RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat GS] Le Calme et la Tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mar 2 Déc - 1:55


Arrow Happy Holy War! And may the odds be ever in your favor !

Les provocations se multipliaient des deux côtés des protagonistes en présence, et c’est alors qu’Ahina se présentait à son tour que Kyros décida de s’interposer pour sauver sa précieuse Messalina. Mais il était déjà trop tard : comme l’avait espéré le Verseau, ses paroles avaient fait mouche, et le violent caractère de la jeune femme avait fait le reste. Retirant son masque, elle fit comprendre très clairement à tout le monde qu’elle ne laisserait personne s’interposer.
- Tu aimerais bien le croire, n’est ce pas, mon cher disciple ? Répliqua le chevalier à l’aura corrompue aux paroles du Cygne. Parce que tu sais que si Kappa se cachait bien sous cette armure corrompue et sous cette aura ténébreuse, tu es parfaitement conscient que Messalina ne sortira jamais en vie de cet affrontement. Alors tu tentes de te convaincre ! Mais tu risques fort d’être déçu ! Et pendant qu’Hector se chargera de toi, ta précieuse amie mourra sous mes coups ! Que dis tu de ça ?!
Puis, se tournant vers le Taureau :
- Je suis désolé, Hector ! Mon disciple est assez idiot pour espérer pouvoir nous arrêter... Je compte sur toi pour lui montrer qu’il se trompe !

Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres de Kappa lorsqu’il vit la colère dans le regard du Scorpion : elle ne pouvait rien faire pour le moment. Il était parvenu à ses fins, et l’adversaire qu’il avait en face de lui était très exactement celui qu’il avait choisi ! S’éloignant dans une pièce voisine, le chevalier des Gémeaux sur ses talons, le Mage des Glaces ne s’arrêta que lorsqu’ils furent totalement seuls.
- Personne ne viendra nous déranger, ici... dit il en rompant le silence qui s’était instauré entre eux depuis plusieurs dizaines de secondes.
Il détailla la jeune femme, qu’il n’avait pas vu sans masque depuis longtemps, et un sourire amusé apparut sur son visage au regard glacial :
- Tu es tellement prévisible, ma chère Messalina... lança t’il soudain. Tu t’es précipitée dans mon piège en courant la tête la première. Et tu es à présent seule, face à moi, parce que j’ai voulu qu’il en soit ainsi ! Voyons un peu ce que vaut réellement le chevalier de la Grue, porteur de l’Armure des Gémeaux ! Tout du moins, pour le moment... ajouta t’il faiblement d’un ton sarcastique.

A ces mots, le cosmos ténébreux et corrompu de Kappa se déploya dans toute la pièce et un peu partout des stalagmites et des stalagtites surgirent du sol, des murs et du plafond. Son cosmos habituellement si apaisant était d’une agressivité et d’une violence extrêmes. Pas étonnant que Kyros ne croie pas que son maître se dissimule sous ces traits, son cosmos ne ressemblait absolument pas à cela. Pur, beau, calme, apaisant : tout cela avait cédé la place à une haine à l’état brut, et bientôt la gardienne des Gémeaux en ferait les frais. La température s’abaissa rapidement tandis que le Verseau Noir attendait son adversaire de pied ferme...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mar 2 Déc - 21:13

Quiproquo



Le verseau nous avait entraînés plus profondément dans le temple. En réalité, je ne m’en étais même pas réellement rendue compte, se fût sûrement pour cette raison que je l’avais suivi sans mot dire. Je repensai à ce que Kyros avait dit. Pourquoi fallait-il qu’il me déstabilise maintenant ? Étrangement, mon vocabulaire italien tinta dans mon crâne à son adresse. Le pire avec lui ? C’est qu’il comprenait ma langue natale, étant donné qu’il s’agissait de la sienne également, ce qui m’empêchait déflorer mon langage par des insultes trop crues. Non seulement nous venions du même pays, mais également de la même île…
Entre mon emportement et mes pensé pour le Cygne, je n’avais pas vue Ahina traverser le temple… Je n’avais même pas reconnu le fameux Ase, que j’avais rencontré il y a quelques mois au Danemark, ni même l’autre demoiselle à ses côtés. Il valait mieux que je ne les vois pas.

L’écho de la voix de Kappa, résonna dans la pièce, me sortant de ma torpeur. Au vue de ses paroles et de sa manière de me regarder, un doute me traversa. Etions-nous sur la même longueur d’onde ? Fort heureusement il reprit. Lorsqu’il eut fini sa tirade, je n’étais toujours pas certaine de ses intentions. En même temps, quelle idée de sous-entendre que je portai l’armure des Gémeaux « Tout du moins, pour le moment… ». Et puis, pourquoi ne voulait-il pas être dérangé ? Et puis pourquoi me choisir moi, la seule représentante adverse de sexe féminin ?
-Je refuse de faire une chose pareille à Ahina !
Et de toute façon, je ne comptai pas tomber amoureuse de lui ou quoique ce soit. C’était réellement une mauvaise idée de retirer ce masque… Il aurait mieux fallut que je le garde sur ma tête, on aurait évité tout ce quiproquo !
Je ne sais pas s’il avait entendu ma réplique, mais en tout cas il semblait énervé de voir ses plans chamboulés. Assez pour faire pousser des pics de glace du sol au plafond. Sérieusement ? Il devait apprendre à gérer sa colère ! Non mais où avait-il était élevé ? Quel parent apprend à son marmot à piquer une crise chez les gens, de sorte à détruire leur maison ! Dire que je m’apprêtai à refuser ses avances avec gentillesse !

-À ta place, je ne serais pas aussi fière de moi, de m’attaquer à la cible la plus faible. Pollùce !
J’invoquai l'un des jumeaux de ma constellation dans un murmure à peine audible. Bien que, rien ne semblait chamboulé, une lueur différente brilla au fond de mes iris. Kappa, n’aurais pas dû s’en prendre au troisième temple. Même si je n’avais pas le niveau pour le battre actuellement, j’avais la ferme intention de le lui faire payer. Et si aujourd’hui, je n’étais pas capable de venger cette folie destructrice démesurée, je le ferai plus tard. Mais je me promettais que cette injustice ne resterait pas impunie.
Au moment où je scellai mon pacte, je crus sentir mon armure prête à m’épauler jusqu’à la fin. Mes paupières se fermèrent.
-Dimensione Oscura.
Ma voix résonna et une vague de vent pris d’assaut la pièce. Les stalactites et stalagmites s’enfoncèrent dans les parois du temple des gémeaux. Les crevasses se remplirent à nouveau de matière, de sorte à faire disparaitre toute trace du pêché du Verseau.

Restant concentré sur mon environnement, je croisai les bras devant ma poitrine. Mes yeux s’ouvrirent, au moment où je rejetai mes bras en arrière. La brise fine qui avait fait onduler mes cheveux quelques secondes auparavant, se fit plus forte de sorte à briser trois larges aiguilles de glace et à les envoyer sur leur propriétaire. Certes je ne pouvais pas réparer la troisième maison d’un coup de baguette magique, mais au moins je pouvais essayer de retourner ses propres armes contre lui.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mar 2 Déc - 22:56



Perplexe, le chevalier Noir haussa les sourcils devant la réponse de la jeune femme : pour lui, le rapport avec Ahina n’était pas franchement évident. Où voulait elle en venir ? Aucune importance. Il balaya d’un revers de main ces pensées inutiles : il n’était pas là pour la comprendre mais pour l’éliminer sans perdre un instant, et poursuivre sa route ! Il laissait à son disciple tout le loisir de tenter de percer le mystère Messalina ! Chacun sa croix !
- Pauvre idiote ! Crois tu vraiment que la fierté et l’honneur sont en jeu dans une guerre ?! Décidément, tu es bien candide, même après toutes ces années à porter une armure d’argent ! Réveilles toi un peu ! Dans une guerre, il y a des morts ! Et la fierté n’a rien à voir là dedans. Si nous sommes là, c’est parce que tu as été assez bête pour refuser de me laisser passer, ne l’oublies pas !
Une fois encore, les paroles du Verseau étaient tranchantes et vives. Il n’était pas là pour plaisanter ou perdre son temps. Seule comptait sa mission, et si une et une seule personne au Sanctuaire pouvait peut être le troubler dans l’accomplissement de celle ci, ce n’était pas Messalina. La pauvre femme ne tiendrait pas longtemps...

Un vent étrange se leva brusquement dans la pièce, et le cosmos de Kappa sembla être repoussé un instant, tandis que les pics de glace disparaissaient dans les murs. Pour autant, il n’eut pas la moindre réaction. Son regard vitreux observait attentivement la technique des Gémeaux. Il ne la connaissait pas bien, sinon de réputation. Illusions, désorientations, et force brute. C’était là tout ce qu’il en savait. Et même Pséma ne lui avait pas donné davantage d’informations sur ces techniques. Il n’avait certainement pas prévu qu’un porteur serait choisi par l’armure quelques heures avant qu’il ne confie au Verseau sa mission.

