RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Beshter


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 298

Feuille de Personnage :
HP:
129/150  (129/150)
CS:
166/180  (166/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mer 22 Oct - 16:42

Citation :
HRP : J'anticipe mon départ °°

Après avoir entendu tout cela, le Vampire détourna les yeux vers la sortie de la cathédrale, il venait d'avoir son ordre de marche et savait maintenant que le pire était à venir dans une nuit de félicité. Silencieux, il fit signe à son ami la Chauve Souris de se battre avec courage. Il savait que les choses n'allaient pas être facile pour lui après des années de sommeil. Qu'importe, le plus important dans l'immédiat était de faire une méditation pendant les quelques heures qui l'attendaient, il lui fallait retrouver une partie de sa puissance, se nourrir sur les criminels pour les purifier de leurs pêchés.

Il se demandait bien pourquoi les choses se précipitaient ainsi mais il était de retour et estimait que le temps des questions serait pour plus tard. Il concentra alors son cosmos pour appeler à lui sa vieille amie de la nuit. Telle une parure d'obsidienne, des morceaux de la surplis du vampire se posait sur son auguste propriétaire et reprenait forme masculine. Il était clair que pendant des années elle avait été sous l'influence de Lydia, son aura, son parfum léger et séducteur maculait encore les plis de l'armure. Un sourire en coin, il saluait l'assistance et sortit de la cathédrale en écartant ses ailes membraneuses vers la nuit qui se préparait bientôt. Pendant la journée, son cosmos était affaibli de 75% et il devait faire face à l'utilisation de son pouvoir. Donc dans un premier temps, il prit l'apparence d'un loup sombre à la peau grise. Ses pupilles sanguines étaient celles qui le différenciaient des autres membres de cette race animale.

" Seigneur Minos, j'attendrai que notre vague attaque pour agir dans l'ombre. Que la nuit soit propice à notre Idéal d'une paix éternelle dans ce monde en proie au chaos et aux corruptions de toute sorte. "

Le temps était venu ! Il fit signe au Phénix qu'il se reverrait assez tôt, le regard du Vampire était passé de la défiance à une méfiance assez souple. Il ne savait pas vraiment que penser de l'arrivée de cet allié venu de nulle part mais il devait voir cela comme une chance du destin. En outre, du coin de l'oeil, il observait que le Démon restait dans son coin à ruminer cette haine aussi palpable que le coupant d'un diamant. Lydia était proche de lui, et sûrement plus qu'il n'aurait plus l'imaginer mais c'était pas le moment de poser ce genre de questions dans les heures actuelles.

S'envolant dans les airs, le vieux bougre s'envolait dans les airs en ayant ce fol espoir dans son coeur que la volonté du Sombre Monarque vienne enfin dans ce monde en proie aux pêchés, que même cette chose que l'on appelait la Bible s'était limité à 7. D'un battement d'ailes, il se dirigeait vers la Grèce ancienne, il était temps. Il savait que des Spectres se réunissaient dans un coin du monde mais c'était pas le moment, pendant ce bref moment, il avait besoin de solitude, son vieux sens pour la tranquillité était sacrée avant une grande bataille.

=> Entrée du Sanctuaire !



Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mer 22 Oct - 17:49

Tout était donc prêt. Comme j’avais hâte de me délecter de la vision du cadavre mutilé de ce cher Celsius. Même si j’avais promis à Mary de lui laisser achever ce lâche, je ne comptais pas masquer ma joie à l’idée de mettre le feu au temple des poissons. Une fièvre guerrière commençait déjà à me gagner. Les Enfers se mettraient en ordre uni de marche pour infliger une impitoyable défaite aux forces d’Athéna. Ceci fait, j’aurais tout le loisir d’enfin vivre mon idylle avec la sirène tout en déployant sur Terre l’emprise du seigneur Hadès. Dès mon arrivée, Minos se hâta de me questionner sur le pacte conclu avec les forces de Poséidon. L’air sérieux, retenant un sourire de profonde satisfaction, je me décidais à lui répondre en toute franchise, non sans omettre la particularité de mon lien avec Mary Red. Pour l’heure, ce fait n’apporterait rien aux préparatifs de bataille. Autant poser un voile, que j’espérais temporaire, sur cet aspect de ma vie personnelle.

Les marinas nous soutiendront dans notre assaut. Toutefois, ils exigent en retour notre protection. Pour faire simple, j’ai su leur faire sentir qu’un camp aussi affaibli que le leur devrait se ranger du coté des vainqueurs. Et nous sommes tombés bien vite d’accord sur le fait que le seigneur Hadès portait bien mieux cet habit qu’Athéna.

Néanmoins, Mary avait posé une autre exigence en contrepartie de son soutien.
Je laissais flotter un silence lourd quelques instants, le temps de chercher le meilleur moyen de formuler sa demande, sans évoquer de soupçons concernant notre relation. Mais il m’apparut vite que cette précaution était bien inutile, au vu de la nature de cette condition qui allait clairement dans l’intérêt des enfers.

De plus, Mary Red exige qu’une proie lui soit réservée. Si l’un d’entre nous se retrouve face à Celsius des Poissons, il ne doit pas le mettre à mort. Mary tient à se charger de son exécution.


Une tierce personne révéla alors sa divine présence. En croisant son regard étrange, je ne sourcillais pas, tout en prenant le soin de lui adresser un signe de tête empli dé déférence.

Seigneur Oneiros, c’est une chance de vous avoir à nos cotés lors de la bataille à venir. J’ose croire que le seigneur Hadès sera pleinement satisfait des prouesses de ses armées et de l’esprit de cohésion des trois juges.

Une pique ironique directement adressée à ce cher Aiakos. Pour l’heure, je ne voyais nulle raison de causer du tort à Minos, et ce soutien affiché avait de quoi dénoter avec l’attitude problématique du juge du Garuda. Quoi que pour l’heure, je comptais bien reconnaitre les talents martiaux de mon homologue, pour le plus grand malheur des Saints. J’attendis donc les directives de Minos. Le poing serré, j’étais pleinement prêt à donner le meilleur de moi-même. Pour la gloire des Enfers, mais également dans mon intérêt personnel.

Revenir en haut Aller en bas
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Jeu 23 Oct - 11:31

Les choses avaient l'air de s'arranger, Alucard ne sentait plus trop la tension qu'il y avait il n'y a même pas cinq minutes, le chevalier noir du Phoenix s'était résolu à accepter les termes du seigneur Minos et le vampire souffla un coup, combattre ici n'aurait servi à rien, juste du gaspillage d'énergie inutile alors que les spectres avaient besoin de toutes leurs forces possible pour la bataille qui les attendait. Le Phoenix posa ses conditions, il était étonné qu'il ne demanda pas d'avantages de choses que les mercenaires étaient habitués à demander comme la gloire, les femmes et l'argent. Non il demandait juste à ce que les spectres ne touchent pas à l'orphelinat de Rodorio ainsi qu'à son cevalier qui la protégeait, un dénommé Dohko. Il était apparement lui aussi un chevalier renégat qui avait été sous le joug d'un dénommé Pséma, chevalier noir du Bélier. Alucard se moquait bien peu des orphelins de ce petit village et de cet autre saint noir. Alucard se rapprocha du Phoenix noir sans un seul brin de méfiance et lui tapa l'épaule.

"N'aie crainte, m'abreuver d'orphelins ce n'est pas mon truc, je susi plutôt pour les jeunes vierges tu vois ? Je ne toucherai pas Dohko non plus sauf si je dosi me défendre."


Bizarrement Alucard ressentait de la sympathie pour cet ex saint d'Athéna, non pas pour sa folie de venir seul mais pour sa bravoure à avoir tenu tête à ce spectre du démon qu'Alucard n'appréciait guère mais ne montra rien avec son visage livide de mort vivant. Ishiro avait eu raison de se défendre, était il le seul à l'avoir vu ? Même son aîné s'en était méfié faisant matérialisé des bêtes de sang prêtes à bondir sur lui. Ou alors, le jeune vampire était encore bien naïf de donner sa confiance à n'importe qui n'ayant que peu participer aux guerres saintes de son siècle et demi d'existence. Bref, vu le cosmos de ce black saint, cet homme était un allié de poids. Il vit alors le juge Radamanthe arriver, il fit une courbette de salut à son supérieur, il était apparement prêt à se battre et à attendre les ordres du seigneur Minos. Un autre spectre arriva et Alucard était charmé par son allure divine jouant avec son cosmos pour ainsi ressentir des choses formidables qui se passaient à la Cathédrale, était de l'illusion, fort possible mais le vampire n'était pasassez puissant pour l'heure à pouvoir déchiffrer une telle technique. Le spectre de la chauve souris lui fit aussi un salut de respect. Alucard regarda le seigneur Beishter partir se transformant en loup, il lui avait fait un signe de courage et Alucard le lui rendit. Il se transforma en loup et disparut. Alucard voulut le suivre, il avait senti la présence de Lydia quand il avait revétu son surplis, s'ajustant à son corps d'homme. Une montée de chagrin monta au sein même du spectre de la chauve souris. Lydia lui manqaut terriblement, sa bien aimée, sa maîtresse de ses nuits mais l'ehure n'était pas aux larmes et Alucard retint ses larmes de sang de recouvrir son visage, le saint nori le regardait àce moment là et Alucard lui fit un sourire. Le jeune vampire s'avança alors vers son supérieur mettant la main sur son coeur et soulagé qu'il avait accepté le Phoenix noir parmis eux.

