RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    Lun 9 Mar - 22:35

Bloqué par le mur d'éclairs que le Lion avait dressé entre eux et leur navire, les soldats des Enfers avaient tout d'abord cédé à la panique, mais l'un des leurs, plus massif et imposant que les autres, n'avait pas tardé à les rappeler à l'ordre. Aboyant ses instructions, il ne lui fallut que quelques secondes pour mettre ses troupes en rang. Devant Corell se dressait à présent un mur de Skulls armés d'hallebardes, toutes pointées dans sa direction. Une seconde ligne se tenait derrière, entourant leur chef ainsi que le Spectre porteur du bébé tant convoité. Entre ces deux remparts, une troupe de guerriers armés de faux se tenait prêts à l'action. Leur capitaine considéra le Lion quelques instants, puis, comprenant son état, eut un sourire sardonique.

-Il est plus mort que vif! Abattez ce chien!

D'un geste de la main, la première ligne de lanciers se rua en avant, unie dans un cri rageur et sanguinaire. Cherchant tout d'abord à empaler le Chevalier du Lion, ils tentèrent ensuite de le découper en abattant leurs hallebardes de bas en haut. Sautant par-dessus le mur que constituait cette première vague d'assaut, les petits guerriers Skulls armés de faux enchaînèrent après leurs comparses pour passer au combat rapproché. Ils cherchaient à entourer Corell pour le noyer sous le nombre, et le vaincre à force de petits moulinets qui auraient tôt fait de taillader ses muscles s'il ne faisait rien pour les en empêcher!

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    Mar 10 Mar - 19:29

Le Chevalier d’or du Lion avançait vers le groupe de Spectres. Une cinquantaine d’hommes, tous plus faibles les uns que les autres. Face à un homme tel que lui, ils n’avaient aucune chance. Pourtant, le Saint fut obligé de constater que le groupe s’était remarquablement bien réorganisé, et avait prestement formé plusieurs lignes de défense entourant Athéna. Voilà qui était digne de louanges. Mais face au Lion, ils n’avaient pas compris qu’ils n’avaient aucune chance.

Et lorsqu’ils osèrent attaquer de front le Chevalier d’Or, celui-ci se contenta de faire exploser son cosmos. Ils auraient pu tenir un peu plus longtemps. En l'attaquant ainsi, ils avaient signé leur arrêt de mort.

« Pauvres fous !!! Même plus mort que vif, il faudrait que vous soyez des milliers pour me vaincre !!! »

Les Spectres n’atteignirent jamais le Saint d’Athéna.

Le Lion serra les poings contre son corps. Immédiatement, deux langues d’éclairs gigantesques tombèrent des cieux dans un fracas de lumière avant de se loger dans ses poings, formant tel un pont de Foudre entre ciel et terre. Le Chevalier d’Or lança ses bras en avant, redirigeant la Foudre vers le groupe de Spectres hallebardiers qui osaient l’attaquer sans se soucier un instant de leur cruel manque de puissance.

Les hallebardiers eurent une brève hésitation, avant que le torrent d’énergie ne les avale comme du menu fretin. L’Autel d’Athéna fut illuminé pendant seulement quelques secondes avant que le Lion ne ramène ses bras contre lui, stoppant la Foudre qui tombait des cieux. Non pas qu’il manqua d’énergie. Mais tout avait déjà été fait.

Les deux tiers des Spectres n’étaient plus que de la cendre sur le sol. Certains, les plus forts et les plus aguerris, avaient réussi à survivre. Mais ils étaient plus morts que vif, traînant au sol, lançant d’ignobles râles de douleur et des appels à l'aide.

Alors que la seconde vague d'assaut, renforcée par la colère de voir leurs frères d'armes dans cet état se jetait déjà dans la gueule du fauve, ce dernier réagit prestement. Dans son état, il ne pouvait les laisser l'atteindre. Il n’avait pas de temps à perdre, ni de danger à courir: seule Athéna comptait. Il frappa, relâchant les Griffes du Lion sur ses ennemis, concentrant son cosmos comme jamais il ne l'avait fait auparavant.

LIGHTNING... PLASMA !!!


Telle une vague de lumière salvatrice, des millions de jets lumineux se déchaînèrent autour des Spectres. Elle emporta les restes de la première vague en une fraction de seconde, annihilant une bonne fois pour tous ces condamnés. Elle ne ralentit pas devant la seconde vague. Les Griffes du Lion brisèrent leurs défenses, détruisant leurs armures et leurs armes comme si elles étaient en papier. Le sang gicla, alors que des dizaines de corps sans vie tombaient au sol, telle une pluie macabre. La vague de mort éblouissante continua son chemin, se dirigeant droit vers le dernier groupe de survivants, dont la confiance avait rapidement évolué en une peur primaire, celle de l’homme qui voit la fin arriver.

