RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Lun 11 Mai - 17:52

J’étais resté un temps indéfini à observer le fronton de ce temple ô combien maudit, et désormais le mien. La dernière maison du Sanctuaire, celle des poissons. Le logis de mon ennemi juré, Celsius. Comme tout le domaine d’Athéna, cette demeure appartenait désormais à nos armées. Outre qu’elle fut la plus proche des hauteurs, un digne emplacement pour héberger un juge de mon acabit, je prenais un malin plaisir à m’emparer de cette structure au sein de laquelle mon adversaire le plus honni aurait dû se trouver tel un gardien inflexible. De Celsius et de son arrogance rien ne demeurait. Les suppliques de Mary n’y avaient rien changé. Cet homme et moi ne pouvions que nous nuire l’un à l’autre. Après sa bien-aimée, voilà que je tenais à lui dérober sa demeure, le symbole de son statut de chevalier d’or. Je pénétrais donc dans la maison silencieuse d’un pas léger, observant le décor encore intact. Nos armées avaient été stoppées au temple du lion, et lors de mon dernier passage je n’avais pas vraiment eu l’occasion de m’y attarder. Fait notable et symbole de cette maison, une magnifique fontaine se tenait au beau milieu de l’harmonieuse disposition des hautes colonnes. J’observais d’un regard impassible les poissons de pierre répandre l’eau en une danse maitrisée. Un vrai plaisir des yeux. Mais me connaissant, je ne saurais apprécier à sa juste valeur cette somptueuse sculpture qui avait dû ravir les sens des chevaliers d’or amateurs de roses depuis la nuit des temps. A mon signal, une horde de spectres dotés de cartes et d’outils pénétrèrent dans la place en me saluant avec respect. L’un d’entre eux, dont le surplis semblait lui donnait une supériorité par rapport à ses congénères m’apostropha non sans déférence.

Seigneur Rhadamanthe… Conformément à vos directives, nous allons de ce pas rendre cette œuvre susceptible de convenir à votre statut. Je vous propose de changer ces odieux poissons en dragons furieux, et de façonner un escalier qui mènerait à votre trône situé en haut de la sculpture.

J’approuvais cette proposition d’un hochement de tête distrait. Je faisais toute confiance aux spectres sous ma direction pour faire de ce temple une demeure digne de moi et vierge de tout mention liée à son ancien propriétaire. Je pourrais ainsi garder les lieux, tout en me présentant sous un jour favorable pour recevoir ceux qui désireraient s’entretenir avec moi. Nul doute que je n’en avais pas fini avec le Garuda ou le Griffon, ce qui en soit ne me peinait guère. J’éprouvais un franc respect pour l’un comme pour l’autre. Pour une fois, les 3 juges avançaient de concert et parés d’une relative confiance. Un fait bien rare. Je passais donc de nombreuses heures à observer l’avancée des travaux jusqu’à ce qu’en un temps record, l’œuvre soit achevée. Je félicitais les sous-fifres compétents, qui ne cachèrent pas leur soulagement. Je m’installais aussitôt sur l’imposante structure, entouré de mes dragons de pierre sombre et prit le temps de méditer en attendant une éventuelle visite.
Revenir en haut Aller en bas
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 550

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Mar 12 Mai - 18:14

Cela faisait maintenant un moi que je m’étais installé dans mes quartiers, l’ancienne demeure du Saint portant l’armure d’or du Cancer. Je n’avais pas participé au conflit et cela m’avait pesé dans les premières semaines de mon arrivée. Mais je m’étais faite à l’idée et avais décidé de faire mienne cette demeure. Nombre de serviteurs étaient apparus pour satisfaire mes envies de décoration. Au vu de son état, il s’était plus agi de travaux de rénovation que de décoration. La destruction de certains murs, me permit d’agrandir certaines salles, dont l’atrium. Je n’effaçai pas toutes traces d’Athéna, même si elle était une adversaire de mon Seigneur, elle restait une déesse et je n’étais pas certaine que lui manquer de respect aurait été accepté. Bien sûr, on ne trouvait pas de statues d’elle et tout lieu dédié à son culte fut détruit et réaménageait afin de ne laisser place qu’au Sombre Seigneur. Par contre, toutes traces du Saint qui avait vécu en ce lieu furent enlevées, tout comme les symboles de sa constellation. A l’entrée de ma demeure, les symboles du Cancer fut remplacé par le masque de la créature qui apparaissait sur l’épaule de ma Surplis. De plus, je n’avais cessé d’imprégner la pierre de mon sombre cosmos, de ma présence.

