RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Jeu 23 Jan - 14:15


Et une alliance de brisée, une !

Avril 1755 ~ Sur le bateau qui les ramène en Grèce
Venant d'Asgard

Elle avait tourné les talons sans prendre la peine de se retourner. A quoi pensait ce pauvre Guerrier Divin sans rire. Croyait-il qu'elle avait peur de lui ? Qu'il l'impressionnait ? Imaginait-il qu'elle allait baisser sa culotte et lui tendre sa fesse droite pour qu'il la fouette ?! Qu'elle allait gentiment le laisser lui parler comme à une attardée sans rien dire ?! L'avait-il prise pour l'une de ces donzelles qui n'ont rien dans le pimbe ? Mais pauvre garçon quoi !
Pourtant elle avait fait des efforts... oh oui... elle avait pris sur elle plus que d'ordinaire, conservant un calme qui aurait sans doute étonné plus d'un de ses compagnons.

Un fiasco total, tel était le résultat de ce voyage. Les Asgardiens... elle n'en a mais alors rien à foutre. C'était déjà comme cela avant d'y aller, ça l'est d'autant plus maintenant qu'elle est sur le chemin du retour.
Grimpant les quelques marches qui la séparent du ponton lui permettant de rejoindre le bateau, le Scorpion n'a eu de cesse de fulminer sur tout le chemin. Il allait falloir démêler cette histoire concernant Celsius aussi. Parce que si la rosette s'était mis dans la merde à cause d'une marina paria, à ce qu'il avait semblé, et qu'il entraînait le Sanctuaire dans des embrouilles à la con avec les Marinas, ça n'allait pas le faire du tout, mais alors vraiment pas !

"Pays de merde" Grogne-t-elle alors qu'elle pose les coudes sur la rambarde du bateau en fixant la brume qui s'étend sous ses yeux.

Ah il va en entendre parler de la mission diplomatique le Shion ! Elle se remémore les paroles qu'il lui avait adressées avant qu'elle ne quitte la Grèce. La façon dont il lui avait décrit les guerriers d'Odin était encore bien loin de la vérité. Des petits cons imbus d'eux-mêmes, voilà ce qu'ils sont.
Fixant l'horizon en grommelant comme un ours que l'on aurait violemment tiré de son hibernation, Ahina peste en se demandant ce que fout Kyros.

"J'espère qu'il ne perd pas son temps avec l'autre abruti"

Mais enfin la silhouette du blond se distingue à travers l'opacité blanchâtre. C'est heureux qu'il apparaisse enfin. Ahina était à deux doigts de redescendre du bateau pour rebrousser chemin et d'y retourner pour mettre une mandale au grand brun dans le cas où il s'en serait pris à son compagnon.
Or il semblait que ça ne soit pas le cas, au plus grand ravissement du Scorpion qui sentait déjà (ou presque) le soleil de plomb du Sanctuaire griller sa caouane.
Cependant, à en croire la mine fermée du Cygne, il avait du se passer encore un truc de merde...

"On lève l'ancre ! Tirons-nous d'ici et que ça saute !" Hurle-t-elle vers l'avant du bateau en posant ses paumes de chaque côté de ses lèvres avant de poser les yeux sur Kyros.

"Vu ta tête il s'est passé un truc. C'est quoi encore la bonne nouvelle ?"

NB : Ahina & Kyros sont techniquement sur le bateau qui les ramène en Grèce pour le moment. Merci d'attendre que l'un ou l'autre dise que nous sommes arrivés pour poster dans ce sujet.


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Jeu 30 Jan - 23:48

Rejoignant alors le bateau, qui nous ramènerait au Sanctuaire, je pouvais apercevoir Ahina sur le pont, guettant l'horizon, probablement en attente de voir apparaître ma silhouette au milieu de la brume. On ne pouvait pas dire qu'elle avait pris la meilleure décision en quittant les lieux de la sorte, me laissant seul, alors que nous ne connaissions que trop les intentions de nos "hôtes".

Cependant, son tempérament était déjà bien connue au Sanctuaire, et cela ne me surprenait pas outre mesure. Mais la situation était déjà assez irritante, en voyant la manière dont les Ases nous traitaient, sans qu'en plus, le Chevalier d'Or, chef de cette expédition, ne perde les pédales. Fort heureusement, cela serait sans conséquences, après tout, les guerriers nordiques nous voulaient hors de leurs terres, Ahina s'était juste exécutée plus vite que moi.

Je montais alors sur le bateau, tandis que le capitaine de l'embarcation levait l'ancre sous les ordres du Chevalier du Scorpion. Ahina s'approchait alors de moi, tandis que je posais ma Pandora Box sur le pont en bois et m’asseyais dessus, prenant ma tête entre mes mains, indiquant clairement que mon esprit était absorbé par bon nombre de pensées.

