RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   Ven 3 Avr - 11:05

C'était un de ces jours d'été plein de soleil, aucun nuage dans un ciel d'un bleu pur, un vent frais agréable atténuant la chaleur ambiante. Les spectres avaient conquis le Sanctuaire depuis environ un mois et déblayé en priorité les symboles inhérents à la déesse Athéna.

Les mouvements amples et fluides lui donnaient une grâce tout aérienne. La portance le faisait glisser comme son ombre projetée sur les toits des temples. Son corps fin s'inclina vers l'avant, opérant une descente planée douce, en large spirale. Il passa près du socle de l'ancienne statue d'Athéna, où les soldats-squelettes s'évertuaient à tailler une œuvre semblable à la gloire d'Hadès, les vit lever les yeux vers sa silhouette en suspension.

Un instant on se demanda s'il s'agissait du Sagittaire, s'agitant pour attirer l'attention et couvrir une contre-attaque. Toutefois le dieu n'avait pas très envie de finir percé par une salve de flèches. Il fit en sorte de perdre encore de l'altitude, au point de descendre sous les toits des temples, pour qu'on l'y voie mieux. Il vola dans les demeures des Poissons, du Verseau, du Capricorne, dépassa rapidement celle du Sagittaire, prit de la vitesse dans celles du Scorpion et de la Balance, puis freina dans celle de la Vierge afin de profiter de sa reposante atmosphère, avant d'atterrir dans celle du Lion. Ses grandes ailes noires tachaient l'espace d'un éclat sombre du plus bel effet.

L'état de délabrement de l'endroit ne correspondait pas exactement à ce qu'il avait vu au travers de sa chimère. Un ou plusieurs combats devaient avoir eu lieu ici après qu'Arbhaal en soit parti. Il ne restait plus rien du toit ou des colonnades. Les sol portait des traces d'impacts divers et les murs s'étaient écroulés de tous les côtés. Seules restaient, fières et droites, deux majestueuses statues de lions à l'entrée qui semblaient défier le monde. Oneiros s'en approcha, passa la main sur la patte de l'une d'entre elles.


"Cela me plaît... Faire renaître le foyer des lions d'or le premier jour de leur apogée dans le cycle solaire..."

Avec un sourire, il retourna au centre du temple. Là où on n'observait que ruines et destruction, le dieu vit un formidable terrain de création. La lumière était parfaite au-dessus de l'édifice, il était situé en plein cœur du Sanctuaire et suffisamment en miettes pour qu'on remarque bien sa remise en état une fois qu'il en aurait terminé.

"Chevalier du Lion, je vais rêver ta création. Regarde bien."

Le monarque onirique ferma les yeux. Ses ailes se mirent à fondre en deux tas de sable près de lui. De son corps entier suinta des grains d'un sable magique, celui que l'on attribuait traditionnellement au Marchand endormant les enfants le soir venu. Sous l'impulsion de son cosmos, les grains se dispersèrent aux quatre coins du temple, jusque sur les statues. Répondant à son appel silencieux, le surplis des Rêves apparut depuis une dimension onirique et se détacha pour venir vêtir son porteur.

Tout était en place pour la première métamorphose d'un temple Saint en temple spectral. Alors, le dieu se mit à rêver.

Son esprit imprima au sable les visions de chaque pan de mur relevé, chaque sculpture, chaque changement, et son cosmos entra en action. Les colonnes se redressèrent tout d'abord, ornées de feuilles de lauriers et du genévrier des Enfers. Les murs reconstituèrent des pièces vastes et abondamment éclairées. Une alcôve fit son apparition dans laquelle un autel apparut, encadré par les représentations d'Hypnos, Thanatos et Oneiros. Derrière elles, une fresque au mur rappelant l'infinité des Songes, les mille Oneroi engendrés par Nyx et Hypnos, avec Ikelos, Phantasos et Morphée au premier plan.
Certaines des grandes ouvertures furent comblées par la création de vitraux du même style que ceux de la cathédrale des Enfers. Sur l'un on voyait la Chimère répandre ses flammes et asseoir le respect en dans les mondes souterrains. Sur un autre, son accouplement avec le chien bicéphale Orthos qui donna naissance au Sphinx et au Lion de Némée. Sur un troisième, l'association progressive de la chimère aux rêves et aux fantasmes.
Parce qu'il n'était pas qu'un être de ténèbres et de mort, le dieu fit pousser des plantes grimpantes pour recouvrir les colonnes, créa de-ci de-là des bassins d'eau claire où l'on pouvait boire et où les oiseaux seraient libres de se baigner. Il ajouta des miroirs pour jouer avec la lumière à toute heure du jour et de la nuit, remplissant le temple de mille reflets étoilés et solaires.

