RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 11 Oct - 11:54

L'arrivée du juge l'avait empêché de se battre avec sa cible. Ciarán en était un peu déçu, quelque part, et commença à se demander pourquoi ce dernier voulait à tout pris lui empêcher de s'amuser. Ce ton utilisé , en tout cas, en disait long sur le personnage. Le colosse, dans son intervention, n'avait laissé aucun doute sur l'avis qu'il pouvait avoir des Marinas. D'un côté, ça ne dérangeait pas le rouquin. Il s'en tapait pas mal de ce qu'on pouvait penser de son camp. Mais cette arrogance ...

« Bah putain, tu te prends pas pour de la merde, mon pote. Si t'es tel'ment fan de Haiken, tu lui demand'ras un autographe la prochaine fois, au Dragon aquatique ! Et si l'idée de nous commander est loin, t'as qu'à fermer ta grande gueule ! Est-ce qu'je parle pour rien d.... Ok oublie.» lança-t-il en plissant les yeux.

Le Kraken passa alors la main sur son visage. Qu'attendait-on de lui ? D'un côté, Kiani ne semblait pas bouger d'un poil. De l'autre, le nombre d'adversaires était en train de grandir à vue d’œil. Il passa un regard absent sur le Béhémoth, avant de se mettre dos à toute cette populace quelques secondes. Il avait besoin de penser, et ce tumulte ne l'aidait en rien. S'il s'attaquait au Juge, il ne pourrait pas finir les blessés. D'un autre côté, L'autre général de Poséidon était du genre à éviter le menu fretin et ne s'attaquer qu'aux grosses pièces. Leur combat semblait plutôt inévitable. Il restait donc à attendre qu'elle le défie, et il pourrait tranquillement croiser le fer avec la belle pouliche ! C'était un plan sans accroc. Il ne devait, cependant, pas réagir pendant quelques secondes, Et attendre que la jeune femme défie sa cible.

Ce fut donc un Irlandais impassible qui se retourna, un plan en tête, qui lui semblait des plus réussi. Le Kraken jubilait intérieurement, ricanant de son ingéniosité... Avant de voir débarquer toute une smala pour le coup inopinée.D'abord un gringalet aux cheveux blancs, avec une tête plutôt loufoque. Bon, évidemment, étant donné la dégaine de clodo de Ciarán, il évita de faire une remarque. Surtout que cela risquait de perturber son plan ! Puis … un vampire ? Intérieurement, il se figea. Il n'avait aucune envie de croiser le fer avec un bonhomme qui avait des canines de cette taille là. De plus, il avait une épée. UN ÉPÉE. Il l'ignora donc royalement, ne déviant pas d'un pouce de son plan initial. Et ça fonctionna. Ciarán en fut le premier étonné.

« P'tain le con. Il s'est barré. »

Il avait entendu que certains prédateurs, n'acceptant pas la viande morte, s'éloignaient de tout ce qui ne bougeait pas. Peut-être que le noctambule était de ceux là. En tout cas, il avait sautillé à droite à gauche et avait fini par disparaître du temple des gémeaux. Tant mieux pour notre héros qui voyait, incrédule, son plan commencer à prendre forme sous ses yeux ébahis. Surtout qu'enfin, Kiani décida de s'en mêler. Sortant de son habituel mutisme, elle défia le Juge des enfers. Le sourire qu'arbora aussitôt Ciarán fut éphémère. Le gringalet semblait vouloir s'interposer et empêcher le bon enchaînement des faits. Hors de question.

« Toi tu vas retenir que dalle. » tonna-t-il en direction d'Alexandre. « J'en ai ras l'cul que rien n'se passe comme prévu, alors rien à fout'. Si j'peux pas castagner la nana bien gaulée, ça sera le gamin tout bizarre.. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aenor


Indépendant
avatar

Messages : 488
Armure : Aucune

Feuille de Personnage :
HP:
142/150  (142/150)
CS:
157/190  (157/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 11 Oct - 16:56



Gilles de Rais



Le Bourreau devenu Juge



Pour que les Enfers triomphent !




Le juge des Enfers posa un regard bienveillant sur sa protégée, sentant un poids se lever de sa poitrine. La colère était un fléau qu'il devait à toute fin éviter s'il voulait se préserver de lui-même. Après tout, il restait un homme, un être abîmé par la vie et la main d'un Destin souvent cruel et capricieux. Bien sûr qu'il pourrait lui pardonner, combien de fois lui, avait-il faillit ? Échouer lamentablement ? Il ne saurait lui en tenir rigueur, quand bien même il comprenait la honte qu'elle devait en cet instant porter. L'ancien maréchal saurait lui ôter cette salissure, se l'approprier car tel était son rôle. Sa main gantée alla enserrer avec douceur l'épaule de Charis, lui intimant d'un sourire qu'il était fier, nullement déçu. Son pouvoir grandirait, il l'y aiderait.

Puis Alexandre revint, seul. Jack O'Bannon avait signé son arrêt de mort.

« Il a osé ... » Ses mains se serrèrent en poings rageur. Il grogna de dépit, se tourna, contrarié, vers Kiani. « Vous obéissez à un homme sans honneur, comme je vous plains, mais comme je vous comprends dans un même temps. Le devoir est aveugle. J'ai moi aussi obéit à un … non, je ne saurais prononcer de tels mots devant une dame, pardonnez-moi. » Une pause, il l'écouta parler sans l'interrompre. « Je ne voulais pas vous combattre cette fois là ma dame, pas plus maintenant mais je n'ai guère le choix. N'est-ce pas ? Eh bien, allons-y. »

Il s'inclina avec respect, écouta les propos d'Alexandre d'une oreille distraite, un sourire désabusé sur ses lèvres pâles. Gilles de Rais devait agir, tel était son rôle.

« Charis, Alexandre, Spectres … nous comptons sur vous. »

Gilles accepte le défi.

Revenir en haut Aller en bas
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 11 Oct - 23:15

=> Temple du Cancer

Des deux saints d'Athéna pourtant présent dans le temple du Cancer aucun n'avait rien tenté pour empêcher les deux mercenaires de partir pour être ce qui semblait la partie "assassinat" de leur contrat. Comme à son habitude, Kyro descendait les degrés vers les Gémeaux avec sa démarche nonchalante qui lui donnait cet air de tête à claque qu'il aimait tant. Destabiliser ses interlocuteurs était le meilleur moyen de voir à qui l'on avait réellement affaire, le requin s'y adonnait tellement que c'était devenu une habitude pour lui et c'est avec sa tête de vainqueur qu'il pénétra dans le temple suivant.

A l'intérieur Kyro ne reconnut aucun des protagonistes qui n'allaient manifestement pas tarder à entamer les festivités, lui ouvrant ainsi le passage tels des majordomes polis et dociles. Dans un coin un roux l'air débile et un spectre ne parvinrent pas à retenir son attention qui se porta sur le second couple composé pour moitié par celui qui devait être le juge du Garuda. Un air grave s'abattu sur le visage du borgne, lui rendant alors son vrai visage l'espace d'un instant, celui d'un homme perdu dans un engrenage dont il était prisonnier. Il ne connaissait pas la jeune fille qui faisait face au Garuda, mais la reconnut pourtant en une seconde, sa taille, sa posture, ses joues, ses cheveux, son nez... Elle était le portrait craché de sa mère.

Un instant le requin solitaire voulut trancher le psychopathe qui lui faisait face, lui arracher les bras avant de le ruer de coups encore et encore jusqu'à ce qu'il en chie ses dents. Pourtant la réalité de sa propre vie lui sauta aux yeux, la nuit terrible où il avait tout perdu, sa femme frappé par la baume passant par dessus bord. Le Requin plongea son regard dans celui lilas de la jeune femme comme pour effacer ses images, mais une autre lui vint alors, celle de cette jeune combattante d'à peine dix sept ans grandissant seule, se forgeant seule.

Kyro ferma les yeux et inspira profondément et calmement avant de rouvrir son seul oeil valide et de poursuivre sa route vers l'entrée du Sanctuaire, il n'était pas encore l'heure pour cela et encore moins le lieu. Ce fut avec un sourire sincère que Kyro quitta le troisième temple du zodiaque.
-Donne tout ce que tu as Garuda, sinon tu va te faire bouffer car c'est ma fille que tu affronte. Chuchota t'il plus pour lui même que pour le juge.

