RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Sam 8 Fév - 22:34

- Fi,... Fini la comédie. Je te provoque en duel !

C'était incroyable! Johann restait incrédule face à ce retournement de situation improbable. Il semblerait que les Spectres n'avaient pas que des énergumènes sans talents, hormis les Juges bien évidemment. Sans savoir vraiment comment, le Spectre avait résisté à son attaque et demeurait en face de lui.

Il aurait été facile de recommencer et de l'y envoyer pour de bon, mais grâce à ce tour de force, il avait éveillé l'intérêt du mystérieux Chevalier qui avait envoyé les Spectres dans le monde de la métempsychose. Il se téléportait alors derrière le serviteur d'Hadès et apparaissait derrière lui, pointant le doigt sur son dos, sifflant dans ses oreilles quelques mots.

- Voilà quelqu'un de fort intéressant!

Ses yeux verts laissaient bien entrevoir son envie d'en découdre avec Lancelot. L'environnement autour d'eux se dématérialisait et en une fraction de secondes ils se retrouvaient dans les sommets des montages du Tibet. Réalité ou illusion? Une lumière dorée entourait alors le disciple de Asmita, tandis que l'Armure d'Or de la Vierge recouvrait son corps.

- Voyons voir ce que tu vaux Spectre de l'Hippogriffe!

Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Mar 11 Fév - 19:46


Il avait réussi la première étape, il avait résisté au terrible pouvoir de l'inconnu et avait visiblement éveillé son intérêt. L'homme aux yeux verts aurait très bien put tenter d'utiliser son attaque sur Lancelot et elle aurait très bien put fonctionner. Mais force de constater qu'il préféra une confrontation plus directe, ce qui était clairement au goût de l'ancien chevalier de la Table Ronde qui préférait clairement exprimer son talent dans un combat singulier.

L'homme à la chevelure d'ébène fut surpris du changement de décor. Était-ce une illusion, une téléportation forcée sur des milliers de kilomètres ou un monde de poche ? N'étant pas suffisamment érudit pour faire la différence, mais les connaissant quand même, Lancelot appréhendait le lieu qui l'entourait.


    " - Je vois que nous ne sommes plus dans la ville, tant mieux. Notre combat aurait risqué de faire des victimes collatérales. "


Il avait dit vouloir cesser la comédie, ce qu'il fit en dissipant l'illusion qui modifiait son apparence, reprenant son aspect habituel. Sa rapière redevint une épée longue et sombre et sa tenue richement ornementée ainsi que son plastron argenté redevinrent un surplis semblable à un harnois de guerre. En fait, il ressemblait vraiment à un chevalier noir avec son heaume représentant une tête d'oiseau de proie propre au surplis de l'hippogriffe.

Il y avait un seul détail qui tranchait particulièrement avec son apparence ténébreuse : sa cape. Un tissu blanc à l'extérieur est rouge sur l'intérieur. Une attache en forme de blason représentait les armoiries de Lancelot, un écu blanc parcouru par une bande rouge en diagonale allant de droite à gauche. Si l'homme qui était en face de lui était un tant soit-peut érudit et appartenant vraiment à une famille noble, donc potentiellement un chevalier de cette époque, il ne pouvait que connaitre ce blason apparaissant dans une multitude de récits. Mais le spectre ne lui laissa pas le temps d'en faire la conclusion :


    " - Je me nomme Lancelot du Lac, spectre de l'hippogriffe placé sous l'étoile céleste du mélange. "


Lancelot, comme la coutume l'exigeait quand deux chevaliers allaient croiser le fer, salua d'une légère révérence son adversaire. Détachant sa cape afin qu'elle ne s'abîme pas dans le tumulte de la bataille, il finit par se saisir de son épée d'une main et mit l'homme aux cheveux blonds en joue.

    " - Très bien, débutons notre duel. "


Fit-il en lançant un regard déterminé à Johann, contrastant avec son air impassible habituel. Il faut dire que cela faisait près de mille ans qu'il n'eut plus sérieusement combattu dans un vrai combat.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Jeu 13 Fév - 1:08

Le Spectre ne semblait pas avoir froid aux yeux. Cela avait le mérite d'intéresser un peu plus le Chevalier d'Or. Il était inutile d'utiliser des illusions, comme avec les deux autres, il le ferait plier à la force de son Cosmos. Cela ne rendrait sa mission que plus intéressante! Les techniques de la Vierge étaient assez incroyables, il était grand temps de les utiliser en combat.

Tout compte fait, le Spectre de l'Hippogriffe était plus un cobaye qu'un adversaire, à ses yeux, mais il espérait néanmoins que ce "preux Chevalier" tienne le coup. Pourquoi cette expression? Car il était assez rare de voir un Spectre se préoccuper avec la vie d'autrui!

- Intéressant, je dirais même confus! Un Spectre se préoccupant avec la vie de quelques personnes innocentes. On aura tout vu! Bien que, et soyons francs, personne en ce bas monde n'est innocent! N'est-ce pas?

Il lui souriait, mais ce sourire cachait en faite une véritable envie d'en découdre, de le détruire. Le Chevalier de la Vierge faisait alors apparaître une lumière étincelante dans le creux de sa main. Instantanément, une douleur intense parcourait le corps du Spectre. Des minuscules particules de Cosmos explosaient, les unes après les autres, autour de l'Hippogriffe. Cependant, les lésions qu'elles cherchaient à provoquer n'étaient pas physiques, mais psychiques.