"Seigneur Minos, j'attends vos ordres ..."


Alucard était un spectre dévoué, respectueux et de bonne conduite suite à son éducation, il attendit que son supérieur hiérarchique lui donne ses ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Jeu 23 Oct - 14:30



Adossé dans l’ombre contre un des murs de la cathédrale, j’avais laissé retomber mes nerfs suite à l’accrochage ayant eu lieu avec le Phénix noir. Minos était intervenu pour sauver la peau de cet imbécile, mais peu importait. Il avait compris le message: il savait que je n’étais pas à prendre à la légère. Les bras croisés, les yeux fermés, ma présence s’effaça rapidement de la pièce. Seul Minos, que je laissais volontairement ressentir ma présence, ne m’oubliait probablement pas.
Au bout de quelques minutes, Arbhaal, notre nouveau Paon portant le surplis de Rhadamanthe, reparut, plus fier de lui qu’à l’accoutumée, ce qui n’était pas peu dire. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre les raisons de cet air satisfait: il avait conclu un marché avec Mary. Et à ses conditions à elle. Un léger sourire carnassier se dessina sur mes lèvres invisibles l’espace d’un instant: la jeune femme n’avait pas changé du tout, visiblement. Elle avait embobiné le juge afin d’obtenir ce qu’elle voulait. Ses conditions importaient peu. Ce Celsius était un saint. Si je tombais sur lui en premier, je le mettrais à mort. Mary Red n’était pas une amie. Tout au plus une connaissance avec qui chaque nouvelle rencontre attirait de nouvelles emmerdes toujours plus improbables les unes que les autres.

Comme son armure, elle fascinait. Durant longtemps, elle était demeurée une énigme pour moi, qui n’étais pas éveillé au cosmos. Mais à présent que toutes les pièces du puzzle étaient imbriquées, je l’avais cernée depuis un moment: Femme fatale et magnifique, Mary se servait de ses atouts pour parvenir à ses fins à n’importe quel prix. La vie ne l’avait pas épargnée, mais si je me sentais attiré par elle, mon instinct aiguisé d’assassin me murmurait de me tenir loin d’elle. Et de toute évidence, Arbhaal ne possédait pas le moindre instinct de conservation, car son aura était pleinement imprégnée du parfum de la jeune femme. S’était elle montrée démonstrative pour parvenir à ses fins, ou quelque chose se passait il entre eux ? Une nouvelle fois, cela n’avait pas d’importance. Mais cela expliquerait encore davantage l’air satisfait faussement dissimulé de Rhadamanthe. La dernière phrase, et notamment le mot “exige” du juge des Enfers, me fit tiquer: Mary n’était pas une spectre, et elle n’avait presque rien à offrir. C’était déjà une chance pour elle que de se joindre à nous. Elle n’avait rien à exiger. Et si je la croisais à nouveau, elle le saurait. Et parce que dans une certaine mesure je la respectais, elle ne l’apprendrait pas à la mesure de mon poing. Beaucoup de personnes ici présentes ne pouvaient pas se vanter d’une telle chose...

Ce fut ensuite Oneiros qui se présenta: le leader de la vague dans laquelle Minos m’avait affecté. J’osais espérer que ce dernier avait précisé à Oneiros qu’il n’avait aucun ordre à me donner, sans quoi ce serait à moi de mettre les choses au clair avec lui. Mais après tout, cela semblait être une thématique des dernières heures. Tel était le monde des spectres. Afin de se faire respecter, il fallait sans arrêt jouer des coudes et de la fronde. Tuer ou être tué. Cela ne me dépaysait pas puisque c’était une des premières choses que j’avais apprises lorsque j’étais devenu assassin.

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Lun 27 Oct - 11:11

Rhadamanthe fût asses bref dans son rapport mais il avait assuré l'essentiel. Les Marinas seraient donc de la partie. Les exigences de leur leader, Mary Red, pouvait parfaitement être acceptées, tant qu'elles ne deviennent pas gênantes!

- Ça ne me dérange pas de lui laisser la chance d'achever ce Celsius. Néanmoins, si l'un de vous doit faire face à ce Chevalier - commença-t-il à dire en se tournant vers tous les présents. - Qu'il n'hésite pas à le mettre à mort. Notre objectif est très clair, anéantir toute forme de vie au Sanctuaire!

Oneiros, le Dieu des Rêves fit alors son entrée. Il devait probablement se trouver dans les parages car Himmel n'avait pas demandé sa présence depuis bien longtemps.

- Soyez le bienvenu Seigneur Oneiros! Vous arrivez au bon moment. Nous pouvons désormais passer aux choses sérieuses.

Il s'écarta un peu du groupe qui s'était constitué petit à petit autour de lui et prit une voix sérieuse et grave. Il allait leur donner leurs ordres pour la bataille. Il n'allait pas jouer au commandants pendant la guerre. Chacun serait libre de ses mouvements jusqu'à une certaine limite. Son armée était la plus puissante au monde, du moins il voulait penser de la sorte. Aussi, ils n'auraient pas besoin d'être mené à la baguette, ils sauraient faire leur devoir et lui apporter la victoire!

- Maintenant que vous êtes tous réunis, voici vos ordres! Une première vague d'assaut à déjà quitté la Cathédrale et se dirige vers le Sanctuaire, mené par le Juge du Garuda! Rhadamante, tu mèneras la seconde vague. Tu seras accompagné de Beshter et de Ishiro. Une fois sur place, votre principal objectif est de tuer ceux qui aurait résisté à la première vague. Sécurisez l'entrée pour l'arrivée de la vague suivante!

- Seigneur Oneiros. Vous mènerez la troisième vague, en compagnie de Alucard et d'Inferno. Votre objectif sera de d'arriver dans les demeures supérieurs. Ne laissez aucun survivant derrière vous! Quant à moi, je vais tenter un pari, afin de ne nous permettre des renforts. Je vous rejoindrai aussitôt que possible! C'est tout pour l'instant, préparez-vous au combat et bonne chance!


Himmel quitta alors les lieux, se dissimulant dans l'ombre et se préparant à rejoindre le lieu où pouvait se ressentir "ce" Cosmos.


[hrp: C'est assez court, mais comme ça vous êtes libres de vos mouvements à présent.]
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Lun 27 Oct - 19:45

Personne ne s'étant formellement présenté, Oneiros resta légèrement dubitatif sur l'assignation de son rôle de leader, d'autant que les individus restants semblaient puissants et pour la plupart indociles. Par élimination, le dieu put plus ou moins reconnaître les spectres sous ses ordres pour cette mission : le juge de la Wyvern ayant son célèbre surplis pour carte d'identité, il était certain de savoir qui il était. Celui qui était parti précipitamment devait faire partie de la seconde vague, puisque la première était déjà en places aux dires de Minos, et le chevalier noir serait sans doute mieux tenu en laisse par un juge que par un dieu, si Oneiros se fiait aux ressentis qu'il avait eus du régent lors de leur dernière conversation. Une lueur amusée passa dans ses yeux alors qu'il constatait une fois de plus le manque de confiance à son égard, fut-il justifié ou non. En posant l'hypothèse que tous ceux qui avaient assisté à la réunion partaient plus tard, la première vague devait être celle formée par Gilles de Rais et Lily sous ces yeux ici même, quelques heures plus tôt. Et les deux derniers seraient ses partenaires de combat : un homme pâle comme un vampire décrits par les légendes et un autre au cosmos agressif et sauvage, parfaitement illustré par le surplis du Tourment. Savoir lequel était Alucard et lequel était Inferno poserait sans doute problème plus tard pour la communication, mais pour l'heure les visages suffisaient.

Le dieu des rêves inclina la tête vers Himmel pour signifier qu'il avait compris, puis se tourna vers ses deux présumés coéquipiers. Il s'approcha d'Inferno, conscient que le guerrier ténébreux pouvait s'enflammer à tout moment, son regard plus que clair à ce sujet.


