RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mer 11 Fév - 0:06

Comme il s'y attendait, le Lion l'empêchait de poursuivre sa route. Il aurait été déçu que cela se passe autrement, mais enchaîner un second combat, contre un tel adversaire ne serait certainement pas une partie de plaisir. Mais qu'importe! Himmel adorait l'art de la guerre et du combat par dessus tout. Se battre contre un puissant adversaire ne pouvait être une mauvaise chose pour lui. À moins que seule la défaite l'attende au tournant, mais il préférait ne pas penser à cela! Lorsque l'on débutait un combat, on devait le faire avec la parfaite conscience que la victoire ne nous échapperait pas! La victoire ou la défaite se décidait la plupart du temps sur le plan psychologique!

- Je serai ton adversaire. Et vengerai le Chevalier des Poissons en brisant ton corps, comme j’ai brisé ton prédécesseur.

Himmel laissa échapper un léger sourire. C'était le bon esprit, ce combat s'annonçait vraiment palpitant. Corell du Lion était célèbre parmi les Chevaliers d'Athéna, bien que parfois réputé trop fougueux, ce qui constituait une faiblesse à exploiter. Le Griffon était beaucoup plus calculateur. Il lui faudrait parvenir à énerver son adversaire, cela lui donnerait un avantage non négligeable pour parvenir à vaincre le gardien de la cinquième demeure zodiacale!

- Voilà de belles paroles, mais je crains que cela te soit plus facile à dire qu'à faire. Il est vrai que Celsius m'a laissé dans un sale état, mais Gilles a fait du bon boulot avec toi! Allons-y Corell du Lion! C'est moi qui vais te briser!

Il laissa son Cosmos exploser, tandis que les fils au bout de ses doigts commençaient leur danse, en direction du corps du Chevalier d'Or, qu'il lacèrerait et fouetterait avec virulence. Des mouvements fins et rapides, tentant de surprendre son adversaire et de lui causer le plus de douleur possible, mais surtout, pour limiter les mouvements de son adversaire, afin de pouvoir l'attaquer avec l'une de ses plus terribles attaques.

Profitant de ce bref instant d'instabilité, Himmel éleva encore plus son énergie, faisant brûler son Cosmos, s'entourant des flammes les plus brûlantes des Enfers. La chaleur commençait à devenir insupportable, tandis que la fumée, pouvant provoquer de sérieux dégâts aux poumons de ses adversaires, attaquaient déjà ceux du Chevalier du Lion.

- Voyons si tu es capable d'éviter ceci Corell! Montre-moi donc la véritable puissance du tant réputé Chevalier du Lion!

D'un geste de la main, les flammes s'attisèrent, devenant presque incontrôlables. Mais sous l'effet du Cosmos du Juge du Griffon, elles furent diriger exactement où le Spectre le désirait, sur son ennemi!

Les flammes prirent alors la forme d'un tsunami, s'abattant sur son adversaire avec violence, créant alors une explosion faisant retentir tout le Temple du Cancer! Corell avait-il été assez rapide pour éviter les flammes du Griffon? Himmel en doutait fortement!

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3940
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mer 11 Fév - 14:51

Corell souriait tel un fauve devant une proie de taille. Lui qui avait vécu reclus durant ces six derniers mois, ses retrouvailles avec l’Armure d’Or du Lion étaient pour le moins… Explosives. Il avait déjà vaincu dès le début de la Guerre Sainte un Spectre qui avait l’étoffe d’un Juge des Enfers. Le pouvoir du vaincu avait même été récupéré par le Juge du Garuda, signe que le Bourreau décédé avait été un homme de grande puissance au sein de l’Armée Sombre. Et voilà que pour son second combat, c’était le Griffon qui lui faisait face. L’excitation du combat de titans à venir se déversait dans ses veines comme de la lave, alors que déjà, des éclairs crépitaient autour de son corps et le long de l’armure d’Or. Son combat contre le Bourreau avait été rude, et inattendu. Il avait laissé le Saint dans un état de fatigue imprévu, qu’il ressentait encore, après de longues heures de transe curative passive. Mais bien que diminué, il était prêt à libérer toute la puissance destructrice des Crocs du Lion.

Ce que Minos ne savait pas, c’était que le Lion considérait le Juge du Griffon comme étant le plus puissant de tous les Spectres, y compris des deux autres Juges. Cela faisait des années que Corell avait rejoint l’armée Athéna, et ce dernier avait combattu les trois Juges : la Wyverne et le Garuda ne lui avaient pas posé de problème. Ils avaient péri sous les Crocs du Lion.

Le Griffon en revanche, avait été le seul homme qui avait réussi à vaincre le Lion.

Certes Corell n’avait pas laissé cette défaite. A peine remis, il avait vaincu l’ancien porteur de la Surplis, Rochel, en lui détruisant le cœur. Mais tout de même… Le Griffon restait le némésis du Lion d’Athéna.

Après six mois d’inactivité, Corell espérait que son savoir du combat ne lui ferait pas défaut contre un tel adversaire.