=> Temple du Bélier dans 48h si pas d'intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 11 Oct - 23:48


Arrow Temple du Cancer

Les deux mercenaires pénétrèrent d’un pas tranquille dans la troisième zodiacale, et ils s’immobilisèrent en meme temps afin de voir qui se trouvait ici. Le seul que le jeune nippon connaissait un peu de visu était le juge du Garuda. Il le détailla un instant avant de constater qu’il était toujours aussi moche, mais il ne fit pas de commentaire. Il observa les autres chevaliers et spectres présents. La plupart était sans intérêt, mais le regard d’Eclair Noir se bloqua un instant sur la jeune marina qui se tenait face au juge. Il voulut échanger un regard avec Kyro, mais se rendit compte que celui ci la fixait intensément : la connaissait il ? Jason se tourna alors une nouvelle fois vers elle, et il put constater une certaine ressemblance lointaine avec Kyro. Se pourrait il que ce soit sa fille ? Celle qu’il l’avait lui même exhorté à trouver quelques mois plus tôt, pour faire sa connaissance et apprendre à la connaître.

Il s’abstint toutefois de toute question devant tant d’inconnus, et emboîta le pas de l’Ombre de Requin, non sans avoir balayé les lieux d’un regard condescendant fait pour leur rappeler leur inutilité effrayante. Il écarta franchement l’immense spectre du Béhémoth de son chemin d’un geste de la main, comme s’il chassait un moustique lui volant autour. Vu leur différence de taille, une telle scène pouvait prêter à sourire, et amener à se poser la question de savoir si le nippon de taille moyenne n’allait pas finir par payer cher son comportement. Pourtant, une lueur dangereuse flottait dans ses yeux. Le genre de lueur qui amène à réfléchir à deux fois avant de monter sur ses grands chevaux. Jason n’était pas de bonne humeur, et c’était leur faute. Sans leur incompétence, ils n’auraient pas à tout faire à leur place...
- Bon, allez ! Tirons nous, Kyro ! On a rien à foutre ici...

C’est alors qu’avant de sortir du temple, Kyro murmura quelque chose qui ne laissa plus aucun doute sur l’identité de cette jeune femme aperçue quelques instants plus tôt.
- Alors, c’est elle... se contenta t’il de lui murmurer alors qu’ils revenaient à l’air libre, accueillis par une pluie toujours aussi battante. Heureusement pour elle, elle ne tient pas son physique de toi ! C’est une jolie fille que tu as là. Elle ressemble à sa mère ? Risqua Jason en ayant une pensée pour Lydia. Tu es sûr que c’est une bonne idée de la laisser encerclée de tous ces idiots ? Si elle meurt, tu ne pourras jamais rattraper le temps avec elle...
Et sur ces quelques phrases, les deux hommes poursuivirent la descente des escaliers...

Revenir en haut Aller en bas
Magnus


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 192

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mar 13 Oct - 0:47

Citation :
Maison du Cancer

D’un pas boitant, Magnus atteint enfin la Maison des Gémeaux. Sa lourde cape de fourrure dissimulait les nombreuses blessures sous son armure ainsi que son bras porté au flanc gauche afin d’y stopper une potentielle hémorragie. Pourtant, il n’était pas bien difficile de comprendre qu’il venait de réchapper à un difficile combat et pas des moindre. Lui seul face à un Spectre et un dieu. Fort heureusement, il s’en était sorti en ayant au moins abattu la divinité onirique mais cela lui coûta bien plus de cosmos qu’il ne l’aurait imaginé et il avait déjà puisé dans ses réserves seulement pour atteindre Jack.

Le vermeil de ses cheveux se mêlait à présent aux taches sur son front et ses lèvres mais il ne faiblissait pas. Certes, difficilement, il tenait encore au milieu du champ de bataille. Alors qu’il pensait enfin en avoir terminé afin de rejoindre Jack, il rencontra malheureusement sur sa route deux sombres personnes. Jugement de valeur peut être mais quelque chose disait au Serpent d’Asgard que ces deux-là n’étaient pas dans son camp – s’il en avait réellement un.

Gonflant tout ce qu’il pouvait de son imposante carrure, l’ancien Kraken interpella les concernés.

Désolé mais je doute que vous soyez là pour une visite de courtoisie, malgré son état, son insupportable sourire narquois résistait bien. Croyez-moi, j’aurais rêvé en finir et rentrer chez moi m’allonger entre deux cuisses et une coupe d’hydromel mais que voulez-vous, on est payé seulement quand on travaille.

Seule une de ses jambes –la plus valide des deux- dévoilait les écailles de la robe divine de Jörmungand. Rabattant ses cheveux vers l’arrière pour avoir une meilleure vision de la scène, en s’approchant il put enfin voir de plus près les épées à louer d’Hadès. Le jour et la nuit. L’un lui faisait bien plus penser à l’assassin qu’était Minato Il ne devrait pas se terrer par-là d’ailleurs ?, l’autre lui rappelait tant Eren que Magnus parut désespérer rien qu’à repenser à la tête de son général si bien qu’il poussa un long soupir. Décidemment, le patron ne voulait pas le lâcher. Sa stature de Golem couplée à son absence d’orbite gauche n’était d’ailleurs que des détails dans la ressemblance frappante entre les deux hommes.

Voilà ce que je vous propose : on se met un peu sur la gueule. Ça vous permettra de vous défouler, même si je crains ne pas pouvoir riposter longtemps et pendant ce temps, le vieux con en bas pourra enfin déguerpir. Tout le monde y trouve son compte, non ? dit-il d’un ton las.

Evidemment que non. Loin de lui l’envie de se faire démonter le visage après avoir réchappé à un double combat. Lui qui était le plus adepte des situations déshonorables, voilà qu’il devait affronter deux adversaires deux fois de suite.

Citation :
Magnus défie Kyro
Revenir en haut Aller en bas
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mar 13 Oct - 19:12

Le sourire qui pointait au coin de la bouche du requin était pour une fois des plus sincère, il avait vécu durant presque dix sept ans une vie de haine, de violence et de provocation. Alors qu'il n'était encore qu'un homme ordinaire une tempête les avait prit lui et sa femme lors de leur croisière de lune de miel et les flots tumultueux du cap sud de l'Afrique lui avait alors arraché sa bien aimé et la vie qu'elle portait en elle. Poséidon l'avait sauvé pour en faire une arme, utilisant sa rage et son mépris des convenances pour lui confier le sale boulot. Amphitrite avait de son coté fait la même chose avec la femme de Kyro dans le plus grand secret afin d'en récupérer l'enfant, mais cela le borgne ne l'avait apprit que récemment de la bouche même d'un ancien Général exilé.

En ce jour il ne connaissait toujours pas la totalité des faits, ses recherches concernant sa femme n'avaient pas abouties, mais il savait sa descendance en vie et parcourant elle aussi la voie du guerrier. Le criminel de guerre multirécidiviste était totalement étranger à la paternité, mais il avait une confiance inexpliquée dans les capacités de cette fille dont il ignorait même le nom, aussi il put répondre sans réfléchir à la question de son frère d'arme.

-Oui et non, elle a ses yeux, son élégance et son essence, mais Elizabeth n'était pas la combattante qu'elle est. Expliqua le requin avec douceur avant de poursuivre. Tu as vu comme moi son physique, sa posture, sa garde. Tu as ressenti son calme profond et son cosmos S'exclama t'il cette fois avec force avant de redescendre en intensité pour finir. Elle ne mourra pas Jason, c'est ma fille ne l'oublie pas.

L'intensité au fond de l'oeil unique du requin était presque tangible. Il commençait à bien connaitre Jason et leur duel en commun contre son démon lui en avait apprit bien plus sur l'homme que n'importe qu'elle discussion, il savait que l'assassin ne pouvait s'empêcher de jauger les autres combattants qu'il croisait, c'était un sentiment devenu naturel qui parcourait ses veines "est ce que je peux ou est ce que je ne peux pas le tuer", voila en quoi se résumait l'avis d'un professionnel.
Le poing serré d'excitation, Kyro faisait face à des sentiments nouveaux, ceux de la paternité. Mélange de peur et d'enthousiasme, pourtant le borgne ne souhaitait pas une vie tranquille et sans encombre à sa progéniture comme aurait put le faire tout un chacun, non. Il voulait pour elle qu'elle se batte, qu'elle en chie, mais qu'elle se relève enfin pour vaincre. C'était peu être la marque qu'avait laissé une vie de carnage sur un homme qui l'avait pleinement accepté, Kyro n'avait pas la réponse à cette question et ne la cherchait pas. Il se détourna alors de son ami à qui il venait de répondre pour reprendre sa route lorsqu'un nouvel intervenant les rattrapa tout deux.

