RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Jeu 3 Avr - 21:35

Cette lueur extrême dans les pupilles du dragon des mers voulait tout dire. En baissant la tête, il laissa un léger ricannement sournois s'extirpé et là Erion, car oui on parlait bien d'Erion, et non d'Urio, car ce dernier était bel et bien enterré, comprit qu'il n'y aurait aucune autre issue de possible. Un second duel montrait le bout de son nez entre ses deux hommes aux destinées bien différentes. A savoir si se serait une revanche pour le général de Poseidon, ou bien alors une domination totale de la part de l'ex-saint d'Athéna.

Les actes avant les mots. Tel était Haiken. Il prouvait ce qu'il était en se battant, et non dans une oration que quelques uns pouvaient utilisés pour ainsi fuir la réalité des faits.

Ne t'en fais pas je ne fuirais pas, dragon des mers...

De là, le détenteur de l'épée de la justice tourna le dos à son homologue. Il fit disparaître cette épée que l'ancien cancer connaissait que trop bien pour finir par faire apparaître la fameuse corail sword. ah ah !!! que de bons souvenirs pour le nouveau marina. L'oration, tiens. Des fois, le dragon des mers savait la manier.

Des mots, Haiken ! Ce ne sont que tes mots...encore...

Le cosmos d'Erion se décupla, sa régénération cellulaire montra une nouvelle puissance que le général de Poséidon pouvait voir de ses propre yeux. Il était aussi fort que par le passé, même si là il n'avait pas tout recouvré sa puissance physique dû à ce maudit voyage en terre inconnue.

Dagmar étant en sécurité ici sur le sanctuaire sous-marin car aucuns généraux, ou marinas de second ordre ne connaissaient son existence, l'ancien quatrième gardien du sanctuaire répondit favorablement à la requête.

Je ne fuierais pas, Haiken ! La victoire m'importe pas, mais mon intégrité est mise à mal par tes paroles, alors réglons ce problème de suite. Moi contrairement à toi, je n'ai rien à perdre et je ne te garantis pas de te dévoiler ce fait, cette nouvelle vie....Prépare toi à subir la fureur de Charybde !

Le cosmos d'Erion explosa de toute part en commençant par défiguré le sol. La roche s'envolait par endroit pour s'extirpait vers le ciel d'Atlantis en formant de gigantesques colonnes qui ne cessaient de tournoyer. Les yeux de Charybde se fermaient et l'obscurité arriva. Elle ne cessait de gagner en masse et des éclairs jaillissaient de son centre. Elle laissa ressortir de sa noirceur quelques âmes ténèbreuses. Et là Urio réouvrit les yeux.

De quoi as-tu peur, dragon des mers ? Que je ne sois là que par la volonté d'Athéna et de Ménélaos pour faire tomber un traître et ses sombres desseins ? Me croirais-tu ?

Un mouvement lent visant le général, ce geste désigné l'offensive. Les âmes damnées se ruèrent donc sur cette nouvelle cible pour le brûler lui et son âme. Et pendant ce temps là, Charybde invoqua son fameux Seki Shiki Kisouen...

Seki Shiki Kisouen...

De ce sol parcellé, des feux follets jaillirent des entrailles de la terre. En arrivant sur le devant de la scène, ils se conssumèrent un peu plus et s'en allèrent rejoindre la fameuse danse de ses âmes tourmentées. Comme une attaque combînée. Haiken allait avoir fort à faire face à un ennemi qu'il connaissait déjà bien. Le crépitement des flammes donnait déjà le ton et désormais la chaleur ambiante était très haute...pas comme au Mexique mais déjà suffisante pour donner du mal à avoir toutes ses capacités physiques au top niveau.

Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Ven 4 Avr - 22:41

Le combat était inévitable. Aucun des deux hommes ne reculeraient et il n'y avait plus aucune issue possible. Seule la défaite de l'un d'eux leur permettrait de régler leur différent.

Cependant, Haiken n'avais jamais vraiment voulu affronter Urio. Conscient de leur état lamentable après leurs combats au Mexique, le Dragon des Mers aurait souhaité éviter l'affrontement. Mais, son orgueil parlait plus fort et la manière dont Charybde avait retorqué l'avait terriblement agacé. Aussi, lorsque ce dernier l'avait défié, il n'avait pas hésité une seule seconde. Qui plus est, la tentation de prendre sa revanche était bien trop appétissante pour refuser ce duel.

Il fallait aussi partir du principe que Urio pouvait être trop sûr de lui, justement à cause de cette victoire dans ce mystérieux tournoi quelques mois auparavant. Haiken comptait bien profiter de cet avantage, si tant bien est que son adversaire démontre réellement une telle attitude.

- Je ne fuirais pas, Haiken ! La victoire m'importe pas, mais mon intégrité est mise à mal par tes paroles, alors réglons ce problème de suite. Moi contrairement à toi, je n'ai rien à perdre et je ne te garantis pas de te dévoiler ce fait, cette nouvelle vie....Prépare toi à subir la fureur de Charybde !

Haiken acquiesça un sourire. Croyait-il vraiment en ses propres paroles?

- Tu te trompes Urio! Si tu perds tu me dévoileras tout ce que je veux savoir! Assez bavarder et battons nous!