Ce dernier n’hésita pas. Comme il s’y attendait, il matérialisa ses fils de cosmos et les projeta vers le Saint. Ce dernier, connaissant son adversaire, n’attendit pas. Dès qu’il vit les doigts du Griffon se mouvoir étrangement, il concentra son cosmos. La pupille de ses yeux se rétracta, prenant l’aspect allongé bien connu des félins. Cet événement finalisa la préparation au combat du Chevalier d’Or, lui offrant une vision exceptionnelle. Immédiatement, les fils de cosmos du Griffon, invisible pour les autres Chevaliers, se matérialisèrent devant le Lion d’Athéna comme autant de rayons lumineux dansant. Alors, la partie commença.

« Félicitations Griffon, tu es perspicace. En effet ton collègue du Bourreau m’a laissé de nombreuses séquelles en mourant sous mes coups. Je regrette de ne pouvoir t’offrir toute ma vigueur, car tu es certainement l’homme qui m’offrira le plus beau combat de cette Guerre Sainte. Mais même diminué, je ne me laisserai pas vaincre facilement ! »

Le Saint ne bougea pas. Seul son cosmos s’éleva légèrement, tandis que des rayons de cosmos dorés naissaient autour de lui. Frappant à la vitesse de la lumière, les Griffes du Lion brisèrent net les fils de cosmos du Griffon. Continuant sur leur lancée, ils atteignirent le Juge, le frappant à plusieurs reprises.

Mais Minos n’était pas un homme pouvant tomber à terre avec une attaque aussi risible. Le Juge se reprit immédiatement, et avec un professionnalisme certain, catapulta vers le Lion des langues de feu gigantesques.

En une seconde, les pupilles du Saint lui permirent d’analyser la technique avant même qu’elle ne l’atteigne. Le jeune homme se laissa tomber en avant, atterrissant avec souplesse sur ses mains, face tournée à quelques centimètres du sol. Il leva au-dessus de lui un bouclier de cosmos. Cette position lui permettait de se protéger efficacement des flammes, car le rayon d’action du bouclier d’énergie était divisé deux, le sol le protégeant à moitié. Mais également, se trouver près du sol permettait de diminuer la quantité de fumée. Ainsi, la technique du Griffon n’eut pas l’effet escompté, le Lion n’étant que légèrement touché par quelques flammes ayant réussi à traverser son bouclier, et à la fumée diminuée mais toujours très présente.

Le Saint n’attendit pas. Minos était à l’origine des flammes qui se déchainaient au-dessus de lui. Frapper Minos signifiait couper cette alimentation et détruire cette attaque. Restant en équilibre sur une seule main, le Lion frappa le sol de l’autre, y déversant son cosmos.

LIGHTNING FANG

Le cosmos du Lion ressortit en des colonnes d’énergie dorée crépitantes juste en dessous du Griffon, brisant sa défense et le catapultant vers les hauteurs. Le sol s’ouvrit en de multiples crevasses, alors que le toit du Temple du Cancer s’écroulait après avoir été frappé en de multiples endroits par l’énergie du Lion. Les flammes disparurent immédiatement, permettant à ce dernier de se relever.

« Ainsi tu souhaites connaître ma puissance, Minos ! Je te trouve bien trop confiant. Soit, subis les Griffes du Lion !! »

LIGHTNING PLASMA

Le Temple du Cancer disparut pour être remplacé par l’univers lui-même, alors que le Chevalier d’Or concentrait son cosmos et atteignait le Septième Sens. Son poing droit, auréolé de lumière, frappa. Le monde explosa en une toile d’énergie pure, alors que des millions de rayons lumineux frappèrent la marionnette qu’était devenu le Griffon. Une belle ironie, lui-même était maître marionnettiste.

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mar 17 Fév - 22:28

Ses fils avaient été balayés avec une aisance telle que ce fût presque un choc pour le Juge du Griffon. Les fils du marionnettiste ne pouvaient-ils rien face aux griffes du Lion? Le premier assaut avait échoué, et la contre-attaque rapide. Cependant, les rayons cosmiques du Chevalier d'Or n'était pas très puissant, du moins, pas assez pour déstabiliser le Spectre, se préparant déjà au second assaut.

Mais Corell démontrait une agilité de fauve, évitant la première salve et trouvant dans son Cosmos le moyen de bloquer le Malström que Rochel avait jadis crée et gravé dans l'âme de Minos! C'était assez incroyable, mais pas si inattendu. Le combat n'en serait que plus intéressant, sans aucun doute. Même Celsius ne s'en était pas tiré à si bon compte avec cette attaque!

Mais voilà, l'assaut ayant échoué, Himmel demeurait une proie facile pour la contre-attaque du Chevalier d'Athéna. Et on pouvait dire que le Saint savait faire preuve d’ingéniosité. Frappant le sol, y délivrant son Cosmos, faisant traverser l'électricité par le sol, il créa des colonnes d'énergie, dont la puissance soulevait le corps du Juge du Griffon, tandis que son corps s'en retrouvait électrocuté, détruisant également le sol et le toit du Temple. Resterait-il quelque chose de cet endroit après leur lutte?

