RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1754
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Mer 25 Mar - 21:28

Jamir, là était le lieu où les saints d'Athéna avaient élu refuge suite à leur fuite du sanctuaire, lieu sacré d'Athéna aujourd'hui envahi par les spectres. Quelques jours s'étaient passés depuis ce triste évenement et Ishiro lui aussi avait reçu l'accord de ses semblables pour y vivre. Mais le saint du Phoenix était pareil à lui même, être en communauté était une chose qu'il détestait le plus, ça ne voulait pas dire qu'il avait quelconque plan contre eux, non. Ishiro avait repris ses esprits depuis qu'il était devenu chevalier noir. Cette période de sa vie où il avait été aveuglé par la haine, les regrets et les larmes. Tellement aveuglé que lui même avait rejoint le camps des enfers pour combattre ses propres frères d'arme. Heureusement seul Ann en avait subi les frais peut être qu'à ce moment de l'histoire, Ishiro ne voulait pas combattre les siens inconsciement. Il s'en était évidemment voulu d'avoir blessé la jeune femme et il se demanda ce qu'elle était devenue. Bref le saint avait plutôt choisi la solitude et avait quitté le village au pied de la tour de Jamir pour se réfugier dans une grotte non loin dans les montagnes. Le climat était rude et le saint éait couvert d'une couverture près d'un feu qu'il avait allumé dans la grotte afin de se tenir au chaud. Les restes d'un chevreuil cuisait encore sur un bois. Le saint regarda le morceau de viance roussir sous le feu, il aurait telement voulu voir le juge des enfers y être à sa place. Le japonais donc, passa la plupart de son temps à se promener, escalader les pans dangereux des montagnes et à chasser, ça l'occupait à défaut d'aller combattre tous ses spectres à nouveau. Ce manque d'action l'éxaspérait mais il n'avait pas le choix de rester à Jamir, il ne possédait toujours pas d'armure. Il se demandait bien ce qu'attendait Shion pour le la lui rendre, après tout il avait prouvé sa vaillance au combat contre les ennemis d'Athéna. Le saint put malgré tout s'en passer avec le temps et se disait un jour ou l'autre qu'on viendrait l'appeler pour revêtir son armure et repartir en guerre. Il ne savait plus trop ce qu'il se passait parmis les saints, ayant préferé l'exil plutôt que de rester à Jamir avec tout ce monde, c'était bien trop pour lui. D'ailleurs il ne voulait pas trop cotoyer les autres se sentant coupable de ce qu'il s'était passé. S'il n'avait pas été aussi bête et aveuglé, les saints seraiçent peut être encore au sanctuaire aujourd'hui. La culpabilité le rongeant, il continua à regarder le petit feu de camps qu'il avait dressé dans sa grotte. Il mangea ce qu'il restait de l'animal qu'il avait chassé quand il sentit une présence entrer dans sa demeure de fortune. Qui pouvait bien le rejoindre maintenant ?

"Qui va là ?"

Disant cela en haussant légerement le ton afin de bien faire sentir à la personne qu'il l'avait ressentie ... Ami ou ennemi ? Le saint du Phoenix allait bientôt le savoir ...


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Jeu 26 Mar - 16:29



Ce fut un jeune messager timide tenant un parchemin scellé portant le sceau du Verseau qui apparut à la vue d’Ishiro. Il s’avança doucement et timidement, et lui dit :
- Bonjour, mon seigneur. Euh... Le général Kappa vous fait demander à la tour de Jamir, il m’a demandé de vous remettre ceci.
Il tendit le parchemin au Phénix, et s’éclipsa dès qu’il le put. Ishiro pouvait faire peur quand on ne le connaissait pas et certaines rumeurs couraient sur lui dans le village. Le fait de vivre à l’écart des autres n’aidait pas, il était vrai...

*****************

Plus tard, dans la salle de commandement de la Tour de Jamir.

Debout, devant la large table située au centre de la pièce circulaire, qui affichait une carte stratégique du monde pleine de fanions de couleurs pour indiquer les positions des camps, Kappa faisait les cents pas en réfléchissant. Deux semaines s’étaient écoulées depuis la perte du Sanctuaire. Shion était parvenu par un de ses tours de passe passe à le convaincre d’être resté chef des armées du Sanctuaire. Il n’aimait pas cette idée. Pas du tout, même. Mais il savait parfaitement qu’on ne fait pas toujours comme on veut. Ils avançaient au ralenti, et lui même ne parvenait qu’à se concentrer sur Ahina et Kyro. Même Pséma était passé au second plan dans son esprit. Aussi, aujourd’hui avait il décidé de forcer son esprit à se recentrer sur quelque chose de plus constructif, et il avait pensé régler le cas Ishiro. Il lui avait dit qu’il lui parlerait le moment venu. Il avait donc fait envoyer au matin un adolescent lui apporter un message dans sa grotte, lui demandant de venir en début d’après midi à la tour de Jamir. A présent, la matinée était terminée, et le Verseau s’attendait à voir le chevalier de Bronze arriver à tout moment.

