RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   Ven 19 Déc - 18:17

~ Le dernier message ~


Les derniers minotaures noirs venaient de tomber sous ses coups d'épée. Eldir était dans un piteux état et il payait aujourd'hui sa vie d'errance. Tallis rayonnait par contre, le sang coulait sur elle comme une seconde robe. Ciselant son corps avec douceur, elle ressemblait à ces bacchanales qui se repaissent du sang des mâles. Un sourire aux lèvres, il s'approchait d'elle et la saisissait par les hanches. Un baiser sur les lèvres donnait toute la latitude de leur nouvelle relation née dans le fer et le sang.

Les chuchotements suivirent cette tendre retrouvaille. Puis, il se retournait vers un des ennemis encore entre la vie et la mort, une aura sinistre s'en échappait et il voulait tenter de l'analyser. C'est à ce moment précis qu'un cosmos gigantesque irradia la terre. Les deux tourtereaux reculèrent de trois pas pour voir d'où ça pouvait venir. Tallis écarquillait les yeux en voyant que cette énergie solaire venait de la tombe à côté d'eux. Elle pensait bien à une manipulation des Spectres, mais non, cette aura n'avait pas les mêmes sources. Trop lumineux à son goût. Eldir lui prit la main pour la rassurer et s'agenouillait près de la tombe afin de toucher cette terre si étrange.

L'aura dorée changeait rapidement de forme, d'un lourd manteau de feu, prenant la forme d'un centaure gigantesque. Le silence s'imposait même aux créatures et animaux aux alentours. Tallis hurlait de douleur, comme si sa chaire brûlait au contact de ce cosmos empli d'une chaleur infernale. Paradoxalement, Eldir n'était pas touché et il se mit devant elle pour la protéger un moment. Son propre cosmos enveloppait les deux personnes d'une bulle douce et protectrice.

- Rassures toi ! Je ne te laissera pas souffrir ! Ses yeux emplis de colère, il fixait le centaure de lumière. Et toi ? Qui es tu ? Que nous veux-tu ? On vient de sauver ta terre de repos, pourquoi nous agresser ?

- Je suis Chiron, ton étoile gardienne en quelque sorte...

- Chiron... Le Centaure ailé... c'était donc toi ? Mais comment ? Pourquoi moi ?

- Je ne le sais pas moi même ! Mais le destin a joué son oeuvre, ton ancienne étoile t'a quitté, tes anciens compagnons et ton dieu de même, Athéna dans sa sagesse a voulu sûrement nous lier à cause de notre destin commun...

- Je vois... Pour ça que mon cosmos n'est pas affecté en quelque sorte, on a le même...

- Pas exactement ! Tu as reçu seulement une parcelle de mon savoir et de mon aura ! Il est temps pour toi d'apprendre tout ce que je sais ! De mon enseignement aujourd'hui, dépends la survie même de ce monde.... et aussi celui de la terre que tu appelles Midgard ! Athéna attends ton retour !

- Athéna...


Cette dernière réponse de la créature cosmique fit tressaillir l'ancien gardien de la GodRob de Delta. Lui ? Un Saint comme Shion ? Entre incrédulité et réflexion, il comprenait lentement que le vieux dans son tournoi avait joué avec les fils de sa destinée. Les Moires, ou les Parques selon les Grecs selon ses souvenirs, avaient donc fait en sorte de lui trouver une nouvelle voie. Les guerres allaient donc reprendre et la rivalité entre les Dieux trouvaient aussi leur existence ici même. Pensif, sa tête se retournait vers la jeune femme pour lui faire un baiser sur le front. Cette marque particulière prenait tout son sens ! Les cheveux châtains au vent, ses pas l'amenèrent devant son "Etoile", d'un signe de la tête, il venait de donner son oui à cet entrainement.

Les étoiles se concentraient dans le cosmos d'Eldir pour former un manteau flamboyant et solaire. Des ailes apparurent dans son sillage et elles frappèrent l'air pour léviter quelques instants. Soudain, le cosmos de Chiron les entourait pour les faire disparaître tous les deux. Tallis était seule et regardait autour d'elle pour chercher un coin tranquille dans les minutes à venir. D'un bond, elle se posait sur des branches près du tombeau royal. Ses pensées allaient vers le jeune homme qui l'avait embrassé sans qu'elle puisse réagir, encore perplexe et agacée, elle se demandait pourquoi elle ne l'avait pas tué sur place.