Mais ce n'était pas le moment de perdre du temps à penser à ce genre de choses, car Himmel était en bien mauvaise posture. Planant dans les airs pendant quelques secondes, cela serait suffisant pour que son adversaire puisse en profiter pour le frapper, étant donné la rapidité avec laquelle il était capable de de développer ses attaques. Même si le Griffon s'était rendu compte que son Cosmos traverserait le sol pour le frapper, il n'avait pas eu le temps de réagir!

- Ainsi tu souhaites connaître ma puissance, Minos ! Je te trouve bien trop confiant. Soit, subis les Griffes du Lion !!

Le Cosmos du Chevalier du Lion explosait, tandis que des milliers de rayons lumineux faisanet leur apparition tout autour du corps du Juge du Griffon, tentant de le transpercer de toute part! De multiples explosions se suivaient les unes après les autres. Sous un épais hamas de fumée, Corell ne pouvait voir ce qu'était devenu le corps de son adversaire, mais sa voix grave l'interpella, ne laissait présager rien de bon pour lui!

- La confiance est indispensable pour tout guerrier Corell du Lion! Toi mieux que quiconque devrait le savoir. J'ai accumulé assez d'expérience en combat pour savoir que l'on gagne un combat d'abord avec son esprit et seulement après avec son corps et son Cosmos. Ce que tu vois, c'est la confiance d'un homme qui refuse de considérer la défaite comme une possibilité!

La fumée se dissipait sous l'explosion soudaine du Cosmos du Spectre d'Hadès. Il laissait alors son adversaire observer sa silhouette, protégée par les ailes du Surplis du Griffon. Ces ailes offraient une protection non négligeable face aux attaques ennemies. Quand Minos les utilisait comme un manteau protecteur, aucune attaque ne pourrait le vaincre.

Cependant, il avait été lent, ou pour être juste, moins rapide que le Chevalier du Lion. Certains rayons l'avaient frappé, mais cela ne l'empêcherait pas de bouger, à défaut de le rendre peut-être plus lent! S'il voulait équilibrer la donne, il devait parvenir à blesser grièvement son adversaire!

Ouvrant ses ailes, Himmel s'envolait alors vers le haut du Temple du Cancer, avant de retomber violemment sur son adversaire, poing en avant. Il enchaîna avec ses fils à nouveau, frappant deux fois, avant de terminer avec deux attaques frontales. Les deux hommes étaient à présent face à face!

- Je t'ai déjà vaincu auparavant Corell! Je le ferai à nouveau! Cette attaque que j'ai perfectionné viendra à bout de ton pouvoir!

L'image de Rochel, portant le surplis du Griffon traversait alors l'esprit du Chevalier d'Or. Le choc psychologique serait toujours bon à prendre. Lui remémorer sa défaite lors d'une précédente Guerre Sainte pourrait se transformer en avantage pour le reste du combat!

Les flammes apparaissaient sous les pieds du Chevalier d'Or, l'emprisonnant dans une colonne de feu incandescente. Himmel reculait, faisant apparaitre deux boules de feu à chaque main, qu'il envoyait alors avec violence sur le corps de son adversaire, provoquant de multiples explosions!

Le Temple du Cancer était devenu une sombre de ce qu'il avait été jadis! Levant les yeux au ciel, Himmel pu voir la flotte du Garuda survoler le Sanctuaire! Les défenses du Sanctuaire avaient été anéanties. Les Spectres avaient atteint la Statue d'Athéna! La victoire leur appartenait! Minos libérait un rire démoniaque. La satisfaction de la victoire était vraiment incroyable!

- Regarde Corell! Notre armée est parvenue à briser vos défenses! Vous ne pouvez plus rien faire! Abandonne Chevalier! La victoire est notre!

À cet instant, Himmel avait complètement baisser sa garde, savourant la victoire de "son" armée, face à leurs ennemis jurés!

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3940
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Ven 20 Fév - 14:44

Un combat de Titans. Tel pouvait être décrit ce maelstrom d’énergies poussées à leur maximum. Les deux hommes étaient des Champions du Cosmos, les Prédateurs de leurs Divinités. Par leur combat pouvait se refléter la Guerre Sainte elle-même, opposant la Lumière d’Athéna à l’Obscurité d’Hadès. Tout allait bien trop vite pour des yeux humains, voire même pour des yeux de Chevaliers. Alors que le Temple du Cancer s’écroulait et brûlait tout autour d’eux, résultat des deux premiers arcanes des deux hommes, le Griffon et le Lion étaient face à face dans une danse macabre, où les coups partaient à la vitesse de la lumière.

