RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Dim 6 Oct - 16:18

À peine avait-il reçu le pouvoir de ressusciter les morts, que Himmel savait déjà comment il allait commencer à l'utiliser. Un Spectre l'avait accompagné dans les domaines les plus repoussés d'Asgard et sa vie avait eu une fin prématurée. Grâce au symbole d'Hadès qui était maintenant marqué sur la paume de sa main, le Griffon pouvait faire revenir les Spectres à la vie comme bon lui semblait.

Du moins, ainsi le pensait-il! Il se doutait bien qu'utiliser ainsi des pouvoirs divins ne serait pas si facile et sans contre-partie. Aussi, cela lui servirait de test avant tout, afin qu'il puisse évaluer les conséquences de chacune de ses décisions futures.

Il arrivait finalement à la Cathédrale d'Hadès. Non loin de là, un combat se déroulait entre deux spectres. Le Juge du Griffon irait y jeter un coup d’œil et obtenir quelques explications à ce sujet. Des combats entre compagnons étaient tout simplement à bannir tant qu'il serait le haut commandant de l'armée. Et il avait bien l'intention de résonner ces deux dissidents.

Mais il devait avant tout accomplir la tâche qu'il l'avait amené jusqu'ici. Au cœur de la Cathédrale se trouvait un cercueil, dans lequel gisait le corps sans vie du Spectre du Démon. Lui qui avait péri sur les terres du Grand Nord se verrait offrir une nouvelle vie. Pourquoi lui et pas d'autres? Peut-être parce qu'il était lié à Lydia? Ou bien simplement parce que son potentiel pouvait être exploité à bon escient.

Le cercueil était fait d'une sorte de pierre, arborant des symboles très similaires à ceux présents sur le Mur des Lamentations. Himmel ne critiquerait pas le choix et le goût, mais il se passerait bien de se retrouver une nouvelle fois couché dans ce genre chose.

Il tendait alors la main vers le corps du Spectre et le symbole se mit à briller. Puis il proféra quelques mots, que son compagnon, ramené à la vie, pourrait parfaitement entendre en se réveillant.

- Réveille-toi Inferno! Une nouvelle vie t'est accordé par les Dieux! Ne la gâches pas!

Une lumière aveuglante prenait place, tandis que la chaleur regagnait le corps du Spectre défunt. Himmel sentait une partie de son immense pouvoir s'évaporer, pouvant ainsi évaluer le coût de ressusciter les morts. Cela lui absorbait bien plus de forces qu'il ne l'aurait imaginer. Ce genre de pouvoir devrait être utilisé avec modération.
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Dim 6 Oct - 17:43


Arrow Combat Inferno VS Sigrdrifa

La mort. Un état de choses par lequel j’étais déjà brièvement passé lors de la dernière guerre sainte, et qui, bien que désagréable, ne m’effrayait pas plus que ça. Nous mourons tous un jour. Comme l’avait dit un homme longtemps auparavant : « La mort nous sourit à tous. Tout ce que l’on peut faire, c’est sourire à la mort. » Avec la perte de tout ce que je possédais jusque là, cet exercice était devenu chose facile pour moi. Nos possessions, les choses auxquelles on tient, qui nous retiennent et nous entravent, tout cela n’était plus qu’un lointain souvenir pour moi. Le Démon était à nouveau libre de toute entrave. Je savais que mes talents de guerrier seraient utilisés et manipulés pour le bien de l’empire souterrain, mais je n’avais plus ni l’envie ni la motivation de m’opposer à de sombres complots politiques. Tout cela ne m’intéressait plus à présent.

Un flash lumineux m’aveugla un bref instant avant de disparaître aussi vite qu’il était venu, et l’obscurité m’envahit. Tout autour de moi, je ne pouvais apercevoir que les ténèbres, alors que j’étais allongé. Puis soudain, le lourd mécanisme d’une porte de pierre raclant le sol se fit entendre et la lumière, d’abord tout petit rais, devint de plus en plus importante. Si bien que je compris qu’il s’agissait d’un sarcophage venant de s’ouvrir. Après m’être redressé dans le sarcophage, un sourire satisfait et carnassier s’afficha sur mon visage : je venais de renaître à la vie. Etre un spectre présentait tout de même certains avantages, pensai-je, amusé.

