RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Prévention et sécurité [avril 1755]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Prévention et sécurité [avril 1755]   Dim 27 Avr - 16:20

 Temple du Bélier

Arrivant non loin de l'entrée, je m'arrête et me concentre à nouveau afin de vérifier que je ne me suis pas trompé. Peu éloignés de moi, deux silhouettes sont visibles. Bien que je ne puisse pas entendre ce qu'elles disent, je reconnais Kyros du Cygne mais qui peu donc être la personne avec lui? Si aucun combat n'est survenu, elle ne doit pas être une menace à moins que Kyros prône la prudence envers elle. Ou alors il doit la connaître!! Enfin bref, je ne suis pas là pour ça!!

Le danger est imminent et je dois absolument trouver Celsius. Mais je ne le vois pas malgré sa présence perceptible. Ou alors je dois faire une erreur. Le mieux est encore d'attendre ici, je verrais bien si je me suis trompé ou non. Dans l'autre cas, je poursuivrais mes recherches.

Attendant, je repense à ce qui a été dit dans le premier temple. Urio est encore en vie mais serait apparemment dans un autre camp!! Je connais Urio et j'ai tout autant du mal à croire que ce soit vrai. C'est un Saint d'Athéna alors quelle raison l'aurait poussé à retourner sa veste? Je le croirais vraiment quand je l'aurais face à moi et j'espère qu'il aura des raisons valables!! En plus de cela,  Dohko de la Balance est porté disparut tout comme Marcus qui était notre Général. En faisant le compte, nous ne sommes beaucoup de Saints restant et il faudra que la chance et Athéna veille sur nous quand l'ennemi viendra. Sinon, je n'ose imaginer ce qu'il adviendra du Sanctuaire et de nous!!

Sans compter que le message de Shion n'est guère rassurant. Décidément les chevaliers Noirs ne reculent devant rien et personne ne semble être en mesure de les arrêter. Quand je pense que mon armure a aidé pour forger les leurs!! Je suis vraiment bien tombé!! Mais si ça se trouve, cela sera une occasion d'en savoir plus sur son histoire. Et ils doivent bien avoir une raison d'attaquer précisément le Sanctuaire. On attaque pas comme ça ou alors rien que pour voir le sang couler et assouvir leurs puissances. C'est possible aussi mais je ne le saurais que quand ça commencera!!


Secouant la tête quelques secondes, je me remets les idées en place. Ce n'est pas le moment de penser à plusieurs choses et de perdre le fil. Autant se concentrer sur le plus important et pressant. Pour ce qui est de la jeune femme... Oui Shion en a parlé il y a à peine quelques minutes. Ce doit être l'Ase et si elle bien venu pour se plaindre, Kyros n'en a pas encore fini. Tout de même qui va bien nous tomber dessus? Les Ases et les Marinas ou les chevaliers Noirs? Quoique si elle s'est déplacée, une trêve doit être bien possible!! Mais pour l'instant, je dois porter le message à Celsius!!
Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Sam 3 Mai - 7:40

:: Les Raisons du Coeur :.

Celsius fit disparaître ses bandages sous l'épaisseur de son manteau noir. Le Sanctuaire avait eu la bonne idée de leur fournir une tenue passe-partout pour tout déplacement effectué en son nom. Les siennes, généralement courtes et légères, n'auraient pu que laisser ses blessures en évidence. Ce qu'il voulait à tout prix éviter, de même que les questions indiscrètes qu'elles ne manqueraient pas de soulever. S'il pouvait ne croiser personne jusqu'à ce qu'il ait quitté le domaine sacré, ce n'aurait pas été pour lui déplaire – même si ce ne serait pas vraiment le cas étant donné qu'il avait lui-même planifié un dernier au revoir. Fermant jusqu'au dernier bouton de son imperméable, il avait réprimé une grimace en chargeant son armure sur ses épaules.

