noirs ne fit que retourner le couteau dans la plaie. Arrivé en retard, il n'avait rien pu faire contre eux. Quand il avait réintégré le Sanctuaire, tout était déjà fini – et bien fini. Le mal était déjà fait et les morts ne pouvaient plus être ramenés. Mais bien que cela réveillât chez lui des mauvais souvenirs encore plus à vif qu'il ne l'aurait voulu, il ne trahit rien du fond de sa pensée, nulle nuance ne venait altérer son attitude impassible. Tant de temps avait passé... Qu'il le veuille ou non, son intégration à la noble caste des Chevaliers d'Or datait de plus de six ans dorénavant. Il n'avait plus droit à l'erreur, ou en tout cas plus autant que les nouveaux arrivants. Comme par exemple ce Capricorne qui, sans qu'aucun d'eux ne paraisse l'avoir remarqué, avait commis une grave erreur. Aucun d'entre eux ne semblait avoir cru bon de le mentionner. Inattention ou laisser-aller ? Dans tous les cas, il lui appartenait de lui faire remarquer pour qu'un tel impair ne vienne pas à se répéter.

Pas tout de suite néanmoins. Pour l'heure l'instant était solennel, et ce n'était clairement pas à lui de prendre la parole. Comme à son habitude, l'Aldébaran avait parlé d'une voix ferme dont la force en tout point semblable à la sienne avait résonné en chacun d'eux, mais elle ne trouva en son âme meurtrie aucun écho. Ce n'était pas pour lui. Lui qui doutait déjà plus que jamais de son droit à revêtir une Armure qui à son sens pouvait le quitter à tout moment, comment aurait-il seulement pu penser avoir le droit de prétendre à ce titre ? Il n'avait pas les épaules pour un tel rôle, en plus de s'estimer loin d'être assez mûr – entre autres choses. Ce n'était pas pour lui et le jour où ce serait le cas ne viendrait très certainement jamais. Même s'il n'en finissait plus de les remettre en doute, il demeurait avant tout un homme de terrain. Même s'il pouvait parfois prendre des airs d'érudit, sa place n'était pas dans les plus hautes strates de la hiérarchie.

Si d'autres s'en sentaient la carrure, libre à eux, mais le concernant il ne fut question alors que d'un silence respectueux. Ses paupières demeurèrent closes jusqu'à ce qu'une voix brise le silence à la suite de celle du Taureau qui, tel les coups de cornes qu'il était capable d'infliger, semblait leur avoir coupé le souffle pour mieux les laisser sans voix. Ses yeux se rouvrirent lentement quand l'attente prit fin. Son visage ne marqua aucun étonnement en apprenant que Shion était le premier à se présenter, même s'il était intérieurement en proie à un sentiment mitigé. Car s'il ne se liait d'amitié avec aucun de ses pairs, il avait une vision claire de chacun d'eux – nouveaux venus exceptés – et là où d'autres ne le voyaient peut-être que sous son meilleur jour, lui gardait en mémoire le Bélier désemparé qu'il avait retrouvé lorsqu'il leur avait fallu laisser derrière eux le Sanctuaire Sous-Marin. Lui-même n'en menait pas large non plus à ce moment-là – il ne s'en cachait pas - mais contrairement à lui il n'entendait pas se présenter au poste.