L'Ombre du Requin dut lever la tête pour regarder dans les yeux l'homme qui lui faisait face et qui ne se leurrait en rien sur le sacrifice qu'il était en train de faire. Malgré son allure fière on pouvait facilement décelé la légère boiterie de sa jambe et son souffle irrégulier était plus que révélateur de son état physique. En temps normal Kyro lui aurait sortit son laïus sur l'inutilité de son geste, que Jason et lui mettraient moins d'une poignée de secondes pour l'envoyer rejoindre ses dieux. Il lui aurait fait remarquer qu'il ne les retarderait en rien et que pire encore il ne leur servirait que d'échauffement, aiguiser ses sens était toujours un plus avant un gros combat. En temps normal Kyro le lui aurait dit, mais là il ne se contenta que d'un :
-Soit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Jeu 22 Oct - 22:19

- Je vois!

C'était donc ainsi que les Marinas voyaient cette invasion, et c'est ainsi qu'ils comptaient la mener. Rien de bien surprenant si on s'arrêtait deux minutes pour y penser. Ils avaient initié les hostilités mais avaient vite compris qu'ils n'avaient pas besoin de subir des pertes, d'autres le feraient à leur place.

J'ignorais pour quelles raisons les Ases étaient intervenus, mais je savais que Kappa s'était lancé dans la bataille plus par orgueil qu'autre chose. Le Prêtre de Poséidon l'avait probablement remarqué et avait utilisé cela à son avantage. De mon côté, je doutais toujours des réelles intentions du vieux Marina. Il n'avait pas tout dis, j'en étais sûr et certain.

La réponse de la Général du Chrysaor ne faisait que confirmer mes impressions. Nous ne nous battions pas tous pour un même objectif. De ce fait, était-ce prudent de repartir au Temple du Cancer, où les Spectres étaient en supériorité numérique? Je ne pouvais pas me lancer corps et âme dans la bataille, non sans avant être sûr que les Marinas ne pensaient pas nous attaquer dés lors que les Spectres ne seraient plus un obstacle.

Mais, ma décision fût rapidement prise, en témoignant les derniers événements. Les Spectres préparaient une contre-attaque, obligeant ainsi les Marinas à riposter. Cela me donnait l'opportunité de revoir Gilles de Rais. Même sachant que nous étions ennemis, je ne trouvais pas en moi la moindre envie de l'affronter. Puis, j'aperçu Ishiro du Phénix, revenant du Temple du Cancer. Il n'avait pas l'air très satisfait, et j'en ignorais les raisons. Mais, c'était pour moi l'opportunité de rejoindre quelqu'un que je connaissais bien. Je quittais alors le Temple des Gémeaux, suivant ainsi mon compagnon. Cela me donnerait l'opportunité de questionner Jack et de tenter de découvrir ses réelles intentions!

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Kiani


Général
Général
avatar

Messages : 109

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Ven 23 Oct - 18:18

Son épée aquatique était activé, mélange de son cosmos de lumière et de molécule d'eau, les reflets dorés de sa lame semblait danser comme le courant sur toute sa surface. Kiani était en garde et attendait son adversaire, mais le Juge du Garuda n'avait toujours pas bouger. Debout les bras le long du corps et le regard vide, il semblait avoir abandonné le combat et par extension la guerre. Kiani ne comprenait pas ses soldats qui faisait passer leurs désirs personnels et leurs émotions avant leur devoir et peu être ne le comprendrait elle jamais, mais en ce jour elle en était contente si tant était qu'elle put l'être.

Ses mains qui avait commencées à ce nimbées de lumière s'éteignirent et d'une simple pensée elle désactiva sa lame cosmique pour y remettre la garde à sa hanche. Elle regarda une dernière fois le juge et repensa à leur première rencontre où il avait finit par fuir, cette fois encore il avait refusé le combat. Elle détourna le regard sans rien lui dire et tourna les talons pour retourner prendre position aux cotés de Jack, plusieurs Spectres étaient passés et eux n'abandonneraient certainement pas la bataille tant qu'une victoire possible se dessinait à l'horizon. Le soleil de leur espoir ne tarderai pourtant pas à se coucher lorsqu'elle aurait éliminé les derniers gêneurs.

=> Temple du Bélier.
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Jeu 29 Oct - 12:18

C'est dans cet état de semi-extase que j'entre dans le temple des Gémeaux, même si c'est par la sortie. Bien calmé par les paroles de l'Ase, j'avance d'un pas machinal dans le temple en me dirigeant vers l'entrée. Un spectre et un Marina sont présent mais je les vois sans les voir. Tout ce que mes yeux voient, c'est ce doigt qui me pointe alors que cette voix porte. Même celle de Kappa, pourtant en colère parait douce à côté. Oh tiens des horloges!! Serait-ce l'heure de l'annonciation de ma mort?


Surtout ne faites pas attention à moi, je suis déjà mort!! Ou je ne vais pas tarder à l'être!!

Je préfère prévenir car ça serais dommage qu'ils se fatiguent à me combattre si il n'y a pas besoin. Après tout, combats-on un mort ou quelqu'un qui s'apprète à mourir? C'est complètement idiot!! Voilà pourquoi ce n'est pas la peine de perdre son temps avec moi. Ah de la lumière. Serait-ce le chemin qui indique qu'on entre au paradis? Je crois pas vu que je ne suis pas encore mort. Seulement dans un état de transe dû au choc. Enfin je m'en remettrais bien assez vite pour attaquer la seconde partie. Maintenant tout ce qu'il se passe en haut ne me regarde plus. Il veut que je rejoigne les autres? C'est ce que je vais faire mais qu'il vienne pas pleurer si son cadavre reste en haut!! Y a pas marqué les Pompes Funèbres sur mon front non plus!!


C'est donc requinqué et ayant retrouvé, rapidement, la forme que je dirige vers le temple du Taureau.

Arrow Temple du Taureau (d'ici 48h si pas interruption)
Revenir en haut Aller en bas
Clyve


Guerrier Sacré
Guerrier Sacré
avatar

Messages : 13
Armure : Guerrier Sacré de Gungnir, la Lance d'Odin, placé sous l'étoile Kappa

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Ven 30 Oct - 14:38

Et, encore une fois après un nombre incalculable de marche en marbre blanc fissuré par endroit, Clyve arriva dans une nouvelle demeure zodiacale. Cette fois, il sentait que des cosmos familiers n'étaient plus très loin. Il prit quelques secondes sur le parvis pour analyser la situation. Visiblement un combat était en cours à l'intérieur. Mais aucune de ces deux puissantes auras ne lui disaient quoique ce soit. Finalement, sur le pas de la porte il tomba sur quelqu'un marchant dans sa direction. Visiblement ce n'était pas un spectre. Un Saint peut-être ?

*Peut-être qu'il pourra m'indiquer si je suis encore loin des autres. Après tout s'il vient des maisons plus en avant il a forcement dû croiser quelqu'un.* Pensa t-il. A moins que ce jeune homme ne soit pas allé plus loin que la maison en face de lui. Quoiqu'il en soi, il n'y avait manifestement qu'une seule façon de le savoir.

Clyve le salua d'un geste de la main comme s'il ôtait un chapeau de sa tête tout en s'inclinant légèrement sans le perdre du regard. D'un ton poli il accostât le jeune homme.

"Holà chevalier, n'auriez vous pas vu des envoyés d'Odin sur votre route ? A dire-vrai, je suis à la recherche de mes frères Ases."