Le Griffon avait l’avantage de ses ailes, lui offrant rapidité et repli immédiat. Le Lion lui, était un maître du combat, évitant les coups de son adversaire au dernier moment. Le poing du Griffon glissa le long de l’Armure d’Or du Lion, renforcée par Athéna elle-même. Minos tenta à nouveau d’attaquer le Chevalier d’Or avec ses fils d’énergie, mais les yeux de fauve du Saints, aux pupilles allongées, voyaient tout. Le Lion surpassait nettement son adversaire dans ce domaine. Aussitôt les fils apparurent, aussitôt ils furent brisés par les Griffes de Cosmos du Lion. Mais malgré son instinct, le Chevalier d’Or avait du mal à faire face à un tel monstre qu’était le Juge du Griffon. Ce dernier le surpassait en puissance cosmique, lui donnant un avantage certain et une allonge considérable sur le combat, que le Lion comblait avec son génie, et son expérience du combat. Les poings fusaient, alors que les deux hommes se battaient au corps à corps, échangeant des coups d’experts.

Le Saint répliqua aux attaques du Spectre. Chargeant la Foudre dans ses poings, il frappa Minos à plusieurs reprises, visant les zones les plus vulnérables du corps humain : foie, reins, cœur, poumons. A chaque coup porté, la Foudre du Lion d’Or se déversait dans le corps de sa victime, passant au travers de sa Surplis pour brûler directement ses organes. A mesure que le Lion utilisait ses éclairs, la Nature elle-même répondait à l’appel de son Roi, des dizaines d’éclairs zébrant le ciel tout autour du Temple du Cancer, augmentant le chaos qui y régnait, mêlant la Foudre aux Flammes, détruisant encore un peu plus l’édifice.

Les deux hommes étaient de force égale. L’échange des Champions se termina en match nul, les deux Chevaliers ayant chacun un poing chargé de cosmos bloqué dans la paume de l’autre. De chaque côté, les éclairs du Lion crépitaient, face aux volutes obscures du Griffon. Les deux points de contact étaient devenus tels des supernovae d’énergie, maintenues en place par l’équilibre parfait des deux forces en présence.

Mais lorsque l’image de Rochel fit face au Lion, ce dernier fut totalement pris de cours. L’équilibre des forces changea, le Griffon prenant un net avantage. Alors que l’énergie des deux points de contact étaient repoussés vers le Lion, un torrent de flammes émergea de sous ses pieds, l’emportant vers les hauteurs d’un toit à présent inexistant. Mais alors que le Griffon terminait son attaque en envoyant deux boules de magma, le Chevalier d’Or se reprit immédiatement. Faisant exploser violemment son cosmos, il dissipa immédiatement la technique du Griffon et se contenta d’éviter les deux boules de magma, aidé de ses yeux de fauve. Il atterrit avec souplesse devant le Spectre. D’une main, il retira sa longue cape noire, à présent dévorée par les flammes.

Non, c’est impossible !! Rochel et mort. Je l’ai vaincu !!! J’ai détruit son corps et enfermé son âme, alors que Thanatos s’étaient éveillé en lui. Minos n’est pas lui, il ne lui ressemble pas… Pourtant je retrouve Rochel en lui… Y compris ces deux boules de magma, ressemblant au Corona Blast, sa technique favorite…

« Qui es-tu donc, salopard !!! Tu n’es pas Rochel, je l’ai tué, corps et âme !! Quoi qu'il en soit, il faudra plus pour me vaincre que cette technique minable. Montre moi ton vrai pouvoir, Juge, que je puisse enfin apprécier ce combat!! »

En guise de réponse, le Lion fut ébranlé par un tremblement de terre soudain. Non. Ce n’était pas un tremblement de terre normal. Lorsque Corell étendit ses sens, son cœur de brisa. Le combat l’avant trop accaparé pour qu’il réalise. Le Sanctuaire Sacré était tombé. Levant les yeux, il découvrit un immense navire de guerre. Il y ressentit la présence de centaines de Spectres… Mais ce n’était pas la seule marée noire. D’autres présences obscures se profilaient aux pieds du Domaine. Une armée. Une véritable armée Noire, qui attaquait sur deux fronts : les airs et la terre.

La situation n’avait jamais été aussi grave. Mais le Sanctuaire aurait pu être sauvé… Si Corell n’avait pas vu, de ses propres yeux, la Statue d’Athéna se briser. Le vent et les combats alentours masquèrent le bruit de l’impact, mais le Sanctuaire tout entier vacilla. Le Saint n’en croyait pas ses yeux. La statue avait toujours été là, impériale, symbole de la souveraineté et de la puissance d’Athéna. Et là, sous ses yeux, elle se brisait. Ce n’était pas seulement de la pierre. C’était le symbole même de la Déesse qui venait d’être détruit.

Non… C’est impossible…

Focalisant ses sens sur l’Autel d’Athéna, le Lion ressentit la présence de la Déesse… Entourée de noirceur. Des images. Des sensations. L’obscurité brillait de victoire. La lumière était brisée par ma défaite.

« Non… Athéna…. ATHENA !!!! »

Les mots de Shion résonnèrent alors dans son esprit, confirmant ses sensations. Le Sanctuaire était tombé. Athéna avait été capturée.