Profitant d'un léger moment inattention de la part de son adversaire, aux prises avec cette attaque, il en profita pour l'envoyer dans le monde de la Métempsycose, obligeant son adversaire à traverser l'Enfer, le Monde des Affamés, la Terre des Bêtes, les Champs de Batailles Infinis, Le Monde des Humains, le Paradis. Le Spectre devra en choisir l'un d'eux et souffrir les conséquences, sur son âme, de son choix.

----------------

Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Jeu 13 Fév - 18:54


    " - Je ne suis pas comme mes confrères spectres, je fais ce que je peux pour éviter les morts inutiles, tant que ça ne contredit pas mes ordres. "


Fit le spectre de l'hippogriffe en réponse à la pseudo question de son adversaire. Il ne répondit pas à la vrai question, qu'il prenait plus pour une remarque désobligeante qu'autre chose. Lancelot pensait que les jeunes enfants étaient encore innocent, de plus, il avait en lui le souvenir de fils qui jamais ne commis d'acte odieux si bien que le Graal lui permit de le trouver. Néanmoins, il y avait effectivement plusieurs notion d'innocence. Il y avait la pureté, mais il y avait aussi des gens bien moins louables mais qu'il considérait comme innocent à leur combat.

L'ancien chevalier de la Table Ronde se mit en garde, attendant le moment propice pour frapper. C'était une pratique courante entre chevalier, le plus courtois était celui qui frappait en second et avait donc la légitimité de pouvoir combattre pour se défendre. Mais l'homme qui était en face de lui n'était pas un chevalier, du moins pas comme ceux qu'il avait connu dans le passé. Lancelot le savait, ce Johan était bien plus dangereux que certain de ses anciens frère d'arme, il devait frapper le premier. Pourtant, sa déformation professionnelle fit qu'il ne put porter le premier coup.

L'homme en armure d'or balança une multitude d'étincelle de cosmos en sa direction, chaque impacte était d'une douleur presque insoutenable. Mais un chevalier se devait de rester stoïque à la douleur. Impassible. Lancelot ne voulait pas montrer à son adversaire qu'il souffrait réellement, il en valait de sa fierté. Puis Johann envoya sa terrible attaque qui pouvait envoyer de force quelqu'un dans un autre monde.

Lancelot Parcouru les six mondes de la Metempsycose. Il se serait bien attardé dans le monde des batailles infinies, mais combattre sans but n'était pas dans sa nature. Il y avait aussi le Paradis où l'y attendait Dame Guenièvre, mais ce n'était certainement qu'une illusion, ce n'était pas là qu'elle résidait et il se savait bien. Finalement il revient à lui, à genoux par la puissance de cette terrible technique.


    " - Que je trépasse si je faiblis. "


L'esprit combatif du spectre était toujours présent et son cosmos s'intensifia. Ses longs cheveux d'ébène flottait légèrement sous l'effet de l'air brassé tandis qu'il se relevait. Lancelot resserra sa poigne sur son arme avant de se jeter littéralement sur son ennemi. Il enchaîna une série de coups avec son épée, regrettant presque que son adversaire n'eut pas d'arme pour se défendre. Néanmoins, sa puissance et sa maîtrise du cosmos étaient là de terrible armes, et le spectre semblait partir avec un terrible handicap vis-à-vis de ce combat.

L'énergie se concentra dans sa lame avant de finalement être projetée sous forme d'une décharge en arc de cercle tranchant tout sur son passage. Il savait très bien que se serait insuffisant pour vaincre Johann, mais le duel ne faisait que commencer et Lancelot était déterminer à y aller jusqu'au bout de ses ressources pour tenter de le vaincre même au delà.



Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Ven 14 Fév - 21:25

Il était bien rare de voir un Spectre avec une attitude aussi noble. Johann ne pouvait s'empêcher de sourire face à cette "anomalie" qu'il venait de rencontrer. Mais cela avait un autre effet, Lancelot l'intéressait encore plus. Il semblerait que ce mystérieux personnage sache faire preuve d'une abnégation sans failles, ce que la Vierge avait pu vérifier en voyant sa posture et la manière dont il avait résisté à ses attaques.

Plus impressionné encore lorsque ce dernier, arme en main, se jetait sur lui avec violence. Voulant jouer à tout prix son rôle de Chevalier de la Vierge, Johann avait fermé les yeux depuis le début du combat. Il se rendit, un peu trop tard, de son erreur en voyant le résultat de l'assaut du Spectre de l'Hippogriffe.

Après cette succession de coups, Lancelot concentrait son Cosmos dans son arme, envoyant une salve d'énergie. D'un geste de la main, Johann stoppait le coup, sans démontrer trop d'effort. C'était exactement l'image qu'il voulait passer à son adversaire et il pensait s'en être bien tiré, malgré le sang qui coulait de sa main.

- Pas mal Chevalier! Mais il me semble que le meilleur Chevalier de la Table Ronde peux et se doit de faire mieux!

Le provoquer encore un peu, toujours un peu plus. Les Chevaliers étaient par défaut des être dont l'honneur ne pouvait être bafoué d'une quelconque manière, étant plus important que leur propre vie. Si Johann continuait sur sa lancée, la colère envahirait probablement le Spectre, le laissant à la merci du piège que lui tendait le Chevalier d'Or.

Une nouvelle pluie d'explosion cosmique frappait à nouveau le Spectre, mais cette fois-ci, la Vierge visait ses mains et ses bras. Son épée était sans contestation possible son plus gros avantage, il fallait à tout prix l'empêcher de s'en servir.

