RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Avril 1755] Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Mer 26 Mar - 21:50

Arrow L'entrée


Filant droit vers la dixième maison, Signun ne s'était arrêté nul part. Il n'avait pas le choix, il n'en avait pas le luxe. Son homologue le chevalier du capricorne était vraiment mal au point. Tant si bien qu'à un moment, le saint ailé avait touché directement la peau de son confrère, se rendant compte qu'il était totalement brulant. Alors il courrait, passant chaque maison en dépit de la présence de leur éventuel gardien qui devaient bien comprendre l'urgence de la situation.

Et puis finalement, le temple du capricorne. D'ordinaire, il devait être totalement désert, Jara vit seul dans son temple en opposition au fait que le sagittaire avait toute sa famille dans les murs de son temple. Mais là, il y avait eu du grabuge avant qu'il ne parte en mission dans le nouveau monde, un petit groupe de gardes s'affairait à tout remettre en place. Ces derniers furent surpris de voir le protecteur de ce lieu revenir dans les bras du saint ailé, inquiets même qu'il soit si peu conscient. Cependant, la présence de son armure indiquait qu'il était encore en vie.

    " - Seigneur Signun, est ce que le seigneur Jara,...

    - Il est dans un sale état, mais il devrait survivre. Aidez moi à le mettre à l'aise.

    - Bien, on va vous aider à l'allonger le sur le lit, j'irais chercher un guérisseur. "


Aidé par deux des gardes, Signun arriva dans la partie privée du temple du capricorne. C'était relativement bordélique, des livres un peu partout disposés d'une manière à représenter le chaos ordonné, un autel d'une religion qui lui était inconnue avec une odeur, de l'encens, certainement un autel mortuaire. Enfin vint le lit sur lequel on reposa Jara. Le sait fit préparé un bac remplie d'eau fraiche et y trempa un drap avant de le faire appliquer sur le front de son confrère. Il lui fit essuyer sa bouche, il avait vraiment une apparence effrayante avec tout se sang sur le visage, on aurait dit un vampire, sauf que le sang venait de l'intérieur du corps de Jara et non d'une de ses victimes.

Quelques minutes plus tard, la guérisseuse arriva. Une femme d'un certain age qui ordonna à toute les personnes présente de quitter la pièce, sauf le blessé, bien entendu. Alors il s'exécuta, suivit par les gardes qui reprirent leur activité précédente. Maintenant, il ne pouvait qu'attendre, il resterait là le temps que Jara se rétablisse suffisamment pour parler. Signun voulait savoir ce qui s'était passé dans le nouveau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Mer 26 Mar - 23:42

Son corps se balançait de haut en bas. Il était difficile pour le Capricorne de cerner clairement ce qui l’entourait et à vrai dire, même à cette distance, il n’avait absolument aucune idée de qui était en train de le porter. Certes, le fait qu’il se soit reclus vis-à-vis des autres Saints ne l’aidait pas à reconnaître ses frères d’armes mais il reconnut tout de même un éclat doré à moins qu’il ne s’agisse du sien, rien n’était moins sûr. Toujours aussi floue, des tâches rougeâtres étaient visibles le long des marches du Sanctuaire. Malgré l’armure qui le parait, son sang continuait de couler, affluant sous la protection d’or. À vrai dire, Jara n’avait même pas la force de dire un mot et le long de l’ascension, il retomba finalement d’un un profond sommeil.

Athéna…

Lorsqu’il rouvrit ses yeux de fauve, il eut d’abord l’impression que ça ne faisait que quelques secondes qu’il s’était assoupi et pourtant, l’absence de lumière extérieure montrait bien que pendant des heures, l’éphèbe d’Orient était endormi. Il reconnut immédiatement son temple. L’odeur d’encens mélangée à la senteur froide du renfermé était typiquement liée à la Maison du Capricorne depuis l’arrivée de son nouveau gardien, cinq mois avant. Tournant quelques peu le visage, il se rendit compte que sa Pandora Box émettait une petite lumière, signe qu’elle contenait sa Cloth à cet instant et en effet, il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte que sa peau basanée était nue. L’Elu de Makara se redressa alors, non sans mal. Tournant ses iris dorés un peu partout autour de son corps, il aperçut d’abord ses deux bras complètement bandés des doigts aux épaules. En effet, il se rappelait que le manteau flamboyant qui l’avait entouré aux Enfers était de nature divine. Il semblerait que cet amas de puissance, son corps l’ait difficilement supporté directement résultant à des brûlures dispersées dans ces zones-ci. Bougeant quelques peu le dos afin d’être parfaitement droit, il se ravisa rapidement lorsqu’il fut pris d’un cri de douleur. Le Gold Saint leva alors la couverture couvrant ses jambes et son torse et y découvrit un bandage entourant tous la partie abdominale. Ce pansement était déjà écarlate près des côtes. Il était vrai que sa blessure s’était rouverte.