Après la surprise, la colère. Le Saint avait beau être expérimenté, il restait un sanguin. La colère décupla son cosmos. Son aura crépitante explosa, détruisant tout autour de lui, créant de profondes crevasses. Tout ce qui vivait à cinq mètres autour du Lion, jusqu’à la plus infime bactérie, fut pulvérisée par la colère du Saint. Ses yeux eux même prirent une teinte dorée, tellement son cosmos était concentré, décuplé par sa haine.

« Non… Je ne vous la laisserai pas… JAMAIS !!!! VOUS N’AUREZ JAMAIS ATHENA !!!! MEURS, MINOS !!!! LIGHTNING BOLT !!!! »

Le Saint frappa. Les Crocs du Lion furent libérés. Une colonne d’énergie pure d’une dizaine de mètres de diamètre, crépitante de Foudre, se rua sur le Juge des Enfers. Il fut immédiatement submergé par la démonstration de puissance colossale qui s’offrait à lui, devenant en une seconde un simple petit point noir dans l’océan de lumière déversé par le Chevalier d’Or du Lion, qui avait libéré ses Crocs.

A peine sa technique fut-elle terminée que Corell se retourna, se ruant vers la sortie du Temple du Cancer à une vitesse proche de la lumière, laissant un sillon de destruction sur son passage. Le Lion d’Or se dirigeait vers le Temple d’Athéna.

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Lun 23 Fév - 0:24

Il avait baissé sa garde, c'était indéniable. Mais combien de temps au juste? Une seconde? Dix? Une minute? Il ne saurait le dire. Mais, Corell avait profité de cette fenêtre d'opportunité pour mener à bien sa contre-attaque. Il serait difficile de dire si Himmel aurait pu contrer cette attaque même en étant sur ses gardes. La vitesse d'exécution du Gold Saint continuait à le mettre en difficulté, tandis que son pouvoir destructeur surpassait le sien!

L’extase que le Juge du Griffon avait ressenti en voyant la flotte du Garuda survoler le Sanctuaire, sachant à présent que le plus difficile avait été fait, détruire les défenses du Sanctuaire. À présent, l'armée d'Hadès pourrait attaquer de toute part, prenant un avantage certain en direction de la victoire. Cette extase s'était alors métamorphosé en douleur, au moment où la foudre du Chevalier du Lion heurtait son corps. Une partie de son surplus vola en éclat, laissant alors son bras et son épaule droite couverts de sang uniquement. La foudre parcourait son corps, atrophiant ses muscles, mais malgré tout, le Juge contenait un cri de douleur. Après tout, il était le leader de l'armée spectrale. Même en mauvaise posture, il ne pouvait montrer de faiblesse. Étalé sur le sol, il tentait peu à peu de retrouver une respiration normale et soutenue, tandis que ses bras et ses jambes tentaient, vainement pour le moment, de le remettre sur pied.

Des pas vers la sortie du Temple du Cancer, en direction de celui du Lion le sortaient de sa torpeur. Il leva la tête, voyant son adversaire lui tourner les talons, se dirigeant, probablement, vers la Statue d'Athéna. Avait-il encore l'espoir de pouvoir changer le résultat de cette Guerre Sainte? Pensait-il pouvoir y remédier maintenant, que les dernières défenses du Sanctuaire avaient été abattus? Et surtout, croyait-il vraiment l'avoir vaincu? Cette seule idée suffit à redonner au Juge du Griffon la force nécessaire de se relever, comme oubliant la douleur atroce que son corps lui faisait subir!

Utilisant à nouveau les fils qu'il avait au bout des doigts, il les envoya sur les restes du toit du Temple, faisant alors tomber quelques débris sur le Chevalier du Lion! Ce dernier n'aurait probablement aucun problème à les éviter, mais c'était une manœuvre qui visait surtout à lui faire comprendre que son adversaire n'était pas mort, pas encore!

Toujours au sol, avec un genou sur les dalles du temple, Himmel se relevait lentement. Ses jambes tremblaient. Il était évident qu'il n'avait plus assez de forces pour un long combat. Il avait encore un atout. Cela lui permettrait de vaincre! Mais, si jamais il échouait, alors la défaite se dessinerait dangereusement! Il laissait échapper un sourire à cette idée. N'était-ce pas là tout l'intérêt d'un combat? Frissonner à l'idée de tuer ou être tué, que tout se décide en l'espace d'une seconde! Mais avant tout, il fallait remettre ce Chevalier en place, et lui rappeler qu'un Juge n'était pas aussi faible pour qu'il puisse penser le vaincre sans ne serait-ce se certifier qu'il avait cessé de respirer!

- Je crois que tu m'as sous-estimé Corell! On dirait bien que celui qui est trop confiant n'était finalement pas celui que l'on croyait!

Un petit sourire sournois accompagnait sa phrase. Cependant, il reprit son sérieux, dévisageant son adversaire. Il préparait déjà sa contre-attaque!