Je n’étais pas la seule à avoir pris possession de l’un des 12 temples qui menaient à celui de la Déesse Athéna et à sa statue. Je pouvais percevoir le cosmos de mes pairs et plus précisément celui d’un juge. Ce dernier avait pris ses quartiers dans l’ancienne maison du Poisson. Je pouvais sentir dans son cosmos, qu’il attendait, patiemment. Il était de mon devoir de me présenter à lui, de le saluer, pour son statut, son rang, supérieur au mien. Moi l’étoile céleste, je devais obéissance à ces derniers. Si le Garuda s’était présenté en ma demeure, il était clair que la Wyvern ne ferait pas ce geste. Laissant Méthea s’occupait de finir de ranger mes affaires, je me glissai dans les ombres. Il y avait aussi une autre raison pour laquelle, je laissais ma servante dans ma demeure. Sa présence n’était pas nécessaire, de plus qui sait comment réagirait la Wyvern en sa présence, qu’il pouvait trouvait déplacer. Grace aux ombres, je me glissai dans le monde de mon seigneur, avant de réapparaitre sur le palier de la dernière maison. Je portais ma Surplis, mon casque sous le bras, lorsque je posai mon pied à l’intérieur même du temple. Quiconque ne connaissant pas le passé de cette demeure, n’aurait pu deviner qu’elle avait appartenu au Saint portant l’armure d’or du Poisson. Rapidement, je me retrouvais devant une imposante structure composée de créatures draconiques, symboles du maître du lieu. Ce dernier se tenait au sommet de la structure, assis sur un trône à la démesure de son étoile. L’écho de mes pas, m’accompagnèrent jusqu’à ce que je m’arrête, à quelques mètres de la première marche. Je posai un genou au sol, comme je l’avais fait devant le Garuda … « Acceptez mes salutations, je suis Charis étoile céleste de la Solitude du Béhémoth, au service de notre seigneur et maître, je suis à votre disposition » … Je gardais la tête baissée attendant d’avoir l’autorisation de me relever. Moi, qui avais l’habitude de surplomber ou de pouvoir regarder dans les yeux tout hommes, je me sentais petite, écrasé par l’homme et la structure sur laquelle il était installé.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 140
Armure : surplis du basilic

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Mer 13 Mai - 19:13

précédent: temple du bélier

Une chose était sure: les saints étaient endurants. C'était nécessaire pour pouvoir grimper autant de marche, les saints devant être obligé de faire sans cesse des aller retours. Heureusement qu'il était habitué aux efforts physiques. Une personne normale se serait probablement effondrée entre le troisième et le quatrième temple. Franchement: quelle utilité y'avait il à mettre autant de marches. Il en avait cependant profité pour observer l'architecture des différents temples, histoire d'avoir de l'inspiration pour sa propre demeure. Finalement, après beaucoup de temps, il parvint jusqu'au douzième temple. L'endroit était en plein chantier. Une partie, l'ancienne à l'évidence, semblait être un banal et ridicule temple grec semblable à certains qu'il avait croisé sur le chemin, en passe d'être démolie, tandis que la partie en construction était un majestueux temple sombre rempli d'images de dragons. Le temple gagnait largement au change. Il s'avança et s'apprêtait à traverser le temple lorsqu'il aperçut une salle où se trouvaient deux personnes. La première était une femme, mais s'agissait t'il bien d'une femme? Il ne pouvait en être sur. Il n'avait jamais vu de femmes aussi musclé et de plus, le surplis l'empêchait d'être sur. Le second était un homme, assis sur un trône, et dont le surplis évoquait un dragon ailé. Incontestablement il s'agissait du seigneur des lieux. Il aurait été facile à Alexandre de partir d'ici pour se diriger vers le palais du pope, qui était sa destination, mais pour une raison qu'il ignorait, il désirait parler au seigneur des lieux. C'était étrange, il ressentait un sentiment puissant de loyauté envers cet homme, mais il ne l'avait jamais rencontré. Il choisit de s'avancer, et se mit à genou devant l'homme.