- Et maintenant prépare-toi Chevalier Lancelot! Ton Cosmos m'appartient!

Johann concentra son Cosmos entre ses mains, créant une boule d'énergie d'un blanc immaculé, avant de lâcher toute cette puissance sur son adversaire.

Ten Ma Kô Fuku

Cette lumière purificatrice s'en allait heurter le corps du Spectre, mais frappant son esprit. Le but de la Vierge était simple, anéantir tout simplement la puissance cosmique de son adversaire, afin que ce dernier ne puisse plus constituer une menace.


------------------

Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Dim 16 Fév - 16:32


Malgré l'apparente facilité avec laquelle le saint de la vierge avait bloqué son attaque, celle ci n'était pas resté sans effet. Cette attitude, c'était plus que certainement de la frime, au pire de la provocation. D'ailleurs, Lancelot sentit une légère pointe de colère en entendant qu'il se devait faire mieux. Certes il n'était pas à son maximum, mais face au torrent de puissance qu'il avait en face de lui il ne pouvait prendre le risque de gaspiller son cosmos inutilement.

Il fallait bien dire que derrière son masque d'arrogance se cachait un combattant talentueux, stratégique même, qui disposait d'une panoplie de techniques à la fois puissante et polyvalente. Ça, ça énervait le spectre. Cet homme ne semblait pas vouloir vaincre à la loyale, mais il préférait affaiblir les forces de son adversaires, le priver de toute moyen de combattre, de le briser petit à petit. Il n'y avait rien d'honorable à se battre de cette manière, aussi efficace que ce soit, c'était comme utiliser du poison pour l'emporter. Cette simple pensée dégouttait Lancelot au plus haut point, ce n'était pas ainsi qu'il imaginait l'élite des héros de l'humanité.

Néanmoins, si Johann persistait à vouloir ainsi affaiblir l'ancien chevalier, c'était que dans une certaine manière il ne voulait pas voir le combat continuer trop longtemps. Qu'y avait-il la dessous ? Une faiblesse intrinsèque liée à des conditions de santé ? Un ordre donné par un supérieur ? Si la seconde option était la bonne, ils avaient de gros soucis à se faire.

C'est alors que le saint envoya une sphère lumineuse en sa direction. Il l'accompagna d'une phrase qui sonnait comme un avertissement. Ainsi donc il tentait encore d'affaiblir son cosmos, Lancelot ne pouvait pas le laisser faire. Dans un duel d'une telle importance, toute ressource supplémentaire est un atout pour la victoire, il ne pouvait vraiment pas se permettre de voir ses réserves ainsi diminuée. Il concentra son énergie dans sa main gauche et la modifia afin de lui donner la forme d'un écu. La sphère vint s'écraser sur la protection de fortune malgré le fait qu'une partie de l'énergie destructrice du saint passa au travers. Cependant, Lancelot tenait toujours debout.


    " - Quoi, c'est tout ? L'élite des chevaliers d'Athéna ne vaut pas mieux que de quelques tours. C'est quoi la phase suivante, du poison, un poignard dans le dos ? Enfin, je ne devrait pas m'attendre à grand chose de la part de kidnappeur d'enfants. "


Lancelot n'attendait pas une quelconque réponse de la part du son adversaire. En fait, malgré le fait que ce dernier semblait plus puissant, il sentait qu'il y avait quelque chose de pas net. Des attaques certes puissante, mais pas transcendante. Trop stratégique, pas assez percutante, ce n'était pas ce qu'il attendait d'un chevalier d'or.

Sans dire un mot de plus, le spectre se jeta de nouveau sur son adversaire, le frappant à de multiples reprises avec Arondight. Du moins, il tenta de le faire, mais si ça avait fonctionné une première fois, il ne voyait pas de raison que ça échoue la seconde fois.


    " - Vous faite partie des plus puissants combattant de ce monde, votre force doit servir à protéger l'humanité. Alors, montre moi ta vrai puissance, montre moi ce dont tu es capables de faire, ou disparaît dans le néant. "


Lors de sa tirade, Lancelot avait concentré son cosmos, une attaque d'une grande puissance qu'il préparait à travers son épée. le totem de son surplis apparut derrière lui, l'animal légendaire mi aigle, mi cheval.

    " - Que l'envol de l'Hippogriffe t'emporte ! "


Puis il projeta son cosmos qui prit l'apparence de sa créature totem. L'animal d'énergie s'envola vers le saint à toute allure.


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Lun 17 Fév - 23:02

- Quoi, c'est tout ? L'élite des chevaliers d'Athéna ne vaut pas mieux que de quelques tours. C'est quoi la phase suivante, du poison, un poignard dans le dos ? Enfin, je ne devrait pas m'attendre à grand chose de la part de kidnappeur d'enfants.

Voilà qui était assez inattendu de la part d'un ancien Chevalier de la Table Ronde. Ce dernier semblait se laisser prendre au jeu de la provocation facile. Johann observait avec attention les mouvements de son adversaire, tentant de comprendre si tout ceci n'était qu'un moyen de le mener à la faute ou bien si le Spectre perdait déjà le contrôle de lui-même. Ce serait très étrange que cela soit la deuxième hypothèse, mais qui sait. Un homme ayant déjà perdu la vie une fois, pouvait très bien ressentir la peur en voyant qu'il pouvait la perdre une seconde! Mais Johann n'y croyait guère. De plus, cela lui enlèverait alors tout intérêt envers ce personnage de légende. Ce serait une déception sans aucun doute!