Urio fit alors exploser son Cosmos, faisant alors apparaitre l'obscurité autour d'eux. Des éclairs s'abattaient sur le sol ici et là. Haiken se souvenait quel était le pouvoir du Chevalier du Cancer. Il ne pourrait pas utiliser son Triangle des Bermudes, ce qui était fort regrettable. Néanmoins, il pouvaient en invoquer les effets! Faisant exploser le sien à son tour, Haiken recréait le champ électromagnétique du Triangle au sein même du champ qu'avait crée son adversaire.

- De quoi as-tu peur, dragon des mers ? Que je ne sois là que par la volonté d'Athéna et de Ménélaos pour faire tomber un traître et ses sombres desseins ? Me croirais-tu ?

Le Marina de Charybde continuait de le provoquer, tentant probablement de l'énerver, de le mener à la faute. Mais il n'en ferait rien. Le Dragon des Mers était déjà complètement concentré sur le combat et sur son adversaire. Lorsque Urio envoya son attaque, il se laissa toucher par cette dernière. Prouver à Urio qu'il était en mesure de supporter toutes ses offensives! À peine avait-il été percuté par l'attaque que les coraux agissaient déjà sur son corps pour le soigner.

- Bien sûr que non! - répondait-il à la question de son adversaire. - Même si tu disais vrai, je n'aurais aucune raison de te croire, pour la simple et bonne raison que dès le début, tu as refusé de me répondre! Tu as préféré me provoquer pour combattre! Félicitations! Tu as brillamment réussi ton coup, mais je vais t'apprendre à mesurer tes mots Charybde! Car ce n'est pas toi qui donne les ordres ici!

Corail Sword!

Haiken prononçait le nom de son attaque, faisant alors sa lame s’illuminer. Une onde de choc allait alors à l'encontre du Marina, qui, le percutant, allait ouvrir encore plus les plaies qui parsemait son corps, résultat des combats que Urio avait mener.


-------------------

Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Sam 5 Avr - 0:01

Il pouvait toujours rêver le dragon d'eau. La contrainte, il ne la connaissait que trop bien, et il avait apprit à vivre avec ou à la subire en faisant preuve de ténacité pour survivre dans la noirceur des ténèbres. avec tout ce qu'il avait vécu et connu, quoi de plus normale. Jamais il n'abdiquerait. Il irait clairement se faire voir dans cet élan de "supériorité" ce pauvre général. Preuve du niveau de son adversaire, Haiken se fit surprendre par ce premier assaut. Première déconvenue en tout cas.

Etonnant...

Ses deux êtres aux destinées si différentes étaient si proche l'un de l'autre. Après seul différé leur vision de la vie et du sens qu'on pouvait lui donner. Le général se revigora au premier abord rapidement et répondit à celui qu'il avait eu à combattre par le passé. Soit. Urio était très provocateur, c'était dans son état d'esprit, sa marque de fabrique. A tord ou à raison, l'avenir le dira...

Lequel des deux étaient le plus provoquant à vrai dire...

Digne de son rang, la hargne au ventre, il utilisa sa fameuse technique de l'épée de corail. Prêt à se défendre, ancrant bien ses jambes sur le sol Urio se prépara. Mais l'onde de choc de cette attaque était telle qu'elle brisa la défense fortuite de nouvellement élue marina. Prit dans cette fureur, Charybde baissa la garde malheureusement et s'envola soudainement dans les airs.

Preuve de la supériorité de son adversaire?...

Affaiblit, bien plus qu'il ne le croyait, par rapport à sa mission sur les terres mexicaines, Erion se remit debout presque immédiatement. Il enleva le haume de son casque qu'il avait pu récupéré. Le visage à l'air libre désormais. Dans ces yeux cette lueure déterminente.

Provoquant ! Lequel des deux l'est le plus, Haiken ? Toi et moi avons des similitudes fortuites...même si nous sommes clairement différent. tu veux le pouvoir, moi non. Tu agis dans l'ombre pour faire chuter Poséidon, alors que moi je suis en mission pour démasqué ce possible traître par ordre d'Athéna et de Poséidon...

Pousser à bout cet ennemi si semblable était l'un de ses buts. il voulait savoir, comprendre, donc il accentua sur cette corde sensible comme pouvait le ressentir le dragon des mers. A son tour, il montra encore un peu plus de son pouvoir. Ce cosmos si étrange, capable d'être chaleureux, sulfureux ou bien très sombre là le soigna plus que d'habitude. A ce jeux là, ils étaient au moins à arme égale.

Pourquoi m'appelles-tu Charybde, alors que tu sais qui je suis réellement, Haiken ? Deviendrais-tu fou ? Serait-ce pouvoir qui te tend presque les bras qui commence déjà à t'enmené vers ces abîmes que j'ai connu jadis ? Un conseil, si tu le veux bien....ne prend pas cette route là, elle ne te ramènera rien de bon, crois moi...

Maintenant, c'était à lui, à son tour...

Il pointa de son index le vrai traître du sanctuaire sous-marin. Il envoya ses terribles vagues d'Hadès à son encontre et derrière cela, en plus, il envoya une salve de rayons cosmique. Combînés les efforts, c'était obligatoire pour frappait le plus fort possible.

Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Lun 7 Avr - 21:04

Première échange entre les deux hommes et un équilibre des forces. Urio n'avait rien perdu de son pouvoir, mais Haiken s'était amélioré énormément depuis leur dernier combat. Là où il avait échoué pour peu lors du tournoi, le Dragon des Mers sentait qu'il lui était parfaitement possible de venir à bout de son adversaire.

