RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Régler un compte mythologique [PV Eren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Lun 15 Sep - 10:02

Précédent : Ivadoll

La meute avait fait demi-tour. Les spectres étaient repartis peu après. Ainsi voilà comment on réglait les conflits à Asgard : de l'intimidation brute et directe dans un écrin de silhouettes plus massives les unes que les autres, habituées au froid et à la violence. En repensant aux spectres obligés de maintenir un manteau de cosmos pour se chauffer, Yül eut un sourire. Qui disparut instantanément lorsque, faisant le compte des nouvelles têtes qu'il avait rencontrées, il s'attarda sur le "leader".

*Fenrir, pourquoi est-il ton ennemi ? Il n'est qu'un hôte d'Odin, Ragnarök n'est pas pour maintenant...*

Silence. Un frisson lui parcourut l'échine, car même si l'esprit ne disait rien, il le sentait colérer doucement, un sourire lupin aux babines qui lui donnait plus que d'ordinaire cet aspect effrayant dont les histoires le couvraient.

*Fenrir, réponds-moi ! Je veux savoir comment agir avec lui !*

Yül soupira, s'accroupit pour caresser un loup venu se frotter à sa jambe, l'esprit de Fenrir en face de lui, négligemment couché contre une paroi de glace de l'antre gigantesque, alors que personne ne pouvait le voir excepté son hôte. Étonnamment, aucun loup ne venait s'y étendre, comme s'ils sentaient sa présence.

Tout à coup, têtes et oreilles se levèrent en direction de la cascade. Le Grand Loup ricana comme seul il savait le faire. L'odeur portée par le vent apprit à Yül que le leader n'avait pas tardé plus avant à le rejoindre. Pour faire connaissance ? Il n'avait pas la carrure d'un homme qui vient bavarder avec ses troupes. Pour mettre les choses au clair sans doute.
Il se tourna vers les loups.


"J'y vais seul. Gardez la tanière. Et que je n'en voie pas un qui gronde ! Nous sommes censés être alliés avec cet homme..."

D'un pas souple et silencieux, il se rendit en haut de la cascade gelée pour accueillir son visiteur d'un hurlement.
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Ven 17 Oct - 7:09

Les Spectres enfin partis – et donc le paysage dépouillé aux trois-quarts de ses nuances de violet –, Eren aurait été en droit d'espérer un peu de repos. Malheureusement, c'était sans compter avec le fait que la sélection naturelle avait une fois de plus fait son œuvre, remplaçant les têtes connues par des nouvelles et écrémant sa légion. Epsilon était du nombre, et s'il ne comptait pas se lamenter sur le sort de Mana, il ne serait pas contre quelques renseignements s'il pouvait en trouver. Au surplus, le nouveau détenteur de l'armure ne s'était pas gêné pour le regarder de travers pendant ce meeting improvisé, et il pensait en connaître les raisons. Apercevant au loin le « petit » bois – à son échelle – dont le concerné avait dû faire sa niche, le maître d'Asgard se dit que c'était l'occasion ou jamais de vérifier.

Puisque le feu des canons était sur le point d'incendier le ciel à nouveau, autant s'en enquérir avant que ce ne soit à leur tour de faire parler les armes si cela pouvait lui éviter un couteau dans le dos – un parmi tant d'autres. Ou au moins lui faire savoir de qui il viendrait... Eta était resté sur ses talons, de toute évidence décidé à le suivre jusqu'au palais. Il ne lui avait rien dit de ses raisons, et le borgne n'avait pas cherché à lui poser la question. Jusqu'à preuve du contraire, il comptait venir s'incruster au palais pour gratter un peu de vin chaud. Néanmoins parfaitement au fait de sa compagnie, l'Ombre de Zeta leva le bras pour lui signifier de freiner sa marche quand ils arrivèrent en vue de la cascade gelée.