Plusieurs stalagtites se détachèrent, fonçant sur Kappa à pleine vitesse. Pensant avoir le temps de les éviter d’un simple saut sur le côté, il ne sentit pas la douleur venir : aussitôt qu’il s’appuya sur sa jambe droite, son genou fut traversé par une douleur qui le figea sur place. Immobilisé, il n'eut que le temps de croiser les bras devant son visage pour se protéger au mieux contre l'attaque adverse. La punition ne se fit pas attendre : les pics de glace percutèrent le chevalier noir avec force et celui ci fut projeté en arrière sur plusieurs mètres, avant de se rétablir à l’aide d’un salto arrière. En colère de n’avoir pas évité une attaque si simple, il maudit le Requin de l’avoir blessé ainsi au genou. Mais au moins, la première étape était franchie : elle ne s’en rendait pas encore compte, mais Messalina était atteinte par le châtiment glacial. Et bientôt, le froid mordant engourdirait ses membres un par un...

Le Mage des glaces se redressa de toute sa hauteur en déployant son cosmos ténébreux. Il observa son adversaire tout en dissimulant au mieux la douleur lancinante qui secouait son genou. Puis, il la provoqua une nouvelle fois :
- Si c’est là tout ce que tu as, je crains que le combat ne soit rapidement expédié...
Tendant les bras devant lui, Kappa exécuta une série de gestes précis, et cinq projectiles de glace apparurent devant lui, lévitant à environ un mètre du sol. Il posa son regard sur les Gémeaux, et un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres :
- Allons, danses pour moi, Messalina ! Lança t’il d’un ton sadique.
Son bras exécuta un geste vif et les projectiles se dirigèrent à vive allure vers la jeune femme, prêts à trancher dans le vif de sa chair.

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 3 Déc - 20:06

Je suis Siciliana !


Lorsque je vis le Verseau incapable d’éviter de simples pics de glace, créés par ses propres soins de surcroit, j’eus du mal à rester sérieuse. Certes il avait fait un atterrissage qui lui aurait valu à dix sur dix dans des concours de danse acrobatique, mais tout de même. C’était plutôt ironique comme situation. Saint de glace blessé par la glace. Et le pire, c’est que la remarque qui s’en suivit, me donna l’impression d’avoir blessé sa virilité. Je m’abstins de rire, mais ne pus empêcher un sourire narquois de se dessiner sur mes lèvres.
-Si tu pleures à chaque fois que tu bouges la jambe, je dirais plutôt que c’est toi, qui es mal parti.
La réponse fut sans appel, cinq projectiles de glace me prirent pour cible. Mes sourcils se froncèrent et j’écartai les bras pour embrasser son attaque. Tout le respect que j’aurais pu avoir pour lui avait disparu, s’il me regardait dans les yeux il ne verrait que défi et refus d’obéissance.
-Je suis Siciliana !
Les pics de glaces avaient pénétré ma chair avec facilité. Des files de sang coulèrent de mes blessures. Pour autant, je ne lui fait pas le plaisir de geindre de douleur, ni même de laisser une expression aussi dégoutante traverser mon visage. Je levai le bras pour retirer un des projectiles qui s’était planté dans ma jambe.
-J’ai plus de caractère que tu n’en auras jamais !
J’en sortis le second, puis le troisième, le quatrième…
-Je ne suis pas une marionetta, contrairement à TOI !
J’arrachai le dernier morceau de glace de mon corps en lui assenant cette vérité. Le liquide chaud réchauffa ma peau, m’empêchant de ressentir l’attaque vicieuse, qu’il avait utilisée contre moi.
Je tendis mes bras vers lui, paume vers le ciel, mes doigts se crispèrent, comme s’ils essayaient de soulever un poids invisible.
Les cinq pics maculés de mon sang, se levèrent avant de prendre en chasse leur concepteur. Dans cette histoire, difficile de discerner le chat de la souris.

-Connais-tu le lieu de culte des Dioscures ?
J’aurais pu lui expliquer directement que « Dioscures » était le nom donné par les Grecs Anciens aux jumeaux qui avaient donné naissance à ma constellation, mais ce n’était pas vraiment le moment pour un cours sur les origines des signes du zodiaque. Et de toute façon, s’il ne savait pas, ça prouverait qu’il n’était qu’un inculte ! Sérieusement, qui ne connait pas l’histoire complète des Gémeaux ?!
Je fis un bond en arrière, avant de saisir l’air autour de moi. Position étrange me direz-vous ? Sans doute, si rien ne suit derrière.
-La Furia di Sparta.
Mon poing jeta la lance invisible en direction du cœur de ma cible. J’étais italienne, Siciliana, mais au fond de moi brûlait la rage de Sparte. Comme eux, je cherchai quelqu’un capable de me donner une belle mort, mais ce n’était pas ce Kappa, ombre de lui-même, qui méritait de me porter ce coup final. Et ce dégout envers lui, se dessina clairement sur mes traits.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 


Dernière édition par Messalina le Jeu 11 Déc - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 3 Déc - 20:52



Si le visage de Kappa demeura de marbre face à la réplique de son adversaire, le fait était qu’il était contrarié qu’elle ait compris qu’il possédait une faiblesse de taille au genou. Cette blessure, témoin d’un combat passé, gênait beaucoup le gardien de la onzième maison. Il avait appris à compenser cette faiblesse par d’autres atouts, mais il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il serait un guerrier bien meilleur qu’il ne l’était actuellement s’il possédait sa mobilité d’antan. Le Verseau serra le poing pour se faire violence : ce n’était pas le moment d’avoir des regrets !
- Et comme tous ceux de ton espèce, tu parles trop ! Rétorqua t’il en lui coupant la parole, agacé par ses paroles inutiles. Ma jambe ne m’empêchera pas de te battre, sois rassurée !

Pourtant, la jeune femme ne fut pas stoppée dans son élan par le ton cassant du chevalier Noir. Elle lui posa une question à laquelle il ne voulait pas répondre, et il mit fin à toute ambigüité à ce propos :
- Es tu là pour te battre, ou pour me prendre la tête avec des cours d’histoire ancienne ?
Comprenant qu’elle n’obtiendrait rien du Verseau Noir en tentant de discuter, la jeune femme se prépara à attaquer.

Elle arracha un à un les pics de glace qui s'étaient enfoncés dans sa peau, et à l'aide d'un tour de passe passe, les projeta sur le Verseau. Ce dernier fronça les sourcils : être pris en chasse par ses propres attaques commençait sérieusement à agacer le chevalier Noir. Pensait elle réellement que le Mage des glaces plierait sous des assauts de glace ?! Empli d'une volonté de provoquer la sicilienne, Kappa ne bougea pas d'un pouce et encaissa les pics acérés dont deux se plantèrent dans sa cuisse gauche et son bras droit. Les autres se fracassèrent sur l'armure dorée. Ses mâchoires se crispèrent pour dissimuler la douleur, et il observa les Gémeaux qui se préparait à attaquer une nouvelle fois.

La main de cette dernière sembla saisir un manche invisible, et Kappa comprit un instant plus tard qu’il s’agissait d’une arme invisible. Mais s’il ne pouvait pas la voir, il pouvait toujours en atténuer les effets ! Dès lors que Messalina lança son projectile invisible dans la direction du Mage des Glaces, celui ci dressa une barricade de glace qui jaillit du sol devant lui, comme pour le protéger. Malheureusement, la puissance du projectile transperça la glace avant de venir heurter l’armure dorée au niveau de la poitrine, renversant Kappa en arrière, qui roula sur le sol pendant plusieurs mètres. Toutefois, le mur défensif avait rempli son rôle : la lance avait perdu de sa vitesse et n’avait pas percé l’armure d’or à l’impact.

Le souffle coupé, la main droite sur le torse, le Verseau se redressa lentement, puis il leva la main gauche et la tendit devant lui, paume dirigée vers son ennemie :
- Tu me fais perdre mon temps, Messalina... J’ai plus important à faire que t’apprendre à te battre ! DIAMOND DUST !! Lança t’il d’une voix forte.
Lorsque la voix de Kappa se répercuta en écho dans la pièce, une véritable tempête de glace se dirigea droit sur les Gémeaux. Mais contrairement à l’attaque habituelle, la glace était noirâtre, foncée, comme si l’élément lui même était corrompu. Et si elle ne s’en était pas rendue compte jusqu’à présent, son adversaire constaterait aisément que tous ses tours de glace étaient empreints de la même noirceur. Quelque chose déformait le cosmos du Verseau, quelque chose d’assez puissant pour le pousser à agir ainsi !
Une lueur dangereuse flotta dans ses yeux, et il n’attendit pas que la vague de froid atteigne Messalina pour ajouter un nouveau tour : d’un geste de la main, il fit surgir du sol plusieurs stalagmites derrière la jeune femme pour la blesser et la déstabiliser. Dans la seconde qui suivait, la vague de froid l’atteignait.
- Voyons comment tu vas t’en sortir, cette fois... murmura t’il pour lui même, curieux de voir comment son adversaire allait réagir.