"La guerre ne se remporte pas avec de la chance, seigneur Minos, mais plutôt de solides assaillants et une volonté plus dure que le diamant. Ne sous-estimez pas l'amour d'Athéna pour ses chevaliers et leur tendance suicidaire à son égard. Et ne sur-estimons pas non plus notre force, il est plus sage de commencer par envisager le pire."

Il planta ses yeux dans ceux du Tourment un instant, cherchant la bête au fond de son âme qui ne demandait qu'à s'exprimer.

"Si chacun respecte son rôle le temps de cette guerre sainte, il ne devrait pas y avoir de problème majeur. Jusqu'à la chute du dernier Saint du moins."


Dernière édition par Oneiros le Mar 28 Oct - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 28 Oct - 1:46



Nouvel arrivant dans la pièce, et déjà, Oneiros avait rejoint le ballet des juges, déversant son arrogance et son air hautain sur les autres comme s’il était supérieur. Toujours adossé, je ne pus retenir un soupir de dépit devant un tel comportement. Depuis la disparition de Lydia, je ne pouvais que constater que je ne me sentais pas à ma place, parmi ces spectres. Mes objectifs convergeaient avec ceux Minos, ce qui s’avérait être la seule raison de ma présence en ces lieux, mais notre marché n’impliquait pas que je doive supporter les humeurs et railleries des juges et autres sous dieux. Aussi, lorsque Oneiros me provoqua à l’aide de sous entendus puissants tout en me fixant intensément, mon regard se redressa et soutint celui du dieu des rêves sans ciller un seul instant. S’il croyait pouvoir me faire peur, il se trompait lourdement. Et puisqu’il voulait jouer au chat et à la souris, que le meilleur gagne, dans ce cas...

M’écartant du pilier pour faire quelques pas en tournant le dos volontairement à Oneiros, je répondis d’un ton détaché :
- Tu sais, Minos, je crois que pour gagner cette guerre, il faut avant tout de bons leaders pour diriger ces vagues... Et je pense qu’une des qualités d’un bon leader, c’est de savoir rester à sa place, ajoutai-je alors que ma voix tombait dans les graves, tandis que je tournais lentement mon regard pour fixer à nouveau Oneiros, un regard lourd de sens, tout comme celui que le jeune dieu m’avait lancé quelques secondes plus tôt. Que ces leaders doivent avoir mérité le respect parmi leurs hommes afin de justifier leur droit de donner des ordres. Parce que sans suprématie justifiée, il ne s’agit que de domination infondée, de tyrannie. Et la tyrannie finit souvent par être renversée... Et pardonnes moi cet avis, Minos, mais je pense qu’aucun des chefs des trois premières vagues d’assaut ne remplit ces conditions, achevai-je enfin avec un sourire carnassier dessiné sur mes lèvres, d’un ton qui mêlait raillerie et légèreté.

Mon sourire disparut subitement, et mes yeux transpercèrent littéralement le maître des rêves. Mon visage se figea dans une expression de marbre, et après l’avoir observé de haut en bas, je lui dis d’un ton qui n’avait cette fois plus rien d’amical:
- Attention, Oneiros... Ne me confonds pas avec les autres ! Je ne suis pas un pion que tu peux commander à ta guise ! Mon respect se gagne, et saches que tu ne fais pas partie de ceux qui ont le droit de m’ordonner quoi que ce soit. Minos m’a donné mes ordres, et je m’y tiendrai dans la mesure du possible. Mais ne crois pas pouvoir instaurer la peur en moi ou me faire plier à l’aide d’un regard. Je défendais déjà les Enfers alors que nous n’étions qu’une poignée et que tu te terrais dans tes doux rêves car tu avais trop peur de venir combattre à nos côtés. Lors de l’invasion d’Asgard, j’avançais seul avec Minos et Hadès en personne alors que tu étais terré au fond de ta dimension de rêves, trop effrayé par la réalité pour venir l’affronter à nos côtés. Alors ne vas surtout pas t’imaginer que tu peux venir me donner des leçons sur le fait de jouer son rôle au moment opportun. Parce que si tu avais joué ton rôle à la dernière guerre sainte, tes semblables n’auraient peut être pas été exilés des Enfers pendant six ans !

Un dernier regard vers le Griffon, et:
- Tiens ton chien en laisse, Minos. Ses provocations et sous entendus m’agacent lourdement...
Sur ces mots, je pris la direction de mes appartements en attendant l’heure du départ pour la troisième vague d’assaut...

Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 28 Oct - 10:56

(Je me permets une petite interception, cher Inferno ~)

Un franc sourire anima le visage du dieu onirique. Son ressenti avait été juste, et l'indomptable spectre venait de se cabrer plus vite qu'un cheval au galop. Il ne se laissa pas démonter, garda son calme ironiquement olympien et barra aussitôt le passage de la sortie à Inferno avant qu'il ne puisse quitter la pièce.

"Je souhaiterais éclaircir trois petites choses avec vous, avant que vous nous fassiez faux bon, spectre. Tout d'abord je ne suis le chien de personne. Comme vous le disiez à l'instant, il faut mériter le respect de ses pairs pour les diriger. C'est le cas pour ma part du juge du Griffon, et je crois en le jugement du seigneur Hadès, qui a plutôt bien réfléchi à son choix cette fois-ci. Secondement, vous ignorez peut-être que le cycle des réincarnations d'un dieu ne se brise pas en le souhaitant simplement. Il nous faut des hôtes suffisamment compatibles pour recevoir notre puissance sans se faire écraser aussitôt. S'il y avait eu ce genre d'individu lors de la dernière guerre sainte, je vous aurais volontiers prêté main forte. Et enfin..."

L'homme aux cheveux presque sans couleur se tourna vers Himmel, sans s'écarter du passage d'Inferno.

"Je vous l'avais prédit, régent, lors de notre dernier entretien. Je n'ai aucune légitimité aux yeux de vos hommes, bien que je sois né bien avant vous tous, que j'aie assisté à la naissance d'autres dieux et à leur croissance, ainsi que celle du monde. Les mortels ne reconnaissent que les faits d'armes et ce qui les touche personnellement. Il faut les pousser à la colère pour connaître leurs véritables intentions, et cela bien souvent arrive en plein cœur de conflits. Vous en conviendrez, cela nous desservirait grandement si c'était le cas alors que nos alliances avec Asgard et les marinas sont déjà si fragiles. Nommez donc cet homme leader de notre vague d'assaut. Je ne m'en offusquerais pas, et je serais même curieux de voir s'il saura se montrer à la hauteur de ses propres exigences. Je refuse d'être un tyran, et de commander des hommes qui ne voient en moi qu'un oppresseur opportuniste de sang divin. Je ne suis pas Arès."

Oneiros replanta son regard dans celui d'Inferno, le visage impénétrable, la voix sereine.

"Cela vous convaincra-t-il, jeune homme, qu'à défaut d'être digne de vous commander, je ne suis pas celui que vous pensez voir en moi ? De grâce, avant d'oser imaginer ce qui me fait peur ou ce que je tente de faire, apprenez à me connaître un peu mieux que cela. Effrayer ou provoquer mes compagnons d'armes ne m'avancera à rien sinon à perdre du temps en discussion aux tournures plus que féodales. Il me serait bien plus facile de faire de votre sommeil un cauchemar permanent, contre lequel vous seriez incapable de lutter. Cependant, cela n'est pas mon but. Et si vous daignez tempérer votre fierté, vous comprendrez que les rêves ne sont jamais ce qu'ils se prétendent être en apparence."
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 28 Oct - 11:01

Tout s'enchaînait pour que la guerre commence, les spectres se préparaient au combat, Minos avait accepté le peu de conditions du black saint au grand étonnement d'Ishiro. Celui çi continua même à dire qu'il n'était pas obligé d'obéir aux ordres du leader qui serait avec lui mais que s'il mettait la mission en danger il serait mis à mort. Le saint noir trouvait ça logique et intéressant mais l'heure n'était pas à la désobéissance surtout après la petite rixe entre Inferno et lui il y a peu, son totem lui avait bien fait comprendre ça et Ishiro l'avait accepté. Son but était de voir Athéna même morte, voir son cadavre et Ishiro tuerait le premier saint qu'il en empêcherait. Minos lui dit alors que les spectres ne passeraient pas par Rodorio au soulagement du black saint mais Dohko risquerait sans doute de vouloir stopper leur progression et là les spectres n'auraient pas le choix que de le combattre. Ishiro ne ptu qu'accepter celà, même si Dohko possédait une armure noire désormais, rien ne l'empecherait de vouloir barrer la route aux spectres. Il n'était plus de la chevalerie d'Athéna mais il pouvait très bien décider de protéger le sanctuaire, l'ex chevalier d'or n'était pas comme le Phoenix noir, il était toujours un chevalier d'Athéna en pensées aussi torturée qu'il était. Le spectre de la chauve souris le tira de ses propres pensées lui disant qu'il ne toucherait pas non plus à l'orphelinat, préferant les jeunes vierges. Ishiro se contenta de sourire et lui répondit:


"C'est sensé me rassurer ?"