« J'ai un truc à régler. Reste là. Ou ramène-toi, comme ça te chante, tant que tu fais pas chier. »

Ce qui ne risquait pas d'arriver. Sören était de ces gars qui ne mouftent jamais et se contentent de hocher la tête pour vous répondre. Une attitude qu'Eren ne pouvait qu'apprécier quand ses rangs étaient principalement composés de crevards de la pire espèce. C'était lui qui l'avait voulu aussi, mais ce n'était pas toujours aussi facile à supporter. Sans chercher à alléger en aucune façon le pas lourd qui annonçait sa venue, il alla se poster à cet endroit, non sans se faire la réflexion avec humour – noir – que c'était l'exact emplacement où le GodWarrior en charge de l'endroit recevait habituellement les intrus avec tous les égards qui leur étaient dus. Il n'eut pas à attendre longtemps pour obtenir une réaction ; le sourcil de son oeil valide se dressa de scepticisme quand il entendit hurler.

Même lui qui n'hébergeait pas mais était un monstre mythologique n'allait pas jusque là. Pas dans son état normal, en tout cas. J'suis peut-être pas un cas si désespéré. Quoique vaguement amusé par cet accueil atypique et ne s'en cachant pas, Eren eut tôt fait de reprendre tout son sérieux. Cette mine grave, voire même sévère, comme taillée dans le granit qui lui seyait tant. Peut-être par souci d'harmonie, le personnage apparaissant aussi solide qu'un roc à qui le voyait pour la première fois... Ou même après. Sans en imposer autant que celui qui lui avait tout appris, le Soldat de l'Hiver avait cette présence, cette prestance – une aura n'ayant rien d'humain, monstrueuse. Inutile de se demander de qui il la tenait. Ou plutôt de Quoi.

« Je vais être clair. » Son oeil unique jaugea le hurleur de son gris métallique. « Je me fous de savoir qui tu es... Mais est-ce que t'as la moindre idée de ce qu'est devenu le type qui avait cette armure sur le dos avant toi ? »

S'il voulait en savoir plus sur le reste, à lui de poser le pied en premier sur ce terrain miné.

Il ne fit pas un pas de plus dans sa direction. En tant que leader de facto des Guerriers Divins, ce territoire était aussi le sien, mais il n'avait aucune envie de s'attarder dans ce trou paumé. Enfin, c'était sans compter la petite partie de lui qui n'avait, à cet instant, pas de désir plus ardent que d'y prendre ses aises en guise de provocation. Les bonnes vieilles histoires de famille. soupira-t-il en son for intérieur. On lui avait en partie raconté, mais ce n'était pas quelque chose dont il avait eu à se méfier – jusqu'à maintenant. Tous les autres « Loups » qu'il avait rencontré faisaient partie de de son clan. Mais désormais... Comme le Briseur de Soleil avant lui, le monstre qui vivait dans ses entrailles voulait s'émanciper. Les Dévoreurs d'Étoiles ne portaient pas dans leur coeur le père qui les avait élevés, et comment leur en vouloir ?

C'était la loi de la meute : un seul pouvait régner.
Revenir en haut Aller en bas
Sören


Indépendant
avatar

Messages : 419

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
197/197  (197/197)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mar 21 Oct - 15:20

La fête était finie, mais ce n’était pas totalement étonnant, il avait pris son temps pour rejoindre les convives, et elle s’était partiellement déroulée sans sa présence. Respectant son mutisme habituel, il avait vu l’échange comme on regarde une rixe. Les phrases se suivaient comme des coups, même si au final, il n’y avait pas eu de vainqueur. Officiellement. La dernière phrase d’Eren de Zeta Prime avait été assez claire pour sonner le glas de cette alliance, avant même qu’elle ne voie le jour.

La trahison était prévue, même si aux yeux de leur général, elle avait été scellée en même temps que le pacte. Comment faire confiance à des spectres de toutes manières ? Sören était pragmatique avant tout, et préférait être du bon côté de la dague lorsqu’elle mordrait la chair. De par ce fait il approuvait la décision du Fauve. Et puis, il se doutait fort que ce dernier se souciait de son avis comme de la dernière de ses défections, pour ne pas changer…

Il voulait un tête à tête avec lui, mais il n’était pas réellement d’humeur à lui accorder pour l’instant. Il avait quelque chose à régler, et l’avait invité – à sa façon – à le suivre. Eh bien, pourquoi pas. Il devait l’informer de l’arrivée de la prêtresse des étoiles, et du retour de son vaillant garde du corps. Ou quelque chose comme ça. Au bout de quelques minutes de marche, ils furent accueillis par un hurlement. C’était … étrange. Voir un être humain, aussi animal fusse-t-il, se lancer dans ce genre de bizarreries … Il haussa cependant les épaules. Après tout, il ne connaissait pas les tenants et les aboutissants de tout ceci. Peut-être voulait-il prendre la place du mâle alpha ?

