RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Jeu 20 Aoû - 17:41

Stupeur au Palais des Tsars encore en construction quand une étoile filante fond sur les ouvriers, venant enfoncer l'une des ailes du chantier. Nul en ces contrées ou si peu s'en faut n'a jamais vu l'une de ces étranges armes d'orient : qui serait en mesure de reconnaître le Nunchaku de la Balance ? Chose sûre, nul n'a été en mesure de l'extraire des débris...
Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Sam 22 Aoû - 0:28


Arrow Jamir

En plus de six ans de séparation, les choses n’avaient pas franchement changé entre Chris et Garett. Comme toujours, et malgré la soirée bien arrosée pour fêter l’obtention de leurs armures, c’est l’aîné qui fut le premier debout. Et tandis qu’il assistait en direct à l’apparition des armes de la Balance, son frère cadet, lui, dormait profondément et avec le même filet de bave que d’habitude. Et quand il se réveilla, constatant que son frère n’était plus là, il demanda des explications à Will, qui lui raconta ce qui était arrivé pendant que lui dormait. Aussitôt arrivé, aussitôt reparti : Garett s’était mis en tête de retrouver l’arme. Mais de toute façon, sous l’impulsion de leur Grand Pope, les Saints n’avaient pas tardé à se mobiliser pour faire de même. Finalement, quelques heures plus tard, Chris était en route pour la russie, armure de Pégase sur le dos. L’esprit encore alcoolisé et embrumé par la veille, il repensait à ses retrouvailles avec son frère : une fois encore, ils s’étaient beaucoup amusé, et avaient amusé toute la taverne par le même occasion.

Le chevalier de Bronze fit appel à son cosmos tout le long de la route afin d’aller vite, le temps pressait. Rapidement, la température baissa de manière vertigineuse, et l’adolescent commença à ronchonner, le nez rougi par le froid dissimulé sous une petite écharpe qu’il avait déniché dans ses affaires.

En arrivant sur les lieux, il constata bien vite que la chute de l’arme avait causé une panique dans la population et de sacrés dégâts matériels. Perché sur une colline dominant la vallée, il observa d’un sourire amusé les gens courir partout et baragouiner tout en se reposant de son long voyage. Quel que ce soit ce bâtiment qui était en construction, la chute de l’arme mystérieuse avait rasé toute une aile. Détendu par le spectacle, Chris rabattit pour la énième fois son écharpe par dessus son épaule, avant de descendre la colline en courant. Au milieu de la foule paniquée, Pégase se fraya rapidement un chemin. Il attirait l’attention mais tant que personne ne l’arrêtait pour lui demander des comptes, il n’en avait cure.

Il atteignit le bord du cratère creusé par l’arme et l’observa : tout en bas, il vit l’une des armes de la Balance, brillant de son éclat doré. Il ne restait plus à présent qu’à descendre, extraire l’arme, et se tirer de ce trou. Du moins, il l’espérait...

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Sam 22 Aoû - 21:01

Précédent : Trône d'Odin

Comme s'il ne suffisait pas que les marinas et les Saints aillent de guerre en guerre avec les spectres, comme s'il ne suffisait pas qu'une nouvelle prêtresse soit présentée comme une fleur à l'assemblée des guerriers divins en désordre, plusieurs événements inquiétants de morceaux d'armures dispersés de par le monde avaient été signalés.

Lorsqu'il avait entendu parler de la Russie, le Grand Loup du nord avait aussitôt soupçonné un retour de force de la Baba Yaga et avait choisi de s'y présenter. On le connaissait ici, depuis qu'il avait foulé le village sur le chemin du retour de Jamir. Jack et lui avaient semé la pagaille dans la taverne du lieu avant de poursuivre une véritable figure de conte de fées. A l'issue de la bataille pourtant, Yül était convaincue qu'elle mettrait bien plus de temps à se remettre... et il avait raison !

On lui indiqua sans problème dans un patois aux accents typiquement slaves la direction empruntée par un type en armure louche et qui n'était, vu son teint un peu mat et son nez rouge comme celui d'un renne, visiblement pas du coin. Le loup n'eut aucun mal à repérer son odeur, à la suivre et à arriver près d'un bâtiment visiblement à demi-détruit. Un peu plus haut sur une colline se trouvait un autre chevalier prêt à descendre récupérer ce qui ressemblait à une... chaîne aux extrémités lourdes. Une sorte d'arme orientale qu'il avait rarement vue autre part que dans les livres. Quoi que soit cette chose, elle avait un pouvoir qui l'avait mené ici. Et elle devenait propriété d'Asgard puisqu'elle se trouvait sur son sol.

Au moment où Chris allait entrer dans le bâtiment pour s'emparer de l'objet, le guerrier divin apparut devant lui en une fraction de secondes, toutes griffes dehors.


"Halte-là ! Je ne sais pas qui tu es, mais tu te trouves sur mon territoire."

Et soudain, comme poussé par une force mystérieuse -Baba Yaga ou pas ?-, Yül eut l'impression que son sang bouillonnait.

***C'est l'heure de se battre, louveteau.***

L'esprit des ancêtres glacé de Fenrir envahit alors la pièce, gela tout autour d'eux, et les habitants surent qu'il y allait y avoir affrontement. En quelques minutes le périmètre proche fut déserté à bonne distance. On savait de quoi pouvait être capable le Père des Loups.


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Dim 23 Aoû - 2:09

Alors que vous approchez du nunchaku, un halo doré se propage... Aussitôt, une envie vous prend aux tripes : celle de montrer à l'autre que l'arme est vôtre, et vôtre seulement. Mais les mots n'y suffiront pas ; l'un comme l'autre, vous le savez déjà. Qu'importe les moyens à employer, celui qui l'emportera, ce sera vous, et personne d'autre. Tant pis s'il faut laisser du sang dans votre sillage pour cela...

