RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hallelujah


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 14

MessageSujet: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Lun 16 Juin - 2:28

Comment définir l'humanité ?



Que dire d’un homme sans passé . Un homme qui ne connaît rien de lui-même ? Peut-il apprendre à vivre auprès d’autrui en ignorant tout ? Les coutumes, les routines, les liens, fait de chaque personne quelqu’un d’unique quelqu’un que nul ne peut copier, il y aura toujours des ressemblances des choses rappelant involontairement d’autre personne cependant, jamais vous ne rencontrerez deux personnes identiques en tout point ! Pour ce qui est de notre nouveau chevalier d’argent, c’est quelque chose qu’il a compris bien que récemment revenu d’entre les morts. Ne se souvenant de rien il parcourt le monde, du moins il le faisait, cherchant une identité en copiant en imitant les gens qu’il rencontrait.

Mais depuis l’appel d’une entité inconnu, son âme est irrémédiablement attirée par quelqu’un qu’il ne connaît pas, qu’il ne parvient même pas à identifier, pourtant son cœur le pousse à avoir confiance, à faire tout ce que cette étrange personne lui demande de faire. Comment pouvait-il refuser quelque chose à cette présence qui ne l’avait jamais quittée, cette présence qui était la seule chose qu’il connaissait en ce bas monde. Les combats, la guerre, le sang et la tristesse. Voilà ce qui avait rythmé sa vie depuis qu’il avait rouvert les yeux. Poussé à travers vent et marré dans les contrées grecques, Hallelujah ne se stopperait jamais, d’autant plus que l’armure qui était venu le recouvrir lui apportait la protection qu’il recherchait depuis bien longtemps. Il ne lui manquait plus qu’une chose, une famille et il espérait pouvoir la trouver là où ses jambes le portaient.

C’est à cet instant précis, alors que le vent se mit à cesser, que son cœur se serra. Un petit village caché à travers les montagnes attira l’attention d’Hallelujah, il était si petit et paisible, et à la fois si imposant de par sa présence. Il sut instantanément que c’était là qu’il devait se rendre et prit son courage à deux mains, se précipitant dans la direction que son cœur avait choisie ! Mais c’est une fois arrivé à quelque mètre des portes du village que son chemin se stoppa, trois hommes l’interceptèrent lui ordonnant de ne plus faire un pas ! Comment faire pour leur faire comprendre qu’il n’était pas ici en tant qu’ennemi ? Il l’ignorait, ne connaissant qu’une seule façon d’agir, c’est sa puissance qui se mit à parler, son cosmo se mit à bouillir, soulèvent chaque parcelle de terre présente dans un rayon d’un mètre autour de lui.

La cape qui dissimulait son armure commençait elle aussi à s’élever mais sa démonstration de puissance ne dut pas plaire à tout le monde puisque les gardes qui avaient stoppé Hallelujah se mirent à lui taper dessus à coups de lance et malgré cette action, aucun geste à leur égard ne fut fait ! bien au contraire, outre l’explosion de Cosmo rien n’était fait. Comment devait-il se comporter pour que les gens le comprennent et arrivent à accepter le fait qu’il n’avait rien de mauvais à leur apporter. C’était certes un homme qui pouvait faire peur de par son physique, mais son aura elle ne mentait pas elle n’était que bonté, alors comment des hommes censés lutter pour la justice pouvaient ne pas s’en rendre compte ?

** Allez-vous arrêter ?

Ces mots furent prononcés sur un ton de colère et d’incompréhension ne sachant comment se faire entendre il n’avait d’autre moyen que de crier. Il espérait encore que cela calmerait les choses mais bien au contraire les coups recommencèrent de plus bel. Mais, une fois encore il ne fit rien comme s’il avait quelque chose à prouver, bien qu’il se sente humilié il ne dit rien, il ne fit rien comme s’il en était incapable. Après quelques instants à se faire malmener, il ne put se retenir davantage et c’est plein de tristesse qu’il décocha une droite dans la mâchoire de l’un de ses assaillants, celui-ci virevoltât dans le mur qui se trouvait derrière lui. Puis son regard se tourna vers les autres hommes. Il était plein de haine mais en même temps il dégageait un sentiment de honte à avoir dû se résoudre à frapper ce qu’il était venu voir comme des amis.

