RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]   Dim 28 Sep - 19:00


Assise à son bureau, accoudée à ce dernier, le regard perdu dans les flammes qui dansaient dans l'antre de la cheminée, il était clair que l'asgardienne était en pleine réflexion. Elle se demandait encore ce qui avait poussé Odin a choisir comme commandant pour ces armées, un homme tel que Zeta Prime. Certes il avait la carrure et les épaules assez larges pour jouer un tel rôle. Entendons nous bien, ce n'était nullement ses compétences martiales qu'elle remettait en cause, mais plutôt ses compétences diplomatiques.

Car autant l'admettre, il était clair qu'Eren n'était pas diplomate, et à ce stade, Asgard finirait tôt ou tard isolé. Etait-ce réellement là la volonté d'Odin? Pour quelle raison son dieu se détournait-il des Saints? L'alliance entre Guerriers Divins et Chevaliers n'avait-elle pas toujours honorée, que ce soit du côté des uns et des autres? Alors pourquoi ce brusque retournement de situation? "Les alliés d'aujourd'hui sont les ennemis de demain." disait l'adage, mais pour Ceridwen qui avait toujours combattu aux côtés des protecteurs d'Athéna, cela relevait de l'impensable.

Sentant le mal de tête poindre à force de cogiter à tout ceci, la jeune femme se leva pour observer l'armure de Fafnir qui reposait dans la pièces. Si les doutes commençaient à l'assaillir quant aux ordres donnés, serait-elle encore et toujours digne de porter cette armure légendaire? L'Alpha n'en était plus certaine. Laissant un instant ses doigts errer sur la surface de la godrobe, elle finit par prendre place dans le fauteuil près de l'âtre. Ses maux de tête ne faisant qu s'accroître, la jeune femme se dit qu'il serait bon de fermer un moment les yeux.

Mais la fatigue accumulée les derniers jours, et la chaleur du feu, la firent sombrer dans les bras de Morphée, sans même qu'elle ne s'en aperçoive. Peut-être qu'à travers ses rêves, les Dieux se décideraient à lui montrer la voie qu'elle devait emprunter et apaiseraient ses doutes. Toutefois, dans la vision onirique qu'elle eut, rien ne laissait présager un message des dieux. Pourtant à la vue du Dragon et du Corbeau aux allures gigantesques, qui se combattaient, le coeur de la jeune femme se mit à palpiter plus fort et plus rapidement. Elle pouvait sentir la révolte s'emparer d'elle, mais elle savait qu'elle était impuissante en cet instant.

Dans un sursaut, Ceridwen s'éveilla, scrutant autour d'elle, ses prunelles ambrées ayant repris leur forme reptilienne. C'est alors qu'elle l’aperçu qui l'observait avec ce qui semblait être, un grand intérêt. Près de la jeune femme se tenait un vieil homme, aux cheveux et à la longue barbe grisante, le regard luisant de sagesse. Etait-ce son imagination qui lui jouait des tours, mais il lui semblait bien qu'il avait une forme éthérée.

"- Qui êtes-vous et que me voulez-vous?"

Revenir en haut Aller en bas
Eilaine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 282

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]   Lun 29 Sep - 18:12




Eilaine



Une enfant perdue


La Dragonne Blanche




Abandonnes toi à l'étreinte du sommeil, Ceridwen, gardienne, l'Alpha qui n'en est pas réellement une. On t'a usurpé ce droit en confiant le commandement à un rustre, borgne s'étant attiré les faveur du Père. Ne t'en offenses pas, car ta place est ailleurs. Notre appel s'est fait insistant, jusque là, tu étais restée sourde à nos appels. Aujourd'hui, je me penche vers toi pour murmurer à ton oreille. Comme je l'ai fais autrefois pour le Grand Roi Arthur. Car je suis le chuchoteur, le druide-enchanteur, l'éternel enfant. Celui qui porte les fardeaux de ce monde : les prophéties. Écoute jeune fille le chant d'Avalon. Car tu ce que tu es résonne à travers les âges. Une nouvelle ère vint à poindre à l'horizon.