Balayant les lieux du regard, je compris rapidement que je me trouvais au cœur de l’immense cathédrale des Enfers. Et quel meilleur endroit pour ressusciter. Enjambant avec souplesse le lourd cercueil de pierre magnifiquement ouvragé frappé de l’étoile d’Hadès, je fis quelques pas dans l’enceinte du lieu de culte voué au dieu du royaume souterrain en détaillant le temple avec curiosité. Je n’étais encore jamais venu ici. Finalement mon regard noir tomba sur mon bienfaiteur, celui qui m’avait ressuscité : Minos du Griffon ? Il était donc de retour d’Asgard ? Combien de temps s’était donc écoulé depuis ma mort ? M’avançant lentement vers l’homme à la chevelure blanche, ma voix s’éleva doucement :
- Combien… Combien de temps s’est écoulé ?


Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Lun 14 Oct - 0:25

La résurrection avait parfaitement fonctionné. Inferno se relevait de son cercueil, et s'avançait finalement vers le Juge du Griffon.

- Combien… Combien de temps s’est écoulé ?

Himmel tentait de récupérer physiquement et psychiquement. Le Cosmos qu'il venait de dépenser pour la résurrection du Spectre était immense. Mais malgré cela, il parvenait à maintenir une posture digne, ne laissant transparaître aucun signe de faiblesse. Il ne le pouvait pas. Sa nouvelle tâche était d'être un leader pour les Spectres à présent. Il ne pouvait se montrer faible ou diminuer, même si cela pourrait s'avérer être le cas.

Le Juge du Griffon ne tardait pas à répondre à la question que le Spectre du Démon venait de lui poser. Il semblait pressé de savoir tout ce qui s'était passé pendant son "sommeil". Himmel se devait de lui apporter les réponses, lui donnant à connaitre les derniers événements.

- Peu de temps s'est écoulé depuis ta mort Inferno, cependant, beaucoup d'événèments se sont produits. Tout d'abord, Kyro, l'hôte de notre Seigneur nous a trahi. C'est lui qui nous a envoyé attaquer Asgard en nous cachant notre véritable objectif, récupérer le réceptacle de l'âme de la Déesse Perséphone. Elle est morte pendant notre assaut.

Il marquait un temps d'arrêt, afin de lui laisser le temps de prendre en compte ce qu'il venait de lui dévoiler. Mais le pire était encore à venir.

- Mais pire encore. Il semblerait que ce même Kyro se soit libérer de l'emprise du Seigneur Hadès, le laissant sans corps pour rester parmi nous. Il a dû retourner à Elysion, me laissant les rênes de son armée en son absence, et le pouvoir de ressusciter les morts!

Himmel lui montrait alors le symbole qu'arborait le médaillon du Sombre Monarque, afin de prouver ses dires au Spectre. Le Juge du Griffon l'avait ramener à la vie pour une bonne raison, et Inferno devait s'en douter. Il ignorait encore pourquoi, mais ce n'était qu'une question de temps jusqu'à ce qu'il le sache. Enfin, tant qu'il démontre la curiosité de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Ven 17 Jan - 11:57



Mes oreilles tentaient distraitement d’écouter les informations que me donnait le juge des Enfers. Mais soyons francs, après qu’il ait répondu à ma question sur le temps qui s’était écoulé, le reste de ses paroles me parvint en une voix étouffée et lointaine tandis que mon regard pensif dérivait en observant les grands et superbes vitraux ornant l’immense cathédrale des Enfers. Inexplicablement, ce lieu était le premier à me fournir un peu de chaleur, un peu de bien être, depuis que j’avais assisté impuissant au ravage de mon domaine londonien par les flammes. Tant de choses s’étaient produites depuis en si peu de temps, et j’avais malgré moi été submergé par mes émotions, ce qui m’avait coûté une nouvelle fois la vie. De toute évidence, il était temps pour moi de me poser un peu, et de réfléchir à tout cela. Et plus je l’observais, plus le silence de ce lieu me semblait approprié pour me retirer quelques temps.