- Provoquant ! Lequel des deux l'est le plus, Haiken ? Toi et moi avons des similitudes fortuites...même si nous sommes clairement différent. tu veux le pouvoir, moi non. Tu agis dans l'ombre pour faire chuter Poséidon, alors que moi je suis en mission pour démasqué ce possible traître par ordre d'Athéna et de Poséidon...

Haiken baissait alors son visage, masquant ainsi son expression faciale. Urio était-il vraiment sérieux? Croyait-il vraiment que le Dragon des Mers agissait dans l'ombre pour trahir Poséidon? Quiconque connaissait le Général, gardien du Pilier de l'Atlantique Nord, savait qu'il n'était pas le plus fidèle et loyal serviteur du Dieu des Mers, mais il était aussi de la connaissance de tous qu'il ne tenterait jamais quoique ce soit tant qu'il pourrait atteindre son objectif le servant en tant que Marina.

- Pourquoi m'appelles-tu Charybde, alors que tu sais qui je suis réellement, Haiken ? Deviendrais-tu fou ? Serait-ce pouvoir qui te tend presque les bras qui commence déjà à t'enmené vers ces abîmes que j'ai connu jadis ? Un conseil, si tu le veux bien....ne prend pas cette route là, elle ne te ramènera rien de bon, crois moi...

Haiken n'en pouvait plus. C'en était de trop. Le Marina de Charybde éait celui qui était complètement à côté de la plaque. Le Dragon des Mers ne put s'empêcher de partir dans un fou rire incontrôlable.

- Hahaha! Elle est bonne celle-là Urio! Je tombe dans les abîmes, je travaille dans l'ombre pour tuer Poséidon! T'as vraiment une imagination débordante!

Urio attaquait presque instantanément. Énervé par le fou rire de son adversaire ou bien prévoyait-il de déstabiliser son adversaire et de l'attaquer sans lui laisser le temps de souffler? Peu importe, cela avait marché. Cependant, Haiken n'était pas du genre à rester sans rien faire et à se laisser prendre au piège sans réagir. Un cri monstrueux envahissait alors l'air de combat, tandis que les vagues d'Hadès se volatilisaient sous le son du rugissement semblable à celui d'un dragon. Les yeux du Général brillait. Il venait d'annihiler l'attaque de son adversaire.

- Imaginons que tu dises la vérité Urio! Il me semble que tu sois bien mal informé pour une chasse au traître!

Haiken ne pouvait s'empêcher de croire que son adversaire disait la vérité. Même s'il n'avait aucune raison pour cela. Néanmoins, il semblait tellement convaincu d'avoir trouvé "son traître" que le Général se posait de sérieuses questions. Cependant, il y avait des incohérences évidentes dans son histoire, à commencer par le manque d'informations qu'il possédait sur le Dragon des Mers. Ou bien, les ignorait-il, tentant de se convaincre qu'il avait déjà trouvé celui qu'il cherchait?

- Que l'on appelle un Chevalier d'Athéna rechercher un traître au sein de l'Armée de Poséidon n'est pas si étrange, plus étrange est de trouver un Chevalier pour accepter une telle mission. Mais dans ce cas, cela expliquerait tout le secret autour de ton identité et la raison pour laquelle Menelaos ne m'en a jamais parlé. Cependant, il serait d'attendre que tu ais des informations sur chacun des Marinas, à savoir leur passé, les conditions dans lesquelles ils ont obtenu leur Écaille et les raisons qui les ont poussé à servir Poséidon. D'après tes dires, je peux conclure facilement que tu ignores absolument tout de moi! Difficile de croire que tu sois assez bête pour espérer traquer un traître en ne sachant absolument rien sur lui.

Haiken ne pouvait plus tenir en place et attaqua à son tour. Il frappa le Marina avec deux coups d'épées, avant de claquer ses doigts et d'ouvrir encore un peu plus les plaies de son adversaire. Il sautait derrière lui, le frappant d'un coup de pied dans le dos, le projetant sur le sol.

- Ah oui! J'oubliais tu ne fais confiance qu'à ce que tu vois? Hahaha! Ce qui rend les choses bien plus simples encore pour te tromper! Tu n'as visiblement rien compris mon pauvre Urio!

Faisant exploser son Cosmos, levant sa main gauche au ciel, Haiken s'apprêtait à faire s'abattre sur son adversaire la colère du Dragon des Mers. Urio était déjà à sa merci, mais il l'ignorait encore.

Dragon Explosion

Des milliers de dragons de Cosmos fonçaient sur le corps du Marina de Charybde, explosant au moindre contact avec son corps. L'attaque frappait de tous les angles, ne laissant pas un seul instant de répits à l'ancien Chevalier d'Or, qui se retrouvait submerger par de multiples explosions. Une fois l'assaut terminé, Haiken posait son épée sur son épaule et s'approchait de son adversaire, qui semblait peiner à se relever.

- Si tu avais ne serait-ce qu'enquêter un petit peu sur moi, tu saurais que ma relation avec Poséidon n'a jamais été pacifique. Cependant, nous partageons le même objectif, raison pour laquelle j'ai accepté de le servir. Il va sans dire qu'une fois cet objectif atteint, il n'y aura plus aucune raison pour que cela continue ainsi. Mais à ce moment là, ce sera entre Poséidon et moi, et personne n'aura le droit d'intervenir! Aussi, Urio, travailler dans l'ombre pour trahir Poséidon serait la même chose que trahir l'objectif qui me maintient en vie!