** Ne vous avais-je pas demandé d’arrêter ? Regardez ou s’en est arrivé ne pas trouver vous par cela pitoyable.

Avant même que leurs réponses ne puissent parvenir aux oreilles d’Hallelujah, celui-ci ressentit une présence, quelque chose de pesant, comme-ci quelqu’un approchait quelqu’un de capable de miracle. Ne sachant d’où cela provenait il fit disparaitre son Cosmo comme par peur, ou un tout autre sentiment plus profond et respectable. Qui pouvait bien dégager pareille présence ? sans pour autant faire démonstration de sa puissance


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Mar 17 Juin - 16:35

Déjà plus d’une semaine qu’elle avait disparu… Et un mois entier que Mashia avait fui sans laisser de traces. Et le départ de Marcus qui avait suivi quelques jours plus tard n’avait pas aidé. La situation s’était dégradée rapidement au Sanctuaire, et bien que mes blessures soient enfin guéries, l’inquiétude m’avait envahi et ne me quittait plus depuis un certain temps. Renfermé et distant depuis quelques temps, j’étais peu à peu en train de sombrer comme sept ans auparavant sans même m’en rendre compte. Ce jour là, c’était dans les rues de Rodorio que je promenais Leto, mon fidèle Husky. Comme à son habitude, celui-ci trottinait à quelques mètres devant moi. Mais depuis les évènements de Tenochtitlan, il semblait me surveiller plus qu’avant. Il ressentait mon inquiétude, et celle-ci l’avait gagné lui aussi.

C’est au détour d’une ruelle que mon pas s’immobilisa. Tout près de la route quittant le village de Rodorio, un cosmos qui m’était inconnu venait d’exploser un instant plus tôt. Aussitôt, mon instinct s’éveilla et mes sens furent en alerte. D’une voix soudain plus froide, j’appelai Leto qui comprit en un clin d’œil qu’il y avait un danger d’après le ton de ma voix :
- Leto, rentres à la maison ! Tout de suite !
La brave bête aboya aussitôt et détala en direction de la maison de Naios. Sans perdre une seconde de plus, je me précipitai vers l’entrée du village, et là en contrebas de l’escalier, j’assistai à une scène qui me fit me redresser de toute ma hauteur. Trois de nos hommes avaient encerclé un étranger, et l’un d’eux venait d’être frappé au visage. L’inconnu était sur la défensive, et il s’apprêtait à attaquer à nouveau. Sans hésiter une seconde, j’intervins d’un ton impérial :
- Ca suffit, messieurs !

Le ton de ma voix était glacial, et lorsque les gardes se tournèrent vers moi, ils me reconnurent aussitôt, bien que je sois habillé en civil. Ils reculèrent de quelques pas et m’expliquèrent brièvement la situation. Dans leurs gestes transparaissait un profond respect. Après qu’ils m’eurent expliqué, je leur dis alors :
- Entendu, je vais m’en occuper. Retournez à vos postes messieurs.
- A vos ordres, mon seigneur !
Tous trois s’éloignèrent en toisant l’inconnu d’un regard mauvais et méfiant. Je me tournai alors vers l’inconnu : il semblait toujours se méfier, et mon regard azur perçant le détailla de haut en bas, avant que je ne l’interpelle :
- J’espère que tu as une bonne explication pour avoir agressé l’un de nos gardes, étranger. Alors je t’écoute, qui es tu, et que viens tu faire ici ?

Une bourrasque de vent balaya mes cheveux durant quelques secondes tandis que je l’observai du haut de l’escalier, puis :
- Et je te déconseille de déployer à nouveau ton cosmos. Sans quoi je risque d’être beaucoup moins laxiste à ce sujet, ajoutai-je d’un ton cassant qui ne présageait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Hallelujah


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Mar 17 Juin - 17:42

Entretien avec un homme hors du commun.