Enfin, le clou de son rêve se trouvait à l'entrée du temple. Les deux magnifiques statues de lions bougèrent et mutèrent. Leur queue se fit serpent, de leur corps émergea une tête de chèvre sans qu'ils perdent pour autant leur aspect de félin, maître des animaux.


"Bienvenue à la vie... Temple des chimères."
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   Sam 6 Juin - 0:07

- Voilà une image que je ne m'attendais pas à voir!

Himmel pénétrait d'un pas lent dans le Temple du Lion, sortant de l'ombre où il était resté pendant quelques instants, observant le Dieu des Rêves remodeler à sa guise le Temple appartenant jadis à Corell. Le Griffon ne s'attendait pas à voir la divinité prendre possession de ce Temple et s'y installer. Après tout, c'était une attitude humaine!

- Ainsi vous avez également choisi de vous installer dans l'un des Temples du Sanctuaire. J'aurais pensé que vous auriez préféré rester à l'écart de nous, humains!

Une petit sourire amusé traversait son visage. Le Griffon ne cherchait pas pour autant à provoquer la colère de l'Oneirii, mais il trouvait cette situation plutôt amusante. Il commença à marcher en rond, observant toutes les retouches que le Dieu avait apporté à un Temple qui avait subi de terribles dégâts pendant la guerre. Les pouvoirs divins facilitaient grandement les choses. L'image qui était resté dans l'esprit du Juge à la fin de la Guerre Sainte n'avait plus rien à voir avec ce qui se montrait à ses yeux à présent.

- Je doute que le Chevalier du Lion apprécie ces quelques retouches... mais qu'importe! Il n'est de toute façon plus ici pour les voir!

Il se tourna subitement vers le Dieu des Rêves et le fixa du regard. Il avait repris son sérieux, ce petit moment de détente était à présent terminé.

- J'ai été surpris de vous voir disparaître aussi vite! Dois-je en conclure que vous avez trouvé un redoutable adversaire? J'aimerais, si vous le voulez bien, écouter votre rapport, ainsi que toutes les informations que vous avez pu collecter. Je sais que même sans être présent physiquement, vous n'avez jamais quitté les lieux!

Oneiros avait pris soin de ne jamais perdre complètement le contact avec les Juges d'Hadès, même s'ils ne pouvaient communiquer entre eux, ses chimères d'ombres lui avait sans doute permis de se maintenir informé de tous les événements survenus au Sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   Sam 6 Juin - 11:09

Tout à son ouvrage, le dieu laissait Minos détailler les changements. Une légère pointe de déception put se lire sur son visage lorsqu'il mentionna l'ancien maître des lieux et son opinion vis-à-vis de la décoration actuelle. La Chimère était la mère du Lion de Némée. C'était un hommage de le faire encore apparaître sur un vitrail alors même qu'il avait été chassé du Sanctuaire. Les mortels ne savaient décidément pas apprécier à leur juste valeurs les petits clins d’œils qu'on leur faisait.

"Une attitude humaine, dites-vous ? Je ne pense pas que ce soit cela. Pour pratiquer des offrandes dans les meilleures conditions, il faut un temple, des prêtres, un culte auquel on croit, toute une somme de condition qui feront que les humains mériteront les cadeaux que je leur fais. Ainsi seigneur Minos, si un jour l'envie vous prend de m'offrir un présent, vous saurez que vous pourrez venir ici et le déposer sur mon autel."

Le Griffon ne perdit pas plus de temps à tourner autour du pot et se tourna vers le dieu avec une expression explicite. En retour l'Oneiroi témoigna son respect d'un hochement de tête et une lueur de malice passa dans ses yeux à l'évocation de son système d'informations.