Seigneur. Je suis Alexandre, spectre du basilic de l'étoile céleste de la victoire. Je suis devenu un des 108 spectres il y'a deux mois seulement, et je sollicite l'honneur d'être intégré aux forces d'Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Grenat


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 375

Feuille de Personnage :
HP:
140/170  (140/170)
CS:
128/190  (128/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Jeu 14 Mai - 14:48

Un chemin de roses fanées o°~

Ce père nourricier, ennemi des chloroses,
Eveille dans les champs les vers comme les roses ;
Il fait s’évaporer les soucis vers le ciel,
Et remplit les cerveaux et les ruches de miel.
Beaudelaire.



Caeron marchait à côté d'elle avec un silence de plomb, la visite chez le Vampire ne l'avait pas rendu très disert. Bien au contraire, il affichait une colère à peine contenue devant le comportement de ce Spectre à l'égard des femmes et dans tout cela, une partie d'elle ne pouvait que comprendre son dépit. Pendant toute la traversée des anciennes Maisons du Zodiaque, elle l'avait rassuré sur bien des points mais l'importance de ce qui se jouait devait dépassé ce genre de rencontre. Le but même de leur alliance était tout ce qui devait les rassembler et qu'importe les comédies d'usage. Alors qu'ils avaient quitté l'ancien temple de la Balance - qu'elle n'avait en rien changé et laissé trois de ses Jewels, elle vit en hauteur deux statues de dragons qui avaient pris la place de Cupidon et d'Aphrodite sur le fronton du dernier temple.

- Manifestement, le symbole même de l'amour semble avoir laisser place au mode dragon...

La phrase était dite avec un tel naturel. Heureusement que seul Caeron l'entendait sur le coup, mais, une part d'elle même était déçue des transformations que subissaient les temples les uns après les autres. Personne ne pouvait comprendre le sens de ses pensées sur le coup, l'Écliptique solaire représenté par les douze symboles solaires de ces maisons n'était plus. Dans le ciel, un épervier majestueux le fendait d'un trait pour signifier son mécontentement mais l'heure n'était pas venue. Faisant signe à son ami de continuer son chemin, ils entrèrent dans le temple et le constat de présence déjà sur les lieux fit grimacer la belle. Enfin bon, on ne pouvait pas être partout !

Après une légère révérence aux membres présents, elle les observait quelques secondes sans dire un mot. Un sentiment la fit détourner la tête vers son ami subitement. Ce qui la surprit était le regard de Caeron pour la jeune femme aux longs cheveux noirs de jais, étonnamment il la connaissait. Il lui avait parlé d'une querelle récemment entre Poètes dans le temple du Cancer alors qu'elle devisait avec le Vampire. C'était donc elle. L'autre personne lui était inconnue pour le dire franchement et selon ce qu'elle avait entendu en rentrant, il était aussi nouveau qu'elle dans la Cour d'Hadès.

- Salutations à vous tous, je suis Grenat de l'Etoile Céleste de l'Oppression, gardienne du surplis de la Vouivre. Je reviens de Versailles après des années dans l'un des domaines du Dieu Apollon. Je tenais à me présenter et à féliciter le Juge par lequel est arrivé notre victoire ! Je suis à vos ordres !

- Salutations. Je suis Caeron de Fragrance, Jewel de Dame Grenat et ancien Juge des Enfers, prédécesseur d'Aiakos et de Gilles de Rais.
Observant l'effet de cette présentation sur les Spectres présents. Et je vois que Celsius des Poissons est encore tombé entre les mains d'un Spectre, cela me rappelle bien des choses d'être ici...