Le Spectre de l'Hippogriffe se lançait à l'assaut, brandissant son épée, et portant plusieurs coups à son adversaire. Il continuait à raconter les mêmes inepties, commençant sérieusement à agacer le Chevalier d'Or. Le jugeait-il aussi faible au point de pouvoir s'adresser à lui avec autant de dédain? Johann bloqua alors la lame entre ses mains, croisant son regard avec celui de son adversaire.

- Vous faite partie des plus puissants combattant de ce monde, votre force doit servir à protéger l'humanité. Alors, montre moi ta vrai puissance, montre moi ce dont tu es capables de faire, ou disparaît dans le néant.

Le Chevalier ne put cacher un sourire. Cette situation l'amusait et il avait bien envie de torturer un peu plus l'âme du Spectre. Si seulement sa mission le lui permettait, il s'en donnerait à coeur joie!

- Je te remercie du compliment! Je ne savais pas que tu avais les Chevaliers en si bonne estime, mais tu te trompes sur une chose, je n'ai absolument aucun besoin de satisfaire ton envie de contempler ma vraie puissance!

Son Cosmos explosait alors autour des bras de l'ancien Chevalier de la Table Ronde, le blessant un peu plus aux avant-bras. Bientôt, il ne serait plus capable de brandir aussi fièrement son arme. Son adversaire avait été obligé de reculer, mais au lieu de contre-attaquer, Johann restait simplement immobile. Lui aussi avait des choses à dire à son adversaire!

- Je vois donc que tu es déçu de ce combat pourquoi cela? As-tu déjà entrevu que tu n'avais aucune chance de victoire? Tu m'accuses d'utiliser des techniques peu glorifiante, mais je suis en parfait désaccord. Comparer ma maîtrise du Cosmos à un vulgaire poignard dans le dos, venant d'un ancien Chevalier Légendaire comme toi, cela n'en devient que plus absurde. Ma maîtrise est à un tout autre niveau, car il me permet de contrôler mon Cosmos et le tien...à ma seule volonté! Et qui es-tu donc pour me critiquer alors que tu as toi-même échangé le peu d'honneur qu'il te restait en acceptant de devenir un des larbins du Sombre Monarque!

Un sourire mesquin s'affichait sur son visage. Mais un sourire qu'il dû effacer en voyant que son adversaire concentrait son Cosmos dans son arme, déployant son Cosmos sous la forme d'un hippogriffe. La Vierge n'eut pas d'´hésitation et se précipita sur l'énergie cosmique qui se dirigeait vers lui, la percutant avec violence, mais bloquant cette dernière à l'aide de ses mains, imbus de son Cosmos. Une dernière preuve de sa maîtrise. Malgré tout, son visage et ses mains étaient ensanglantés, cependant, des blessures superficielles.

- Tu pourrais attendre que les gens finissent de parler avant d'attaquer? Mais je comprends, dans le feu de l'action il est parfois difficile de faire la part des choses. Mais contrairement à toi, je suis du genre à écouter ce que mes amis ou ennemis ont à me dire, car en écoutant j'ai appris pourquoi vous étiez venus jusqu'ici, à cause de la disparition des enfants n'est-ce pas?

Johann ignorait si Lancelot avait fourni cette information sans s'en rendre compte ou bien s'il s'agissait d'une quelconque stratégie de sa part. Quoiqu'il en soit, et comme il s'en doutait, les Spectres avaient remarqué la disparition de potentiels hôtes pour le Sombre Monarque et étaient donc intervenus.

- Je suppose que tu aimerais savoir pourquoi des enfants disparaissent n'est-ce pas? Si tu me bats, alors je te le dirais!

Le Chevalier d'Or reprenait alors son sérieux, concentrant une nouvelle fois son Cosmos entre ses mains.

- Cependant, je regrettes de t'informer que tu ne me battras jamais!

Ten Ma Kô Fuku

La même arcane que précédemment, mais cette fois-ci, la puissance destructrice de celle-ci ne cherchait pas à atteindre l'esprit, mais le corps même de son adversaire, cherchant à le projeter contre l'une des montagnes du scénario tibétain que la Vierge avait crée pour leur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Mar 18 Fév - 20:36


Ainsi donc, il était bien derrière la disparition d'enfant. C'est du moins ce que Johann laissa sous entendre à l'ancien chevalier de la Table Ronde. Il lui fit la promesse de lui dire ce qu'il savait à condition qu'il parvienne à le vaincre. A ces mots, la détermination de Lancelot fut comme dédoublée. Cependant, même la meilleur des motivation risquait de ne pas être suffisant.

En effet, l'homme avait provoqué sans vraiment le vouloir son adversaire, chose qu'il allait regretter amèrement dans les instants qui allait suivre. Le saint en armure d'or s'attaqua encore aux articulation des bras du spectre pour tenter de lui faire lâcher son épée. Mais faisant preuve d'une force de caractère hors norme, il parvint à resserrer son étreinte et la garder dans ses mains.

Mais le pire allait encore venir. Pour la seconde fois durant ce combat, une sphère dorée fut projeté dans la direction. Lancelot se mit en garde pour tenter de la parer, mais quand elle arriva sur lui, il ne put lui résister et il fut emporter, percutant le paroi d'une des "montagnes" de la région. L'hippogriffe retomba lourdement au sol, se demandant ce qui venait de se passer.


