RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [GS] Observateur de la pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Melodias


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 263

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [GS] Observateur de la pluie   Dim 11 Jan - 14:28

Arrow Temple de Poséidon

Suivre Kiani c'était bien beau, mais comment ? Pour rappel, le Sanctuaire sous-marin, comme son nom l'indiquait, se trouvait SOUS l'eau, et jusqu'à preuve du contraire, un homme ne savait pas respirer sous l'eau. C'était là qu'intervenait la particularité de l'homme d'être un maître-djinn. Arrivé à l'entrée du domaine de Poséidon, à la frontière entre l'air et l'eau, il avait vu la général s'élancer et nager à travers des courants bien spécifiques. Grand voyageur, Melodias avait beaucoup navigué et avait appris à lire ces fameux courants. En vérité la route jusqu'à la surface ne serait pas bien difficile à suivre, d'autant que la voix de son instinct continuait de lui souffler de ne pas s'en faire pour cela.

Tendant son épée comme passe-frontière entre sa zone d'air et celle de l'océan, il ferma les yeux et en appela aux esprits de la nature, dont les voix secrètes n'étaient plus un mystère pour lui.

"Ondins, innombrables esprits de l'eau, je vous convoque ! Répondez à ma voix et montrez-moi le chemin jusqu'à la surface !"

A ces mots, plusieurs naïades, des dauphins, des méduses et une multitude de poissons avaient accouru, l'incitant à plonger. Hésitant d'abord, Melodias suivit leurs conseils et entra dans un monde de silence, dense et magnifique. Il ne ressentit pas la sensation d'asphyxie à laquelle il s'attendait, mieux encore il était parfaitement à l'aise. Les créatures le guidèrent alors jusqu'aux courants et il se surprit à prendre plus d'assurance, nageant petit à petit plus vite qu'eux.

Quelques minutes plus tard, découvrant une aisance insoupçonnée et une vitesse hors du commun, il fendit les flots aussi vite que l'éclair, que le son même, comme si l'eau avait été aussi légère que l'air. Il rattrapa ainsi non sans mal la générale qui se débrouillait aussi très bien, à l'aide d'une trace qu'il ne savait pas encore définir comme "cosmos". Il émergea de la pluie même, s'en servant comme d'une rivière, sur un piton rocheux tout droit lancé vers l'entrée des douze célèbres temples du zodiaque. Kiani était déjà partie loin devant, aussi prit-il le temps de repérer, et d'admirer aussi les lieux.

C'est alors qu'une sensation étrange lui noua l'estomac. Son épée vibra dans sa main, ses arcs électriques se répandirent tout le long de son corps, comme impatients de passer à l'action.

"Dame Satine est ici... Quelque part..."

Tout son être, tout son instinct était désormais braqué en direction de sa nouvelle maîtresse. Il saurait la reconnaître. Il le savait au fond de lui. Il saurait quand il serait devant elle.

"Kiani a parlé d'une Grande Prêtresse qui s'appelle Mary, au service de Poséidon elle aussi... Peut-être que si je trouve cette Mary et que je lui demande où est Dame Satine..."

Adjugeant aussitôt son idée, il s'élança à la suite de la générale.

Arrow Maison des Gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [GS] Observateur de la pluie   Dim 18 Jan - 10:19

Eren croqua dans sa pomme. L'air maussade, il observait de son oeil valide les hauteurs du Sanctuaire. La bataille devait avoir commencé depuis un moment déjà. Si les Temples, hormis celui du Bélier, ne reflétaient pas – encore – cet état de faits, son flair lui en disait bien assez long. Les odeurs de feu et de sang et de mort étaient légions. Loin d'en être incommodé, Zeta Prime l'inspira même à pleins poumons. Pour qui était né, vivait et périrait sur un champ de guerre, il n'y avait pas de parfum plus vivifiant. Les raisons faisant qu'il ait mis un moment à débarquer étaient multiples, mais celle de ne pas arriver avant que ces fragrances emplissent l'air en faisait partie.

Ceux qui espéraient pouvoir mener un conflit propre, net et sans bavure étaient de gros cons. Il l'avait toujours pensé et n'était pas près de changer d'avis. Car c'était dans cette crasse, cette poussière gangrenant l'atmosphère que résidait l'essence du combat. Des gens pleurent, des gens crèvent. De même qu'un homme en armure étincelante en est un qui n'a jamais éprouvé son acier, ceux qui croient encore qu'une guerre peut être méthodique sont ceux qui n'ont jamais vraiment combattu. De là venait peut-être qu'il déteste autant les Chevaliers d'Athéna.