Grenat et Caeron s'agenouillaient alors avec déférence devant le nouveau Gardien du Temple.... des Dragons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7551-grenat-spectre-de-la-voui
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Ven 15 Mai - 18:34

Le moins que l'on puisse dire c'est que je n'avais pas attendu bien longtemps avant de voir arriver en ma demeure trois spectres, respectueux. J'ouvris les yeux sans hâte pour poser mon regard d'acier sur chacun d'entre eux, cherchant un quelconque potentiel, ou pire encore une marque de défi. Je fus vite rassuré en ne lisant que franchise dans leur volonté de me rendre visite. Les parles de la dernière arrivée me firent légèrement sourire. Mes actions lors de la précédente guerre sainte semblaient me conférer désormais une certaine image. Une responsabilité& de plus sur mes épaules, mais au final j'avais assez souffert pour en tirer les bénéfices. Le serviteur de la Vouivre se présenta comme un ancien juge du Garuda, et je lui rendis un hochement de tête. Inutile pour l'heure de chercher à en apprendre davantage sur son histoire. J'avais d'autres projets en tête.

Je vous salue, Spectres. Comme vous le savez, je suis Rhadamanthe de la Wyvern. Je vous sais gré de votre initiative. Jusqu'à présent, j'étais plus habitué aux attitudes mesquines de sous-fifres incapables de respecter leur supérieur.

Au souvenir de mes échanges avec Inferno, ou même Ishiro, les flammes sombres qui coulaient dans mes veines commencèrent à crépiter autour de ma personne. Ignorant l'effet de ma hargne, qui ne concernait en rien ces trois là, je repris la parole d'un même ton posé.

Vous m'offrez vos services, et je n'abuserais pas de votre personne en retour. Les trois Juges demeurent les dirigeants des armées du seigneur Hadès, mais cela ne fait pas de nous des tyrans. Sachez que je ne respecte qu'une qualité au dessus des autres : la loyauté. Je n'ai qu'une parole, et j'attends la même rigueur des spectres qui désirent se placer sous ma tutelle.

Les bases étaient posées. Je ne tenais pas à reproduire les erreurs du passé. Laxisme ou entêtement demeuraient des piètres conseillères. Mais alors que je m’apprêtais à interroger ces trois là sur leurs expériences, l'émergence d'un cosmos ô combien familier me coupa dans mes pensées. ELLE était là et rien d'autre ne comptait désormais.

La grande prêtresse de Poséidon vient de pénétrer sur nos terres. Je serais reconnaissant envers celle ou celui d'entre vous qui me la ramènera ici même. Elle et elle seule.

Une lueur d'impatience dans le regard, j'attendis que l'un des spectres ne s’exécutent. J'aurais ainsi tout le loisir de m'informer sur les autres durant son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Grenat


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 375

Feuille de Personnage :
HP:
140/170  (140/170)
CS:
128/190  (128/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Sam 16 Mai - 13:03

Un ordre de mission et s'en va ! o°~

Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées;
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !.
Victor Hugo.

La grande Prêtresse de Poséidon ? Non mais les Marinas, jusqu'aux dernières nouvelles, ils étaient pas des ennemis ? Un peu décontenancée, la belle leva la tête pour regarder le Juge qui scrutait l'horizon avec un regard que toute personne un minimum empathe comprendrait. Elle prit alors la parole.

- Je m'occupe de cela Monseigneur !

Une chose était sûre, le Juge avait d'autres envies dans le regard que la simple expression du diplomate. Un sourire s'esquissait étrangement sur les lipes de la Vouivre alors qu'elle tournait le dos aux Spectres présents. Elle fit signe à Caeron de se lever et les deux nouveaux venues repartaient après seulement quelques secondes de présence. Cependant, la situation demandait de la réflexion. Pourquoi la grande Prêtresse de Poséidon était ici ? Elle ne comprenait pas cette visite après quelques mois sans donner de nouvelles... Il était vrai que selon certaines sources les Marinas avaient été des alliés pendant cette guerre, mais selon d'autres, ils avaient été aussi des ennemis dans la conquête de la terre sacrée d'Athéna. Manifestement, la méfiance de la Vouivre était grande car elle détestait ce genre d'inconnu dans les équations de ses plans.

Arrivée dans le temple de la Balance, elle en profitait pour changer de tenue. Elle prit une tenue plus décontractée et plus simple que la robe d'apparat qui avait été son premier choix. Et en plus... Il faisait une de ces chaleurs ici, non pas qu'elle aimait pas mais tout de même elle préférait le climat tempéré de la France. Et en plus, tout le monde semblait dans le coin se tenir debout avec le balai dans le cul, il fallait que cela change. Ayant quelques idées simples en tête, elle descendait les marches du Sanctuaire en soufflant un peu.