Si – par chance ! - ses lanières de cuir n'étaient en contact direct avec aucune lésion, la traction qu'elle exerçait sur sa peau n'avait pas été sans réveiller quelques maux. Si la transporter ne présentait pas plus de problèmes que d'ordinaire lié au poids, les nombreuses estafilades qu'il n'avait pas eu le temps de soigner était une tout autre paire de manches. Mais il n'avait pas la latitude de les laisser cicatriser, pas plus qu'il n'avait celle de régulariser son départ pour les terres subaquatiques auprès des hautes autorités. Il n'était de toute façon pas dit qu'on le lui accorde, surtout à la lumière de ce qu'ils avaient enduré au Mexique – lui-même n'en connaissait pas l'intégralité.

Il était tombé avant de connaître le fin mot de l'histoire, et c'était bien tout ce qui le pousserait à s'attarder plutôt que de filer comme le vent – comme il aurait tant aimé pouvoir le faire. Mais son état le lui interdisait formellement, l'impression d'être sur le point de tomber en morceaux à chaque pas ne faisant que l'en dissuader un peu plus. S'il y avait quoi que ce soit à savoir sur les Marinas dont il ne soit pas déjà au courant, le moment était on ne peut plus opportun pour lui de l'apprendre. À condition bien sûr que ses compagnons d'infortune consentent à éclairer sa lanterne une fois avisés de ce qu'il s'apprêtait à faire. La liberté qu'il se tenait sur le point de prendre était somme toute d'une rare insubordination.

Bien que ses capacités de perception ne soient pas au beau fixe, il n'avait pas besoin de plus pour sentir que les cosmos grouillaient au Sanctuaire. Quoi d'étonnant à cela, se sachant sur le pied de guerre... Une telle cohue n'arrangeait cependant pas ses affaires, et il fallait bien cela pour le faire se résoudre à ne partir qu'une fois dissimulé par les ténèbres. Quand la nuit serait sise sur le paysage athénien, il n'aurait qu'à se faufiler dans ses entrailles de jais pour que nul ne remarque son départ. Avoir à ourdir une telle machination pour échapper à la vigilance des siens le désolait, mais il avait des raisons de le faire et rien n'aurait pu l'en faire dévier. Égoïste ou pas, c'était le choix qu'il avait fait. Advienne que pourrait.

La descente des Douze Maisons s'était faite sans encombres. N'avoir croisé la route d'aucun de ses confrères sur le chemin y avait assurément aidé. Rares devaient être ceux à pouvoir rester en place alors que tout autour d'eux était en ébullition, préparant le Sanctuaire à se défendre une fois encore contre l'ombre d'une menace grandissante. Cela l'arrangeait ; s'ils étaient chez eux, il n'en avait rien su. Profitant de ce qu'il devait de toute façon passer par leurs demeures respectives il avait laissé un message à l'intention de ceux qu'il voulait revoir une dernière fois. Que cela se fasse ou non ne dépendrait que d'eux. Ses longues mèches vermeilles cinglant son visage au gré du vent, il arriva au bas des marches au crépuscule, comme il l'avait prédit.

Celsius estima que sa chance l'avait quitté quand il vit une silhouette se dresser en travers de son chemin. S'il avait réussi à esquiver sans être vu les groupuscules qui s'étaient formés ça et là – et discutaient sans doute activement Black Saints et tout le tremblement -, il s'en fallut de peu qu'il ne croie avoir foncé volontairement sur celui qui lui barrait la route. Familière lui était la silhouette du Chevalier en question, chose suffisamment rare pour être mentionnée tant il se mêlait rarement aux autres. La raison en était tout bonnement que celui-ci était là depuis bien avant lui, et encore pour longtemps. Une énigme au sein-même de la chevalerie, compte tenu de son rôle plus que singulier.