Le spectre lui sourit à son tour. Minos continua à donner ses ordres de bataille, il serait donc dans la deuxième vague d'assaut avec Radamanthe et le dénommé Beishter qui lui avait fait une démonstration impressionante de ses pouvoirs tout à l'heure avec ses bêtes de sang. Il éspérait néanmoins ne plus être envoyé contre une colonne par le juge cette fois. Il regarda Radamanthe et fit un signe de tête en approbation avec cet ordre. C'est alors que le mystérieux spectre parla en direction de Minos lui disant de ne pas sous estimer les saints, il avait bien raison, après tout Ishiro en avait fait partie et même s'il n'était plus d'accord avec leur précepte, les saints avaient une volonté de fer qu'il ne fallait pas prendre à la légere, Ishiro acquiessa en regardant le juge des enfers. Il parla ensuite à Inferno qui, évidemment, prit mal la petite phrase lancée à son encontre. Décidément il ne fallait rien dire à ce spectre qui s'emballait à la moindre occasion. Bizarrement, Ishiro sentait une forme de respect pour le démon qui pourtant l'avait descendu en flèche tout à l'heure. Après tout, du temps ou il était saint d'Athéna, il n'aimait pas non plus qu'on lui donne des ordres et n'avait pas hésité à tenir tête à un envoyé de Poséidon ayant failli déclencher une guerre entre les marinas et les saints, chose qui avait été faite par la suite malgré tout. Les saints avaient fait la courbette devant Astral mais les marinas s'étaient alliés avec les spectres par la suite ... Mais le problème d'autorité était une chose qui n'avait pas changé aujourd'hui sachant qu'il ne s'était pas laissé faire face aux accusations du spectre mais d'un côté ils se ressemblaient peut être que el démon lui hésitait moins que lui  dire une chose qui ne lui plaisait pas. Ishiro se contenta de croiser ses bras et regarda le spectacle qui se déroulait devant lui, le spectre rayant l'autre et vice versa. D'ailleurs l'autre spectre ne s'était pas laissé intimider et lui répondit sagement. L'entente enrtre spectres était vraiment différente de celles des saints, plus animée d'ailleur ce Beishter était déjà parti mais le saint noir se contenta de rester sur place attendant que Radamanthe parte à son tour afin de le suivre. Il avait montré sa bonne foi à Minos, il continuerait ainsi jusqu'à la fin de cette guerre. Il ne partirait pas seul à l'aveuglette même s'il connaissait que trop bien le chemin menant au sanctuaire. Il sortit sa petite flasque et but une gorgée de son alcool fort. Ishiro était aussi satisfait de constater qu'il ne serait pas de la chair à canon à avoir été envoyé ne première ligne contre les saints mais il était impatient de combattre ses anciens compagnons d'arme et n'aurait aucune hésitation à les combattre voir même mettre fin à leur jour ...


Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 28 Oct - 15:35



Au moment de quitter la pièce, Oneiros me barra la route, et avant que je n’ouvre la bouche pour lui signifier de me laisser passer, il voulut clarifier certains points. Je ne fis aucun geste durant son petit discours. Dans le fond, et même dans la forme, celui ci me convenait plutôt: le petit dieu n’avait rien d’autre à opposer à mes attaques qu’une supposée absence d’hôte valable pour recevoir ses “pouvoirs”. Une fois encore, mais subtilement, il faisait passer comme message que ses pouvoirs étaient incroyablement puissants, mais je ne réagis pas à cette pique. A la place, un léger sourire mauvais se dessina sur mes lèvres en pensant au fait qu’il n’avait pas pu trouver mieux. Toutefois, ce sourire disparut lorsqu’il proposa à Minos de me nommer moi aux commandes de la troisième vague, et avant que le Griffon n’intervienne, je répliquai aussitôt d’une voix calme:
- Minos ne fera pas ça... Il ne me nommera pas à la tête d’une vague d’assaut... Parce qu’il sait, tout comme moi, que je ne suis pas fait pour commander. Les assassins surgissent des ombres, et frappent. Ils ne perdent pas l'initiative afin de donner des ordres à leurs comparses. Je ne demande pas ta tête en tant que commandant de la troisième vague, Oneiros, rassures toi. Je veux juste qu’il soit clair entre nous que je n’ai un pacte qu’avec Minos. C’est à lui que j’obéis, et à personne d’autre.

Mon regard se planta dans celui du dieu des rêves, et je poursuivis sur le même timbre:
- Pour le reste, je sais parfaitement ce qu’il me reste à faire...
Contournant soigneusement la silhouette d'Oneiros me faisant barrage pour poursuivre en direction de mes appartements d’un pas décontracté, j’ajoutai avant de disparaître dans la pénombre:
- Tiens t’en à ton rôle de guide vis à vis de notre ami Alucard, Oneiros. Je pense que lui aura besoin de tes lumières durant l’assaut. Mais ce n’est pas mon cas : un assassin travaille seul. Ses chances de succès sont bien supérieures dans ce cas là, achevai-je avant de lever la main en signe d’aurevoir sans me retourner.

Une seconde plus tard, ma silhouette disparut, avalée par les ombres du couloir menant à l’aile des appartements.

Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mer 29 Oct - 17:29

Bien. Les ordres étaient donnés. Les heures des chevaliers d’Athéna comptées. La stratégie dévoilée par Minos s’avérait ingénieuse et je constatais, non sans plaisir, que mon pair avait tenu compte des personnalités diverses des différents spectres. En tant que responsable de la seconde vague, je disposais de guerriers moins aguerris, mais je comptais pourtant bien mettre tout leur potentiel en avant. Du peu que j’avais vu, le dénommé Beshter se voulait discret, et peu disert. Un caractère qui me convenait parfaitement, surtout s’il s’avérait conjoint à un certain art du combat. Par contre, le cas du phénix noir risquait d’être plus complexe. Que valait ce traitre des forces du bien sur le terrain ? Une question dont la solution serait vite dévoilée.

Fort bien, Minos. Je n’ai rien à ajouter concernant ta stratégie. La seule donnée incertaine réside dans le nombre d’ennemis que nous aurons à combattre. J’espère que la première vague ne se heurtera pas à un mur.

Que Mary fasse partie de ce premier groupe d’assaut ne me plaisait guère. Toutefois, sa soif de sang et la violence dont elle savait parfois faire preuve demeuraient parfaites pour l’objectif visé. Je ne devais pas tomber dans une outrance de protectionnisme ridicule. La sirène savait très bien se débrouiller. Une scène bien étrange se déroula alors sous mon regard glacial. Une nouvelle fois, le dénommé « Inferno » fit montre de son arrogance et de sa violence verbale, cette fois-ci à l’encontre du seigneur Oneiros. L’irrespect dont faisait preuve ce spectre me glaçait les sangs. Pour quelle raison Minos tolérait-il une telle attitude ?! Soucieux de respecter le semblant de cohésion nécessaire à notre guerre, je tins ma langue jusqu’à ce que ce ridicule petit roquet soit hors de ma vue.

Minos… Le moment est certes mal choisi, mais une fois la guerre terminée, et notre camp victorieux, il faudra régler le problème que pose cet individu. Personne n’a jamais jugé bon de lui apprendre les bases de la hiérarchie des enfers ? Je doute que lorsque le seigneur Hypnos reviendra parmi nous, il tolère qu’un sous-fifre parle de la sorte à l’un de ses fils…

Je tournais alors le regard vers Oneiros pour attendre une éventuelle réaction. Je m’étonnais grandement de sa tolérance à l’égard d’Inferno et de ses accusations. Toutefois, ma curiosité n’irait pas jusqu’à prendre son parti. Un dieu n’avait probablement pas besoin qu’un juge vienne à sa rescousse face à de tels individus.

Beshter, et toi chevalier noir, nous avons un peu de temps devant nous. Reposez-vous si nécessaire, mais tenez-vous prêt à quitter les lieux lorsque j’en donnerais l’ordre.