Arrow Entrée du sanctuaire ~ A la rencontre de Mary
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7551-grenat-spectre-de-la-voui
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 550

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Sam 16 Mai - 17:08

Je ne fus pas la seule à venir me présenter au nouveau locataire de ce temple. Celui qui arriva peu après moi, avait lui aussi reçut sa Surplis que depuis peu et n’avait pu participer à la conquête de ces Terres. Ses mots me parurent quelques peu étranges, le fait de porter sa Surplis faisait de lui un Spectre et donc un serviteur du Sombre Seigneur. De ce fait il faisait déjà partit de l’armée de notre maitre, mais ses mots pouvaient signifiaient qu’il se mettait au service de la Wyvern, de ses troupes. Mais cela n’avait rien de différent de ce que j’avais fait, de ma proposition, même si je ne me considérais pas comme particulièrement lié à ce Juge. Pour une raison que je n’arrivais pas à identifier, je me sentais plus lié au Garuda qu’au maitre de cette demeure. Ceci ne voulait pas dire que je n’accepterais par d’œuvrer sous ses directives. Un autre Spectre fit son apparition, une femme, si cette dernière me restait inconnue, celui qui l’accompagnait ne l’était pas. Je le saluai légèrement, en réponse au sien. Après tout, c’était lui, son intervention qui m’avait permis de me libérer de l’emprise du pouvoir qui s’était abattu sur moi, alors que j’accompagnais le Garuda en sa demeure. Le voir au côté d’une étoile céleste, lui qui avait été un Juge, restait pour moi un mystère. Ce pouvait-il, que tout comme Méthea, il n’était que le simulacre de celui qu’il avait pu être et que de ce fait il était devenu le serviteur d’un Spectre de niveau moindre que celui qu’il avait été. Cette question restera surement sans réponse, vu que je ne la poserais jamais. Je n’étais pas du genre à m’intéresser aux secrets ou à ce qui concernait la vie privée des autres. Le seul intérêt que je portais à mes frères d’armes, était leur force, leur puissance, qu’ils mettaient au service de notre Maitre.

Mon attention se reporta sur notre hôte, lorsqu’il prit la parole. Ses mots me surprirent et me permirent de visualiser une situation passée peur reluisante. Mais ceci ne me surprenait pas réellement, dès que les Hommes avaient une once de pouvoir ou l’illusion de pouvoir en gagner, ils se montraient mesquins. Le reste de ses mots, ne m’importèrent que peu, il nous promettait un comportement honnête et loyal, du moins tant que nous respections ces valeurs. Au nom de ces dernières, je me devais d’éclaircir ma situation auprès de lui. Mais son comportement se modifia quelque peu, il sembla se figer durant une fraction de seconde. Sa réaction était-elle dut à ce cosmos qui venait d’appaitre à l’entrée du Sanctuaire. Une intrusion, mais la Wyvern n’avait pas la réaction qui correspondait à une possible agression. Au contraire, il semblait reconnaitre ce cosmos, d’ailleurs les mots qu’il prononça à la suite, confirmèrent cette impression …*La grande prêtresse de Poséidon ? Que vient-elle faire en nos Terres et ce deuxième cosmos plus discret ?* … La présence de la servante d’un des Frères de notre Maitre, raviva un souvenir d’une époque révolue. Ma rencontre avec un autre serviteur de cette Divinité, le dénommé Jack. La Wyvern demanda à ce que l’un de nous aille lui ramener la nouvelle venue et elle seule. La Vouivre se porta volontaire, avant même que je ne puisse prononcer le moindre mot. Cette dernière quitta la demeure du Juge, un étrange sourire sur les lèvres. Après l’avoir suivi durant une fraction de seconde, je reportai mon attention vers notre hôte … « Seigneur, je suis honorée de savoir que vous pourriez accepter d’étendre vos ailes jusqu’à moi. Mais mon étoile semble plus liée à celle du Garuda qu’à la vôtre, ce qui ne change en rien ma dévotion envers notre cause et au fait que je reconnaisse votre autorité et accepte de la suivre » … Mon ton avait été des plus solennel et respectueux.
******