    " - Pas déjà maintenant, je ne peux pas déjà être à bout. "


Fit-il en se relevant, parlant pour lui même. Il se rendit compte que quelque chose n'allait pas, il semblait encore plus affaiblit que d'ordinaire. Il y avait quelque chose dans le cosmos de son ennemi qui le touchait au plus profond de son âme, quelque chose de dangereux. Il le savait que son adversaire n'était pas à prendre à la légère, mais il n'avait pas encore ressenti cette sensation jusqu'à ce moment précis. Soit, il devait en terminer le tôt possible avec Johann de la Vierge, il fallait qu'il se jette à corps perdu dans la bataille, c'était tout ce qu'il lui restait à faire maintenant qu'il n'était plus capable de se protéger des attaques cosmique qu'on lui envoyait.

Lancelot porta sa main gauche à la lame de son épée et une série de rune s'illuminèrent prenant un teinte écarlate. Ces runes semblèrent diffuser de l'énergie qui imprégna le cosmos du bretteur. Au même moment, son aura semblait devenir plus menaçante, plus dangereuse, même ses yeux semblèrent s'illuminer lui donnant plutôt l'air d'un démon que d'un preux chevalier. Même si ce n'est qu'une mesure temporaire, il savait que cela lui permettrait de combler légèrement ses lacunes vis à vis de son ennemi.

Ayant terminer son rituel, le spectre se jeta sur Johann, le gratifiant une fois de plus de la présence d'Arondight dans sa chaire, profitant de frapper tant qu'il le pouvait encore. Ensuite, alors qu'il était à bout portant, il concentra sa cosmo énergie dans son épée et porta la même attaque que la première qu'il avait exécuter lors de ce combat. Il semblait qu'il l'avait chargé plus vite, et l'arc de cercle d'énergie tranchante était parcouru des mêmes runes qui s'étaient illuminée sur la lame.


    " - Peut-être que je ne pourrais te battre, j'avoue m'être un peu surestimé. Cependant, je dois le faire, je n'ai pas le droit à l'échec. S'il y a une chance de les sauver et de les ramener à leur famille, je le ferais. "



Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Jeu 20 Fév - 1:15

Lancelot se relevait tant bien que mal et repartait à l'assaut de plus belle. La provocation du Chevalier d'Or semblait fonctionner. Le Spectre frappait une nouvelle fois avec son arme de prédilection, faisant fi des multiples blessures que Johann lui avait infligé jusqu'à maintenant aux avant-bras. Il se demandait d'ailleurs ce qui poussait l'ancien Chevalier de la Table Ronde à se battre avec autant de hargne? Pensait-il vraiment que "sa" cause était juste?

Mais quelle serait cette cause qu'il avait accepté de servir. Car Johann avait beau y penser, il se demandait comment un combattant, dont le sens de l'honneur était plus important que sa propre vie, pouvait accepter de servir le Sombre Monarque en échange d'une nouvelle vie. Désirait-il une seconde chance? Réparer une erreur du passé? Le Chevalier l'ignorait, mais il devait bien avouer que cela l'intriguait.

Une nouvelle fois, Lancelot chargeait son arme de Cosmos et le projetait contre son adversaire. Un simple geste de la main, accompagnée d'une quantité conséquente de Cosmos suffisait à bloquer la lame d'énergie qui fonçait sur le Chevalier de la Vierge. Un amas de fumée le recouvrait, tandis que Lancelot attendait une possible contre attaque, non sans avant reconnaître la puissance de son adversaire, mais lui avouer qu'il n'abandonnerait pas le combat.

- Peut-être que je ne pourrais te battre, j'avoue m'être un peu surestimé. Cependant, je dois le faire, je n'ai pas le droit à l'échec. S'il y a une chance de les sauver et de les ramener à leur famille, je le ferais.

- Les sauver?

Johann marquait un temps d'arrêt, observant avec sérieux son adversaire. Il commençait à comprendre ce qu'il le motivait, cependant, il n'avait probablement pas choisi le meilleur camp pour le faire. Peut-être que dans ses nobles intentions, il oubliait ce dont à quoi, au moins, un de ses enfants était destiné.

- Les enfants vont très bien Chevalier! Ils sont en sécurité. Je vois que tu ne comprends toujours pas!

Il le regardait avec plus de sérieux encore, s'approchant de lui, lentement, son regard intimidant, comme si une révélation, gardée secrète depuis des décennies, allait être dévoilée.

- Nous sommes ceux qui les sauvons, du triste sort qui les attends. Ces enfants à l'âme pure serviront de réceptacle à Hadès, afin que ce dernier se réincarne, volant alors la vie et l'âme de son hôte. Il est évident que ce n'est pas facile d'enlever un enfant à sa famille et aucun Chevalier ne fait cela de bonté de cœur, mais au moins, il pourront continuer à mener une vie normale qui ne sera alors pas terminé juste par le bon vouloir du Dieu des Enfers. Et c'est bien pourquoi vous êtes ici n'est-ce pas? Car cela empiète sur les plans de résurrection de votre sombre Dieu!

Lancelot était-il dupe ou bien tentait-il de duper son adversaire avec ce genre de discours? Johann voulait croire que c'était l'âme noble du Chevalier qui lui voilait la vérité, raison pour laquelle il se battait avec autant d'hardeur et faisant preuve de sacrifices pour venir à bout du Chevalier d'Or. Mais, ce dernier ne pouvait arrêter de penser que c'était un gâchis.