Mattheus, c'est ça? s'enquit-il sans vraiment douter de la réponse.
Non, il n'avait aucune raison d'en douter, d'autant plus que l'Armure des Poissons le lui confirmait. Bien que confinée dans sa boite, celle-ci avait émis une étrange pulsation à son approche. Non pas de celles qui la faisaient vibrer au diapason chaque fois qu'elle approchait de ses consoeurs, mais quelque chose de plus intime et personnel qu'une « simple » synergie. Comme un lien au-delà du temps. Détail sur lequel il aurait pu se pencher plus avant – ne fut-ce qu'au nom de sa Cloth – si cela lui avait été possible, mais ce n'était pas le cas. Et ne le serait probablement pas avant un moment, si ça l'était un jour.
Laisse-moi passer. Je suis pressé.
Bien que d'un calme irréprochable, le ton était d'une froideur à la hauteur de sa réputation, qui elle-même se voulait digne de celle, habituelle, des Gold Saints des Poissons. S'il devait bien admettre que se familiariser avec certains de ses homologues avait fissuré sa prison de glace et avec elle son masque d'indolence, il voulait – devait - rester pour les autres l'être solitaire et renfermé qu'il avait toujours été. Cela ne changerait pas, jamais. Pour le bien de tous. Nombre de contusions parmi celles qui zébraient son corps le lançaient affreusement, mais, caché sous le noir tissu de son habit, son air impassible n'en trahissait rien. À la rigueur aurait-on pu lui trouver le teint plus pâle que de coutume, mais c'était hors de portée d'une personne qui le voyait pour la première fois... Et la dernière s'il le fallait.

Si seulement ça pouvait être aussi facile.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Sam 3 Mai - 10:15

Patientant toujours et observant les environs, je me demande si je ne l'aurais pas raté. Il aurait très bien pu passer par un autre endroit tandis que je suis ici. Pourtant je sens encore son énergie, signe qu'il est au sein du Domaine sacré. Donc il ne devrait pas tarder. Tout ce qu'il faut, c'est faire preuve de patience. Il va bien finir par montrer le bout de son nez et je dois lui porter le message!!

Les secondes, les minutes passent!! Je ne sais plus depuis combien de temps je suis arrivé mais tout à coup mon armure se met à raisonner et j'en connait la raison. Devant moi, au loin, une silhouette arrive vers moi. Je ne parviens pas encore à le distinguer physiquement mais son aura ne ment pas. C'est bien la personne que je recherche.
Habillé d'un manteau noir, le Saint à l'armure des Poissons s'arrête devant moi et me reconnait. Je ne m'en offusque pas, il est vrai que l'on ne se cottoie pas souvent et c'est même l'une des rares fois où je suis seul avec le Saint à la chevelure vermeille, qui est plutôt bel homme ma foi!!

Depuis le temps que je suis au sanctuaire, j'ai entendu des tas d'histoires et je me souviens que récemment, j'ai entendu qu'il avait une sorte de maladie. De ce fait, il préférait éviter le contact avec les autres!!

En effet Celsius!!

Tout en lui répondant, j'entends mon armure répondre aux vibrations des Poissons. Mais celles-ci ne sont pas comme des sœurs d'armes... C'est autre chose!! Quelque chose de plus fort, de plus puissant!! Comme...
En pensant à cela, un sourire se forme sur les lèvres tandis que je caresse mon armure. Je comprends ce qu'elle ressent. Si proche et pourtant si éloignée!!

Ce moment sentimental est coupé par Celsius me demandant de le laisser passer, ajoutant qu'il était pressé. Cela tombe bien, ça ne prendra pas longtemps!! Mais pour qu'il le dise avec un tel calme, ce doit être important!! Soit c'est d'ordre personnel, soit c'est pour la sécurité du Sanctuaire. Dans les deux cas, il devra être prudent. Sans compter que le Domaine va s'en retrouver affaibli!! Reprenant un air neutre, je lui réponds.

Ça sera rapide!! En vu du danger qui court sur le Sanctuaire, le Grand Pope Shion souhaiterait que tu assures les défenses de l'entrée à l'aide de tes roses et de leurs pouvoirs particuliers.
Désires-tu que je prévienne le Grand Pope de ton absence? En tout les cas, où que tu ailles, sois prudent et reviens-nous en vie!! Si jamais tu as besoin d'aide, envois un message!!
Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Lun 5 Mai - 6:51

:: Les Raisons du Coeur :.

