RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Jeu 17 Oct - 13:29

Le soleil, astre brillant, réchauffant l’atmosphère de ses rayons, illuminant ainsi la Grèce. C'était sous un ciel bleu magnifique dénué de nuages que le saint du Phoenix arriva au petit port de pèche près de Rodorio. Le Phoenix, vêtu de son vieux long manteau, cigare en bouche absorba la chaleur qui lui avait tant manqué pendant son séjour marquant en Asgard, là ou régnait le froid par procuration.


"Plus jamais je n'irai dans un endroit pareil ..."

Ishiro ne pensa pas juste au froid mais au peuple d'Asgard qui avait souffert de l'attaque des spectres de Hadès. Chaque soir dans son sommeil il revoyait les morts gisant dans les villages attaqués par ses ennemis. Il en faisait des cauchemars se réveillant en sueur chaque nuit. Sombrant un peu plus dans l'alcool. Il sortit d'ailleurs sa flasque et but ce qu'il restait de l'alcool nordique. Un homme le regarda bizarrement, c'était un pécheur. Il devait se demander s'il était vraiment un saint, celui portant sa Pandora box au dos. Ishiro le fixa:


"Quoi ? Un problème ?"

Lança t-il. L'homme se contenta de partir en vitesse, de peur. Il chercha s'il n'y avait pas un petit bar dans le coin histoire de remplir sa flasque. Il en vit un et y entra, un port sans bar n'était pas un port. Il s'assit au bar déposant sa boîte sacrée près de lui.


"Tavernier, remplis moi ça de suite, et sers moi un verre s'il te plait, ton alcool le plus fort et pas un de fillette."

Les pécheurs ou autre marins regardèrent le saint avec une drôle de tête, certains, les plus bourrus à chercher la bagarre en rirent. Il devaient sans doute penser que cet homme était un imposteur. L'un, un grand costaud portant un bandana s'apporcha du Phoenix, grand sourire en avant.


"Hé toi, t'es pas un saint, t'as piqué ta boîte ù ? Sur le cadavre du pauvre chevalier mort ? WHAAHAHAHAHAHAHA !"

Ishiro nia l'homme continuant de boire son verre tranquillement, cigare en main. L'homme continua de le narguer.


"Que comptes tu faire ici ? On aime pas trop les étrangers ici, t'as pas l'air Grecque en plus !"

Ishiro sourit en coin et regarda le marin.


"J'allais justement rejoindre ta femme, elle n'attend que ça, que je rentre vite avant toi."

Le marin ne sourit plus répondant juste par un "quoi ?". Sans hésiter il frappa Ishiro en plein visage qui tomba à la renverse parterre. Il se releva, essuya le sang de sa bouche et sourit.


"Dis donc, tu tapes comme une fille dis moi."


"Pas de bagarres Akos, c'est pas toi qui paie les dégats !"


"Ta gueule et sers moi un verre, je boirai à la santé de ce crétain !"

Akos fonça vers Ishiro qui le voyait arriver à la vitesse d'une tortue, il esquiva son poing et frappa au ventre. Le marin tomba, se tenant l'abdomen. Un HOOOOO général s'abattit dans le bar. Mais les amis de Akos ne l'entendirent pas ainsi et foncèrent droit vers Ishiro. Le saint bougea à peine pour éviter ou bloquer chaque coup. Il ferma même les yeux. Les quatre amis du marin tombèrent comme des mouches.


"Allons allons, Je ne me bats même pas à fond ni use même de mon cosmos contre des minables comme vous."

Le saint prit la bouteille d'alcool regardant le tavernier. il prit une bourse pleine de pièces, bourse dont il ne valait mieux pas savoir d'où elle venait et la lança au barman.


"Ça devrait rembourser les réparations je pense mais je garde ta bouteille."

Ishiro se retourna et sortit de la taverne. il avait assez mis le souk dans le bar et ne voulait plus attirer l'attention, il pensa que les clients ne diraient jamais rien de ce qu'il venait de se passer. Il continua dans un petit chemin,et vit des filles de joie commencer à l'aguicher.


"Ho un saint, quel homme, c'est à vous tous ses muscles ?"

La femme l'approcha, le saint ne bougea pas et la scruta, elle avait de longs cheveux bouclés noires, pas trop maquillée autour des yeux avec un fondu du mascara, un petit point de beauté sur le coin de la bouche. Elle avait les formes généreuses que sa robe noire que portaient habituellement les Grecques élégantes. Avec son doigté légendaire il lui demanda:


"C'est combien ?"

La femme fut un peu surprise de la réaction du saint non habituelle selon ce qu'elle en connaissait, bien sur ceux ci ne s’aventuraient jamais dans ce genre d'endroit. 


"Pour toi mon beau, ça sera gratuit si tu me fais une démonstration de tes pouvoirs."

Ishiro sourit en coin, cette femme savait répondre comme il le fallait. Il tira un nouveau cigare, la femme écarquilla les yeux de surprise, un saint ? Fumer ? Ce qui la surprit d'avantage, c'était le cosmos orangé qui entourait le doigt du saint et une petite flamme apparut ce qui la fit sursauter un chouilla, elle était entre l'extase et la peur. Elle lui fit signe de le suivre, la nuit tombait déjà sur le petit port de Rodorio. Elle l'invita à entrer dans une petite mais jolie maison, il y avait des fleurs partout et ça sentait bon. Il passa la nuit avec elle et repartit le lendemain laissant à la femme quelques pièces sur l'oreiller qu'il avait utilisé. Elle dormait à point fermée dans ses draps de soie. il ne savait pas comment elle s'appelait mais il comptait bien la revoir un jour, sa beauté tuait le saint sur place. Ishiro sortit de la petite maison et alla vers le sanctuaire faire son rapport aux autres saints.


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mer 23 Oct - 0:29

Partir le plus loin possible. C'était là ma plus grande volonté. Mais je ne pouvais entreprendre un si grand voyage sans avant acheter quelques provisions. J'avais une longue route qui m'attendait pour rejoindre l'Arctique. Malgré mes capacités et mes pouvoirs, j'étais avant tout un être humain. J'avais besoin de boire et de manger.

Quelques provisions suffiraient. Je parviendrais bien à trouver le reste en chemin. Les images du corps de la Déesse Athéna ne cessaient de hanter mon esprit. J'étais parti sous le choc, sans que personne ne s'en rende compte et sans prévenir qui que ce soit. De toute façon, j'étais certain que personne ne remarquerait que j'avais soudainement disparu. C'est la raison pour laquelle j'avais pris la peine de venir ici avant de quitter la Grèce. Je savais que personne ne viendrait me déranger.

Je marchais lentement dans les ruelles de Rodorio, l'air complètement perdu, quand soudain je bousculais quelqu'un. Je ne l'avais pas vu arrivé et je me retournai rapidement pour savoir qui j'avais heurté. Ma surprise fût totale, lorsque je vis le Chevalier du Phoenix devant moi.

Il portait sa Pandora Box sur le dos, tout comme moi. Mais que faisait-il ici? Voilà qui m'embêtait sérieusement. Je comptais partir sans faire de bruit, sans que personne ne puisse s'en apercevoir. Il semblait que c'était raté. Il n'y avait d'ailleurs pas la moindre chance que je puisse simplement me retourner et partir, mon identité ne faisait aucun doute.

"C'est bien ma chance! Si jamais il me harcèle de questions ça va être très gênant!"