Machinalement, il s’avança vers une fenêtre et contempla la superbe vue qu’il avait sur la vallée. Une fois encore, Kappa ne portait pas son armure mais une tenue en lin noire, ce qui n’était pas habituel pour lui. Perdu dans ses pensées, il entendit soudain la porte toquer et un garde entra doucement :
- Mon Général, Ishiro du Phénix est là.
- Excellent ! Fais le entrer.
- A vos ordres, répondit le soldat avant de refermer et de disparaître.
Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit à nouveau, et un pas plus lourd entra dans la pièce. Un pas que le chevalier des Glaces reconnut aussitôt sans avoir à se retourner. Toujours plongé dans la contemplation de la vallée de Jamir, il prit la parole d’un ton amical mais ferme :
- Bonjour, Ishiro ! Je suis désolé, je n’ai pas pu m’occuper de toi plus tôt avec tout ce qui s’est passé.
Il fit enfin volte face et plongea son regard azuré dans celui du Phénix, avant d’ajouter :
- Assieds toi, je t’en prie. Nous avons à parler, tous les deux !



Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1754
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Ven 27 Mar - 8:22

Ce fut un jeune homme qui apparut près du saint du Phoenix, mal à l'aise et pas sûr de lui. Le peur traversait tout son être d'être ici. Ishiro eut un léger rictus en le voyant si tremblotant et prit le scellé après l'avoir écouté. Apparement ce fut Kappa du Verseau qui le demandait de le rejoindre au plus vite à la tour de Jamir. Ayant fini la lecture il vit que le gamin s'était éclipsé. Le saint avait décidé d'être le plus en retrait de la tour et encore plus du village sachant la peur qu'il occasionait rien qu'en le voyant. Ses habits noirs n'arrangeraient pas les choses. Il prit alors sa vieille longue veste qu'il avait portée depuis tant d'année. Fouillant dans ses poches il y trouva sa vieille boîte de cigares qu'il avait prise à Cuba il y a de celà cinq ans maintenant. Bonne nouvelle, la boîte contenait toujours de ce fameux joyau qu'Ishiro prit sans hésiter et alluma. Barbe de trois jours, cheveux ébourrifés, c'est ainsi qu'il se décida à rejoindre son vieil ami le chevalier des glaces. Ishiro descendit le pan de la montagne à toute vitesse dépassant le jeune homme qui lui avait apporté le message, lui faisant une petite tape à l'épaule le faisant sursauter, à la grande joie du saint, le jeune messager. Son vieux sac à l'épaule tenue par une main, le saint du Phoenix traversa le village, cigare en bouche. Les villageois, les prêtres se demandèrent qui pouvait il bien être. Ishiro s'en moqua et continua sa traversée, il pouvait voir que les barraquements et autres logis avaient été amélioré depuis la venue du saint et la vie avait repris un cours normal même si cet endroit n'était pas vraiment chez eux. C'est alors que le saint reçut une pierre en plein visage, ce qui l'arrêta deux secondes. Il n'avait bien sûr ressenti aucun douleur. Sans bouger il tourna les yeux vers le coupable de ce fait. C'était un des gamins qui avait osé faire le geste. De par ses vêtements, Ishiro put comprendre que la peur résidait au village de Jamir. De par sa couleur vestimentaire, l'on pouvait aisément croire qu'il était un spectre ou l'un desc hevaliers noirs ayant tant fait de méfaits à Rodorio. Le Phoenix esquissa un léger sourire en regardant le gamin et fit juste un:

"BOUH !"

Qui fit immédiatement fuir le petit garçon qui lui avait jeté la pierre. Le saint continua son chemin bin malgré la peu que dégageit les habitants. Arrivé au pied de la tour, Ihiro leva les yeux vers le ciel, elle était gigantesque. Des gardes étaient postés devant l'entrée et stoppèrent l'ancien chevalier noir.

"Qui es tu ? Que viens tu faire ici ?"