Encore.

Cette même situation qui avait eu lieu un mois avant lorsque les vérités furent échangées se reproduisait. Il faisait là un bien piètre chevalier et le fait d’être le plus jeune de la caste n’était en rien une excuse. Il s’était fait battre en pleine possession de ses moyens par un de ses frères d’arme et par un véritable ennemi. La colère le tiraillait tant car s’il était bien une chose que Jara haïssait plus que tout, c’était le sentiment d’échec et tout au long de sa vie, celui-ci semblait persister à voir en le jeune Indien, un hôte de perfection. Il s’étonnait même de penser qu’Excalibur l’avait choisi, que l’armure d’or l’avait choisi, que le peuple d’Avalon l’ait choisi. Pourquoi lui qui ne peut même pas se protéger lui-même ?

Dans cette douloureuse vérité, Jara releva les yeux et aperçut une forme imposante au pas de la porte de sa chambre.

Sagittaire.

En effet, le Chevalier ailé. Son armure magnifique prenait des courbes fines mettant en valeur la paire d’ailes géantes dans son dos. Sa chevelure rousse reposait sur ses épaules avec une grande douceur et une certaine candeur pouvait être perceptible sur le visage du Neuvième Gardien. Il était sans doute celui qui l’avait mené jusqu’à sa Maison. Ne sachant comment réagir à sa venue, les traits du Gardien d’Excalibur se durcirent. Jara ne se souvenait pas vraiment de son voisin. À vrai dire, les seules fois où il avait pu le croiser était lors de la cérémonie en l’honneur d’Athéna et Mashia et au Krusos Sunagein et même là, ce Saint discret ne l’avait pas forcément marqué.

Que pouvait-il bien faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Jeu 27 Mar - 12:39


Après l'arrivée de la guérisseuse, les minutes s'écoulèrent, puis finalement ce fut deux heures. Elle insistait pour ne pas qu'on la regarde faire, cette femme savait comment guérir le corps via des baumes, des cataplasmes et certaines prière qu'elle gardait jalousement. Une personne extraordinaire, même si ses talents faisaient pâle figure face au miracle qu'avait accompli Apollon il y a bien des années. En y repensant à ça, il se souvint que c'était ce jour là que le dieu du soleil lui avait offert une flèche de son carquois, flèche qu'il avait utilisé, certainement à mauvais escient car elle ne lui avait apporté que doute et douleur sur le Sanctuaire. De cette flèche, il n'en restait qu'un vague souvenir, ainsi qu'un léger fragment.

Adossé contre un pilier, Signun regardait à vers l'extérieur, en direction de son propre temple. Il y voyait au loin sa femme qui elle même regardait dans sa direction, inquiète d'avoir vu un chevalier d'or dans un si mauvais état. Puis finalement il entendit des bruits de pas venant de derrière lui, c'était elle, la guérisseuse.

    " - Il devrait s'en remettre.

    - Bien, merci à vous, maintenant je prends le relais.

    - Inutile de le veiller, il s'en sortira sans vous. "


Elle était parfois obstinée concernant ses pronostiques, mais le chevalier ailé ne voulait certainement pas laissé un frère d'arme se réveiller seul après avoir été aussi tristement présentable. Il la regarda s'en aller avant de retourner près des quartiers privés de Jara, toujours endormis. Il ne savait que faire à part rester là à veiller son homologue, ce qu'il fit jusqu'à son réveil alors que la nuit venait de tomber.

C'est alors qu'il le vit s’agiter dans sa couche, puis il se redressa. Visiblement, il était légèrement dans le flous, si bien qu'il lui fallut une bonne minute avant de se rendre compte de sa présence. Il l’appela par son signe zodiacale, visiblement il ne connaissait pas son prénom.

    " - Tu peux simplement m'appeler Signun, je préfère ainsi, c'est plus conviviale. "


Fit-il tout simplement en lui adressant un sourire bienveillant. C'est alors qu'il lui revient à l'esprit que les deux hommes ne se connaissaient pour ainsi dire pas. Signun avait rencontré les deux précédents porteur de l'armure du capricorne, Tsurugi, un guerrier orgueilleux qui ne semblait vivre que pour le combat, et Dormin, une personne douce et reposante, un peu étrange en fait. Mais quel genre de personne était ce Jara. Seule une discutions avec lui pourrait lui donner un avis clair et précis.