Je finis malgré tout par me recentrer sur le Griffon, et mon regard froid se posa sur lui avant que je ne réponde :
- Aucune importance. Ce Kyro n’est pas irremplaçable. Et si Hadès s’est retiré pour le moment, c’est qu’il estime que sa présence n’est plus nécessaire, sinon il aurait de toute évidence possédé un autre corps, opinai-je en faisant quelques pas comme pour m’assurer que mes jambes répondaient normalement suite à la résurrection.
Mon regard se posa sur un magnifique vitrail représentant un ange levant désespérément la tête vers le ciel tandis que ses jambes étaient dévorés par un démon de lave, puis je repris d’un ton pensif :
- Je t’accorde qu’il a eu du culot pour oser se libérer de l’emprise d’un dieu, mais soyons francs, Minos : tu me connais, et tu sais que ce n’est pas moi qui lui jetterai la pierre. La liberté est la chose la plus précieuse qu’un être humain puisse posséder. S’il est parvenu à se libérer de l’emprise de quelqu’un qui le possédait contre son gré, je ne peux que l’en féliciter.

Mes yeux noirs se posèrent à nouveau sur le Griffon, puis :
- J’imagine ce que tu dois te dire, actuellement : Comment ose-t-il profaner de telles insultes ?!
Je fis une pause, et un sourire mauvais se dessina lentement sur mes lèvres :
- Mais je n’ai jamais fait partie de ces sujets, de ces larbins qui vivent et meurent pour des souverains qu’ils n’ont la plupart du temps jamais rencontrés. Je suis un agent des enfers parce que je l’ai décidé et parce que mes objectifs convergent avec les vôtres. Ca a toujours été ainsi et ça le sera toujours. Le jour où nos objectifs divergeront, je disparaîtrai. Et je pense que l’armure du Démon reviendra à la cathédrale où elle attendra son nouveau porteur.
Je fis une dernière pause tout en me tournant complètement vers mon supérieur hiérarchique, avant d’ajouter :
- Entendons nous bien, Minos. Hadès parti, j’accepte de me placer sous tes ordres pour le moment. Mais je veux qu’il soit bien clair entre toi et moi que je suis avant tout un assassin libre d’aller et venir à ma guise, attendu bien sûr que je ne contredis pas tes ordres. Je t’ai parlé à cœur ouvert pour que tu comprennes bien l’essence de ce qui me motive et ce qui fait de moi ce que je suis. Tant que cela sera clair entre nous et que ca ne te posera pas de problèmes, il n’y aura aucun souci entre nous…

Tout cela était dit d’une voix calme, presque douce. Il n’y avait rien d’agressif. Mais ces paroles faisaient passer un message clair : j’acceptais le passage de pouvoir à Minos, mais je ne me laisserais jamais confondre avec le reste des armées des Enfers, ni ne me laisserais jamais dicter ma conduite comme un larbin de seconde zone…

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Mer 22 Jan - 23:31

- J’imagine ce que tu dois te dire, actuellement : Comment ose-t-il profaner de telles insultes ?!

"Pas vraiment!"

"Comment ça pas vraiment? Tu te fous de moi Himmel!?"

Cela faisait un moment que Minos ne s'était pas manifesté. Si cela ne tenait qu'à lui, il est fort possible que le Spectre du Démon ait déjà perdu un bras après de telles paroles. Cela agacerait n'importe quel "fidèle serviteur" du Sombre Monarque. Mais Himmel était loin de faire partie de cette troupe d'aveugles serviteurs. Il est vrai qu'il servait le Dieu des Enfers, car après tout, il lui devait cette seconde vie, et tant qu'il pouvait se battre il n'avait aucune raison de s'en priver.