Cette présence, cette atmosphère lourde dégageant ce petit quelque chose que je n’arrivais pas à comprendre, comme si la simple volonté de cet homme était capable de m’écraser, c’est là qu’il se mit à parler aux gardes qui ne semblaient que de simple subordonné pour lui, c’était un spectacle grandiose, les trois personnes qui m’avaient tenue tête avec un tel aplomb, venaient de courber les chines devant cet arrivant. C’était incontestable il était reconnu et sa puissance ne faisait aucun doute. Quelques instants après ses mots, les gardes partirent sans demander leurs restes, comme s’ils savaient ce qui m’attendait. Je n’avais pas peur non, j’étais subjugué par une telle puissance. C’est là qu’il choisit de s’adresser à moi avec un ton froid et lourd de sens.

Dans ses mots il n’y avait aucune place au doute, il avait dû grâce à mon déploiement de forces comprendre que je n’étais pas de taille face à lui. Mais ce n’était pas les questions qui m’étaient destinées qui me frappèrent mais bien un mot précis « Cosmos ». Il venait d’éveiller ma curiosité, j’avais compris de quoi il parlait mais je n’avais jamais entendu ceci auparavant, il était donc capable de m’en apprendre plus sur moi-même que je ne le pensais. Je pris néanmoins le temps de baisser mon cosmos pour répondre à ses exigences. Cependant ne sachant pas comment supprimer totalement cette aura qui m’enveloppait, je pris sans le vouloir le risque de la laisser là.

**Je me nomme Hallelujah du moins je le pense, vous expliquez comment j’en suis arrivé ici, j’en suis incapable et je m’en excuse, mais quelque chose une...

Me rendant compte que mes mots sonneraient pour lui bizarrement je marquai un arrêt, essayant de réfléchir à comment je pourrais lui faire comprendre ma présence ici mais aucun moyen simple ne me vint en tête c’est pourquoi je repris d’un ton respectueux à l’égard de l’homme qui venait de stopper un élan de violence causé par ses subalternes.

**Une force que je n’arrive pas à qualifier m’a poussé à venir ici, quelque chose de puissant de bon, si j’ose vous parler aussi librement c’est que vous venez pour la première fois à donner un nom à cette aura blanchâtre qui m’entoure continuellement. Et jamais personne n’avait nommé cela ainsi.

J’étais mal à l’aise devant lui, il exerçait une pression sur moi que je n’avais jamais ressenti, elle était lourde, mais mauvaise ça non, comme s’il se retenait de me mettre à terre, j’étais émerveillé non pas par l’homme mais par ce qu’il dégageait. Comprenez bien que pour moi, cette sensation était encore inconnue, je n'avais déjà rencontré des gens capables tout comme moi de faire étalage d’une aura, mais jamais aussi puissante. Et Kappa réveillait chez moi de vieille question qui ne m’avait pas traversé l’esprit depuis fort longtemps. Qui étais-je ? Quel était mon but en ce monde ? Pourquoi est que je vivais ? Et pourquoi étais-je plus fort que la quasi-totalité des gens présents sur cette terre ?