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Jeu 4 Déc - 18:31

S’il fallait se sacrifier...


-Je n’ai pas besoin qu’un handicapé m’apprenne, quoique ce soit.
Bien sûr, je n’étais pas à la hauteur pour le battre, bien sûr que j’en étais consciente. Mais l’énerver non seulement pouvait décupler sa force, mais également lui faire faire des erreurs. Et c’était sur ça que je misais ! Je n’avais pas peur de la douleur, et il semblait réticent à me frapper. Peut-être avait-il peur du sang ? Peut-être lui faisait-il tourner de l’œil ?
La neige qui se rua sur moi, était étrange, tellement différente de celle de Kyros. Sa couleur charbonneuse ne présageait rien de bon. Mes jambes se fléchirent, d’un geste de la main je fis souffler un vent contraire pour atténuer son attaque. Quelques sombres flocons tombèrent sur ma peau. J’avais l’impression de sentir mon cosmo se cristalliser de l’intérieur. Je ne devais pas rester là !
Plantant mon regard dans le sien pour deviner ce qu’il me préparait, je crus y discerner un éclat d’animosité.
Comprenant assez vite de quoi il en retournait, je me laissais tomber en avant sur mon bras droit, le faisant tourner de sorte à créer une tornade assez puissante pour me propulser dans les airs. Je vis les épées de glace manquer de couper une mèche de mes cheveux. D’un geste de mon bras libre, j’accentuai d’une brise la force déployée par Kappa pour les faire bouger en les envoyant à leur expéditeur. Je retombai sur mes pieds quelques mètres plus loin observant mon œuvre. Il allait finir par exploser à force. Tant pis. Je voulais le pousser à bout !

Je n’arrivai pas à le comprendre, peut-être que mon prince charmant aurait réussi. Kyros, tu ne pouvais pas jouer les chevaliers servants cette fois ? Pourquoi, cette fois, tu m’as écouté, alors que tu ne le fais jamais ?! Rah ! Imbecille ! J’essayai de réfléchir à une tactique du mieux que je le pouvais. Si le verseau était devenu régent, c’était en partie parce qu’il était l’un des meilleurs… Comment moi, pauvre Silver misérable et sans le moindre talent, pourrais-je faire pencher la balance ? Non pas Dohko… Lui il avait d’autre chat à fouetter. Non chien… Jara devait certainement avoir toujours son collier de pâquerette rose autour du cou, et mio Idiota n’avait pas intérêt à se montrer tout de suite, s’il ne voulait pas être ma nouvelle victime.
Un éclair traversa mon regard. Je saisis ma lance invisible, avant de frapper mon pied contre le sol.
-Cometa.
Je courus aussi vite que je le pu en sa direction. Je fonçai tête baissée sur lui, s’il fallait se sacrifier, autant le faire en bonne et due forme. Frappant de ma lance dans son abdomen, je brisai dans un fracas assourdissant son armure sombre. Au moment où ma peau entra en contact avec lui, je m’évaporai sous ses yeux.

Certes, en réalité je n’avais pas bougé, mais voir son armure se briser, même en illusion, était le genre de chose qui pouvait l’énerver. J’espérai que ce serait suffisant pour le faire exploser. Plus ce combat allait durer et moins j’aurais de chance de m’en sortir.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 


Dernière édition par Messalina le Jeu 11 Déc - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Jeu 4 Déc - 18:33



La patience. Le maître mot de Kappa lorsqu’il combattait, et ce, depuis toujours. Dès lors qu’il s’accrochait à une stratégie, il faisait tout pour la mener à bien. Maître de son sang froid, il observait, cherchait une brèche, et s’y engouffrait dès que possible. Il savait très bien qu’il était encore trop tôt pour ça, mais il sentait déjà les effets de sa tactique porter leurs fruits, sans même que la jeune femme ne s’en rende compte.
A l’aide d’une série d’acrobaties, le chevalier des Gémeaux parvint à se tirer du guépier dans lequel son adversaire l’avait attiré. Mais peu importait, les effets se faisaient déjà sentir. D’un geste, elle renvoya les projectiles vers moi qui vinrent se briser contre l’armure corrompue. Attentivement, le Verseau Noir observa les gestes de son adversaire sans mot dire. Et soudain, une lueur éclaira ses yeux turquoises : il avait compris ! D’un bond en arrière, il s’apprêta à recevoir la charge de la frêle jeune femme. Mains en avant, il se concentra pour saisir la lance invisible lorsqu’elle approcherait. Kappa sentit l’espace d’un instant comme un courant d’air passer entre ses mains et il sut que c’était le moment : resserrant son étreinte sur le manche invisible, il abaissa son centre de gravité en prenant solidement appui sur ses cuisses.

Les deux cosmos se fracassèrent l’un sur l’autre, mais assez vite, le Mage des Glaces comprit qu’il ne repousserait pas cette attaque. Sa cosmo énergie déploya une sorte d’aura mauve entre la pointe de la lance et son armure noire, et lorsque finalement, les mains en sang sous l’effet de la pression, il dut lâcher le manche, la lance vint se planter dans le plastron en traversant cette aura mauve. Kappa n’eut que le temps de contre attaquer : tendant la main pour la poser sur le plastron de son ennemie, il fit apparaître une violente poussière de diamants à bout portant afin de frapper Messalina aussi fort que possible. Le choc secoua les armures et leurs porteurs et les propulsa aux extrémités de la salle. Violemment repoussé, Kappa s’écrasa contre le mur, avant de retomber sur les pavés du temple. Le souffle coupé à nouveau, un léger filet de sang se mit à couler le long de sa lèvre. Il prit doucement appui sur le mur et se redressa. Une fois encore, sa protection avait permis d’atténuer les effets du projectile, mais son corps en avait souffert.

Calmement, l’ancien régent marcha en direction de son adversaire pour en réduire la distance. Arrivé au centre de la pièce, il s’immobilisa, en attendant que les Gémeaux ne le rejoigne.
- Allons, debout ! Nous n’en avons pas encore terminé, toi et moi...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 10 Déc - 20:44

Si tu es un homme


Je l’observai du haut de mon perchoir. Il déploya son énergie pour frapper l’illusion qui se jeta à corps perdue sur lui. De fins cristaux transpercèrent mon illusion. Je fis un mouvement de bras pour me cacher derrière une rafale de vent.
-Càstore…
J’essayai de canaliser cette force afin de ne pas succomber en un seul coup. Même si mon enveloppe charnelle était indemne, je sentais que mon cosmo se cristalliser de plus en plus, au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Non, je ne devais pas céder aussi facilement, je ne le pouvais tout simplement pas. Mes dents se serrèrent pour dissimuler la douleur que provoquait se changement de « matière cosmique » en moi. Je posai la main sur mon cœur essayant de me concentrer, de trouver un moyen de rester accrocher à la réalité encore quelques temps.
Mes paupières se fermèrent. Cinna… Son visage jailli dans mon esprit. Je sentis une étincelle au fond de moi, un léger regain d’énergie m’empêchant de me transformer en statue de glace. Mon frère, ma force, ma faiblesse… Je ne pouvais pas abandonner.
J’ouvris les yeux, afin de poser mon regard sur le « verseau ». Kappa… Je te hais.

Je sautais de mon piédestal pour atterrir en face de lui. Je fus assez proche pour le cogner à main nue. Assez proche pour le transpercer réellement cette fois. Mais il n’était pas le genre d’homme à trépasser aussi facilement. Il avait raison, nous n’en avions pas fini.
J’avais mieux à faire que me battre contre lui, et lui avait mieux à faire que se battre contre moi. Nous voilà donc tous les deux condamné à exterminer la vermine. D’ici, je ne pouvais pas voir ce qui se passait dans le temple des gémeaux. Est-ce que Dohko s’en sortait ? Le capricorne était-il en combat ? Dans quel état se trouvait Kyros ? Toutes ces questions allaient demeurer sans réponse encore un certain temps.
-Pourquoi…
Pourquoi devais-je protéger ce temple en laissant mes compagnons d’infortunes derrière moi. Pourquoi m’avait-il menacé moi face au Cygne. Pourquoi le verseau était-il devenu sombre ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi je n’étais pas en mesure de rester concentrée ?
Mes mains se crispèrent. Si je devais disparaître cette nuit, je quitterai ce monde avec fierté. Frappes moi, si tu es un homme, Kappa du Verseau.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 


Dernière édition par Messalina le Jeu 11 Déc - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 10 Déc - 21:26



La température chuta violemment autour des deux combattants, et peu à peu, le froid mordant s’attaquait à l’énergie de la gardienne du temple des Gémeaux. Patiemment, comme un fauve traquant sa proie jusqu’à l’épuisement, Kappa l’observait se fatiguer. Il attendait son heure, savourant sadiquement chacune des grimances de la jeune femme trahissant sa fatigue grandissante. Attentif au langage corporel de Messalina, il décryptait ses mouvements à la recherche de la moindre faiblesse visible par laquelle il pourrait s’engouffrer. Et si jusqu’à présent, elle tenait plutôt bon, les premiers signe de fatigue commençaient à se faire sentir. D’un bond, la jeune femme atterrit à portée de coups de moi, mais elle n’attaqua pas pour autant. C’était le premier signe que le Verseau Noir attendait. Avec un sourire mauvais, il répondit froidement à Messalina :
- Je n’ai pas l’intention de justifier mes actes auprès de toi... Tu es celle qui as refusé de me laisser passer... Assumes en les conséquences !