Les Griffes du Lion entourèrent le groupe et recommencèrent à nouveau à tuer, s’immisçant lentement dans le regroupement de Spectres de l’extérieur vers l’intérieur, se dirigeant peu à peu là où se trouvait l’objet de toutes les convoitises. Mais le Chevalier d’Or ne souhaitait pas blesser Athéna. A mesure qu’ils s’approchaient du centre de la troupe de Spectres, les jets de lumière se firent moins puissants. Le Saint stoppa son attaque juste avant qu’elle n’atteigne le chef et son acolyte portant le bébé.

Sur cinquante hommes, ils n’étaient à présent plus que trois. Pas plus de quinze secondes ne s’étaient écoulés entre l’ordre donné par le chef des Spectres, et le moment où le Lion d’Or fut sur eux. Arrivé à seulement un mètre de distance, le Saint leva un bras, paume tournée dans leur direction. La Foudre se mit à crépiter, avançant lentement le long de l’épaule, puis le long du bras du Saint, comme un compte à rebours prédisant la fin de leur existence.

« Donnez-moi l’enfant, et je vous laisserai vivre, Spectres. Vous n’avez aucune chance de me vaincre. Saisissez cette opportunité, car je ne vous donnerai pas une seconde chance. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    Mer 11 Mar - 1:57

-Non... C'est impossible!

Le Capitaine n'en croyait pas ses yeux toutes ses troupes décimées en un instant! Sans infliger le moindre dommage! Alors que le chevalier d'Or avançait, le meneur de l'armée de Spectres reculait, en laissant échapper un glapissement. Lorsqu'il se retrouva à la hauteur du dernier Spectre debout, celui qui portait le bébé, son visage passa de la peur à la panique, puis à la colère. Arrachant le poupon des mains de son complice, il dégaina une dague qu'il pointa au-dessus de celui-ci.

-Arrière! Laisse-nous passer et dégage d'ici, ou sinon...

Pour appuyer ses paroles, le Capitaine abaissa la lame qui n'était plus qu'à quelque centimètres du nouveau-né. Celui-ci se mit alors à pleurer, comme si la tension dans l'air était désormais trop pour ce pauvre bébé. Pendant ce temps, dans le dos de Corell, un Spectre qui avait été blessé, mais pas tué, attendait son heure. Lorsque son chef menaça de tuer ce que le Lion cherchait à récupérer, il bondit en saisissant sa hallebarde et tenta d'embrocher le Saint par derrière! Voyant cela, le Spectre au visage informe qui tenait auparavant le bébé se dit que c'était son moment de gloire et se jeta lui aussi en avant, arme au clair, en hurlant pour dévoiler ses dents jaunies et écartées.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    Mer 11 Mar - 12:25

Le Lion ne soupira même pas lorsque le Spectre prit la mauvaise décision. En lui donnant Athéna, il aurait pu allonger légèrement sa futile existence, bien que Corell supposât que lorsque ses supérieurs apprendraient qu’il avait choisi de rendre la Déesse pour survivre, ils l’élimineraient prestement. Non, le Spectre fit tout l’inverse. Lorsque le Chevalier d’Or était arrivé à leur hauteur et leur avait ordonné de leur rendre la Déesse, il avait abaissé la prison de Foudre qui entourait le Spectre porteur du bébé. Le chef en profita alors pour prendre le nouveau-né et la menacer d’une dague. Ce qui rendit le Saint fou de colère.

Mais la colère ne l’empêcha pas de sentir un mouvement dans son dos. Il capta le cosmos d’un Spectre survivant qui tentait de l’attaquer par derrière. Le porteur du bébé, requinqué par cette tentative, se jeta également sur lui.

Le Lion d’Or ne bougea pas.

Trois jets de cosmos acérés illuminèrent les cieux. Les deux premiers frappèrent les deux Spectres à l’arrière du crâne, les tuant sur le coup. Le troisième frappa la dague avec une précision diabolique, l’envoyant voler au loin. Alors que les deux cadavres tombaient au sol dans un bruit sourd, le Chevalier d’Or regarda l’unique survivant avec un mélange de dégoût et de pitié.