Je voulais partir, tout simplement, sans que personne ne le sache. Si jamais Ishiro rentrait au Sanctuaire et racontait qu'il m'avait vu, cela pourrait alerter quelques Saints de mon départ. Sans vraiment savoir comment réagir à présent, je décidais finalement de m'adresser à lui. Savoir au moins ce qu'il faisait ici.

- Ishiro? Qu'est-ce que tu fais ici?

C'était simple comme question, mais connaissant déjà le fort caractère du Phoenix, il y avait fort à parier qu'une simple question soit une opportunité pour lui de se montrer peu sympathique. Cela ne m'aurait même pas dérangé en temps normal, mais je sentais grandir en moins cette chose que je ne ressentais que très rarement et qui nous rongeait de l'intérieur, la colère! Elle sommeillait et n'attendait qu'un déclic pour surgir et causer des ravages. Allait-il vraiment causer un excès de rage chez moi, ou bien espérais-je que cela se produise?
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Ven 25 Oct - 22:53

- Ishiro? Qu'est-ce que tu fais ici?

Ishiro n'avait pas encore remarqué Kyros, lui qui était encore à penser à la jeune femme qu'il avait vu. Il leva un sourcil interrogateur après la question du chevalier du Cygne. il regarda le jeune chevalier de haut en bas sortit un cigare et l'alluma.

"Ho Kyros c'est toi, je t'avais pas reconnu, ça fait un bail ..."

Ishiro fuma son cigare avec désintérêt puis regarda à nouveau le chevalier du Cygne. Puis lui parla de nouveau d'un air désintéressé.

"Dis donc, tu m'as l'air d'avoir un peu pris le soleil en Grèce, tu n'as pas l'air de mourir de faim. Est-ce ça la chevalerie de ce qui nous sert de déesse ?

Les images d'Asgard harcelait le saint du Phoenix. Les villages, les enfants morts, ...

"Lors des affrontements en Asgard, où étais-tu ? Où étaient les autres ? Ou étaient ces pitoyables chevaliers d'or qui se cachent derrière leur maisons à protéger qui ? Une déesse qui n'a pas bouger le petit doigt pour Asgard. Ha oui deux saint d'argent qui n'ont pas tenu le coup ! Je suis venu ici pour parler de mon rapport et exactement ce que je viens de te dire chevalier. Je vous méprise tous autant que vous êtes même Athéna et surtout les chevaliers d'or, j'ai juste envie de tous leur fracasser leur crânes dans leurs belles petites maisons à garder du vent !!!"
Ishiro tira une longue bouffée de son cigare puis cracha par terre. Ses yeux devinrent rouges haine. Kyros ne lui avait rien fait au fond et le saint savait qu'il était un saint puissant et digne de confiance, mais celui ci était mal tombé. L'oiseau de feu avança vers celui des glaces.

[center]"Pousses- toi, je n'en ai pas après toi ... mais à ce qui nous sert de dorés"
Qu'allait faire le Cygne, Ishiro avait dévoilé ses véritables desseins, éclater les golds un par un. Allait il le laisser faire ?
[/center]


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mar 19 Nov - 0:48

C'était à se demander, comment un homme comme lui avait pu devenir Chevalier. Il n'incarnait vraiment pas le genre! Que ce soit son air désintéressé ou ses manières pour le moins, trivial!? Il fallait bien avouer que le Chevalier du Scorpion qui m'avait servi de Maître intermédiaire n'était pas beaucoup plus distingué, mais tout de même. Quoiqu'il en soit, il était bel et bien un Chevalier d'Athéna et avait servi brillamment la Déesse de la Justice pendant la Guerre des Enfers. C'était un fait indéniable.

- Dis donc, tu m'as l'air d'avoir un peu pris le soleil en Grèce, tu n'as pas l'air de mourir de faim. Est-ce ça la chevalerie de ce qui nous sert de déesse ?

Je pouvais sentir une pointe d'ironie dans ce discours qui ne me plaisait pas du tout. Il fallait bien avouer que dans mon état, il en fallait bien peu pour allumer la flamme qui sommeillait en moins et qui ne demandait qu'à exploser pour tout consumer. Mais ce qu'il me dit par la suite, me laissait abasourdi, sans voix!

- Lors des affrontements en Asgard, où étais-tu ? Où étaient les autres ? Ou étaient ces pitoyables chevaliers d'or qui se cachent derrière leur maisons à protéger qui ? Une déesse qui n'a pas bouger le petit doigt pour Asgard. Ha oui deux saint d'argent qui n'ont pas tenu le coup ! Je suis venu ici pour parler de mon rapport et exactement ce que je viens de te dire chevalier. Je vous méprise tous autant que vous êtes même Athéna et surtout les chevaliers d'or, j'ai juste envie de tous leur fracasser leur crânes dans leurs belles petites maisons à garder du vent !!!

Mais de quoi parlait-il? Aider Asgard? Alors qu'entre temps la Déesse Athéna avait perdu la vie et qu'une crise interne avait éclaté? Était-il vraiment sérieux? S'était-il vraiment exprimer de la sorte sur Elle? Comment pouvait-il agir ainsi de la sorte! Ma colère devenait de plus en plus incontrôlable. S'en était trop, je ne pouvais plus me contenir. Mon Cosmos ne demandait qu'à être libéré sur le champ et en terminer avec l'affront que le Chevalier du Phénix venait de faire!

- Pousses- toi, je n'en ai pas après toi ... mais à ce qui nous sert de dorés!

Ishiro le bousculait légèrement et suivait son chemin lorsque ma main s'agrippa à son épaule. Mon Cosmos glaciale s'échappait déjà, tandis que, le regard baissait, je laissais échapper quelques mots, à première abord imperceptibles.

- Retires-ça! Ce que tu as dit sur Athéna, retire ce que tu viens de dire sur la Déesse Athéna crevure!

Je relevais la tête, dévisageant mon "compagnon". Mes yeux en disaient long sur mon état d'esprit! Si c'était un combat qu'il désirait, alors il allait m'affronter. Il comprendrait à ses dépends à quel point il pouvait être loin du potentiel des Chevaliers d'Or. J'étais décidé à lui donner une bonne leçon. Quelle formidable opportunité de passer mes nerfs!

Nous étions face à face, prêts à bondir l'un sur l'autre. Cependant, beaucoup trop de regards curieux nous entouraient. Se battre au milieu du village était une très mauvaise idée et fort heureusement, j'étais encore assez lucide pour m'en apercevoir.

- Pas ici! Nous nous battrons, mais allons dans un endroit désert, loin de tous ces gens! Tu vas regretter tes paroles Ishiro!

Je partais devant, le Chevalier de Bronze n'aurait qu'à me suivre, à moins qu'il ne préfère s'enfuir la queue entre les jambes. Et je dois bien avouer que cela m'aurait fortement dérangé. Mais Ishiro n'était pas du genre à fuir un combat, je pouvais au moins compter sur cette facette de sa personnalité pour savoir pertinemment que le combat aurait lieu.

Je sentais mon Cosmos en ébullition, tandis que j'attendais impatiemment le combat. Faire exploser ma rage, voilà la seule chose qui m'intéressait réellement, Athéna, les Chevalier d'Ors n'étaient-ils qu'un prétexte? Je me refusais à le croire, mais l'idée traversait mon esprit et ne semblait pas vouloir me quitter.

Arrivés finalement sur un plateau, entourés par une multitude de montagne et de rochers, nous pouvions finalement vêtir nos armures et nous préparer au combat.