Lorsqu’Eren annonça la raison de sa venue, le héraut de Skald garda son masque stoïque. Il savait ce qu’il était avenu de l’ancien Ase d’Epsilon. Pourtant, il n’ouvrit pas la bouche. Il voulait voir ce que savait l’autre homme-loup. La connaissance de l’autre Varulv. Il croisa les bras et resta en retrait. Après tout, les scribes ne se mêlaient pas des combats mythologiques, ils ne faisaient que les réécrire et les transmettre aux générations suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6831-soren-guerrier-divin-d-et
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mar 21 Oct - 16:23

Dans un accès d'humeur espionne, Yül avait regardé ses deux hôtes s'avancer au milieu des stalagmites, cent mètres plus bas sous lui. Il était en train de chercher la meilleure comparaison pour ces deux fourmis, ou scarabées, ou autre vers de terre, lorsque la distance fut suffisante pour qu'il aille à leur rencontre. Il se laissa choir dans le vide, sautant de pitons glacés en plateformes accidentées, sans la moindre difficulté à maintenir son équilibre. Le domaine était le sien, il l'avait visité de fond en comble des heures durant avant que les spectres n'arrivent. Il en connaissait désormais les raccourcis et les aspérités. Il arriva en quelques minutes au pied de la cascade, dans une réception parfaite soulevant la neige autour de lui.

Son regard se verrouilla automatiquement à celui d'Eren quand il commença à parler, direct. Il croisa les bras.


"Il est mort. Et si tu poses la question, peut-être est-ce parce que tu l'as tué ? Cela m'est égal. En revanche, l'esprit de Fenrir qui m'habite me pousse à vouloir sans cesse t'arracher la gorge, et refuse de m'en dire la raison. Nous sommes dans le même camp, je ne peux tolérer cela."

D'un geste nonchalant, l'homme à la fourrure blanche fit craquer ses phalanges et se mit à aiguiser ses griffes entre elles, le temps de regarder l'autre silhouette un peu en retrait. Le même qui avait suivi la confrontation avec les spectres sans se mettre en avant.

"Mon nom est Yül et comme vous vous en doutez, Fenrir m'a élu gardien de ces terres. L'autre Asgardien t'a désigné comme notre leader. Tu dois sûrement savoir comment contenir Fenrir avant Ragnarök. Comment fonctionnent ces lieux, ce genre de choses. J'ai besoin d'en savoir plus."

Une bourrasque d'un vent glacé souffla entre eux, ne faisant ciller ni l'un ni l'autre. Bien que jeune, le guerrier divin d'Epsilon venait du pays. Ce n'était pas un petit courant d'air qui allait lui donner un rhume, mais il remarqua qu'il sentait nettement moins la morsure hivernale qu'à l'accoutumée. Une fonction de l'armure divine d'Epsilon ? Ou peut-être le sang mythique qui commençait à bouillir en lui face au détenteur du cosmos d'Odin. Il pouvait sentit dans son dos la présence du gigantesque loup en train de faire les cents pas, prêt à s'emparer de son corps dès qu'il faiblirait assez.
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mar 28 Oct - 8:27

Bien que le gardien de la place s'obstinât à le regarder dans l'oeil – à défaut d'en avoir deux –, Eren n'y prêta que peu d'attention. Pour lui rendre la politesse, il aurait fallu qu'il baisse la tête du fait de leur différence de stature, ce dont il n'avait nullement l'intention. Quelque part, peut-être était-ce la Bête qui le lui dictait aussi ; une manière de le défier, de lui manquer de respect. Hati avait toujours eu un penchant pour l'impertinence, plus encore que son « autre moitié », et cela se retrouvait dans l'attitude du leader asgardien.

« Si je l'avais crevé, je pense que je serais au courant. »

D'un signe de tête, le colosse désigna le manche de l'épée qui dépassait de son dos. Nul besoin de la sortir encore. Il n'aimait pas le faire pour rien et Epsilon avait eu l'occasion de la voir de près quand il en avait menacé Aiakos. « Finir le boulot » est l'une des premières choses que l'on apprend à faire quand on donne dans le mercenariat, à moins qu'on se foute d'être payé. Et même si l'époque bénie où tuer des types et gagner du blé étaient ses seules préoccupations étaient désormais loin derrière lui (fait chier), ce n'était pas quelque chose qu'il risquait d'oublier. J'ai vraiment une gueule à épargner les gens ?