Ishiro fumant son cigare d'un air calme et serein, se contenta de retirer le message de la poche intérieure de sa veste et le tendit au garde sans rien dire.

"Je ... Je vois, excusez moi mon seigneur .... !!!"

Le saint n'aimait pas qu'on l'appelle de la sorte mais bon, les saints avaient un titre privilégiés étant les réels protecteurs de ce lieu.

"Sui ... Suivez moi je vous prie, je vais vous mener au Général."

Au Général ? Kappa était donc devenu le chef des armées d'Athéna, un titre qui pouvait lui aller comme un gant, sa froideur et sa vision neutre des choses était un atout pour le sanctuaire, pourtant Ishiro sentait que quelque chose avait changé dans le cosmos si froid du saint ... Il écrasa les restes de son cigare et suivit le garde. Le hall d'entrée était immense en forme de polygone, des gardes s'affairaient dans tous les coins, renforçant encore quelques points stratégiques en cas d'attaque. Au moins ils ont de l'occupation pensa le saint. Ils montèrent donc une longue rangée d'escalier qui longeait les paroies de la tour de Jamir. Arrivé à la salle de commandement, le garde annonça l'arrivée du Phoenix. LE garde lui fit signe qu'il pouvait entrer et retourna à son poste. Ishiro, toujours l'air décontracté vit alors l'homme sans son armure d'or cette fois, il était vétu de noir, chose assez inhbituelle chez un saint d'Athéna. Ishiro pouvait sentir que l'omme qui contemplait l'horizon depuis la fenêtre de la salle avait subi une très mauvaise expérience dans sa vie. Le saint ne savait pas trop quoi, sans doute son passage dans le cosmos noir l'avait changé tout comme au Phoenix mais il y avait quelque chose d'autre dont le saint ressentait mais il ne savait rien. Kappa lui dit bonjour toujours en regardant dehors s'excusant de ne pas s'être occupé de lui plus tôt, Ishiro ne répondit toujours pas et s'assit sur l'une des sièges du poste de commandement de manière décontracté, bras derrière la tête et botte sur l'un de ses genoux. Il regardait Kappa comme le feu intense de sa grotte et ne dit que quelques mots:

"Je t'écoute ..."


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Ven 27 Mar - 14:30



Durant quelques secondes, Kappa observa attentivement le chevalier de Bronze, et un léger sourire discret ourla ses lèvres l’espace d’un instant : il n’avait pas changé, c’était quelque chose de bien chez Ishiro. Mais ces derniers temps, son allégeance avait été un peu trop aléatoire, et il était temps de régler le problème, ici et maintenant. En tant que nouveau général des forces armées, le Verseau tenait à savoir sur qui il pouvait réellement compter. Et il n’avait pas l’intention d’y aller par quatre chemins avec le Phénix :
- Bon, je vais être assez direct, Ishiro. Après tout, toi et moi, nous nous connaissons depuis longtemps et nous avons combattu côte à côte. Je veux savoir ce qui t’est arrivé ces derniers mois.
Adossé à la fenêtre jusqu’alors, Kappa se redressa et fit quelques pas vers son ami avant de s’immobiliser, puis ajouta :
- Je veux bien sûr parler de ton étrange alliance avec les spectres, du fait d’être devenu chevalier noir. Qu’est ce qui s’est passé ? Tu me connais depuis assez longtemps pour savoir que je suis un homme pragmatique. Aujourd’hui, Shion a remis entre mes mains le pouvoir militaire sans restrictions, et j’ai besoin de savoir en qui je peux avoir confiance. Alors je veux tout savoir dans les moindres détails. Je préfère avoir toutes les données en main avant de juger de quoi que ce soit.

Ishiro avait toujours eu problème de comportement. C’était un électron libre irrespectueux et parfois même dangereux. Mais il avait démontré une obéissance sans failles durant la bataille du Sanctuaire, et cela n’avait pas échappé au chevalier des Glaces. S’il pouvait compter sur lui dans les moments critiques, c’était un détail trop important pour passer à côté. Il n’était pas encore certain de l’allégeance de l’oiseau de feu, et en savait encore moins sur ses intentions à moyen ou long terme, mais le Verseau avait l’impression que le Phénix le respectait en tant que supérieur. Peut être se fourvoyait il, mais si c’était le cas, c’était le moment ou jamais pour s’en rendre compte. Fixant toujours Ishiro sans ciller, Kappa acheva d’un ton calme et froid :
- A la suite de quoi, je déciderai de ce que nous ferons pour ta trahison d’avant la guerre sainte.