Dans une grotte où une seule bougie brillait sur un monticule de pierres. Eldir avait bien du mal à voir autour de lui, des mouvements étaient clairs mais pas précis. Faisant un pas, la situation venait encore de se détériorer, la bougie venait de mourir dans une légère fumée. Sa gorge maugréait quelques mots, il était cette fois dans le noir le plus complet. Il sentit alors un souffle rapide derrière sa nuque et il s'avançait d'un pas pour esquiver cet inconnu. Cela venait de se planter dans le sol, il ne savait pas à quoi s'attendre ici mais il ne comptait pas se laisser avoir. Son cosmos s'illuminait alors en se lovant autour de lui pour former cette chape de lumière et de vent solaire.

L'endroit se dévoilait dans toute sa splendeur. Des centaines de stalagmites dans tous les sens, tels des piliers ivoirins, ils formaient une espèce de temple à l'instar du Guerrier Divin de Bêta. Ses pupilles tentaient de comprendre où se trouvait l'ennemi invisible qui l'avait frappé avec... une flèche ! Regardant autour de lui, il avait fini par la voir sur le sol rocailleux. La pierre semblait si dure ici qu'il était surpris qu'elle ait réussi à percer sa densité aussi facilement. Ses deux épées dans chaque main, il attendait cet ennemi inconnu. Cet entrainement était nécessaire pour appréhender les techniques ancestrales du Mentor d'Achille en permanence.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   Mer 24 Déc - 13:58

~ Le dernier message ~

Les ombres se faufilaient dans tous les recoins au contact du cosmos flamboyant du jeune Guerrier. La vue de la flèche plantée dans le sol n'inspirait pas confiance et il reculait rapidement pour aller derrière un pilier. Après une seconde, son aura cosmique s'éteignit telle un bougie que l'on souffle. Les ténèbres avaient repris aussi ses droits, il ne voyait plus rien, seuls ses autres sens ressentaient les alentours. Sa peau sentait le vent qui traversait les environs, il y avait aussi ces plics plocs venant d'une source d'eau certainement, et enfin cet odeur étrange de putréfaction. Il se demandait bien d'ou elle venait d'ailleurs pour cette dernière !

Le vent changeait brusquement de direction. S'abaissant, il bondit sur le côté avec une roulade. Le choc des flèches sur les parois de la grotte était un signe qu'il était la proie. Une voix retentissait alors dans l'obscurité, ses propos étaient étranges et incompréhensibles. Derrière un des stalagmites, il se rendit compte que sa gorge s'asséchait. Pourquoi ? Il ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver... Mais, il se contrôlait pour ne pas perdre pied, posant les mains sur les manches de ses lames, il attendait que le vent bouge de nouveau. Il le fit un moment avant de frôler le vent de nouveau, dans un geste il projeta sa lame en avant pour fendre une des flèches.

- Ouch... Une des flèches venaient de transpercer sa cuisse droite.

- Tu viens de voir là ma technique préférée. Tu as entendu tout à l'heure son incantation non ? Le Centaure sortait de l'ombre en s'entourant d'un nuage de cosmos doré. Sache que c'est ton premier apprentissage, tu te dois de la maîtriser pour l'user sur les capacités de ton ennemi. Sens, cosmos, force physique... Elle peut frapper ce que tu souhaites et seulement si tu la maîtrises parfaitement, sinon tu vas mourir rapidement des propres coups de ton ennemi !

- Mais... Je ne sais même pas comment faire ça, je ne connais qu'un seul Chevalier à ma connaissance qui en est capable...

- Tu as certes perdu le cosmos d'Asgard mais tu n'as pas tout perdu, cherches bien dans ton coeur, mes prochaines flèches seront pas de simples bouts de bois !

- Dans mon coeur... Un silence. Je vois, je crois que j'ai compris !

Laissant les lames se planter sur le sol, il se mit en position et fit des gestes précis de ses mains. Si ce canasson avait raison, il n'avait peu-être pas perdu ses pactes avec le monde des esprits. Et sa réponse vint rapidement, Neuf Danseurs apparurent dans un éclat solaire, resplendissant de lumière, ils avaient perdus leur allure azuréenne pour prendre la teinte de l'or. Surpris un instant, ses lèvres émirent un sourire de satisfaction. Il se rappelait chaque mot de son "adversaire" et il pointa ses mains sur chaque côté avant de les projeter en l'air pour les rejoindre. Du bout des doigts, les Danseurs semblèrent réagir en commençant une danse folle qui créait des étincelles aussi brûlantes que la lave d'un volcan. Ces explosions foudroyantes partirent vers le Centaure avec une certaine violence non maîtrisée. Levant ses ailes, il balayait les étincelles d'un tourbillon de vent mais une grimace faciale indiquait que cela n'avait pas suffit.