Creusant son fruit d'une nouvelle bouchée, le chef de guerre le lança en l'air et le rattrapa plusieurs fois, d'un geste machinal. Oui, il est souvent plus pertinent de n'arriver qu'une fois que les canons ont ouvert le feu. Quand le sang a déjà coulé et que les cadavres pavent le sol. Car à moins d'être devin, on ne peut prévoir comment le combat va tourner avant que l'acier ait rencontré l'acier. Ces quelques mois de repos forcé ne lui avaient pas forcément fait de mal, mais c'était encore dans ce contexte qu'il se sentait le plus dans son élément. La politique et autres merdes administratives, ce n'était définitivement pas fait pour lui.

S'avançant parmi ce qui devait être les vestiges des premiers affrontements – ruines et corps à l'appui – il tenta d'évaluer le nombre des survivants. Si sa perception cosmique était toujours aussi affreusement atrophiée, son odorat était plus qu'il n'en fallait. Assez aiguisé en tout cas pour différencier les vivants et les morts... Même si avec ces charognes défraîchies de Spectres dans les parages, c'était pas toujours évident. Son quatre heures rongé jusqu'au trognon, il le jeta par-dessus son épaule. Plutôt que de retomber, sa main se porta à l'épée qui lui traversait le dos pour en saisir le manche. Fort de sa solitude, il proclama d'un ton solennel.

« Je dédie cette bataille à Odin. »

Rien ne se passa. Sa main raffermit sa prise. Un rictus en coin tordit ses lèvres, et il s'en fallut de peu qu'il ne s'esclaffe franchement. Et de ce pas lourd qu'on lui connaissait bien, il s'avança sur le sentier de la guerre.

« Bah. Conneries. »

Maison du Bélier.
Revenir en haut Aller en bas
Eo


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 44
Armure : Faire souffrir

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [GS] Observateur de la pluie   Dim 18 Jan - 19:17

Observateur de la pluie

ft. pas mal de monde


« Pluie battante pour des souvenirs »

Arrow Temple de Poséidon
L’arrivée se fit sans fanfare, sortant des eaux glacées, Eo sentit les cosmos s’embraser plus loin, oui il y avait bien des combats au Sanctuaire et dans tout ce chaos, il était là. Après une petite marche, le général se retrouva à l’entrée du sanctuaire, les ombres étaient menaçantes et la pluie tombait en de lourdes gouttes qui semblait vouloir délaver le sol, effacer des stigmates que Eo ne comprenait pas, c’était vraiment une situation qui l’exaspérait et il espérait bien pouvoir avoir des réponses plus précises. S’avançant toujours vers le devant des ennuis, il vit se dessiner le temple du bélier plus loin et il sourit, se souvenant de ce sanctuaire, il y a tant d’années de cela, jusqu’où était-il monté déjà ? Le temple de la Vierge.. Oui c’était là qu’il était tombé face à Hati, formidable guerrière, la cicatrice qu’il avait sur l’omoplate droit lui fit serrer doucement les dents, jamais cette blessure ne partirait et depuis cette femme, le froid avait toujours été une torture, comme si elle se rappelait à ses bons souvenirs.
Le marina n’embrasa pas son cosmos, totalement inutile et dangereux alors qu’il ne savait pas qui était un ennemi potentiel ou non. Même si Eo n’était plus vraiment attaché à ses dieux, il ne voulait pas commettre une bévue qui ferait honte à son ordre. La pluie elle continua de s’écraser sur sa scale, sa cape elle ne semblait pas souffrir de l’eau, c’était peut être un détail mais le jeune homme laissait toujours une fine pellicule de son cosmos envelopper sa cape, la rendant insensible aux désagréments de la nature, oui, Eo était du genre méticuleux et détestait la saleté.