Cinq mois, il m'a fallut cinq mois pour recouvrer suffisamment de force. M'éveiller de nouveau et braver les ténèbres du Sidh. Et, sans ma fille, je ne serai jamais parvenu à entrer dans tes rêves.

Ce que tu entrevois est déjà passé, est déjà mort. Contemples le Corbeau Rouge, il sera ta proie. Dragonne blanche, nous te prions de déployer tes ailes. Cinq mois à errer comme une âme en peine … c'est bien peu pour un homme tel que moi, mais si long pour de simples mortels comme vous.

Réveille-toi.

« Qui je suis ? Beaucoup de choses ma fille. Mais les tiens me connaissent sous le nom de Myrrdin Emrys. Ce que je te veux ? Te confier ton héritage. »

Le vieil homme à la peau parcheminé se dévoila à la faveur des flammes qui dansaient dans l'âtre, d'une énergie renouvelée. En l'espace d'une seconde, l'ancien se mua en un beau jeune homme à la crinière de feu, semblable à celle de la guerrière du Nord. Ses yeux verts brillaient d'un éclat iridescent, mi-amusés, mi-tristes. Cette forme vaguement spectrale s'agenouilla sans pudeur devant la belle et frôla ses mains des siennes.

« Dame Ceridwen, vous êtes le Pendragon, la voix, la croix et la bannière de notre Monde. À l'instar de notre Roi, vous êtes celle qui est appelée à unifier le Royaume d'Albion. Et plus largement votre monde. Et ce n'est pas en tant qu'Ase d'Alpha que vous parviendrez à quoique ce soit. Vous êtes promise à autre chose. Le Père de toutes choses ne reste t-il pas sourd à vos demandes ? Il sait. Comme il œuvre aussi à l'équilibre … ma petite-fille Eilaine est d'ailleurs sous sa tutelle. »

L'expression de son visage était grave et sévère à la fois. Au souvenir de la petite dame de l'aube, le magicien se sentit faiblir. « Que vous le croyiez ou non, votre chemin est tout autre. Vous devez être attentive aux signes qui se dresseront sur votre chemin, c'est vous qui connaîtrez la « Réponse ». Trouvez Jara, le porteur de Lumière, Saint d'Athéna déjà éveillé à ses obligations. Vous devez l'assister comme Lancelot autrefois. Comme Mordred avant de le trahir. Des heures sombres approchent demoiselle … la guerre. Faite votre choix. »

Il avait peu de temps.

« La Dragonne Blanche est à vos côtés pour toujours. Trouvez-la au sein des ruines d'Avalon. Peut-être sera t-elle une preuve suffisante pour vous ... Adieu !»






Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]   Lun 29 Sep - 22:31



Rêvait-elle encore toute éveillée? Comment se faisait-il qu'elle parvenait à entendre parfaitement les pensées du vieil homme qui se tenait face à elle, alors qu'il ne bougeait pas même les lèvres? Le cosmos très certainement. Toujours est-il que les pensées entendues la retournèrent quelque peu: était-il réellement possible qu'elle n'ait agi que par jalousie en tenant tête à Eren lors de la réunion des guerriers divins? Jalouse qu'il ait obtenu le poste de commandant des armées asgardiennes, alors qu'elle, l'Alpha, qui avait servi et protégé le royaume depuis neuf longues années, était reléguée au rôle de simple pion? En voulait-elle à Odin d'avoir mis le destin du royaume entre les mains de ce... Ses lèvres s'étirèrent un sourire amusé à la description de l'inconnu: rustre était réellement le bon terme.