La grimace fut suivi d'une sorte de contentement. Il était sous l'effet de l'attaque de l'ancien Guerrier Divin et ainsi, il venait d'appréhender un des savoirs de Chiron. Mais cela ne faisait que commencer. La grotte ne servait plus à rien. Il fallait passer à autre chose et rapidement, car la violence de sa technique avait traversé ses défenses et son cosmos sépulcrale s'affaiblissait déjà. D'un doigt, il montrait à son apprenti la suite des opérations. Ils allaient s'avancer vers le promontoire rocheux au-dessus de cette cavité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   Jeu 25 Déc - 14:02

~ Quitter le nid ! ~

La montée vers la sortie avait été assez compliqué, mais il y était enfin parvenu. Aveuglé par l'éclat du soleil, ses sourcils se plissèrent pour observer la scène qui apparaissait devant lui. Un vaste promontoire de roche volcanique semblait ouvrir les bras à une vaste forêt entrecoupée d'un serpent d'eau qui se lovait entre les arbres. Surpris dans le bon sens du terme, il reprit ses esprits pour rechercher son "Mentor" de cette journée. Il était là, comme lui, à regarder le paysage paisiblement. Il était vrai que la région se prêtait à une certaine méditation.

Passé ce moment, Chiron se retournait vers lui pour prendre la parole.

- Ce paysage appelle à un certain respect. Ici, je vais juste t'apprendre à puiser dans la lumière de l'énergie, te nourrir de la grâce d'Apollon pour combattre tes ennemis avec une force sans cesse renouvelée.

Circonspect. Eldir ne savait pas quoi dire et surtout quoi faire. Il écoutait les paroles du Centaure avec attention. Ses explications étaient claires pour le commun des mortels, la seule chose est qu'il n'avait jamais pensé puiser son pouvoir pour se ressourcer. Il savait la manipuler pour vaincre ses ennemis, les anciennes techniques de Delta étaient encore de lui même s'il savait qu'il les avait perdu en acceptant le cosmos de Chiron face à l'Hydre de Lerne. Pensif, il s'asseyait sur le sol en position du Lotus. Les vieux cours de son premier Maître allait être la méthode employée, il n'avait guère le choix. Silencieux, il laissait son esprit vagabonder entre les vents et les chansons des oiseaux. Dans un paradis luxuriant, il pensait à tout ce qui lui manquait, son esprit se libérait son corps pour regarder la beauté de la nature. Par une respiration lente et lourde, un voile dorée l'enveloppait lentement, sans excès, comme s'il se condensait sur chaque parcelle de sa peau.

Les paroles du Centaure semblaient bien lointaines. Il était seul. Il ne donnait plus aucun signe de nervosité. Il devenait lui même un de ses Danseurs flottant dans le vent. Il posait le pied sur la cime d'un arbre millénaire. Il cherchait à comprendre cette situation. Il était heureux et ne voulait pas que ca s'arrête. Il respirait le cosmos pour en faire un allié et la Nature lui rendait peu à peu la puissance perdue dans la grotte. Il dansait sur chaque alizé, chaque tourbillon venteux pour se perdre dans une contemplation qu'il n'avait jamais connu. Il était enfin arriver à comprendre ce qu'il appréciait plus que tout. Il entendit, soudain, une voix dans le néant. Il revenait à la surface des choses.

- Bien. Tu sens la puissance des éléments et l'union du Soleil et du Vent qui embrassent la Nature.

- Oui, quelle sensation ! Je commence à comprendre ce que tu voulais dire tout à l'heure, c'est comme si mon corps avait retrouvé sa puissance.

- ... Maintenant, nous pouvons aller t'enseigner les techniques secrètes de ma race. Saches que l'armure qui a reçu mon sang autrefois réponds déjà à ton appel ! Mais il est encore trop tôt. Beaucoup trop tôt.

- Je te suis...