Il pointait son épée sur lui le dévisageant, tentant de comprendre s'il s'agissait d'un simple bluff de sa part. Haiken avait plutôt l'impression que c'est Charybde qui avait été bluffer.

- Dis-moi dis-tu réellement la vérité? C'est Menelaos qui t'a donné l'Écaille de Charybde dans l'espoir que tu retrouves un possible traître parmi nous? Et il ne t'a donné aucune information? Rien? J'ai l'impression que tu n'es qu'un simple pion dans cette histoire Urio! Voilà qui est bien triste pour un Chevalier d'Or tu ne crois pas?

Haiken n'avait pas prononcé ces mots pour le provoquer un peu plus, même si cela allait clairement être perçu de la sorte. Il tentait de comprendre ce qui avait poussé un tel homme à obéir aveuglement au Prêtre de Poséidon. Qui plus est, la recherche d'un traître dans un camp qui était le plus souvent de l'autre côté de la barricade, était assez sombre. Effectivement, il était difficile de croire à cette version.


-------------------



Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Lun 7 Avr - 23:27

Un cri des plus terrifiant se mit soudainement à sortir de nulle part lors de l'impact des vagues d'Hadès sur le dragon des mers. Un cri qui lui fit repensé à ce fameux gardien des enfers: le Béhémoth. Cette bête légendaire qu'il avait abattu avec le loup d'asgard, son ami et deux autres compagnons d'infortune pendant l'invasion des enfers. Sur ses gardes, prêt à voir surgir d'on ne sait ou une gigantesque créature, Charybde pu voir que Haiken en était l'investigateur. Il ressortait indemme de la confrontation avec la mort. il avait clairement évolué depuis leur denière rencontre et cela laisserait présagé des difficultées supplémentaires à ne pas prendre à la légère.

Sceptique des dires de son vis-à-vis, le dragon des mers expliqua qu'il trouvait tout cela étrange, et il avait raison. Etrange était le mot, ou alors absurdité pour être plus clair. L'Atlante devait donc soit continuer dans cette voie là soit en changer complétement. A vrai dire il ne savait trop par ou partir et de là commença l'offensive de son adversaire du moment. Il frappait fort et vite, utilisant sa fameuse épée et martelant encore à l'ancien saint qu'il n'avait rien comprit à la situation. Là encore, il n'avait pas tord. D'ailleurs qu'est ce qu'il fouttait là à se fouttre sur la tronche. A croire que tout ces enmerdes dans sa petite vie chevaleresque ne lui avait pas suffit, à croire que sa retraite ici avec Dagmar n'était que de la fumée. Pourquoi avait-il défier le général ? Oui, pourquoi...par manque d'adrénaline probablement.

Le regretterait-il ? Seul l'avenir le lui dirait de toute façon. La furie du dragon des mers s'abattait sur lui. Des dragons par dizaines, par centaines de milliers même, venaient de naître sous la puissance de ce cosmos surpuissant. Là, il fallait se l'avouer, Haiken n'était plus du tout le même homme qu'avant. Ils tombaient en trombe tout autour du nouveau marina et il avait beau tenter de se protéger avec un mur de cosmos, il n'y avait rien à faire tant la puissance y était démesurée. Les explosions jaillirent de partout. Urio disparaissait dans les nuages de poussières qui se formaient au fur et à mesure que les dragons de cosmos venaient s'exploser à son contact.

Etait-ce là sa fin ?...

En tout cas, il était bel et bien envoyait au tapis. Pas inconscient mais presque. Il se releva qu'à moitié tout de même presque par nature. Tenace comme toujours, ou bien fou de vouloir se mesurer à un tel homme ? C'était tout lui. Faire face toujours, encore et encore. Vouloir défier plus fort que lui, vouloir défier les dieux. Franchement pourquoi être tant entêté ? Haiken vint à sa rencontre et quand Charybde termina par se relever, il posa son épée de corail sur son épaule en questionnant encore. Menelaos était le point de départ de tout cela. Et à partir de là, il se souvint un peu mieux de leur rencontre. Il avait clairement émit l'idée qu'Atlantis pouvait être scindée en deux, qu'il y avait des traîtres à Poséidon et pas mal d'autres chose. Mais surtout cette phrase "serras-tu avec moi ?".

Bien. Il devait prendre une voie mais laquelle ?...la franchise peut-être. Comment allait réagir Haiken face à un revirement de situation à 360° ?

Je ne suis plus un chevalier d'or, Haiken. C'est comme ça ! Je n'ai plus rien à voir avec le sanctuaire depuis qu'Athéna s'est acharnée sur trois de ses plus valeureux chevaliers. Shion du Bélier, Dohko de la Balance et moi même. Je n'ai plus rien à lui devoir depuis le jour ou le chevalier d'or du scorpion a dû par obligation à me faire son supplice. De là devait être ma fin mais elle n'est pas venue. Et c'est là pendant cette longue traversée que Poséidon est venue me chercher et qu'il m'a dit ceci:

Citation :
Il n' est pas trop tard futur marina. Tu vis encore et tes pouvoirs vont m' aider à revenir dans un futur proche. Tu es l' héritier d' un pouvoir divin, ta destinée et celle des plus grand et comme tu as pu t' en rendre compte cela n' est pas une chose aisée...Charybde est en toi...sa vie est en toi...avant que ne se revelle à toi l' Olympe et ceux qui te suivent de très près.... insista t'il promptement.


