RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Septembre 1754]Dans les bas-fond de la Cité d'Atlantis (Haiken/Anet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: [Septembre 1754]Dans les bas-fond de la Cité d'Atlantis (Haiken/Anet)   Ven 22 Nov - 0:54

Anet avait une nouvelle armure, un nouveau grade, mais semblait continuer toujours aussi peu sûre d'elle. Haiken se demandait vraiment si partir seul avec elle pour aller corriger quelques rebelles serait une bonne idée. En même temps, et vu que le nombre de combats dans lesquels elle avait dû risque sa vie était très proche de zéro, une partie de rigolade comme affronter des petits rebelles inoffensifs encore liés au Masque, ne pourrait qu'être un bon baptême pour tester ses aptitudes.

Aussi, bien qu'à contre coeur, mais faisant l'effort "surhumain" de répondre à ses questions, le Général du Dragon des Mers la mettait au courant des derniers événements qui avaient frappé le Sanctuaire Sous-Marin. Il lui racontait tout ce qu'il savait sur le Masque et sur ses Généraux. Comment Poséidon était venu à bout de leur adversaire, devant, à cause de l'énergie dépensée pour cela, se retirer pendant un long moment. Et c'est exactement pourquoi, le conseille du Masque, son père, ce qu'il évitait de dévoiler à Anet, avait rassemblé les Généraux encore vivant et allait tenter, à son tour, conquérir le Royaume Sous-Marin.

Haiken ne désirait pas en dire plus. L'identité réelle du Conseiller du Masque n'était connu que de très peu de monde parmi les Marinas et le Dragon des Mers tenait à ce que cela reste tel quel.

Ils arrivaient finalement aux abord de la Cité d'Atlantis. Mais avant d'entrer en "territoire hostile", Haiken tenait à ne pas s'attirer les foudres des principaux combattants ennemis dès le début. Il voulait d'abord observer les alentours et si possible éliminer le plus de rebelles discrètement sans être aperçu.

Il ouvrit alors une brèche dimensionnelle, laissant apparaître deux longs manteaux. Son objectif, cacher leur identité lorsqu'ils entreraient en Atlantis.

- Tiens - dit-il en remettant à Anet l'un des manteaux - Couvrons-nous avec ça, et enlève ton Écaille. Je vais les envoyer dans le Triangle des Bermudes, si jamais nous en avons besoin je n'aurais qu'à les faire apparaître. Pour le moment, nous devons entrer et observer la situation actuelle. Si jamais des Généraux des Ombres se trouvaient ici, nous pourrions éprouver quelques difficultés.

"Surtout toi!" - pensait-il.

Haiken mettait son manteau et reprenait sa marche, entrant dans la Cité Atlante. Plusieurs bâtiments étaient en ruines, laissant transparaître la violence des combats qui s'y étaient déroulés. Des cris s'entendaient au loin, permettant aux Généraux d'apprendre que certains se battaient encore. La situation était plutôt chaotique.

C'est alors que les deux Marinas aperçurent plusieurs hommes, armés jusqu'au dents, traîner plusieurs hommes, femmes et enfants. Ils venaient de faire prisonniers plusieurs civils. Avaient-ils tenté de s'opposer à eux. Ils proclamaient à vives voix qu'ils allaient leur faire payer le prix d'avoir défier le Masque, leur souverain. Voilà qui me donnait déjà une information importante. Ils étaient des ennemis. Haiken se sentait chanceux, encore quelques minutes de plus s'en frapper personne et il allait exploser de l'intérieur.

Le Dragon des Mers fit signe à Anet de faire le tour, afin de prendre l'ennemi à revers. Pendant ce temps, les guerriers avaient attachés quelques civils et les mettaient en position d’exécution. Ils n'allaient pas perdre de temps et en finir rapidement, criant bien fort leurs desseins afin de provoquer la panique. L'un des hommes brandissait alors son épée, préparant le coup qui couperait la nuque de la victime qui lui avait été désigné. Des cris et des pleures se faisaient entendre, avant que le silence, né de la stupéfaction, ne prenne place.

Le bras de l'homme tombait à terre, séparé du reste du corps, tandis qu'un cri de douleur s'emparait de lui. Perplexes, ses compagnons s'approchaient de lui, se retournant dans tous les sens, afin de découvrir d'où pouvait bien venir cette attaque. Haiken se trouvait déjà dans leur champ de vision, immobile, les observant. Il voulait se montrer discret, mais des vies étaient en jeu. Il ne pouvait accepter que l'on s'en prenne à des personnes sans défense.

Plusieurs d'entre eux, se dirigeaient déjà vers lui, tandis que le plus grand d'entre eux criait à pleins poumons.

- C'est toi qui à fait ça? Qui es-tu?

Toujours immobile, Haiken se contentait simplement de répondre avec mépris.

- Je n'ai aucune raison de me présenter à un mort!

Fous de rage en écoutant ses paroles exprimant clairement le dédain et l'indifférence que le Dragon des Mers portaient à leur égard, ils se jetaient sur lui laissant éclater leur colère. Cependant, attaquer un adversaire tel que Haiken de la sorte était du suicide. Des centaines de dragons de Cosmos se ruaient alors sur la quinzaine d'hommes qui l'attaquaient, les terrassant en une fraction de seconde. Il était déjà trop tard pour eux, mais pour ceux qui étaient restés en retrait, la démonstration du Général de l'Atlantique Nord avait été suffisante. Ils prenaient déjà leurs jambes à leur cou, sans même essayer de connaitre l'identité de celui qui venait de les attaquer. Une attitude que le Dragon des Mers n'aurait pas manqué de punir en temps normal. Mais, les rebelles se dirigeaient vers la position du Général de Scylla, et Haiken ne voulait pas manquer l'occasion d'observer comment elle allait s'y prendre pour les terrasser. Il était temps de voir si elle pouvait vraiment être chose qu'un poids!
Revenir en haut Aller en bas
 

[Septembre 1754]Dans les bas-fond de la Cité d'Atlantis (Haiken/Anet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-