D’un geste rapide du bras, le chevalier des Glaces fit se lever un vent pour forcer la jeune femme à s’en protéger. Griffant son visage, le blizzard amena la température de la pièce très en dessous de zéro et de multiples stalagmites jaillirent des murs et du sol. A nouveau, le cosmos étrangement chaotique de Kappa se manifesta dans la pièce, et il l’observa, une lueur de prédateur dans le regard :
- Les siciliens ne savent vraiment pas quand ils doivent abandonner... lança t’il d’un ton provocateur avant de lever les bras vers le ciel.
Joignant les mains au dessus de sa tête, un sourire mauvais déforma ses traits, et son cri transperça la nuit :

AURORA THUNDER ATTACK !!

Puis il abaissa ses bras, et une vague de glace noirâtre et corrompue se déversa sur le chevalier des Gémeaux. Sous la pression de l’attaque, un cillon de glace défonça les pavés et creusa une large fissure dans le sol. Kappa avait déversé toute sa colère dans cette attaque, et cette fois, ce n’était pas le cosmos de la jeune femme qui avait été atteint...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Jeu 11 Déc - 22:17

Stronzo !


Kappa sembla m’en vouloir de n’avoir pas accepté de le laisser passer plus tôt. N’était-ce pas le but de nos vies, nous saints d’Athéna ? Empêcher les fous d’atteindre les hautes sphères du sanctuaire ? Assumer les conséquences de mes actes ? Bien sûr que j’allais assumer, mais lui, se rendait-il vraiment compte de la personne qu’il était devenu ? Était-ce la vraie nature du chevalier du Verseau qui parlait ? Alors c’était ça qui se cachait au fond de lui…
Je n’avais rien à lui répondre. Mes yeux lui montrèrent toute mon amertume et mon dégoût pour lui, bien mieux que de mots auraient pu le faire.

Il leva le bras pour m’envoyer une bourrasque de vent. Il pensait vraiment retourner mon élément contre moi ? Ma main se glissa jusque devant mon visage pour créer un vent contraire et annuler les deux souffles. La perturbation du temple du bélier avait gravit les marches jusqu’au temple des Gémeaux. Ce qui allait entraîner une baisse des températures, nettement en dessous des normales de saison. En même temps, vu le manque d’isolation de la première maison… Il fallait vraiment embaucher de la meilleure main d’œuvre et ne pas lésiner sur la qualité des matériaux, comme dans la troisième mai… QUOI !
-Stronzo !
Je saisi ma lance vélique prête à la lui planter en plein cœur. Pour qui se prenait-il pour s’en prendre à mon Temple ! Non mais comme si j’allais débarquer chez lui et faire pousser des morceaux de glace partout ! Non mais il se prenait pour qui, le roi de la Déco ? Ce n’est pas parce que Monsieur le Verseau aimait le sadomaso piquant remanié en version glace, qu’il avait le droit de détruire l’identité de la pièce. Les siciliens ne savent pas quand ils doivent abandonner ?! Et les saints passés violets alors ?! J’étais trop furieuse par l’affront dont il avait fait preuve pour lui faire le plaisir de me terrer comme une souris. Il voulait m’attaquer ? Que bon lui semble. S’il avait le courage de s’attaquer à moi, réellement cette fois.

Je senti la glace sombre fuser sur moi. Ne pouvant sauver le sol de la troisième maison zodiacale, j’essayai d’en protéger les murs. Je me mis au centre du point d’impact de son attaque, pour la prendre de plein fouet. Je ne pouvais concevoir que le seul lieu que j’aimais au Sanctuaire soit détruit sous mes yeux. J’avais croisé mes bras devant mon visage, espérant repousser une partie de son assaut, ou du moins limiter les dégâts matériels. La glace s’empara de mon corps, je sentis la morsure du froid me taillader le haut des cuisses et de la poitrine. Je me mordis la lèvre pour ne pas succomber à la douleur. Il n’arriverait pas à me faire crier ou gémir sous ses coups !

La colère m’envahissait de plus en plus. Bientôt un ouragan de rage allait entrer en scène…

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Ven 12 Déc - 18:01



Tel un chat jouant avec sa souris, le Verseau s’était amusé avec les Gémeaux. Mais plus le temps avançait, moins le combat l’amusait. Il perdait un temps précieux, et sa patience s’asséchait de plus en plus pour céder la place à un agacement profond. En voyant la jeune femme encaisser volontairement son attaque de plein fouet, Kappa se rendit compte que la constante bravade de Messalina qui l’avait diverti dans un premier temps ne l’amusait plus du tout. Ses traits se tendirent, et son regard glacial se posa sur elle lorsque la brume de givre soulevée par l’attaque de glace se dissipa. Il serra le poing droit pour contenir sa colère, et lui lança d’un ton acide :
- Tu commences sérieusement à m’agacer, Messalina... J’ai été beaucoup trop gentil avec toi, jusqu’à maintenant, mais si tu me forces la main, je vais réellement te mettre en pièces...

Lorsqu’il plongea son regard dans celui de la jeune sicilienne, celle ci put constater que le visage du chevalier des Glaces avait commencé à... se modifier... Quelques veines noires étaient apparues sur ses joues, comme si peu à peu, et à force de faire appel à ce pouvoir corrompu, le corps de Kappa était corrompu à son tour. Tout en parlant à son adversaire, le Verseau Noir en profitait pour réguler sa respiration et récupérer son énergie. Si le combat devait être long, il ne pouvait être que vainqueur, l’endurance était sa spécialité. Il y prendrait le temps qu’il faudrait, mais Messalina ne constituerait pas un barrage suffisant pour l’arrêter.
- Mon temps est précieux, et je n’ai pas le temps de te faire un cours maintenant... Si tu fuis maintenant, je ferai comme si tout cela n’était jamais arrivé. Acceptes, c’est dans ton intérêt... Quoi qu’il advienne, tu ne ressortiras pas vainqueur de ce combat. Tu le sais, je le sais et les autres le savent... Pourquoi t’entêter ? Toute cette histoire te dépasse... Tu ne peux pas comprendre ce que nous faisons, ici... Laisses moi passer, c’est tout ce que je demande... Laisses moi passer, ou meurs... trancha t’il en fronçant les sourcils.

Comme pour ponctuer la fin de sa phrase, le tonnerre explosa, se répercutant en écho dans le temple des Gémeaux. La foudre n’était pas tombée loin. Face à face, les deux chevaliers s’observèrent encore quelques secondes : si les Gémeaux décidait de poursuivre le combat, il courerait à sa perte...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Dim 14 Déc - 19:46

Corvo


La brume glacée retomba avec légèreté sur le sol. Son attaque semblait puissante, mais elle l’était moins que je ne l’avais escompté. Mon corps n’avait pas encore était réellement maltraité. Qu’attendait-il ? Il voulait me vider de mon essence cosmique pour me frapper sans que je ne puisse rétorquer ? Était-ce là le genre de combat qui lui plaisait ? Et il osait se prendre pour un saint !
-Tu parles beaucoup mais tu n’agis pas ! Si tu veux tant que ça me « tailler en pièce » faits donc, sale Francese !
J’avais pris soin d’imiter son accent, lors de la référence à sa phrase.

