RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Dim 29 Mar - 4:10



La neige continuait doucement à tomber alors que l’adolescent l’observait tomber d’un air absent. Il était fatigué, et espérait au moins que cette nuit, il pourrait dormir en se passant de ses cauchemars récurrents. Il entendit alors la porte s’ouvrir, et Mashia vint se planter face à lui. Elle sembla en pétard, mais il ne croisa pas son regard. Et il se passa alors quelque chose d’étrange. Elle l’attrapa par le col et le souleva au dessus du sol. Leto, ne sachant comment réagir, couina légèrement, mais il connaissait bien son maître, et en voyant son attitude passive, se contenta de reculer de quelques pas, les oreilles couchées. Quant au futur Verseau, il se laissa soulever, la tête basculant sur le côté, et expira profondément après que Mashia ait tenté de le faire réagir. Une puissante aura de lassitude émanait du garçon dont la voix s’éleva enfin, éteinte, fatiguée :
- Ce n’est pas parce que je n’ai rien dit que je ne t’ai pas écoutée...

Et soudain, un flashback d’Ahina traversa son esprit : cette façon d’agir, de le saisir par le col et de l’engueuler, c’était tout elle ! Il eut l’impression qu’une flèche transperçait son coeur, et une flamme éclaira violemment son regard jusqu’alors éteint. D’un geste brusque et puissant, il frappa les poignets de Mashia en répliquant d’une voix bien plus vive :
- Lâches moi, maintenant !
La jeune femme s’exécuta et regagna le chalet sans même faire attention à lui. Le regard de Kappa la suivit plusieurs secondes jusqu’à ce qu’elle disparaisse, et ne réagit que lorsque Leto lui lécha la main comme pour lui demander ce qui se passait. Il le caressa alors en répondant à sa question muette :
- Ca va mon vieux, t’en fais pas...

Pourquoi son père avait il accepté qu’ils restent avec eux si longtemps ? Il savait pourtant très bien que Kappa n’était pas bien depuis qu’ils avaient quitté la grèce, ce n’était pas nouveau ! Son agacement mit du temps à retomber, mais la voix de Mashia se répercuta en écho dans sa tête :
« Je ne suis ni faible, ni transparente ! Mais c'est quoi ton problème ? Tu te crois au dessus de tout ? »
- Ni faible, ni transparente, hein ? Répéta t’il à voix basse en plissant les yeux. Très bien, c’est ce qu’on va voir !
Il rentra lentement à son tour, et ignora la remarque amusée d’Hector et le rire étouffé de son père pour se diriger tout droit vers la cuisine où Mashia lui tournait le dos. L’observant d’un air renfrogné, il lâcha subitement d’un ton dur :
- Qu’est ce que tu fais encore là, Mashia ?! Je croyais que tu voulais t’entraîner avec moi ?! Alors vas te mettre en tenue, la nuit va être longue !
- Kappa ! Tu ne vas pas l’entraîner de nuit ! Intervint immédiatement Naios dont le sourire amusé s’était volatilisé.
- Et pourquoi pas ?!
- Parce qu’elle n’est pas habituée à une température de moins quarante degrés, voila pourquoi ! Laisses faire à manger tranquille et arrêtes tes conneries ! Poursuivit Naios sur un ton de plus en plus dur.

Mais le chevalier de bronze ne se démonta pas pour autant : plissant les yeux, il rétorqua d’un ton glacial :
- Ce n’est pas ta fille, il me semble ! Et elle est grande, elle sait ce qu’elle veut ! C’est à elle de décider, et j’ai cru comprendre qu’elle souhaitait vivement s’entraîner avec moi ! Les conditions dans lesquelles je décide que nous l’effectuerons ne concernent que nous ! Mashia, c’est ta décision, pas la leur ! ajouta Kappa sans se retourner vers la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Dim 29 Mar - 14:54




Mashia Mokushi



Les chroniques d'une fleur de Lotus - Voyage




Prête ?




La jeune femme semblait avoir obtenu ce qu'elle désirait de la part de Kappa : une réaction. À l'entente de ses paroles, même si ces dernières étaient prononcées sans réfléchir et sur le coup de la colère, Mashia eut un petit sourire triomphant. Elle cessa de couper les légumes, délaissa son couteau et avec lenteur, se tourna vers les hommes. Toute trace de sa victoire s'était volatilisée de son joli minois, à la place trônait un regard déterminé. Elle irait s'entraîner avec lui, cette nuit, tout de suite. Dans la froideur de la neige. Sans se donner la peine de répondre à cet éclat entre un père et son fils, la future Sainte se dépêcha d'entrer dans sa chambre se préparer.

Hector, toujours aux côtés du garçon, posa sa main monstrueusement grande sur son épaule, sans douceur, serrant suffisamment pour que ses paroles aient plus de poids. Légèrement menaçantes, mais c'était un père qui parlait, un père inquiet du bien être de son unique enfant.