Cela ne changeait bien sûr rien au respect qu'il lui portait, mais il ne le voyait pas endosser un tel rôle, convaincu qu'au même titre que lui il n'était pas encore prêt – même si rien n'excluait qu'il puisse un jour le devenir. Mais il était encore trop tôt. Ensuite, peut-être était-ce du à sa propre nature mais il le pensait trop tendre pour occuper un poste aussi élevé et aurait plus vu à cette place un homme de poigne qui aurait la force de porter le Sanctuaire à bout de bras si longtemps qu'il le faudrait pour lui permettre de se redresser. Et même s'il lui déplaisait de le déprécier de la sorte, quand bien même ce n'était pas délibéré, force lui était de constater que le premier gardien n'était pas en tête de liste selon ces critères. Mais qu'à cela ne tienne, si lui seul se sentait prêt à reprendre un flambeau qui sans cela aurait manifestement été délaissé, il n'y avait plus qu'à s'en contenter. Le Saint des Poissons ne considérait de toute façon pas avoir voix au chapitre et se serait volontiers abstenu de venir s'il n'y était pas tenu par serment.
Ainsi soit-il.
Le Chevalier des Fleurs n'avait rien de plus à ajouter. Il n'était pas connu pour sa loquacité, et ceux qui avaient eu l'occasion de l'approcher un tant soit peu sauraient qu'il ne fallait pas s'en offusquer. Shion en tout cas ne devrait pas voir d'offense dans son absence de commentaires, compréhensif comme il l'était – une qualité que le Roi des Ronces ne pouvait en aucun cas lui retirer. Au moins serait-il le mieux placé pour comprendre le coeur de ses Chevaliers, il n'était pas permis d'en douter. Mais Celsius ne lui laisserait nullement l'occasion de lire dans le sien, quoi qu'il lui en coûte. Contrairement aux autres, il ne se posa pas plus de question et prit le chemin de la sortie, emboîtant le pas à Ahina. S'il n'avait pas pris la peine de lui renvoyer son regard, peu enclin à ce genre d'échange de signaux si discret soit-il, il y avait tout de même vu un soutien bienvenu en ces heures sombres, pour lui plus que pour n'importe qui d'autre. Peut-être n'en était-ce pas l'intention, mais du moins était-ce ainsi qu'il préférait l'interpréter. Alors que le cliquetis métallique qu'engendrait chacun de ses pas continuait de parvenir aux oreilles de chacun d'eux. Ce n'est qu'une fois sur le seuil qu'il suspendit sa marche pour adresser une brève parole au Capricorne, dénuée d'animosité – quelle que soit la rigueur et l'intransigeance qui puisse s'en dégager.
Tu veilleras à ne pas apporter d'arme la prochaine fois. En l'arborant sous nos yeux, tu fais un affront à la déesse Athéna. Si tu répètes cette erreur, je ne te le pardonnerai pas.
Même s'il apparaissait évident au vu de l'aura singulière qui émanait de l'arme qu'elle lui était intimement liée, ce n'était point une raison pour contourner l'une des lois ancestrales de leur Sanctuaire – infraction d'autant plus évidente que le Chevalier de la Balance, gardien attitré de leur arsenal, brillait aujourd'hui par son absence. Si rudes qu'aient été les termes employés, sa voix n'avait rien perdu de son timbre mélodieux mais n'en restait pas moins d'une complète inflexibilité. Ignorer cet avertissement ou ne pas le prendre au sérieux serait un tort au moins aussi grave que celui qu'il venait de réaliser à son corps défendant. Ainsi reprit-il sa marche inexorable vers les escaliers, emportant avec lui son doux parfum rosé – à moins que qui que ce soit n'ait encore quelque chose à dire pour le convaincre de rester, même s'il avait de sérieuses raisons d'en douter.

Citation :
Comme Ahina, fin du RP pour moi sauf intervention particulière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Sam 26 Oct - 3:21



Peu à peu, les derniers retardataires firent leur entrée, certains s’annonçant, d’autres non, et enfin la réunion put commencer. D’un même geste, ceux qui ne l’avaient pas encore fait s’assirent, tout comme moi, et nous attendîmes que Marcus ouvre les festivités. Il entama la chose par un rapide tour d’horizon stratégique de ce qui nous attendait : les chevaliers noirs, et Pséma du Bélier, étaient selon ses propres dires, dès à présent nos cibles prioritaires. Tandis que le Taureau nous parlait brièvement de ces derniers, quelques images de la mort de Damon et des dernières paroles qu’il avait prononcées dans son agonie me revinrent en mémoire. S’il avait raison et si effectivement, ils se préparaient à nous attaquer à nouveau dans un avenir proche, les traquer devait faire partie de nos priorités. Surtout considérant la disparition plus qu’inquiétante de Dohko.

Une fois ce rapide débrieffing effectué, nous entrâmes dans le vif du sujet : coudes posés sur la table, les deux mains avec les doigts entremêlés et le menton appuyé sur ces derniers, mon regard froid allait de chevalier en chevalier tandis qu’ils intervenaient. Sans surprise, Shion se présenta en tant que grand pope, avec somme toute d’excellents arguments. Mon regard dévia discrètement vers l’Aldébaran comme pour lui demander s’il était sûr de ne pas vouloir se présenter, mais il semblait sûr de lui. Mes yeux revinrent donc se poser silencieusement sur Shion, qui termina son argumentaire avant de se rassoir. Rapidement, Marcus répondit à mon interrogation silencieuse, et sa réponse me convint tout à fait. Il était vrai que sa place était sur le terrain. Il n’en serait jamais autrement pour Marcus du Taureau…

C’est ce moment qu’Ahina choisit pour divulguer son caractère explosif au reste de l’assemblée. Elle fit une sortie des plus remarquées, et je ne pus m’empêcher, ma bouche toujours dissimulée derrière mes mains entrecroisées, de sourire légèrement. Au moins, elle était restée calme durant la réunion. C’eût pu être largement pire. Un à un, les autres chevaliers acquiescèrent à la candidature de Shion, chose que je fis moi aussi d’un simple signe de tête, et se retirèrent lentement, me laissant seul à la grande table des douze. Toujours dans la même position, mon regard se perdit au cœur des constellations représentées sur la magnifique table qui servait à chaque nouveau Krusos Sunagein. Ces dernières quarante huit heures avaient été des plus pénibles, mais à présent, le plus dur était fait et le sanctuaire allait pouvoir se reconstruire en attendant la contre attaque que nous préparions sur les chevaliers noirs. Restait à espérer que de nouvelles mauvaises surprises ne se présenteraient pas à nous dans l’immédiat. S’il y avait bien une chose que la réunion avait démontré, c’est que nous étions tous à bout physiquement et mentalement…





Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3940
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   Mer 13 Nov - 21:48

Un à un, ils entrèrent dans la salle du Krusos Sunagein. Le Lion se permit une ou deux minutes supplémentaires, le regard restant rivé sur la vue du Domaine Sacré. Contemplation ? Non… Honte, regrets, tristesse et lassitude. Bien qu’ayant réussi à revenir parmi les vivants, il n’en restait pas moins encore largement accroché à ses souvenirs. A ses erreurs passées. A son incapacité à servir sa Déesse.

