RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio   Mar 2 Déc - 3:00


Août 1745.

Bientôt deux semaines que le chevalier de Bronze et son père étaient rentrés au Sanctuaire. Une fois encore, Kappa était revenu d’un de ses voyages en sang, et blessé. Naios était particulièrement agacé par le comportement de son fils adoptif depuis qu’ils avaient quitté Rodorio. Quelque chose avait meurtri le jeune garçon, quelque chose qui inquiétait son tuteur. Mais il ne parvenait pas à comprendre quoi. Le futur Verseau était plus violent, plus borné, et incontrôlable que par le passé. Sa discipline en avait également pâti, et son père avait du mal à le comprendre. Sa colère l’avait rendu irritable, et il avait soif de justice. Dès qu’il entendait parler d’une bande de pillards ou d’assassins répandant la terreur, il se précipitait à leur poursuite, où qu’ils soient, pour les abattre. En contrepartie, il ramenait souvent des blessures de ses voyages, et quand celles ci étaient trop graves, Naios était forcé de ramener son fils au Sanctuaire pour le soigner. Comme ici.

Allongé sur les quais à l’ombre d’immenses caisses en bois prêtes à être embarquées sur des navires marchands, Kappa se reposait paisiblement. Son bras gauche, sa jambe droite, son torse et son front étaient bandés, mais il allait déjà beaucoup mieux. Profitant de l’air frais venant de la mer, le jeune garçon repensait avec un sourire sur le visage à la veille au soir. Il avait furtivement rejoint la rue où se trouvait la maison de son amie d’enfance, et dissimulé par la nuit, il l’avait observée par la fenêtre pendant plusieurs heures, sans mot dire. Elle ne s’était jamais doutée de sa présence un seul instant, et c’était mieux ainsi. Il avait coupé les ponts pour la protéger, et l’avait blessée profondément. Elle ne l’avait pas compris, mais il n’avait pas eu le choix. Elle n’avait pas voulu comprendre que cette décision avait été la plus dure qu’il avait eue à prendre dans sa jeune vie. S’il savait qu’elle s’apprêtait à devenir chevalier pour lui...

Allongé à coté du jeune chevalier de Bronze, un Beau Husky dormait lui aussi paisiblement. Toujours sur les talons de son maître, Leto se délectait de cette sieste à l’ombre, bercé par le vent frais qui venait de la mer au sud. Il profitait de la présence de Kappa, car celui ci refusait toujours d’emmener son fidèle compagnon en voyage. Il savait que c’était risqué et refusait que son chien ne soit blessé par sa faute.
Pensif, le garçon remua et ses traits se déformèrent sous l’effet de la douleur. Il s’était appuyé sur son bras blessé. Il se positionna sur le dos, et reposa doucement sa tête sur le ventre de Leto, qui respirait profondément. Puis, dans un sourire satisfait, il referma les yeux, et reprit sa paisible sieste...
Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio   Dim 14 Déc - 20:19

Sérieusement, pourquoi ?


La Grèce… On disait que ce pays abritait à l’époque bon nombre de personnes étranges, que ce soit par leurs comportements, leurs liens avec les dieux ou encore leurs coutumes. Et aujourd’hui, ce pays allait devenir le miens. J’allais devoir obéir aux caprices d’une divinité... Je ne comprenais pas moi-même ce qui avait fait pencher la balance de mon côté. Comment avais-je remporté cette armure ? Mon frère était plus grand, plus fort… Pourquoi moi ? Était-ce la folie de voir Amalthée mourir sous mes yeux, qui m’avait donné cette puissance ?
Après être arrivée au lieu de rendez-vous que m’avait indiqué mon ancien « maître », je fus surprise de la différence entre ces « saint » et moi. Nous n’avions pas les mêmes idéaux… Je ne pouvais les comprendre. Préférant me ressourcer, j’avais décidé d’élire domicile dans la ville, dans une petite auberge de passage. Au moins, je pouvais côtoyer des gens normaux, ou presque…

L’aubergiste m’avait envoyé chercher quelques provisions, qui lui manquaient pour le dîner. Étrangement, il avait accepté de me loger gratuitement en voyant le masque qui ornait mon visage. Je n’avais pas vraiment compris pourquoi, mais on m’avait dit qu’à partir du moment où l’armure de la Grue avait décidé de m’obéir, plus personne n’aurait le droit de voir mon minois. Et si cela arrivait, je devrais le tuer. Étrange coutume. Basíleios avait certainement oublié de nous en parler, pensant que ça serait Cinna qui remporterait notre duel. Cinna…
Perdue dans mes pensées, je ne fis pas particulièrement attention à l’endroit où je m’étais mes pieds. J’avais les bras chargé de légumes et poissons, et bien que je fusse une disciple d’Athéna, ces denrées étaient particulièrement lourdes et imposantes. J’arrivai à peine à voir au-dessus de mes paquets.

Avançant sur le port à l’aveuglette, je ne vis pas les cordages des bateaux. Mes pieds s’emmêlèrent. Mes courses tombèrent en avant. Pendant que je relevai ma tête en la frottant, je vis un de mes poissons sur le visage d’un garçon. Je clignai des yeux. J’hésitai entre faire semblant que rien ne s’était passé, ou lui présenter des excuses. À la place, je restai sur le ventre en l’observant. Sérieusement, pourquoi ce genre de chose n’arrivait qu’à moi ?