À sa question, je me contentais de répondre d'une voix lasse et lente.

- Leur Général est apparu! Et il m'a bien fait comprendre qu'il ne nous voulait pas ici! Je crois que nous sommes en mesure d'apporter une réponse bien précise au Grand Pope sur les possibilités d'alliances... que je qualifierais d'impossible pour ma part!

Comment en étions-nous arrivés là? Nos deux camps avaient combattu depuis si longtemps côte à côte? C'était difficile à concevoir et surtout à accepter. Je ne pouvais deviner ce que dirait et ferait le Grand Pope Shion dans cette situation, mais je ne pourrais tolérer qu'il s'abaisse à se déplacer personnellement pour s'entretenir avec le Guerrier Divin de Zeta Prime. Même si mes sentiments étaient partagés et mitigés, je ne pouvais accepter ainsi que l'on insulte mes compagnons et amis et qu'en plus nous allions nous prosterner devant eux pour obtenir une quelconque aide. Cela faisait mal, vraiment, mais Asgard devrait cesser d'exister à mes yeux à présent, pour la simple et bonne raison que j'en avais été rejeté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Dim 2 Fév - 19:29


Engagez-vous... qu'ils disaient !

Avril 1755 ~ Accostage

Anticiper, ça n'est clairement pas l'apanage de notre flamboyant Scorpion qui se contente, la plupart du temps, de faire ou dire au moment présent. Car contrairement à d'autres, Ahina n'est pas une manipulatrice ou calculatrice née. Bien souvent elle réagit au moment où la dite réaction doit se matérialiser.
En l'occurrence et vue la mine sombre de son compagnon de route, son anticipation bien involontaire leur avait sans doute épargné bien des problèmes. Finalement, d'alliés ils passaient à une relation à peu près neutre bien que glaciale. A en croire les quelques mots blasés du jeune Cygne, si la guerrière était restée, au lieu de tourner les talons en envoyant chier ce Guerrier Divin des plus insolents, il eut été fort probable que l'histoire ne dégénère en guerre ouverte.

"Eh beh comme quoi j'ai bien fait de me tirer tiens" Soupire-t-elle en toisant Kyros d'un regard dépité.

Kyros n'est pas âme à se répandre pendant des heures, il n'est pas le disciple de Kappa pour rien il faut croire ! Mais toujours est-il que ces quelques mots laissent clairement apparaître toute la conflictualité qui aurait sans mal pu dégénérer si le Scorpion avait été à ses côtés lorsque le dit général avait pointé le bout de son groin.

"J'suis désolée de t'avoir laissé seul face à ce ramassis de cloportes Kyros. M'enfin vu ce que tu m'en dis je pense que j'ai bien fait."

Grommelant à moitié sur ce cuisant échec et la perte de temps qu'il leur a occasionné, Ahina s'accoude contre le large ponton de bois près de Kyros. L'un fixant l'horizon marin d'un regard morne, l'autre tenant sa tête entre ses mains.

"Kyros. J'suis vraiment pas douée pour ce genre de trucs. Kappa trouverait les bons mots, c'est pas trop mon style. Mais bon... si je ne sais pas les relations que tu as avec Asgard, il est difficile de ne pas voir que ce triste résultat t'affecte. Je suis désolée que ça ait tourné comme çà" Lâche-t-elle d'une voix lasse tout en poursuivant sa contemplation du calme océan.

"Franchement je comprends pas ce qui leur est passé par le crâne. Il parait que ce général, sans doute celui que tu as rencontré, n'est pas en poste depuis longtemps. Il a peut être décidé d'inculquer une nouvelle direction aux armées d'Odin."

Poussant un nouveau soupire de lassitude, le Scorpion pivote sur ses talons en se laissant choir le long de la balustrade jusqu'à ce qu'elle rencontre le sol sur lequel elle atterrit dans un bruit mat.

"Bah... ils ont choisi, nous en prenons acte. Mais j'suis pas certaine que ça soit à leur avantage d'envoyer chier ceux qui les ont toujours soutenus jusqu'à présent. On verra bien ce que Shion en dira. Mais plus j'y pense... plus je ressasse la discussion que nous avons eu avant que nous partions, et plus j'ai dans l'idée qu'il ne sera pas étonné du résultat."

Car finalement c'était peut être pour ça qu'il l'avait envoyée elle. Peut être que c'était son but depuis le début. Sachant que les Asgardiens les repousseraient, Ahina était peut être la mieux placée pour leur faire un bras d'honneur en leur signifiant qu'ils n'en avaient strictement rien à péter. Ce qui, finalement, c'était gravement réalisé.