- Il sera trop tard pour faire marche arrière lorsque le combat aura débuté. Sois bien sûr de toi, car crois-moi, je ne te laisserai aucune chance d'aller défier le moindre Chevalier d'Or!

Je ne lui avait pas encore révélé la mort de la Déesse Athéna et sincèrement, c'était le cadet de mes soucis pour le moment. Rongé par la colère je n'avais qu'une envie, le ruer de coups et laisser toute ma puissance s'abattre sur lui!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Ven 6 Déc - 23:52

Une douleur, le froid lui faisait un mal de chien, Kyros avait agrippé l'épaule du saint et l'avait gelé. Le bronze mordit sur son cigare et toussa un grand coup. Il ne s'y attendait pas d'habitude si calme, le chevalier du cygne avait voulu blesser son compagnon d'arme et l'avait même insulté. Ishiro le regarda d'un air étonné. De tous les saints il n'aurait jamais cru que ça serait le cygne qui lui ferait une chose pareille. Ishiro ne répondit rien et se contenta juste d'agripper le poignet du bras qui l'agrippait. Doucement le gel de son épaule se mit à fondre et une grande chaleur parcourut le bras du cygne. il le lâcha le repoussant et cracha le reste de son cigare par terre. Le cygne lui fit signe de le suivre, Ishiro ne broncha pas et le suivit.


"Ce n'est pas toi qui me fera regretter quoique ce soit Kyros, toi ni personne pas même les chevaliers d'or à qui tu es à leurs pieds à leurs lécher leurs bottes !"

Le saint tira la chaîne de sa Pandora box et l'armure du Phoenix se déposa sur le corps du japonais. Kyros parla toujours le conseillant. Le bronze sourit et lui répondit:


"Pauvre fou, ta haine t'aveugle, ne crois tu pas que je ne la vois pas à travers ton cosmos ? C'est quelque chose que je connais mieux que toi chevalier, la haine m'a bercé depuis mon enfance, j'en ai fait mon arme ! J'irai défié ces chevaliers avec ou sans ton accord. Si tu veux me convaincre fais le plus intelligemment. En attendant, je ne vais pas me refuser à te remettre en place chevalier du cygne, en garde !"

Le saint du Phoenix se mit en garde, son cosmos augmenta d'une manière conséquente, la puissance du saint n'avait plus rien à voir avec celle d'antant et Kyros allait s'en mordre les doigts. Un Phoenix apparut derrière lui, le saint était prêt au combat !



Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mer 11 Déc - 22:39

J'étais aveuglé par ma colère, mais Ishiro le semblait aveuglé par sa haine. Je ne savais pas ce qu'il reprochait aux Chevaliers d'Or, et personnellement, cela ne m'importait que trop peu. Cependant, je ne pouvais pas lui pardonner ses paroles envers Athéna. Je ne lui aurais pas permis de telles inepties à son sujet en temps normal, et encore moins maintenant qu'elle n'était plus!

- Ce n'est pas toi qui me fera regretter quoique ce soit Kyros, toi ni personne pas même les chevaliers d'or à qui tu es à leurs pieds à leurs lécher leurs bottes !

- Imbécile! - lui répondais-je sèchement! - Je me fous de ton problème avec les Chevaliers d'Or! Mais je ne permettrai à personne de parler ainsi d'Athéna, et encore moins à l'un de ses prétendus Chevaliers!

Mon Cosmos s'intensifiait alors, provoquant une vague de froid impressionnante. Le climat n'était plus aussi chaux et sec en cette période de l'année, et il m'était alors bien plus aisé d'y installer une température extrêmement basse, qui m'avantagerait sûrement face un adversaire comme Ishiro. Mon regard ne laissait plus aucun doute, j'allais passer à l'attaque et je n'allais pas prendre des pincettes avec le Phénix. Mes yeux ne sauraient me trahir à présent. Là où personne n'arrivait à lire mes sentiments, ma colère permettait de me lire comme un livre ouvert. Mais, cela ne signifiait pas que je serai moins efficace en combat. Bien au contraire, sans cette notion et ce besoin de tactique et de prudence, je pouvais déployer mon Cosmos à son paroxysme, utiliser toute la puissance qui sommeillait en moi!

- Pauvre fou, ta haine t'aveugle, ne crois tu pas que je ne la vois pas à travers ton cosmos ? C'est quelque chose que je connais mieux que toi chevalier, la haine m'a bercé depuis mon enfance, j'en ai fait mon arme ! J'irai défié ces chevaliers avec ou sans ton accord. Si tu veux me convaincre fais le plus intelligemment. En attendant, je ne vais pas me refuser à te remettre en place chevalier du cygne, en garde !

Un léger sourire traversait alors mes lèvres, tandis que je levais mon doigt en sa direction.

- Tâche de ne pas oublier ces paroles Ishiro!

Parviendrait-il à me remettre en place comme il le soulignait? Je l'ignorais et sincèrement, je ne pensais même pas à cette possibilité. À ce moment précis, je n'avais qu'une seule envie, le frapper de toutes mes forces. Je faisais exploser mon Cosmos, soulevant alors une vent glaciale puissant en direction du Chevalier du Phénix. Ce bref instant me permettait alors d'utiliser mon pouvoir de création de glace pour fabriquer plusieurs projectiles de glace. Les contrôlant à l'aide de mon esprit, je les envoyais sur Ishiro. Sachant qu'il pourrait probablement les éviter, je les faisais exploser au moment où ces derniers s'approchaient de lui, le prenant au piège au milieu d'un piège de cristal, le pourfendent de toute part.

Ce léger moment me permettait de canaliser assez d'énergie pour préparer le point d'orgue de mon assaut. Rassemblant autant de glace que possible dans mon bras droit, je projetais sur mon adversaire toute cette puissance, la transformant en une véritable poussière de diamant, gelant alors le Phénix et le coupant de toute part. Cette attaque ne permettait aucune esquive, c'était le fruit de mes entraînements avec Kappa. Et dans mon état de rage extrême, je me rendais compte qu'elle devenait encore plus destructive.


--------------


Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Lun 16 Déc - 13:21

Telles furent les paroles du Cygne qui fit exploser son cosmos de telle manière à soulever un vent glacial en direction de l’oiseau de feu. Ishiro ne bougea pas voyant le vent venir vers lui, ça lui rappelait tellement Asgard que son cosmos augmenta instinctivement afin de le protéger du froid, il ferma les yeux et un vent d’air enflammé empêcha celui des glaces de l’atteindre. Souriant en coin le saint se contenta de lui répondre:



“Je ne peux mal ...”



Le cosmos du saint s’éveilla, un cosmos qui n’avait plus rien à voir avec celui qu’il avait eu avant son expérience en Asgard. L’air chaud et froid se rencontraient sans qu’aucun ne puisse prendre l’avantage sur l’autre. Il remarqua alors Kyros se concentrer et lui envoyer des projectiles de glace, le saint du Phoenix effaça son sourire, les projectiles arrivèrent vers lui à vive allure, le saint commença à courir pour les éviter mais ceux ci explosèrent ne pouvant que le toucher. Les morceaux de glace était plus coupant qu’une lame, Ishiro sentait la douleur due au froid. Quelle attaque fulgurante, Ishiro ne pouvait rien faire pour le moment, il reconnaissait bien là la différence entre le feu brutal et la glace stratégique mais efficace. C’est alors quel e froid se fit plus vif encore. Un courant d’air froid le propulsa sans qu’il ne puisse faire quoique ce soit. Le froid mordait la peau du Phoenix et pourtant il ne se trouvait pas en Asgard mais son expérience du froid lui permit de ne pas trop se faire propulser par la tempête glaciale et ses pied touchèrent le sol reculant, creusant dans le sol avec ses talons. Ishiro arma son poing et lança les serres du Phoenix.