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1754
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Ven 27 Mar - 16:55

Kappa se retourna et regarda le Phoenix, il eut un léger sourire en le revoyant, il s'attendait à être sermoné ou autre chose dans le style mais le chevlier d'or parla calmement mis de manière assez directe. Il voulut savoir ce qui s'était passé au saint durant ces derniers mois, il voulut tout savoir afin de savoir s'il pourrait compter sur le saint à l'avenir que ça soit dans un futur proche ou lointain. Le saint se redressa sur sa chaise, laissant tomber ses bras sur les deux dossiers, il ne voulait pas trop en parler, ses souvenirs de ce passé peu élogieux étaient tellement difficiles mais, le Phoenix cette fois n'avait pas lechoix que de raconter ce qui lui était arrivé, il laissa donc tomber sa tête de mule et surtout se remémora tout depuis le début. Ishiro mis ses mains sur ses genoux comme un enfant qui devait avouer ses bétises à ses parents, il regarda le sol, le front couvert de sueur et les yeux brillants comme des larmes se retenant de tomber. Dans un effort, il commença son récit non sans difficultés.

"Tout ... Tout a commencé en Asgard lors de l'invasion des spectres ..."

C'est là qu'il revoyait cette image horrible ou des enfants étaient en morceaux, de corps de villageois servant de décor à la place des chaumières qui étaient en morceaux. Le saint de feu commença d'ailleurs à trembler à la vue de ses images qui ne le quitteraient jamais. Il releva ses yeux en direction du Général qui l'écoutait avec attention.

"J'ai sombré ..."


Le saint ne put contenir une larme de s'échapper d'un de ses deux yeux.

"J'étais seul, nous avions bien avancé contre les spectres, je m'étais presque débarassé de l'un d'eux si le Bénou ne s'en était pas melé, les deux chevaliers d'argent qui me suivaient, je ne sais même pas ce qu'ils sont devenus. J'ai erré donc seul en continuant mon chemin à la poursuite des spectres qui avaient pu avancer traversant des villages en cendres, voyant des corps meurtris... Des enfants !"

Ishiro détourna son regard du saint d'or, regardant par la fenêtre et continua tant bien que mal son récit.

"Á ce moment là je devais survivre dans le froid intense d'Asgard et y résister. Mais pas seulement à ce froid mais surtout à ses visons d'horreur d'enfants morts qui m'otn complétement bouleversé. J'attendais tellement l'aide de mes amis mai personne ne venait, personne ..."


Le Phoenix ferma les yeux et posa son coude sur la talbe devant lui.

"Les spectres par la suite s'en étaient allés, je ne sais pas ce qu'il s'était passé mais la bataille fut finie, c'est peut être de là que leur alliance fut faite, je n'en sais rien. Je fus acceuilli très froidement par un guerrier divin qui ne me voyait que comme un laquet après tout ce que j'avais enduré. La prêtresse de l'époque nanmoins me réserva un meilleur acceuil me laissant me reposer dans son palais ..."


Rouvrant les yeux vers Kappa, le ton du Phoenix passa de la tristesse à de la fermeté. Il ne voulait rien cacher au chevalier d'or.

"De la tourmente je passai à la haine, une haine contre tout le monde, contre tous les chevaliers d'or, j'en étais aveuglé. Un fois arrivé en Grèe, Kyros m'acceuillit et son air décontracté me fit perdre la raison sachant ce que j'avais enduré. A partir dece moment là et même si au fond de moi je l'avais ressenti, je ne voulais pas croire qu'Athéna fut morte et que des berserkers étaient au sanctuaire empêchant tout mouvement des saints, c'était pourtant à cause de ses étranges personnages que l'aide que j'attendais tellement n'était jamais venue mais je ne voulais pas l'accepter, la haine m'avait totalement envahie et aveuglée ..."


Ishiro regarda de nouveau le sol, c'était tellement difficile de parler de tout cela.

"Je voulais tous vous écraser mais Kyros m'en empêcha. Nous avions fait un combat des plus destructeurs et ton élève l'avait emporté, me laissant pour mort, gelé par sa plus terrible attaque. A parti de ce moment là l'armure du Phoenix m'avait quittée pour de bon, j'errai ainsi sur la plage de rodorio jusqu'à ce que cette chevalier noir me sauve d'une mort certaine. Elle était une catin à Rodorio mais en fait espionnait pour le compte des black saints."


Ishiro croisa les bras et continua son récit après quelques secndes, le temps pour le chevalier du Verseau de bien assimiler tous les faits du saint de bronze.