Je le savais. Tu es un coriace toi. Donc comme je le disais juste avant, j' aurais besoin de toi et de tes pouvoirs pour pouvoir revenir plus tard. Mon domaine est à feu et à sang depuis quelques temps à cause de ce satané masque. Mon armée est en route pour reprendre le contrôle et même si elle n' est pas assez grande je suis sûr qu' elle fera ce qu' il faut pour éliminé ces sales vermines. Maintenant, je vais t' acheminé vers le sanctuaire sous-marin, là ou tu termineras ton repos...ton très long repos...avant de t' éveiller à Charybde et son pouvoir...nous nous reverrons un jour prochain, Urio.

ça te va maintenant ? Maintenant on a un combat à finir, alors ne mollit pas veux-tu ?

Son cosmos se libéra de nouveau. Le sol trembla une nouvelle fois. Il se fissura de-ci et de-là, puis Urio pointa Haiken de l'index. Comme un défi.

Montre moi comment tu es devenue si puissant...

Des feux follets jaillirent des fissures de ce sol abîmé. Ils se ruèrent sur leur victime en le collant de partout. Sur chaque partie du corps. Ils se conssumèrent aussi vite qu'ils s'étaient coller sur cette scale dorée. De l'eau sortit aux pieds de l'ex-saint et ne cessait d'augmenté au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient. De cette masse d'eau impromptu, des colonnes d'eau s'élevèrent vers le ciel avant de finir par se rabattre comme un tsunami le ferait.



Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Mer 9 Avr - 23:26

Plus les minutes passaient et plus les mots du Dragon des Mers semblaient résonner dans l'esprit du Marina de Charybde, remettant en cause tout ce qu'il avait pensé de sa nouvelle vie jusqu'à maintenant. Il était visiblement perdu, ahuri, et ce n'était pas seulement dû à l'attaque que Haiken lui avait fait subir il y a encore quelques secondes.

D'ailleurs, Urio s'ouvrait finalement, racontant à son adversaire sa rencontre avec Poséidon, les raisons de son départ de la Chevalerie. Haiken n'y voyait aucun mensonge ou tentative de tromperie de sa part. Était-il vraiment sincère? Impossible d'en être certain, mais c'était une sensation dont Haiken n'arrivait pas à se libérer.

Néanmoins et malgré tous ses doutes, Urio n'avait pas l'intention d'abandonner le combat. Même si les raisons semblaient s'estomper avec toutes ces révélations, l'envie d'en découdre ne s'évanouissait pas. Il en allait avant tout de l'honneur et de l'orgueil des deux combattants.

- ça te va maintenant ? Maintenant on a un combat à finir, alors ne mollit pas veux-tu ?

Haiken laissait apparaitre un large sourire sur son visage. L'idée de continuer le combat ne pouvait que lui plaire après tout. Heureusement que son adversaire partageait son envie de continuer, il aurait été déçu du contraire, sans aucun doute!

- Ça n'est jamais arrivé et ce ne sera pas aujourd'hui la première fois! Je t'attends Urio, éclatons-nous!

À peine avait-il finit de dire cette phrase que Urio concentrait déjà son Cosmos, libérant des feux follets sortant directement du sol. Profitant de cela, Urio fît jaillir de l'eau des fissures qu'il avait crée, formant alors des colonnes d'eau, s'abattant sur le Dragon des Mers tel un tsunami. Cependant, l'eau était l'élément des Marinas, Haiken y était déjà habitué. Ce n'était pas cela qui allait le mettre en difficulté. Se libérant de cette masse d'eau d'un bond, il rugissait une nouvelle fois, se jetant sur son adversaire. Ses yeux laissaient bien transparaître sa rage de combattre. Il frappa une nouvelle fois avec son épée, ouvrant quelques plaies supplémentaires, faisant claquer une nouvelle fois ses doigts, afin de les ouvrir encore plus profondément.

Haiken profitait alors de ce bref instant de douleur, pour apparaître juste devant Urio et concentrer son Cosmos dans son bras. Il allait attaquer avec son arcane la plus puissante à bout portant.

- Je me demande si tu seras capable de survivre à ça! On verra bien!

Haiken faisait alors apparaître à nouveau ses dragons de Cosmos, qui s'abattaient alors sur son adversaire alors que seulement quelques centimètres les séparaient. Projeté quelques mètres en arrière, Urio serait-il capable de se relever après cette attaque. Le Dragon des Mers ainsi l'espérait, il bouillait d'envie de continuer ce combat!


-------------------

Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Ven 11 Avr - 21:52

Un combat des chefs. Tel était cet instant désigné par les dieux régissants ce monde de mortels. Même eux devaient s'extasier devant ce moment mémorable, et ils devaient même être entrain de faire des paris. Pourquoi pas après tout ?... Pourquoi avoir mit Urio devant Haiken ? Que signifirait cette victoire pour l'un comme pour l'autre ? Oui qu'est ce que cela voudrait dire....

Une fois encore, Charybde se fit malmené. La même attaque que précédemment et il se fit débordé de tous les bords. Haiken était vraiment un adversaire de taille et il le prouvait très fortement encore à ce moment précis. Pour autant son cosmos doré ne cessait de croître, de plus en plus, il ne cessait de gagner en vitalité. Mais serait-ce suffisant ? ça seul l'avenir nous le dira...il faisait face à la horde de dragons cosmiques avant de devoir plier sous la puissance inimaginable qu'Haiken dégageait. Il avait envie de prendre sa revanche et cela se voyait de plus en plus. Mais quoi de plus normale en fait !?