PHOENIX CLAWS !!


Des jets de lumière enflammées perçaient le vent glacial, Ishiro maintint son bras, les serres sortant par centaine puis par milliers perçant ce qu’il restait du vent glacial déstabilisant au mieux l’oiseau des glaces, les jets de lumières s’intensifiaient au fur et à mesure, coupant, blessant le saint blanc. Ishiro profita de ce moment pour faire un grand bond et atterrir droit devant lui lui décochant un poing dans le ventre, le poing s'enfonçant fermement dans l'abdomen du cygne.


"Alors Kyros ? C'est tout ce que tu as dans le ventre ?"


Ishiro lui souris et lui donna une gauche puis une droite. Il attrapa sa tête des deux mains et lui asséna un coup de genou en pleine face. D'un coup de botte il le fit reculer et le Phoenix commença sa danse de feu en assénant des coups bien portés à chaque endroit stratégique en sa faveur. Le saint du cygne était littéralement roué de coup bien placés.


"Tu vois, ma colère est ma force et je sais la contrôler, pas comme toi ! Mets toi en colère Kyros ! Je n'ai encore rien vu ! Pourquoi es tu si en colère ? Pour ce que j'ai dit sur Athéna ? Qu'a t elle ?"


Le saint lui décocha un dernier uppercut qui envoya au loin son adversaire. Le saint encore sous l'effet du froid se mit en garde, il savait qu'il était loinn d'en avoir fini avec ce saint.




Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Jeu 27 Mar - 23:32

La réaction d'Ishiro fût vraiment très rapide. Je ne m'attendais clairement pas à le voir contre-attaquer aussi rapidement après qu'il ait été emporté par mon attaque. Très vite, des serres de flammes transperçait le vent glacial que j'avais crée et me heurtait. Par réflexe, j'interposais mon bouclier, l'entourant alors de mon Cosmos de glace pour mieux me protéger.

Par chance, j'étais parvenu à bloquer une bonne partie des flammes, mais malheureusement pour moi, pas toutes. Le Cosmos de Feu du Phoenix était vraiment très "brûlant". J’étouffais un cri de douleur, me préparant alors à attaquer à mon tour. La glace vaincrait le feu, je m'en portais garant. Aucune chance pour que je laisse un tel individu, parlant de la sorte de la Déesse Athéna, me battre. J'utiliserai toute mon énergie vitale s'il le fallait.

Cependant, je me laissais beaucoup trop submerger par ma colère, ce qui pourrait venir à me coûter cher. Ishiro n'allait pas laisser passer les opportunités que je suis concéderais pour me prendre au dépourvu, et comme on pouvait s'y attendre d'un guerrier expérimenté, à peine m'étais-je remis en position d'attaque, qu'il attaquait plus rapidement, me donnant un coup dans l'abdomen.

Le coup avait été violent, je l'avais senti passé. Me retrouvant alors déséquilibré, le Phoenix en profita pour enchaîner plusieurs coups, faisant valoir sa plus grande puissance physique.

- Tu vois, ma colère est ma force et je sais la contrôler, pas comme toi ! Mets toi en colère Kyros ! Je n'ai encore rien vu ! Pourquoi es tu si en colère ? Pour ce que j'ai dit sur Athéna ? Qu'a t elle ?

Mon regard se ferma une nouvelle fois sur lui, comme si tout le reste disparaissait de mon champ de vision, ne laissant que mon envie de le détruire tout simplement. Le dernier uppercut me frappait, faisant mon casque voler au loin, mais malgré la violence du coup, je me tenais toujours debout, juste devant mon adversaire, prêt à contre-attaquer, sans lui laisser le temps de préparer sa garde, ce qui m'empêcherait de l'atteindre, étant donné la différence d'expérience et d'agilité au corps à corps.

- Si tu te considérais vraiment un Saint, alors tu n'aurais pas à me poser la question, tu l'aurais senti toi-même!

Le frappant violemment d'un coup de tête, enchaînant ensuite des coups de poings, entourés par de la glace épaisse, ce qui équivalait à frapper son adversaire avec des blocs de glace. Une attaque brute et simpliste, laissant de côté toute stratégie. Je m'arrêtais alors soudainement, tandis que le vent se levait une nouvelle fois. Cette fois-ci, je fis apparaître de la brume, afin de masquer ma présence aux yeux de mon adversaire. Mon Cosmos se mélangeait au froid, me laissant complètement invisible aux sens du Saint du Phoenix. Mon intention était claire, l'attaquer par surprise!

Je ne fis pas attendre mon adversaire. Bien vite j'apparaissais derrière lui, brandissant mon poing gauche. S'il était rapide, il pourrait me voir arriver et riposter à temps, raison pour laquelle cette technique était un peu plus complexe. En effet, Ishiro aurait tout le loisir de s'apercevoir que mon image se brisait tel un miroir. Ce n'était que mon propre reflet sur un miroir de glace que j'avais crée. En faite, j'attaquais de l'autre côté. Il lui était tout simplement impossible de s'adapter à deux changements de direction à une vitesse lui permettant de contre mon attaque.

Kholodnyi Smerch

Une colonne de glace et d'eau se formait alors sous les pieds du Chevalier du Phoenix, l'élevant dans les airs et l'emprisonnant dans une tour de glace de plusieurs mètre de haut. Seule une partie de son torse et son visage se trouvait hors de la glace. Prisonnier! Il était prisonnier de ma glace.

Je fixais mon regard sur lui. Un regard fermé et amer. N'avait-il toujours pas compris ce qui s'était passé?

- Dis moi Ishiro, si tu as si peu de considération pour Athéna, comment diable as-tu obtenu ton Armure? Si tes liens avec Elle sont si faibles que tu n'as rien senti, alors dis-moi pourquoi portes-tu toujours cette armure sur toi?

Il pointait son doigt vers lui, d'un air accusateur. Qu'un Chevalier puisse parler avec autant de légèreté et aussi peu de respect envers la Déesse de la Justice, et continuer à porter une Armure de l'un de ses protecteurs était tout simplement inconcevable. J'allais lui laisser quelques instants pour qu'il se rende compte par lui-même ce qui était arrivé à Athéna, sans quoi je me verrai dans l'obligation de le lui révéler, et lui faire regretter amèrement ses paroles!


-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Dim 30 Mar - 10:26

Kyros avait raison sur un point, Ishiro avait bien senti le malaise qui le liait à Athéna mais à ce moment là, le saint n'en avait rien eu à faire se contentant que d'aller au sanctuaire comme il l'avait prévu, peut être était ce dû à ce malaise justement que ses pas l'ont attiré ici. Le Phoenix n'en savait rien et s'en moquait. C'est en pleine réflexion qu'il sentit un coup le frapper à sa tête faisant reculer sa tête et reprenant ses esprits. Ishiro ouvrit les yeux et se rendit compte qu'il était en plein milieu de la brume. Quelqu'un l'aurait téléporté ailleurs ? Non, la brume était glacée mais le saint ne sentait plus la présence de son adversaire, c'était lui qui l'avait créé. Décidément Kyros tait un adversaire plus que redoutable et Ishiro ne put que sourire, ce combat était des plus intéressant. Il vit alors Kyros apparaître devant lui, le voyant brandir son poing à une vitesse extraordinaire le saint voulut le lui attraper mais en vain, le miroir de glace se romput, Kyros lui avait joué un sale tour dont il ne s'attendait pas. Les réflexes guerriers du saint de feu se réveillèrent et Ishiro se retournant hurla:

"PHOENIX WINGS !!!"