"Une fois sur Death Queen Island, je m'entraînai sans relache pour revétir l'armure noire du Phoenix qui avait les même particularités que celle de bronze, une armure maudite mais immortelle. J'ai vaincu les black saints qui s'y trouvaient, dompté le Phoenix noir et ainsi revétu la black cloth de l'oiseau noir."


Ishiro voulut se lever de sa chaise mais n'en fit rien.

"Je fis alors un voyage de retour vers Rodorio où j'avais bien l'intention de monter les marches du sanctuaire afin de vous combattre l'un après l'autre. Ce fut une mission suicide que Dohko empêcha d'être réalisée par ses sages paroles. Ne pouvant donc pas monter seul les marches du sanctuaire, je fis alors un pacte avec Minos dans la Cathédrale des ténèbres ou l'acceuil fut chaud, surtout avec le démon. Je fus néanmoins accepté par les spectres et je commençai ma montée du sanctuaire afin de tous vous combattre, de vous tuer. Mais ..."


Il revit le visage de Ann, celle qui avait en partie réveillé ce qui sommeillait en lui depuis si longtemps, son coeur ...

"Après un durcombat contre la marinas, je continuais à traverser les temples les uns après les autres pour assouvir ma vengeance malgré que le doute m'envahissait. Ce doute ne fut pas assez puisant pour m'arrêter, ce fut la vue de Kyros qui changea tout. en le revoyant, en me souvenant de mes meilleurs moments avec vous, mon cosmos de feu prit la palce de celui des ombres, je me réveillai à nouveau, le Phoenix, le vrai, renaquit de ses cendres ! Et après acceptation de Corell, je pus me joindre à vous en trompant les spectres et en me battant contre Radamanthe. Le reste, tu connais, j'ai suivi tes ordres et me voila ici parmis vous.

Le saint des flammes souffla un coup, comme si il venait de faire une exercice physique sauf que c'était le mental qui avait morflé, raconter toute cette histoire le rendait mal à l'aise, il ne savait plus où regarder dans la pièce tellement la honte et la cupabilité le rongeait mais il avait tout déballé. Ishiro trouva enfin le courage de regarder Kappa à nouveau et lui dit:

"Voila tu sais tout ..."


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Dim 29 Mar - 3:49



Il l’écouta parler, sans mot dire. Pendant tout le long de son récit, il ne fit pas un geste, rien. Il écouta Ishiro se soulager du poids qui le rongeait depuis si longtemps. C’était dur pour lui, il le savait. Kappa était un homme mystérieux qui décidait parler de lui, et il ne connaissait que trop bien les difficultés que l’on pouvait éprouver à se dévoiler au grand jour, à raconter certaines choses que l’on aurait aimé garder à jamais pour soi, et seulement pour soi. Mais en tant que chef des armées, le Verseau n’avait pas le choix pour jauger Ishiro. Lui même semblait l’avoir compris puisqu’il dévoila son récit sans trop de réticences.

Plus le japonais avançait dans son histoire, et plus le chevalier d’Or comprenait ce qui avait pu se tramer dans l’esprit du Phénix. Lui même ne se souvenait que trop bien des rues jonchées de cadavres et des rivières de sang de Boston. Les horreurs de la guerre, il les avait vues de près, et jamais il ne les oublierait. A présent, c’était dans son entourage proche qu’il avait été touché. Cela l’avait pratiquement détruit, et il n’en était pas ressorti indemne. Mais personne ou presque n’était au courant, car en tant que général des armées du Sanctuaire, il était le pilier des troupes d’Athéna, et il ne pouvait se permettre de montrer le moindre signe de faiblesse. Alors il mentait, se cachait, dissimulait sa peine, et craquait lorsqu’il était seul ou en présence de son entourage proche.

Par respect pour Ishiro, Kappa ne fit aucun commentaire lorsqu’il aborda son combat face à Kyros. Il se souvenait que son élève lui en avait parlé. Et pour l’avoir lui même affronté, il ne connaissait que trop bien la puissance de son disciple. Il ne fut pas étonné de savoir qu’il avait vaincu l’oiseau de feu. Le Sibérien pouvait se montrer particulièrement déterminé quand il le voulait. Tout comme son maître, d’ailleurs...
Le japonais poursuivit son récit, et en arriva à la nuit la plus longue qu’ils aient jamais connue. Comment il avait retrouvé ses esprits, et comment enfin il avait suivi les ordres de son leader. Il clotura ainsi son histoire, et attendit. Attentif, Kappa le jaugea pendant plusieurs secondes en silence, puis il expira profondément avant de prendre la parole d’un ton grave :
- Je vois... Je comprends mieux ce qui s’est passé, à présent. Je te remercie pour ta franchise, je suis conscient que me confier tout cela n’a pas dû être facile, et si j’avais pu éviter, je ne te l’aurais pas demandé. Mais compte tenu des responsabilités qui m’incombent, je n’avais pas le choix.