    " - Tu devrais te ménager durant un temps. "


Il s'approcha du blessé avant de trouver une chaise et de s'y asseoir. Il le regarda droit dans les yeux doré du capricorne.

    " - Mais dis moi, que c'est il passé là bas pour que vous soyez tous dans un si triste état ? "


La question était simple, le saint ailé voulait savoir ce qui s'était passé durant cette mission. Il savait que c'était en rapport avec les chevaliers noirs, il voulait donc savoir quelle genre de puissance pouvait mettre à mal pas moins d'un tiers des plus puissants saint du sanctuaire sacré d'Athéna.
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Ven 28 Mar - 17:45

Signun…

Ce nom résonna dans l’esprit du jeune Saint et pourtant, son visage meurtri restait marmoréen, aussi froid que le fer de l’épée. La moindre des politesses aurait été de se présenter à son tour et pourtant, Jara se tut. Il avait si honte de lui que même les conseils avisés de Mashia quant à la fraternité qui liait les douze s’estompa. Le Capricorne retourna rapidement à son point de départ, seul, désorienté mais toujours autodidacte. Après tout, pendant ses cinq mois d’activités, il était resté enfermé dans son temple sans rencontrer quiconque. Même le Sagittaire qui était le Neuvième Gardien ne l’avait vu que lors du Krusos Sunagein.

Le Souverain Secret enleva complètement la couverture qui ne cachait à présent que ses jambes et dans un mouvement lent, il tenta de s’assoir sur le lit en posant ses pieds nus sur le pavé froid de la Maison du Capricorne. Alors même que le Chevalier Ailé tenta de lui conseiller de se ménager, sans même un regard, Jara releva le bras dans sa direction comme pour lui demander de ne pas en dire plus car il tentait à présent de se lever. Ses mollets tremblaient et cela était visible même à travers le pantalon qu’il portait. Même son expression froide se froissa l’espace d’une seconde pour faire place à une grimace de douleur. Enfin debout, il pouvait contempler les bandages de ses bras et de son torse nu. Certains étaient déjà inutilisable tant le carmin de son sang avait été absorbé.

Que fais-tu là ?

Encore une fois, Jara n’osait même pas porter son regard d’or sur le Saint du Sagittaire. Un mélange de honte et de stoïcisme, sans doute. Ses mèches d’ébènes ombrageaient son front lui donnant un air véritablement sombre.

Lorsque Signun lui répondit, le Capricorne tourna cette fois-ci son visage vers son interlocuteur. Avec difficulté, certes. Ainsi, il n’était venu que pour avoir quelques renseignements. Rien de plus normal. Il était plaisant de savoir ce Saint d’Athéna aussi objectif mais il ne s’agissait pas de la chose l’ayant interpelé. Dans un réflexe soudain, le l’Elu d’Excalibur regarda son poignet droit et y découvrit le bracelet de fleurs de Celsius, toujours en place. Cependant, ce qui l’inquiétait le plus se trouvait devant ses yeux. Tous les bourgeons avaient fané… Compte tenu de la description du pouvoir de ce bracelet par Celsius, cela annonçait le pire. En effet, il ne fallait pas oublier que ce jour là, Jara était mort. Ses prunelles d’or se firent plus intenses à mesure que son expression devint sévère. En effet, ses sourcils se froncèrent alors que ses pupilles se fendirent d’intérêt.

Que veux-tu dire par « tous » ? Qu’est-il arrivé aux trois autres chevaliers ?

La question fatidique était posée et Jara attendait les pires scénarios possibles de la part de Signun. De plus, ses souvenirs restaient flous quant à la mission. L’Elu de Makara n’était pas totalement remis autant physiquement que mentalement.

Son ton était froid, sec, tranchant. Certainement pas aussi chaleureux que celui du pauvre Sagittaire qui avait sûrement essayé d’aider Jara mais il s’agissait là du moyen de défense de l’être humain dans toute sa splendeur. Son expérience faisait qu’en cas d’échec, se retourner sur soi-même semblait être la meilleure solution puisque la seule à avoir fonctionné à ce jour. Il était fort probable que l’Aile d’Or n’apprécie guère ce comportement, surtout vis-à-vis d’un aussi jeune chevalier et à vrai dire, le Capricorne comprendrait sa réaction si telle était le cas.