L'aura de feu du saint s'intensifia et prit la forme d'ailes qui entourèrent le chevalier de bronze. Ishiro fut emporté par l'attaque de Kyros. Une colonne de glace et d'eau le souleva du sol. La glace, malgré le phoenix wings se refermait sur le saint. Ce ne fut que grace à sa technique qu'il ne put être entièrement recouvert par la technique du Cygne. Ishiro qui plus est utilisait son aura de feu maximale pour minimiser les dégats de l'attaque. Malheureusement, l'oiseau de feu fut prit au piège par l'oiseau de glace et Ishiro ne put bouger un muscle, juste un peu sa tête. Ishiro était vert de rage, Kyros, l'air calme lui parla donc lui demandant comment il pouvait porter une armure d'Athéna.

"Id ... Idiot! J'ai servi Athéna depuis que j'ai mon armure ! Je suis même allé en enfer pour libérer ce monde de la tyranie des spectres, je suis allé aussi loin que n'importe lequel d'entre vous me battant même contre une créature mythologique le Béhémoth ! J'avais combattu aux côtés du saint du Cancer et deux Asgardiens ! J'ai même défendu cet endroit des blacks saints qui arrivaient en nombre, l'aurais tu oublié Kyros ou la colère t'a fait oublié cette partie de l'histoire ? Je me suis toujours battu en son nom et même en Asgard !"

Ishiro d'un air triste et regardant le saint des glaces. Sa rage disparaissait revoyant les scènes morbides créés par les spectres, il revoyait le cadavre de l'enfant coupé en morceaux. Ishiro ferma les yeux par réflexe comme pour ne pas regarder la scène mais elle défilait encore dans sa tête, la gigotant comme pour en chasser l'image.

"J'étais le seul saint là bas à combattre les spectres à avoir enduré ce même froid qui m'enveloppe aujourd'hui. Je n'en veux pas spécialement à Athéna de ne pas avoir agi. J'en veux à vous tous qui n'êtes pas intervenus une seule fois pendant ce carnage ! Je vous hais tous et tu seras le premier saint à prendre mes coups !"

L'aura de feu du saint augmenta sous la glace mais celle ci l'emprisonait toujours. Néanmoins la couleur de son cosmos changeait petit à petit, d'un orangé se rajouta du noir profond, le cosmos du saint changeait à vue d'oeil, sa haine envers ses compagnons en était la cause. Ishiro voulut bouger et donner une raclée à Kyros mais il ne pouvait le faire pour l'instant.

"Les saints sont comme ton attaque Kyros, des lâches qui n'osent pas partir au combat en choisissant des attaques de ce genre ! Elle viendrait de moi ça serait compréhensible mais toi ? Tu n'es qu'un lâche chevalier ! Profites bien de mon emprisonnement pour me frapper car ça ne te sera pas aussi facile la prochaine fois. Alors: FRAPPE !"

Ishiro disait celà mais il ne pouvait rien faire, il allait mordre cher ses dernières paroles. Il s'en foutait, il n'avait plus de remords vis à vis de ses anciens compagnons d'arme !



Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mar 8 Avr - 23:22

Ishiro tentait de se justifier, remémorant le passé, ce qu'il avait accompli pour Athéna. Mais contrairement à ce qu'il pensait, je n'avais pas oublié. J'irais même plus loin en disant que c'était lui qui avait la mémoire courte. Moi aussi j'avais participé à cette guerre et accompagné Athéna jusqu'au bout. Mais cela me donnait-il le droit de lui tourner le dos et d'insulter mes compagnons?

De plus, Ishiro pensait-il que je n'aurais pas été le premier à aller aider Asgard si je le pouvais? Mais comment? Comment aurais-je pu quitter le Sanctuaire alors que les Berzerkers s'étaient présentés devant nous, que la vérité sur la "fausse" Athéna avait été révélé et que nos compagnons étaient en danger? Bien entendu, le Phénix s'excluait presque tout seul du Sanctuaire, nous insultant. Si réellement il se considérait comme un fier Chevalier d'Athéna, il aurait compris que cela nous avait été tout simplement impossible!

- Sombre crétin!

D'un geste de la main, je fais imploser la colonne de glace, laissant mon adversaire tomber sur le sol, enfouis sous une tonne de glace. Cependant, je n'allais pas le laisser enterré bien longtemps. J'étais beaucoup trop en colère pour cela, je sentais encore le besoin de me défouler. Je faisais virevolter la glace en divers fragments de diamants, me jetant alors sur mon adversaire. Je le frappais au visage, attaquant avec plusieurs morceaux de diamants, le coupant de toute part. J’enchaînais ensuite un autre coup dans l'estomac.

- Tu ne comprends rien Ishiro! Sais-tu au moins pourquoi nous ne sommes pas intervenus? Sais-tu au moins pourquoi cela nous a été impossible? Penses-tu que moi, plus que les autres, n'aurais pas tout fait pour aller aider Asgard! Mais comment, dis-moi comment un Chevalier digne de ce nom aurait pu le faire sachant qu'une fausse Athéna avait pris la place de la vraie et que notre Déesse était morte!

Je lui donnais encore quelques violents coups, le projetant en arrière contre un rocher. Réunissant de la glace autour de ses poignets et de ses chevilles, je l'immobilisais contre la pierre, l'attrapant par la gorge par la suite, le dévisageant d'un regard assassin. L'expression de mes yeux était tout simplement méconnaissable! Les dernières provocations d'Ishiro ne resterait pas sans réponses.

- Dis plutôt que tu n'es pas assez puissant pour t'en libérer. N'importe quel Chevalier d'Or en serait capable et tu dis vouloir les affronter? Pfff! Quel farce!

La glace commençait à se réunir autour de mon bras droit. Je préparais déjà une nouvelle attaque, revigorer par les températures glaciales de l'air de combat, transformée, par mes soins, en véritable banquise.

- Déteste-nous autant que tu le souhaites Ishiro. Mais au nous au moins nous pouvons relever la tête, car nous aurons été aux côtés de notre Déesse jusqu'au bout! Si tu préfères nous haïr au lieu de pleurer sa mort alors disparais!

Diamond Dust

La poussière de diamant s'abattait une nouvelle fois sur Ishiro, avec une violence jamais égalée auparavant. C'était bien la première fois que je mettais autant de hargne et de haine dans une attaque. Elle avait été tellement puissante que le rocher s'en retrouva pulvérisé par la même occasion. Pour l'instant, je dominais totalement ce combat. Encore un peu, il me fallait encore un peu plus de puissance et je viendrais à bout du Chevalier du Phénix.