Il fit une pause, et se tourna doucement vers la fenêtre, pour observer à nouveau la vue, puis il reprit :
- Je vais être franc avec toi : je ne t’apprendrai rien en te disant que j’ai voulu t’exécuter moi même lorsque j’ai appris ta trahison. Tu me connais depuis longtemps, et tu sais que je suis sans pitié avec les traîtres. Toutefois, je ne suis pas non plus un fanatique, contrairement à certains appartenant à notre ordre, et je comprends les raisons qui t’ont mené à perdre ta foi. Ton moment d’égarement est justifiable. Notre vie en tant que chevalier est dure, nous sommes confrontés aux pires maux que la terre abrite, et ce quotidiennement. Nous avons pour la plupart choisi cette voie, pour des raisons qui n’appartiennent qu’à nous, mais nous avons tout de même choisi cette vie. Nous savions que ce serait difficile. Mais le savoir, et le vivre, sont deux choses radicalement différentes ! Nous avons tous nos moments de doutes, de faiblesse et de remise en question. Je comprends parfaitement tes raisons, sois en certain.

La voix du général se tut, et Kappa se tourna pour fixer à nouveau Ishiro. Cette fois, son visage était des plus sérieux et son regard particulièrement intense.
- Mais comprends moi bien, Ishiro : je ne peux pas permettre ce genre de comportements dans nos rangs, pour des raisons que tu comprendras aisément sans que j’aie besoin de les aborder. En tant que général, je me dois de maintenir l’ordre et la cohésion parmi les chevaliers. Tu as répondu à mes attentes durant cette terrible nuit, et c’est pourquoi nous avons actuellement cette discussion. Mais il faut que tu comprennes deux points capitaux : cette chance que je te donne est la dernière ! Il te faut apprendre à dominer tes sentiments, car je ne pourrai accepter une autre trahison sans la sanctionner violemment ! Penses aux conséquences que cela peut avoir ! Et d’autre part, Corell n’a pas autorité pour décider qui peut ou ne peut pas être accepté à nouveau parmi nous. Seuls Shion et moi avons ce pouvoir. Il est cependant vrai que le Lion demeure ton supérieur hiérarchique, maintenant en tout cas !

Kappa fit une dernière pause, son visage se détendit et il sourit au Phénix :
- Maintenant que tu es officiellement de retour parmi nous, je veux dire. Ishiro du Phénix, je te rétablie pleinement dans tes fonctions de chevalier d’Athéna ! Tâches de moins effrayer les villageois et les enfants, tu veux ? De drôles d’histoires circulent à ton sujet. Je suis sûr que même toi, tu es capable de sourire... de temps en temps... conclut Kappa, toujours souriant.


Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1754
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Dim 29 Mar - 20:33

Kappa avait tout écouté avec attention toute l'historie du saint d'Asgard jusqu'à aujourd'hui et le chevalier du Verseau ne pouvait que comprendre ce qui était arrivé à Ishiro. En tant que saints il fallait évidemment s'attendre à voir des chsoes horribles de la part de leurs ennemis et parfois, le mental ne peut pas toujours suivre et c'est ce qui s'était passé pour le Phoenix qui avait basculé petit à petit dans l'ombre. Nul n'était parfait en ce monde, le plus brave et le plus valeureux des chevaliers pouvaient sombrer comme le saint l'avait fait il ya quelques mois. Le chevalier d'or continua son récit et prévint le chevalier de feu que c'était là la seule et unique chance qui lui était donnée. Que suivre ses ordres ainsi que ceux de Shion était une priorité absolue. Ishiro voulut lui dire au combien c'était difficile pour lui d'obéir, ça l'était déjà lordque Kappa lui ordonna de fuir le sanctuaire. Ishiro avait pourtant voulu rester et avait insisté mais il s'y était résigné. Néanmoins le saint avait un peu évolué et pouvait aujourd'hui écouter les paroles des chevaliers d'or sans trop s'énerver et évitant ainsi de foncer tête baissée comme il l'avait fait dans le passé avec les marinas. Ishiro avait pu retrouver ses fonctions en tan que saint d'Athéna. Cette phrase nep ut que lui réchauffer le coeur et il parla:

"Kappa, je ne te promets pas de rester toujours calme, je suis d genre tétu et tu le sais, je ne suis jamais à l'abri d'une nouvelle chute. Cette transformation en chevalier noir aura transformé jusqu'à mon être et des séquelles en sont toujours visibles, tu le sais aussi bien que moi chevalier ..."