« Je te préviens, mon garçon, si il lui arrive quoique ce soit … saches que Naios ne pourra rien faire pour calmer ma fureur. Alors je compte sur toi ... »

Il retira ses doigts crispés de la nuque de Kappa, non sans lui octroyer une décharge cosmique suffisante pour le faire tressaillir. L'Ours du Sanctuaire gronda une dernière fois avant de se constituer un masque plein de bonhomie quand sa très chère fille adorée revint toute emmitouflée dans de chauds vêtements, un sac sur le dos qu'elle chargea davantage encore avec des victuailles. Au cas où, on était jamais assez trop prudents. Son petit nez dépassant à peine de son écharpe bleue nuit, sa voix était légèrement étouffée quand elle déclara.

« Je suis prête ! »

Et comme elle n'était pas dupe, elle eut quelques mots réconfortants pour Hector, allant même jusqu'à déposer un baiser sur sa joue. Face à ce traitement de faveur, Naios eut un petit air boudeur se plaignant que lui aussi, il aurait bien voulut avoir une fille aussi charmante que l'était Mashia. Alors elle l'embrassa aussi et passa à côté de Kappa, l'entraînant à sa suite en attrapant son bras.

« Allez, on y va maintenant ! »

Car elle ne voulait pas qu'il change d'avis. Ainsi les deux jeunes gens s’enfoncèrent dans la nuit noire et glacée. Le souffle de la demoiselle était régulier, s'envolaient en volute dans l'air qui lui faisait mal aux poumons tant le froid régnait. Mais même ainsi elle ne se plaignait pas, pas une seule fois alors qu'elle évoluait dans la poudreuse, ne faisant pas les mêmes erreurs que tantôt, allant même jusqu'à poser ses pieds dans les traces que laissaient le jeune homme. C'était plus facile de le suivre. Comme elle ne savait pas bien à quoi consistait cet entraînement, Mashia avait gardé le silence, préférant économiser ses forces plutôt que de le questionner inutilement. Comment allait-il agir désormais avec elle ? Allait-il se montrer aussi dur que la dernière fois ? Ignorerait-il les dangers de la nuit et ferait comme si il était seul face au monde ou bien ferait-il attention aux signes qui ne trompaient pas ? Car parfois, il arrivait à Mashia de vaciller, même très légèrement, à cause de sa cheville douloureuse.

Si elle faisait tout pour cacher ça, de peur que leur entraînement prenne fin d'une manière précipitée, peut-être le remarquerait-il ?

« Où est-ce que tu m'emmènes ? »

Demanda t-elle la bouche sèche, vaincue par la curiosité.








Design
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Sam 4 Avr - 12:35



Aussitôt qu’Hector posa sa main sur son épaule pour en resserrer son étreinte, Kappa le fixa intensément avec un regard de défi : l’homme immense le prenait peut être pour un gosse, mais lui ne le craignait pas ! Il avait déjà combattu et tué des adversaires redoutables, malgré son jeune âge, et le père de Mashia ne l’effrayait pas le moins du monde. Il attrapa un des doigts de l’homme, et le tordit suffisamment pour le forcer à desserrer son étreinte, avant de rétorquer d’un ton glacial et inquiétant :
- Ne me menaces pas, Hector… Tu ne me connais pas…
Sans laisser le temps à celui-ci de répliquer, le porteur de l’armure de la couronne boréale sortit sur le perron pour attendre la jeune femme.

Gêné par l’attitude hostile de son fils, Naios s’excusa auprès de son vieil ami après qu’un silence embarrassant n’ait envahi la pièce. Il fit son possible pour le rassurer :
- Je sais qu’il donne une mauvaise impression, mais ne t’inquiètes pas, sous ce masque, c’est quelqu’un de génial. Il fera attention à ta fille, même s’il ne veut pas le montrer. Je te le promets ! C’est juste… il traverse une sale période depuis quelques temps, et ce n’est pas facile pour lui…
Il se tut lorsque Mashia passa rapidement entre eux pour rejoindre son futur camarade d’entraînement dehors. Elle s’approcha alors du futur Verseau, et l’entraîna à sa suite tandis qu’il observait déjà ses vêtements. Tirant légèrement sur son bras pour en récupérer l’usage, il s’immobilisa tandis que la pauvre jeune femme se demandait ce qu’elle avait encore bien pu faire.
- Tu ne pourras pas bouger avec aisance avec ces vêtements… lâcha t’il simplement alors que lui était en manches courtes et pantalon léger. Il te faudra enlever les couches épaisses quand on commencera, mais mieux vaut que tu aies des vêtements chauds à portée de main compte tenu de l’entraînement que je nous réserve, ajouta t’il avec un ton mystérieux.