Clyve ne présentait pas mal : plutôt bel homme, encore propre du fait de son arrivée tardive, un cosmos plutôt passif, une God Robe sur le dos. Pas de raison de la considérer comme un ennemi. En tout cas, le guerrier sacré se demandait quelles entités pouvaient bien être entrain de se battre dans la demeure de Castor et Pollux. Assurément pas des chevaliers de bas-étage.
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Ven 30 Oct - 15:19

« Bon bah ça, c’est fait. Héhé. » lança-t-il en se frottant les mains. Il s’était bien cogné avec le p’tit gars tout bizarre à la tête d’albinos, et le combat avait été plutôt sympatique. De un, il n’avait pas perdu – même si ce n’était, au final, pas important – et de deux, en plus, il n’avait pas paumé d’autre partie de son armure. Déjà que le casque, ça faisait un peu beaucoup, il ne se voyait que difficilement annoncer aux autres Généraux qu’il avait perdu plusieurs plaques de son Ecaille. Alors qu’il s’époussetait et s’étirait, le Kraken sentit un nouveau combat se dérouler. Un combat qu’il n’avait pas vu commencer, concentré comme il était sur le Spectre du Basilic et son nuage de mauvaises odeurs.

« Ah bah dis donc, il va ramasser l’bellâtre. » dit-il en s’essuyant avec le dos de la main un peu de sang qui coulait depuis la commissure de ses lèvres, avant de croiser les bras pour regarder un peu le combat. C’était pour le moins inégal, et fut tenté, l’espace de quelques secondes, de s’en mêler. Mais à quoi bon. L’autre mec, surement un Ase, était face à deux mercenaires, et il n’allait pas risquer sa vie pour l’autre beau gosse, quand même.

« Au diable ! R’tournons voir c’qui s’passe en bas, on dirait que ça s’cast… Hé mais t’es qui toi ? » La mauvaise manie de parler tout seul causait parfois ce genre de problèmes. Ciarán se retrouvait à babiller des propos improbables et devait se couper en pleine phrase suite à l’arrivée d’un invité imprévu. C’était comme cette fois où il avait mis une dose presque illégale de piment râpé dans les rations de survie de son maître, et qu’il s’était fait entendre par un autre élève. L’irlandais n’avait pas pu s’empêcher de commenter tout ce qu’il était en train de faire et sa voix avait réveillé l’autre idiot.

Le nouveau venu était apparemment un Ase, un bonhomme du grand froid, donc. Tiens, tiens, un peu comme celui qui se battait dans un combat aussi inégal qu’inintéressant.

« Salut machin. Bon, j’sais pas où sont tes frangins Ases. D’ailleurs j’savais pas que vous étiez tous frères, ça doit faire des fêtes de famille du tonnerre. Surement qu’vot’ père s’est prit pour Zeus et tout le tintouin. Enfin bref, ton poto là bas, celui qui se bat avec les deux violents pas beaux, bah c’est un ase. Si t’es un bonhomme, t’as qu’à aller lui filer un coup d’main. Allez, à la r’voyure ! »

Et, sans attendre un instant, et surtout sans écouter ce que pouvait bien raconter Clyve, il disparu par la porte du temple, se demandant si un jour, il récupèrerait son foutu casque.

[HRP : Direction le Bélier].
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shuu


Guerrier Runique
Guerrier Runique
avatar

Messages : 57
Armure : Bärenhaft, l'Ours Enragé

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Ven 30 Oct - 19:15

Arrow Arrivée de la maison du Cancer

Depuis qu'il avait quitté la maison du Cancer sous les avertissements d'un certain chevalier, Shuu n'avait fait que ralentir son pas. Après tout, quel intérêt pour un guerrier qui n'arrivait plus à tenir sur ses deux jambes, tant le combat avait été aussi douloureux, de se précipiter sur un autre ennemi à moitié-mort ?
C'est pourquoi il avait pris son temps jusqu'à présent, profitant de temps à autre d'une petite pause pour s'asseoir et reprendre son souffle, non sans être à nouveau agacé par les paroles du chevalier du Phénix.

"De quoi se mêle-t-il ? Son cosmos était aussi affaibli que le mien...
Depuis quand se préoccupe-t-on de la santé d'un soldat inconnu ?"

Il passa quelques minutes à parcourir minutieusement de ses doigts son armure afin de vérifier qu'elle n'était pas brisée, puis se leva, et continua sa descente vers la maison des Gémeaux, qu'il avait déjà traversé en groupe.
Et en chemin, il se concentra sur les cosmos-énergies qu'il pouvait ressentir de sa position. Les combats continuaient toujours. Eren était toujours aux prises avec deux spectres, tandis que Magnus en avait fini et avait dépassé Shuu durant la descente.

Enfin, il arriva dans la maison des Gémeaux, et il y entra. La traversée se fit sans encombre, vu qu'il n'y avait quasi plus personne. Ce fut à l'entrée, par contre, qu'il entendit des voix, notamment une qui voulait s'informer de la présence d'un guerrier divin.
Se rapprochant d'un pas lent, la voix grave, Shuu lui répondit :

"La prêtresse nous aurait envoyé des renforts ?"


La voix de l'inconnu était nouvelle pour l'Ours.



Récupération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Sam 31 Oct - 11:18

Je ne suis plus qu'à quelques mètres de quitter le temple quand je tombe nez à nez avec un jeune homme qui semble être un Ase. Du moins, c'est ce que je ressens à son aura mais par rapport à celui qu'il y a chez le Cancer, il est plus poli. Au moins celui-là, il vaut la peine qu'on discute étant donné qu'il n'aboie pas. A sa question, mes pensées sont confirmées.

Bonjour Ase. Si vous cherchez un confrère, j'en ai vu un. Il se trouve dans le temple du Cancer, juste au-dessus de celui-ci. Quand je l'ai quitté, il était encore en plein combat. Il m'a même menacé bien que ce soit de ma faute. Enfin bref, vous le trouverez là-haut. Moi ça ne me concerne plus!!

Rien que d'en parler, je sens que la colère recommence à monter et je m'apprète à partir quand une autre personne vient. Un marina semble-t-il vu l'armure qu'il porte et dont je me demande s'il n'a pas la main lourde sur la bouteille vu la façon dont il parle. Ajoutant quelques détails, il part sans demander son reste et quelques minutes après un autre arrive. Eh bien dites donc, il y a du mouvement soudainement!!

Bon eh bien puisque vous avez retrouvé un frère d'armes, je vais vous laisser.

Au fait je suis Mattheus d'Adamantine.

Sur-ce et m'étant présenté, je les laisse et continue ma route pour me calmer les nerfs surtout.

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Clyve


Guerrier Sacré
Guerrier Sacré
avatar

Messages : 13
Armure : Guerrier Sacré de Gungnir, la Lance d'Odin, placé sous l'étoile Kappa

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 1 Nov - 17:52

D'abord il écouta la réponse du Saint, puis celle du Marina. Il n'était donc plus très loin de ses "frères". Visiblement le marina était du genre "jemenfoutiste", aussi sa façon de répondre amusa quelque peu Clyve. Le Saint lui, bien que très poli, avait l'air très affecté par les combats, ou peut-être par autre chose, mais cela relevé de la pure spéculation. Finalement, alors que le Guerrier Sacré se préparait à se remettre en route, un nouvel arrivant fit son apparition. Il ne fallut que quelques secondes pour reconnaitre la God Robe qu'il portait. aussi, même s'il ne le connaissait pas, il était bien content de voir ce guerrier runique. Le borgne remercia le Saint et le marina avant que ceux-ci ne partent, puis il se dirigea vers l'Ase.

"Mon frère, je suis Clyve, Guerrier sacré placé sous l'étoile de Kappa." Lui dit-il avec affection. "Si je suis là c'est bien pour vous prêter main forte, les aléas de la vie m'ont retenu sur la route ce qui explique que je n'ai pu être là plus tôt."

Il était enfin au contact, il luifallut quelque seconde pour se rendre compte de la cécité de son camarade, mais également de la rudesse qu'avaient dus être les épreuve qu'il avait affronté au sanctuaire.

"Frère, quel est ton nom ? N'es-tu pas trop blesser ? Raconte moi donc votre aventure jusqu'à maintenant."

Clyve était vraiment inquiet, encore plus qu'un père parlant à son propre enfant. Mais, il pressa quelque peu son ami pour avoir des nouvelles des autres. Après tout, certains devaient être en plein combat.
Revenir en haut Aller en bas
Shuu


Guerrier Runique
Guerrier Runique
avatar

Messages : 57
Armure : Bärenhaft, l'Ours Enragé

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Ven 6 Nov - 13:28

Grâce à l'intervention du Saint, Shuu put mettre un nom et un clan à une des cosmo-énergies qu'il avait déjà eu l'occasion de croiser dans le temple du Cancer.