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Ven 20 Juin - 17:05

Le ton de sa voix était hésitant, fuyant presque. Il semblait… effrayé. Où un état de chose approchant. Son nom me fit hausser légèrement les sourcils, mais je ne fis aucun commentaire. Il se présenta aussitôt en s’excusa, soucieux visiblement d’insister sur le fait qu’il n’était pas là en ennemi. Mais alors que voulait-il ? Mon œil se fit un peu moins sévère à mesure qu’il tentait d’expliquer sa présence en ces lieux. De toute évidence, il ne comprenait pas et ne maîtrisait pas le pouvoir du cosmos. On aurait dit un apprenti chevalier, sauf que ça n’en était pas un. Durant plusieurs secondes, je le jaugeai silencieusement, avant de répondre enfin :
- Je vois… Tu n’es donc pas un chevalier, et une force t’a mené jusqu’ici sans que tu comprennes pourquoi. Intéressant.
S’il avait été plus jeune, il aurait pu être confié aux bons soins d’un maître qui aurait pu le former. Mais à présent, il était trop vieux. Cependant, peut être possédait il déjà les connaissances nécessaires pour qu’une armure le juge digne de devenir porteur. Cela demeurait une possibilité au vu de son corps musculeux et formé de cicatrices. Du moins, de ce que je pouvais en voir car le reste était dissimulé sous une longue cape. Mon regard dévia vers celle ci, et ce qu’elle semblait dissimuler, et une subite question s’imposa à mon esprit :
- Est-ce que… Est-ce que par hasard… Une armure serait venue à toi dernièrement sans que tu comprennes comment ? lui demandai-je soudain en l’observant intensément.

Une aura étrange semblait émaner de ce personnage mystérieux, et de toute évidence il possédait une certaine puissance cosmique. Mais pour le reste, je ne pouvais me fier qu’à des suppositions.
- D’où est ce que tu viens, et quel est ton but en venant ici ? Je veux bien croire que tu as été attiré ici par une force que tu ne comprends pas, mais j’ai du mal à imaginer que l’on puisse tout quitter sur une intuition étrange.
Le son de ma voix était suspicieux et méfiant. Cet homme ne me disait pas toute la vérité. Le Sanctuaire et Rodorio étaient des espaces sacrés, et il me faudrait en savoir plus sur lui avant de le laisser s’y promener à sa guise.
- Rodorio et le Sanctuaire sont des lieux sacrés placés sous la protection de la chevalerie d’Athéna. Si tu veux pouvoir passer, il va falloir m’en dire un peu plus…


Revenir en haut Aller en bas
Hallelujah


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Ven 20 Juin - 18:35

Que le masque tombe !



Sa réaction était stupéfiante, alors que d’autres auraient forcé les choses pour avoir des réponses correspondant mieux à leurs attentes, lui au contraire se permit de me parler ouvertement et calmement loin de la présence lourde et oppressante, elle se fit maintenant douce et plus agréable plus apaisante. Kappa pouvait être n’importe qui personne ici-bas ne pourrait contester la puissance qu’il dégageait ! De plus il se mit à poser des questions sur une éventuelle armure étant venue à ma rencontre, j’étais prêt à lui répondre sans concessions mais, il se mit à parler d’autre sujet plus fâcheux plus obscur, plus profonde.

Mon regard se fit fuyant, je ne savais absolument quoi lui réponde quand il me demandait de lui parler de moi. Je n’arrivais plus à regarder dans sa direction, j’avais les yeux fixés au sol le corps tremblant malgré la pression que mon cosmos exerçait. Puis soudain sans même réfléchir, mon genou alla se poser à terre, dans ma descente je pris la peine d’arracher le cap qui recouvrait mon corps, dévoilant ainsi l’armure d’argent du triangle, cette même armure qui était venue le recouvrir lors d’une rencontre avec une étrange personne la faisant de se faire fuir sans raison. Une fois genou au sol ma voie se fit sérieuse.

**Vous parliez sans doute de ceci lorsque vous m’avez demandé si une armure était venue à moi. Eh bien oui depuis maintenant deux mois elle me recouvre sans raison apparente !**

Puis dans un instant de silence mon comportement en dit long sur tout le reste, ma mémoire n’étant pas réellement mienne, je ne pouvais répondre au reste des questions qui venaient de m’être posé ! J’étais désemparé et dans le fond j’étais déçu de moi-même, c’était d’ailleurs visible sur mon visage il aurait fallu un aveugle pour ne pas remarquer la déception qui m’emplissait. Mais, malgré ce sentiment, je n’avais aucun autre choix que celui de lui répondre avec franchise laissant tomber le masque, laissant de côté ma forme pour montrer ma faiblesse.