Pendant un moment, le Roi d’Avalon eu même envie de s’excuser mais il se ravisa vite en se rappelant la douleur qui l’assaillait à l’instant même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Dim 30 Mar - 13:51


Froid, antipathique, agaçant, voir à la limite énervant, tels étaient les mots qu'on aurait put utiliser pour qualifier l'attitude cassante du chevalier du capricorne. N'importe qui aurait bondit sur l'homme et l'aurait secouer, voir baffer pour le manque flagrant de courtoisie qu'il affichait depuis son réveil. Mais Signun n'était pas n'importe qui, il savait se contrôler et se contenta de rester là, stoïque, essayant de faire de son mieux pour établir un dialogue plus posé qu'a l'actuel.

Cependant, le saint ailé connaissait que trop bien l'état d'esprit dans lequel son homologue devait se trouver. Il avait certainement perdu son combat et maintenant il se sentait déshonoré. Autrefois, il avait lui même été dans ce genre de situation, devant faire face à la honte d'avoir ainsi perdu face à un ennemi du sanctuaire. Durant cette époque, il a put compter sur le soutien de sa famille pour redresser la barre et repartir de l'avant. Mais dans le cas de Jara, sur qui pourrait-il compter ?

Toujours est-il que l'instant d'une seconde, le capricorne perdit son masque d’indifférence à l'évocation de l'état des autres chevaliers. Se soucierait-il d'avantage de ses compagnons d'armes que de lui même ? Si tel était le cas, Signun trouvait une telle attitude admirable car lui même n'aimait pas voir un de ses frères d'arme blessé comme s'était actuellement le cas. Pourtant, il préférerait que l'homme qui se tenait difficilement debout devant lui prenne un peu plus soin de lui.

    " - Et bien, quand vous êtes arrivé, vous étiez tous dans un sale état. Cependant, Celsius s'est relevé tout de suite avant de s'en aller seul, refusant toute aide. Kappa était quant à lui en train de combattre une bête semblable à un loup avant de tomber dans l'inconscience, c'est Ahina du Scorpion qui s'en est occupé. Quant à toi, c'est moi qui t'es transporté jusqu'ici. "


Puis Signun resta silencieux, pensif et soucieux. Il avait l'impression d'oublier quelque chose d'important, ou plutôt quelqu'un. Il croisa ses bras et maintint son menton avec sa main droite, réfléchissant à ce qu'il oubliait dans cette histoire. Puis il se souvint qu'ils étaient quatre à partir pour le nouveau monde, il en manquait donc une personne.

    " - Je n'ai pas vu Hiro, il était pourtant bien avec vous, non ? "


Fit-il a son interlocuteur, visiblement inquiet de ne pas avoir vu le japonais débarquer avec les trois autres chevaliers d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Mar 1 Avr - 20:33

Je vois…

En réalité, Jara ne comprenait évidemment pas la situation. Son esprit était encore bien trop faible pour pouvoir acquérir tant d’information. Il avait l’impression de n’être qu’un fébrile nouveau-né mais il se rappela qu’après tout… c’était peut être ce qu’il était. Quoi qu’il en soit, il put alors apprendre le nom d’Ahina. Tout comme Signun, s’il l’avait remarquée lors du Chrusos Sunagein pour son caractère complètement antithétique à celui du Capricorne, il n’avait cependant pas gardé en mémoire son identité complète. Après tout, le Dixième Gardien était quelqu’un de naturellement peu convivial et cela l’ammené à ne garder ce qu’il jugeait d’importer chez une personne. S’il s’agissait évidemment de l’humanité de chacun, le masque brumeux qu’il portait en permanence donnait l’impression qu’il s’attachait particulièrement aux étiquettes. De ce fait, il lui était normal de savoir qu’un tel était le Chevalier du Sagittaire ou du Scorpion mais que savoir qu’ils se nommaient Signun ou Ahina portait de l’ordre du détail. Evidemment, cela était faux et lui-même le savait…peut être. Il se mentait depuis si longtemps maintenant qu’il finirait par croire en ses propres ombres.

Tous semblaient s’en être parfaitement sorti. Bien qu’il ne le montrait pas, le Roi d’Avalon ressentait un profond soulagement. Celsius avait réussit à rentrer dans son temple de lui-même et même Kappa était debout. Finalement, malgré les dires de Mashia, le véritable poids de cette mission fut lui, le benjamin.