Que ce soit son arme ou son style de combat, tout était étudié pour ne laisser que peu de place au doute quant au résultat d'un affrontement. Son opinion était que l'on se rendait sur le champ de bataille pour tuer, pas pour jouer à la dinette. Que s'y présenter sans y être préparé était un affront à ceux qui avaient renoncé à tout pour pouvoir s'y trouver avec eux, face à eux. S'il faisait peu de cas de l'honneur, il s'en serait voulu de décevoir des types venus pour se faire déchiqueter... La manière qu'eût la nouvelle marionnette de Fenrir de présenter les choses le fit presque autant sourciller que son hurlement. Un léger rire de gorge, si sec qu'il en était presque cruel, accompagna le rictus narquois qui lui dressait le coin des lèvres.

« Dans le même camp, hein ? »

S'il était encore capable de raisonnements aussi naïfs, Eren ne donnerait pas cher de sa peau quand le loup primordial aurait l'envie de se faire les crocs. D'un autre côté, il ne pouvait lui en vouloir : il n'avait pas eu, comme lui, à vivre une vie entière faite de trahisons et de coups bas. Car malgré son jeune âge, Zeta Prime avait déjà eu un aperçu assez net des aspects les plus noirs de l'âme humaine. Assez pour que le fait que le terme « humanité » soit censé être mélioratif le fasse rire jaune. Mais il n'en était pas moins important qu'il apprenne à se défier de tout un chacun, y compris de lui – et le plus tôt serait le mieux.

« Nous ne sommes pas ennemis, mais nous ne sommes pas alliés non plus. Guerriers Divins mon cul, la moitié d'entre vous se réchauffe le soir en imaginant me buter pour prendre ma place et l'autre n'en aurait rien à carrer s'ils le faisaient. » Il avisa Sören du coin de l'oeil, doutant fort que ce dernier conteste son verdict. « Mais tant qu'ils seront pas foutus d'y arriver, c'est moi qui commande ici. Tu diras ça au connard à l'intérieur, ça vaut pour lui aussi. Et si tu veux savoir pourquoi il te les brise... »

Que cela lui plaise ou non, l'Habitant des Marais – ainsi que son nom le signifiait – avait été intégré dans l'armure d'Epsilon, faisant de lui l'un des serviteurs dévoués du chef de guerre. Et, sans même s'en cacher, ce dernier espérait bien que cette dévotion forcée le fasse sortir de ses gonds. Tueur de Dieux jusque dans ses gênes, l'ennemi d'Odin avait été asservi par celui-là même qu'il était supposé dévorer. Dépossédé de ses crocs et fait prisonnier d'une peau d'homme ; sans doute aurait-il encore préféré la mort, la vraie – celle qui se refusait à lui depuis qu'on l'avait ainsi rabaissé. Soulevant un pan de sa cape, Eren mit en exergue la blancheur de la cuirasse qu'elle recelait.

« Il est dit que les Managarms, les loups géants de la mythologie, devenaient plus sauvages et plus violents à chaque génération. C'est pas la peine de me demander pourquoi le vieux con là-haut a tenu à les garder comme animaux domestiques, j'en sais rien. Mais ce que je sais par contre, c'est qu'alors qu'il a refilé à Fenrir une armure qui lui ressemble à peu près, il a été obligé de défigurer les leurs pour pouvoir les garder enfermés. Enfin, c'est ce qu'on m'a raconté... »

Un vague sourire satisfait flotta quelques secondes sur son visage avant de disparaître. Sans doute que Fenrir n'apprécierait pas cette vision des faits, mais c'était pourtant la stricte vérité. Il le savait, parce que c'était « à lui » que c'était arrivé, contrairement à Yül qui devait pouvoir ne tirer profit de ce qu'avait vécu son propre boulet que par procuration. L'animal qui vivait en lui n'aimait pas non plus ressasser cette disgrâce infligée par le Père de Tout, mais elle était largement compensée par le plaisir de retourner le couteau dans une plaie vieille comme le monde – si pas plus. La noirceur de l'étoffe tomba à nouveau sur la GodRobe dénaturée, la cachant à sa vue. Son sérieux lui était toutefois depuis longtemps revenu quand la question de neutraliser le fils de Loki vint sur le tapis.