**Qui je suis, je ne peux y répondre. D’où je viens, je ne peux y répondre. Ce que je fais ici, je ne peux y répondre. Je ne peux vous dire qu’une chose, je suis là parce que cette force m’y a poussé parce qu’elle m’attire. Je n’ai plus de mémoire, je ne sais rien de moi, je sais juste que la seule chose que je connaisse c’est cette présence elle m’est familière. Vous parliez de tout quitter . Je n’ai rien quitté du moins que je sache.**

J’avais honte de moi, mais dans le fond, j’en étais fier, je venais tout juste de dévoiler ce que je pensais, ce que je ressentais ! C’était la première fois que quelqu’un m’inspirait assez de confiance pour lui dire. Il était un inconnu pour moi. Mais l’inverse était aussi vrai, pourtant il avait eu la « gentillesse » de stopper les gardes qui me battaient, alors autant faire preuve de bonne foi et se dévoiler à mon tour. Si Kappa était un homme bon il me comprendrait, s’il ne l’était pas il tenterait de me tuer et y parviendrai très certainement. Mais comme on dit ! *Qui ne tente rien n’a rien*.




Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Lun 23 Juin - 17:50

L’honnêteté du jeune homme trouva ses limites dès que mes questions se firent plus… incisives. Visiblement, il n’aimait pas parler de lui. Je ne pouvais pas vraiment lui jeter la pierre, n’étant moi-même pas un grand fan de la chose. Mais étant l’un des responsables de la sécurité du Sanctuaire, je ne pouvais laisser cette excuse le protéger contre toute question. Bien qu’à contrecoeur et son mon œil attentif, il finit par raconter son histoires, des plus étranges, et… pleine de trous. Il ne se souvenait pas de grand-chose, pas même de son nom. Mes doutes se confirmèrent lorsqu’il ôta sa cape pour dévoiler son armure. Je ne la connaissais pas de visuel mais je la sentais réagir à mon cosmos. C’était donc une armure d’Athéna et de rang inférieur. Elle pourrait certainement m’être utile.

Sans même prévenir Hallelujah, je levai la main droite à hauteur de visage et fit claquer mes doigts. Aussitôt, docile, le torse se décrocha de son porteur pour venir flotter vers moi. Mon regard se détacha l’espace d’un instant de l’armure flottant dans les airs pour croiser le regard du jeune homme qui n’avait pas du tout confiance :
- Restes calme, je n’en ai pas pour longtemps ! lui dis-je d’une voix apaisante.
Le torse s’immobilisa devant moi, à un mètre au dessus du sol, et resta ainsi en lévitation. Concentré, je posai ma main sur l’armure avant de fermer les yeux, et une série de flash me montra comment l’armure avait choisi et trouvé Hallelujah. Un léger sourire s’esquissa sur mes traits lorsque je pus constater qu’il ne m’avait pas menti. Il s’agissait d’une armure d’argent, et elle avait choisi un porteur ne connaissant rien au cosmos. C’était particulièrement inhabituel, mais après tout, les armures ne sont elles pas la voix de notre déesse ?

Finalement, lorsque la série de flash s’arrêta, je retirai ma main, et l’armure vint se repositionner autour du torse de l’étranger, toujours aussi peu rassuré.
- Bien, lui dis-je enfin en rompant un silence qui s’était installé depuis quelques secondes. Tu es donc le porteur de l’armure d’argent du Triangle. Et visiblement, tu passes beaucoup de temps a sauver la veuve et l’orphelin, n’est ce pas ?
Devant la réaction d’Hallelujah, je lui souris légèrement avant de poursuivre :
- Comment je le sais ? Eh bien… Vois-tu, les armures nous parlent. Elles sont vivantes. Et lorsque l’on est suffisamment exercé pour les écouter, on peut entendre ce qu’elles ont à nous dire. Bientôt, toi aussi, tu pourras entendre ce que te dit ton armure. Mais tout d’abord, il va falloir que tu apprennes à maitriser ton énergie cosmique. Suis-moi, lui dis-je avant de faire demi-tour, et de lui expliquer, tout en marchant le long des rues, la vie des chevaliers d’Athéna ainsi que l’essence du cosmos.
Je fis une rapide halte devant les points importants du village, avant de terminer par la taverne :
- Ici, c’est la taverne de Rodorio. J’imagine que tu n’as pas d’endroit où aller pour l’instant. En attendant que ton admission dans la chevalerie ne soit officialisée, je te suggère cet endroit, il est très bien, à ce qu’on m’a dit.
Je fis une pause, puis :
- A présent, il est temps pour toi de te faire reconnaître auprès du Grand Pope. Je vais t’obtenir une audience auprès du Seigneur Shion.
Sortant un parchemin et une plume, je remplis rapidement une attestation écrite de ma main pour qu’Hallelujah passe la garde, puis je marquai la lettre de la chevalière du Verseau à l’aide de Cire, avant de lui tendre la précieuse autorisation :
- Tiens, avec ça, les gardes ne feront pas d’histoire, et mes collègues chevaliers non plus. Maintenant, c’est à toi de jouer ! Et bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Hallelujah