Mais, il y a une limite à tout et les mots d'Inferno ne le choquait pas plus que cela. Bien au contraire, il y trouvait une certaine cohérence et une manière de penser proche de la sienne. Mais pour des raisons différentes. Ignorant complètement Minos, se rendant compte qu'il contrôlait de mieux en mieux cette partie encombrante de son âme, il répondait au Démon.

- Tu es en partie dans le vrai. Il s'est bien joué de nous, nous devons au moins le reconnaître. Mais tu te trompes, il ne s'est libéré que parce que Hadès le lui a permis. Leur "contrat" ne pouvait plus durer. La raison pour laquelle Kyro nous a trahi n'est pas parce qu'il a privé le Seigneur Hadès d'enveloppe charnelle, mais bien parce qu'il nous a envoyé à Asgard en nous cachant notre réel objectif, probablement pour s'amuser à nous manipuler. Je vais être honnête, je suis bien content qu'il ait quitté le corps du Dieu des Enfers, cela aurait été problématique de l'affronter.

Cependant, les deux spectres ne seraient pas longtemps sur la même longueur d'onde, ou presque.

- Entendons nous bien, Minos. Hadès parti, j’accepte de me placer sous tes ordres pour le moment. Mais je veux qu’il soit bien clair entre toi et moi que je suis avant tout un assassin libre d’aller et venir à ma guise, attendu bien sûr que je ne contredis pas tes ordres. Je t’ai parlé à cœur ouvert pour que tu comprennes bien l’essence de ce qui me motive et ce qui fait de moi ce que je suis. Tant que cela sera clair entre nous et que ça ne te posera pas de problèmes, il n’y aura aucun souci entre nous…

Himmel croisait les bras, tandis qu'il dévisageait son interlocuteur.

- D'où te viens cette confiance!?

Il se déplaçait autour de lui, lentement, le regardant attentivement. Le Griffon tentait avant tout de savoir si Inferno tentait ici un bluff afin d'avoir une plus grand liberté. Car il fallait bien l'admettre, même si le ton employé n'était pas agressif et qu'il tentait de se justifier, Himmel y dénotait plus un ultimatum qu'autre chose. Inferno était clair, ce serait à sa manière ou alors ça ne serait d'aucune manière.

- As-tu pensé à ce qui se passerait si je refusais tout simplement ta proposition, ou devrais-je plutôt dire, tes exigences!?

Il laissait couler quelques secondes. Bien sûr qu'Inferno le savait et c'est ce qui surprenait encore plus le Griffon. Il était prêt à se battre contre le Juge et pensait donc être parfaitement capable de le vaincre. Une idée qui ne plaisait guère à Himmel. Il savait ce qu'il l'attendait à présent. Convaincre les Spectres qu'il était l'homme de la situation allait s'avérer être un challenge corsé, qui plus est vis-à-vis des autres Juges et des Fils d'Hypnos, qui portaient en eux l'arrogance des Dieux. Himmel ne pouvait faire autrement que de camper sur sa position et ne pas se laisser intimider.

- Tu sais donc qu'après avoir pris la peine et fait l'effort, non négligeable, d'utiliser un pouvoir divin pour te ressusciter, je ne te laisserais pas partir ainsi de la sorte n'est-ce pas? Tu penses donc pouvoir me vaincre pour ensuite partir d'ici, d'où ma question Spectre du Démon, d'où te viens cette confiance?

Himmel s'arrêtait finalement devant lui. Leurs regards se croisaient et leurs expressions étaient des plus sérieuses.

- Me croirais-tu si faible ou te surestimerais-tu trop Spectre du Démon? Laisse-moi te dire une chose à mon tour, puisque tu as été sincère, selon tes dires, je vais l'être à mon tour. Je n'ai pas besoin de Spectres à moitié impliqués. J'ai besoin de guerriers puissants et fiables, raison pour laquelle je t'ai ressuscité. Seulement, tes prestations en Asgard ont été décevantes et tu le sais mieux que quiconque. Aussi, je te conseille sincèrement de profiter de cette seconde chance que l'on te donne Inferno! Ou ne tiens-tu pas à prendre ta revanche sur Asgard?