La Grèce serait bientôt en vue, et avec elle le débriefing salé que Shion n'allait pas manquer de se manger en pleine poire.


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Ven 7 Fév - 0:37

Malgré ses plaintes, Ahina se rendait bien compte à quel point ce dénouement semblait m'affecter. Il fallait bien avouer que je ne tentais même pas de le cacher. Malgré la colère qu'elle pouvait ressentir envers les Guerriers Divins, elle s'approchait de moi, et d'une voix calme me disait quelques mots, afin de tenter de me remonter le moral. Le résultat était plutôt laborieux, mais l'adage ne disait-il pas que c'était l'intention qui compte?

"Kyros. J'suis vraiment pas douée pour ce genre de trucs. Kappa trouverait les bons mots, c'est pas trop mon style. Mais bon... si je ne sais pas les relations que tu as avec Asgard, il est difficile de ne pas voir que ce triste résultat t'affecte. Je suis désolée que ça ait tourné comme çà"

Il y avait à présent bon nombre d'interrogations. À savoir tout d'abord qui était ce nouveau régent et la raison de son attitude hostile envers nous. L'invasion des Spectres n'expliquait pas tout. Mais tel avait été leur choix et comme le soulignait si bien Ahina, nous n'avions qu'à en prendre acte et faire notre rapport au Grand Pope sur la situation délicate que nous avions rencontré en Asgard.

- Ahina! - l'appeler juste par son prénom n'était pas quelque chose que je faisais d'habitude. Je prenais toujours soin de me montrer poli et courtois avec les Chevaliers d'Or. Je ne saurais expliquer pourquoi je me sentais plus à l'aise avec elle, au point de l'appeler par son prénom comme si je la connaissais depuis toujours. - Ce n'est pas à nous de prendre une quelconque décision. Elle a déjà été prise par les Asgardiens. Même si ce dénouement m'affecte, je me suis promis de ne plus jamais hésité. Les Chevaliers d'Athéna sont mes compagnons et la Déesse de la Justice et la divinité pour qui je me bats. Plus jamais je ne douterais de cela, même si ceci peut m'obliger à affronter les Guerriers Divins que je respecte malgré tout. Faisons notre rapport et oublions cette histoire.

Je me retournais vers elle, le regard confiant. Il n'y a pas si longtemps j'aurais probablement sombré dans le doute et le desespoir. Je ne niais pas que j'étais triste face à cette situation, mais mon combat contre Kappa m'avait permis de comprendre ce que je voulais vraiment. L'hésitation ne faisait plus parti de ma personnalité. J'étais à présent un homme décidé à combattre pour les miens, et ce face à n'importe qui et n'importe quoi!

- Tâchons juste de les recevoir avec les mêmes égards auxquels nous avons eu  droit! - disais-je en tentant de dessiner un sourire sur mon visage. Je tentais avant tout de montrer au Chevalier du Scorpion que j'étais prêt à aller de l'avant. Après tout, même si les relations entre Asgard et le Sanctuaire étaient coupées, rien ne nous obligeait à les combattre. Une maigre consolation, mais qui, sans aucun doute, était suffisant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Dim 9 Fév - 14:58


De retour au bercail

Avril 1755 ~ Port de Rodorio

Le bateau accoste doucement et sans heurts, s'arrimant au quai de larges planches de bois du port jouxtant Rodorio.
Sautillant sur ses pieds comme une puce, le large sourire qui se dessine sur le visage du Scorpion en dit long quant à son état d'esprit. De retour, enfin ! Le soleil, la chaleur ! OUI !
Elle aurait bien foutu à la baille son manteau de fourrure, rien que pour se détendre un peu, mais étant donné qu'il devait toujours trôner sur les épaules du marina, la chevalière se contente de laisser son armure retourner dans son écrin d'or alors qu'elle place la lourde box de métal sur ses épaules.

Alors qu'elle pose le pied sur la passerelle les ramenant à terre, la voix de Kyros qui l'interpelle la stoppe dans son élan. La brune se tourne vers son compagnons en faisant des yeux tout ronds. C'est bien la première fois qu'il l'appelle par son prénom.

"Euh... quoi ?"

Un franc sourire illumine ses traits aux mots du Cygne de bronze. Ce voyage n'aura pas été une si grande perte de temps finalement. Car il aura permis que le jeune homme retrouve la confiance en lui même qui lui faisait tant défaut ces dernières semaines.