------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Ven 11 Avr - 9:58

Kyros eut tout le loisir d'insulter Ishiro, le saint avait perdu son sang froid et fit exploser la colonne de glace. Le Phoenix tomba au sol, ses membres encore gelés par la terrible attaque de son adversaire. Ishiro ne pouvait pas bouger, les blocs de glace sur le sol l'empêchait de se relever chose qu'il n'aurait pu faire que difficilement. Kyros frappa alors l'ex saint au visage puis à l'abdomen. Le Phoenix ne broncha pas sous ses coups féroces. Encore engourdi par la glace, la douleur était moins forte. Kyros lui parla qu'il aurait été le premier à vouloir l'aider mais que trop d'affaires importantes le retenait au sanctuaire. Qu'une fausse déesse régissait le domaine sacré d'Athéna, que la vraie était morte. Ishiro n'en croyait pas ses oreilles, alors c'était ça son pincement au cœur. L'oiseau de feu fut roué de coups puis propulsé contre un rocher, le Cygne magnant la glace avec facilité l'y bloqua. Tous ses membres étaient coincés par la glace. Kyros le saisit au cou et le regardait avec de la haine. Ishiro se contenta de sourire, qu'il aimait ce visage si doux en apparence ravagé par une haine, il se voyait presque dans un miroir.

"Tu dois le haïr Ishiro !"

Il écarquilla son seul œil, quelqu'un venait de lui parler mais ce n'était pas le Cygne, il regardait à gauche à droite, personne.

"Hais le, hais les tous, tue les tous !"

Que se passait il ? Il n'y comprenait rien. Kyros continua son discours faisant reprendre ses esprits au Phoenix. Pourtant le Cygne avait raison, il ne pouvait pas s'en dépêtrer ou plutôt ne le voulait pas, Ishiro était bien trop attentif à la voix qu'il avait entendu tout à l'heure. Le chevalier de glace continua à sermonner Ishiro et lança de nouveau son attaque de glace. Il fut propulsé à plusieurs mètres, la glace recouvrant son corps pour se briser contre un rocher qui cassa à son tour. Puis tout à coup ce fut le silence, un silence de mort. Un rire s'échappa pourtant du tas de gravas orchestré par le Cygne. Ce rire était bas puis continuait à augmenter de volume. Une silhouette avança péniblement vers le Cygne. Ishiro dont l'armure était fissurée de part en part s'était relevé, regardant le Cygne avec un large sourire en coin.

"Tu me fais pitié Kyros avec tes beaux discours d'un gamin chialant car sa déesse morte. Vous pouvez pleurer Athéna et faire dans votre culotte, j'en ai rien à foutre!"

Le saint avait un sourire démoniaque, son cosmos si vif d'orangé devenait plus sombre.

"Tu frappes toujours aussi mollement, seuls tes attaques de glace en valent le coup!"

Le cosmos d'Ishiro malgré ses blessures devenait plus puissant Une sinistre ambiance prit le pas sur la banquise, la glace devenait presque noir avec les reflets. Un coup dans l'abdomen et son adversaire se courba vers l'avant. L'autre main attrapa la tignasse blonde et courte et le visage du Cygne heurta le genou du Phoenix Le coup était si chargé de puissance qu'il en fissura l'armure du Phoenix déjà dans un sale état.

"Vos adversaires, ils suffisaient de tous les buter ! Vous êtes faibles et n'avez aucun esprit guerrier, vous me dégoûtez tous autant que vous êtes."

Ishiro chargeait le saint lui donnant une valse de coups terrifiants. Il attrapa Kyros au cou avec son bras et le fit voltiger à son tour contre un rocher celui ci se brisant à son tour.

"Voila la véritable haine chevalier, celle que tu me fais voir n'est qu'une façade."

Kyros à moitié dans les gravats se fit de nouveau rouer de coups. Les coups de poings fusèrent à une vitesse fulgurante atteignant celle des chevaliers d'or. Le cosmos du saint du Phoenix augmentait en férocité et en ténèbres.

"Je ne détruis pas seulement le corps mais aussi l'esprit, goûte à ma haine et souffre chevalier!"

Le saint fonça à une vitesse démesurée et passa à côté de son adversaire le doigt en avant hurlant:

"PHOENIX GEMMA KEN !!!"

Un rayon rouge transperça la tête du saint des glaces au niveau du front, traversant son cerveau et ressortant à l'arrière. Si Kyros n'avait senti qu'une piqûre bénigne, le reste malheureusement en serait autrement. L'esprit de Kyros serait chargé en images, tout lui paresserait tellement vrai, que la vraie douleur serait pourtant là. Il vit le Cygne se tenir la tête et hurler. Ishiro ne put qu'avoir un rictus en le voyant souffrir. Mais la peine de le voir souffrir était là aussi. Après tout le Cygne ne lui avait rien fait, c'était même l'un des rares saints qu'il respectait et proche de lui malgré leur différence non seulement liées à leurs éléments mais leurs états d'esprit. Il avait poussé à bout le Cygne et s'en voulait. Ishiro, pourtant, secoua sa tête pour chasser les remords qu'il avait eu. Tout avait été lancé et il était trop tard maintenant pour faire machine arrière, sa vie en dépendait.

"L'illusion du Phoenix t'a paralysé, tes nerfs ont été touché, tu es à ma merci!"

Ishiro se contenta de croiser les bras et regarda vers le ciel de Grèce, si bleu.

"Dire que j'ai perdu mon temps à chercher un représentant de Poséidon pour lui réserver cette attaque. Maintenant je m'en tape, elle sera destinée à tous ceux qui en veulent à ma peau !"

Regardant vers le saint en souffrance, il attendait que celui ci lui parle, seul chose dont il serait capable à présent. L'armure du Phoenix était en piteux état, il se demandait pourquoi elle ne s'était pas encore régénérée mais il s'en foutait.



HRP: je te laisse imaginer tes illusions pour plus de fun Wink


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Lun 21 Avr - 23:04

Savions-nous encore pour quelles raisons nous nous battions?

Le combat faisait rage. Nous continuions à distribuer nos coups, à échanger des insultes, à nous provoquer continuellement, mais pourquoi déjà? J'étais confus. Se battait-il contre moi parce que je l'avais provoqué? Ou bien était-ce le contraire? Si bien que, à certains moments, mon esprit me laissait dans le doute, ne sachant plus si je devais continuer le combat ou bien cesser cette folie. Mais chaque mot, chaque phrase du Chevalier du Phoenix refaisait surgir en moi cette colère qui me dominait.

Ce combat ne cesserait que lorsque l'un de nous deux ne pourrait plus se relever. J'ignorais toujours si les raisons qui m'avait poussé à combattre étaient correctes ou non, mais je savais qu'un homme comme lui ne méritait pas l'Armure qu'il portait. Ne serait-ce que pour le dédain qu'il semblait avoir pour la mort de la Déesse de la Justice. Était-ce tout ce qu'il pouvait ressentir envers Elle?

Inutile de dire que c'est lui qui m'animait pour continuer le combat. Je subissais ses coups, ses provocations, ses insultes, mais je continuais animer par le même désir de le détruire. Jamais je n'avais entamé et continué un combat avec cette intense et presque incontrôlable envie de tuer. De plus, je n'arrivais plus à supporter sa voix, son sarcasme! Je n'avais qu'une seule envie, le faire taire pour de bon!

C'est à ce moment là, à l'instant même où je m'apprêtais à le frapper pour cesser d'entendre sa voix, que Ishiro me frappa au front avec un rayon, pénétrant dans mon cerveau, mais ne provoquant alors aucun effet. Étrange? Avait-il raté l'attaque qu'il préparait? Qu'importe! Les erreurs se payent chères au combat. Mon bras armée de cristaux de glaces s'apprêtaient à s'abattre une nouvelle sur le Chevalier du Phoenix et cette fois-ci, il ne pourrait pas en réchapper!

Malheureusement, tout ne se passa pas comme je l'avais imaginer...