Erion ne pouvait plus et abdiqua sur le moment. L'attaque des dragons envoya Charybde dans les entrailles de la terre. De mètres en mètres, il embrassa la roche avant que cela ne s'arrête sous une bonne dizaines de mètres. Invisible aux yeux du dragon des mers. Ce dernier devant même se dire qu'il venait de gagner sur cet ancien saint d'or....mais en fait non, pas encore car son coeur battait encore faiblement. Et seul certaines visions d'être très chers le fit se redresser. Encore là, à ce moment important, qu'il décida de relever la tête. Après tout c'était un combat d'honneur.

Hhhaaiikkeennn....ppffffff...tttuuu vveerrrrraaas bbiiiienn eut-il du mal à dire sous la douleur latente.

Le loup d'Asgard, Freyja son épouse, Dagmar leur fille, Yaku la petite licorne tant de visages qui défilaient dans sa tête. Tous étaient là pour le remettre en selle afin qu'il montre ce qu'il est, et ce qu'il peut faire. Une explosion du sous-sol fit valdingué la roche sur les hauteurs. Le cosmos de Charybde se déploya de nouveau et une sensation étrange comme-ci Athéna et même Poséidon le traverser de part en part. Vraiment une sensation qu'il ne connaissait pas du tout. Pas de cette intensité là en tout cas. Une chaleur intense, mais qui laissait sous-entendre une sorte de combat interne.

Il réapparut aux yeux du général de Poséidon. Prêt à en terminé avec ce combat qui ne rimer presque à rien, hormis le sentiment d'être supérieur pour le vainqueur.

Terminons en, Haiken !

Ses yeux devinrent d'un noir intense. Le regard métamorphosé, l'index pointait sur la cible, Erion déchaîna sa fureur sur le dragon des mers. Une aura bleuté et assez danseuse même s'avança au plus prêt de la bête afin de la visualiser et de la mettre en confiance. Les fameuses vagues d'Hadès, démiltupliées, étaient là pour le torturait un temps soit peu et elles ne s'en priveraient pas. Voilà c'était le moment ou il fallait en finir et ceux le plus vite possible. C'était le dernier instant pour l'un ou pour l'autre, alors lequel des deux resterait en vie ? Ou alors qu'il évènement extérieur ferait qu'aucun de ces deux hommes n'allaient mourir à ce moment précis ?

Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Lun 14 Avr - 21:11

Le résultat de l'attaque avait été encore plus impressionnant que prévue. Haiken n'aurait jamais pensé envoyé son adversaire six pieds sous terre, littéralement! La puissance déployée par le Dragon des Mers étaient réellement stupéfiante, même pour lui. Car après tout, le Marina n'envisageait pas un combat à mort. La seule chose qu'il voulait était empêcher Urio de partir sans révéler son secret. Chose déjà faite d'ailleurs, mais le combat ne cessait pas pour autant. L'orgueil! C'est ce qui les faisait continuer le combat. Haiken s'approchait de la cratère formée par son attaque, pensant à la destruction évitable qu'il avait causé.

"J'y suis peut-être allé un peu trop fort!" - pensait-il.

Mais finalement, il dû se rendre à l'évidence que malgré la puissance de son assaut, cela n'était pas encore suffisant. Urio réapparaissait devant lui. En très mauvais état certes, mais décidé à continuer ce combat. Le Général du Dragon des Mers avait le sentiment que ce combat ne se terminerait que lorsque l'un d'entre eux serait incapable de se relever.

- Terminons en, Haiken !

Le sourire au lèvres, excité par la ténacité de son adversaire, Haiken voyait l'ancien Chevalier d'Or faire appel à l'un de ses techniques préférées. Les Vagues d'Hadès se destinaient à "capturer" l'âme du Marina et l'envoyer au Royaume des Morts. Mais, il allait sans dire que Haiken n'allait certainement pas laisser une chose pareille se produire. Il ne voulait pas aller jusque là, mais un petit tour dans son antre lui permettrait très probablement de détruire la résistance de son adversaire.

Haiken forma un triangle avec ses doigts et, lui et son adversaire, se retrouvaient alors entouré par une atmosphère obscure, rempli d'épaves détruites par la colère de Poséidon. Les Âmes entouraient déjà le corps d'Urio, tandis que le Dragon des Mers se servaient d'elles pour se libérer de l'attaque de son adversaire. Le point d'orgue de son "show" ne tarderait plus. Tandis que les âmes se chargeraient de retenir Urio pendant un instant, le Général Marina pourrait invoquer sa plus puissante attaque. Le gong retentissait déjà!

"Come to me creature of the deep ground sea
To deafen with your scream my enemy"


Un rugissement bestiale se faisait alors entendre, laissant présager l'apparition d'une créature énorme et monstrueuse.

"Oh divine creature, master of the dark ocean
Answer to the calling of the servitor of Poseidon"


Une deuxième rugissement, encore plus puissant et impressionnant que le premier. Les âmes tournoyaient autour du corps de Urio à une vitesse encore plus vertigineuse, l'attaquant mentalement à chaque contact. Ce dernier n'avait pas la moindre opportunité d'avancer jusqu'à Haiken pour l'empêcher de terminer son invocation.

"Claim your will in this cursed place
And show no mercy in this quivering chase"


Le champ électromagnétique du Triangle des Bermudes devint soudainement plus dense, plus violent, frappant le corps de Charybde, l'immobilisant complètement. Les âmes quittaient alors leur victime et commençaient à s'agrouper autour du Général du Dragon des Mers. Impassible, il continuait.