Je brulais déjà de me rendre sur le champ de bataille. Toutefois, la retenue était de mise. Je ne tenais pas à mettre le plan de Minos en péril, par excès de zèle. Et le laps de temps à notre disposition permettrait aux deux guerriers sous mes ordres de venir s’entretenir avec moi, si besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Lun 3 Nov - 23:53

Les ordres avaient été donné et certains ne semblaient pas les avoir appréciés. Comme Inferno par exemple, qui ne voulait pas devoir obéir à qui que ce soit. Mais, même s'il était évident que le Griffon ne veuille pas faire des spectres de bas étage de simples pions, il était bien évidemment hors de questions qu'ils errent au Sanctuaires sans ordres pour coordonner l'avancé des troupes.

Himmel aurait accepter sans problèmes d'expliquer ceci à qui le voulait, mais le Dieu des Rêves eut une approche plutôt bienvenue et surtout bien calculé. Il avait réussi à amadouer le Spectre du Démon, chose qui n'était pas donné à tout le monde.

Les Spectres quittaient les lieux l'un après l'autre. Ne restait plus que le Juge du Griffon, Rhadamanthe et Oneiros. Le régent des Enfers pris alors la parole.

- Et bien Seigneur Oneiros, votre intervention ne me laisse aucun doute quant à la décision de vous nommer à la tête de la dernière vague. Que les choses soient bien clairs pour tous, je ne tiens pas à établir une dictature. Mais sur le champ de bataille, l'expérience est très importante, et je suis certain que nous pourrons compter sur votre capacité à prendre des décisions au bon moment.

C'est alors que Rhadamanthe commença à émettre quelques réserves quant à l'insubordination d'Inferno. Visiblement, il ne lui faisait guère confiance et semblait vouloir s'en débarrasser.

- Ne te préoccupes pas de lui. Pour le moment il combat pour nous et sera un terrible adversaire pour les Saints. Sa puissance n'est pas usurpé crois-moi! Qu'il fasse fi de la hiérarchie ne me gêne pas tant qu'il obéit à mes ordres et qu'il tue qui je lui dis de tuer. Si jamais son attitude nous pose un problème ou qu'il nous trahit, alors nous lui réserverons le sort que méritent les traîtres! C'est aussi simple que ça! Messieurs, je vous laisse gérer la suite. Je serai de retour bientôt! Je dois encore m'occuper de quelque chose avant de vous rejoindre. Bonne chance!

Himmel quitta alors les lieux à son tour, se dirigeant vers un lieu dans lequel il ne s'attendait pas à retrouver cet individu!
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 4 Nov - 11:49

(Hrp : Je suis un peu perdue pour savoir qui il reste ou pas, il me semblait qu'Ishiro et Alucard ne s'étaient pas encore barrés ^^" Donc je vais faire comme Himmel et considérer qu'on est 2 juges et 1 dieu)

Une fois Inferno parti, la tension retomba de quelques crans dans la cathédrale. Et c'était tant mieux car le dieu des rêves se passait volontiers d'une bataille de chiffonniers dans ce lieu sacré, surtout s'il devait y être impliqué. Le silence qui suivit ne dura pas bien longtemps, brisé par les doutes de la nouvelle Wyvern au sujet de cet électron libre et sauvage. Oui, Oneiros avait toléré ce que d'autres dieux auraient sévèrement puni. Il ne chercha pas à répliquer plus avant, si Arbhaal mettait tous les dieux dans le même sac et avec les mêmes caractères, il finirait par être surpris, comme à peu près tous les humains auxquels le monarque onirique avait eu affaire jusque-là. Ce n'était qu'une question de temps et d'habile manœuvre. L'aîné de la fratrie avait déjà des alliés, et aucun ennemi notoire si ce n'était les Saints, par leur niaiserie naturelle et leur idéologie faussée, qui leur faisait voir en noir les surplis indigo de tous les spectres sur leur route.

Chose inattendue, Himmel complimenta Oneiros sur sa conduite avec le spectre du Tourment. Les traits du dieu restèrent figés et il se contenta d'un hochement de tête en gage de tout remerciement, mais sa remarque ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Même les immortels pouvaient se réjouir lorsque leurs qualités étaient reconnues et avec sincérité. Cette preuve de sagesse donnait du crédit supplémentaire au Griffon dans l'estime d'Oneiros.

Quelques mots plus tard, le même Griffon quittait les lieux pour s'adonner à cette mystérieuse mission qui ne pouvait pas attendre le dénouement de la guerre sainte pour se régler. S'il s'agissait d'un providentiel allié de plus, alors on ne pouvait que féliciter Minos pour mettre toutes les chances de leur côté. Ne restait donc dans la pièce plus que le plus "jeune" juge de l'actuelle génération et le fils d'Hypnos. Ce dernier s'avança jusqu'à une statue qui représentait justement son père, face à une autre représentant Thanatos sur le mur opposé. Il admira un instant le détail de la sculpture puis se tourna vers Arbhaal.


"Je vous sens dubitatif quant à mon choix de me laisser malmener par cet Inferno, lança-t-il calmement. Selon vous, aurais-je dû le châtier dans l'instant ? Et risquer de perdre un précieux élément pour notre bataille à venir, ainsi que de réduire mes propres forces de combat ?"

C'était à son tour de jauger la Wyvern, comme celui-ci l'avait fait juste avant en assistant à l'échange verbal. Privilégiait-il la hiérarchie ou le bon sens ? Menait-il ses troupes par la force ou par le respect ? Se faisait-il par ces choix leader ou tyran ? Le résultat dépendait de ses réponses et de ses choix, mais quelle que soit l'issue du dialogue, Oneiros sut qu'il devrait parler avec tact. L'unité des juges et du dieu garantirait une partie de la réussite de la guerre, il n'était pas question de la laisser s'émietter si près du départ.

"Je pensais chacun des mots que j'ai employés tout à l'heure. Les mortels ont besoin de temps et de preuves pour accepter un dieu à leur tête... Et vous ? Pensez-vous être différent ? Comment auriez-vous agi à ma place ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Jeu 6 Nov - 17:38

En revenant aux affaires comme il l’avait fait, Kyro s’était préparé à rencontrer bien des personnes et certaines plus que d’autres, pourtant ceux-là ce faisait désirer et seule de nouvelles têtes avaient fait leur apparitions ce qui n’aiguisait ni l’appétit du requin, ni n’étanchait sa soif de nostalgie. Aussi s’était-il mit en route vers le lieu où résidait un ancien compagnon d’arme.

Son arrivé à la Cathédrale d’Hades différait en tout point à la dernière fois où il avait fait le trajet, à l’époque il venait juste de conclure un pacte avec le Sombre Monarque et avait accepté d’accueillir son âme en lui en échange d’une puissance qui s’était révélé au final illusoire pour le guerrier qu’il était. A l’époque, le requin venait directement d’Italie ou il s’était fait tailler un costume à ses mesures et aujourd’hui il arrivait à pied et vêtu en tout et pour tout d’un simple pantalon, déchiré de surcroits en divers endroits. De chemise, il n’avait plus depuis un temps dont il avait perdu le compte et la multitude de cicatrices qu’exhibait son corps ne le gênait pas le moins du monde, quand à une paire de bottes, il ne c’était pas vraiment posé la question puisqu’elle ne lui était d’aucune utilité sur le bateau où il avait élu domicile. C’était donc avec cette dégaine peu commune voir un brin misérable qu’il poussa la lourde porte de la Cathédrale, laissant sur les corps des gardes dans son sillage la trace de son passage.

-Et bien un peu plus et je ratais l’homme que je venais voir. Lança le requin alors qu’il croisait le Juge du Griffon sur le pas de la porte.
Ce dernier l’air grave, comme à son habitude, s’apprêtait à sortir tandis que lui entrait. Les deux hommes se regardèrent un peu surpris tandis que le courant d’air crée par l’ouverture du battant rabattait la chevelure blanche du Requin devant ses yeux, coupant court à l’échange. D’un geste de la main, le mercenaire en profita pour jeter un regard à l’intérieur de l’édifice, deux hommes étaient présents. Le premier de nature certainement demi divine vu son allure de metro sexuel et le second doté d’une tête d’ahuri comme le Requin en avait rarement vu et ce n’était pas faute d’avoir côtoyé les pires éclopés et demeurés des bas-fonds du monde, c’était dire la profondeur du sentiment…

Ne s’attardant pas plus longtemps sur les sous fifres d’Himmel, le requin reporta son regard vers lui non sans devoir lever la tête. Le juge devait normalement être aux commandes depuis la défection de Kyro en tant qu’hôte d’Hadès, ce dernier, contraint de retourner aux confins de son Empire avait forcément laissé les rênes à un leader fiable hors le Griffon y faisait bonne figure à l’époque dans le cœur du Sombre Monarque. Sans doute et bien qu’il s’en moquait, Kyro lui devait-il de ne pas avoir été pourchassé lors de la rupture du pacte, mais il n’avait pas eu besoin de ça pour éprouver un certain respect pour l’homme vers qui il dirigeait ses prochaines paroles.