Himmel avait lancé cette question en l'air dans but simple et primaire de provoquer une réaction. L'idée de se venger de sa défaite ne saurait laisser indifférent un combattant de sa trempe. Le Griffon avait du mal à accepter le déroulement de leur offensive sur les terres du Grand Nord et si l'opportunité se présentait, il n'hésiterait pas à reprendre là où les Spectres s'étaient arrêtés. Qu'allait dire Inferno, maintenant que le Juge lui avait mis cette idée en tête?
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Jeu 23 Jan - 13:36



Je l’attendais plus violente que ça. Et pourtant, bien que sa riposte à mes propos se présente, il ne lança aucune représaille physique. Il semblait vouloir me jauger, peut être bien me tester même. Mais il n’y avait aucun piège, aucun traquenard, pas d’anguille sous roche. La vérité était telle que je lui avais présentée.
- D'où te viens cette confiance!?
- Tu m’as mal cerné, je crois. Il ne s’agit pas de confiance en moi. J’ai tout perdu au cours des derniers mois, et je n’ai absolument rien à perdre, aujourd’hui. Sais tu de quoi est capable un homme comme moi lorsqu’il n’a rien à perdre ? Aucun filet ne me retient, et si je meurs demain, je m’en moque éperdument. Ce monde ne m’a apporté que malheurs et souffrances, et le seul répit que j’ai connu m’a été dérobé. Alors peu m’importe de mourir. Ne confonds surtout pas lassitude et confiance…

Minos attaqua de plus belle, et je ne l’en blâmai pas, restant de marbre tandis qu’il me tournait autour.
- Je ne nie pas ce que tu as fait pour moi. Si je me place sous ton commandement demain, c’est parce que tu m’as sauvé la vie et je te dois bien ça. Mais ne crois pas pour autant que tu me possèderas parce que tu m’as ramené à la vie.
Mon sourcil se fronça légèrement au moment où le Griffon reprit son discours :
- Te vaincre ou pas n’a aucune importance. Mieux vaut mourir libre que vivre esclave. Et puis d’ailleurs…
Je fis une pause tout en plongeant mon regard ténébreux dans celui du juge des enfers :
- …nous savons tous les deux qu’il n’est pas dans ton intérêt de me combattre, et encore moins de m’éliminer. Tu as besoin de mes talents, autrement je ne serais pas ici. Je sais que ce doit être frustrant pour un leader de dépendre de ses hommes, mais nous avons tous les deux pu constater que j’étais le seul en qui tu pouvais avoir pleinement confiance pour aller jusqu’au bout. C’est la seule réalité qui comptera à l’heure où tu rassembleras tes troupes pour un nouvel assaut.

M’adossant à une colonne de la cathédrale, je repris alors :
- D’autre part, je n’éprouve aucun besoin d’avoir une « seconde chance » comme tu l’appelles. Je n’ai de comptes à rendre à personne. Et tu sais parfaitement que ma « prestation » en Asgard ne peut être comparée à mes capacités réelles puisque j’étais plongé dans un état second. Je n’aurais jamais ravagé Asgard aussi gratuitement dans mon état normal… A moins d’avoir un but, mais ce n’était pas le cas ici. Et si tu m’as ressucité, comme tu viens toi-même de le dire, c’est parce que je suis un guerrier puissant et fiable. Je ne vois donc pas l’intérêt de reparler de ce qui est arrivé il y a quelques jours. Je comprends que mes propos aient pu te blesser dans ta fierté naissante de leader, mais nous savons tous les deux que si je suis là, c’est parce que tu as besoin de moi. Il ne s’agit donc pas d’exigences comme tu l’as dit plus tôt, mais plutôt d’un échange de bons procédés. Tout le monde sera gagnant ainsi.