Acheva t il en regardant les habits noirs du chevalier d'or du Verseau. Habits noirs que portait aussi le Phoenix.

"Néanmoins, avec l'expérience j'ai compris que jouer les têtes brûlées n'étaient pas toujours la meilleure des solutions. Alors si quelque chose me chiffonne, je ne pourrai toujours me taire mais ne t'inquiete pas, je dirai toujours lechoses plâtement et sans violence."

Le saint émit un léger sourire ampli de sincérité.

"Dans le fond on ne peut jamais changer un homme mais celui ci peut évoluer. Si je sens que je vais sombrer, je compte bien sur ton aide et celles de Shion et Kyros pour m'aider à remonter la pente, c'est à ça que servent les compagnons d'armes non ? Bref, je ne te promets pas d'être toujours au top de ma forme niveau mental mais te promets de t'en parler si le problème devrait survenir ..."

Ishiro se releva de sa chaise et croisa les bras. En effet le saint auyant de nouveau ses fonctions de protecteur de la terre et d'Athéna avait toujoursu n problème évident et crucial pour sa survie, sa cloth.

"Quelle est la suite du programme, tu sais que je n'ai plus mon armure depuis mon combat contre Kyros. Je ne veux pas jouer les pressés mais nous ne sommes jamais à l'abri d'une attaque ennemie et là où je vis je suis aux avant poste contre n'importe quelle attaque. D'ailleurs il est mieux pour moi d'être loin des villageois, je n'aime pas toute cette animation et ils auront moins peur ainsi ..."

Dit il en souriant. Le sourire s'en alla aussitôt pour reprendre un visage des plus sérieux.

"Tu sais comme je me sens coupable de ce qu'il s'est passé. Si j'avais été là depuis le début, la donne aurait changé, si j'avais vaincu ce juge, nopus serions peut être toujours au sanctuaire aujourd'hui ... Alors pour me racheter et alléger cette culpabilité, je dois le faire au combat. Je ne sais pas trop quoi faire donc j'attends tes conseils chevalier ..."

Ishiro s'avança près du saint d'or et se mit ses mains sur l'appui de fenêtre, regardant le village de Jamir s'étendre devant lui. Ce qu'il voyait ne le rassurait pas, trop d'enfants, trop de personnes innocentes, incapables de se défendre.

"Nous ne sommes jamais à l'abri d'un nuage noir ..."


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Ven 10 Avr - 15:59



Kappa l’avait bien observé, et sa conclusion se renforça lorsqu’Ishiro lui répondit : le Phénix avait changé. Il était loin le temps du petit morveux se prétendant supérieur à tous et refusant tout ordre. Il avait désormais conscience que certains de ses actes passés avaient causé du tort non seulement à lui mais aussi à l’ordre tout entier. Il connaissait et surtout reconnaissait à présent certains de ses défauts et était décidé à faire des efforts pour les dépasser, pour le bien de tous. Il était réticent, mais le Verseau sut lire entre les lignes que ses ordres à lui, le japonais les suivrait. C’était tout ce que le nouveau général voulait entendre. Il lui sourit, et répondit aussitôt :
- Je n’en attends pas davantage. Ce que tu viens de dire est très exactement ce que je voulais entendre. Nous avons tous nos défauts, moi le premier. C’est pourquoi, nous avons parfois besoin qu’une aide extérieure nous remette sur la bonne voie, nous recadre. Si tu sens que c’est sur le point de t’arriver un jour, n’hésites pas à venir me voir, je serai là pour t’aider. N’aies aucun doute à ce sujet !