La dessus, c’est lui qui dépassa Mashia en allant jusqu’à prendre timidement sa main pour qu’elle le suive. Il ne se retourna toutefois pas, maintenant un masque rude aux yeux de la jeune fille. Au bout de quelques minutes, il s’arrêta subitement : il n’en était pas sûr jusque là, mais il en fut certain lorsqu’elle trébucha à nouveau. Sa cheville lui faisait toujours mal. Il n’aimait pas cette perspective. Mais peut être reculerait elle en prenant connaissance de l’entraînement…
Tous deux progressaient dans la nuit noire avec difficulté. Leurs visages et leurs nez, surtout ceux de mashia, avaient rosi à cause du froid. Mashia ne parvint pas plus longtemps à contrôler sa curiosité, et le jeune garçon répondit aussitôt, sans se retourner :
- Tu vas voir, on y est presque.
Quelques secondes plus tard, ils débouchèrent sur un chemin, quittant ainsi la poudreuse. Ils purent alors marcher normalement, et un léger bruit se fit entendre dans l’air. Cela ressemblait à un clapotis, droit devant eux, mais la nuit noire dissimulait tout.
- On y est, ajouta Kappa, après s’être arrêté.

Il fit volte face et observa Mashia. Son regard était toujours déterminé. Kappa eut un air satisfait, et il leva sa main devant leurs yeux, à tous les deux : une flamme azurée apparut alors au creux de sa main, formant un halo de lumière autour d’eux. Il resta ainsi à observer la flamme se refléter dans les yeux de la jolie rouquine, puis il fit quelques pas vers ce qui ressemblait à une petite tour en pierre. Mashia ne pouvait pas bien distinguer dans l’obscurité. Le jeune garçon s’approcha du pied de cette tour, et s’arrêta devant ce qui ressemblait à un petit bassin. La flammèche sembla alors mettre le feu au bassin, et une sorte d’aqueduc en spirale reliant le bas de la tour au sommet en faisant le tour de l’édifice arrondi s’enflamma en quelques secondes. Une puissante lumière azurée naquit au sommet de la tour, et tel un phare dans la nuit, elle éclaira toute la zone, dévoilant l’origine du bruit des clapotis : ils se trouvaient face à un grand lac recouvert de glace. Kappa fit lentement demi tour pour observer la réaction de Mashia, puis il expliqua :
- Bienvenue dans mon Sanctuaire ! J’y passe la plupart de mon temps quand je m’entraîne, de jour comme de nuit. Tu te demandes certainement quel sera le but de l’entraînement alors je vais t’expliquer. Approches, encouragea t’il doucement avant de se tourner vers le lac et de s’y diriger à son tour.

Il avança lentement, Mashia sur ses talons. Mais alors qu’il atteignait la rive et que la neige cédait la place à la glace, Kappa ne s’arrêta pas : il continua à marcher, alors que sous chacun de ses pas, son cosmos agissait pour consolider la glace. Une démonstration simple mais merveilleuse de l’étroite relation qu’il entretenait avec cet élément si singulier. Il fit demi tour, et ses yeux détaillèrent la jeune femme qui était restée sur la rive.
- Il fait environ moins quarante degrés celsius, cette nuit, Mashia. Et la température de l’eau, sous la glace, n’est que de un degré… Au mieux… Gardes toujours ces faits à l’esprit. Ce sont tes ennemis, ici…
Il fit une pause pour qu’elle assimile bien ces informations capitales, qu’elle mesure les risques de l’entraînement qu’elle voulait à tout prix commencer.
- Le but de l’entraînement est simple : attrapes moi, si tu le peux… Mais saches que la couche de glace n’est probablement pas suffisante pour supporter ton poids sur environ quarante à cinquante pourcents de sa surface, ce qui te fait environ une chance sur deux de traverser la glace et de finir dans une flotte à un degré. De plus, je tâcherai moi-même de me défendre en utilisant notamment la glace pour t’empêcher de m’attraper.

Il leva soudain la main vers la tour, et plusieurs dizaines de flammes de cosmos vinrent voleter au dessus du lac pour l’éclairer plus en détails. Après quoi, il poursuivit :
- Durant tout ce temps, nous serons éclairés de cette manière, ce qui te donnera l’avantage de voir où tu poses les pieds. Tu pourras donc prendre le temps de regarder ou tu marches. Mais ne t’y trompes pas, Mashia : c’est une arme à double tranchant ! Si tu perds trop de temps à tâter le terrain, tu ne me rattraperas jamais car je suis capable de solidifier les endroits sur lesquels je marche. Je n’aurai pas de problèmes pour avancer. Dans un premier temps, et pour t’habituer à évoluer en territoire hostile, je ne me servirai pas de la glace pour tenter de te faire tomber dans l’eau. Mais si jamais tu souhaites malgré tout faire cet entraînement avec moi et que je constate que tu t’en sors bien, nous épicerons un peu les choses… conclut il avec une lueur étrange dans les yeux.

Son regard se posa à nouveau sur ses vêtements chauds, puis il ajouta :
- Enlèves tous les vêtements superflux et ne conserves qu’une seule couche. Si jamais tu traverses la banquise, tes vêtements joueront contre toi et le froid te paralysera. Et puis comme ça, tu auras des vêtements secs si cela arrive. L’hypothermie n’est pas à prendre à la légère, ne sous estime surtout pas les températures… Et puis, de toute façon, tu auras besoin de toute ta vitesse pour esquiver la banquise si elle se fendille sous tes pieds… Alors ? Tu es sûre de vouloir le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Lun 6 Avr - 11:18




Mashia Mokushi



Les chroniques d'une fleur de Lotus - Voyage




Prête !