Son visage se modifia, ou bien s’était-il déjà modifié mais je n’avais rien vue ? Des veines noirâtres se dessinèrent sur ses joues.
-Corvo
Pour une fois, je fus peu loquace. Comment réagir face à quelque chose qui se transforme en monstre. Pourtant ce changement physique ne lui cloua pas le bec.
-Parce que je refuse que tu fasses souffrir Kyros et Ahina ! Peut-être que je ne comprends pas correctement mes sentiments pour eux…
Je serrai les poings. Évidement fuir était dans mon intérêt. Bien sûr que j’avais peur de mourir… Surtout sans avoir revu Cinna… Mais j’avais quelque chose à protéger ici. J’avais une amie et un Imbecille. Comment pourrais-je me présenter face à mon jumeau, même après la mort en ayant abandonné ? Nous avions survécu à l’incendie qui avait tué nos parents. Nous avions survécu à cinq ans de pauvreté. Nous avions survécu face à un saint. J’ai survécu, seule, pendant dix ans sans lui…
Mon bras gauche se leva jusqu’à mon visage, comme pour essuyer une larme invisible sur ma pommette droite.
-Mais je sais que je ne veux pas qu’ils souffrent !
Mon bras se baissa violement. Provoquant une lame de vent qui se rua sur le verseau noir.
-Cometa !
Mes jambes me propulsèrent pour suivre le mouvement du vent que j’avais provoqué. Non, je n’avais pas le droit d’abandonner.
-Dimensione Oscura !
Cette fois le lieu où je l’emmenai n’avait rien à voir avec la maison des gémeaux. J’avais créé une illusion, toute droite sortie de mon cœur, de mes souvenirs : la Sicile. Mais je n’avais pas pensé à notre maison ou aux vignes. Non, j’avais pensé à l’Etna. J’avais modelai le volcan, laissant planer dans l’air l’odeur de soufre et sa chaleur suffocante. Les cendres se mirent à tomber. Une magnifique neige grise et chaude.
Si je devais mourir, je voulais mourir en Sicile, proche de l’endroit où j’avais rencontré le cygne.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Dim 14 Déc - 21:30



Elle était immature, incertaine, et hésitante. Mais sa volonté et sa détermination ne faillirent pas un seul instant face au barrage que représentait le Verseau Noir. Consciente du danger qu’il représentait pour elle, Messalina ne recula néanmoins jamais. Dans son état normal, Kappa aurait été admiratif devant le comportement de la jeune femme. Mais dans son état actuel, elle ne représentait qu’un obstacle lui faisant perdre son temps. Un temps précieux. Une lueur mauvaise passa dans son regard lorsque le chevalier des Gémeaux souligna son origine étrangère. Il en avait bavé pour ça, et cela, il ne l’avait pas oublié. Jamais il ne l’oublierait. En le provoquant sur ce terrain, son adversaire ne faisait qu’attiser sa colère et jouer à un jeu dangereux.
- Ils ne souffriront pas s’ils ne s’interposent pas ! Trancha t’il d’un ton sans réplique.

Attentif, le Mage des Glaces observa les gestes de son adversaire et reconnut facilement qu’elle était sur le point de créer une nouvelle illusion. Le Temple des Gémeaux se volatilisa, cédant la place à un volcan, que Kappa ne connaissait pas. Tout autour des deux chevaliers, des cendres se mirent à tomber, et la jeune femme se propulsa avec une hargne décuplée sur le Verseau. Le vent crée par Messalina percuta de plein fouet l’armure noire, et celle ci commença même à se fissurer par endroits. Les fissures s’agrandirent et se prolongèrement jusqu’au visage et aux bras du chevalier Noir. Et brusquement, la silhouette de ce dernier explosa tout près des Gémeaux en centaines de morceaux de glace noire. Les cendres continuèrent inlassablement à tomber, et Messalina constata rapidement que ce n’était plus de la cendre, mais de la neige noirâtre. Le cosmos corrompu de Kappa se répandit comme une traînée de poudre tout autour de la jeune femme, et explosa avec une violence inouïe. Et subitement, comme si l’illusion de Messalina était formée de verre, elle se fissura et se volatilisa sous la violence de l’impact provoqué par le cosmos de Kappa. Aussitot, la jeune femme se retrouva à nouveau plongée dans le Temple des Gémeaux, seule. Seuls, les flocons de neige corrompue continuaient à tomber dans toute la salle, et une voix dont Messalina ne parvenait pas à repérer la provenance s’éleva des ombres :
- Tu croyais vraiment que je serais pris au piège par une de tes illusions une fois de plus, Messalina ?

Un bruit lugubre métallique foulant le sol se fit entendre dans le temple, un bruit de pas, et quelques secondes plus tard, Kappa surgit d’entre deux colonnes. Le visage éclairé par un sourire goguenard, il marcha lentement jusqu’à ce que quelques mètres seulement le séparent des Gémeaux. Puis, il s’immobilisa, avant de l’observer : elle fatiguait, cette fois, il en voyait clairement tous les signes !
- Il va falloir faire mieux que ça si tu as réellement l’intention de me stopper, ma grande... annonça t’il pour la provoquer encore davantage.

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Dim 14 Déc - 23:34

Tues moi


Mon coup porta. Trop vite. Trop facilement… Je m’étais faite avoir… Je le compris trop tard. Tout se brisa autour de moi. Tout... Après mon attaque je tombai sur mes mains et mes genoux. Ma respiration était haletante. Les larmes me montèrent aux yeux sans couler. J’avais honte… Tellement honte… J’avais failli. Je ne méritai pas de porter une armure, ni même de recroiser un jour mon frère.
La neige sombre recommença à tomber. Je ne bougeai pas. La voix du verseau retentit. Je n’arrivai plus à parler distinctement, ma voix était cassée, juste un murmure se hissa avec difficulté hors de mes lèvres.
-Le monde ne tourne pas autour de toi…
Je relevai la tête, vers les cieux. Égocentrique comme il l’était, il n’y qu’au-dessus qu’il pouvait se trouver. Je n’avais pas matérialisé l’Etna pour lui. Je l’avais fait pour moi.
-Je n’en ai rien à faire de toi ou ce stupido Sanctuario !
Je ne pus empêcher les perles salées de dégouliner le long de mes joues.
-Je le fais uniquement pour les personnes qui j’aime ! Et malheureusement pour moi, eux t’aime…

Je me relevai, difficilement. Mon corps était presque indemne, mais mon esprit était fatigué. Trop fatigué pour faire quoique ce soit. J’essayai de me tenir droite, la main sur mon cœur douloureux.
Je n’étais plus en état. J’étais idiote de poursuivre. Surtout poursuivre pour des gens qui ne ressentaient rien pour moi ! Avaient-ils un jour dit qu’ils tenaient à moi ? Est-ce que j’étais au moins importante à leurs yeux ? Me voilà à risquer ma vie pour rien… Juste pour sauver des stupides briques… J’avais envie de fondre. Que tout disparaisse. Revenir à l’époque où Mamma m’apprenait la manière de s’occuper des chèvres. Revoir le sourire de Cinna…
-Je voulais simplement retrouver mon frère…
Cette phrase je l’avais pensais. Mes mots avaient dépassé mon esprit. Que n’aurais-je sacrifié pour le retrouver ? Malgré mon âge, je restai une enfant. Sûrement pour cette raison, que mon corps refusait de grandir et ressembler à celui d’une femme.
Je passai mon avant-bras sur mes paupières afin d’en retirer toutes traces de faiblesse.
-Tues moi, si tu veux passer !
Si là se trouvait son plaisir, alors qu’il s’en donne à cœur joie. J’ouvris mes bras pour accueillir son prochain coup. Était-il capable de me tuer d’une seule attaque ?

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Lun 15 Déc - 14:47



Un sourire mauvais et triomphant se dessina sur ses lipes lorsque la jeune femme tomba à genoux, désemparée, épuisée. Il prenait un malin plaisir à la voir échouer une attaque après l’autre face à lui. Son sourire s’élargit, et il finit par éclater de rire durant de longues secondes, un rire machiavélique qui ne lui ressemblait pas du tout. Il aimait le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Il l’avait prévenue à de nombreuses reprises. Il savait que ce combat était voué à se terminer de cette façon, mais elle ne l’avait pas écouté. Ce n’est que lorsqu’il ressentit une perturbation cosmique que son rire fut suspendu dans les airs. Ses traits se tendirent instantanément. Kappa pivota rapidement en direction de la salle voisine : son regard avait changé du tout au tout ! Comment Mashia avait elle pu se faire battre par cet idiot de chinois ?! Ses yeux se plissèrent : le temps pressait plus qu’il ne l’avait pensé, et ses calculs n’avaient pas prévu la mort prématurée de sa compagne de jeu. Basculant à nouveau vers Messalina, il la dévisagea avant de tendre la paume vers elle :
- Ne t’en fais pas, je vais te tuer... Mais d’abord, je dois m’assurer que ta volonté est définitivement éteinte et que ton cosmos est scellé pour de bon... DIAMOND DUST !!!

Une vague déferlante de poussière de diamants jaillit des doigts du Verseau Noir pour se diriger droit sur les Gémeaux. La jeune femme ressentait à présent tout le mal que pouvait causer son châtiment glacial. La pièce fut violemment recouverte de glace, et la température glaciale était désormais tenace. Les pierres avaient été sévèrement refroidies, maintenant la température à un niveau dangereusement bas pour Messalina qui n’était pas habituée à ça. Pourtant, la situation n’amusait plus le virtuose des Glaces. Plus du tout... La perte de Mashia n’était pas prévue au programme, et cela lui laissait un goût amer. Malgré tout, sa concentration conservait la main durant le combat et il demeurait prudent face à la jeune femme. Mais une fois le combat terminé, il savait déjà en son fort intérieur qu’il serait tiraillé entre sa mission et sa volonté de faire justice à Mashia...
Tant qu’il affrontait les Gémeaux, il préférait occulter cette vérité, mais il viendrait un moment où il devrait choisir entre la femme et la mission. Un choix qui l’avait toujours hanté...
- A cause de toi, j’ai perdu non seulement un temps précieux, mais aussi un de mes hommes... Peu importe ce que tu décides à présent, je ne te laisserai pas quitter cette pièce vivante... Mon offre de te laisser repartir en vie vient d’arriver à expiration... Trancha t’il d’un ton glacial.