Car sans crier gare, mon bras commença à brûler, sans même que mon adversaire n'eut à bouger le petit doigt! Ma stupeur était égale à l'effroyable douleur que je ressentais. Mais bientôt se fût tout mon corps qui commença à brûler, sans que je parvienne à m'en libérer. Mon Cosmos de glace était consumer par les flammes, je m'entendais crier de douleur. Brûler vivant, quelle atroce manière de mourir. Je tombais à genoux, sans le moindre espoir de m'en sortir, ne parvenant pas à comprendre comment mon adversaire avait réussi à me surprendre de la sorte.

"Est-ce que c'est ma fin! C'est ainsi que je vais mourir!?"

Mais soudainement...Tout s'évanouit!

- L'illusion du Phoenix t'a paralysé, tes nerfs ont été touché, tu es à ma merci!

"L'illusion du Phoenix?"

Quel étrange pouvoir. Je comprenais maintenant ce qui venait de se passer. Lorsque mon adversaire m'avait frappé, il avait touché mon cerveau et avait donc créer une illusion dans mon esprit. Incroyable! Ishiro était capable d'une chose pareille?

- Dire que j'ai perdu mon temps à chercher un représentant de Poséidon pour lui réserver cette attaque. Maintenant je m'en tape, elle sera destinée à tous ceux qui en veulent à ma peau !

- Paralysé tu dis? - répondais-je en tentant de me relever. Mais en vain! Je retombais sur mes genoux, tout en me tentant le front. Il avait touché mon cerveau, ce qui m'empêchait de bouger tout le corps, car incapable de lui donner le moindre ordre. C'était une situation périlleuse, mais point désespérer! Je n'allais pas me laisser vaincre de cette manière.

- Et tu oses parler de mes attaques! Mais ne va pas croire que cela t'assures la victoire Ishiro. La glace a déjà pénétré ton corps. Je n'ai besoin que d'une attaque de plus... La vraie question est de savoir si tu parviendras à m'immobiliser assez longtemps!

Une attaque ne marchait jamais pleinement deux fois sur un Chevalier. J'étais bien décidé à lui prouver que cet adage s'appliquait à moi! Cependant, parler était simple, mais j'ignorais à ce moment là, comment me défendre s'il m'attaquait de nouveau avec la même attaque.


-----------------

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Jeu 8 Mai - 12:57

Kyros, tu trouves encore le moyen de la ramener alors que tu n'es pas dans la meilleure des positions pour le faire, je dis chapeau mais je vais te montrer que ta glace n'est pas indestructible chevalier !

Le cosmos du saint augmenta encore et il frappai Kyros au visage après un élan pour donner plus de puissance à ce coup. Ishiro saisit Kyros par le cou. Il ramena la main vers son front donnant ainsi un coup de boule au chevalier des glaces. Le saint du Phoenix regarda son adversaire en souriant voyant le sang couler du front de celui ci.

"T'en veux encore ?"

Le saint cogna la tête de sa victime plusieurs fois contre la sienne, il enchaîna ensuite avec un coup de poing dans le ventre, tout allait tellement vite pour ces deux chevaliers que les communs des mortels ne distingueraient rien. Ishiro lacha prise et enchaîna par divers coups de poings et pieds sur tout le corps du chevalier des glaces. Ishiro ne laissa aucun temps mort enchaînant coups sur coups. Ishiro mit un pied en avant et lança son poing en l'air donnant un uppercut à son adversaire décollant du sol. Le Phoenix prit son envol d'un bond et battit ses bras comme des ailes.

"Subis les flammes de l'enfer !!! HO YOKU TEN SHÔÔÔ !!!"

Ishiro ramena ses bras vers l'arrière poing fermés puis les lança vers l'avant. Une gigantesque trombe de flammes sortit du chevalier Phoenix. Tout allait si vite, la trombe emporta les bloques de glace et la chaleur étaittellement intense qu'ils fondirent. Tout l'environnement froid que Kyros avait créé devint l'enfer lui même, des flammes gigantesques montèrent au ciel, le saint de glace était emporté dans tous les sens. Il y avait de la vapeur partout et la température augmentait dangereusement. Si Kyros était un maître du froid représentant l'oiseau des glaces, Ishiro était le maître des flammes avec l'oiseau de feu. Et quand ceux ci se combattent les éléments devinrent fous et malheur à ceux qui étaient à proximité. Ishiro encha^na la phase finale de son attaque en armant son poing puis hurla:

"Tu brûleras dans les flammes de l'enfer pour l'éternité !"

Il lança son poing en avant et un Phoenix en jaillit atteignant Kyros qui était pris dans la gigantesque tempête de flammes. Le saint mis pied à terre et en garde, il avait donné toute sa puissance contre son adversaire. Le climat était toujours aussi chaud et tout autour de lui avait fondu laissant des jets de vapeurs un peu partout. La glace avait disparu et les rochers alentours étaient soit cramés soit fondus.

"Tu m'as un peu trop sous estimer chevalier des glaces ! J'espère que as apprécié ce feu de joie."

Dit il en souriant, mais le saint savait que Kyros n'avait sûrement pas dit son dernier mot ...



Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Lun 2 Juin - 23:17

Le combat était d'une violence rare et, à mon grand malheur, je subissais les coups de mon adversaire. Il avait clairement pris l'ascendant, comme si mon pouvoir n'agissait plus sur lui, comme si ses flammes avaient pris le dessus. Serait-ce son esprit combatif qui créait les différences?

Non! Je refusais de perdre face à cet homme. Il en était hors de question. La défaite ne m'affectait guère, mais il avait insulté la Déesse Athéna, il en allait de mon honneur de le vaincre! Je réagissais finalement entre ses coups pour les lui rendre avec plus ou moins d'efficacité, mais au final, sa supériorité physique ne me permettait pas de lui causer énormément de dégâts.

Je reculais, encore et encore, jusqu'à ce qu'il se décide à sauter dans les airs, transformant l'arène de notre combat en Enfer de flammes. La glace disparut intégralement sous la chaleur de son Cosmos. Comment était-ce possible? Jamais une telle chose ne m'était arrivé.

Son attaque s’abattit alors sur moi, laissant mon corps être consumé par les flammes. J'entendais néanmoins les mots de mon adversaire. Je l'avais sous-estimé? Jamais! Jamais je n'avais sous-estimé qui que ce soit. Mais lui visiblement me sous-estimait. J'étais un Chevalier de Glace, je maîtrisais le Zéro Absolu! Aucune flammes, ni-même celles de l'Enfers auraient raison de mon pouvoir.

Un vent glacial commença alors à se faire sentir autour de moi, laissant les flammes du Phoenix à l'agonie, avant de les faire tout simplement disparaître. La neige retombait sur nous, équilibrant à nouveau la présence des éléments. Ishiro pouvait me voir dans une position que tout Chevalier de Glace avait déjà vu au moins une fois. Les bras levés vers le ciel, les deux mains jointes l'une à l'autre. Mon Cosmos ne cessait d'augmenter en intensité, tandis que la température descendait de plus en plus. Mon corps pouvait à présent résisté à au Zéro Absolu, l'équivalent à -275 degrés! Ishiro serait-il capable d'y résister? J'avais des doutes et je ne le sous-estimais pas en pensant de la sorte.

- Je te le répète une dernière fois Ishiro! Une attaque, une seule et ce sera la fin!