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Mer 25 Juin - 9:04

Un nouveau monde !



Le spectacle qui se déroula sous mes yeux fut stupéfiant, il ne fallut pas longtemps à Kappa pour prendre possession ne serais qu’un court instant de mon armure. Cet homme devait être quelqu’un de vraiment particulier pour pouvoir agir ainsi sur ma seconde peau. Mais, qui pouvait-il être, m’étaler quelque bride de ma propre vie alors que personne ne me connaissait ici-bas. Ce qui me perturba le plus était sans doute le fait qu’il donne une désignation à ma dite armure. C’était donc une armure d’argent du triangle, j’étais encore trop sous le choc non pas de la déclaration mais qu’il puisse parler au nom de ma silver cloth ! C’était inespéré, il pourrait peut-être m’en dire plus sur moi-même, c’est pourquoi après m’avoir donné un rouleau que je pris le temps d’inspecter quelque seconde pour remercier Kappa d’un hochement de tête que, je pris la parole.

**Vous parliez de discuter avec une armure. Comme vous le savez j’en suis incapable, mais j’aimerai savoir, qui suis-je ? Vous l’a-t-elle dit ? Vous à telle révélé mes origines ? Pourquoi moi ?

J’avais les yeux emplis de larmes. Mais, dans un sens s’il pouvait réellement parler avec le triangle, il pouvait très certainement savoir qui j’étais. Je n’en étais pas encore conscient mais, cette armure avait été celle de mon maître de jadis, cet homme que j’avais oublié, cet homme qui avait donné sa vie pour me protéger, cette cloth m’avait sans doute choisi volontairement, sachant que je suivrais la volonté de mon ancien professeur. Mais si j’apprenais la vérité pourrais-je encore la revêtir, pourrais-je accepter ce qu’elle impliquait ? Qui était cette personne qui fit mon enseignant ? Qu’elle genre d’homme était-il ? Ces questions viendraient me hanter. Mais que faire, pour l’heure je voulais savoir qui j’étais, qu’elle enfant j’avais été et qu’étais-je destiné à faire de ma vie.

**Mais, j’y pense, qui êtes-vous ? Et pourquoi m’aidez-vous ?

Drôle de question, vu le contexte actuel, j’aurai sans doute dû le lui demander plus-tôt. Mais bon demander à un enfant d’être cohérent quand on lui parle de jouet ou de bonbon et vous verrez que bizarrement il ne sait plus où donner de la tête. C’était mon cas, bien évidemment la comparaison est grossière mais pour vous faire une idée, si vous aviez le choix entre connaître votre avenir, ou connaitre uniquement le nom d’une personne que vous connaîtriez plus tard, que choisiriez-vous ? La vie d’un chevalier ne se résume pas uniquement à connaitre sa cause, il lui faut se connaitre lui-même pour pouvoir avancer et être sûr de ses décisions. Moi Hallelujah, j’aime la vie. Mais, j’aime plus encore l’idée de connaitre mon histoire, bien que terrifié je la recherchais depuis ma renaissance. Et cette homme, ce chevalier d’or étais mon salut !




Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Ven 27 Juin - 17:16

Je pris quelques secondes pour réfléchir à ma réponse lorsque le jeune homme me posa sa première question. Puis, lorsqu’il me semble que j’avais trouvé les bons mots, je me lançai :
- Eh bien, comme je te l’ai dit, les armures sont vivantes. Elles ont une volonté propre. Et un lien particulier existe entre une armure et son porteur. Toujours. J’ai tendance à penser que plus ce lien est fort, et plus la symbiose entre l’armure et son porteur produit de bons résultats, mais il ne s’agit là que d’un avis subjectif, ajoutai-je rapidement.
Tandis que je lui exposais ma théorie, nous marchions dans l’une des rues principales de Rodorio, où de nombreuses gens allaient et venaient. Les lieux étaient très animés.
- Bref, j’imagine que tu ne le sais pas mais la chevalerie d’Athéna compte un certain nombre d’armures : des armures de bronze, des armures d’argent, et enfin, les douze armure d’Or. Chacune de ces armures, en théorie, possède un porteur. Les douze chevaliers d’Or, comme on les appelle, forment l’élite des troupes de la chevalerie. Leurs cosmos sont réputés d’une puissance inégalable, bien que… il m’aie été donné de voir des combattants exceptionnels qui n’étaient pas nécessairement des chevaliers d’Or, opinai-je en pensant à certains de mes adversaires passés.

Sans m’en rendre compte, je m’étais lancé dans un exposé très complet de ce qu’était la chevalerie d’Athéna, mais son armure m’avait soufflé qu’il en avait vraiment besoin. Il ne connaissait rien au monde dans lequel il venait d’atterrir.
- Ces douze chevaliers, donc, sont les généraux d’Athéna. Ils protègent le Sanctuaire sacré et entourent les chevaliers d’Argent et de bronze pour que ceux-ci deviennent de bons combattants. C’est pourquoi, les chevaliers d’Or peuvent dans la plupart des cas interagir avec les armures d’argent et de bronze même si ce n’est pas la leur. Evidemment, cela ne fonctionne pas toujours, et si le chevalier d’Or en question a une personnalité qui déplait à l’armure avec laquelle il cherche à entrer en contact, celle-ci fera barrage et refusera de se soumettre. Tout cela pour t’expliquer comment je suis parvenu à entrer en contact avec l’armure du Triangle, qui m’a expliqué ton histoire brièvement à l’aide de flashbacks. Je ne sais pas grand-chose, mais…
Je m’interrompis, repensant à ce que j’avais vu durant les quelques secondes où j’avais communié avec l’armure d’argent :
- … Il semble que ton ancien maître ait été lui-même le porteur de cette armure. D’après ton lien étroit avec ton maître, j’imagine que ton armure a dû trouver tout naturel que l’élève de son ancien porteur lui succède. Ce n’est pas choquant en soi. Ce genre de succession n'est pas rare dans la chevalerie.

Je m’immobilisai soudain, au milieu de la rue avant de me tourner vers lui :
- Oh, mais, avec tout ça, je ne me suis effectivement pas présenté. Je suis le chevalier d’Or du Verseau, et tu peux m’appeler Kappa. Quant à savoir pourquoi je t’aide, eh bien, je viens en fait de te l’expliquer. L’une des fonctions des chevaliers d’Or est de bien encadrer les chevaliers de bronze et d’argent. Ca n’a donc rien d’extraordinaire.Nos pas nous menaient vers la sortie du village et vers le Sanctuaire, aussi m’arrêtai-je à nouveau avant d’ajouter d’un ton décontracté :
- Par ici, c’est le cimetière. Je ne suis pas certain que tu veuilles aller y faire un tour ?

Arrow PV Celsius


Dernière édition par Kappa le Mar 9 Sep - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hallelujah


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    Sam 28 Juin - 16:36

Un nouveau monde !