La subtile résonance n'était semble-t-il pas passée inaperçue pour son vis-à-vis non plus, à en juger par le sourire qui s'était dessiné sur son visage. L'absence totale de surprise dans son expression laissait cependant à penser qu'il en savait un peu plus long que lui sur l'origine de ce phénomène. Le Saint des Poissons se garda bien de manifester son intérêt. Si intrigué soit-il, la dernière chose qu'il souhaitait était d'engager une conversation qui n'avait pas lieu d'être à cet instant précis. Le temps était peut-être compté, les palabres devraient attendre. Il avait d'autres priorités qui, elles, ne le pouvaient. Car c'était de leur vie que l'on parlait ici.

Circonspect, Celsius maintint son observation sans mot dire. Le bon côté à être aussi taciturne qu'il l'avait toujours été – plus de force que de gré -, c'était qu'on apprenait à regarder les autres parler et à en tirer les bonnes déductions. C'était l'un des nombreux points grâce de son quotidien grâce auquel son esprit s'était affûté. La seule heureuse contrepartie qu'il puisse trouver à ce passé ingrat qui avait bien failli avoir raison de lui. Sans qu'il puisse réellement se l'expliquer, son interlocuteur semblait être en perpétuel décalage avec l'environnement dans lequel il évoluait, comme s'il ne parvenait pas à s'y adapter – ou l'inverse. Étrange. Et suspect.

Toujours était-il qu'il ne posait ni ne se posait des questions, du moins en apparence. Il était probable qu'il prenne sa brusquerie pour une simple conséquence de sa nature profonde, et il n'aurait eu entièrement tort. C'était dans l'urgence que celle-ci ressortait plus que jamais. Toutefois, pour ne savoir de lui que ce qu'on lui en avait raconté - c'est-à-dire pas grand chose - il ne pouvait se douter des aspects de celle-ci qui gouvernaient actuellement ses agissements à la force de ce coeur que l'on croyait éteint. Le Chevalier des Fleurs baissa la tête et fit en une fraction de seconde l'inventaire des réponses susceptibles de lui ouvrir la voie. Il n'en trouva aucune.
Ça ne va pas être possible.
Son rythme cardiaque s'était accéléré d'un rien, pas assez pour que quelqu'un d'autre que lui s'aperçoive de quoi que ce soit, mais il lui parut résonner dans son crâne comme un roulement de tonnerre retentit au loin. Se convaincre que c'était lui qui se rendait nerveux inutilement ne lui était pas facile, mais au moins réussit-il à rester parfaitement impassible pour n'éveiller pas plus de soupçons – car il y en aurait, il ne pouvait s'ôter cette idée de la tête. Mais il fallait que ceux-ci soient dormants et ne s'éveillent que quand il serait déjà loin. Trop loin que pour qu'on le rattrape avant qu'il n'ait fait ce qu'il avait à faire. Ses yeux quittèrent le sol auquel ils étaient rivés pour dévisager celui qui, bien malgré lui, lui faisait barrage de son corps.

Le chevalier à l'armure inconnue ne s'était en tout cas pas formalisé de son attitude envers lui. Bon point pour lui. Si le Roi des Ronces se moquait éperdument que l'on prenne mal sa façon d'aborder les gens, ce n'était ni le moment ni l'endroit de créer une esclandre. Le moindre signe d'animosité aurait été prétexte à le neutraliser pour continuer sa route avant qu'il ait eu la possibilité de se montrer hostile. Le visiteur du futur n'était pas un mauvais bougre, et le Roi des Ronces s'en serait presque voulu de devoir l'éconduire de façon aussi cavalière sans même lui en donner l'ombre d'une explication. Il ne pouvait pas. Pas à lui, ni à personne.
On m'attend ailleurs. Je ne dois pas être en retard.
Oh non, il ne devait pas. Même s'il l'était déjà. Il pouvait le sentir. Pour s'insinuer sous sa peau comme autant d'aiguilles chauffées à blanc, l'empressement qu'il ressentait n'était pas le sien – pas que le sien, corrigea-t-il. Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui que Shion désigne, et précisément aujourd'hui ? À plus forte raison qu'il était censé être alité pour se remettre de ses blessures. Et si c'était une souffrance bien moins subtile et retorse que les aiguilles susdites, le Gold Saint n'en pâtissait pas moins. Étant donné que nul n'avait eu de nouvelles de son état – Grand Pope y compris – depuis son retour, il ne voyait qu'une seule explication plausible ; celui-ci devait se douter de quelque chose.