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio   Sam 10 Jan - 16:01



Somnolant paisiblement en profitant du vent venant de la méditérannée, le jeune garçon était à mille lieues de s’imaginer que sa sieste serait très bientôt interrompue de manière plutôt violente. Ce ne fut pas Kappa mais Leto qui dressa l’oreille et finit par relever la tête en voyant arriver la jeune femme chargée de caisses de nourriture, qui avançait d’un pas mal assuré en tentant de ne pas renverser son précieux chargement. Malheureusement, quelques secondes plus tard, un cordage posé sur le sol joua un vilain tour à Messalina qui s’effondra au sol en lâchant du même coup son précieux chargement qui se fracassa au sol. Leto coucha légèrement les oreilles en observant la jeune inconnue s’étaler de tout son long sur les quais.

Quant à Kappa, il se réveilla en sursaut et redressa la tête, en sentant quelque chose de froid sur son visage. Agacé, il attrapa le poisson par la queue du bout des doigts et le posa plus loin, avant de tourner un regard plein de reproches vers la responsable de son réveil des plus violents. Lentement, et avec une grimace de douleur, il se redressa sur ses jambes toujours blessées, avant de s’épousseter, tandis que Leto, lui, allait déjà à la rencontre de la mystérieuse fauteuse de trouble. Le Husky renifla son visage dissimulé derrière le masque, ses cheveux puis lui donna un coup de langue affectueux sur la main. Observant le soleil, le jeune chevalier de Bronze constata qu’il n’avait pas beaucoup dormi et ne put s’empêcher de lancer une pique à la jeune femme :
- Je ne me rappelle pas avoir demandé à être réveillé à cette heure ci... Fais attention aux cordages la prochaine fois... Surtout si je dors pas loin... Tu seras gentille !

Il finit cependant par lui sourire, avant de s’approcher d’elle et de lui tendre la main pour l’aider à se relever, en ajoutant :
- Je m’appelle Kappa, et voici Leto ! Je ne crois pas t’avoir déjà vue dans le coin ? J’imagine au masque que tu portes que tu es un chevalier toi aussi ?

Après que la jeune fille se soit relevée, je fis volte face pour observer les caisses qui s’étaient déversé au sol.
- Je ne sais pas où tu devais apporter tout ça, mais... Hé ! Leto ! Non !
Le Husky chapardeur s’était discrètement approché d’un morceau de viande qui dépassait d’une caisse renversée, mais il s’immobilisa quand son maître le héla.
- Viens là !
Une lueur triste et de reproche passa dans le regard du chien qui s’exécuta toutefois sans attendre. Il vint s’assoir près de son maître tout en rognant le morceau de gigot avec un air envieux. Tournant la tête vers la jeune inconnue, j’ajoutai :
- Bon, qu’est ce qu’on fait pour tes provisions ? On peut peut être en récupérer quelques unes, mais... va falloir trier...

Revenir en haut Aller en bas
Messalina


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 218

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
155/190  (155/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio   Dim 12 Avr - 13:38

Ça peut rester notre secret ?


Le choc avait rougi la peau de mes coudes. J’avais à nouveau baissé la tête, essayant de trouver le meilleur moyen de me sortir de ce honteux pétrin. Quelque chose de froid et humide frôla mon oreille. Le chien de l’inconnu était à mes côtés, me reniflant les joues. Je devais empester la nourriture. Tant de nourritures gâchées… Le gite de ce soir allait être sérieusement remis en question.
Le « garçon », pour ne pas dire le mufle, en face de moi me gratifia d’une boutade. La prochaine fois, si prochaine fois il y avait, je ferai exprès de tout renverser sur lui ! Alors que ma mâchoire se crispa derrière mon masque, il me sourit pour venir me tendre la main. Je la saisi pour me relever.

Il se présenta, lui et son husky. Je regardai l’animal avec tendresse, même si personne ne pouvait le deviner derrière mon voile de métal. La douceur du pelage de ma chèvre me manquait. J’eu un pincement au cœur en pensant à ma tendre amie avant de me reconcentrer sur mon interlocuteur humain. Au « toi aussi » je compris que j’avais face à moi un autre servant de cette déesse grecque… Chance ou malchance ?
-Messalina. Della Gru
Mon accent sentait toujours autant les vignes italiennes. J’avais prononcé ma constellation dans ma langue natale, non par habitude, mais parce que le nom de mon armure en Grecque appartenait à mon « maître » ou serait revenu à mon frère, pas à moi. Pourquoi tant de nostalgie en quelques instants ?

Le dénommé Kappa regarda l’état de mes achats. C’était à prévoir, une maladroite telle que moi qui devait porter des caisses presque aussi lourde qu’elle. Vraiment…
-Tu peux le lui laisser. Je ne pense pas qu’un morceau de viande change grand-chose.
J’approchai de Leto sans oser le caresser, avant de scrutait à mon tour les dégâts. Qu’allais-je bien trouver comme excuse ?

Je soulevais légèrement le bas de ma robe avant de la déchirer jusqu’au haut de ma cuisse. Je tirai ensuite sur mon épaule, lacérant le tissu. Ma main saisi le ruban qu’ornai un pan de ma chevelure avant de retirer et décoiffer ce côté, tandis que je desserrais le nœud de l’autre côté. Ma peau de porcelaine garderait les marques de ma chute encore assez longtemps pour conter mon histoire à l’aubergiste.
-Il sera plus simple de dire que j’ai perdu les provisions en allant remplir mon devoir, que de dire que je ne sais pas marcher.
Je commençais à rassembler quelques denrées intactes dans mon jupon abîmé. Je ne devais vraiment pas avoir l’air fine, mais pour le moment, il s’agissait de la seule option que j’avais. Gardant le visage baissé, occupée à vérifier l’état des différents aliments, je me permis de lui formuler une requête.
-Est-ce que ça peut rester notre secret ?

Code : ©Diabiki Patterns : ©Colourlovers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7183-messalina-della-gru
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Août 1745] Rencontre sur les Quais de Rodorio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-