Le Centaure s'envolait de nouveau. Mais cette fois, créant un cosmos venteux sous ses pieds, il le suivit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   Sam 27 Déc - 18:52

~ Le Nom ~

Les nuages s'amoncelaient dans tel un aéropage de vieux soldats. Traversant ces brumes célestes, Eldir se demandait bien où son Maître le menait, en effet, il constatait que la puissance du vent le repoussait de plus en plus avec la gravité. Soudain, des plumes dorées fusèrent autour de lui comme des milliers de flèches solaires. Agile, il reculait pour éviter la plupart d'entre elles mais certaines traversaient déjà son corps comme des fantômes. Sensiblement, il sentait que son aura s'effilochait sous les impacts. Sa mâchoire se crispa un peu et ses yeux se concentraient sur le Centaure qui ressemblait à un certain Icare.

- Voici les pouvoir du Soleil ! Il a la tâche de donner la vie mais il peut la reprendre, nos techniques sont basées sur ce principe, donner une chance à celui qui a oeuvré dans le mauvais sens de reprendre le juste chemin. Au contraire du Chevalier du Scorpion, nous ne demandons pas l'absolution, nous veillons juste à ce que l'Eveillé se rendorme rapidement pour ne plus nuire !

- Oui, je commence à comprendre mes sensations mais cette technique est dangereuse non ?

- Elle l'est mais Athéna t'a donné des ailes pour parer à cette faiblesse, surtout que ton art ultime est aussi le plus radical. Il est d'une telle violence que l'on évite de l'employer, la flèche tueuse de Dieu...


La flèche tueuse de Dieu ? Cette locution laconique de Chiron le surprit, dans ses techniques, il existerait donc une arme capable de perforer les armures des Dieux. Eldir ne comprenait pas tout mais il savait que le Centaure n'était pas du style à mentir aux gens. C'était à ce moment là qu'il prit conscience que si son apprentissage allait prendre une telle tournure, il lui faudrait ne pas se lier à son ancienne identité. Odin l'avait abandonné aux mains d'un Dieu aussi inconnu que fou, il n'avait rien fait pour le ramener et en sus de tout cela, il lui avait retiré son cosmos. Il n'avait toujours pas compris pourquoi mais... Oui, mais il venait de comprendre une chose avec cette attaque.

Il ne connaissait pas encore le nom de cette technique de pluies de flèches lumineuses, mais ses propriétés avaient ouvert une évidence. Il s'était rendormi comme Eldir, il ne l'était plus le jour même où Odin avait tenter de l'endormir dans ce Monde à jamais. Le jeune guerrier n'avait pas pour autant de rancune. Il n'en avait jamais eut, cela n'était pas dans son caractère, les choses pouvaient évolué et juger une chose sur un seul élément lui paraissait toujours excessif. Ceci dit, il n'était plus réellement Eldir, pas au sens de son passé et de ses amitiés, il resterait pour eux la même personne ! Mais il était sur le chemin de cette Chevalerie que son premier Mentor portait à l'égal de la voie des Guerriers Divins :

Justice - Clairvoyance - Probité

Les mots étaient les siens. L'honneur ? Oui, il en avait un évidemment mais pas au sens de ce que beaucoup de personnes entendent. Il estimait que les Chevaliers devaient plus veiller à l'intérêt général qu'aux égos, en effet, veiller à rester droit dans son armure alors qu'il sait pertinemment que la mort l'attends servait en quoi la Déesse de la Sagesse ? Rien ! L'honneur demandait de vivre et de combattre pour la victoire avec une stratégie claire et établie ! Oui, tout cela, il l'avait compris lors de son combat contre Shion et Ceridwen. Mais quel nom choisir ? Pensif, un vent lui frappait le visage et un de ses Danseur bondissait dessus pour quelques cabrioles. Un sourire au visage, il avait trouvé ce nom qui couronnait son changement de vie et d'allégeance.

Le Centaure s'envolait encore plus dans les cieux. Il avait appréhendé sa technique avec l'expérience, il savait que la prochaine partie serait la moins évidente car il allait apprendre les techniques les plus secrètes mais aussi les plus meurtrières.

Plus qu'un pas....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   Dim 28 Déc - 23:34

~ Velos Aura ~

Les oiseaux disparaissaient dans les brumes. Dans le silence de ce paradis perdu, des ailes blanches apparaissaient dans le dos de l'ancien Ase avec les flux de son cosmos. Tout concentré à son devoir, il se demandait bien où tout cela allait l'amener. Un tour sur lui même plus tard, il sortit des nuages comme un vampire de ses brumes. Un ange de lumière venait d'apparaître et ses yeux cherchaient la présence de son adversaire et aussi entraîneur du moment. Soudain, il le vit en train d'encocher une flèche sur un arc de lumière. Un sourire aux lèvres, il savait qu'il n'avait qu'à estimer l'axe de ce dard pointé sur lui pour l'éviter à la vitesse de la lumière. Confiant, il prit ses deux lames dans chaque main et fonçait sur lui.