« J'en sais foutre rien. Je connais quelqu'un qui a réussi à lui faire la peau, mais faut croire que ça a pas duré. Mais bon, on s'en fout. Ragnarök est encore loin, » affirma-t-il d'un ton de certitude, « et il doit déjà savoir que j'ai une petite surprise pour lui au cas où il essaierait de bouffer son collier. »

Son visage s'éclaira de ce qui aurait pu passer pour un rictus carnassier, à ceci près qu'il n'exprimait aucune joie. C'était plus proche d'un animal retroussant les babines, mettant ses crocs à nu dans un grondement silencieux. Pour s'être lui-même élevé au rang d'Ennemi des Dieux, il savait mieux que personne comment traiter avec eux et avait déjà pris toutes ses précautions. Pour le reste, il n'avait rien à lui dire. S'il avait des questions, il y répondrait s'il estimait devoir le faire mais il était hors de question de le prendre par la main pour se lancer dans un grand discours sur ce qui fait un Guerrier Divin. Son apprentissage, il le ferait par lui-même et sans traîner. Les tambours de guerre n'allaient plus tarder à jouer leur partition funeste. Son oeil unique revint à Eta, qu'il avait failli oublier tant il était peu causant. Qu'il ait assisté à tout ça ne lui faisait ni chaud ni froid : qu'est ce qu'il aurait bien pu faire d'un secret qui n'en était pas un ?
Revenir en haut Aller en bas
Sören


Indépendant
avatar

Messages : 419

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
197/197  (197/197)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mer 29 Oct - 15:52

Doit-on séparer deux animaux qui se jaugent, prêts à bondir l’un sur l’autre ? Probablement pas, on risquerait de se faire mordre. Dans le cas présent, Sören connaissait parfaitement les risques : se faire prendre entre les deux feux et finir en carpaccio. Et ça ne l’intéressait que très moyennement, à vrai dire. Qui plus est, il n’avait pas devant lui une paire d’animaux de compagnie légèrement énervés, non. Plutôt deux dogues divins ayant pris forme humaine. Il appuya sa botte contre le mur derrière lui, et y prit appui. S’ils allaient se rouer de coups, autant être aux premières loges. Ce genre de combats titanesques n’arrivaient pas souvent, au final.

Quelque chose, cependant, le fit intervenir et couper court à leur petit dialogue. S’il se voulait un élément neutre du tableau dépeint, il n’avait aucune vocation à rester totalement extérieur à leur échange. Le nouvel Epsilon avait avancé qu’il n’avait pas connaissance de la situation de l’ancien porteur de son armure. Lui, si.

« L’ancien Epsilon n’est pas mort, Eren de Zeta Prime. » Il avait parlé doucement, sachant pertinemment que ce dernier l’écoutait désormais de ses deux oreilles. « C’était en partie pour ça que je voulais te parler. » Et c’était vrai. Il y avait cette histoire. Et l’autre. Celle d’Eilaine. Un rapide exposé s’exigeait s’il ne voulait pas faire enrager le colosse. Il laisserait cependant la deuxième partie du récit de côté, pour l’instant.

« Je l’ai croisé plusieurs fois. La première dans la forêt. La deuxième proche du trône, juste avant l’arrivée des spectres. Les deux fois en compagnie d’une aveugle. »

Un rayon de lumière éclairait la botte écarlate de sa robe divine. Sören sourit alors pendant à la petite Eilaine. C’était une gentille enfant, tombée trop tôt dans un monde qui ne lui réservait rien de bon. Son sourire s’estompa aussi vite qu’il était arrivé.

« Il a changé de forme. Ton ami est devenu un loup. » Ce n’était pas une banalité qu’il venait d’ajouter, d’une voix sans sentiments. Puis, il se sépara du mur en pierre. Sa place, maintenant n’était plus ici. Son envie d’en voir découdre deux hommes-bêtes s’était évanouie. Tranquillement, il s’éloigna du duo, rejoignant la lumière. Il attendrait en dehors de la caverne, cet échange n’ayant plus aucun intérêt à ses yeux.