Elle fut bien heureuse d'obtenir une réponse face à ses interrogations. Car Mashia était de nature curieuse, et ce suspense qu'il avait entretenu lui était insupportable. Elle voulait savoir à quelle sauce elle serait mangée. Car à n'en point douter, le futur Verseau se donnerait à cœur joie de lui rappeler que cet entraînement – en plus d'être dangereux – était normalement destiné à lui seul. Bref, il lui ferait tôt ou tard savoir qu'elle n'était pas la bienvenue et qu'elle n'avait de toute façon pas sa place là où il l'emmenait. Son Sanctuaire. La jeune fille eut un petit sourire : aurait-elle vue juste ? Ou bien se trompait-elle sur ses intentions ? Était-elle la seule à avoir eu la chance d'entrer ici ? Cette donnée effleura son esprit, et elle chassa ses autres pensées pour se concentrer sur les règles du jeu.

« Un jeu ? » s'étonna t-elle quand les explications suivirent. « Mais … »

La demoiselle s'apprêtait à protester mais s'en abstint, braquant son regard pers sur les flammes bleues qui brûlaient dans ce lieu presque fantastique. Quelque chose lui dit qu'elle avait beaucoup de chance d'être ici. Il flottait dans l'air froid une atmosphère mystique, et Mashia crut percevoir des mouvements au plafond. Probablement les ombres projetées par la flamboyance du feu qui crépitait à présent d'un doux son. Son attention se reporta sur Kappa qui lui demandait une nouvelle fois de se débarrasser de ses vêtements. Le plus de couche possible. Elle rougit jusqu'aux oreilles à cette perspective. Elle n'avait clairement pas l'habitude de se dévêtir, encore moins devant un garçon de son âge et Mashia hésita très longuement, trop longuement peut-être au goût d'un Kappa qui pourrait très vite se lasser.

Ses yeux reprirent leur éclat déterminé et, lentement, elle commença à enlever son écharpe, ses gants en laine, tout ce qui lui semblait à elle, superflus. Jusqu'à se retrouver en pantalon, hésitant à enlever le gros et chaud manteau qu'elle gardait tout contre elle. Elle grelottait déjà … et frissonna plus encore quand elle sentit le regard désapprobateur porté sur elle. À contre cœur, elle enleva le reste. Déjà qu'en chemise de nuit elle s'était sentie mal à l'aise en sa présence, maintenant qu'elle était en sous-vêtements, ses joues n'avaient jamais été aussi rouges. Prenant soin d'éviter son regard, camouflant ses formes naissantes à la vue du garçon, elle semblait désœuvrée, cette adolescente aux si longs cheveux rouges qu'elle s'en servait comme rideau naturel …

« Je suis prête. » annonça t-elle en laissant son cosmos venir à elle, l'auréoler d'une lumière douce chaude et diffuse. Peu à peu, elle s'habituait à ce froid mordant, approchait de leur terrain de jeu avec suspicion. « Et oui, je veux le faire ! »

Sur ces mots, elle se déplaça à une vitesse déconcertante vers le garçon, posant la pointe de ses pieds là où il avait prit soin de renforcer la surface. Sans autre forme de procès, la belle se fendit, prête à le toucher. Sa première idée avait été de le surprendre, mais elle doutait fortement d'y être parvenue, aussi s'apprêtait-elle à répliquer.

Elle avait déjà élaboré un plan.

Tandis qu'au dessus de leurs têtes, deux grands yeux jaunes s'ouvraient pour contempler leur danse.








Design
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Ven 10 Avr - 19:10



Debout sur la glace, les bras croisés, Kappa observa la jeune femme se dévêtir en rougissant jusqu’aux oreilles. Il n’en montra rien, mais cela l’amusa. Du moins jusqu’à ce qu’elle enleve son pantalon et son haut pour se retrouver en sous vêtements. Cette fois, l’adolescent perdit contenance et c’est lui qui devint rouge comme une pivoine. L’avait elle fait exprès ou n’avait elle rien compris ? Il n’en savait rien, mais la regarder dans cette tenue sans perdre ses moyens s’avèrerait difficile, d’autant que ses formes ne le laissaient pas insensible. Il toussa pour se redonner contenance, et choisit finalement de ne pas souligner le fait qu’elle n’avait pas compris ses instructions. En un sens, c’était plus prudent si elle tombait dans l’eau. Mais le froid mordant l’attaquerait plus violemment en sous vêtements. Il fallait lui faire démarrer l’exercice sans attendre pour éviter qu’elle se mette à grelotter ou trembler à cause du froid.