Croisant les bras lentement, je jaugeais discrètement Minos en décortiquant la manière dont il tentait de me déstabiliser. Il comptait jouer sur la corde sensible de la vengeance. Malheureusement pour lui, je n’avais aucune revanche à prendre sur Asgard. Quel dommage pour lui… S’il s’était agi des saints d’Athéna, cet argument aurait fait mouche…
- Je n’ai aucune revanche à prendre sur Asgard. J’étais dans un état second et j’ai massacré, tué et brûlé leur royaume. Leur prêtresse m’a stoppé, fin de l’histoire. Je n’éprouve pas la nécessité de me venger d’eux. Ils ne m’ont rien fait, après tout…

Si Minos voulait me pousser à la faute, il faudrait qu’il trouve autre chose. Me placer sous ses ordres ne me posait pas spécialement de problèmes, mais je n’attaquerais pas Asgard uniquement pour ses beaux yeux. Il faudrait une meilleure raison que ça…

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Mar 28 Jan - 1:10

Ni confiance, ni fierté! C'est ce que les mots d'Inferno semblait lui rappeler. Un guerrier tué au combat, se voyant offrir une seconde chance et regrettant presque d'avoir été rappelé. Quel dommage!

Réellement, Himmel l'avait bien mal jugé. Il aurait pensé que le Spectre du Démon aurait saisi cette opportunité. Pour retourner au combat, pour se venger, prouver sa valeur, ou n'importe quel autre objectif qu'il se serait fixé. Mais au lieu de cela, un discours vide et déprimé, laissant entrevoir que sa vie ressuscitée représentait en faite plus une malédiction qu'autre chose. C'était réellement dommage de voir que les efforts du Griffon avait été si vains.

- Voilà des paroles bien regrettables! J'aurais pensé que tu avais plus de fierté.

Himmel s'approchait du Spectre du Démon, le regard fermé et des plus sérieux. On pourrait facilement croire que le Griffon s'apprêtait à l'attaquer pour en terminer avec cette lassitude que son interlocuteur laissait transparaître dans chacun de ses mots. Il s'arrêtait alors à quelques centimètres, plongeant son regard dans ceux d'Inferno.

- Dis-moi pourquoi aurais-je besoin d'un homme qui semble donner si peu d'importance à sa vie. Tu as raison quand tu dis que j'ai besoin de tes talents, mais à quoi bon si ton mental est si faible actuellement! Vivre, combattre, tuer! Tant que l'on ne désire pas toutes ses choses, alors la victoire nous est impossible! En ce moment même, te tuer serait ridiculement facile!

Himmel reprenait la marche, passant le Spectre, tandis q'il continuait de lui parler, justifiant son manque de confiance envers le Démon. Son discours le laissait perplexe. Il ne savait plus si ressusciter Inferno avait réellement été le bon choix.

- Te faire confiance maintenant est très difficile. À quoi bon avoir un puissant combattant qui tient si peu à sa propre vie. Je ne doute pas que si je reçois un couteau dans le dos ce ne sera pas de ta main, mais échouer par manque de volonté revient un peu au même. Aussi, tant que tu n'auras pas retrouver ta flamme, ce qui à fait de toi ce démon tant redouté, alors je ne pourrais te faire confiance.

Il s'arrêtait finalement, puis se retournait vers lui.

- Pose-toi cette question Inferno! Que désires-tu? Te venger d'Asgard ne te dis rien, soit je peux le concevoir. Mais Asgard n'est que le premier pas! !

Il laissait s'écouler quelques secondes afin de capter l'intérêt du Spectres à ses paroles. Il était évident qu'Asgard n'était pas le seul objectif du Juge du Griffon. Détruire Athéna et le Sanctuaire était bien évidemment envisageable!

- Comme toi, on m'a volé tout ce que j'aimais dans ma vie et de la plus lamentable des manières. Hadès m'a donné une seconde opportunité. Maintenant, tout ce que je désire, c'est de me venger de ce monde qui m'a jadis rejeté pour ce que j'étais, juste parce que ma nature, mes manières, ma force, ne leur inspirait que terreur. Leur montrer que même des gens comme nous, vouer à être des guerriers ont leur place dans le monde. Comprends-bien, je n'ai pas besoin de larbins sous mes ordres, qui s’exécuteront à la seconde sans réfléchir, mais bel et bien de puissants combattants, capable de prendre les meilleurs décisions et de lutter jusqu'au bout pour leur objectifs, que cela soit la vengeance ou la destruction totale. Peu m'importe!