« Vous autres Varulver êtes une espèce en voie d’extinction. » lança-t-il en guise de salut.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t6831-soren-guerrier-divin-d-et
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mer 29 Oct - 17:33

Comme il s'y attendait après avoir assisté à la "discussion" entre les spectres et le colosse, Yül ne reçut en guise de réponses que l'éternelle suprématie de la loi du plus fort. Bien qu'il y ait mis un peu -vraiment un peu- plus les formes question diplomatie, si on pouvait appeler cela comme tel, Eren venait de lui démonter par A + B que les légendaires guerriers divins, héritiers des armures des conquérants, n'étaient en fait qu'une bande de brutes un peu plus fortes que le commun des mortels. Et ces brutes n'avaient d'autres liens entre elles que celui d'avoir été choisi par Odin, ou par quelque autre signe du destin.

A mesure que les mots tombaient, aussi tranchants que des lames, le nouvel Epsilon sentait son sang bouillir de nouveau, son esprit des ancêtres se répandre autour de lui comme la lave d'un volcan débordant en pleine éruption. Dire que Fenrir était furieux n'était qu'un pâle euphémisme. Yül sentait son cœur accélérer, sa respiration se bloquer et son armure divine le brûler tandis que le Grand Loup cherchait à se débarrasser une fois de plus de ses entraves spirituelles. Concentré à l'en empêcher, il ne ressentait plus le froid, ni l'humidité de la neige contre ses jambières, ni même la présence rassurante de ses loups en haut de la cascade. Il força sa volonté à se concentrer sur le moment présent. Le leader. L'autre. Deux présences ni alliées, ni ennemies. Un éclair de lucidité tout à coup :


"Je... comprends. Nous sommes tous seuls... et voisins à la fois... Mais alors... pour quelle raison se bat Asgard ? Pourquoi sommes-nous réunis ?"

Ce fut alors que Sören intervint, expliqua brièvement le cas de l'ancien Epsilon. Ses mots eurent le mérite d'être brefs et concis, de même que son apparition puisqu'il s'en alla dans la foulée sans attendre de réponse. Cet infime laps de temps avaient laissé filtrer le cosmos du loup géant, bien plus imposant que celui de Yül, bien plus marquant. La silhouette de Fenrir, plus gros qu'une charrette chargée à ras bords, seule au clair de lune, juchée sur une montagne de cadavre. C'était l'image qui traversa l'esprit impuissant du jeune homme alors que l'esprit utilisait ses lèvres :

"Tôt ou tard ton tour viendra, Hati. Et j'ai bien l'intention de faire que cela arrive plus tôt que prévu, ha ha ha."

La voix était grave, lugubre, un soupçon de moquerie s'en dégageait. S'il avait pu rire à gorge déployée, Fenrir l'aurait fait. Qu'un ami de son "fiston" devienne un loup, alors qu'il haïssait la plus grande lignée de son espèce relevait d'une ironie qu'il appréciait particulièrement. L'armure n'avait pas quitté Managarm grâce à la sélection naturelle, mais simplement par la volonté de son esprit scellé. L'homme du futur devenait le loup du présent, une cible de plus à abattre pour Odin, car tant que les descendants de Fenrir vivaient, tous pouvaient craindre l'ère la plus dangereuse à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Dim 5 Juil - 14:21

« V'là autre chose. » fit Eren en se grattant la tête.

Oh, il savait que ce jour-là arriverait. C'était prédit. Leur « père » à tous les deux n'avait-il pas connu sort semblable ? Enfin, ça, c'était là d'où il venait. Ici, tout restait encore à faire... Et s'il pouvait éviter que ce soit nécessaire, il n'allait pas s'en priver. Son ami, avait dit Sören ; Mana était plus que ça. Beaucoup plus. C'était lui qui avait pris son oeil, certes... Mais il le respectait pour cela. Pour cela et le reste. Car si Eren avait vécu une vie difficile, ce n'était rien à côté de celle de son frère adoptif.

Né précurseur de la nouvelle génération d'une famille plusieurs fois millénaire, il était porteur d'un lourd fardeau dès avant sa naissance... Ça ne l'avait pas empêché de venir jusqu'ici, de marcher avec lui. Ensemble, combien de bataille n'avaient-ils pas remportées ? Aucune, en fait. Car ici, toutes étaient encore à mener. Toujours était-il que le savoir en vie était une bonne chose, même s'il n'en montrait rien. Quand bien même ils étaient préparés à crever en entreprenant ce long voyage, autant ne pas se précipiter.