C’est alors qu’il allait déclarer l’ouverture du jeu que Mashia prit les devants. Elle avança avec une rapidité étonnante sur la glace en marchant là ou Kappa avait solidifié la banquise. C’était intelligent, mais cela jouerait contre elle, tôt ou tard. Après avoir esquivé sa main qui passa à quelques centimètres de lui, il fit plusieurs saltos arrières avant d’exécuter un grand bond en arrière. Il avait une fois encore renforcé la glace là ou il était passé. Mais il ne le ferait pas éternellement. Il ressentait l’élément. Il savait où il posait les pieds, et il savait où il pouvait les poser sans avoir à renforcer la banquise. Il était temps de tester l’ingéniosité de la jeune femme. Il fit jaillir une série de stalagmites de la banquise entre eux pour gagner du temps sur la jeune femme et s’éloigna de quelques pas, puis il l’attendit. Il recula en renforçant la glace tout en s’assurant qu’elle suivait ses pas. Puis, soudain, l’un de ses pas sembla se poser sur la glace, mais il n’en fit rien. Il posa le pied suivant en arrière, laissant ainsi un piège à la jeune femme : si elle marchait dans ses pas, elle passerait à travers la glace à coup sûr.

Tout en reculant, il attira le regard de la jeune femme en levant le bras. Puis, il prit la parole :
- Pas mal du tout, pour un début ! Ton agilité est étonnante malgré les difficultés à se déplacer sur une surface aussi glissante. Epiçons un peu les choses...
Il fit un geste vif et tranchant dans l’air avec son bras et une stalagmite traversa la banquise dans le dos de Mashia. Elle ne risquait rien là où elle se trouvait, mais le but n’était pas de l’attaquer. Elle devait simplement avancer et marcher sur son piège...


Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Sam 11 Avr - 12:07




Mashia Mokushi



Les chroniques d'une fleur de Lotus - Voyage




Eau et Glace




La jeune Mashia ne fut pas étonnée d'avoir raté son coup. Au contraire. Elle se savait en milieu hostile, quand son adversaire lui, évoluait dans son élément. Il ne paraissait nullement inquiété par ses mouvements, même si ces derniers, il le reconnaissait volontiers, étaient vifs et ingénieux. Ce ne serait pas suffisant, il lui faudrait faire preuve de plus de malice, d'user de stratagème pour l'atteindre. Une idée germa dans son esprit alors qu'il faisait se dresser entre eux un mur de glace, une idée folle mais qui pourrait bien fonctionner. La surprise était son seul atout. La prise de risque aussi, même si le danger pouvait bien être ailleurs.

Pour l'heure, la silhouette ombrageuse se tenait tranquille, observait ce drôle de duo valser sur la glace.

Elle continua de le poursuivre avant de se stopper net quand elle crut surprendre un changement dans l'air. Attentive aux moindres fluctuations de cosmos, ce fut cette toute petite chose qui l'avais figé. Par instinct, ou par crainte peut-être. En tout cas, Mashia était sur la défensive à présent. Elle non plus ne se laisserait pas leurrer si facilement. Elle allait lui prouver qu'elle ferait une excellente Sainte.

« Déjà ? » fit-elle en esquissant un petit sourire en coin. Les choses se corsaient vite, ça voulait dire qu'elle le surprenait déjà, un bon point ! « Très bien ! »

La jeune Mokushi eut tout juste le temps de réagir, comprenant au dernier moment à la toute dernière seconde, ce qu'il voulait lui faire faire. Depuis le début, elle était une marionnette sur son terrain de jeu. Cela, la belle japonaise l'avait gardé à l'esprit aussi décida t-elle de tenter le tout pour le tout. Concentrant son cosmos dans ses pieds, puisant dans les ressources de son héritage, Mashia s'aida du froid de la glace du futur Verseau pour créer la sienne. À partir de son élément à elle : l'eau.

Ainsi, au moment où elle aurait dû avancer pour tomber dans le piège, elle sauta à pieds joints, fit naître un flot aqueux qui la propulsa dans les airs. La gerbe d'eau gela sous le coup, mais elle, profitant de sa célérité, brisa le mur devant elle qui explosa en fine particules argentées, laissant certaines, aussi grosses que des bris de miroirs, lui entailler la peau.

Faisant fi de la douleur, ne s'en rendant même pas compte sur le coup, Mashia allongeait les bras vers Kappa, sur le point, encore, de la toucher.

Et accessoirement de s'écraser sur lui.








Design
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Sam 11 Avr - 19:44



Totalement surpris par la réaction de la jeune femme, pris à contre pied, le jeune chevalier des glaces ne put rien faire pour l’éviter. Il encaissa le choc de la jeune femme et tous deux s’effondrèrent sur la banquise. Sur le dos, la jeune Mashia allongée de tout son long sur lui, Kappa se sentit vulnérable devant cette belle jeune femme si peu habillée et collée à lui. Tant et si bien qu’il en oublia l’essentiel : le lieu où ils se trouvaient.
- Bien joué... murmura t’il malgré tout en levant les yeux vers le ciel pour observer l’une des flammes léviter au dessus d’eux.
Et puis soudain, il l’entendit : un léger craquement de la banquise en dessous d’eux. Il comprit la situation en un instant, et une lueur terrifiée passa dans ses yeux, mais il était beaucoup trop tard pour faire quoi que ce soit. Il n’eut que le temps de refermer ses bras autour de Mashia avant de lui ordonner d’un ton soudain autoritaire :
- Inspires profondément et laisses moi faire !!