"Je vois que vous avez remarqué et compris. Bien, je vais tâcher de ne pas trop m'attarder sur les détails. Pour ce qui est de ma... "prestation", cela n'a fait que confirmer mon pressentiment d'avoir une incarnation encore trop récente pour livrer bataille. J'ose croire que vous serez plus ouvert que vos soldats et ne vous attarderez pas que sur mes faits d'armes me juger, Juge. Plus important, je pense que la totalité de nos prétendus alliés ont cherché à nous duper, comme je l'avais annoncé lors de cette réunion dans la cathédrale. Je n'ai brièvement vu qu'un seul Asgardien et il était rangé du côté des Saints. Les marinas se sont retournés contre nous et l'une d'entre eux va, je le crains, nous poser beaucoup de problèmes, mais je vais y revenir plus tard."

L'expression de la divinité se durcit, signe qu'il allait un sujet qui l'inquiétait autrement plus que la simple relation amoureuse entre la Wyvern et la Grande Prêtresse de Poséidon.

"Lors de cette bataille, quatre Saints se sont brusquement retournés contre la déesse Athéna, sans signe avant-coureur. Plusieurs fois dans les conversations j'ai entendu le nom d'un certain Pséma, un ancien Saint du Bélier semble-t-il, qui serait devenu le maître d'une troupe de chevaliers noirs et aurait réussi à posséder ces hommes sans se montrer, sans être présent même au Sanctuaire. Il est possible, mais je n'ai pas de preuve à ce sujet, qu'il soit le responsable des enlèvements des possibles hôtes d'Hadès dont je vous ai parlé il y a quelques semaines, et donc qu'il nous ait manipulés en déclenchant es évènements. Si nous avons trop de territoires à défendre et pas assez de soldats pour les tenir, ce Pséma serait bien capable de nous affronter sur tous les terrains en même temps et ainsi de nous détruire. Il est dangereux et doit être supprimé au plus vite. Connaitriez-vous cet homme ? Si c'est le cas je souhaite apprendre tout ce que vous savez à son propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   Sam 27 Juin - 20:22

Le juger? Non! Ce n'était pas son intention. Il était plutôt curieux de savoir si Oneiros avait revu son jugement concernant son statut de leader des Spectres. Le Dieu des Rêves et le Juge du Griffon se méfiaient l'un de l'autre, ne laissant pas s'approcher facilement, maintenant leurs défenses élevées. Quoiqu'il en soit, l'entreprise des Spectres avaient été mené à bien. Les choses pourraient peut-être s'améliorer à partir de maintenant!

- Je ne me permettrai pas de vous juger, Seigneur Oneiros. Seul le résultat compte, ainsi que les conséquences de nos actes. Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Si vous pensez que votre réincarnation n'est pas encore parfaite, alors il vous faudra trouver un moyen d'améliorer cela. Nous aurons besoin de vous en pleine possession de moyens pour les combats qui s'annoncent!

Puis, Oneiros fit référence aux supposés alliés. Vraisemblablement, le meilleur allié que les Spectres avaient eu durant les hostilités avaient été ce Pséma, dont tout le monde ignorait tout. Avec les rapports que Himmel avait déjà reçu, il était clair pour lui que ce mystérieux personnage était derrière les raisons qui avaient provoqués cette guerre. Mais dans quel but avait-il voulu cela? Prévoyait-il d'attaquer tous les camps une fois que ces derniers seraient trop blessés pour se défendre?

- J'ai déjà entendu ce nom dans d'autres rapports. Il est lié, d'une manière ou d'une autre, à cette Guerre Sainte. Même si sans lui nous n'aurions probablement pas réussi à vaincre nos adversaires, qui étaient bien plus nombreux que nous ne l'aurions pensé, il faut nous en méfier. Je doute qu'il nous ait aidé sans arrières pensées. Je n'ai malheureusement que très peu d'informations sur lui, mais peut-être pouvons nous l'utiliser à notre avantage...

Il s'arrêta un moment, puis tissa un dernier commentaire sur cette Marina dont Oneiros faisait allusion.