Mais finalement… un loup ? Que voulait-il dire par là ? Il s’agissait peut être d’une métaphore ou d’un quelconque abus de langage mais il était étonnant d’entendre ces mots de la part. Toutefois, à l’évocation d’Hiro (ou plutôt de sa fille), tout devint clair. Le loup était après tout le totem des Mokushi et en tant que Maître des Illusions il n’aurait guère étonné au Sabreur d’Or que cette mystérieuse bête soit en réalité la Vierge elle-même. S’il aurait voulu savoir de quoi il en était, l’état actuel de Jara ne lui permettait pas de sortir de son temple pendant quelques temps.

Bien que cherchant à rester dans l’indifférence, le but de Jara n’était nullement d’être effronté et devant un majeur, il se permit de répondre à sa question. Cependant, le fait qu’il n’évoqua qu’Hiro laissait à penser qu’il n’était pas entré dans la confidence de Virgo. Ainsi, il ne divulgua rien.

Il est ici.

L’Elu de Vivianne s’attarda alors sur l’intéressé. Signun semblait soucieux, il était presque difficile d’observer la carnation de ses yeux tant ceux-ci étaient plissés sous sa réflexion. Quelques douloureux souvenirs empêchèrent Jara de sourire à l’Ange doré tant celui-ci semblait bon. Un véritable chevalier d’Athéna en soit. Bien qu’il ne soit pas juge du cœur, le sien semblait pur tant l’inquiétude se lisait sur les traits du Neuvième. Il était bon de savoir que de tels hommes combattaient à ses côtés –ou du moins dans le même camp. Mais reprenant ses esprits, la peau érubescente du Gardien d’Excalibur prit une teinte bien plus sombre à cause des jeux de lumières de la pièce et sans que cela ne se remarque tant son expression était vide, ses sourcils se froncèrent alors qu’il faisait enfin face à Signun. Sa voix tranchante comme le fer de sa lame reprit son cour :

Vas-tu me répondre finalement ? Que fais-tu là ? Voilà, tu m’as ramené et je t’en remercie mais pourquoi te tiens-tu encore dans cette Maison après des heures ?

Cette question était tout à fait sérieuse. Toutes les démonstrations de rapprochement que Jara avait connu s’étaient toutes soldées par la mort ou la disparition du concerné et à cette simple pensée, il crut revoir la dernière image de Dohko encore gravée dans sa mémoire. Les pupilles d’or semblaient être la seule source de lumière émanant de lui à travers sa peau sombre et sa chevelure d’ébène.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Dim 13 Avr - 13:44


Interloqué par le tons dur et froid comme l'acier d'une épée, Signun resta l'espace de quelques secondes immobile. Comme figé par la manière dont son homologue lui avait répondu, l'homme resta interdit. Son visage pouvait même affiché une expression d'agacement. Car oui, le chevalier aux ailes d'or était agacé par cette attitude inamicale que le dixième faisait preuve à son égard. En même temps, il ne le connaissait pas, il ne savait pas quel genre d'homme était le capricorne, mais voir malgré tout un de ses frère d'arme lui montrer si peu de sympathie était un coup dur pour lui qui se voulait amicale, voir familier avec tout le monde.

Puis finalement son visage se relâcha et il ferma les yeux en soupirant. Il resta les bras croisé, réfléchissant à la situation. Deux idées lui vinrent en tête : la première était de secouer un peu son interlocuteur, lui faisant clairement comprendre qu'il s'inquiétait sincèrement de son état de santé. L'autre option était de le lui faire comprendre en douceur. C'était comme un dilemme qui se présenta à lui, dans certaine représentation comique on aurait mis deux version miniature de lui autour de sa tête que lui seul pourrait voir, un habiller en diable et l'autre en ange. Mais là, point de situation comique, juste le sérieux de la réalité qui venait de percuter le saint ailé en pleine face.

    " - Bon sang, Jara,... "


Sa voix montra également des pointes d'agacement, c'était comme s'il était sur le point de s'énerver vis-a-vis du chevalier du capricorne. Mais bien vite il prit une grande inspiration, se calmant intérieurement. Après tout, il était dans la dixième maison du sanctuaire, celle protégée par l'homme couvert de bandage. Il serait irraisonnable, ni même convenable de s'énerver envers une personne se trouvant chez elle et demandant juste la paix, une personne qui se trouvait en mauvais état en plus.