-J’attendais ta visite figure toi, je sais qu’une grande guerre est en train d’éclater et que jamais on ne rechigne à une paire de bras supplémentaire. Je ne vais pas tarder à bouger, mais ne te voyant pas venir, j’ai décidé de faire un crochet par chez toi histoire…

Kyro laissa sa phrase en suspens et retourna sa tête, les sourcils soucieux, vers la Wyvern.

-Tu compte rester là à nous regarder encore longtemps ? Rend toi donc utile et ramène moi un café. Lui dit il avant de le chasser d’un geste de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Ven 7 Nov - 17:01

Dans un contexte autre que celui d'une guerre sainte et s'il n'y avait pas déjà eu des frictions juste avant, Oneiros aurait pu sourire, voire même rire de bon cœur -une chose extrêmement rare de sa part, à tel point que lorsque cela se produisait, les muscles de sa mâchoire commençaient rapidement à lui faire mal sous l'effort-, mais l'arrivée de l'inconnu le laissa plus interdit qu'autre chose.

Tout d'abord il empêchait Arbhaal de répondre à ses questions, qu'il préférait poser en tête à tête plutôt que devant le premier venu, mais ensuite il se permettait des familiarités à l'égard du régent et plus encore à l'égard de la Wyvern qui dépassaient largement les limites de l'impolitesse. Le dieu des rêves s'attendait à ce qu'Arbhaal sorte de ses gonds dans la seconde. Si Inferno avait défié l'autorité onirique, Kyro venait clairement de piétiner celle du juge, la couper en petits morceaux et la jeter aux rats pour que ceux-ci s'étouffent avec. Mais le plus surprenant de sa part venait sans doute de son aura. Bien qu'il n'employait pas son cosmos à la minute présente, le dieu pouvait sentir une pincée d'énergie teintée de celle du Sombre Seigneur en personne. Même l'étoile sur la main d'Himmel ne dégageait pas une impression de cette nature. Et pourtant, cette parcelle de divinité était infime, même éteinte.


"Est-ce possible... ?"

L'envie le brûlait d'aller au-devant de cet homme, de lui détourner le menton de façon à pouvoir plonger son regard dans le sien et dans ses souvenirs, mais s'il était effectivement un ancien hôte comme Oneiros le pensait, ce serait faire une grave offense au souverain endormi et salir la mesure qui auréolait la famille d'Hypnos dans ses approches de toujours.

Plutôt que de se confronter de front à cet inconnu, Oneiros interrogea Minos du regard. Le Griffon et lui se connaissaient d'après ses dires, donc il était en mesure de faire les présentations.

En attendant le dieu resta silencieux, prêt à calmer Arbhaal s'il allait trop loin dans sa réaction.


Dernière édition par Oneiros le Ven 7 Nov - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Ven 7 Nov - 22:25

Ishiro commençait à royallement s'ennuyer, que de bla bla autour de lui. Entre ce mystérieux dieu et le démon qui s'en alla dans ses quartiers et Minos qui ne bougeait pas d'un poil ainsi que Radamanthe. On était en guerre et personne ne bougeait alors que Ishiro était sensé suivre l'un des deux juges. Il était prêt à partir quand un autre homme arriva, il était vétu de vieux vêtements avait les cheveux blancs. Cet homme était tout un mystère pour le black saint. Il parla avec fermeté et sans vergogne au juge ce qui fit sourrie le chevalier noir. L'homme ne ressemblait à rien sinon un clochard qui sortait d'on ne sait où mais Ishiro savait jauger les gens et cet homme devait posséder une grande puissance, surtout pour parler aussi aisément à un spectre de haut niveau. D'alleurs le spectre de la chauve souris était prêt à vouloir trouver ce mystérieux individu pour son manque de respect envers son supérieur mais Ishiro le stoppa net, bras devant lui.


"Laisse tomber si tu ne veux pas te ramasser un coup par l'un des deux pour avoir osé t'interposer. Crois moi ..."


Ishiro s'avança vers Minos et lui parla.


"Bon je vais au sanctuaire, tu comprendras que j'en aie assez d'attendre, je vais rejoindre l'autre vampire comme tu l'as recommandé."


Le Phoenix noir fit un signe de la main et alla vers la sortie de la Cathédrale, il jeta un bref regard à Radamanthe et salua l'inconnu d'un hochement de tête. L'heure était à l'action, il regarda celui qui sembalit être un dieu et mains sur sa taille il continua son chemin vers la sortie. Il poussa la grande porte de la Cathédrale qui se referma derrière lui et parla.


"Diantre que de bla blas inutiles ... l'heure pour moi est de rencontrer la mort au combat !"


Il sortit sa flasque d'alcool et but une grande gorgée, il leva la petite bouteille en direction de la Cathédrale, se retourna et courut vers la bataille ...


Arrow Sanctuaire


Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Dim 9 Nov - 11:48

Garder son calme, surtout rester le plus calme possible... Je devais conserver mes forces pour l'assaut contre le Sanctuaire et l'irruption de ce clochard au sein de ce lieu sacré ne devait en rien m'affecter. Le va-nu-pieds semblait être venu pour rendre une petite visite à Minos. Que celui-ci se débrouille avec. Je me contentais de rendre un regard empli de mépris et d'indifférence à ce loqueteux avant de me diriger vers la sortie de la cathédrale. Toutefois, un dernier protagoniste tenait à obtenir des réponses de ma part.

Seigneur Oneiros, si vous le voulez bien nous reprendrons cette conversation en privé. Sachez néanmoins que je ne voulais pas remettre vos décisions en cause et que je suis navré de m'être laissé emporter.

Le temps de la bataille était venu. J'espérais juste que le nouveau venu ne monopoliserait pas trop longtemps l'attention du juge du griffon. Ce dernier semblait avoir une tache pour nous obtenir un allié supplémentaire, et je priais pour que ce dernier ne soit pas l'un de ces caractériels arrogants qui semblaient fleurir aux enfers comme le chiendent. J'ignorais le nombre de chevaliers d'or qui se dresseraient sur notre route, ou le succès rencontrait par la première vague, mais il était nécessaire de se concentrer sur la tache à venir.

Minos, je te fais confiance pour la suite. Nous nous reverrons sur le champ de bataille.

Sans un mot pour le sinistre individu qui avait osé me demander un café, breuvage que je lui aurais volontiers envoyé brulant au visage, j'ouvris en grand les portes de la cathédrale. Il était temps.

Arrow Sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 11 Nov - 1:01

Simple coïncidence?

Était-ce une simple coïncidence que de voir débarquer l'homme que Himmel s'apprêtait justement à aller voir? Ce ne fût pas sans une certaine surprise qu'il vit passer sous le bas de l'énorme porte de la Cathédrale, l'ancien hôte du Seigneur Hadès. Il ne s'attendait clairement pas à ce que Kyro ait l'inconscience ou le culot, selon le point de vue, de se présenter au sein même du Royaume du Sombre Monarque.

Tentant de se reprendre de sa surprise et de la dissimuler quelque peu, le Griffon vit le nouveau venu prendre la parole avant lui, expliquant la raison de sa venue. Et les paroles qu'avait proféré l'ancien Marina éloignait un peu plus l'hypothèse d'une simple coïncidence! Et pour cause, cet homme avait disparu depuis de longs mois, et pourtant, il semblait être au parfum des objectifs des Spectres?

Une idée, assez saugrenue, traversa l'esprit du Juge du Griffon. Et pourtant, plus il y pensait, et plus il était convaincu de la manière dont Kyro avait été mis au courant de la guerre. Il n'y avait d'ailleurs pas énormément de possibilités!

-Tu compte rester là à nous regarder encore longtemps ? Rend toi donc utile et ramène moi un café.

Les yeux du Griffon s’écarquillèrent. À peine était-il arrivé que Kyro provoquait déjà un de ses juges. Himmel savait bien le petit jeu auquel l'ancien Marina tentait de jouer et il avait peur que Rhadamanthe ne réagisse exactement comme le désirait Kyro. Fort heureusement, la Wyvern conserva son calme partit alors pour le Sanctuaire, où il mènerait la prochaine offensive. Himmel le salua d'un geste du visage, sans rien dire. Malgré les réticences qui puissent exister entre les deux hommes, sur le champ de bataille, ils savaient qu'ils n'avaient rien à craindre l'un de l'autre.

Maintenant que la suite des événements suivaient son cours, Himmel pouvait se concentre sur leur "invité".

- Je t'avoue que je suis assez surpris de te voir ici! Je ne m'y attendais vraiment pas. Et pourtant, ce n'est pas ce qui me surprend le plus!