"Mattheus d'Adamantine ? Je m'en souviendrai."


Et ce dernier s'en alla, ne laissant plus que Shuu avec un des guerriers divins qui était dans la salle de réunion peut avant le départ de la petite troupe pour ce sanctuaire aux marches illimitées. Faisant partie des derniers arrivés, Shuu ne lui avait de fait jamais parlé avant ce jour.
L'Ours aveugle l'écouta décliner son identité et le salua en retour, baissant la tête comme il se devait.

"Enchanté de faire ta connaissance, frère ! Je me nomme Shuu de Bärenhaft, et c'est avec un grand soulagement de te rencontrer ici où les combats ne sont guère joués d'avances. Ta venue, fut-elle sous l'ordre de Dame Moïra, montre à quel point nos adversaires sont plus redoutables qu'il n'y parait."


Le non-voyant releva la tête, et, tout en gonflant ses muscles, se massa les avant-bras.

"Je suis en assez mal état, mais pas au point d'être mourant, fort heureusement. Qui aurait crû que les spectres se seraient alliés à des guerriers qui ont le sens de l'honneur ?
Je suis venu avec les guerriers Eren et Magnus, et nous nous sommes séparés pendant que nous combattions au temple du Cancer. Eren était toujours au combat pendant que je redescendais ici, bien qu'il m'est toujours impossible de percevoir son aura. Quant à Magnus, j'ai ouïe dire qu'il était déjà redescendu avant les Saints.
Ma mission consistait à occuper un chevalier Noir allié des spectres, mais il était d'un niveau bien trop fort pour que je puisse réellement l'inquiéter. Le temps de récupérer mes blessures que me voici devant toi, et sans avoir une seule idée de ce qu'il se passe. J'ai l'impression qu'il y a moins de monde à notre arrivée que maintenant."


Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Fin Septembre 1755] En attente du Jugement   Sam 21 Nov - 14:27

Arrow Temple du Cancer

On est pas chez toi ici!! Toi et moi ne sommes pas des amis!! Ces deux phrases résonnent sans cesse dans ma tête depuis mon altercation avec Kappa.


Le regard perdu, je marche machinalement dans les décombres du troisième temple. Je me dirige vers les appartements et plus précisément les chambres. Toujours du même pas, j'entre dans une de ces chambre et ferme la porte à clé. Tout ce que je voulais actuellement c'était être seul avec moi-même!!

Levant la tête et dos contre la porte, je la contemple. Un lit simple sur le côté, une petite commode avec un tabouret et de quoi faire sa toilette. Pour éclairer juste une petite fenêtre avec volets où peine à filtrer la lumière du soleil. Exactement ce qu'il me faut. Je n'en demande pas plus pour l'instant. Je me dirige vers la fenêtre pour voir la vue. J'y vois les montagnes et le reste du Sanctuaire et plus particulièrement... le temple du Cancer. La discussion est encore fraîche et c'est désarmé que je m'éloigne de la seule luminosité pour m'asseoir dans un coin sombre de la chambre.

Recroquevillé sur moi-même, je pose ma tête sur mes genoux et me laisse enfin aller à ma peine et ma solitude. Car oui à cet instant-là, je suis plus seul que jamais et j'en ai la conviction. Bien sûr je savais que je n'étais pas chez moi, à mon époque. Mais j'avais considéré que c'était devenu mon second foyer. Tout comme j'avais considéré qu'ils étaient mes amis... Du moins Kappa. Je me suis trompé sur toute la ligne on dirait. Celui qui m'a envoyé ici doit être en train de bien rire en voyant ce qu'il m'arrive.

Je n'ai jamais eu l'intention de changer quoique ce soit ou de trahir Athéna et les Saints. C'est juste que je ne considère pas forcément les Spectres comme les méchants juste parce qu'ils servent Hadès. Quelque soient le dieu qu'ils servent, je ne voit que des êtres humains. Quant à la chevalerie, ils sont plus habitués que moi. C'est vrai que ça fait quelques années que je suis là mais je n'ai jamais eut un maître. Ce n'est pas dans mes gênes ou autres!! Ce n'est pas que j'ai du mal avec la hiérarchie... C'est juste que je trouve qu'on peut moins donner son avis. Remarque ça doit se passer comme ça à cette époque!! Rhaaa qu'est-ce que c'est dur!! J'ai l'impression que mon cerveau va exploser!!

Enfin bref maintenant je n'ai plus qu'une chose à faire. Attendre qu'on vienne me chercher pour mon jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Magnus


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 192

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mer 25 Nov - 15:46

Magnus ouvrit les yeux tout en secouant sa tête. Il pouvait sentir l’hématome présent sur son crâne, l’ayant sonné. Il n’eut besoin que d’un rapide regard dans les environs pour se rappeler les derniers évenements. Ce devait être un coup lancé par ces deux mercenaires. Le Guerrier Divin s’étonna d’ailleurs d’être encore en vie. Après avoir affronté, dieux, spectres et épée à louer, il se serait cru dans un état bien pire. En réalité, il s’en rapprochait dangereusement, étendu contre le dernier debout dans les décombres du Temple, le Serpent se rendit très vite compte qu’il ne bougerait plus, du moins pour l’instant. Il se rappelait s’être débarrassé du plastron de sa God Robe. Si effectivement, ses mouvements avaient été plus fluides, sa résistance avait été au plus bas et rien ne pouvait lui assurer qu’il ne reste qu’une seule côté d’intact sous sa chair. Bien qu’il soit difficile de différencier les anciennes cicatrices des nouvelles, Magnus était dans un bien piteux état.

Mourant d’envie de quitter ces maudites ruines –après tout il avait accompli bien plus que ce qu’Eren attendait de lui, à savoir survivre. Bien vite, il prit conscience de ce qui se passait vraiment autour de lui. Il avait survécu, certes mais… où étaient passés ses adversaires ? Les sens développés du God Warrior en matière de détection cosmique lui donnèrent l’impression que plus aucun Spectre ne se baladait dans le Sanctuaire. Ils avaient donc tous été buté ? Non, impossible, pas si rapidement. Magnus n’avait eu le temps de s’assoupir qu’une dizaine de minute tout au plus. Quoi qu’il en soit, s’ils avaient gagné c’est que Zeta Prime avait également survécu –qu’est-ce qui pouvait vraiment le mettre à terre après tout…

Enfin des pas qui s’avançaient vers lui. Si d’ordinaire, ce genre de son aurait dû résonner contre les parois des murs, il n’y avait plus assez de fondations dans la Maison des Gémeaux pour que qui que ce soit sans une oreille fine ne puisse entendre l’homme qui traversait cette maison.

Toi ! cria-t-il, les jambes étendues sur le sol, si tu as de quoi boire, je suis preneur.

Il ne s’avait pas si les douleurs dans son estomac et sa gorge étaient dues à la faim et la soif ou aux ecchymoses qui mouchetaient son torse. Maintenant, Magnus n’attendait qu’une chose, rentrer.

Eren ! C’est quand tu veux ! il cria si fort qu’il ne fut même pas sûr que sa phrase ait un sens, d’autant plus qu’il la termina en toussant si fort qu’il fut pris d’une intense douleur aux poumons.
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3475
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Jeu 26 Nov - 12:18

« Ça va, ça va, j'suis là. » fit-il en lui lançant l'amphore qu'il avait trouvé sur le sentier. « Sois pas si pressé de crever. »

La Maison du Cancer était dans un si triste état que trouver la réserve n'était pas bien compliqué. Quoi qu'il estime l'avoir bien mérité, il s'était assuré que Kappa ne le voie pas partir avec au cas où il y trouverait quelque chose à redire. Il comptait la garder pour le trajet mais tant pis : Magnus l'avait lui aussi dûment gagnée. Bien qu'il n'ait pu suivre les autres combats que d'un oeil - sans mauvais jeu de mot -, Eren n'était pas sans connaître et reconnaître ce qu'il avait fait. S'il n'avait été là, ces ordures de Spectres ne se seraient sans doute pas gênés pour s'en mêler...