Il s’était trompé. Il n’avait pas été là pour elle… Lui qui se targuait être le Chevalier le plus dévoué… Il était bien loin du compte.

Mais bien qu’accablé par les remords, le Lion d’Or n’était pas homme à quitter la réalité bien longtemps. Il se ressaisit à temps, se retournant pour se diriger d’un pas discret vers la salle de la réunion. Tout en prenant la place ornée du Cinquième Signe du Zodiaque, il profita du silence ambiant, et de l’absence de trois membres de l’Ordre, pour sourire faiblement aux Saints qu’il ne connaissait pas. Il fut troublé par la présence de si nombreux nouveau Chevaliers : de toute évidence, les combats avaient salement touché les troupes du Sanctuaire. Urio du Cancer, Bardamu du Scorpion… Nombreux avaient été victimes de la  Guerre Civile. Pourtant, peiné par la perte de ses camarades, il était heureux de voir que la relève était présente.

« Chevaliers, je suis heureux de tous vous voir ici, et de constater que malgré les récentes mésaventures du Sanctuaire, l’Ordre d’Or, premier protecteur d’Athéna et de l’Humanité, est toujours en mesure de combattre. Je tenais à m’excuser de mon absence aux funérailles d’Athéna. La perte de notre Déesse a été une étape difficile à franchir… Bien qu’absent, mon cœur restera toujours auprès d’elle… Mais malgré la disparition de notre Déesse, notre loyauté et notre devoir doivent rester intact, par respect envers elle. »

Le Taureau débuta alors la réunion, au grand étonnement du Lion, alors que trois Chevaliers d’Or manquaient : Dohko de la Balance, Asmita de la Vierge, et Cronos des Gémeaux.

Corell ferma un instant les yeux. Bien qu’Aldébaran ne parla que de l’emprisonnement de Dohko, la situation était claire : les deux autres Sains ne reviendraient pas… Le Lion s’accabla de son manque d’informations lui qui venait tout juste de revenir des brumes du coma. Il lui fallut quelques instants pour accepter la mort de son ami Asmita. Lorsqu’il rouvrit les yeux, rien ne témoigna de son combat intérieur. Une seule question subsistait en son for intérieur : comment un homme aussi puissant que le Chevalier de la Vierge avait-il pu perdre la vie ?...

Alors, le géant des Chevaliers lâcha enfin la raison de ce Krusos Sunagein. Tous la connaissaient et savaient que le sujet serait mis sur le tapis… Mais aucun n’y était réellement préparé. A l’annonce de l’élection du Grand Pope, une vague de silence et d’incertitude plana sur le Sanctuaire. Rares étaient les hommes au sein de l’Ordre des Douze capables de tenir ce poste. Asmita aurait pu occuper cette fonction, mais à présent, il était trop tard. L’autre était Aldébaran. Mais le Lion connaissait bien son ami de la seconde Maison. Il était comme lui : un homme aimant le combat. Il ne se présenterait qu’en ultime possibilité. Et le dernier…

Prit alors la parole.

Les paroles de Shion n’évoquèrent chez le Lion qu’un léger rictus de contentement, dissimulant la joie de voir son ami se présenter à ce poste… Et un intense soulagement. Une fois son monologue terminé, un à un ils se levèrent pour donner leur approbation, sauf certains, les plus récents à avoir endossé leur armure, qui préférèrent botter en touche. On ne pouvait leur en vouloir.

Ce fut alors au Lion de se lever, les deux mains posés sur la table.

« J’ai récemment proposé à la fausse Athéna de devenir Grand Pope… Certains s’attendent donc peut-être à me voir proposer ma candidature. Ce n’est pas le cas. Ma résolution à devenir Grand Pope était motivée par l’urgence et la précarité de notre situation. Je n’ai néanmoins jamais souhaité, et ne souhaite toujours pas occuper ce poste. Je me considère bien plus utile sur le terrain. Shion, mon ami, je dois avouer que j’espérais te voir proposer ta candidature. Tu es un des hommes les plus sages et les plus avisés que je connaisse, n’hésitant pas à te sacrifier pour tes frères d’armes et pour notre idéal, comme tu l’as déjà fait par le passé, indiqua-t-il avec un sourire entendu avec le Bélier. C’est avec un grand plaisir que j’ajoute ma voix à ta candidature. »

Le Lion se rassit, foncièrement heureux de  voir comment le Krusos se déroulait.

« Avant que la décision finale ne soit prise, je me permets de renchérir sur la propos du Chevalier du Taureau. J’ai personnellement pu voir le traître Pséma, et ressentir son cosmos, au travers d’une vision du passé. Se dresser directement contre cet homme n’est que pure folie. Mais je dispose peut être d’un moyen de le vaincre… Nous en reparlerons, une fois cette élection terminée. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Krusos Sunagein ~ Renaissance de l'Espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Chambre du Pope-