Toujours est-il qu'il ne manifesta pas le moindre choc à cette nouvelle. C'était à prévoir. C'était juste arrivé plus tôt que prévu. Mais si Sören employait le terme de loup plutôt que de monstre, il y avait encore en espoir. Non, même plus que ça ; s'il était encore en vie pour en parler, c'était que Mana pouvait encore être sauvé. Non qu'Eren ait la moindre intention de le faire ; qu'importe à quel point ils pouvaient être liés, c'était un combat que l'Epsilon serait seul à mener. Il avait déjà assez à faire - après tout, j'ai un royaume à sauver.

« Non merci, j'ai déjà donné. Et toi tu ferais bien de fermer ta gueule si tu veux pas avoir un hôte à retrouver. »

Eren avait beau n'avoir qu'un seul oeil, son regard était plus noir qu'une forêt obscure - de celles où se terrent les bêtes les plus sauvages.Yül n'était peut-être qu'un vaisseau pour Fenrir, mais ils n'étaient jusqu'à nouvel ordre que les deux parts d'une même unité. De la même manière que, pour tuer une divinité, il faut lui arracher son corps de chair, il ne pourrait couper la tête du loup sans que celle de son hôte ne soit tombée. Une éventualité à laquelle il était on ne peut plus préparé. Ce serait pas la première fois.

« Pour te répondre, se radoucit-il, du moins en surface, Asgard se bat pour Asgard. Nous avons assez d'un pays à sauver. Les grecs peuvent bien s'entretuer ou s'empaffer, moi j'en ai rien à battre. » Il poussa un bâillement, découvrant des crocs qui, bien qu'humain, dégageaient une impression animale. « Et je te conseille d'en faire de même. Athéna nous a assez pissé à la raie. Sur ce, je ferai sans doute mieux de me barrer avant que ton machin me donne envie de redécorer les murs avec ta cervelle. Apprends à le tenir en laisse, c'est dans ton intérêt. »

Et moi je tiendrai la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mar 14 Juil - 14:42

"Je ne me laisserai pas insulter de la sorte ! Asgard se bat pour Asgard oui, elle protège les pôles ! Les Grecs défendent l'humanité tout entière ! Autrement dit si nous les aidons nous n'aurons pas à nous préoccuper des autres dieux étrangers. Il s'agit juste d'une bataille. Et nous resterons dans nos contrées glaciales après cela ! De toute façon il faudra bien quelqu'un pour s'assurer que les spectres et eux s'entretuent, il faudra bien quelqu'un pour achever les survivants, non ?"

Quelqu'un surtout pour partir loin de ce fils rebelle et qui puisse déchaîner sa colère ailleurs que sur Asgard, précisément. Voir Aiakos et Minos vaincre et confirmer leur belle assurance, ou alors assister à leur chute et devenir le dernier visage qu'ils aient jamais vu... dans cette vie.

Les pensées du loup s'entrechoquaient avec celles de Fenrir. Les mots étaient sortis un peu vite de ses lèvres. Ce n'était pas exactement l'idée qu'il se faisait d'aller au Sanctuaire, il s'attendait plus à entrer dans un charnier où la première proie qui passait serait la sienne, mais en tant qu'Asgardien il devait en référer à son "leader". Cette loi stupide, il l'aurait volontiers croquée s'il n'avait pas été attaché à son pays. Puisque tous étaient si individualistes ici, il pourrait faire de même. Se fondre dans la masse et en même temps paradoxalement tracer sa propre voie.

Pleutre il ne l'était pas. Il voulait voir, poussé par le Grand Loup et sa propre envie de voir une partie du monde, il voulait entendre les cris d'agonie et voir les charognards se précipiter. Un grand spectacle ce serait assurément. S'il se doutait une seconde de la tournure que les choses prendraient, du chemin que son cœur emprunterait, il y aurait peut-être été encore plus vite. Ou pas du tout. Peut-on jamais savoir ce qu'il se serait passé si... ?
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   Mer 5 Aoû - 15:03

« Et clamser pour le compte de quelqu'un d'autre ? Elle est super ton idée dis-moi, t'en as d'autres des comme ça ? Comme si on manquait pas déjà assez de personnel pour Ragnarök... » Il s'arrêta avant que d'en dire trop.