« N’as-tu toujours pas compris, Spectre ? Tu aurais tenté de tuer Athéna le plus rapidement possible que j’aurais tout de même déjoué ta tentative. Un homme tel que toi ne peut rien faire face à un Chevalier d’Or. Mes attaques sont lancées à la vitesse de la lumière. »

Alors que le Spectre encaissait la nouvelle la bouche béante, le Lion lui posa une main sur le torse. Des torsades d’éclairs parcoururent son corps, l’immobilisant. Le Saint, avec une douceur infinie qu’on ne voyait jamais chez lui, prit le bébé dans ses bras. En appelant à son cosmos, il laissa son aura dorée envelopper le nouveau-né. Son énergie était chaude, positive, douce et bienveillante. Immédiatement, l’enfant cessa de pleurer et observa le guerrier avec des yeux d’une beauté et d’une pureté surprenante.

Le Saint tourna le dos au Spectre. Ce dernier fut soudainement libéré de l’emprise du Chevalier d’Or, et fit un pas en arrière. Une profonde émotion d’apaisement émana du suppôt d’Hadès, qui pensait avoir la vie sauve.

« Je t’avais donné ta chance, Spectre. Je ne reviens jamais sur ma parole. »

Il y eu une brève étincelle. Le cadavre du dernier Spectre tomba au sol dans un bruit. Mais déjà, le Saint sentait des forces obscures se regrouper dans son dos, dans le navire du Garuda. Il fallait faire vite. Mais alors qu’il allait se tourner en direction du Chevalier du Bélier, une drôle de sensation paralysa son corps. Pris par surprise, il mit un genou à terre. Quelque chose semblait être en lui. Une présence s’immisçait dans son être. Une présence positive. La sensation était des plus agréables, mais le jeune homme avait totalement été pris de court.

Le Saint focalisa son attention sur cette étrange présence. Il se rendit compte que cette force était légère, mais d’une incroyable robustesse. Ce fut à cet instant que le bébé lui prit le doigt entre ses petits doigts potelés.

Corell hoqueta de surprise. Cette mystérieuse présence qui grandissait en lui, c’était le bébé. C’était Athéna elle-même. Bien qu’elle ne soit qu’un bébé, son cosmos était déjà bien présent, et s’alliait avec son protecteur le plus loyal de manière inconsciente.

Et même plus que cela.

Corell sentit que le cosmos d’Athéna avait comme un effet purificateur sur son corps. A son contact, il sentait les blessures irréversibles qu’il avait acquises contre le Griffon disparaître peu à peu. Lui qui se savait condamné, dont tous les os étaient brisés, dont les tissus étaient déchirés, dont le sang bouillonnait… Lui qui, se sachant condamné, avait injecté son cosmos directement dans son corps, brûlant la presque totalité de ses cellules.

Lui qui allait mourir, de sa propre décision, pour sauver Athéna…

Athéna le sauvait.

Corell décida de croire en elle. Il arrêta d’injecter son cosmos dans son organisme. Immédiatement, son corps cessa de luire, effet secondaire des milliers de cellules mourant chaque seconde sous l’effet de son cosmos. S’il avait arrêté d’injecter son cosmos ainsi, il serait mort en une minute. Mais comme il l’avait espéré, le cosmos d’Athéna prit immédiatement le relai. L’énergie de la Déesse, bien que seulement un bébé, était incroyable. Le Lion, bien qu’encore faible, parvint même à se relever. Il sourit au bébé, caressant sa joue. Le cosmos d’Athéna diminua. Après cet effort, elle commençait déjà à s’endormir. Corell était faible, mais ses jours n’étaient plus compté à présent. Son propre cosmos pouvait prendre le relai, en une transe curative conventionnelle.

« Merci, Ma Déesse… Merci, Athéna. »

Les yeux du bébé se fermèrent, alors qu’elle sombrait dans les bras de Morphée. Relevant la tête, le Lion d’Or se dirigea vers Shion, qui semblait avoir vaincu ses adversaires.

Spoiler:
 


Dernière édition par Corell le Mer 11 Mar - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    Mer 11 Mar - 15:18

Les corps du régiment spectral achevaient de se consumer dans les alentours. Les simples soldats de l'armée d'Hadès n'avait rien pu faire face à la fureur du Lion qui avait été prêt à faire l'ultime sacrifice pour sauver la Déesse Athéna. Son geste n'avait pas été vain, et sa Déesse avait fait preuve de bonté en lui rendant sa vie qui lui échappait! Tout était bien qui finissait bien... Mais le navire du Garuda s'activait, et sur le pont de nombreux soldats avaient été témoins de la scène. Des voix et des bruits de dizaines de pas se faisaient entendre. Les Saint parviendraient-ils à fuir à temps avant que d'avantages d'assaillants ne parviennent jusqu'à eux?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Post GS 1755] Corell vs l'Armée Spectrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Statue d'Athéna-