Velos Aura
(Flèche d'or)

Les deux mots grecs percutèrent le vent alors que le Centaure lâchait les plumes de sa flèche. Cette dernière volait dans la direction de l'ancien Ase qui tournoya autour d'elle avec une moue entendue ! Erreur assez infantile. En effet, alors qu'il s'avançait, la flèche se mit à tourner sur elle même pour se projeter encore plus rapidement vers sa cible. Une appréhension saisissait Eldir au moment où le vent changea subitement de direction. D'un coup sur ses gardes, il vit la flèche au dernier moment et la frappa de son épée pour la briser en deux. Ce qui fût fait. Mais elle avait laissé place à un sillon de vent qui le traversait de part en part. Du sang sortit alors de ses lèvres au même moment ou ses ailes enflammées tombaient dans un brouillard de cendres.

La chute semblait si longue. Chaque moment de sa vie continuait à le prendre au trip alors que son corps semblaient encore sous l'effet de la technique de Chiron. La gorge nouée, comme un oiseau coupé soudainement de ses ailes, son corps brinquebalait dans tous les sens comme une feuille morte. Pourtant, comme une lourde cicatrice sur sa poitrine, ses muscles et son esprit avaient totalement analysé cet art. Il était très dangereux car la flèche, même détruite, n'arrêtait pas son chemin vers son ennemi.

Quand il n'était encore qu'un novice auprès de Ceridwen, elle lui avait conté que le Sagittaire pouvait fendre les étoiles et les Dieux d'une simple flèche. Ce qu'il venait de subir expliquait parfaitement ce qu'il avait appris ce jour là. Pensif, tombant comme une brindille portée par les vents, il concentrait ce qui lui restait de cosmos pour tenter de reprendre son souffle. Ses yeux se fermèrent et il rapprochait ses bras de ses cuisses pour prendre une forme feotale, la chute ne prit qu'une plus grande ampleur à ce moment là. Mais, à cet instant, ses prières allaient pour cette Déesse que son ami Shion avait vanté à de multiples reprises, et aussi les différentes esprits protecteurs de la Nature.

Le vent cessait soudain, tout comme la chute. Le temps et l'espace étaient arrêtés. Relevant la tête, un cosmos doux et protecteur l'enveloppait pour lui extirper la pointe de la flèche qui avait frappé son âme et son corps. Une sphère de cette énergie divine et dorée lui permit de retrouver le plancher des vaches en un seul morceau. Surpris, un peu hébété, il tremblait de tout son corps quand ses sens se remirent en alerte. Derrière lui, le Centaure venait de se poser et il avait un regard légèrement différent.

- Je t'ai appris ma technique ultime, celle de ceux qui portent aujourd'hui mes ailes et mon arc. Je suis heureux que tu sois devenu un membre de cette "descendance"...

- Mais...

- Oui, c'était elle ! Elle t'a accepté parmi les siens car, alors que la mort te tendait ses bras, tu as décidé de te battre et de réfléchir à un moyen de lutter pour la victoire. Même si cela n'a été qu'un instant...

- Merci. Mais, et vous ?

- Je t'ai enseigné tout ce que tu avais à savoir, maintenant à toi de faire ton chemin avec ses bases et celles qui a fait de toi ce que tu es. Tu n'es pas un simple chevalier éveillé à l'ultime Cosmos autorisé aux Hommes ! Non, tu es aussi Eldir dans ton coeur mais pour le Chevalier, tu es ce Sylphe que les autres aimeront. A toi de ne pas oublier ton passé et aussi de construire un nouvel avenir !

- Bien, je ne sais pas comment le dire... En effet, mes mots sonneraient comme une évidence surannée mais merci. Je veillerai à ne pas vous décevoir !

- Bien avant de partir, tu auras une mission ici et elle sera difficile, pour l'instant, Athéna souhaite que tu oeuvres ici. En effet, le temps de ton retour n'est pas venu et tu reviendras que un être cher sera en danger sur Midgard !

- Merci.


Le dernier mot était assez simple, simpliste ?, mais il ne savait plus quoi dire d'autres. Un léger sourire timide aux lèvres, il s'avançait en rejoignant ses lames. Le Sagittaire venait de renâitre.

FIN

Sylphe a écrit:
HRP : Fin de l'entraînement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Janvier 1755] La dernière leçon de Chiron (Entrainement Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-