Dans la seconde qui suivit, la glace céda sous leur poids et tous deux la traversèrent pour atterrir dans une eau glaciale. Il avait toujours eu une forte résistance au froid. Son corps avait toujours réagi favorablement au froid, et pour maitriser son élément, il avait étudié le corps humain et le fragile équilibre thermique qui l’animait. Malgré sa forte résistance aux températures négatives, il sentit immédiatement le froid mordre sa peau quand il fut totalement immergé. Et aussitôt, il sut que la pauvre jeune femme devait être dans un état bien pire que lui. A cette température et pour quelqu’un de normal, le cerveau est court circuité, paralysé par un tel froid. Entre ses bras, il sentit la jeune femme perdre ses forces. Il devait la sortir de là au plus vite : ne cédant pas à la panique, il déploya son cosmos autour d’eux, et sous la banquise, une lueur azurée les éclaira tous les deux. Les yeux grands ouverts, Kappa tenta de croiser le regard de la jeune femme et un sourire bienveillant éclaira son visage alors qu’ils étaient tous deux illuminés par le cosmos azuré du chevalier de bronze. Aussitôt, l’aura les protégea légèrement des températures glaciales, et tous deux se sentirent réchauffés intérieurement.

Lorsqu’il fut certain que son état était stabilisé, il se mit à nager en direction de la surface avec un bras et ses jambes, tout en tenant toujours Mashia par la taille avec son autre bras. Dès qu’ils émergèrent, Kappa prit une profonde inspiration, et commanda à Mashia de faire de même. Son aura la protégeait un peu, mais elle tremblait déjà de tout son corps. Il n’avait pas beaucoup de temps, et lui aussi commençait à trembler. D’ici quelques secondes, la chaleur de son corps serait érodée par les attaques du gel. Il posa la main sur la banquise et solidifia la glace avant d’aider Mashia à grimper. Il leur fallut quelques secondes pour la hisser. Ses membres étaient paralysés par le froid, et elle claquait des dents. En se hissant à son tour, le jeune chevalier l’aida à se relever, puis il prit son visage entre ses doigts pour la forcer à le regarder :
- Du calme, Mashia ! Ce n’est que du froid ! Et je suis là ! Tu n’as rien à craindre ! Laisses moi faire !

Là dessus, il prit la jeune femme dans ses bras, et courut sur la banquise tout en la solidifiant sous ses pas. Sa concentration était extrême. Il savait pertinemment que la moindre erreur de sa part les renverrait sous l’eau. En quelques secondes, ils quittèrent tous deux la glace du lac et regagnèrent la neige. Les vêtements de Kappa commençaient déjà à geler, et lui collaient affreusement à la peau. Il était déjà passé sous la banquise à de nombreuses reprises, mais de nuit, l’air ambiant à l’extérieur rendait dangereux cet exercice. Il le savait... Qu’avait il voulu prouver en la forçant à s’entrainer dans ces conditions ? Il pensait qu’elle reculerait en voyant ce qu’il avait préparé. Il l’avait sous estimée, tout comme il avait sous estimé les risques qu’elle courerait en cas de problème... Conscient que sa vie était entre ses mains, il courut jusqu’aux affaires qu’elle avait laissées près de la tour. Il les donna à Mashia qui les prit au creux de ses bras, et se mit à courir avec la jeune femme grelottant dans ses bras. Avant de quitter le lac, il s’immobilisa, resserra son bras gauche autour de Mashia, et leva son bras droit vers la tour. Aussitôt, la flamme sembla réagir en écho au geste du jeune homme. Puis, ce dernier referma le poing et en quelques instants, les flammes se volatilisèrent dans la nuit. Après quoi, il utilisa à nouveau ses deux bras pour porter Mashia.

Mais sous le regard étonné de la jeune femme, il ne reprit pas du tout le même chemin que celui qu’ils avaient empreinté pour venir depuis le chalet. Au contraire, Kappa fonçait dans la direction opposée vers des falaises s’élevant sur plusieurs dizaines de mètres. Sans doute se demandait elle ce qu’il faisait, aussi lui lança t’il d’un ton essoufflé sans s’arrêter :
- Ne t’en fais pas, je sais ce que je fais !
Au bout de quelques minutes de course effrenée sous ces températures glaciales, une grotte creusée dans la roche apparut aux yeux des deux adolescents. Kappa s’immobilisa devant, haletant. Il n’en montra rien, mais il était rassuré d’avoir pu trouver les lieux dans les ténèbres de la nuit. Son coeur battait à tout rompre. Le temps pressait, aussi ne s’arrêta t’il pas plus longtemps. Il reprit sa course et entra dans la grotte. D’un geste vif de la main droite, il éclaira en passant des torches, et Mashia put subitement sentir la température de l’air se réchauffer violemment. A mesure qu’ils s’enfonçaient sous terre, le froid cédait la place à la chaleur.