Encore qu'il n'aurait pas été contre coller quelques mandales à cet Oneiros. Zeta Prime aurait aimé le croire neutralisé pour un certain temps, mais le voir tailler le bout de gras avec Mattheus avait anéanti cet espoir. Eren s'interrogeait d'ailleurs toujours sur le sort qui serait réservé au renégat - parce qu'il n'y avait pas d'autre mot pour le désigner. Du moins pas en dehors de son dictionnaire d'injures, avec lequel il ne saurait par où commencer. Quel que soit le sort décidé par Kappa, l'absence de cris de douleur dans les hauteurs suffisait déjà à le décevoir.

S'emmitouflant dans les pans de sa cape, il apprécia comme tant de fois pouvoir s'en servir pour cacher ses blessures. Il était encore en assez bon état - plus que les Spectres, fallait-il croire ; sinon pourquoi détaler comme des rats ? -, mais ne tenait pas à ce que chacun puisse le savoir. Ne jamais cesser d'intriguer était une règle en temps de guerre. Un ennemi qui doute sera moins enclin à attaquer, ce ne serait pas la première fois que cela se vérifierait. Car s'ils avaient remporté cette bataille, la lutte n'était pas encore terminée...

Balayant la Maison des Gémeaux - ou ce qu'il en restait - du coin de l'oeil, il remarqua qu'ils n'étaient pas les seuls à encore en hanter les débris. Parmi ceux-là se trouvaient le troisième Ase qu'ils avaient amené avec eux... Ainsi qu'un quatrième, qu'il ne se rappelait pas avoir vu. Il ne fit rien pour cacher sa stupeur, quand bien même il n'était pas spécialement expressif au départ. Levant le nez hors de son col épais, il s'exclama :

« Il sort d'où, celui-là ? »

Bien qu'il fut incapable de lire son énergie - ouvrir l'œil droit pour le faire n'étant pas une option à ce moment-là -, Eren reconnaitrait de loin l'une des armures sacrées les plus renommées. Sans que ce soit son domaine de prédilection, il y a des choses qu'on ne peut oublier. Toutefois, être en mesure d'identifier l'armure ne voulait pas dire qu'il pouvait en faire de même pour son propriétaire. Si quand j'en trimballe deux j'en ramène un troisième, je vais pouvoir me faire une putain d'armée. Passée cette incursion dans le surréalisme, c'est à tous qu'il s'adressa cette fois :

« Préparez-vous à lever le camp. On a fini ce qu'on était venu faire, et je tiens pas à être là quand le gros du troupeau arrivera. » Se grattant la nuque, il se tourna vers Magnus. « Jack doit s'être déjà barré. »

Entrée d'Asgard.

Pour rappel a écrit:
Eren n'émet strictement aucun cosmos à première vue. Son armure est hors de vue la plupart du temps, disparaissant sous une cape noire trop grande même pour son corps massif.
Revenir en haut Aller en bas
Magnus


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 192

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Jeu 3 Déc - 20:12

Bien sûr, Magnus ne rattrapa pas le pichet. Au lieu de ça, il étouffa un sursaut de douleur alors qu’il laissa le récipient frapper son torse. Mieux valait garder ses forces pour se relever. D’une main, le Guerrier Divin mit du temps avant d’enlever le large bouchon de liège avant de renverser la moitié du vin sur sa peau le temps de monter l’urne jusqu’à ses lèvres. Ses mains tremblaient tant que même une fois sur sa bouche, le liquide rouge ne cessait de se mêler à la barbe naissante de son menton tout en retombant sur son cou. On aurait dit un prisonnier qu’on aurait privé de nourriture depuis des semaines. Malheureusement, l’alcool ne lui fit pas le bien qu’il aurait imaginé mais le simple fait de voir Eren le ravissait. Il n’aurait jamais cru penser ça un jour mais qu’est-ce que c’était rassurant de ne pas se savoir le seul survivant dans cette invasion.

Prenant appui sur la moitié de pilier contre laquelle il était adossé, il réussit finalement à se lever tout en tirant sa lourde cape de fourrure qui était posée au sol, à ses côtés. Il la posa finalement sur son dos meurtri tout en ayant l’air accablé par le poids du large tissu. Pourtant, malgré son allure quasi-cadavérique, un sourire de satisfaction ourlait toujours son visage lui donnant un air dédaigneux et provocateur.

Hors de question que je meurs avant d’avoir touché ma prime de risque.

Le Serpent n’en dit pas plus. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser de lui, il n’était pas du genre à se vanter de ses batailles passées, loin de là. Il ne pouvait se venter que de survivre à chacune. Il allait sûrement traquer Oneiros et ses frères jusqu’à Hadès et toute sa maudite fratrie mais qu’importe, aujourd’hui il était d’abord temps de soigner ses blesser avant de repartir au front. Magnus était conscient d’avoir fait bien plus que ce qu’on lui avait demandé – et rares étaient ces situations. Si son premier combat était sa propre revanche sur lui-même, ce second auquel il avait miraculeusement survécu était bien plus une dette qu’il avait enfin payé envers son ancien maître, Jack. Que le vieux croulant ne vienne plus lui demander un quelconque service. Après tout, même depuis que Magnus était devenu un Guerrier Divin, il n’avait cessé de le servir indirectement en se débarrassant de toute la vermine politique d’Atlantis.

Evidemment cet arriviste est déjà parti, à la minute même où il m'a vu m'interposer entre les deux mercenaires et lui, il a dû prendre le premier navire pour je ne sais où.

La vue d’ensemble de Magnus sur le piètre état de la Maison des Gémeaux lui permit de constater que le Guerrier sacré était également en vie. De nouvelles cicatrices s’étaient ajoutées aux deux énormes balafres griffant ses yeux. A ses côtés, un jeune homme se tenait debout, fringuant et sans aucun signe de lutte apparent. Pourtant, l’analyse cosmique du Déicide était sans appel, il s’agissait bien d’un Ase et à en juger par l’énergie qu’il dégageait, celui-ci devait être du même rang que Shuu. Enfin, comme pour corroborer cette constatation, la rustre mais non moins bien ouvragée armure qu’il portait bien là le symbole de l’artisanat ase.

Voilà qu’on gagne au change, un nouvel Ase, tu devrais t’en faire un ami Eren, vous semblez avoir des goûts similaires, se moqua-t-il tout en hochant la tête en direction du cache œil du nouvel arrivant. Rentrons, mon équipage ne nous à que trop attendu ici. De plus, je me rends compte à force de rester ici que la chaleur, ça n’est vraiment pas ma tasse de thé non plus…

Citation :
Entrée d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mer 9 Déc - 22:31

Arrow Temple du Cancer

C'était effrayant comme les choses avaient changés en sept ans. J'étais toujours sous la surprise, je ne pouvais que l'admettre. Je n'aurais jamais cru m'absenter aussi longtemps en étant bloqué dans ces dimensions. Même si j'ai pu revoir des visages familiers après tout ce temps, je crains qu'il n'y ait eu de nombreuses pertes durant cette si longue absence de ma part..

« - Les choses ont bien changés.. » Me dis-je à moi-même en descendant les marches pour me rendre au temple des Gémeaux.

Les paroles de Kappa résonnaient encore dans ma tête. Il m'avait fait clairement comprendre comme quoi je ne me trouve plus du tout dans le Sanctuaire que j'ai connu. Je dois m'y faire, et je n'ai pas le choix après tout. Je me posais d'ailleurs plusieurs questions, et espérais y répondre dès qu'il en serait temps. Notamment, que sont devenus les chevaliers que j'ai connu avant ma soudaine disparition, et surtout, combien de chevalier comptons nous aujourd'hui dans nos rang ? Qu'est devenu la réincarnation de notre Déesse ? Tant de questions restant sans réponse..

« - Je me suis clairement affaiblis avec toutes ces épreuves, car je n'aurais sûrement pas fais preuve d'une telle faiblesse auparavant.. »

C'est dans un profond soupir et le cœur mélancolique que j'arrive enfin devant ce qui semblait rester du Temple des Gémeaux, celui-ci, autrefois majestueux, a besoin d'une bonne remise à neuf. Je m'en serais bien occupé seul, mais je préférerais éviter de provoquer un désastre en jouant avec le temps, n'ayant plus la maîtrise suffisante pour faire une telle chose. Quand je mis pied à l'intérieur, je pouvais y sentir la présence de Mattheus en me concentrant, mais mon regard se porta principalement à l'endroit où devait se trouver le piédestal sur lequel j'avais laissé l'armure des Gémeaux avant de partir. Visiblement il n'était pas là, un nouveau chevalier d'or des Gémeaux devaient en être le possesseur j'imagine. C'est sans doute mieux ainsi, après tout je me fais vieux.