Se retournant une nouvelle fois, fermant les yeux et lâchant ses derniers mots avec un semblant de regrets.

- Mais ce n'est pas ton cas pour le moment! Tu te battrais car je t'ai ressuscité, mais cela est trop peu! Je n'ai pas besoin d'un combattant qui se sent obligé de combattre, mais si du terrifiant guerrier qui a jadis fait mordre la poussière aux Chevaliers d'Or!

Himmel s'apprêtait alors à quitter les lieux, laissant alors des derniers mots à Inferno.

- J'ai l'intention de laisser les Spectres vagabonder à leur guise pendant une demi-année, le temps de tout remettre en état. Profites de ce temps concédé pour faire de même. Libre à toi de ne plus jamais remettre les pieds ici. Mais dans ce cas, ne t'avises plus d’apparaître à nouveau devant moi, car je te tuerai sans hésiter. Cependant, si tu reviens avec la conviction de te battre à mes côtés, alors tu auras ma confiance absolue! Si Lydia t'avais en si bonne considération, c'est qu'il devait forcément avoir une bonne raison à cela! Je lui ai toujours fait confiance, cela continuera pour toujours!

Il levait alors la main, en guise de salut. Reverrait-il un jour le Spectre du Démon? Qui sait! Himmel était convaincu que Inferno paierait sa "dette", si l'on considère qu'il en devait une. Cependant, le Griffon ne voulait pas qu'il combattre dans l'armée spectrale dans ces conditions, il avait besoin de lui au meilleur de sa puissance. Combattre sans en avoir réellement l'envie causerait sa défaite, comme en Asgard et perdre une nouvelle fois de la sorte, le tuerait pour de bon!
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Mar 28 Jan - 20:57



- …En ce moment même, te tuer serait ridiculement facile!

Si le reste de son discours me traversa sans m’atteindre, cette phrase frappa là où ca faisait mal. Minos faisait erreur : de la fierté, j’en avais. Il ne s’agissait pas de fierté, ici. Et tenter de provoquer cette dernière était un jeu dangereux auquel jouait le Griffon en cet instant précis. Alors qu’il me dépassait, mon poing et mes dents se serrèrent de colère, et je lançai soudain à la volée sans me retourner :
- Attention à toi, Minos ! Posséder le commandement au nom d’Hadès ne te dispense pas d’être prudent. Tu as confiance en ta force et désavoue la mienne…
Ma voix avait soudain pris un ton des plus sombres, et des plus inquiétants. Je fis quelques pas pour me tourner vers lui et mon regard noir le transperça de part en part. Il ne s’y attendait peut être pas, mais il était parvenu à toucher ma fierté en plein dans le mille, et mes yeux avaient repris leur éclat meurtrier. Tout comme mon aura, qui bien que non déployée, affichait clairement le retour du Démon.
- .… mais prends garde à ne pas provoquer l’eau qui dort. Tu pourrais bien être surpris… Je n'ai aucune intention de te combattre mais ne pousses pas ma patience trop loin ! Je ne souhaite peut être pas forcément combattre Asgard, mais cela ne veut pas dire pour autant que je perds de vue mes objectifs, ne t’y trompes pas, surtout. Ce serait une grave erreur… N’inverses pas les rôles ! Tu as besoin de moi, et je n’ai pas besoin de toi ! N’essaies pas de me manipuler comme l’un de tes pantins, Minos, ou tu le regretteras. Te croire plus puissant que moi ne signifie pas forcément que c’est la vérité… ajoutai-je avec une pointe d’acidité dans la voix. Comme tu l’as dit toi-même, j’ai mis à terre des chevaliers d’or qui se croyaient bien plus forts que moi, et je pourrais recommencer…