- Néanmoins, je dois reconnaître que tu me surpasses en vitesse et en puissance! Cependant, ma maîtrise du Cosmos n'est en rien inférieure à la tienne, j'oserai même dire qu'elle est supérieure! Tu te limites à utiliser ton Cosmos en puissance offensive! Cela marche sur la majorité des adversaires, mais face à moi, cela ne te suffira pas! Veux-tu que je te montre ce que je sais faire avec mon Cosmos?

Le vent souffla légèrement, tandis que le Cosmos du Juge du Griffon augmentait. Il commença à agiter ses mains et ses doigts, et les membres du Chevalier du Lion commencèrent également à bouger, contre sa volonté! Himmel contorsionnait son corps à son bon vouloir, menant ses muscles et ses articulations à leurs limites, sous un rire sadique. Il aimait chacune des secondes à jouer avec ses adversaires, comme s'ils étaient de simples marionnettes!

- Alors Corell? Quelle sensation cela fait d'être une marionnette?

Il brisa alors les muscles de son bras gauche, ainsi que quelques côtes. Il ne désirait pas le tuer, du moins, pas encore. Il voulait célébrer cette victoire, leur victoire, de la plus belle des manières! La seule question était à présent de savoir si son adversaire serait capable de se libérer de ses fils invisibles! Corell s'en montrerait-il capable?

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3940
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mar 24 Fév - 10:01

Un monstre de pure destruction, voilà ce qu’était le Chevalier du Lion. Il avait perdu Athéna une fois déjà. Il avait failli à sa tâche six mois plus tôt. Il ne referait pas la même erreur. La sensation que la Déesse était tombée entre de mauvaises mains avait été comme un détonateur, brisant le cœur du Chevalier d’Or le plus dévoué et le plus loyal. Il n’était à présent plus qu’une comète d’or, se déplaçant à grande vitesse, tellement rapidement que ses mouvements détruisaient l’air et la matière sur son passage, ne laissant qu’un profond sillon de destruction et de désolation. Il était déjà sorti du Temple du Cancer, parcourant l’esplanade entourée de colonnes qui si situait derrière la demeure, lorsque le Griffon lui envoya des pans entiers de pierre provenant du bâtiment à présent presque totalement détruit.

Le Lion ne changea même pas sa trajectoire. D’une pensée, il atomisa la pierre, la vaporisant instantanément par la fureur de son cosmos. Ce n’était plus un homme mais un bête, avec une seule idée en tête : sauver Athéna.

Le Saint pensait réellement que sa Boule de Feu serait suffisante pour détruire le Juge du Griffon. Autrefois, c’était avec cette technique qu’il avait vaincu son prédécesseur, Rochel, transperçant son corps et sa Surplis de part en part avec une facilité déconcertante. Pire, en cet instant, Corell ne pensait même plus au Griffon. Il était devenu une ombre dans sa mémoire, tant il était focalisé sur une seule chose : la survie et le sauvetage de sa Déesse.

Il sauverait Athéna. Il en était capable.

La Volonté inébranlable du Lion et sa Loyauté sans faille furent les éléments qui causèrent sa perte.

Les fils de cosmos du Griffon étaient déjà accrochés à ses membres. A peine fut-il sorti du Temple que ces fils se tendirent jusqu’à leur maximum. A cet instant, la course du Lion fut stoppée. Net.

Stopper son corps avec une telle brutalité à une vitesse pareille fut désastreux. Son organisme entier fut brisé. Ses tissus se déchirèrent. Son sang bouillonna. Ses os se brisèrent. Le Lion d’Or lâcha un profond et douloureux râle, tel le cri typique d’un fauve à l’agonie, qui put se faire entendre dans le Sanctuaire tout entier. Tel un pantin, il tomba à la renverse, son corps brisé s’enfonçant dans le sol, rebondissant, se faisant meurtrir encore un peu plus. Mais ce n’était pas grand-chose. Corell ne ressentait plus la douleur.

Les fils de cosmos du Griffon soulevèrent lentement le Chevalier d’Or brisé jusqu’au plus profond de son être. Tout son corps ruisselait de sang, alors que l’hémorragie interne et globale à tout son âtre se propageait. Il ressentit à peine son bras gauche se briser sous l’effet de Minos, brisant l’un de ses Crocs si réputés par la même occasion.

C’est à cet instant que le Lion compris qu’il allait mourir. Il avait commis les deux fautes les plus graves : délaisser Athéna, et tourner le dos à son adversaire. Surtout que cet adversaire était un Juge. Il payerait son erreur de sa vie. Si le combat s’arrêtait maintenant et qu’il se lançait dans une trance curative, il pouvait s’en sortir. Mais cette éventualité n’était pas possible.

Il mourrait. Mais pas sans combattre. Au prix d’un effort surhumain, il fit appel à son cosmos et brisa les liens du Griffon d’une douzaine de jets de cosmos acérés. Il retomba au sol, parvenant de justesse à rester debout. Son bras pendait mollement sur son flanc, interne.