- Hadès ne mérite pas un guerrier comme toi dans ses rangs. Ouvres les yeux Lancelot du Lac! Vois ce que l'Enfer réserve aux hommes!

Roku Dô Rin Ne

Cette fois-ci, Johann envoyait son adversaire pour un séjour en Enfer, afin qu'il puisse voir la souffrance que le Sombre Monarque réservait aux morts. Il n'avait ni contemplation, ni miséricorde pour les humains. Après une vie difficile et faite de sacrifices, le repos éternel leur était enlevé, échangé contre une nouvelle vie de souffrances éternelles. C'était pour cela que Lancelot se battait, bien qu'il ne veuille, visiblement, pas l'admettre, à Johann, mais plus important, à lui-même!


Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Jeu 20 Fév - 14:29


Étrangement, pour la première fois depuis le début du combat, Johann de la vierge semblait presque sympathique aux yeux de Lancelot. Non, en fait il semblait être compatissant, presque désolé pour l'ancien chevalier de la Table Ronde de servir Hadès. Il affirma que c'était lui et les siens qui sauvaient le monde, pas les spectre. Mais ça, Lancelot ne l'avait que trop bien comprit à quel point ses compères et son seigneur étaient cruels. Même Gilles de Rais, pourtant un ancien chevalier comme lui, avaient accompli des actes atroces par le passé, entachant son âme à jamais. Même lui avait commit le crime d'adultère avec la femme qui fut mariée à son Roi, un crime de lèse majesté et de trahison quand il passa à l'épée plusieurs soldats qui furent autrefois à ses ordre pour la sauver.

Néanmoins, il ne put s'empêcher de se sentir soulagé quand son adversaire lui révéla que les enfants étaient sains et saufs. Cela retirait la sombre pensée qu'ils avaient été exécuté afin d'empêcher la résurrection d'Hadès. Dans ce cas, Lancelot était complètement du mauvais côté de l'équation et se trouvait être réellement le méchant spectre qui fait tout pour permettre à son terrible maître de revenir à la vie. Dans ce cas, il valait mieux cesser de combattre et se laisser pourfendre par les terrible techniques de Johann. Se serait la seule manière pour lui de tenir son serment de protéger des innocents.

De plus, le chevalier de la vierge lança une nouvelle fois sa terrible arcane, envoyant l'hippogriffe dans l'un des six monde de la Metempsycose. Mais cette fois ci, ce fut au guerrier doré de choisir là ou l'homme aux cheveux d'ébène allait passer un certain temps : l'Enfer. Il voulait montrer à quel point le Sombre Monarque est cruel, vers quel avenir il destinait l'humanité toute entière. Mais ça, Lancelot le savait déjà. Revenant finalement à la réalité, le spectre parvint difficilement à se relever. Ses forces commençait sérieusement à manquer. Néanmoins, il parvenait à se remettre dignement debout.


    " - Tout cela, je le sais malheureusement que trop bien, je sais quel genre de Dieu cruel je sers. Néanmoins, en tant que chevalier, je n'ai pas le droit de me rebeller contre mon seigneur. De plus, j'ai fais un serment envers elle, je n'ai pas le droit de l'abandonner à son triste sort. "


Il resta vague en parlant d'"elle", cependant quiconque connaissait l'histoire de Lancelot pouvait éventuellement avoir une idée de la personne qu'il pouvait s'agir ainsi que dans la situation dans laquelle elle pouvait se trouver. De cette manière, on pouvait presque deviner qu'il y avait un forme de chantage qui liait Lancelot à Hadès via une personne qu'il s'était juré de protéger.

Le spectre ferma un moment les yeux, repensant aux terribles événements qui pourrait toucher ce monde si lui et les siens l'emportait. On pouvait même voir des larmes couler tant la tristesse d'affronter un homme bien l’accablait. Mais bien vite ces larmes disparurent emportée par un courant d'air tandis que son cosmos affluait et qu'il fixait désormais son adversaire d'un air résolu.


    " - Tout d'abord, je voudrais m'excuser de m'être emporté et de t'avoir traiter de lâche, c'était indigne d'un chevalier d'avoir un comportement si superficiel. Ta manière de combattre est certes peu conventionnelle, mais elle est stratégique comparé à mon style plus brutal. De ce fait, j'admire les stratèges pouvant tirer au maximum leur capacité tout en affaiblissant les forces de son adversaire. "


Il leva son bras droit en l'air, tenant fermement son épée tandis que son cosmos se déchaînait, provoquant même un tempête autour de lui. La lame de son arme semblait devenir entièrement indigo, comme son cosmos, avant de s'agrandir et de s'allonger à une taille totalement disproportionnelle, gigantesque même. Tel l'Excalibur du capricorne, c'était Arondight de l'hippogriffe.

    " - Peu de gens m'on poussé dans mes derniers retranchements comme toi tu vient de le faire. Je pourrais très bien abandonner maintenant, mais mon serment m'oblige à me battre jusqu'au bout, il en va de mon honneur en tant que chevalier. "


Finalement le vent cessa de souffler, l'énergie contenue dans l'arme devint stable, l'attaque était désormais prête à être utilisée.

    " - Voici le véritable nom de mon épée, Arondight ! "


Puis il frappa avec se terrible arcane, tranchant tout sur son passage. Nul doute que cela frapperait Johann de la vierge de plein fouet. Mais est ce que se serait suffisant pour le vaincre ? Si ce n'était pas le cas, Lancelot risquait fort à devoir à faire à une terrible contre attaque dont il avait peu de chance de s'en relever. Il jouait donc là sa dernière carte, misant tout dans la puissance destructrice de son attaque.