"Exactement ! je suis ravie de te l'entendre dire." Lance-t-elle tout en ébouriffant la chevelure blonde du disciple de Kappa du plat de sa paume. "Ouais... qu'ils viennent nous rendre visite... on va se marrer" Lâche-t-elle d'un ton teinté de perfidie, imaginant déjà les mille tourments qu'elle allait leur infliger.

Attendre des heures en plein cagnard, leur faire parcourir toute la Grèce, leur faire visiter les temples un par un. Ils n'étaient pas prêt d'oublier leur séjour, pour peu qu'ils osent se présenter au Sanctuaire après leur lamentable accueil.

"Çà fait plaisir de vous revoir chevaliers !"

Est-ce l'accueil chaleureux, arrosé d'un franc sourire, qu'un garde leur adresse à leur descente du bateau. Sourire qu'Ahina rend à l'homme de haute stature qui se tient droit comme un i sur le quai.

"Merci." Dit-elle rapidement avant d'enchaîner. "Tout va bien par ici ?"

"Oui, tout est très calme. Pas d'incident à signaler"

Une bonne chose à entendre, se dit le Scorpion en s'arrêtant face à l'homme au teint hâlé. Semblant hésiter une seconde, Ahina fixant le sol d'un air absent quelques brefs instants, elle finit néanmoins par reposer ses prunelles d'ambre sur le garde avant de poser la question qui lui brûle les lèvres et ne semble pas pouvoir attendre de voir Shion pour être éclaircie.

"Vous avez vu le chevalier d'or du Verseau récemment ?"

Levant les yeux vers le ciel comme si cette simple question lui demandait de fournir des trésors de concentration, le garde finit par baisser les yeux vers le Scorpion, plus petite que lui de trois têtes au bas mot, en extirpant un sourire gêné.

"Hum... non. Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu par ici. Vous voulez que je me renseigne ?"

"Non inutile..." Relâche-t-elle dans un soupir dépité.

Il est donc probable que Kappa ne soit pas encore revenu de sa mission. Un léger voile d'inquiétude passe dans le regard du Scorpion lorsqu'elle se retourne vers Kyros. Ils ont eu le temps d'aller en Asgard, de se prendre le chou avec ces imbéciles et de rentrer... sans que l'équipé du Verseau ne soit de retour. Pourvu qu'il aille bien.

"Allons y Kyros" Lui dit-elle en esquissant un sourire peu convaincu avant de tourner les talons en se dirigeant vers le Sanctuaire.

-> Temple du bélier ou Chambre du Grand-Pope


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   Jeu 20 Fév - 23:23

Elle ébouriffait mes cheveux une nouvelle fois. Une manie qu'elle avait à présent de faire ce geste. Mais contrairement aux autres fois, je me prenais au jeu et souriait timidement devant son geste. On ne pouvait pas dire que j'étais à l'aise, ni même que cela me plaise outre mesure, mais j'avais la nette sensation que ce geste, si simple, permettait à Ahina de démontrer son affection pour moi.

Il était d'ailleurs assez étrange que la personne la plus irritable du Sanctuaire soit celle qui ait senti le plus de facilité à "s'approcher" de moi. Le Chevalier du Cygne était un solitaire, ayant très peu de facilité à se lier avec les autres. Même ma relation avec Kappa n'avait jamais été un long fleuve tranquille. Je me surprenais donc à voir que j'avais peut-être perdu la considération de guerriers que je respectais, mais qu'en contre-partie, j'avais peut-être gagné autre chose.

Débarquant, posant les pieds sur la terre ferme, nous étions reçus par un garde, de manière bien différente de celle que nous avait réservé les Ases. Rien d'étonnant, c'est vrai, mais que diable, nous ne demandions pas non plus le tapis rouge. Ahina demandait si Kappa était dans les parages, mais il semblait qu'il continuait toujours en mission. J'espérais que tout allait pour le mieux, mais je n'étais nullement préoccupé. Le fallait-il vraiment? Je ne connaissais actuellement personne ayant la capacité de le vaincre. J'osais même dire que le seul à pouvoir accomplir un tel exploit ne pouvait être personne d'autre que moi!

- Allons y Kyros!

La voix d'Ahina me sortait de mes pensées farfelues et, acquiesçant, je la suivais alors en direction du Sanctuaire. Nous avions un rapport, bien délicat, à rendre au Grand Pope. La nouvelle ne lui plairait certainement pas. Je me demandais ce que Shion dirait, s'il avait vraiment l'intention de se rendre en Asgard pour négocier. Bien que mon pouvoir de décision soit nul au Sanctuaire, je ne manquerais pas de lui dire le fond de ma pensée à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Débriefing : on n'est plus potes ! [Avril 1755]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-