Les larmes vinrent lentement couler le long de ses joues, alors qu’il levait les yeux vers le sommet du Sanctuaire, là où autrefois se trouvait la Statue d’Athéna. Là où se trouvait un bébé. Il pleurait, car il savait qu’à présent, il ne pourrait plus la sauver.

Avec un effort visible, il se tourna vers le Griffon. Il put alors constater que sa Boule de Feu avait brutalisé son adversaire, dont un pan entier du Surplis avait disparu. Minos n’avait pas fier allure. Mais il avait encore de l’énergie à revendre.

« Tu te trompes, Minos… Je n’ai jamais été confiant. Depuis que je suis le Chevalier du Lion, j’ai eu l’occasion de vaincre la plupart des Spectre de votre armée, y compris les Juges de la Wyverne, du Garuda. J’ai même vaincu Thanatos… Mais le seul homme qui m’a toujours tenu en échec, c’est le Griffon. »

Le Saint se permit un sourire. Un franc sourire.

« J’avais l’espoir de corriger cela, mais de toute évidence, la victoire ne sera pas mienne. Plus rien ne pourra me sauver de la mort à présent. Cela ne me dérange pas. Mourir au combat, face à un adversaire de ta trempe, est tout ce que je désire. Mais je vais tout de même tenter de t’emporter avec moi dans l’au-delà, l’ami… »

Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mer 25 Fév - 21:53

La chute fût rude...très rude! Les fils du Maître Marionnettiste avait causé un impact très douloureux pour le Chevalier d'Or. Ses os étaient brisés, mais aussi tous ses espoirs. Himmel se satisfaisait de ce dénouement. Corell avait été imprudent. Il avait baissé sa garde, sans se certifier de la mort de son adversaire. Il le reconnaissait lui-même, mais il lui était impossible de faire autrment de toute manière. Ce combat se scellerait par la victoire du Juge du Griffon. Plus qu'une petite pression de son doigt sur le fil relier à la nuque du Lion dorée et tout serait terminé.

Mais, Corell était coriace. Non que le Griffon ait encore des doutes, mais il était désagréablement surpris de voir son adversaire lacérer les fils de sa techniques avec la seule force de son Cosmos. Himmel devait reconnaître la bravoure et la puissance de son adversaire, même si tous ses efforts seraient vains à présent. Le Chevalier du Lion tenait à peine debout, incapable de réagir. Dans son état, il ne pourrait être capable de blesser son adversaire davantage. Et heureusement pour le Juge du Griffon, car une attaque de plus lui aurait probablement été fatale.

Malgré le résultat plus que certain de ce duel, le Chevalier se montrait bon joueur, prouvant par la même occasion que certains adversaires méritaient vraiment d'être combattus. Himmel s'approchait de lui, lentement, scrutant chacun de ses gestes. Il était à l'agonie. Le tuer ne serait pas une punition, mais un acte de bonté pour deux raisons, tout d'abord abréger ses souffrances, et enfin, lui éviter la souffrance de voir le résultat de cette guerre. Même s'ils étaient ennemis, le Griffon ne pouvait s'empêcher d'admirer son adversaire pour son dévouement envers sa Déesse.

- Tu as raison Corell du Lion! Tu vas mourir. Je t'épargnerai plus de souffrance, qu'ils soient physiques ou psychologiques. Tu t'es bien battu, mais j'était plus fort, c'est tout! Mourir au combat est un honneur, je vois que nous partageons cette vision, probablement la seule! Je vais t'offrir cette mort que tu attends, mais je saurai le faire de manière rapide et honorable!

À l'intérieur de son esprit, une lutte sans merci débutait. L'esprit de Minos était revenu le hanter. À chaque fois que le jeune Himmel se retrouvait en difficulté, l'esprit millénaire du Spectre refaisait surface, tentant de reprendre le contrôle de son corps. Le germanique avait jusqu'ici réussi à repousser ce "gêneur", mais en combat, il n'était pas rare de le voir réapparaitre. Si Himmel savourait chaque instant du combat, respectant ses adversaires, on ne pouvait dire la même chose de Minos, qui ne pensait qu'à une seule chose, assurer la victoire par n'importe quel moyen. Donner une mort honorable à Corell n'entrait visiblement pas dans ses plans, aussi, l'esprit de Minos attaquait, cherchant à reprendre le contrôle d'un corps qu'il jugeait lui appartenir de droit!

"Dégage vaux rien! Tu ne mérites pas ce surplis. Un Saint est un Saint, il n'y a pas de complaisance à voir. Fais-le souffrir pour avoir oser s'immiscer dans les plans du Seigneur Hadès!"

Himmel tentait de l'ignorer, mais l'expression de son visage laissait entrevoir la souffrance qu'il ressentait à cet instant. Mais, Corell avait réussi à calmer tout cela en déclarant vouloir l'emmener avec lui dans sa tombe. Cela avait eu l'effet d'allumer la flamme du Juge du Griffon à nouveau, ressentant à nouveau l'extase du combat. Un dernier défi? Sentant alors que Himmel n'allait pas se contenir pour en terminer avec le Chevalier du Lion, l'esprit de Minos se retractait, attendant, avec impatience, le dénouement final de ce combat.