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Lun 15 Déc - 21:33

Simplement Messalina


Ça le faisait rire ? Et c’était à ça qu’on avait donné les clés du Sanctuaire ? Quelqu’un qui cache ce genre de sentiments en lui. La gangrène qui pourrissait ce lieu était plus sombre que je ne l’aurais imaginée.
Son attaque ne se fit pas attendre. J’avais froid. Mes articulations ne pouvaient presque plus bouger. Tant pis. Ma volonté était plus forte que lui. Je ne plierai pas. Je ne fuirai pas. Plutôt mourir que m’agenouiller face à ce monstre dépourvu d’humanité.
Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres. J’avais envie de rire en l’entendant geindre parce que je lui faisais perdre du temps.
-Si t’étais un homme, ce combat serait déjà terminé. C’est ta faute si nous en sommes encore là !

Son offre ? Je ne fus vraiment plus capable de me retenir d’exploser de rire. La situation était tellement pathétique qu’elle en devenait comique. J’étais idiote de me battre pour Kyros et Ahina. Mais eux étaient encore plus idiots d’aimer un type pareil.
-Tu parles, tu parles, mais tu n’agis pas. Au lieu de jouer les grands seigneurs égocentriques, bats-toi. Mais tu n’en es pas capable !
Je me tournai pour le laisser face à mon dos.
-Étant donné que tu ne sais pas ce que signifie l’honneur, vas-y. Ne te retiens pas.
Certes j’avais honte de perdre de cette manière. Mais j’étais fière de la combattante que j’étais devenue. Il était impossible de me corrompre au point de me faire perdre toute dignité en combat. Jamais je ne m’en serais pris à la proie la plus faible. Oui. Je comprenais à cet instant que je n’étais plus la sainte de la Grue. J’aimais cette armure, mais mes valeurs profondes ne lui correspondaient pas. Non. Aujourd’hui, durant cette nuit. Cette simple nuit. J’étais Messalina dei Gemelli. Dans toute sa complexité, dans toute sa dualité. J’avais ris, j’avais pleuré, je m’étais sentie faible puis forte. J’étais la représentation de mon signe, ni plus, ni moins. Si je disparaissais au prochain coup de tonnerre, tant mieux. Car j’avais découvert qui j’étais, au fond de mon cœur. Et ça, c’était la plus belle des victoires à mes yeux. Je ne serais plus jamais la sœur de Cinna, le disciple de Basíleios, la sainte de la Grue… J’étais Messalina. Simplement Messalina.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 17 Déc - 6:13



Silencieux, le Verseau Noir jaugeait avec attention la jeune femme qui lui barrait la route. Courageusement, elle avait compris et accepté son sort, visiblement. Elle n’avait plus la force d’attaquer, apparemment, puisqu’elle ne tentait plus rien. Mais loin de fuir, elle défiait toujours plus Kappa en le provoquant à l’aide de toute la haine qu’elle éprouvait à son encontre. Cependant, la grande majorité de ses provocations glissaient sur le chevalier corrompu qui ne pensait qu’à une chose, maintenant qu’il savait le combat gagné : conserver ses forces pour la suite de sa mission ! Les Gémeaux était très égocentrique, elle ne voyait que le combat les opposant, et pour cause : peut être avait elle compris que celui ci serait également son dernier. Mais pour Kappa, l’ascension ne faisait que commencer ! Combien de ses anciens frères d’armes se dresseraient sur sa route pour l’empêcher de faire ce qu’il devait ? Combien d’adversaires devrait il défaire avant d’atteindre le sommet du Sanctuaire et abattre sa véritable cible ?! Si Messalina, elle, ne pensait qu’au combat présent, le chevalier des Glaces, lui, se devait de planifier les choses sur plusieurs heures. Leurs points de vue étaient très différents, et le Verseau ne chercha même pas à l’expliquer à la jeune sicilienne. Il prendrait le temps nécessaire pour l’abattre, mais s’épuiser n’était pas une option envisageable, qu’elle le comprenne ou non...

Plissant les yeux, il l’écouta cracher son venin à nouveau, et cette fois décida de répliquer froidement, mais vivement :
- Tu es inexpérimentée et naïve ! Peu m’importe ce que tu sais ou crois savoir sur moi ou sur l’honneur ! Tu as tort... et ce combat se terminera quand je l’aurai décidé, pas avant ! Parce que contrairement à toi, je contrôle parfaitement notre affrontement ! Je t’ai à ma botte ! Et je t’écraserai quand je serai lassé de te voir te tortiller au creux de ma main ! Lui lança t’il d’un ton mauvais.
Subitement, une voix beugla depuis la pièce principale, attirant l’attention du chevalier noir qui tourna la tête en direction du bruit. Il ne lui fallut qu’une seconde pour reconnaître la propriétaire de ce joyeux discours fleuri. Mais il n’était pas d’humeur, et il n’avait pas le temps de la faire taire définitivement. Impatient, il fit claquer sa langue dans sa bouche en fronçant les sourcils avant de tendre le bras droit vivement dans la direction de la spectre en hurlant :
- LA FERME !

Jaillissant du sol en défonçant les pavés, un solide mur de glace corrompue recouvrit entièrement la porte séparant les deux pièces. Instantanément, la voix de Leïla se transforma en un lointain murmure. On entendit quelques bruits sourds et très lointains contre la barricade de givre, puis plus rien. Soupirant tout en secouant la tête doucement, comme s’il était parvenu à se débarrasser d’une mauvaise migraine, Kappa dirigea ensuite à nouveau son attention sur Messalina tout en respirant lentement pour récupérer son calme. Il avait perdu son calme un bref instant, mais c’était fini, à présent. Il lui lança un sourire provocateur avant d’ajouter simplement :
- Comme je l’ai dit, personne ne viendra plus nous déranger, ici...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mer 17 Déc - 21:02

Est-ce ton vrai visage ?


Je me mis à rire en l’entendant beugler. Mais je n’eue pas le temps de rétorquer de suite. Une voix familière, certes un brin forte et dénuée de douceur, me fit sourire. Était-ce vraiment possible ? Je me retournai pour observer la marchande qui se trouvait entre deux colonnes. J’étais… Heureuse ? Elle avait vraiment envie de m’aider ? Il y avait donc des gens pour qui je comptais, au moins un petit peu. Je vis un mur de glace sombre se lever. Je portai ma main près de mes lèvres pour être certaine que Leïla m’entende.
-On se retrouvera après tout ça !
Ne t’en fais pas, je survivrai. Je ne pouvais dire si elle m’avait entendue. Mais sentir ses coups dans la glace, me redonna du courage. J’observai l’épaisseur gelée qui me séparait du reste de ma maison. Un sourire radieux aux lèvres. Leïla. Le verseau continuait de se sentir supérieur à tout et tout le monde, tant pis. Sa vanité le perdra un jour ou l’autre. Moi, je savourai ce moment. Certes apprendre que l’âne adoré de la demoiselle au cercueil avait rendu l’âme m’attrista. Je n’avais plus la force de m’énerver. Mais j’avais la force de jouer.

-Es-tu vraiment certain d’être le maître de cette situation ?
Étrangement, ce revirement m’amusa à mon tour. Il jouait les coqs, fier et arrogant. Tout a un prix mon cher ami. Et un jour quelqu’un te le fera payer. Peut-être pas aujourd’hui, mais la vengeance est un plat qui se mange froid.
-Le cosmo sombre qui s’est évaporé avant, n’était-il pas celui de Mashia ? D’ailleurs ne l’as-tu pas sentie redevenir elle-même, quelques instants avant qu’elle disparaisse ?
J’étais presque certaine de tirer sur une corde très sensible. J’avais accentué mon ton sur le « elle-même ». Je ne sais si avec mon accent sicilien il pouvait remarquer la différence, mais ce n’était pas le plus important. Rien n’avait plus d’importance.
-Tu ne maîtrises rien en réalité… Car je te fais perdre du temps. Plus tu resteras ici avec moi, et moins il y a de chance pour que tes fidèles résistent. Déjà une de moins. Ce n’est qu’une question de temps.
Je ne savais pas comment cela marché. Mais dans tous les cas, il était le leader. Sans lui, les autres étaient perdus. Et la perte de la vierge était arrivée exactement au bon moment. Je sentais du monde entrer dans le temple des Gémeaux. Trop de monde… J’aurais voulu allé voir ce qu’il se passait, mais je devais d’abord terminer ce qu’il avait commencé.