Mes yeux le fixaient, tandis que mon Cosmos explosait. Je baissais alors mes bras, les pointant vers lui. Une orbe de glace se formait devant mon corps et je libérais toute cette puissance glaciale destructrice! Le nom de cette attaque, le Chevalier du Phoenix s'en souviendrait sûrement longtemps

Aurora Execution!

Le reste, inutile de le raconter. L'attaque se terminait toujours de la même manière, laissant derrière elle un paysage d'un blanc immaculé, avec en son centre, le corps gelé de mon adversaire!


-----------------

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mer 2 Juil - 11:56

Contre toute attente et sous l'étonnement du Phoenix, les flammes commencèrent à disparaître tout doucement face au froid du chevalier du cygne. Ishiro n'en croyait pas ses yeux, ainsi il y avait un froid capable de geler les flammes du Phoenix ! La neige retombait à nouveau, le chevalier de bronze pouvait voir en son milieu son adversaire en une position d'attaque, les bras levés, mains jointes. 


"Je dois résister à ce truc ou je vais périr !"


L'instinct du chevalier des flammes était plus fort que sa colère qui se réveilla pourtant, le seul oeil valible du chevlier de bronze se teinta de rouge, ses muscles se contractèrent montrant les memebres du Phoenix tracés et amplis de sueur. Le cehvalier du Cygne baissa ses deux bras, une orbe de glace apparut, son cosmos était immense atteignant facilement celui des chevaliers d'or. Ishiro sentait la fin s'approcher mais il se jura de résister jusqu'au bout. Kyros pouvait dire que c'était sa dernière attaque, le saint allait se tromper cette fois. Un vent glaciale le souffla à des mètres au loin, Ishiro grinça des dents, son corps commençait à s'immobiliser. Le chevalier des flammes, pourtant, ne se résigna pas à tomber, une aura rouge feu l'entourait. Si le chevalier du cygne l'attaquerait physiquement, il n'en sentait pas la douleur. L'armure du Phoenix quand à elle vola en poussière sous la puissance du froid, Ishiro savait que ce serait la dernière fois qu'il l'avait portée. L'attaque mit fin à l'existence du chevalier en tant que saint d'Athéna mais cela ne le tua pas. Sous les décors de lace et de neige qui continuait à tomber, le chevalier des glaces avait réussi à l'emporter sur son adversaire mais ne l'avait pas tué. Ishiro était debout, gelé par le froid mais pas assez pour l'empêcher de parler. Ishiro avait tellement résisté qu'il put survivre malgré totu à son adversaire. 
cependant, le saint déchu ne put plus bouger d'un centimètre. Seul a bouche pouvait encore être active. Était cela la puissance de Kyros, c'était un chevalier redoutable, un des meilleures de la chevalerie d'Athéna dont il n'en faisait plus partie aujourd'hui, Kyros venait de lui enlever ce titre à pésent. Ishiro dans sa paralysie se sentit soulager. Maintenant seul le froid le paralysait et plus sa foi. Il vit Kyros se rapprocher tout doucement de lui et l'ex saint du Phoenix n'eut que cette toute dernière phrase à lui dire:


"Fais ce que tu as à faire !"


Le saint ne pouvant plus fermer les yeux, attendait la mort l'emporter ...


Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Jeu 13 Nov - 23:42

C'était incroyable et je ne m'y attendais certainement pas, mais Ishiro avait survécu à l’Exécution de l'Aurore. C'était un exploit, peu de gens pouvaient s'en vanter. Mais malgré cela, il était évident que son corps était sur le point de succomber au froid. Il ne parvenait même plus à bouger, ses muscles étant bien trop engourdis par le froid.

- Fais ce que tu as à faire !

J'en avais bien l'intention. Mais je devais avant tout reprendre mon souffle. Utiliser une telle attaque était extrêmement fatiguant. J'étais encore trop faible pour attaquer une seconde fois de suite. Malgré tout je réunissais assez de Cosmos pour, comme le disait si bien Ishiro, faire ce que j'avais à faire. Mais que devais-je faire?

Une sensation étrange s'empara de moi. Pourquoi avais-je commencer ce combat? Je n'arrivais même plus à m'en souvenir. Pourquoi est-ce que je voulais le tuer? Était-ce vraiment ce en quoi j'allais me transformer? Un homme sans pitié qui tuait uniquement pour atténuer sa rage et sa colère? Ne valais-je pas mieux que cela?

Avec autant d'hésitation, mon attaque ne pouvait être parfaite et j'étais bien conscient au moment où je libérais sa puissance sur mon adversaire que le coup ne le tuerait pas. Il le toucherait, à cause de son impossibilité à bouger actuellement, mais ne ferait pas assez de dégâts pour le tuer. Peut-être était-ce mieux ainsi?

Ishiro tomba alors à terre. Je posais moi-même un genou à terre après ce rude combat. Ça ne s'était pas joué à grand chose, mais ce combat m'avait laissé un goût amer. Je ne me sentais pas vainqueur de quoique ce soit. Bien au contraire, j'avais l'impression d'avoir perdu une partie de moi dans un combat aussi stupide qu'évitable. Que m'arrivait-il?

- Adieu Ishiro!

Perturbé, perdu, désespéré par état psychologique que je n'avais encore jamais éprouvé, je partais, laissant mon adversaire à son sort. Je doutais qu'il puisse se relever dans l'immédiat. Est-ce que nos chemins seraient amenés à se recroiser un jour?


-----------------

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1760
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Mar 2 Déc - 16:14

Ishiro sans armures, glacé par l'a précedente attaque de Kyros, ne pouvant plus bouger, était totalement à la merci du saint. L'ancien saint d'Athéna regardait son ami hésiter et c'est à ce même instant que l'ancien Phoenix regrettait son geste, d'avoir cherché le Cygne et d'en vouloir à la vie de tous les chevaliers du sanctuaire mais il était trop tard, le moment des regrets vint à l'approche de la mort du chevalier qui s'était battu contre un acharné face au chevalier de bronze qui était, comme il a pu s'en rendre compte, bien plus puissant que lui. Ishiro avait trop compté sur sa nouvelle puissance et ça lui avait servi de leçon. Il se jura de devenir plus puissant encore mais c'était la fin. Des larmes coulèrent des yeux du Phoenix et il essaya de parler tant bien que mal malgré le froid qui l'avait envahi.


"Je, je suis désolé mon ami, la ... la colère m'a aveuglé ... Pro ... protège bien Athéna, je compte sur toi Kyros !"


Il ferma les yex et sombra, de nouveau, une nouvelle couche de glace couvrit l'ancien saint du Phoenix, sombrant dans un coma, gelé à jamais. Le noir, il ne voyait plus que ça mais autre chose y était, une présence il entendit le cri d'un rapace mais il ne voyait rien. Quelque chose l'appelait au loin, sa derstinée l'attendait. Le chevalier du Cygne quant à lui quitta les lieux, laissant Ishiro à son sort mais il l'avait mérité. Ce combat il l'avait perdu mais aussi il avait perdu sa place au sanctuaire pour de bon, il le voulait après tout ... Ishiro malgré tout, se jura qu'il ne combattrait plus Kyros. C'est alors qu'il entendit des pas près de lui, il tenta d'ouvrir les yeux mais il ne le pouvait point. Seul son odorat reconnut la parfum de la catin de Rodorio mais quelque chose clochait, elle possédait un cosmos, il devait rêver ... Le Phoenix allait renaître de ses cendres mais sous une forme plus sombre désormais ...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   Jeu 18 Déc - 0:06

Victoire de Kyros
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour d'Asgard quand le feu rencontre la glace [octobre 1754]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-