RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Novembre 1754] Chasser le tigre fait venir le loup [Pv Liana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saikhan


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 518
Armure : Armure de Sleipnir

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [Novembre 1754] Chasser le tigre fait venir le loup [Pv Liana]   Sam 21 Juin - 22:12

L'aube étendait ses rayons d'ors sur la terre endormie de la déesse de la sagesse, éclairant les ténèbres, éveillant la vie qui doucement, prenait le pas sur le sommeil de Morphée. L'ancienne balance appréciait ces instants simples mais paisibles qui éveillait en lui de douces sensations. Lui qui, quelques jours auparavant demeuraient encore enfermé dans cette sombre geôle, profitait de l'astre diurne avec le plaisir que ceux ayant trop longtemps vécu sans son éclat pouvait ressentir. Un sourire doux vint s'égarer sur ses lippes avant qu'il ne reprenne sa marche auprès du tigre à la robe automnale qui toujours l'accompagnait. L'un et l'autre semblait aujourd'hui indissociable et pour les gens du Sanctuaire qui connaissait l'ancien chevalier d'or, cela avait peut être de quoi étonner. Lié, les deux êtres passaient ainsi le plus clair de leur temps à Rodorio ou dans ces alentours, évitant plus ou moins sciemment les maisons zodiacales dans lequel il n'avait plus sa place. L'armure d'or de la balance avait disparu.

Dohko s'arrêta, contemplant d'un air vague ces temples qui, dans la lumière, semblaient auréolés d'une aura de majesté séculaire. Le paysage lui apparaissait plus familier qu'à ses premiers pas à présent, même si au fond de lui, il ressentait un lien particulier avec cette Terre sacrée. A présent, il le ressentait lui qui avait été sourd et aveugle à ces impressions fugaces. Il reprit sa marche sans plus s'attarder, Hù le devançant d'un pas félin. Doucement, le saint noir reprenait des forces. Sa marche intensive et répétée n'était que le commencement d'un entraînement plus long qu'il avait déjà bien entamé. Il ne devait pas aller trop vite, sans quoi son corps affaibli par ses longues semaines enfermées le lui ferait durement ressentir, pourtant, il ne parvenait à se ménager entièrement. Il devait récupérer dans les plus brefs délais, c'était son défi. Et puis un Dohko inactif était un Dohko bougon, aussi demeurait il la plupart du temps occupé, plus encore aujourd'hui. Cela avait au moins le don d'occuper son esprit à de plus saine activité, il avait bien trop perdu de temps à se perdre dans de moroses pensées.

Hù ?


Le tigre s'élança à droite, déviant du chemin usuel qu'ils avaient coutume de prendre chaque matin afin de rejoindre un lieu tranquille, pour qu'il ne s'astreigne à quelques entraînements supplémentaires, avant que le soleil ne soit trop haut. Évidement à cette période de l'année, ce dernier était plus tardif et moins arasant qu'en plein milieu de l'été, mais l'hiver n'était pas encore tout à fait arrivé aujourd'hui, ce qui arrangeait bien le saint noir qui savourait les dernières chaleurs avec la paresse des félidés. Après un haussement de sourcil surpris, l'ancienne balance suivit l'animal sans davantage s’appesantir sur les raisons d'un tel comportement de la part de son allié félin. Ce dernier avait tendance à n'en faire qu'à sa tête, tout comme son maître. Bien sur, il aurait put simplement l'ignorer et continuer son chemin, mais il se doutait que le tigre souhaitait être suivi par lui – sans quoi, il ne se serait pas retourné plusieurs fois, comme pour le vérifier de ses propres yeux.

Où est ce que tu souhaites m'emmener ?


La voix du traître se faisait marmonnement contrarié, l'animal ne prêtant guère attention à ses baragouinements grognon. Qu'aurait il put lui répondre de toute façon ? Hù n'était pas comme l'inugami accompagnant Mashia qui abritait l'âme de son défunt père et possédait le don de parole, lui, il demeurait un félin tout ce qu'il y avait de plus normal – ou presque, bien évidemment. Cependant, même Dohko ignorait ne serait ce que la moitié des particularités de la créature qui le guidait. Il était Hù, son lié, et cela lui était suffisant. Et c'était la raison pour laquelle il le suivait sur cette route adjacente qui l’entraînait il ne savait où.

Et ce qui l'accueillit finalement fut un ban de sable fin et une mer qui s'étendait à l'infinie. L'air iodé caressa ses sens avec une douceur exquise. Un sourire s'attarda sur ses lèvres alors qu'il offrait à son compagnon un regard amusé. L'animal se précipita dans l'eau salé après une brève hésitation. Un rire s'échappa de la gorge de l'homme qui contemplait la créature barboter joyeusement entre les vagues qu'il griffait à intervalle régulier, luttant contre ce courant invisible.

Et bien, je croyais que tu préférais l'eau douce Hù.


Ce qui devait malgré tout être le cas, l'animal lui offrant un regard torve en guise de réponse. Mais ce n'était surement pas pour une baignade matinale que le tigre l'avait mené ici.

Revenir en haut Aller en bas
 

[Novembre 1754] Chasser le tigre fait venir le loup [Pv Liana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-