Mais alors qu’il marchait, il remarqua quelqu’un devant et il s’arrêta net, malgré la pluie, il pouvait bien remarquer l’homme qui gravissait également les marches, une lourde épée barrant son dos et une étrange sensation imprégna tout l’être qu’était le général, c’était comme s’il avait un mauvais pressentiment à l’égard de cet homme mais cela s’arrêta à ça, il ne dégageait aucun cosmos, un guerrier c’était évident vu la façon dont il portait avec facilité cette épée. Devait-il l’aborder ? Eo augmenta légèrement son cosmos, juste histoire de signaler sa présence, si c’était un ennemi, il aurait tôt fait de venir l’attaquer, sinon, il continuerait de tracer sa route. Lui même continua de marcher en direction du premier temple, gardant plusieurs mètres entre lui et l’inconnu, sa cape se colla contre lui et il resserra les pans de cette dernière, maudissant à demi-mot ce froid mordant qui s’infiltrait sous son armure.
J’aurais préféré être à cent lieux d’ici… C’était les seuls mots qu’il lâcha à lui même et à haute voix, un soleil radieux aurait été préférable, c’était vraiment sinistre à bien y regarder de plus près, enfin, il n’était pas un cadavre c’était déjà ça et il espérait bien rester en vie, il venait juste de revenir et ce n’était pas pour claquer de suite. Eo prit un pas plus tranquille, s’habituant à ce spectacle, de toute façon, il ne devait pas être attendu, il se demandait par contre comment la première maison des saints serait, en ruine ? Franchement, les bâtisseurs ne devaient pas chaumer avec les saints…

Arrow Maison des Gémeaux


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Kiani


Général
Général
avatar

Messages : 109

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [GS] Observateur de la pluie   Dim 22 Mar - 14:33

La guerre était terminé et si la route des douze maisons du Sanctuaire serpentait toujours a travers la montagne, elle n'était plus parsemée d'impressionnant temple à l'effigie de leur protecteur, mais plus que de ruines désolés à l'image de leurs chevaliers. Symbole de paix et d'espoir à travers le monde, la vue du Sanctuaire d'Athéna envahi pour les armées spectrales avait de quoi serrer le coeur de n'importe qui, mais pour Kiani cela ne signifiait qu'une seule chose : l'achèvement de sa mission.

D'une simple commande de son esprit la jeune femme désactiva la lame cosmique de son épée et accrocha la garde à sa ceinture. Son masque laissait voir ses yeux mauves et permettait à ses cheveux roux de tomber en cascade à travers l'arceau qui partait de ses épaules et qui semblait dessiner un soleil derrière elle. Sans un mot et sans qu'aucune émotion ne soit visible sur son visage elle tourna les talons pour se diriger vers le bas et la sortie du Sanctuaire. Sans savoir réellement pourquoi elle commenca par d'abord pressé le pas, puis sans même qu'elle ne s'en soit rendue compte elle courait, elle n'était plus alors la Générale du Chrysaor, ne défendait plus l'intégralité de l'océan Indien, elle n'était plus qu'une jeune fille qui avait été projeté dans une guerre cosmique où tous les protagonistes étaient des éveillés dont la plupart bien plus puissant et expérimenté qu'elle.

Lorsqu'elle arriva à l'entrée du Sanctuaire elle vit enfin la marée violette et noire de soldats qui déferlait pour prendre possession de ce qu'elle venait de gagner, Kiani ne souhaitait nullement le leur contester déjà parce qu'elle n'en avait pas les capacités, mais surtout parce que ce n'était nullement la mission qui lui avait été assignée. Dans le cas contraire elle aurait fait face et emporté avec elle le plus d'opposant possible dans sa chute, mais là il n'était question que de quitter les lieux aussi obliqua t'elle du coté opposé à celui de l'armée qui montait. Les siens avaient des bateaux amarrés au port de Rodorio et ce fut donc dans le village qu'elle s'engouffra.

Ici dans un milieu urbain composé d'une multitude de toits et de ruelles elle se sentait dans son environnement de prédilection, elle pouvait avancer rapidement, se cacher lorsqu'une patrouille venait vers elle et lorsqu'elle n'avait pas eu d'autre choix elle avait dégainé son épée aquatique et avait passé la dizaine de gardes infernaux au fil du cosmos dans un sens et unique mouvement qui semblait plus avoir été inspiré d'une danse que d'un art martial. Et enfin elle fut arrivée, les bateaux étaient là toutes voiles dehors. Ils avaient déjà levés l'ancre et quittaient le port envahi, la petite centaine de mètre qui les séparaient du dernier ponton n'était pas un problème pour la jeune fille, elle avait prit un bon élan et sauta au dernier moment dessinant une courbe majestueuse dans les airs pendant qu'elle exécutait son saut périlleux pour finalement attérir sur le gaillard d'arrière d'un vaisseau Atlante.

=> Sanctuaire Sous Marin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [GS] Observateur de la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
 

[GS] Observateur de la pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-