L'avait-il lu dans les astres ? Était-ce sa manière de l'en dissuader, de lui faire comprendre que s'il allait jusqu'au bout il n'y aurait pas de retour possible ? Trop tard pour se le demander. Bien trop tard, si regrettable que ce soit. Toujours était-il que cet ordre lancé à son égard le mettait en fâcheuse posture. Il n'avait aucune excuse à fournir qui puisse légitimement l'y soustraire. Prétexter un ordre direct n'était, de fait, pas non plus une possibilité. Pourvu qu'il se fourvoie, mais cela lui semblait peu probable, Shion aurait voulu lui faire obstacle qu'il ne s'y serait pas mieux pris. Qu'à cela ne tienne. Le mieux à faire pour n'avoir pas à s'en expliquer était encore de ne pas laisser la question venir sur le tapis. Il s'avança d'un pas, faisant mine de dépasser Mattheus.
Ne préviens personne. Je n'ai pas besoin qu'on m'aide.
Je fais au plus vite, faillit-il ajouter, mais l'aspect mensonger de la chose le lui interdit. S'exprimer tout en marchant n'était pas la meilleure chose à faire dans son état, il fallait bien l'avouer ; les douleurs abdominales que cela réveillait lui firent souffrir le martyre. Quelle ironie après tant d'aplomb... Même si sa mâchoire se congestionna après avoir eu le malheur de proférer ces quelques mots, il s'efforça de ne pas ployer. Il en était parfaitement hors de question. Il n'avait pas fait tout ce chemin, tous ces préparatifs pour s'effondrer ici sans avoir rien pu faire. Soudain, un éclair lucide de sa conscience amoindrie fit rejaillir de sa mémoire l'image de Satine, lui donnant la force de se redresser avant d'avoir pu choir. S'il faisait ça, c'était pour elle. Revenir en vie, avait-il dit ? Encore faudrait-il pour cela qu'il soit certain de ne pas partir pour un voyage sans retour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Lun 5 Mai - 16:11

Lui ayant fait part du message, j'attends maintenant sa réponse. Bien que je ne le connaisse pas vraiment et que se soit la véritable première fois que nous nous parlons, je pense qu'il me répondra par la positive. Après tout, nous sommes des chevaliers et veiller à la sécurité du Sanctuaire fait partie de nos priorités. De plus ce n'est pas comme si je lui demandais de rester longtemps!! seulement de parsemer l'entrée de ses fleurs pour augmenter la défense. Donc c'est absolument certain du sens dans lequel ira sa réponse que je commence à incliner la tête... qui s'arrête brusquement au son des trois derniers mots!!

Quoi??

Ca peut paraître idiot mais c'est le seul mot qui m'est venu à l'esprit. Et tandis que je le fixe, la bouche ouverte et le regard éberlué, tout s'embrouille dans mon esprit mais une pensée reste. On est mal et je vais sûrement en prendre pour un grade quand Shion apprendra cela!! De plus sans les roses, le Sanctuaire est encore plus affaibli et l'ennemi n'aura aucun mal à arriver jusqu'au premier temple!! J'espère au moins qu'il est conscient qu'il me...Non nous met dans un sacré pétrin!!


Tentant de garder mon calme et de chercher une solution qui pourrait pallier ce manque et surtout comment l'annoncer à Shion, je m'apprête à lui demander une explication quand il me prend de vitesse. Lui, qui avait les yeux posés sur le sol, comme si son esprit était ailleurs, se redresse et me fixe pour me dire qu'on l'attend ailleurs et qu'il ne doit pas être en retard!!