- Oui, je sais de qui vous parlez. Elle risque de nous poser quelques problèmes, mais cela sera pire si nous tentons de "le" convaincre qu'il doit s'en débarrasser. Montrons vigilant et agissons en conséquences! Mais pour l'instant, nous avons une situation plus urgente. J'ai une mission pour vous, si vous l'acceptez bien évidemment! Mais je pense avoir fait mes preuves en tant que Régent des Enfers ou bien suis-je encore digne de cette méfiance que vous portiez à mon égard avant notre invasion?

Il arrivait au moment de vérité, savoir si leur relation pouvait évoluer ou bien si le Spectre et la Divinité laisserait leur relation forcée, continuer à vivre sous l'impact de la méfiance et du scepticisme qui se vérifiait depuis que Minos avait été élu Régent des Enfers après la disparition du Seigneur Hadès!
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   Dim 28 Juin - 15:57

"Ne prenez pas à la légère le pouvoir d'une femme sur un homme ! Une seule d'entre elles peut faire déclencher des guerres et commettre des folies. Souvenez-vous d'Hélène de Troie et Pâris, de Médée et Jason, de César et Cléopâtre, souvenez-vous d'Aliénor d'Aquitaine ou Blanche de Castille, de Jeanne d'Arc qui emprisonne encore le cœur de Gilles. Ce n'en sont que quelques-unes parmi toutes celles que l'Histoire a retenues, mais elles y ont gravé leur nom au fer rouge, par leur comportement comme par celui des amants qui les ont ravies. Et dans notre cas, la dénommée Mary Red fait partie d'un ordre de chevalerie. Poséidon veille sur elle et ne nous facilitera pas la tâche. Vous ne pouvez forcer Arbhaal à la renier, mais mettez-le tout de même en garde. Un jour il lui faudra choisir entre ses sentiments et son devoir, et ce jour-là il souffrira comme jamais."

L'expression était on ne peut plus sérieuse, tout comme le ton de sa voix. Il n'aimait pas faire cela, étouffer l'espoir que les jeunes entichés se portaient l'un à l'autre, mais leur situation basculerait forcément un jour ou l'autre face à un choix difficile. Les divinités laissaient rarement leurs favoris leur échapper, et Hadès ne dérogeait pas à la règle malgré une certaine mesure comparé à ses deux frères. Si une guerre ne se déclenchait pas à cause de ces deux-là, les Enfers pourraient se vanter d'avoir beaucoup de chance.

"Je ne pense pas que Pséma se laisse manipuler. C'est plutôt lui qui nous utilise. Et ce que vous appelez une aide, Juge, n'est probablement qu'une couverture. Il avait quelque chose à gagner à répandre le chaos chez les Saints. Je ne sais pas de quoi il s'agit, mais s'il nous avait été favorable, une prise de contact avec nous se serait révélée plus profitable. Cet homme a obtenu quelque chose pendant la dernière guerre sainte, et il s'en servira à un moment ou l'autre, à mon avis."

Minos arriva enfin au sujet qui l'amenait ici, et peut-être, qui lui tenait le plus à cœur. Ainsi se souciait-il de l'opinion du monarque onirique à son sujet ? Oneiros en fut quelque peu touché, même si son visage resta impassible. Il alla s'adosser à la fontaine de son nouveau temple, le regard désormais rivé à celui du Juge.

"Il y a extrêmement peu de mortels à qui je pourrais actuellement accorder ma pleine confiance. Pour être tout à fait honnête, vous n'en faites pas partie. Cependant... vous avez démontré vos qualités de stratège et de combattant. Vous êtes parvenu à prendre le Sanctuaire sans en retirer de gloire pour vous-même. Vos hommes vous suivent, ainsi que les mercenaires comme Inferno. Je ne sais si ce jeune homme a par ailleurs accompli l'objectif que vous lui aviez confié, mais j'imagine que s'il n'est pas décrété traître comme l'intriguant Kyro, il a fait du bon travail. Vous respectez les dieux comme les Hommes, les ennemis comme les alliés..."

Il marqua une pause, croisa les bras.

"Pour toutes ces raisons, Himmel du Griffon, vous avez gagné mon respect et mon estime. Si conflit il devait y avoir au sein de nos forces, je me vois obligé de reconnaître que vous avez certaines chances de me voir à vos côtés plutôt que d'autres. Je vous écoute, quelle est cette mission que vous souhaitez me confier ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 

[22 Juillet 1755] Temple du Lion - S'emparer de la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-