Je frappai dans mes mains. Je n’avais peut-être plus assez de force pour me battre réellement, mais je pouvais faire passer le temps autrement. Je fis apparaitre un cercle de miroirs autour de lui.
-Tu es bien laid Corvo. Est-ce ton vrai visage ?
Tout le monde n’aime pas voir sa véritable identité en face. Voyons ce que ça allait lui faire. Peut-être rien. Mais dans tous les cas, le combat allait encore durer. Et tant qu’il pensait que j’étais naïve, inexpérimentée et irréfléchie, je pourrais toujours retourner la situation.

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Jeu 18 Déc - 0:24



Kappa était un chevalier instable. Il l’avait toujours été, depuis tout gosse, et ce, contrairement aux fausses rumeurs qui voulaient qu’il contrôle parfaitement ses émotions parce qu’il était le Verseau, le chevalier des Glaces. Il avait tellement traversé d’épreuves, son âme avait tellement été marquée, que sa personnalité en était profondément modifiée. Jeune, c’était un enfant calme en apparence qui contre balançait le tempérament de feu du futur Scorpion doré, mais dans certaines situations, son propre tempérament pouvait exploser sans crier gare ! Nombre d’apprentis rivaux en avaient fait les frais après l’avoir provoqué. Ahina et Naios étaient à peu près les seuls à savoir le prendre comme il fallait. C’est pourquoi lorsque Messalina lui demanda s’il était sûr de contrôler la situation, la remarque fit mouche plus que de raison. Réduit au silence, il ne rétorqua rien du tout pour une fois. L’espace d’un instant, il avait été comme bloqué.

Le Gémeaux enfonça encore davantage le clou en embrayant avec la disparition subite de Mashia. Le Verseau Noir sembla comme déstabilisé par les différentes attaques verbales assénées par la sicilienne. Etait ce vraiment la vraie Mashia qui était reparue avant de disparaître ? Se pourrait il que lui même soit dans le faux depuis le départ ?! Les idées se bousculaient rapidement dans sa tête, et fixant son adversaire, il ne sut plus quoi penser. Son regard si froid, si sûr de lui et si calculateur avait disparu, remplacé par un regard empli de questions qui cherchait désespérément des réponses. Ses yeux azuréens croisèrent son propre visage dans le reflet de l’un des miroirs, et Kappa resta figé. Lentement, ses doigts vinrent caresser sa joue, et ces veines noirâtres apparues quelques secondes plus tôt. Et puis brusquement, un mal de tête lui transperça le crâne, vrillant ses tempes. Hurlant de douleur, le chevalier Noir prit sa tête entre ses mains pour tenter d’en contrôler la douleur qui le submergeait rapidement. Sur son torse, une partie du métal bruni se retransforma en or pur, comme si la corruption était chassée.

Toutefois, cet étrange phénomène ne dura que peu de temps. Le corps du chevalier des Glaces se raidit et sa voix se tut, tandis que ses bras retombaient brutalent le long du corps. Le visage dissimulé sous une cascade de cheveux, il resta parfaitement immobile et silencieux pendant quelques secondes. Puis, lentement, il redressa la tête pour fixer son regard sur Messalina : ses yeux étaient devenus noirs, et une lueur de meurtre y flottait. Le long de sa joue gauche, un cillon ensanglanté s’était dessiné, et une larme de sang avait coulé. Les traces de corruption sur son visage s’étaient à nouveau étendues, et le métal de son armure reprenait lentement une couleur sombre. L’or disparaissait, la lumière était chassée, et les ténèbres étaient de retour. Une fois que son armure fut à nouveau entièrement sombre, les yeux du Verseau Noir redevinrent azurés, et il sembla récupérer l’usage de son corps, comme s’il avait eu une absence, et venait de réintégrer son corps.

Ses yeux balayèrent tous les miroirs qui renvoyaient une image de lui qui ne semblait plus du tout le toucher. Il était à nouveau tout à fait calme. Son cosmos se déploya avec une telle violence que tous les miroirs illusoires crées par Messalina se brisèrent dans un souffle. Levant les bras au ciel, Kappa fixa intensément les Gémeaux avant de lui répondre d’un ton détaché et neutre :
- Tous les mensonges que tu pourras inventer ne me détourneront pas de mon but... Mashia a donné sa vie pour que j’avance, c’est tout ce qui compte...

AURORA THUNDER ATTACK !!!

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Dim 21 Déc - 16:38

La Porte est ouverte


Je me battais avec les seules armes qui me restaient : mes mots. Je ne m’attendais pas à le toucher d’une quel qu’onc manière, après tout, il semblait tellement corrompu que je l’aurais cru sourd. Lorsqu’il s’était observé dans les surfaces glacées, son regard sembla presque bouleversé. Une fissure, une simple brèche. Est-ce que Mashia pouvait-être son point faible ? Le fait qu’elle soit redevenue elle-même ? Ou bien dire simplement lui faire remarquer que son plan ne fonctionnait pas aussi bien qu’il l’avait espéré ? Peut-être était-ce ces trois faits, qui l’avaient fait douter, l’espace d’un instant. Je le détaillai, me délectant de cette réponse que je n’aurais osé espérer. Il se tordit de douleur, comme un ver que l’on vient de scinder en deux. Son armure scintilla, la couleur dorée du métal absorba doucement la gangrène.
C’était trop simple… Beaucoup trop facile pour que ça marche. Quelques instants plus tard, son cri de douleur se tue. L’armure repris des teintes nocturnes. Par reflexe je croisai mes bras devant mon visage. Il ne fallut que quelques secondes pour qu’il laisse exploser son cosmo. Mon illusion vola une nouvelle fois en éclat. Il ne tarda pas plus à m’attaquer. Était-il vexé, que j’ai réussi à le déstabilisé aussi profondément ? Je campai sur mes positions lorsque son blizzard fonça sur moi.

Le froid était de plus en plus insoutenable. J’étais sicilienne pas sibérienne ! Chez moi, on mange des plats de spaghettis à la sauce tomate avec des feuilles de basilic ciselées, bercé par le vent doux et le chant des cicale, tout en profitant du soleil de l’après-midi. On ne fait pas de bonhomme de neige avec des gens !
Pourtant mes lèvres reprirent leur danse.
-Est-ce que Mashia a vraiment donné sa vie ? Es-tu certain qu’elle soit morte ?
Je ne savais si mes mots allaient avoir un impact sur lui. Surtout, quoi d’autre que la mort aurait pu expliquer la disparition soudaine de son cosmo ? Mais ça aussi, c’était étrange… Je ne laissai pas transparaître mes doutes.
-Penses-tu, sérieusement, Dohko capable de la tuer ?
La vierge était prise de folie, rien n’aurait pu la battre.
-Surtout, en moins de temps qu’il t’en faut pour te débarrasser de moi !
Dans ma tête un seul objectif. Le faire se déchaîner, de sorte à perdre le plus de cosmo possible. Je ne serais pas sa dernière adversaire, mais je comptai lui laisser un souvenir.

Le mur de glace sombre qui avait retenu Leïla, vola en éclat. Je n’avais aucune idée de l’identité de la personne qui l’avait fait, mais je la remerciai intérieurement.
-Si tu désires le vérifier par toi-même, la porte est ouverte !

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Sam 10 Jan - 15:27



Le Gémeau était parvenu un bref instant à déstabiliser le Verseau. A tel point que celui qui tirait les ficelles dans l’ombre avait été forcé de renforcer son emprise sur ce dernier pour ne pas en perdre le contrôle. Il lui avait fallu réfléchir très vite, mais avec Mashia disparue, Eidolon en combat et bientôt Hector aussi, le sombre manipulateur avait misé sur celui qu’il avait choisi pour diriger ce groupe d’attaque. Il lui avait fallu épuiser une bonne partie de son énergie pour maintenir son étreinte psychique sur le régent du Sanctuaire, mais à présent, il ne le lâcherait plus... Kappa était redevenu parfaitement calme, et il écoutait attentivement la jeune Messalina sans pour autant réellement décrypter ses paroles. Elles ne l’intéressaient pas vraiment. Son regard se tourna toutefois vers le mur de glace qu’il avait érigé quelques minutes plus tôt pour constater qu’il était détruit. Aucune importance, il en créerait un nouveau et un plus solide si on l’y forçait...

La rage et la volonté de vaincre bouillonnaient dans les veines du Verseau : ses mauvais penchants s’étaient trouvés encore davantage exhacerbés par le renforcement de l’étreinte sur sa personne, et s’il était redevenu calme, cela ne durerait pas. Petit à petit, tandis que le nouveau Gémeau tentait de creuser la faiblesse qu’elle pensait avoir dénichée, Kappa se perdait dans un torrent de haine à l’état brut qui faisait battre le sang à ses tempes et le rendait de plus en plus sourd aux paroles de la jeune femme. Sourd, et imprudent... Peut être pourrait elle en profiter ?