Il marqua un temps d'arrêt, croisant les bras, tout en maintenant son regard fixé sur son interlocuteur.

- Tu as l'air bien au courant de nos affaires pour quelqu'un qui est porté disparu depuis de longs mois. J'aimerais bien savoir qui a bien pu te mettre au courant?

Himmel avait sa petite idée, mais il aimerait obtenir la confirmation de ses craintes. Cependant, s'il devait discuter avec cette homme une possible coopération, il préférait le faire seul à seul. Aussi, d'un geste du bras, il indiqua la sortie à Kyro, l'incitant à le suivre.

- Suis-moi, je pense que nous avons beaucoup de choses à discuter!

Il se tourna une dernière fois vers Oneiros avant de quitter les lieux.

- Tenez-vous prêt Seigneur Oneiros! L'attente ne devrait plus être très longue!

Himmel commença à marcher vers la sortie de la Cathédrale, Kyro accepterait-il de le suivre?
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 11 Nov - 15:22

Oneiros se sentait contrarié. Rhadamanthe avait admirablement tenu son rang de juge et passé sur l'affront qu'on lui avait fait, comme lui-même l'avait fait précédemment avec Inferno. Himmel en revanche n'avait absolument rien dit à ce nouveau venu sur sa conduite, avait ignoré l'interrogation du dieu et mieux encore, semblait traiter cet arrogant comme un invité de marque, délaissant sa mission si importante. A moins que... ce soit lui sa mission ? Il manquait un morceau du puzzle au monarque onirique pour assembler le tout, mais impossible de savoir comment l'obtenir.

Les deux hommes s'éloignèrent pour parler en privé, laissant Oneiros seul à ses réflexions. Il remisa sa frustration dans un coin de sa tête, les comptes attendraient. Utilisant son don d'oracle, il jeta un œil à la guerre sainte. Bien qu'il soit incapable à cette distance d'en saisir les subtilités, de déterminer qui combattait qui, il pouvait clairement sentir les cosmos s'entrechoquer et déchirer en plein déluge. La bataille avait des airs de fin de monde qui lui allait à merveille. Les spectres avaient atteint le second temple, où de nouveaux ennemis leur barraient la route, ainsi que d'autres présences... Les Asgardiens ? Ils étaient si peu nombreux que c'en était presque risible, mais c'était toujours mieux que rien. L'heure était donc venue de s'y montrer.

Déployant son énergie dans toute la cathédrale et jusqu'aux enfers, Oneiros "toucha" les esprits de ses deux compagnons d'armes.

*Il est temps. A nous de rejoindre la guerre sainte.*

Les portes de la cathédrales s'ouvrirent pour lui sans qu'il ait besoin de les commander. Il ouvrit les ailes de son surplis en grand et disparut, direction la mort et le sang.

Le cauchemar allait commencer.


Suivant : Sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Eiso


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 506
Armure : Armure d'or du Capricorne

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mar 11 Nov - 22:01

Alucard contemplait les sculptures de la cathédrale, perdu dans ses pensées, il ne se souciati plus de ce qu'il se passait, son regard vampirique admirait chaque traît des statutes des dieux qu'il servait. Chaque faille, chaque usrure du temps sur ses oeuvres qui étaient là depuis des siècles. Il pourrait passer des siècles à contempler les visages des dieux Hypnos et Thanatos sans bouger jusqu'à ce qu'une présence arriva. Elle était plus que bizarre l'homme ne portait ques reluques sur lui mais avait assez de prétentions pour paler au juge de la Wyvern d'un ton déplacé. Est ce que cet homme connaissait les spectres, il n'en savait rien mais le ton donné perturba le vampire qui était prêt à le remettre en place sur ce qui était la politesse vis à vis des juges des enfers. Mais le saint noir l'empecha un tel acte, disant que celà était inutile, qu'il pouvait ramasser un mauvais coup s'il s'en melait. Bizarrement le Phoenix noir avait raison et Alucard de sa petite puissance n'aurait rien changé sinon de recevoir une punition digne de ce nom. Le saiotn noir choisit à son tour de s'en aller au sanctuaire, il partit avec Radamanthe qui lui aussi avait du ravaler sa chic face à un tel affront. Le seigneur Minos quant à lui se contenta d'acceuillir le mystérieux étranger. Serait ce un fuur allié ? Peu importe. C'est alors qu'une voix résonna dans sa tête, le seigneur Oneiros le leur dit de quitter la cathédrale pour rejoindre le champ de bataille il était prêt à servir son dieu comme il le devait. Tel était le destin des spectres à se battr  contre le sanctuaire.


"Seigneur Minos je m'en vais de ce pas combattre les saints d'Athéna ..."


Il se baissa pur le saluer et fit demi tour gagnant la sortie de la cathédrale pour le sanctuaire. ESt ce que le spectre allait survivre, nul ne le savait mais il se battrait de toutes ses forces ça c'était certain ...


Arrow Sanctuaire d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Jeu 13 Nov - 5:57



L’intrusion inopinée dans mon esprit de la voix d’Oneiros me fit tiquer à nouveau. Allongé sur le dos, la tête posée sur mes doigts entrecroisés dans mes appartements depuis plusieurs minutes déjà, j’attendais patiemment mon heure, paupières closes. Toutefois, son signal de départ m’agaça, pour une raison que je ne saisis pas moi même. Je n’étais pas pressé. Me redressant lentement, je revêtis une nouvelle fois mon surplis avant de quitter les lieux en direction de la salle principale : la Cathédrale ! Ma démarche était lente, traînante même. Et lorsque je fus arrivé au bout du long corridor menant à l’immense pièce, je sus qu’Oneiros et Alucard étaient déjà partis depuis un moment. Cela n’avait aucune importance : je n’avais de toute façon jamais eu la moindre intention de faire équipe avec eux. Les assassins n’agissent pas en groupe... Ils n'auraient fait que me ralentir...

Je sus immédiatement en poussant la porte qui grinça légèrement que Minos gérait toujours ses affaires d’ici. Sans le regarder, et tout en me dirigeant d’un pas plus assuré vers la sortie, je lui lançai à la volée :
- C’est mon tour, Minos... Je me rends au...
Ma voix mourut dans ma gorge lorsque mon regard croisa celui de l’homme avec qui le juge du Griffon discutait : Kyro du Requin ! L’homme qui avait reccueilli l’âme d’Hadès et profité de ma folie passagère pour ravager Asgard. Tout comme moi, son cosmos était totalement dissimulé, mais je vis immédiatement dans sa manière d’être que lui et moi partagions en réalité beaucoup plus que je ne l’avais pensé en le rencontrant à l’époque. Lorsqu’il abritait Hadès, il se comportait avec arrogance, comme un dieu, en somme. Sûr de lui, garde baissée, empli d’un sentiment d’invincibilité possiblement légitime. Aujourd’hui, son regard me faisait penser au mien : vif, à l’écoute de son environnement, prêt à fondre sur sa proie en cas d’imprévu. Le requin était un prédateur, tout comme moi ! Peut être même était il un assassin renommé en Atlantide. Le peu que je savais de lui m’amena à me poser cette question, mais je ne disposais que d’infos limitées le concernant. L’homme restait en grande partie une énigme, même si nous avions combattu côte à côte en Asgard.

Surpris dans un premier temps, un léger sourire naquit sur mes lèvres, et je vins me placer devant le Requin:
- Je dois bien admettre que je ne m’attendais pas à te revoir ici, Kyro... J’imagine que si tu es là, c’est que tu vas proposer tes services à Minos ?
Il n’était pas nécessaire qu’il réponde. C’était une simple question rhétorique. En professionnel, je ne savais que trop bien comment les choses fonctionnaient: disgrâcié en Atlantide, Kyro avait dû fuir et accepter l’âme d’Hadès dans l’espoir insensé de retrouver un but à son existence brisée. Le reste n’était qu’un simple décompte de cadavres. Les raisons l’ayant poussé à rompre son contrat avec le Sombre Monarque m’étaient inconnues, tout comme celles qui avaient mené à sa disgrâce parmi les Marinas. Mais ayant vécu toute ma vie en offrant mes services, je savais que vivre ainsi pouvait finalement s’avérer être la meilleure solution en attendant de poursuivre ses véritables objectifs. C’était ce qui m’avait mené là où j’en étais aujourd’hui. Et depuis que Lydia avait disparu, porter ce surplis était une chose que je remettais de plus en plus en question intérieurement. Plus les choses allaient, moins ma place semblait se trouver ici. Mais aujourd’hui, l’assaut sur le Sanctuaire me donnait l’opportunité de venger ma famille tombée sous les coups de ces chiens. Et je n’avais pas l’intention de laisser filer une telle chance. Régler les comptes était une chose essentielle pour aller de l’avant et poursuivre ma vie...

Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Ven 21 Nov - 14:06

Précédent : GS, Sanctuaire

Alors que Himmel et Kyro étaient sur le point de se mettre à l'écart, que le spectre du Tourment s'apprêtait à partir pour rejoindre le lieu de la Guerre Sainte, une douce mélodie résonna dans la cathédrale sacrée d'Hadès. La harpe qui siégeait tout au fond de la nef, près de l'autel et de l'orgue, semblait pincée par des mains invisibles, au rythme d'un triste requiem.


Le son se répandit en vagues, porté par les échos répercutés sur les voûtes. On aurait dit le héraut d'un roi invisible. L'autel, le même sur lequel s'était assise Lily bien plus tôt, celui qui marquait la séparation symbolique entre les mortels et Dieu dans n'importe quelle autre église, fut soudain empli de lumière bleutée. Des étincelles d'énergie tombèrent du plafond, l'ayant traversé, et un corps se forma peu à peu sur la pierre froide. C'était un enfant, aux cheveux gris souris avec des reflets tirant vers le violet des spectres et le bleu des dieux. Sa poitrine se soulevait au lent rythme de sa respiration. Et quand la dernière note de la harpe se fut égrenée, le surplis du Rêve se matérialisa et se posa devant l'autel dans le but de protéger son maître. Il semblait défier quiconque de s'approcher.

Son apparence était fortement inhabituelle, mais il s'agissait sans aucun doute possible d'Oneiros, inconscient et pâle. Quelques âmes hantant perpétuellement la cathédrale s'approchèrent de lui puis retournèrent à l'invisible. Il y eut comme un frisson dans l'atmosphère du lieu.

Malgré sa mort récente, l'Arayashiki aidant, seul le dieu avait dû donner de sa personne pour le combat, ce qui expliquait que l'hôte respirait encore. A cet instant il était le plus vulnérable.


Citation :
Récupération :

HP : 130 / 3 = 44
CS : 190 / 3 = 64 + 20 = 84
PP : 50 / 3 = 17 + 35 = 50/50
PA : 40 / 3 = 13 + 15 = 28
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Lun 24 Nov - 21:29

Comme il le supposait, tous les Spectres étaient sur le pied de guerre voir en train de partir au front, les sources de Kyro ne s'étaient donc pas trompées en lui annonçant qu'une grande bataille se préparait. Bien, avec la guerre revenait le temps des affaires et cela faisaient bien celles de l'ancien requin qui regardait à présent l'homme à qui il avait demandé un café s’exécuter et sortir de la Cathédrale, à croire qu'ils n'avaient pas de quoi faire une boisson chaude à l'intérieur de l'édifice.

Eh ! Traine pas mon grand, j'ai à faire...

L'étrange étranger de la Cathétrale allait se retourner pour suivre Minos qui sortait, certainement de peur de confier de terribles secrets à ses hommes, mais une vieille connaissance fit irruption à son tour. Inferno, le second homme avec qui le Sombre Monarque avait gravit et brûlé tout un pays, tout comme Kyro l'homme avait changé, il n'avait plus rien du berserker manipulable qu'il était après la perte de son épouse. Lui aussi semblait avoir fait le point, ou plutôt en train de le faire car il portait encore son surplis et traînait encore en Enfers alors que cette dernière n'était plus la seconde peau qu'elle aurait du être et que ce lieu n'était pas celui où il devait être. Le mercenaire tût son observation pour le moment, ce n'était ni le lieu, ni le moment.

Proposer mes services est un bien grand mot, disons que je suis plutôt venu prendre la température, aujourd'hui mes pas me mènent là où bon me semble... mais si l'offre est à la hauteur de la demande, je pourrais peu être faire un crochet

Le Borgne avait prononcé ses derniers mots pour Minos et personne n'était dupe, pourtant il n'avait pas put s’empêcher de sous entendre que sa nouvelle vie lui avait vraiment permis de trouver sa place en ce monde. Si Kyro savait que ses mots tourneraient dans l'esprit d'Inferno, il suspecta également Himmel d'être une oreille attentive... Tant mieux. Il tourna les talons et suivi le meneur des spectres dehors non sans adresser un dernier mot au Démon en levant la main en guise d'au revoir.

On se revoit sur le champ de bataille, je sens qu'on va bien s'amuser cette fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Mer 26 Nov - 0:18

Kyro acceptait de suivre le Griffon. Himmel allait pouvoir en savoir plus. Car il ne pouvait s'empêcher de trouver bizarre que l'homme qui avait été jadis l'hôte d'Hadès revienne ainsi en Enfers, comme si de rien n'était. Il était temps de mettre les choses au clair.

Cependant, avant qu'ils ne puissent sortir, Inferno apparut à son tour. Il était prêt à partir quand il croisa le Griffon et le maintenant connu renégat. Himmel aurait voulu que cette rencontre n'ait pas lieu et pour cause, il put comprendre tout de suite que Kyro était aussi venu pour ... lui!

Ayant été Hadès pendant une courte période de temps, l'ancien Marina connaissait bien les troupes spectrales. Il connaissait donc ce tempérament si particulier du Spectre du Démon et de ses envies de libertés.

Le Griffon s'empressa d'interrompre leur conversation, sous-entendant que le temps jouait contre eux, ce qui n'était pas complètement faux après tout.

- Bien si tu es sur le départ Inferno, vas-y et bonne chance. Je te rejoindrai dès que j'en aurai fini avec Kyro. Je compte sur toi! C'est le moment où jamais tu le sais!

Le Spectre du Démon avait l'opportunité d'assouvir ses envies de vengeance sur les Saints d'Athéna. C'était dans ce but que Minos l'avais ressucité, et c'était aussi pour cela que le Démon avait accepté de le servir. Mais cela durerait-il? Le Juge du Griffon avait bon espoir que Inferno reste à ses côtés pour la suite. Un combattant comme lui était indispensable à n'importe quel armée. Mais tout comme il était important, il était tout autant instable. Mais le Griffon tentait malgré tout de l'avoir à ses côtés, sous son commandement car il avait toujours besoin d'alliés, au sein même de son armée. Mais pour le moment, il ne pouvait perdre du temps à penser à cela, l'offensive sur le Sanctuaire était le plus important à l'heure actuelle et il était temps de régler les derniers détails. Minos fit donc signe à Kyro de le suivre.

- Allons-y Kyro!


[hrp: Himmel et Kyro ont quitté la salle dès ce post]
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   Dim 30 Nov - 5:03



Revoir l’homme qui avait accueilli Hadès ramena à la surface des souvenirs douloureux que Jason avait tenté d’enfouir au fond de lui depuis un moment. Différents flashbacks de son Manoir en flammes, de la disparition de sa bien aimée et de ses valets et servants retrouvés massacrés refirent surface, et l’image de Kyro lui tendant la main s’imposa à lui. Hadès s’était servi de sa faiblesse et l’avait utilisé pour envahir Asgard, mais voyons les choses en face, sans son intervention, peut être Inferno aurait il été retrouvé ivre mort de désespoir au fin fond d’une ruelle de Londres. Avoir vécu cette expérience en Asgard l’avait sorti de sa torpeur, et l’avait poussé à remettre son existence toute entière en question. Les paroles de l’ancien Requin, si subtiles soient elles, ne tombèrent pas dans l’oreille d’un sourd : si quelqu’un pouvait les comprendre lui et ses désirs de liberté, c’était bien Kyro. Et c’est d’ailleurs visiblement embêté que le Griffon se débrouilla pour couper court à la discussion. Il ne voulait pas que ces deux là puissent discuter trop longtemps.

Toutefois, Jason le remarqua et décida de bien faire comprendre à Minos qu’il n’était pas son jouet. Aussi, au moment de lui répondre, il glissa un message à l’attention de Kyro:
- Oui, je me mets en route... Nous poursuivrons cette discussion plus tard, Kyro ! Je suis sûr que nous aurons tout lieu d’échanger nos points de vue. Nous semblons avoir beaucoup de points en commun, ajouta t’il en appuyant lourdement sur les mots tout en jetant un regard oblique au Griffon. Minos, on se voit là bas... acheva t’il avec un signe de tête à son intention.
Puis il salua les deux hommes d’un signe de main et quitta la Cathédrale d’un pas décontracté. Il n’était pas pressé. Il savait que quoi qu’il arrive, il serait là à temps. L’essentiel n’était pas d’être là pour le début, mais bien d’être présent pour assister à la fin...

Arrow Sanctuaire (Maison du Bélier)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mai 1755] Retour d'Asgard et préparatifs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Cathédrale-