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Ven 21 Fév - 0:39

Les mots de la Vierge semblait avoir apaisé quelque peu l'esprit du Spectre. Savoir les enfants sains et saufs le rassurait visiblement. Plus le combat se dirigeait vers son dénouement, plus Johann se posait la suivante question: Comment diable un homme tel que lui s'était retrouvé à servir le Sombre Monarque?

Lancelot avait la parfaite notion de qui il servait et pourtant il le faisait. Hadès utilisait-il son honneur de Chevalier d'une quelconque façon? C'était regrettable. Un homme comme lui serait certainement un allié important pour son ordre. Mais il n'en avait pas reçu l'ordre. De plus, ce combat durait depuis trop longtemps à présent. Il était temps de mettre en oeuvre la suite du plan.

Cependant, Lancelot, déjà à bout de forces, ne semblait pas en mesure de laisser ce combat se terminer sans avant riposter. Il n'avait pas encore tout donné et Johann se devait de saluer l'effort.

- Tout d'abord, je voudrais m'excuser de m'être emporté et de t'avoir traiter de lâche, c'était indigne d'un chevalier d'avoir un comportement si superficiel. Ta manière de combattre est certes peu conventionnelle, mais elle est stratégique comparé à mon style plus brutal. De ce fait, j'admire les stratèges pouvant tirer au maximum leur capacité tout en affaiblissant les forces de son adversaire.

- Peu de gens m'on poussé dans mes derniers retranchements comme toi tu vient de le faire. Je pourrais très bien abandonner maintenant, mais mon serment m'oblige à me battre jusqu'au bout, il en va de mon honneur en tant que chevalier
.

Son épée avait pris une forme tout à fait inattendue. Une couleur indigo l'entourait, tandis que le Cosmos virevoltait violemment autour de sa lame. Cette dernière s’allongeait d'ailleurs, atteignant une taille assez conséquente. Lancelot allait utiliser son arcane la plus puissante, dans l'espoir de vaincre son adversaire. Malgré le fait de reconnaître qu'il était du mauvais côté de la barricade, il n'irait pas abandonner. Son honneur de Chevalier ainsi le lui dictait. C'était fort regrettable, vraiment!

- Voici le véritable nom de mon épée, Arondight!

L'épée s'abattit alors sur le sol, provoquant une véritable lame de de Cosmos se dirigeant vers le Chevalier d'Or. Sur de sa force, Johann ne tenta pas d'esquiver, il restait immobile, concentrant son Cosmos. Son objectif était de parer l'attaque à la seule force de son énergie. Une explosion s'en suivit alors. La fumée demeurait un peu de temps à se dissiper, mais la silhouette du Chevalier de la Vierge devenait une nouvelle fois visible. L'attaque avait échoué!? Un sourire parcourait les lèvres du Chevalier d'Or, mais ce dernier ne dura que quelques instants.

L'armure se fissurait, laissant alors du sang gicler hors de la blessure que le Spectre venait de lui causer. L'attaque avait été tellement puissante que l'Armure de la Vierge n'avait pas été en mesure de le protéger. Utilisant toutes les forces de son corps pour se maintenir debout, Johann regardait son adversaire d'un air beaucoup plus sérieux qu'à l'instant. Le Spectre avait dépassé toutes ses attentes. Il avait été imprudent et il en payait le prix à présent. Terminer ce combat devenait primordial s'il désirait suivre le plan établi.

- Bravo Spectre! Tu m'as surpris. Après tout, on ne pouvait pas s'attendre à autre chose de la part d'un ancien Chevalier de la Table Ronde! Mais cela se termine ici et maintenant! Tenbu Hôrin!

Le décor changeait, enfermé dans cet univers crée par le Chevalier d'Or. Toute attaque et défense était alors impossible pour celui qui était pris au piège à l'intérieur. En temps normal, Johann aurait enlevé les six sens de son adversaire un par un, mais son état ne le lui permettait pas. Il se devait de finir au plus vite.

- J'avoue que je ne m'attendais pas à ce que tu m'obliges à utiliser cette technique! Mais malheureusement pour toi, elle signifie ta défaite! Je regrette de devoir t'achever Chevalier Lancelot mais ainsi l'a décidé le destin! Jamais vous ne parviendrez à réincarner Hadès sur Terre!

Johann lui enlevait les six sens instantanément, l'expulsant alors violemment sous les coups de son Cosmos, le laissant alors tomber sur le sol, inanimé. Le combat était à présent terminé, personne, sans ses six sens ne pourraient à présent le vaincre! Le plan pouvait suivre dans la bonne direction!



Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Ven 21 Fév - 14:58


L'attaque du spectre de l'hippogriffe avait bien touché sa cible, très sévèrement. L'état de Johann laissait à présager qu'il était au bord du gouffre entre l'état éveillé et l'inconscience. Cependant, la ou Lancelot espérait le voir tomber, le saint résista et resta debout. Pourtant il y avait mis toute ses forces, faisant en sorte d'optimiser la puissance de son attaque. Malgré cela, ce n'était pas suffisant.

Le saint était malgré tout surpris et en mauvais état, d'une certaine manière c'était un bon point, il ne faudrait plus grand chose pour le vaincre. Si lui ne le pouvait, un autre y arriverait peut-être, mais pas l'ancien chevalier de la Table Ronde. Surtout pas vu qu'il était en train de subir la plus puissante arcane de son adversaire. Surtout pas maintenant qu'il ne pouvait plus rien voir, sentir, goutter, toucher ou entendre. Surtout pas maintenant qu'il était réduit à l'impuissance la plus totale.