Alors le cœur palpitant au rythme des mots que me comptait Kappa du Verseau, j'en arriva à la déduction qu'il connaissait l'histoire de mon armure sur le bout des doigts, Celui-ci commença même à discuter de l'ancien porteur de ma cloth celle-ci appartenait à mon maitre, homme pour que je ne ressentais rien du fait de ma perte de mémoire, il n'était pas rare que des gens me raconte ce que j'avais pu faire mais, je m'en souvenais toujours, en revanche lorsqu'on me comptait l'histoire qui était mienne avant ma perte de mémoire, je ne savais que dire ni que faire. Alors que nous marchions dans les rues de Rodorio et que le chevalier d'or continuait sa narration, moi j'étais plongé dans chaque mot, chaque phrase qu'il s'extirpait de sa bouche.

D’après lui la chevalerie était quelque chose de véritablement sacré, nul homme ne pouvait se prétendre chevalier sur un coup de tête moi-même, étant revêtu de mon armure d’argent je n’avais pas encore le droit de faire cela. Je devais être déclaré par les hautes instances pour y avoir droit. Le grand pope devait lui-même m’accepter au saint du sanctuaire, les autres chevaliers eux m’accepteraient ou non mais quoi qu’il en soit tant que le Pope était d’avis de m’accorder le rang de chevalier je serais en sécurité ici-bas si je me conformais aux lois en rigueur. Kappa m’expliqua enfin qui il était, après les enseignements qu’il avait eu la bonté de me dévoiler, il me paraissait normal qu’il soit un Gold. Après cette déclaration, l’homme doré se remit en route, et moi tel un gentil homme je me mis à le suivre pour la traversée d’encore quelque ruelles et quelque sombre demeure pour enfin se stopper et marquer une pause lors d’un croisement, l’un menant au dit sanctuaire et l’autre au cimetière.

Kappa eu la gentillesse de me demander si je souhaitais y faire un tour et c’est à ce moment précis que je me mis à me perdre dans mes pensées, je ne savais que faire, qui j’étais mais le problème n’était pas là bien au contraire, je venais d’entrer dans un monde que je ne connaissais pas, j’ignorais absolument tout de l’histoire de la chevalerie, pourquoi existaient-ils ? Pourquoi se battaient-ils ? Outre la justice, si un ordre comme celui-ci existait, un ordre opposé pourrait lui aussi exister. Mais une fois encore je n’en avais que faire, depuis mon réveil ma vie était un éternel combat pour les plus démunis. Mon cœur stoppa alors toute réflexion mon âme me demandait de me rendre au cimetière c’est alors que ma voie se fit entendre, elle se fut ferme et déterminé mais absolument rien de néfaste en dégageait.


** Et bien, pour tout vous dire je pense que je vais tout de même m’y rendre, si mon maitre était comme vous le dites un chevalier il doit sans doute y résider, Et qui sait peut-être que me rendre en ce lieu permettra à mes souvenirs de me revenir.

Mon corps se mit alors à mettre un pied après l’autre en direction de ce lieu lugubre, il était certes l’endroit où les morts reposaient en paix, mais il y régnait une atmosphère lourde et pesante. Mais, alors que je m’éloignais de plus en plus du chevalier d’or sans m’en rendre compte, je m’immobilisai pour faire face à Kappa, ma voie se fit alors plus tendre et plus douce à son égard.

**Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous m’avez appris et pour avoir donné un sens à ma vie, grâce à vous je sais que mon passé n’est pas si noir et cruel que je l’imaginais, j’espère un jour pouvoir vous rendre service en retour. Merci mille fois.

Et c’est sur ces remerciements que l’homme à l’armure d’argent que j’étais disparu du champ de vision du chevalier d’or. Me rendant alors vers la tombe de mon défunt maitre. Le cœur lourd et hésitant, la peur au ventre de découvrir qui j’avais pu être. Cette vérité je n’avais plus cherché à la connaitre depuis bien longtemps. C’était quelque chose que je n’attendais plus, pas même dans mes rêves les plus fous.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mai 55] L’arrivé d’un étranger Pv Kappa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Rodorio-