Ishiro poursuivit en exprimant certaines inquiétudes, et Kappa l’écouta attentivement. Il tenta aussitôt de l’aiguiller comme il le pouvait :
- Ce n’est pas moi qui ordonne aux armures de suivre leurs porteurs, tu devrais le savoir, Ishiro. Tu es parvenu à prouver ta valeur auprès de moi, et je t’ai réintégré en conséquence, mais les armures ont leur volonté propre. L’armure du Phénix n’est en rien différente des autres à ce niveau là ! Tu dois te faire accepter d’elle à nouveau, et quand elle reconnaîtra à nouveau ta valeur, il n’y aura besoin de personne pour qu’elle vienne revêtir son porteur.
Le Verseau sourit, et posa une main amicale sur son compagnon d’arme :
- Mais ne t’en fais pas ! Je ne suis pas inquiet ! Tu as prouvé ta valeur et tes regrets durant cette guerre sainte. Je suis sûr que ton armure l’a vu et compris. Essaies d’aller la voir, peut être de lui parler. Tu sais, le lien entre un chevalier et son armure peut être extrêmement profond. Il n’est pas rare que je parle à mon armure, ajouta t’il en souriant suite à cette confidence inattendue, venant d’un homme comme le chevalier des Glaces. Je suis sûr qu’elle te répondra, d’une façon ou d’une autre...

Et puis, soudain, la main du Verseau qui était posée sur l’épaule du Phénix se resserra autour de l’épaule avant de la lâcher, et Kappa se détourna pour faire volte face. Il ne voulait pas qu’Ishiro voie son visage pendant qu’il dirait ce qu’il s’apprêtait à ajouter :
- Quant à ce qui s’est produit, ce n’est pas à toi d’endosser la moindre responsabilité. Tu as commis des erreurs, c’est vrai, mais tu n’es pas le seul, et tu as fait ce que je t’ai demandé. Si quelqu’un doit porter la responsabilité de notre défaite, c’est moi... C’est mon travail en tant que commandant...

Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1754
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   Ven 10 Avr - 18:48

Ishiro regagna confiance après ce que le chevalier d'or lui avait dit, il pourrait compter sur son aide si le Phoenix risquerait de perdre encore les pédales. Bien sûr, le bronze ferait tout pour ne pas en arriver là, conscient de ses précédents échecs, ça serait pûre folie pour le saint de redevenir l'homme empli de haine qu'il avait été dans le passé. Continuant son récit le saint pouvait donc aller reprendre son armure si elle l'accepterait de nouveau, elle devait sans doute se retrouver ici avec les autres qui avaient quitté le sanctuaire suite à l'invasion des spectres. Il était bon pour eux de ne pas les avoir laissées là bas, on ne pouvait savoir ce qu'en feraient leurs adversaires de toujours.Kappa mit une main amicale sur l'épaule du japonais et l'écouta, Ishiro ne put s'empêcher d'émettre un sourire en entendant le Verseau lui avouer qu'il parlait à son armure. Ishiro connaissait ce lien, l'armure du Phoenix lui avait permis de pouvoir survivre dans le terrible froid d'Asgard après tout. Malgré celà, le saint sentit une petite friction de la main de son ami et se détourna de lui pour lui avouer qu'il était seul responsable de la défaite des saints. Ishiro ferma les yeux, souriant, fit demi tour.

"Je vais te laisser, mon armure m'attend. Je te remercie pour tout Kappa ..."

Il ouvrit la porte mais avant de sortir de la pièce et s'en se retourner, Ishiro lui dit ses dernieres choses.

"Kappa, tu n'es en rien fautif. Le seul fautif étant ce maudit chevalier noir du Bélier. Il a bien failli m'avoir lors de l'invasion des chevaliers noirs, ils possédaient comme un étrange sortilège mais qui n'a pas fonctionné sur moi. A la rigueur, j'aurais préferé que ma chute en black saint se soit fait ainsi ça nous aurait évité des problèmes. Ne porte pas tout le poids de notre défaite, Pséma en est en grand partie le responsable."

Il retourna son visage vers le chevalier du Verseau et continua en souriant.

"Après tout le principal, c'est qu'Athéna soit vivante non ? Ainsi que bon nombre d'entre nous, les villageois et les prêtres. Nous n'avons perdu qu'un amas de pierres et de marbre. La plus grande victoire que nous ayons eu sur les spectres, est d'être en vie encore aujourd'hui avec notre déesse et c'est le principal. Le sanctuaire, on pourra toujours le reconstruire plus tard. Il faut savoir retirer le positif du négatif chevalier. Tout finira par s'arranger !"

Aussi incroyable que celà pouvait paraître, c'était Ishiro qui tenta de rassurer et d'aider le chevalier des glaces pour changer. Il fit un grand sourire en coin et referma la porte derrière lui. Pressé de ravoir son armure, il descendit les marches vers un autre étage, là où s trouvaient toutes les armures des saints.

"Phoenix ! J'arrive !"


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Juin 1755] Rencontre de feu avec la glace ... (pv Kappa/Ishiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-