Ils débouchèrent enfin dans une grande grotte, une immense pièce baignée de vapeur. Kappa avança de quelques pas en descendant des escaliers creusés dans la roche et la jeune femme put distinguer une sorte de lac souterrain. Il s’agissait de sources chaudes.
- Poses les vêtements, on va te réchauffer instantanément, lança le chevalier de bronze en posant des yeux rassurant sur son colis improvisé.
Puis il fit exploser son cosmos pour protéger la jeune contre une hypothétique hydrocution et se mit à courir en direction de l’eau. Il sauta alors dans le lac en gardant la jeune femme contre lui et ils furent aussitôt immergés sous une eau chaude. Leurs corps semblèrent reprendre vie sous l’impulsion de la chaleur, et Kappa daigna enfin lâcher la jeune femme avant de remonter à la surface. Il soupira d’aise, et son aura cosmique s'évapora, avant qu'il ne se tourne vers sa protégée :
- Ca va mieux ?

Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Mer 22 Avr - 9:45




Mashia Mokushi



Les chroniques d'une fleur de Lotus - Voyage




Échapper au froid




Il lui fallut du temps pour le comprendre : elle avait réussit, elle était parvenue à l'attraper ! Cette victoire aurait eu de quoi l'enthousiasmer, c'était sans compter la situation gênante dans laquelle Mashia s'était plongée. Pour peu, c'était le cas de le dire. Son erreur avait été de bouger, ne serait-ce que d'un iota pour le regarder, à la fois intimidée et triomphante. Kappa le comprit bien avant elle et ce ne fut que lorsque le jeune homme lui commanda de retenir sa respiration que la japonaise saisit.

Ils allaient passer au travers de la glace, si fragile, à l'instar de la jeune femme qui, impunément, avait voulut se montrer plus forte qu'elle ne l'était. Sur cette pensée, et résolue à subir la morsure du froid, Mashia ferma les yeux.

La pauvre jeune fille en eut le souffle coupé, si bien que quelques bulles d'air lui échappèrent. Celles-ci décrivirent une course rapide vers la surface qui s'éloignait d'eux. En d'autre circonstance, la belle aurait contemplé ce spectacle si beau, ce jeu de lumière qui dansait sur l'eau, ce bleu pâle perçant les ténèbres des abysses. Sauf que cette sensation mordante sur sa peau de nacre était telle que ses prunelles restèrent closes. Quelques secondes s'étaient à peine écoulées, elle se sentait déjà mourir. On disait que la noyade était la plus douce des morts. Mashia n'en croyait rien : instinctivement ses poumons brûlants avaient cherché l'air qui leurs manquaient et elle avait avalé de l'eau, achevant de la paralyser.

Qui avait dit que l'on s'endormait ?

Mashia aurait dû paniquer, or elle faisait confiance au chevalier d'Athéna. Ce dernier se démenait comme un beau diable pour les sortir de là. Et elle, l'aidait comme elle le pouvait en battant des pieds. Quand ils regagnèrent la surface, se fut avec quelques quintes de toux pour elle, un vif soulagement pour lui. Seulement le danger n'était pas écarté pour autant. Toute grelottante, Mashia se rendait compte que, déjà, ses membres se paralysaient. Elle avait peine à bouger ne serait-ce qu'un orteil ! Elle chercha les yeux de son compagnon, et ne trouva qu'une vive lueur de détermination. Kappa dut sentir son malaise qu'il l'obligea à le regarder droit dans les yeux tout en l'aidant à se mettre sur ses jambes.

« O-oui … » parvint-elle à dire tout en claquant des mâchoires.

Pourrait-elle se mouvoir ? Courir ? Pour aller où ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête mais son corps lui, contrairement à son esprit, était gelé. Elle s'en voulait d'être un tel fardeau, Hector, assurément, lui ferait plus que des remontrances pour cela. Son attitude était impardonnable et elle devrait en répondre devant les deux vieux amis. En espérant que leur ire à tous deux ne se focalise pas sur le Saint.

« P-p-ardon ... »

À sa grande surprise, il la prit entre ses bras pour courir non pas vers le dehors, mais vers le ventre de la caverne. Elle aurait protesté si sa bouche n'était pas si engourdie, mais il lui avait dit de lui faire confiance. Mashia laissa sa tête tomber contre le torse du garçon, s'efforçant de ne pas s'endormir. Tout en tenant fermement ses vêtements contre elle, la jeune femme sentait progressivement l'air se réchauffer et en fut toute étonnée. Où étaient-ils ?

Mais alors qu'ils quittaient la froideur de son antre, deux yeux luminescents se braquèrent dans ceux de la demoiselle qui eut un frisson.

Les deux jeunes gens sautèrent dans un bassin d'eau chaude, s'immergeant tout à fait, accueillant cette bénédiction un sourire aux lèvres. Mashia ne desserra pas son étreinte autour de la taille du jeune homme, pas avant que lui-même ne le fasse. Alors qu'il s'enquit de sa santé, la jeune femme poussa un soupir d'aise, accompagné d'un de ses sourires tendre.