Les bruits de mes pas se propageaient dans les couloirs du temple, difficile de rester discret avec une armure métallique j'imagine.

« - Mattheus ? Tu es là ? »

L'atrium avait quelques peu changé depuis mon départ, une fontaine se tenait en face, du moins ce qui en restait après le champ de bataille, un olivier fut en piteux état tandis que l'autre tenait encore le coup. En d'autres circonstance je suis sûr que les lieux devaient être somptueux. J'ai tourné ma tête en direction de l'aile droite. Je me doutais pertinemment que Mattheus se trouvait dans l'aile gauche, là où se trouve les habitations et la bibliothèque, mais j'espérais que le chêne se tenait encore là.

« - Je me demande si.. »

Sans plus attendre je me suis aussitôt dirigé vers la place où devait se tenir le grand chêne. Quel fut mon soulagement en le voyant se dresser là encore à sa place. Je fus attiré par celui-ci comme un aimant attirant le métal, posant mon regard sur le tronc de celui-ci, et lisant attentivement les noms gravés dessus. Le nom de mon père était déjà noté, car il fut lui aussi un des chevaliers ayant porté l'armure d'or, et lorsque je vis mon nom d'écrit un peu plus loin je ne fus pas vraiment surpris à vrai dire.

« - C'est bien ce que je craignais.. enfin.. rien d'étonnant avec une absence de sept ans sans le moindre nouvelle, n'importe qui me croirait mort. »
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mer 16 Déc - 16:57

Je ne sais pas combien de temps s'est écoulé depuis la fin des conflits qui ont conduits à la reprise du Sanctuaire et à ma mise à pied. Certainement pas des jours car je n'ai pas vu la nuit tomber... Ou bien je n'ai pas dû faire attention. Il faut dire que je n'ai pas vraiment la tête à cela en ce moment. Confiné dans ma chambre, je sens des présences quitter les lieux et d'autres arriver. En grand nombre, ce qui signifie qu'ils sont revenus de Jamir. Comme pour me le confirmer, une onde cosmique traverse le temple alors que des bruits métallique résonnent jusque ma chambre. Une voix suit, celle de mon ami. Sa conversation avec Kappa a dû prendre fin.

Un soupir las, je m'apprète à lui répondre mais l'entend s'éloigner. C'est bien mieux ainsi. Je n'ai pas vraiment envie de parler ni de voir qui que ce soit. Pourtant il y a cette petite voix qui me dit d'y aller quand même. Cela me ferait du bien de voir un visage amical et que je devrait sortir. Sortir... Oui autant en profiter avant le jugement à venir!! Je me suis mis dans une belle panade et tout ça pour aider un ami... Qui finalement ne l'est pas ou plus!!

Me forçant à bouger, je vais à la salle de bain où je m'asperge le visage d'eau pour me remettre les idées en place. En me regardant dans la glace, je vois les marques encore bien apparentes des crocs du vampire. Ce n'est plus douloureux mais un frisson me parcourt quand je repense à sa transformation. Secouant la tête, je tend le bras pour prendre mon fourreau et arrête mon geste. Ah oui c'est vrai, je l'ai laissé avec mon armure dans le temple du Cancer. Il va falloir que je m'y fasse!!


A présent habillé et débarbouillé, je quitte ma chambre et me dirige vers l'aile droite. En traversant la bibliothèque, je jette un regard sur les livres et arrive sur la pièce centrale. Continuant ma route, j'arrive sur l'aile droite où je ressens plus nettement la présence de mon ami. En effet, je le vois devant l'olivier le regard posé sur les noms des anciens Saints des Gémeaux.

Etant donné que tu es toujours en vie, il va falloir le retirer. A moins que ce ne soit une prémonition!!

Maintenant que j'ai le temps, je l'observe plus attentivement. Il n'a pas du tout changé depuis la dernière fois sauf qu'il doit reprendre peu à peu ses repères dans ce domaine en partie détruit. Ses cheveux ont bien poussé mais à par ça, il est le même. Quant à moi, je me suis remis du choc. Je n'ai pas d'autres choix non plus bien que de nombreuses questions sur mon avenir se bousculent dans ma tête. Hormis mon moral qui n'est pas au mieux de sa forme, je me sens bien. Mes blessures guérissent bien et laissent voir les cicatrices des coups d'épées reçus et ma morsure au cou.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mer 16 Déc - 22:36

Le Temple des Gémeaux! C'était ici qu'était retenu "prisonnier" Mattheus, le Chevalier de l'Adamantine. Les événements de la dernière bataille avaient provoqué leurs lots de situations encombrantes. D'après ce que j'avais pu apprendre, Mattheus s'était immiscer dans le combat que menait Kappa face aux Juges des Enfers. Une attitude qui n'avait visiblement pas plu au Chevalier d'Or du Verseau! Il fallait admettre que le geste du Chevalier de Bronze aurait pu avoir de lourdes conséquences, et elle pourrait en provoquer encore par la suite!

Il est vrai que j'étais du même avis que mon compagnon. Ce combat avait été aussi difficile qu'inutile! Nous avions une sortie simple et pacifique, mais Kappa en avait décidé autrement! Pour quelles raisons? Je l'ignorais encore! Lui et moi ne nous étions plus revu depuis la fuite des Spectres! J'osais croire que c'était avant tout par vengeance. Le fait que nous ayons perdu le contrôle du Sanctuaire, sous son commandement, avait pesé lourd sur sa conscience et sa propre confiance! Mais, sachant pertinemment quels autres dangers nous guettaient, le bon sens n'aurait-il pas dû prendre le dessus?

Qui plus est, devoir quoique ce soit aux Asgardiens, alors que ces derniers n'avaient même pas voulu entendre le moindre mot que Ahina et moi avions à dire. Ils avaient profité de l'occasion pour gagner un avantage sur nous, une dette en quelque sorte! Foutaises! Cette pensée m'était insupportable, malgré tout l'affection que je portais à Asgard et à ses habitants et défenseurs! Mais cette génération était différente, et ces différences n'étaient pas essentiellement bénéfiques!

C'est pourquoi mes pas m'avaient conduit jusqu'ici. Je me devais de voir Mattheus, m'assurer qu'il allait bien et lui donner du courage pour cette épreuve. J'ignorais si le Chevalier d'Adamantine serait puni pour son geste, et quelle serait la gravité de la punition, mais je n'avais pas le moindre doute sur son allégeance envers Athéna, et croyait sincèrement qu'il pensait agir de la meilleure manière. Mais, il fallait aussi qu'il comprenne que la moindre action lors d'un combat peut faire pencher la balance d'un côté comme de l'autre. Sa intervention aurait pu créer une ouverture que les Spectres n'auraient pas perdu!

Je traversais le Temple lorsque je ressentis une présence dans les jardins. C'était un Cosmos étrangement familier, mais dont je ne parvenais pas à me rappeler! Je prenais alors la direction du jardin, et me retrouvais alors en face d'un Chevalier que tous croyaient mort! La stupeur me frappait tandis que je découvrais l'identité de l'homme émanant ce Cosmos familier! Je restais sans voix, le regard figé sur celui qui porta jadis l'Armure d'Or des Gémeaux. Sans faire le moindre geste, comme paralysé par la surprise, le temps semblait s'écouler plus lentement, tandis que le silence continuait maître des lieux tandis que je tentais de mettre de l'ordre dans mes pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Mar 22 Déc - 13:06

J'étais un peu perdu dans mes pensées actuellement. Les gens me pensaient mort, pour preuve mon nom est noté en gros sur cet olivier, mais après tout comme je disais je ne pouvais pas leur en vouloir, moi il ne s'est déroulé que l'équivalent de sept heure dans la dimension ou j'étais prisonnier, tandis qu'ici c'était sept longue années. Kappa m'avait bien dit que des choses avaient changé et cela je le ressentais déjà, de nombreuses personnes que j'avais connu il y a quelques années de cela me semblait comme disparut à jamais. De toute façon, je ne peux rien y changer.