Je me tournai à nouveau pour marcher vers la pénombre et m’éloigner de Minos qui continuait à me parler. Son offre était intéressante, mais il était trop tôt pour prendre une décision. Je l’écoutai malgré tout attentivement, et finis par faire à nouveau volte face, une fois arrivé dans l’ombre. Mes yeux croisèrent ceux du juge des Enfers, et je lui répondis alors :
- Je n’ai pas l’intention de partir pour l’instant. Et si tu me cherches, saches que c’est ici que tu pourras me trouver, Minos du Griffon. J’ai besoin de récupérer physiquement et mentalement, et de me préparer, aussi. Et cet endroit paisible me convient tout à fait.
Je fis demi tour, et tout en levant la main pour le saluer familièrement, j’ajoutai :
- Nous sommes de toute façon amenés à nous revoir. Que tu le veuilles ou non, tu as besoin de moi ! A bientôt, Minos ! Jusqu’à notre prochaine rencontre !

Sur ces dernières paroles, je m’engouffrai dans les profondeurs de la cathédrale d’un pas décontracté…

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   Mar 4 Fév - 23:53

Himmel l'avait cerné. Oh que oui! Et pour son plus grand plaisir, Inferno avait exactement réagi comme il le désirait. Le Spectre du Démon avait beau se mentir à lui-même, agissant comme un homme n'ayant plus aucune raison, ni aucune envie de combattre, mais il avait encore cette fierté de tout grand combattant. Tout guerrier, quel qu'il soit, perdait sa vie avant de perdre sa fierté!

Le Juge du Griffon se retournait vers lui, lentement, observant alors le doigt instigateur de son interlocuteur, avec une expression de colère sur son visage. Les mots du nouveau régent des Enfers avaient atteint leur but. Himmel était parvenu à ses fins. Ses provocations ne visaient qu'une seule chose, viser la fierté du Spectre, afin de réveiller cette envie de combattre pour prouver sa puissance.

Seulement, il n'y aurait pas de combats aujourd'hui. Le Griffon n'y voyait aucune utilité et probablement Inferno ne le désirait pas non plus. Au lieu de cela, au lieu de s'énerver devant les paroles du Démon, qui aurait pourtant mérité une correction afin de le le remettre à sa place, mais ce n'était pas ce que Himmel prétendait. Non! Ce n'était pas avec colère qu'il répondait au Spectre, mais avec un éclat de rire!

- Ahahaha! Bravo Inferno! Je vois que tu as encore un peu de fierté en toi. C'est bien ce que je pensais. Quoique tu en dises, un guerrier reste à jamais un guerrier et les meilleurs d'entre nous ne perdent jamais cette petite chose qui les rends si effrayants aux yeux des autres!

Il se retournait alors complètement et s'approchai de lui. Himmel s'arrêtait à quelques mètres, croisant son regard et ne le lâchant plus. Il croisait les bras, avant de continuer son discours.

- Finalement, nous avons beaucoup de points en commun. Il n'est pas impossible que nous puissions nous aider l'un à l'autre! Tu dis ne pas avoir besoin de moi, peut-être pas maintenant mais le temps viendra...sûrement! Quoiqu'il en soit, prends ton temps. Si tu souhaites rester ici, ce n'est certainement pas moi qui vais t'en empêcher. Je reviendrai te voir d'ici quelques mois alors et nous verrons bien ce qu'il se passe!

Himmel quittait finalement les lieux. Il était pensif, mais cette rencontre s'était plutôt bien passé, compte tenu des circonstances. Mais ce démon serait plus difficile à manipuler que les autres, néanmoins, le Griffon savait ce qu'il avait à faire. Il s'arrêtait et se retournait une dernière fois, observant le lieux qu'il venait de quitter.

"Tu te trompes Inferno! Je n'ai absolument pas besoin de toi. Ce dont j'ai réellement besoin, c'est du démon qui sommeille en toi!"

Un sourire sadique parcourait ses lèvres, tandis qu'il s'éloignait d'un pas lent et silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première Résurrection [PV Himmel & Inferno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Cathédrale-