Avec la volonté d’en finir au plus vite, Kappa tendit sa main droite sur le côté, et lança un sourire mauvais à son adversaire. Il fit alors une chose qu’il n’avait pas fait depuis des années : il matérialisa Fraternité, sa fidèle épée des glaces, dans sa main. Malheureusement, même cette arme superbe était touchée par la mystérieuse corruption qui empoisonnait le leader des Saints : la lame toute entière était noirâtre au lieu d’être bleutée, et elle avait perdu de son éclat. Mais cela, le chevalier des Glaces ne le vit pas. Tout ce qui comptait, c’était qu’elle entaillait toujours efficacement. Il ne combattait plus à l’aide de cette lame depuis sa blessure au genou provoquée par Kyro. Sa sagesse et son intelligence l’avaient poussé à comprendre que son genou était devenu une trop grosse faiblesse pour continuer à combattre de manière aussi fougueuse : mais à cet instant, toute forme de prudence et de sagesse avait été décimée par l’étreinte renforcée. Si le mystérieux instigateur de cette dernière était parvenu à conserver la main sur son atout majeur, il ne tarderait pas à se rendre compte que c’était au prix des talents tactiques et stratégiques innés du Verseau, qui était complètement désorienté par le pouvoir Noir qui l’avait envahi.

Main gauche en avant, bassin de biais et bras droit formant un angle droit avec son corps, Kappa campa solidement sur ses positions avant d’enfin prendre la parole :
- Ce combat n’a que trop duré, Messalina... Voyons ce que tu seras capable de faire face à Fraternité !
Sans attendre de réponse, le guerrier corrompu chargea sur la jeune femme et son épée fendit l’air à plusieurs reprises. Puis il leva la lame au dessus de lui et ses deux mains se rejoignirent sur le manche de l’arme. Son cosmos se chargea dans la lame qui prit une teinte violacée, et avant d’abattre l’épée sur le Gémeau avec toute sa haine, il hurla d’une voix déformée par la colère :
- Meurs, Messalina !!

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Sam 10 Jan - 17:43

Comme la Grue




Le temps d’écarquiller les yeux, il se trouvait devant moi. Son épée de glace au-dessus de ma tête. Je n’eus pas spécialement le temps de me creuser les méninges pour savoir que faire, mon corps fut pris d’un reflex. Une de mes jambes alla taper le sol du temple, tandis que l’autre se levait pour me donner plus de force. Je me propulsai en arrière, laissant l’arme se nicher dans la pierre avec fracas. Son coup n’était pas passé loin. J’avais senti le mouvement d’air sur ma peau. Je le toisai en observant la fissure qu’il avait osé administrer à la demeure des Gémeaux, me mordant la lèvre pour m’empêcher de rétorquer sans modérer l’impact de mes mots. La poigne sur ma lance invisible se fit plus pressante encore. C’était un combat perdu d’avance, mais je devais gagner du temps. Je devais l’épuiser…
Je plantai ma lance dans le sol, avant de m’en servir d’élan pour me jeter sur mon ennemi. Je frappai du pied dans sa main, avec la force du désespoir, pour le désarmer. L’assénant de coups de pieds et de lance, j’attendis une ouverture. Si tu voulais jouer les sauveurs Kyros, c’était le moment… Je pouvais encore maintenir le Verseau un certain temps, mais je n’avais plus le cosmo nécessaire pour lui assener un coup fatal. Mon corps subissait les gelures du froid incessantes, mes membres devenaient de plus en plus rigides, mes ongles et le bout de mes doigts avaient désormais une couleur bleutée. Décidément, ça sentait le roussi… Enfin non… Plutôt l’inverse.

Kappa ne voulait pas rejoindre le centre du temple pour découvrir ce qui était arrivé à Mashia, mais rien ne m’empêchai de passer par l’ouverture pour quitter ce tombeau de glace. Avec de l’air pur, peut-être serais-je en mesure de recouvrer une partie de mes forces. D’un mouvement de bras, je créai une illusion à mon effigie qui alla à la rencontre de la cruche d’or. Je lui tournai le dos, suivant l’air chaud. Tous les deux pas, je créai un nouveau mirage pour essayer de le retenir et me permettre d’atteindre la brèche. Je n’espérai pas atteindre le temple, le Verseau allait sans doute refermer son mur de glace avant de l’atteindre. Se fût à un mètre de mon but que je me stoppai. Me tournant, j’observai ma dernière illusion se volatiliser sur le Verseau sombre.
Je fermai les yeux. Essayant de me remémorer chaque détail. Pourquoi étions-nous dans cette situation ? Quel était le point commun entre Mashia et Kappa… je levai les bras au ciel, comme la grue avant qu’elle danse. J’étais sur la pointe des pieds, les sourcils froncés, essayant de rester concentrée. Mes ailes se déployèrent dans un mouvement brusque, laissant apparaître trois silhouettes. Les trois êtres se jetèrent à leur tour vers Kappa. C’était une tentative désespérée de plus qui allait échouer. Alors qu’ils courraient à sa rencontre, les traits des illusions devinrent plus nets pour le verseau. J’avais modélisé des répliques des personnes que je savais chers à mon ennemi. Ahina. Mashia. Kyros. Même s’il s’agissait d’une illusion, des larmes perlèrent au coin de mes yeux à la vue du cygne. Mon chevalier…

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Mar 13 Jan - 15:57



La lame de givre fendit l’air et vint se planter dans le pavé du temple en frôlant la jeune femme qui avait fait un pas en arrière. Puis dans un élan de contre attaque, Messalina sauta sur le Verseau Noir et frappa en visant directement sa main, mais Kappa vit le coup venir, et tout en abaissant son centre de gravité, il présenta son épaule au pied du Gémeau. L’armure corrompue encaissa le coup en tremblant légèrement, et la sicilienne redoubla d’efforts dans son assaut désespéré. Un duel armé s’engagea alors entre les deux chevaliers. En posture défensive, le Mage des Glaces devait se méfier de tout mouvement suspect car contrairement à son adversaire, lui ne pouvait pas voir l’arme de son ennemie. Et puis soudain, comme si elle avait changé d’avis, Messalina fit volte face et se mit à courir en direction de la sortie désormais ouverte.

Comprenant les intentions de la jeune femme, Kappa fronça les sourcils et se lança à sa poursuite avant de dresser un nouveau mur de glace pour lui bloquer le repli. C’est à ce moment là qu’il fut assailli d’illusions : s’immobilisant sur place, le Verseau tendit sa main libre et sa voix se répercuta en écho :
DIAMOND DUST !!!

Plusieurs illusions furent balayées par la tempête de glace, et l’épéiste des Glaces reprit sa course à la poursuite de la jeune femme. Finalement, il discerna la silhouette de la jeune femme dos au barrage de glace dans le brouillard de givre qui venait de se lever. Le sourire aux lèvres, Kappa s’immobilisa, et lança d’un ton mauvais :
- Ca y est ? Tu abandonnes ?!
Soudain, dissimulées dans la brume trois nouvelles silhouettes apparurent devant le Gémeau. Elles se mirent doucement à avancer vers le Verseau qui se mit en garde défensive. Un nuage de brume fut balayé lorsqu’ils avancèrent à l’unisson et Kappa ne reconnut que trop bien ceux qui se tenaient face à lui ! Et soudain, le regard du chevalier des glaces changea du tout au tout : ses pupilles disparurent et ses yeux devinrent entièrement noirs, et il tendit l’épée en direction du groupe en observant Messalina, et il ajouta d’une voix qui n’appartenait pas du tout à Kappa, d’une voix glaciale et rauque, presque démoniaque :
- Pauvre idiote ! Crois tu vraiment que de simples illusions vont arrêter mon Vaisseau, à présent ?! Kappa est mon héraut, je l’ai choisi entre tous pour détruire le Sanctuaire et anéantir l’idéologie même de la Chevalerie qu’il commande avec tant de volonté et d’abnégation, et abattre celle pour qui vous êtes tous prêts à mourir ! Tu ne l’arrêteras pas, chevalier ! Abandonnes, poses genoux à terre, et meurs !

A ces mots, le chevalier noir sauta au milieu des trois silhouettes et dans un mouvement circulaire puissant, il fit tournoyer sa lame de glace qui détruisit les illusions, et se redressa, bras le long du corps, en fixant le Gémeau les yeux dans les yeux.

C’est alors que le regard du Verseau redevint azuré. L’espace d’un instant, il sembla déstabilisé, mais il n’en laissa rien paraître. Tendant une nouvelle fois la lame en direction de son adversaire, il lui dit :
- As tu fini de fuir ? Ou pousseras tu le vice jusqu’à courir encore longtemps comme la proie inoffensive que tu es ?

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   Jeu 15 Jan - 0:58

Combat Terminé

Match Nul
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat GS] Le Calme et la Tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat GS] Le Calme et la Tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Gémeaux-