Puis vint une succession de surnoms, dont deux d'entre eux captivèrent instantanément l'asine: le druide enchanteur et l'éternel enfant. Immédiatement ses prunelles se teintèrent d'une vive lueur intéressée. Serait-il possible que...? Non...cela avait toujours été une légende. Et pourtant ne disait-on pas qu'il y avait une part de vérité dans celles-ci? En cet instant, ce simple terme, devenait mensonge aux yeux de la jeune femme. Et la suite des paroles du vieil homme la confortèrent dans son jugement. Arthur. Avalon.. Tant de noms qui avaient bercé son enfance.

D'aussi loin qu'elle se souvienne, la littérature arthurienne l'avait toujours passionné, et avait réchauffé son cœur d'enfant en la berçant de ses merveilleuses histoires. Depuis combien de temps ne s'était-elle pas abandonnée à la lecture d'un des recueils narrant les exploits des Chevaliers de la Table Ronde et leur quête du Graal? Se pourrait-il donc que l'homme qui se trouvait face à elle soit le guide du Pendragon?

Lorsqu'il prit pour de bon la parole, le doute n'était plus permis. Ceridwen se retrouvait bel et bien face à Myrddin. Une admiration profonde pouvait se lire dans les yeux de la jeune femme, qui cherchait à faire le vide en elle pour percevoir cet appel qui lui avait été lancé et auquel elle n'avait pas répondu jusque là. Quelques secondes de silence, quelques battements de cœur, qui lui parurent une éternité. Et c'est alors qu'elle l'entendit, ce poignant et vibrant appel dont il lui avait fait part. Elle se laissa envelopper par lui, le ressentant dans la moindre parcelle de son être, tandis que résonnait á ses oreilles, le rugissement puissant du dragon qui sommeillait en elle.

Un effleurement, aussi léger que la caresse d'un papillon, la ramena à la réalité. Agenouillé face à elle, l'Enchanteur avait rajeuni. Elle sourit en se disant qu'en son jeune temps, il avait dû faire chavirer le cœur de plus d'une jeune fille. Elle l'écouta cependant avec la plus grande attention. Il lui semblait que tout ceci était irréel. Elle? Le Pendragon? L'étendard derrière lequel tant de chevaliers s'étaient rejoints et unis par le passé?

Lentement, elle se redressa, posant son regard sur l'armure de Fafnir qui reposait non loin de là. Lentement, elle s’avança vers celle-ci. Elle avait beaucoup perdu pour se montrer digne d'en être la détentrice. N'avait-elle pas perdu celui qu'elle considérait comme son petit frère? Tant de sacrifices, alors que depuis le début son destin était tout autre. Comment avait-elle pu se fourvoyer à ce point? Encore et toujours à ses oreilles cet appel mélodieux.

Ceridwen savait à présent ce qui lui restait à faire. Inspirant profondément, elle laissa son cosmos l'envelopper ainsi que Fafnir.

"- C'est ici que nos chemins se séparent ma précieuse protection. J'ai enfin trouver la voie que je devais suivre. Merci de m'être restée fidèle malgré mes doutes et mes craintes. Que mon successeur se montre digne de ton pouvoir."

L'armure se mit alors à léviter et disparut en une fraction de seconde pour retrouver sa place dans le Palais d'Odin. Se tournant à nouveau en direction de l'être de légende, l'asgardienne poursuivit:

"- J'ai l'impression d'être un aveugle qui vient de recouvrer la vue. Toute ma vie je n'ai cessé de vouloir être ce que je n'étais pas. J'ai entendu votre appel Myrddin. Je le ressens au plus profond de mon être. Aussi, est-ce pour cette raison que je vais entamer cette quête à Avalon avant de me porter aux côtés de Jara. Merci de m'avoir ouvert les yeux."

Oui il était temps pour Ceridwen de faire ce pour quoi elle était née. Elle adressa toutefois une prière à Odin, remerciant ce dernier d'avoir veillé sur elle tout ce temps. Mais pour l'asine c'était l'heure des choix, et celui qu'elle avait fait la conduirait bien loin des terres d'Asgard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Avril 1755] ~° L'heure des choix [Post de récupération de perso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-