La voix de Mattheus me fit revenir au moment présent, avec ce que j'avais en tête je n'avais même pas fait attention au fait qu'il avait quitté sa chambre pour venir me voir. Une grosse erreur de débutant m'aurait certainement dit certain, dont mon père. Je souris légèrement à la remarque de Mattheus avant de lui répondre.

« - Ne parle pas de malheur veux-tu ? Je suis peut-être vieux, mais l'ancêtre peut toujours te botter ton derrière. » Lui dis-je en riant pour plaisanter.

J'ai remarqué qu'il me scrutait du regard. Je ne compris pas sur le coup ce qu'il pouvait bien regarder en moi. Avait-il l'impression de faire face à un fantôme du passé ? C'était peut-être l'effet que cela devait lui faire remarque. Je l'ai alors regardé avec le sourire de la même manière, il semble effectivement qu'il avait quelque peu grandis physiquement parlant, pour ce qui est de son caractère je n'en sais pas plus en attendant. En somme, il avait quelque peu changé, il n'est plus le petit Mattheus d'il y a sept ans, du moins, c'est ce que je ressens.

« - J'ai un truc coincé entre les dents ? Si ce n'est pas le cas, j'imagine que c'est parce que ça te fait tout drôle de voir que je n'ai pas vraiment pris une ride ? » J'en riais de plus belle après cela.

On avait bien besoin de rire un peu avec tout ces événements je pense. Je ne pouvais qu'imaginer la pression et les horreurs qu'on pu vivre les Saints, mais si je pouvais me montrer utile en mettant un sourire, même éphémère sur leur lèvres, cela me conviendrait parfaitement.

Une seconde présence se fit sentir dans les lieux, un cosmos qui ne m'était pas inconnu, mais il m'était difficile de retrouver le nom de cette personne. Toutefois lorsqu'il se présenta à nous je le reconnu assez vite. Je l'avais déjà croisé plusieurs fois par le passé, le jeune chevalier du cygne, malheureusement, j'ai une très mauvaise mémoire des noms. Il me regarda de la même manière que certains, la stupeur était parfaitement exprimé sur ses traits, ce qui d'un côté me fit légèrement sourire. Les gens me regarde comme si j'étais un revenant.

« - Bonjour jeune.. chevalier du cygne. Navré, mais je n'ai pas une bonne mémoire. » Ai-je sortie en toute sincérité. « On dirait que tu as vu un fantôme, ça va ? J'imagine que c'est l'effet que je produis quand on me voit ?»

Autant prendre cela à la rigolade, car on risque d'en avoir bien besoin vu la situation actuelle pour ne pas déprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 27 Déc - 21:14

Ne parvenant pas à quitter mon sort et ce qui m'attends de la tête, je ne me rends pas compte que je fixe toujours Chronos du regard et c'est son rire qui me le fait comprendre, me ramenant par la même occasion au présent. Par chance ou alors une partie de mon subconscient a entendu ses questions et c'est avec un sourire gêné que je lui répond.

Non, non. Je te rassures, tu n'a pas changé mis à part tes cheveux. C'est vrai que ça fait bizarre de te voir comme la dernière fois. Remarques moi aussi, je suis un des rares à ne pas avoir trop vieilli!!

L'atmosphère se détend. Ca fait du bien de rire un peu cependant mon visage reprend son air triste et cela, je ne peux pas l'empêcher. Je suis heureux de le revoir bien que j'aurais préféré en d'autres circonstances mais les derniers évènements et surtout ma discussion avec Kappa et bien trop fraiche dans mon esprit pour que je puisse penser à autre chose.

Ah je suis désolé mon ami. Toi tu es là, tu viens d'arriver... ou de revenir. Et au lieu de fêter ça dans la bonne humeur, je casse l'ambiance tout simplement parce que je vais passer devant le tribunal pour avoir voulu aider... quelqu'un.

Je me retins au dernier moment. Je voulais dire ami quand les paroles du Verseau m'ont à nouveau frappé de plein fouet. C'est à ce moment-là que des bruits de pas ainsi qu'une présence se sont fait sentir. Au début, j'ai cru qu'il s'agissait de Kappa mais ce n'est pas son cosmos. Involontairement ou pas, je ne saurais le dire, je pousse un soupir de soulagement. Ce sentiment se confirme en voyant arriver Kyros le Saint du Cygne. Il faisait parti tout comme moi et Ishiro de ceux accompagnant Kappa pour le Sanctuaire. Se rendant compte de ce qu'il se passait, il était retourné dans les premiers temples.

Bonjour Kyros, je suis vraiment content de te revoir. Je suppose que tu es au courant... d'ailleurs tout le monde doit l'être!! Enfin bref, je suis assigné à résidence en attendant le jugement!! Ca m'apprendra à vouloir jouer les samaritains!! Enfin au lieu de patienter dans ma chambre, j'ai préféré venir prendre l'air.

Je constate sa même surprise lorsqu'il pose son regard sur Chronos et regarde mon ami de l'Horloge en souriant.

Autant que tu t'y fasse dès maintenant car il y a encore quelques personnes qui t'ont connu... J'allais dire de ton vivant hahaha!! Pour ceux nous ayant rejoins récemment, ça ira mais il faudra leur faire un résumé de ton histoire où ils seront perdus!!
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   Dim 3 Jan - 12:54

Chronos, ancien Chevalier d'Or des Gémeaux, que tous croyaient mort. Un fantôme? Oui je crois qu'on pouvait le dire, j'avais devant mes yeux un esprit, ou du moins, ainsi l'avais-je crû l'espace d'un instant! Je me souvenais encore de son visage, comme je me souvenais de tous les visages que j'avais croisé auparavant. À passer plusieurs années invisible aux yeux des autres, je étais devenu un expert dans l'art de l'observation. De ce fait, j'oubliais rarement un visage familier! Les questions fusaient dans mon esprit, mais je me voyais mal le harceler avec tout cela, alors qu'il était à peine de retour. De plus, il n'aurait jamais réussi à franchir les premiers Temples sans une explication à l'un de ses gardiens. Probablement avait-il déjà expliqué sa disparition. De toute manière, rien ne m'empêchait d'en parler avec Kappa pour en savoir plus. Il devait connaitre le fin mot de l'histoire!

- Oui, j'ai l'impression d'avoir vu un fantôme, j'ignorais que vous étiez toujours vivant! D'ailleurs cette pierre tombale était la preuve de votre mort! C'est une situation assez...étrange!

Un léger silence contraignant prenait place, briser par l'arrivée salvatrice de Mattheus, l'homme que j'étais venu voir! Ces paroles confirmaient ce que j'avais entendu. Il subissait donc une punition pour être intervenu dans le combat que menait Kappa contre les Juges! Je trouvais cela un peu trop sévère, même si son attitude avait été très imprudente!

- En effet, j'ai entendu ce qu'il s'était passé.

Je m'approchais alors de lui, posant une main sur son épaule, en signe de solidarité. Après tout, je ne partageais pas le même avis que Kappa quant à cette situation. Mattheus n'avais commis aucun crime! Pourquoi devrait-il être jugé? L'imprudence et la naïveté n'était pas crime, du moins à mes yeux!

- Si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à me le demander. Je trouve cette situation bien triste et injuste. Certes, tu as été très imprudent Mattheus, ton intervention aurait pu être fatale si les Juges avaient en avait tiré parti, mais tu n'as trahi personne! Je comprends les sentiments qui t'ont poussé à agir ainsi, d'ailleurs, l'attitude de Kappa m'a déplu également, mais rien de ce que nous aurions pu dire ou faire l'aurait fait changer d'avis. Nous ne pouvions que combattre pour récupérer notre Sanctuaire et rien de plus!

Je m'attendais à ce que Mattheus me questionne sur mon départ du Temple du Cancer. Après tout, cela pourrait s’apparenter à un refus de ma part de suivre les ordres de Kappa. Et je pouvais m'attendre aussi à ce que le Chevalier du Verseau me pose les mêmes questions! Quand cela arriverait, j'expliquerai les raisons de mes agissements. À eux de me croire, ou non! Mais cela m'importait peu, car j'avais la conscience tranquille. Je n'avais pas trahi Athéna, et c'était pour moi la seule chose qui comptait!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fin Septembre 1755 / GS] La Gardienne a prit position ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Gémeaux-