    " - Je m'inquiète simplement pour toi, comme je me suis inquiété pour chacun d'entre vous quand vous êtes partis pour le nouveau monde. C'est aussi simple que ça. En tant que saint d'Athéna, nous devons nous entraider, surtout nous les chevaliers d'or qui partageons le même destin de protéger l'une des douze maison sacrée du Sanctuaire. "


Signun rouvrit les yeux, fixant le chevalier du capricorne, montrant ainsi son honnêteté. Voyant qu'il n'avait rien de plus à faire de ce lieu, il se releva et fit quelques pas vers la sortie.

    " - Si tu as besoin de quoi que se soit, je suis quelques marches plus bas. Ma femme et moi ferons une priorité de t'aider tant que tu n'es pas totalement rétablis. "


Puis il continua son chemin, saluant d'un geste de la tête son homologue porteur d'une armure d'or. Il n'avait plus rien à faire ici, Jara ne lui dirait certainement pas cette soirée ce qui s'était passé là bas, de l'autre côté de l'océan. Sauf si ce dernier venait à changer d'avis, Signun allait retourner chez lui.


=> Maison du sagittaire (sauf si Jara m’interrompt)
Revenir en haut Aller en bas
Jara


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 467
Armure : Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   Mar 15 Avr - 18:24

La colère contrôlait Jara. Il se voulait froid et insensible et pourtant, malgré sa mine de marbre, c’était bien la colère qui parlait en son nom et ceci, même le Sagittaire semblait l’avoir remarqué. Son poing droit s’affermissait tant que de nouvelles douleurs l’accompagnèrent. Pourtant, c’est très attentivement qu’il écoutait la voix pure de Signun. Quoi qu’il en dise, le Capricorne éprouva là un profond respect pour son voisin et même si le son de sa voix présageait un certain agacement, c’était plus fort que lui, la solitude avait toujours été la seule sensation de bien existant encore chez lui. Le dixième gardien avait une lame froide mais le sang chaud en cet instant.

Ce destin…

Jara tourna ses yeux dorés tout autour des murs qui l’entouraient. Le plafond lui-même et il allait même jusqu’à observer ses dalles de pierres qui lui gelaient les pieds à une telle heure.

Certains ne sont pas capables de répondre à ce destin. Protéger leur maison, Athéna.

L’Elu de Makara ne comprenait même pas pourquoi elle avait daigné le sauver. Il espérait que la situation était meilleure chez Mashia, Kappa et Celsius mais quelque chose lui disait qu’il était le seul dans un état aussi déplorable, pitoyable. Et Signun, quel calme, quelle sérénité. Même dans une situation aussi génante, il gardait foi. Jara devait faire un piètre Capricorne à ses yeux. Nul doute que le chevalier était un des vétérans du Sanctuaire et que des porteurs de la Dixième armure, il a du en connaître et voilà qu’il tombe à présent sur un pauvre adolescent miséreux jouant les hommes torturés.

Sur son flanc gauche, sans que son interlocuteur ne puisse le voir, son bandage commençait à être parsemé de légers points rouges, signe que le Porteur d’Excalibur en avait trop fait. En effet, il était censé rester dans son lit pendant au moins une nuit et voilà qu’il se lève, commence à contracter les muscles à la présence d’autrui. Rien de bien étonnant en soit que certaine de ses blessures ne se rouvrent. Une perle de sueur se dessina sur sa joue basanée et roulait sur sa tempe avant de rencontrer une mèche ébène de ses cheveux ondulés pour finalement s’écrouler au sol dans un petit son inaudible. La douleur était bien là.

S’inquiéter pour Jara n’avait jamais amené quoi que ce soit de bon. Si ce n’était pas là qui en ressortait forcément blessé, il s’agissait surtout de ses compagnons qui couraient un risque. L’esprit d’équipe… l’avoir ne le gênerait pas mais il n’était pas fait pour ça, c’était un fait avéra hélas. Finalement, le Saint Ailé semblait prendre congé car il tournait les talons vers la sortie. Suivant les gestes de son homologue, le Roi d’Avalon vint se rassoir sur son lit, les deux bras, droits, sur le matelas. Capricorne attendit que finalement le Centaure d’Or quitte son temple pour susurrer quelques mots, la tête toujours baissée :

Merci Signun…

Avec douleur et gémissement qui suivent, Jara vint se rallonger le plus tranquillement possible mais sa grimace ne faisait que montrer la peine que cette position avait tant elle appuyait sur ses plaies. Finalement, il tenta de se rendormir.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6652-jara-chevalier-d-or-du-ca
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril 1755] Le Retour du Roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Avril 1755] Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Capricorne-