    " - Pas maintenant, chevalier. Pas encore. "


Alors qu'il était au sol, au bord du gouffre entre la vie et la mort, il parvient encore à entendre la voie de sa Dame. C'était étrange, car étant normalement dépourvu d'ouïe, plus rien ne pouvait être entendu par lui. Pourtant il parvint à ouvrir les yeux et en dépit de son état, il pouvait voir, la voir.

    " - Sieur Lancelot, vous devez vous battre. Vous devez continuer.

    - Mais comment puis-je y arriver ?

    - Vous devez trouver la force de continuer, pour moi.

    - Mais, je n'ai plus de force, je ne peux vaincre un tel adversaire.

    - Tu dois le faire, sinon je continuerai à souffrir dans les geôles de Hadès. "


Lancelot regarda sa dame et il la vit prendre un aspect desséchée, cadavérique , l'aspect caractéristique des victimes du déserts des pervers, là où on l'y a enfermée. La voyant ainsi, puis disparaître petit à petit, le spectre se releva soudainement. La force qui l'animait n'était autre que l'amour pour elle, l'amour qui donne une puissance hors norme, permettant même de transcender la mort.

Il se saisit de son épée qu'il ressentait à travers les énergies qu'il ressentait. Privé de ses cinq sens, c'était sa seule manière de voir et de savoir où était son adversaire. Il voyait Johan tel une flamme de bougie légèrement vacillante au vu de son état. Il suffisait de presque rien pour souffler cette flamme, ce presque rien, ce n'était pas grand chose, mais c'était difficile pour en corps qui ne sentait pas son corps bouger.

Alors faisant preuve d'une force de caractère hors norme, Lancelot commença à se diriger vers le chevalier de la vierge. Son cosmos était trop faible pour lancer la moindre attaque, alors il n'avait pas d'autre choix : l'atteindre avec son épée. Il était à bout de souffle, en temps normal un autre ne se serait jamais relevé de tout ce qu'il a subit. Puis il parvint à courir, chargeant son adversaire avec l'énergie de la dernière chance.


    " - Pour Dame Guenièvre ! "


Hurla t-il en assénant un ultime coup de taille violent au niveau des côtes de Johann. Le spectre ne sut pas si son attaque avait réussie, car il venait de tomber dans l'inconscience, une fois de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   Mar 25 Fév - 0:16

Il était pourtant évident que cette arcane aurait complètement anéanti le Spectre de l'Hippogriffe. Se retrouvant privé de tous ses sens, Johann avait la certitude que la victoire ne pouvait lui échapper. Son adversaire ne pourrait poursuivre sa quête de retrouver les enfants kidnappés. C'était au moins une bonne chose. Lui et ses compagnons n'avaient donc plus à s'en faire à ce sujet.

- Tu t'es bien battu Lancelot!

Il ne pouvait dire si son adversaire était encore vivant ou non. Mais qu'importe, après tout, le nouveau régent des Enfers avait hérité du pouvoir de ressusciter les Spectres. Ils le savaient! Ce que Johann n'aurait pu prévoir, mais qui forçait un peu plus son admiration pour l'ancien Chevalier de la Table Ronde, c'est ce que dernier se relèverait, et l'attaquerait une dernière fois.

Abasourdi par le spectacle qu'il lui était donné de voir, Johann vit Lancelot se jeter sur lui, arme en main, lui acenant un dernier coup. Après cela, le Spectre retombait à terre, inanimé, ne pouvant pas comprendre si son assaut avait fait le moindre effet. Mené par son subconscient à se battre malgré sa condition physique déplorable, il était parvenu à toucher le Chevalier de la Vierge. Un coup donné là où il avait été blessé juste avant.

Johann laissa échapper un cri de douleur, posant un genou à terre. Son Cosmos semblait le quitter petit à petit. Il n'était plus en état de combattre, c'était évident. Pire, à ce train là, il ne pourrait pas conserver l'illusion dans laquelle il avait enfermé le Dieu des Rêves et le Spectre qui l'accompagnait.

- Vraiment surprenant! Je me demande bien pour qui tu te bats avec autant de hargne Chevalier Lancelot!

L'illusion se brisa soudainement. Les deux hommes étaient de retour dans le village. Une silhouette s'approchait alors des deux hommes, une voix grave et mystérieuse atteignait les tympans de la Vierge.

- On dirait que tu as été imprudent Johann!

Ne prenant pas la peine de se retourner, il lui répondit d'une voix calme.

- En effet! Je ne m'attendais pas à ce qu'il se batte au-delà du limite de ses forces. Je l'ai sous-estimé, ça ne pourra pas se reproduire! Occupes-toi du reste veux-tu et fais en sorte qu'il récupère ses sens, il a des informations primordiales à donner au Griffon!

L'homme acquiesça, tandis que Johann disparaissait. Le nouveau venu prenait alors le corps inanimé de Lancelot dans ses bras, concentrant son Cosmos lumineux pendant un long moment. Il lui redonnait l'usage de ses sens.

Il disparut alors, avec le corps du Spectre dans ses bras, rejoignant ceux qui allait bientôt être libéré de l'emprise du Chevalier de la Vierge!

Match Nul

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Odyssée] Kinderheim 511 - partie III - Combat Lancelot Vs Johann de la Vierge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-