« Oui, ça va mieux, et toi ? » elle s'approcha du rebord pour s'y agripper, posant son menton contre le sol. En continua, les paupières refermées. « J'ai été stupide Kappa, je suis désolée, je n'aurais pas dû agir de la sorte, c'est ma faute, c'est impardonnable. J'aurais dû réfléchir davantage, et ne te faire courir aucun risque. »

La rouquine se tourna vers lui, quelques larmes perlaient aux coins de ses yeux pers. Désolée, elle l'était sincèrement. Jamais Mashia n'avait menti sur ses émotions, comme elle avait peine à les dissimuler. Elle se sentait coupable. Comme elle ne savait pas quoi ajouter à ses excuses, la belle japonaise inclina la tête. Le silence peu à peu, commença à prendre ses droits. Rythmé par le clapotis de l'eau. Une présence tapie non loin.

« Tu savais qu'un akuma habitait dans ton antre ? Il n'est d'ailleurs pas très content de tes visites, il aimerait des offrandes. Ne t'en fais pas, il n'est pas dangereux. Kappa-san. »








Design
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   Lun 17 Aoû - 14:56



En voyant un sourire illuminer le visage de la rouquine, le chevalier de bronze soupira de soulagement, et se mit à nager doucement sur le dos, les yeux fermés et un sourire béat, en écoutant les regrets de Mashia. Puis, au bout de quelques secondes, il se rétablit, croisa son regard et lui répondit :
- C’est un entraînement, Mashia. Les entraînements sont faits pour tirer des leçons de nos erreurs. C’est fait pour ça, et il n’y a rien d’étonnant à échouer la première fois. En fait, c’est moi qui ai été imprudent. Naios va encore m’en mettre plein la tête...
Il ne mentionna pas Hector, mais savait déjà que s’il était confronté à l’un, il serait aussi confronté à l’autre, et une flemme de rentrer au chalet s’empara de lui. Il reprit sa nage sur le dos un instant, en écoutant le doux clapotis des eaux berçant la caverne. Et il s’arrêta quand la jeune femme lui parla d’une présence.
- Un quoi ? C’est quoi ça, un Akuma ? Demanda t’il en balayant la grotte toute entière autour de lui.
Il ne voyait rien, et commençait à se demander si le froid n’avait pas causé quelques dommages ou une petite fièvre à sa protégée.

Finalement, les deux adolescents parvinrent à rentrer en douce lorsque les deux hommes furent couchés. Ils ne se doutèrent jamais de l’aventure qu’avaient vécue leurs protégés. Epuisés, Kappa et Mashia se changèrent et se couchèrent rapidement. En peu de temps, le futur Verseau entendit la respiration régulière de la rouquine indiquant qu’elle était tombée comme une masse. Mais lui, les yeux grands ouverts, se remémorait ce qui était arrivé. Il lui avait fait prendre des risques inconsidérés, Naios avait raison. Et il détestait quand il avait raison... Sur ces sombres pensées, il s’endormit à son tour.

Il se réveilla en premier, et sans faire de bruit, se leva et s’habilla, avant de rejoindre le salon. Il faisait encore frais malgré la chaleur dégagée par le bois qui crépitait dans la cheminée. Hector et Naios étaient déjà debouts, et son père lui tendit une tasse de café, que celui ci prit en le remerciant. Il alla s’assoir dans un fauteuil près du feu, et les deux hommes lancèrent à l’unisson avec un regard curieux :
- Alors ?!
Kappa les regarda, ne sachant ce qu’ils lui voulaient, et répliqua doucement :
- Alors, quoi ?
- Bah cet entraînement ?! Demanda Hector.
- Mashia s’en est bien sortie ou pas ?
Le jeune chevalier faillit avaler son café de travers, mais parvint à dissimuler sa gêne, et répondit brièvement :
- Oh, oui... Elle est plutôt douée malgré sa fragilité apparente. Elle m’a... étonné, oui c’est le mot, ajouta t’il.

Les deux hommes tentèrent de le cuisiner davantage alors qu’il finissait son café, mais Kappa trouva une feinte pour détourner leur attention. Il leur parla de l’Akuma, en brodant un peu sur les raisons qui les avaient amenés dans la grotte : pour se réchauffer après un dur entraînement, leur dit il, sûr de lui. Hector sembla mal interpréter le sens de “réchauffer” au vu de son regard noir, mais la couronne boréale fit semblant de ne rien voir.
- Alors, et c’est quoi le programme, aujourd’hui ? Poursuivit Naios, espérant que l’entraînement de la veille avait rapproché les deux adolescents.
- Je ne sais pas encore. Laisses moi me réveiller, et après on verra. Elle dort encore pour l’instant...
Son père adoptif sourit discrètement à Hector : quoi qu’il se soit passé, cela avait eu raison de l’état de nerfs dans lequel se trouvait Kappa depuis plusieurs semaines. C’était encore discret, mais il le connaissait assez pour savoir que le chevalier des glaces était de meilleure humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1745] Une surprise, une rencontre [PV Kappa / Mashia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-