«Paroles»
*Pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 140
Armure : surplis du basilic

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Sam 16 Mai - 17:38

Alors qu'il venait à peine d'arriver, une autre femme se présenta dans le temple, déclarant être Grenat de la vouivre. Il ne pouvait le nier, elle était magnifique. Sauf que sa beauté ressemblait plus à un piège destiné à attirer les hommes qu'autre chose. Un homme l'accompagnait, Caeron, ancien juge du Garuda. Que pouvait bien faire un ancien juge avec le spectre de la vouivre? Et pourquoi ancien d'ailleurs? Avait il été déchu? Il n'en saurait sans doute rien, mais quelle importance? Il préférait accorder son attention au maitre des lieux. Celui ci déclara être Rhadamanthe de la Wyverne, un des trois juges. Il s'agissait donc bien d'un de ses supérieurs, il s'en était douté. Le fait que certains aient osés manquer de respect envers Rhadamanthe le choquait, pour une raison qui lui échappait. Était il à ce point attaché au respect de la hiérarchie? Il n'avait jamais eu cette impression. Apparemment, la valeur que le juge valorisait le plus était la loyauté. Il s'agissait en effet d'une grande valeur, encore fallait il qu'elle soit méritée. Mais il ne doutait pas que cette personne méritait la sienne: il s'agissait après tout de celui qui avait permis la conquête de ce sanctuaire. Rhadamanthe souhaitait à l'évidence poursuivre sur sa lancée, mais il annonça qu'une certaine grande prêtresse de Poséidon venait d'arriver, et qu'il fallait que quelqu'un aille la chercher. Il s'apprêtait à se proposer, mais la vouivre le devança. Tant pis, il resterait ici, cela ne serait pas plus mal. Il ne souhaitait pas devoir redescendre les douze temples à peine arrivé au bout. La femme qui était là avant lui annonça qu'elle n'était pas ici pour se mettre sous les ordres du juge, bien que sa loyauté lui restait malgré tout. Apparemment son étoile était plus tournée vers le Garuda. Cette notion intriguait Alexandre. Ainsi les étoiles pouvaient être attirées vers un juge en particulier plutôt que vers les autres? Cela pouvait expliquer qu'il ressentait autant de loyauté envers un juge qu'il venait de rencontrer. Il trouvait tout de même incorrecte la déclaration de la spectre. Rejeter ainsi une telle offre... Enfin, d'un autre côté, peut être était elle plus affiliée au Garuda, qu'elle le veuille ou non.

Je suis, quand à moi, bien venu me placer sous vos ordres, seigneur Rhadamanthe. Ne vous en faite pas pour la loyauté, je saurais accomplir les missions que vous me confirez, et ce serait pour moi un grand honneur que d'être sous votre commandement.
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 490
Armure : Sourcil de la Wyvern

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Mar 19 Mai - 18:09

La Vouivre s’était désignée volontaire pour exécuter ma demande, ce dont je lui fus gré. Aux côtés de l’ancien juge, dont le nom m’évoquait un lointain souvenir, la jeune femme quitta mon domaine, me laissant seul avec les deux autres serviteurs de notre souverain. Silencieux l’un comme l’autre, je les jaugeais d’un œil imperturbable mais relativement satisfait. Il émanait d’eux une force certaine et un potentiel avéré. Parfait.

Il est dommage que vous n’ayez pas eu l’occasion de participer à la guerre sainte que nous venons de remporter. Toute aide aurait été la bienvenue, et vous auriez ainsi eu l’occasion de faire vos preuves. Mais connaissant les Saints et leur entêtement chronique, il est évident que cette période de relative paix ne durera pas.

J’avais hâte de voir les qualités martiales des deux spectres qui me faisaient face, et pour tout dire, l’envie de les défier pour un entrainement sans conséquences, me tirailla. Mais l’heure n’était pas à l’affrontement et je ne tenais pas à ce que notre premier contact se clôture dans le sang. Alors que je m’apprêtais à demander davantage de détails sur les expériences et le passé des deux spectres, un étrange volatile traversa l’entrée de ma demeure pour venir se poser sur l’un des accoudoirs de mon trône. L’essence qui émanait de ce tas de plumes me mit aussitôt sur la défensive, tant elle m’était familière. Sans hâte, ni violence, je saisis le parchemin qui semblait m’être destiné et en parcourut rapidement les lignes. Une lueur de fureur embrasa brièvement mon regard, et le parchemin fut aussitôt consumé dans un brasier sombre. Délaissant l’oiseau de proie, qui n’était au final qu’un innocent messager, je reportais mon attention sur mes invités.