Il savait des choses qu'il ne devrait pas savoir, avait vu des choses qu'on ne devait pas voir. Mais il devait garder cela pour lui, sans quoi tout espoir serait perdu comme l'avait été le sien autrefois. Faute de rêve, qu'est-ce qui l'animait encore ? Il se le demandait parfois. Réparer les dégâts, mais n'y avait-il seulement que cela ? Toujours était-il que quoi que Yül puisse dire, il avait une opinion tranchée sur Athéna et ses pareils. Il avait vu de quoi ils étaient capables - et ce n'était pas beau à voir. Malgré sa relative jeunesse, Eren avait déjà trop vécu ; ce n'était pas un bizut qui allait modifier sa vision éborgnée d'un monde en ruines.

« J'emmerde les grecs. » le coupa Eren. « Et j'emmerde tous les autres connards aussi, tant qu'à faire. Tant que je les ai pas dans les pieds, j'en ai rien à carrer. Et s'ils viennent faire chier, on les explosera à ce moment-là. Athéna ou un autre, pour nous qu'est-ce que ça change ? Si même le vieux gâteux là-haut est pas foutu de se souvenir qu'Asgard existe, je m'en ferais pas trop pour les autres si j'étais toi... »

Il cracha sur le sol pour exprimer son dégoût. Il avait des données que d'autres ne pouvaient avoir... Mais même à cette époque, il suffisait de voir le peu d'efforts déployés par Athéna quand les Spectres avaient ravagé Asgard pour acquérir cette même conviction. Alliés, tu parles. Les Saints faisaient appel à eux quand ils avaient besoin de chair à canon, trop frileux pour sacrifier leurs beaux paladins en armures dorées. C'était là tout. En cela, l'emportement de Yül le fatiguait. C'était un comportement qu'il avait déjà vu tant de fois, avec toujours les mêmes conséquences. Le sujet ne méritait définitivement pas que l'on y gaspille tant d'énergie.

« Fais donc ça. » Et reste-y tant que t'y es. « Mais achève les Saints autant que les Spectres dans ce cas-là, voire même les Marinas. Nous n'avons d'amis chez aucun de ceux-là. Qu'ils y passent tous, et bon débarras. »

Tu veux aller crever ? Va crever, je te retiens pas. La part qu'ils prendraient à cette guerre restait à voir, mais les Spectres risquaient fort d'être déçus. Continuer de considérer Asgard comme une nation unie était le pire choix qu'ils puissent faire à l'aube de cette nouvelle ère. Asgard est seule, faudra t'y faire. Ainsi, le nouvel Epsilon aurait tout le loisir de se forger son propre avis... Et s'il devait tomber au combat et Fenrir avec lui, ce serait toujours ça de pris. Pourquoi le retenir, en effet ? Eren y avait tout à gagner. S'il pouvait être poignardé dans le dos et offrir à la prochaine version de Fenrir une haine viscérale d'Athéna et des siens, ce serait parfait.

« Je m'en fais pas. » fit-il en se retournant vers la sortie. « Tu verras vite qu'il n'y a rien de bon chez ces types-là. »

Lui adressant un dernier signe de la main, il le laissa là avec ses questions sans réponse. C'était mieux ainsi. Qu'ils aient été capables de converser aussi longtemps sans se sauter à la gorge était déjà un exploit. Allaient-ils ramasser les morceaux de cette famille damnée ? Eren eut un rictus camouflé par sa cape. Certainement pas. Mais si l'Habitant des Marais devait mourir de la main de quelqu'un, autant que ce ne soit pas la sienne. Lorsqu'il s'en alla rejoindre Sören à l'extérieur de la caverne, le ciel était noir ; il se remettrait bientôt à neiger. Voilà qui ne lui laissait d'autre choix que d'aller boire une pinte de vin chaud pour se réchauffer, et pourquoi pas avec Eta sous le bras.

Pays de merde.


Citation :
Terminé pour moi du coup, autant en rester là pour éviter le risques d'anachronismes. Désolé encore pour l'attente et merci pour le RP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Régler un compte mythologique [PV Eren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Régler un compte mythologique [PV Eren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-