Alors là plus aucun doute possible. Ce que je pensais se confirme. Il a une affaire importante à régler. Et si il y va seul, c'est qu'il n'a prévenu personne. Ce doit être personnel pour en arriver là. Mais même si c'est le cas, on peut l'aider sauf qu'il a l'air de vouloir s'en occuper lui-même!! Ce qui ne présage rien de bon!! Ni pour nous, ni pour lui. Surtout pour lui dans ce cas!!
A ce moment-là, Shion et la mission qu'il m'avait confiée passe au second plan dans mon esprit. Bien qu'il ne va pas vouloir, je ne peux pas le laisser aller seul même si j'ignore ce qu'il va faire!! J'ai l'impression que c'est trop dangereux.

Je me prépare à lui dire quand il s'avance. M'arrêtant instinctivement, je le vois près de moi. A deux doigts de me dépasser quand ses mots résonnent à mes oreilles. Des simples mots mais signifiant bien que la discussion allait prendre fin et que je ne pourrais rien faire pour l'en empêcher.
Lâchant un soupir, je baisse la tête en signe de résignation. Il y a des fois où l'on ne peut rien faire et aujourd'hui en fait partie!!

Très bien!! Personne ne sera au courant de ton départ. Je dirais juste à Shion que je suis parti directement après t'avoir fait part du message. Ainsi pas de témoin concernant les défenses et ce que tu as à faire!! Tu peux partir l'esprit tranquille. Ce sera notre secret!!

Lui disant ces derniers mots, je lui souris tout en levant mon pouce pour confirmer que tout ira bien. Enfin on fera avec ou plutôt sans mais on y arrivera!! Je partage maintenant un secret avec lui et seul Celsius décidera d'en parler plus tard aux autres!!
Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Jeu 15 Mai - 5:17

:: Les Raisons du Coeur :.

Ce n'était, de toute évidence, pas la réponse attendue. Celsius en fut désolé, mais qu'y pouvait-il ? Et puis, il n'était pas en état d'assurer la défense de qui ou de quoi que ce soit. Partir de la sorte n'en était d'ailleurs que plus stupide : il ne serait d'aucune utilité à Mary. Quel que soit le danger qui menace, ce n'était pas avec la force d'un nouveau-né qu'il serait en mesure de l'en protéger. Mais il devait y aller. C'était plus fort que lui. Il ne pouvait rester sans savoir, pas plus qu'il ne pouvait l'abandonner à son sort. Fut-ce pour faire de son corps un bouclier. Il donnerait sa vie pour elle sans hésiter, il n'était désormais plus permis d'en douter.

Mattheus, ayant visiblement du mal à digérer la nouvelle, resta coi un long moment. Le Roi des Ronces ne pouvait lui en vouloir. Ne venait-il pas de refuser un ordre direct du Grand Pope ? Ce n'était certainement pas une première au sein de la chevalerie. Celle-ci avait compté dans ses rangs des Saints aux notions d'honneur et de courtoisie des plus fluctuantes – parmi lesquels son prédécesseur, pour ce qu'il en savait. Mais en temps de crise, la gravité d'un refus, surtout aussi catégorique, était décuplée. Ce n'était pas ce que l'on attendait, encore moins venant de sa part. Mais sa décision d'y aller était prise depuis longtemps.