Il semblerait que l’ambassadrice du royaume sous-marin soit retenue par un importun… Je vais donc devoir écourter notre entrevue, pour aller la chercher moi-même et l’extirper des tentacules de l’ennui le plus profond. Suivez-moi si le cœur vous en dit.

Que voilà une perte de temps bien malvenue. Il allait falloir que je règle le problème Oneiros dans les plus brefs délais. Après notre victoire sur le Sanctuaire, je n’avais plus aucune envie de devoir supporter de tels troubles fêtes. Personne ne se mettrait plus jamais entre Satine et moi. Fut-il divin. Sans un mot de plus, je descendis de mon promontoire pour entamer la descente vers l’entrée du Sanctuaire, une trainée de flammes dans mon sillage.

Arrow Entrée du Sanctuaire !
Revenir en haut Aller en bas
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 550

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   Mar 19 Mai - 18:50

Jamais, je n’avais connu d’Homme tel que celui qui portait l’un des titres les plus prestigieux de l’armée de mon Seigneur et Maitre. Le Garuda m’avait fait forte impression, mais il me semblait appartenir à une autre nature d’Homme. Tous deux portaient la noblesse, mais elle semblait issue d’origine différente. Même si j’avais reconnu être plus lié au géant, à celui dont le passé semblait n’être qu’une souffrance de l’âme, la puissance pure qui se dégageait du Dragon trouvait un écho en moi. Rapidement, je me trouvai idiote devant ma constatation, il était évident que je n’avais pu rencontrer d’Hommes pouvant égaler l’un des trois Juges des Enfers. Le dénommé Jack avait lui aussi cette aura, mais il lui manquait un je ne sais quoi, peut être cette présence qu’on les Hommes possédant le véritable pouvoir et l’acceptant avec toute ses contraintes. Les paroles qu’il prononça effacèrent presque la présence de mon frère d’arme, qui était venu en ce temple afin de faire vœux de vassalité envers notre hôte, à la différence de moi. Je ne me montrais pas très honnête envers ce dernier, il était certain que lui aussi était le détenteur d’une certaine puissance, surement égale à la mienne. En y réfléchissant, je ne pus que me demander lequel de nous deux était le plus puissant, mais aussi à quel niveau je me trouvais en comparaison avec ce puissant Juge qui nous observait. Les mots qu’il prononça ne m’apportèrent aucun réconfort, quand à mon absence du champ de bataille, mais la promesse de pouvoir remédier à cela ne m’échappa pas. Alors qu’il s’apprêtait à reprendre la parole, un aigle, symbole de Zeus vint se poser sur son accoudoir. Il était clair que ce rapace n’était pas envoyé par le Père et Frère des Olympiens. La lecture du message apporté ne sembla pas du gout de notre hôte. Les mots qui suivirent me semblèrent chargées d’une certaine exaspération, mais aussi d’une autre émotion, ou plutôt sentiment. Il semblait portait à cette ambassadrice plus d’intérêt que le voudrait leur rôle à tous deux. Ainsi, même un Homme tel que lui pouvait être enchaîné par ce sentiment que l’on disait plus fort que la mort. Si j’étais sure d’une chose, c’était que la Wyvern ne ferait surement pas preuve d’un romantisme similaire à celui du Garuda, ce que les Hommes pouvaient me paraître faible alors. Le sourire de la Vouivre, prit alors une autre signification, avait-elle déduit la nature de ce sentiment qu’éprouverait le Dragon pour la Marina. Sans montrer la moindre réaction, je me relevai et accepta son invitation. S’il se montrait pressé de rejoindre l’entrée, sans cacher sa présence, je préférais rester dans les ombres et le suivre discrètement.

Arrow Entrée du Sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Septembre 1755] Un nouveau propriétaire... (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Poissons-