- Tu peux toujours tenter Corell du Lion! Mais je ne laisserai pas faire! Mais cela me plaît. J'accepte ce dernier défi, bats-toi jusqu'à ton dernier souffle Chevalier!

S'entourant à nouveau de son Cosmos violacé, Himmel libérait à nouveaux les fils qui avait retenu prisonnier le Chevalier d'Or, quelques minutes auparavant. Tout irait très vite, le Griffon briseraient le reste de ses os, afin de l'immobiliser complètement, avant de lui briser la nuque. Ses souffrances seraient minimes, mais sa mort serait inévitable!

- Adieu Corell du Lion, ce fût un honneur!

Cosmic Marrionnetion

Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Mer 25 Fév - 22:46


Arrow Temple du Cancer (topic voisin)

Ceridwen se joignit rapidement à la petite réunion improvisée, mais le Verseau n’y fit même pas attention : en ressentant cette nouvelle fluctuation de cosmos, sa colonne vertébrale s’était raidie ! Son regard avait croisé celui de Liana et ils avaient su, tous les deux ! Si l’un d’eux ne faisait pas quelque chose, Corell mourrait ! Pourtant, alors que la jeune femme allait s’élancer vers la pièce voisine, le régent intervint le premier en élevant la voix :
- LIANA, Non... ! Lança t’il en secouant doucement la tête, les yeux fermés. C’est moi qui vais m’en charger ! Le Griffon a fait trop de dégâts, j’aurais dû m’occuper de lui depuis bien longtemps... Je te charge de veiller à la sécurité de nos frères d’armes, et de Yul, ajouta t’il en observant Ceridwen penchée sur le corps inerte du guerrier loup. Et lorsque j’aurai éloigné Minos du Lion, mets le en sécurité, surtout, acheva t’il avec un sourire.
La dessus, sans attendre de réponse de la louve, Kappa disparut dans la pièce voisine. En quelques secondes, il rejoignit les tréfonds du temple du Cancer, et lorsqu’il entra dans la pièce, il entendit ces mots, résonnant comme le glas du chevalier d’Or du Lion :
- Adieu Corell du Lion, ce fût un honneur!

COSMIC MARRIONETION


Bouclier levé pour se protéger de l’attaque , le Verseau s’interposa sans la moindre hésitation entre son compagnon affaibli et le terrible Juge du Griffon. Malheuresement, face à une telle attaque, il comprit immédiatement que le bouclier serait inefficace. Une lueur de terreur naquit dans ses yeux lorsqu’il se sentit perdre l’usage de ses bras : le bouclier divin tomba lourdement au sol dans un fracas métallique, et les membres de Kappa craquèrent violemment. Le régent poussa un hurlement de douleur en tombant à genoux, jusqu’à ce que soudainement, la température ne s’abaisse violemment dans la pièce. A quatre pattes, le visage enfoui sous une cascade de cheveux, le Mage des Glaces se prit à rire, doucement d’abord, et puis de plus en plus fort. Et lorsqu’il se redressa et qu’à la lueur des torches son visage apparut, un reflet dangereux courait dans ses yeux. Tout en se redressant, il constata qu’il avait retrouvé l’usage de ses membres avant d’essuyer un filet de sang coulant le long de son menton, et ajouta à l’attention du Spectre :
- Tu as crié victoire un peu vite, Minos ! Corell est toujours en vie, comme tu peux le voir... Quant à tes fils, regardes les donc, ajouta Kappa avec un air moqueur.

A la faveur des torches, des filins cristallins furent soudain éclairés tout autour des membres du Verseau, et traversant la pièce jusqu’aux doigts du Griffon. Seulement, il en avait perdu le contrôle. Ceux ci étaient glacés par le froid du Verseau. D’un coup sec, Kappa tira sur les fils qui se disloquèrent avant de disparaître.
- Corell, Liana t’attend à côté... Elle est très inquiète. Vas la rejoindre avec le bouclier divin, et veilles à ce qu’il ne soit pas volé, surtout. Je vais me charger de finir le travail, ici...

Durant quelques instants, le régent observa son homologue spectre: tous deux étaient les leaders de cette guerre qui venait de faire rage, et Minos avait vaincu là où Kappa avait échoué. Mais s’il pouvait détruire le spectre, couper la tête de l’armée adverse, la défaite ne serait pas totale.
- Enfin, nous sommes face à face, Minos ! J’ai beaucoup entendu parler de toi, lança t’il.
Son visage s’assombrit subitement et son léger sourire s’évanouit. Il fronça les sourcils et ajouta :
- Beaucoup trop, à vrai dire... Tu poses des problèmes depuis trop longtemps. Je vais en finir avec toi, Juge ! Ton armée a peut être gagné, TU as peut être gagné cette bataille... mais tu ne seras pas là à l’aube pour en profiter... Je vais te détruire, ici et maintenant !

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2973

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   Ven 27 Fév - 22:48

Victoire de Himmel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Cancer-