"From the souls of haunted murderers and assassin’s
Transform in redoubtable power their worst sins"


Les âmes criaient de douleurs à l'entente de cette phrase. Elles commençaient à être aspirées par une puissance invisible. Haiken ouvrait alors les bras, appelant à lui la créature, maître des tréfonds des océans.

"The dark symphony of dead you will sing
Come and prove us your strength Sea Dragon King"


Un énorme dragon sortait alors du sol, rugissant avec une violence effroyable. Ses yeux rouges regardaient le pauvre Marina, paralysé, à sa merci. Il ouvrit alors la gueule, tandis que Haiken levait les bras au ciel. Aspirant les âmes, formant une énorme sphère d'énergie cosmique. Une puissance démentielle, pouvant ravager un paysage à des kilomètres à la ronde. Mais ici, dans le Triangle des Bermudes, seul Urio courrait un grand danger!

- Sins!

Baissant les bras, la bête envoyait toute l'énergie destructrice emmagasiné par les pêchés des âmes, provoquant une explosion ravageuse et imparable. Haiken était certain que le combat se terminait ainsi, avec sa plus puissante attaque! Il espérait simplement que Urio soit assez fort pour survivre à cela!


------------------

Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Jeu 17 Avr - 22:22

C'était chose faite ! Le marina de Charybde s'était bien demandé pourquoi le dragon des mers n'avait pas encore utilisé sa fameuse technique: le triangle des Bermudes. Là il eut sa réponse. De la stratégie à l'état pure car Haiken était de ceux qui apprenait de ses défaites, il n'avait pas oublié leur dernière rencontre et durant leur échange il avait clairement dit qu'il aurait sa revanche. Peut-être aujourd'hui alors...

Vu l'état dans lequel il était, Erion n'aurait guère le choix. Se laissait happer dans cette dimension damnée bien que bien différent par différents points. Certes c'était un endroit de désolation mais pas aussi obscure que l'endroit ou étaient envoyer les âmes défuntes. Prit à parti dés le départ par ces âmes cauchemardesques, l'ancien saint d'Athéna tenta de se défendre aussi bien que peux se faire. D'explosions de cosmos de-ci de-là etc...mais aucunes de ses tentatives n'arrêta ces maudites sangsues. Celui qui détenait l'épée de la balance se mit à faire des incantations rapidement et à ce moment précis l'Atlante se savait e grand danger. Un poux de plus en plus faible, quelques gouttes de sueur sur le front, il avait beau chercher une issue, il n'y en avait aucune.

Et c'est là qu'un rugissement puissant sortit de nulle part. Les yeux aussi gros que des balles de laines, Charybde ferma les yeux tentant de se concentrer au mieux. Il réarma son cosmos de plus belle. Il ne cessait de croître pour faire savoir que la mort ne serait pas pour maintenant. Une ultime intimidation dans ce moment de châtiment divin à l'égard de Haiken ? Un second rugissement bien plus fort que le précédent pouvait vous faire ressentir que votre sang se figer au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient alors que les âmes des marins tourmentées lui donner l'envie de vomir.

L'énergie électromagnétique du triangle des Bermudes ne cessait d'augmenté lui aussi. Il devint de plus en plus dense, de plus en plus fort frappant désormais sa cible. La puissance était telle que certaines parties non protégées par sa scale brûlaient instantanément. Dans un hurlement profond et intense, Erion douillait de plus en plus. Le supplice était tel que celui de son ancien frère d'arme lui paressait avoir été une promenade de santé. Mais. Car oui, il y a toujours un mais avec cette tête brûlée. Il ne se laisserait pas abattre sans riposté.

Enfin un peu de soulagement. Ces maudites âmes le laissèrent pour repartir vers leur maître. Une autre incantation. Les âmes hurlaient des cris stridents avant de disparaître sous une posture inhabituelle du dragon des mers. La terre trembla de part en part, laissant le sol s'éventré de plus en plus. Un puissant rugissement, puis la bête se montra enfin. Un dragon. Un énorme dragon qui ne cessait de dévisager le traître tant désigné par ses congénères....puis vint enfin la délivrance de la puissance destructrice de l'arcane meurtrière du général.

Une onde cosmique balaya tout sur son passage avant qu'une explosion digne d'une explosion nucléaire avec sa grande sphère sur le haut ne désintégra le champ de bataille sur plusieurs kilomètres à la ronde. Haiken avait réussit ? Le nuage de poussière était si dense qu'il était impensable de voir quoi que se soit et comme l'énergie d'Erion avait complètement disparu de la surface il était impossible pour Haiken de voir ce qu'il était advenu. Lieu de désolation total maintenant, le triangle des Bermudes pensait ses blessures.

Le temps s'écoulait lentement...dans ce sol martelait de partout l'eau se trouver un chemin pour en ressortir sous une vague de violence tandis qu'a cet instant T, Haiken se retrouva nez-à-nez avec des âmes damnées. Il ne du guère mettre plus de quelques secondes pour comprendre que sa terrifiante attaque ne l'avait pas achevé. Ce tsunami déversa sa fureur sur le damné pendant que des explosions par dizaines explosaient à son visage.

Le fauteur de trouble se montra donc de nouveau entouré de son cosmos. Il descendit de ce ciel avant de se retrouver de nouveau face à son adversaire. Fatigué mais pas encore sans ressource physique, il restait de marbre face à cet homme qui était comme son égal. Des regards à la place des mots...le silence était de mise....



Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Ven 18 Avr - 13:13

L'attaque avait frapper son adversaire de la manière la plus destructrice possible. Haiken avait usé de tout son Cosmos pour invoquer le Roi des Dragon des Mers et l'utiliser pour abattre son adversaire. Il ne restait plus que destruction et désolation dans ce lieux déjà bien sombre par nature. Urio avait-il succombé aux coups de son adversaire?

Haiken avait du mal à y croire. Même si l'attaque était dévastatrice, cet homme jouait avec la mort, impossible pour lui donc de mourir aussi facilement. Et pourtant, il n'y avait plus une seule trace de son corps, ni même de son Cosmos. Et malgré cela, le Marina restait tout de même sur ses gardes, attendant la contre-attaque de son adversaire à tout moment.

Et il ne s'était pas trompé. Sans savoir d'où provenait exactement l'attaque, une nouvelle fois le Cosmos d'Urio créait un tsunami, allant s'abattre sur le Dragon des Mers avec violence. Cependant, Haiken avait déjà vu cette attaque une fois, elle ne pourrait pas marcher indéfiniment, pas avec lui, il n'était pas ce genre de combattants aussi faibles. Concentrant son Cosmos, il provoqua une explosion au sein de même de la déferlante. Les dragons de Cosmos traversaient alors la paroi d'eau pour aller à l'encontre du Marina de Charybde.

Dragon Explosion

Car oui, son Cosmos avait trahi sa position. Rien n’échappait à Haiken à l'intérieur de son antre et l'émanation du Cosmos de l'ancien Chevalier d'Or du Cancer avait plus que suffisant pour déterminer sa position. Les dragons de Cosmos fusaient en direction de leur proie, explosant au contact de son corps, ne lui laissant pas un seul instant de répit.

Alors que l'attaque faisait son oeuvre, Haiken se téléporta derrière son adversaire, épée de corail en main. À bout portant, il ne laisserait aucune chance à son adversaire de pouvoir esquiver, c'était bien trop tard pour lui, même étant l'homme le plus rapide sur Terre.

- C'est terminé!

Haiken planta alors son épée dans l'abdomen du Marina de Charybde, qui se retrouvait transpercer par la lame pointue de l'arme offerte par Poséidon au Dragon des Mers. Au contact de la lame, les autres plaies s'ouvraient de plus belle. La dimension s'évanouissait alors, laissant le paysage du Sanctuaire Sous-Marina apparaître une nouvelle fois à leurs yeux. Le combat était-il réellement terminé? Urio aurait-il encore les forces nécessaires pour continuer?



-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Ven 18 Avr - 21:20

Le choc final...

Haiken était un combattant hors-pair et il le prouvait une fois de plus à ce moment précis. Supérieur à cet ancienne légende du sanctuaire d'Athéna, il contre-attaqua au bon moment pour porter le coup de grâce à son adversaire. Au milieu de cette déferlante, le cosmos du général des dragons des mers explosa de nouveau et ses dragons s'en allèrent pour une chasse royale. Rugissants de plus belle, ils foncèrent tête baissés alors que pendant ce temps, le général se téléporta pour donner le coup final. La fameuse corail sword en action, il transperça l'abdomen de sa victime et tout s'arrêta d'un coup. Le triangle des Bermudes s'évanouissait pour ainsi revenir au niveau du premier pilier sous-marin.

Un regard, un léger cri de douleur à l'égard de son assaillant. Erion venait de perdre mais quoi de plus normal au vu de ce qu'il avait juste montré lors de ce combat. Le dragon des mers avait eu sa revanche et venait de remettre les compteurs à zéro. Les yeux de l'atlante se fermèrent lentement, puis son corps retomba sur le sol en laissant son sang sur cette terre pour la première fois. Son pouls était fébrile mais il restait stable. Il sombra dans une sorte inconscience avant qu'une petite fille ne pointe le bout de son nez. Elle courait rapidement vers cet endroit ou avait eu lieu un duel. Enfin elle arriva.

Dagmar, la fille de deux légendes...

Elle criait, elle pleurait en allant vers ce corps inerte. Elle se jeta au sol en tapant au niveau du corps et hurlait sans cesse:

Ne meurs pas... ne meurs pas...URIO !!!!

Triste. En colère, elle se releva en regardant celui qui avait oser faire cela.

Toi, qui es-tu? Sûre d'elle C'est toi le responsable de ça ? Alors prépare toi à me combattre.

Quelques minutes s'écoulèrent dans un silence profond. En pouvait ressentir une énorme tension entre la petite fille et le général. Mais ce n'était sans compter sur le réveil de Charybde.

Ddaaggmmaarrr....nnee ffaaiiss ppaass...çççaa...

Il était vivant. Bien amoché mais vivant. Elle descendit de sa position d'attaque pour se rendre à son niveau. Elle s'abaissa et lui dit:

Tu m'avais fais une promesse Urio. Tu dois la tenir, tu dois rester à mes côtés.

Ses yeux parlaient à la place de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   Dim 20 Avr - 13:15

Victoire de Haiken

Vous pouvez demandez vos points de récompenses. N'oubliez pas que vous récupérer 1/3 de vos stats dès maintenant, puis 1/3 toutes les deux semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Urio Vs Haiken] Qui est vraiment le traître tant désigné ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Champs de Coraux-