Avant même que son corps brisé ne soit rapatrié au Sanctuaire, il savait déjà qu'il lui faudrait se rendre dans les fonds marins. Ce qui s'était passé au Mexique - en sus du secret lourd à porter qu'il gardait depuis de si longs mois déjà – le sommait de se rendre à ses côtés. Elle aurait besoin de lui, d'une manière ou d'une autre, et il devrait être là quand l'heure viendrait. C'était bien tout ce à quoi il était encore bon, et ne pouvait dès lors envisager de manquer le coche. Bien qu'imperturbable, le Chevalier des Fleurs était tendu, guettant une réponse qui ne venait pas. Il s'apprêtait à poursuivre sa route quand le verdict fut rendu.
Merci, Mattheus. Je ne l'oublierai pas.
Sa voix ne vibrait pas du plus petit semblant d'émotion, mais il n'en était pas moins aussi sincère que faire se peut. Les obstacles seraient nombreux, et en éviter un ne pouvait que le rasséréner. Cela lui ôtait un poids de la poitrine, ce qui lui fit le plus grand bien, même s'il en véhiculait une cargaison bien plus chargée en vérité. S'il avait su qu'il y avait une chance pour qu'il ne le revoie jamais, l'étrange garçon n'aurait sans doute pas été aussi prompt à le laisser filer. Celsius ne lui laissa guère le temps de changer d'avis. L'aura de mystère flottant autour de lui l'intriguait, mais son rôle lui aurait de toute façon interdit de s'en rapprocher.

Imperméable aux cris de douleur émanant de tout son corps, le Saint des Poissons tira de ses jambes ce qu'elles faisaient de mieux en matière de célérité. La secousse d'accélération qui le traversa de pied en cap le lui fit aussitôt regretter, mais c'était sans incidence tant qu'il ne se remettait pas à saigner. De l'étanchéité de sa chair ravagée allait dépendre le bien-être de tout ce qui vivait dans les prochaines heures. Ce venin avait déjà bien bien assez de victimes par le passé que pour le laisser continuer. Oui, Celsius était en route, et il partait sans se retourner. Il lui faudrait déjà être loin quand le soleil se lèverait. Car de cela pouvait dépendre qu'il se lève encore pour celle qu'il aimait.
Citation :
Fini pour moi. Merci pour le RP !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   Sam 17 Mai - 15:03

Ca y est!! Les jeux sont faits et la mission est accomplie!! Certains iront dire que je n'ai pas bien réagis, que j'aurais dû le retenir... Et ils n'auront pas tord!! Mais il y a des moments où l'on se rend compte qu'on ne pourra rien faire. Que quoiqu'on dira, ça ne changera rien et cet instant en fait partie. Voilà pourquoi je ne l'aurais pas retenu. Je suis un Saint, certes!! Mais je suis surtout un homme. C'est la raison pour laquelle, je me suis résigné. Si je l'avais retenu, qui sait ce qui aurait pû arriver à lui ou moi? Or je n'ai pas l'intention de lui faire le moindre mal. Je ne le connais pas vraiment mais j'ai l'impression qu'il souffre bien assez comme ça!! Et puis on a tous nos secrets!!

Au vu de sa réaction imperturbable, je ne serais pas surpris qu'il se sente soulagé après ma réponse. Après tout qui ne le serait pas? Sans pouvoir prévenir personne, on va régler une affaire urgente mais au moment de partir, on croise une personne. J'imagine bien toute la tension qu'il a dû gérer durant notre entrevue et sa réponse prouve bien que j'ai raison. Seulement maintenant c'est moi qui me retrouve avec un sacré souci sous les bras!!

Le regardant partir, je remarque quelques détails intriguant et je me dis que ce ne sera pas une partie de plaisir pour lui. Puisse dieu lui venir en aide dans ce qu'il entreprend. Et pour moi non plus, ce ne sera pas simple. Certes ce n'est pas pire que lui mais je vais devoir être prudent. Si je ne veux pas que Shion ou Mü se doute de quelque chose et découvrent le pot au roses, je vais devoir la jouer fine et ne pas me tromper. J'ai tout de même donné ma parole à Celsius!!

C'est donc avec une pointe d'appréhension et réfléchissant à mes mots que je remonte en direction du premier temple. Shion est le Grand Pope et la moindre faiblesse de ma part apportera un plus gros risque à Celsius!! Tiens, on dirait bien qu'il y a quelqu'un d'autre... A ce cosmos, on dirait bien...

Au moins une bonne nouvelle étant donné qu'il y a des retours et cela fait un moment!!

 Arrow Temple du Bélier

Hrp: Ca a été un plaisir pour moi aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Prévention et sécurité [avril 1755]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prévention et sécurité [avril 1755]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-