Vous trouverez ici votre topic de lancer de dés.
Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Dim 23 Aoû - 23:44

Sans laisser le temps au jeune chevalier de reculer, les murs se parèrent de parois de glace, le sol devint glissant à souhait, la température chuta d'une bonne dizaine de degrés pour passer en-dessous de zéro, malgré la fin d'été encore vive. Le nunchaku doré se trouvait à quelques mètres, répandant son influence néfaste sur les deux hommes.

L'étranger semblait peu expérimenté, son cosmos assez faible comparé à celui d'un guerrier divin, surtout quand ce dernier avait survécu à une guerre sainte, et sa lenteur laissa l'initiative au Loup. Le guerrier nordique s'élança en avant, bondissant à quatre pattes comme un vrai loup, brandissant ses griffes effilées directement à travers le fin tissu qui était seul protecteur de ses membres. Les armures de bronze avaient ceci qu'elles étaient bien pâles protections en comparaison de celles d'argent et leurs supérieures encore. Même pas besoin de chercher un point faible ou un défaut d'assemblage quelque part pour trouver une cible à trancher.

"Goûte à la hargne des loups des steppes ! Toi qui oses pénétrer sur mes terres sans t'annoncer !"

A chaque impact, même infime, de l'air gelé s'infiltrait dans les plaies provoquées et progressait jusqu'au système nerveux à travers les muscles et même les os. S'il venait en touriste, le gringalet allait se souvenir de sa petite promenade sur les territoires d'Asgard.

Pourtant dans toute cette histoire, il y avait comme un malaise. Ce n'était pas l'instinct qui avait parlé. Si Fenrir semblait excité par la situation, qu'elle qu'en soit la cause, l'homme aux yeux d'or gardait un goût amer en bouche. Quelque chose manipulait son côté animal pour l'exhorter à attaquer sans réfléchir. Ce n'était pas lui.




Dernière édition par Yül le Lun 24 Aoû - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Lun 24 Aoû - 10:13



Arraché à la contemplation de l’artéfact dans son dos, Chris se retourna pour faire face à un Asgardien qui le foudroyait du regard. Il n’aimait pas sa présence ici, de toute évidence, mais cela n’eut pas le moindre effet sur l’américain.
- Ecoutes l’albinos, ton territoire misérable ne m’intéresse pas, je suis simplement venu récupérer ce qui est nôtre, et pour ça, je me passerai de ton avis.
Pour toute réponse, c’est une charge guidée par un instinct animal qui attaqua le chevalier de Pégase. Surpris, il le fût, et les quelques coups qu’il prit, il les sentit passer ! Découpant l’air et la chair aussi efficacement que des griffes, les premiers coups atteignirent Chris sans qu’il puisse réagir avant qu’enfin, son esprit d’analyse ne se mette en route. Un léger sourire sur le visage, il commença à esquiver chacune des attaques du loup d’asgard tandis que sa concentration grandissait peu à peu. Finalement, dès qu’il trouva l’ouverture, il recula d’un bond, mettant fin au corps à corps qui s’était engagé. Il avait compris son timing...

Haletant, il essuya un filet de sang coulant le long de sa lèvre, puis déploya à son tour son cosmos dont la couleur bleu argent irradia son armure. Son corps se renforçait peu à peu, et bientôt, il attaquerait :
- Tu es fort, loup d’Asgard, et tu portes l’armure d’un des sept guerriers divins. J’en déduis donc que tu ne peux être que Fenrir. Ton accueil est plutôt rude, je trouve... Tu dois penser que je serai une proie facile, mais laisses moi te dire une chose : le combat est encore loin d’être joué !
Ses jambes étaient temporairement invalidées par les coups donnés par son adversaire, mais il pouvait encore attaquer à distance : ses mains tracèrent dans les airs la constellation de Pégase, et ses poings chargés de cosmos fendirent les airs. Une pluie de coups tous plus difficiles à voir les uns que les autres s’abattit sur le guerrier divin, et dès qu’il vit un moment propice, Pégase bondit en direction de l’ennemi : son centre de gravité près du sol, il se redressa brusquement pour être à hauteur de l’ennemi, et en usant de la vitesse engrangée par son élan, il frappa de plein fouet le foie du loup.

Puis, il se recula d’un bond, pour mieux observer les dégâts causés par son assaut. Alors c’était ça, combattre un véritable adversaire cosmique ? Pégase souriait ! Il aimait cette sensation, et il était pressé de voir quelles autres techniques allait bien lui montrer son adversaire !



Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 12:36

Le jeune chevalier bougeait dans tous les sens, comme un petit rat entre les énormes pattes du loup blanc qu'il devenait une fois hors des regards humains. Sauf que bien souvent, quand il en avait assez de jouer, les rats finissaient dans sa gueule ou empalés sur ses griffes. Et celui-ci ne l'amusait pas du tout.

"Je peux te renvoyer tes propres paroles. Je n'ai pas besoin de ton consentement pour te renvoyer hors de mes terres et ne crois qu'un combat qui s'éternise m'indispose. Mes morsures te le feront comprendre bien assez tôt."

Les petits courants d'air générés par l'adolescent troublaient la brume naissante qui s'installait dans la pièce. Ce n'était pas une technique anodine, et d'ailleurs Yül sentit une vague sensation parcourir son corps. Le genre de poison qu'il avait déjà eu à affronter et qu'il savait ne pas pouvoir guérir. Mais cela ne l'empêcherait pas de réduire ce jeune coq en tas de plumes.

Ses météores n'eurent aucun effet sur son corps ou son armure, il les trancha au vol tant ils étaient lents pour son regard. C'est alors qu'une dizaine de loups faits de glace et de neige naquirent de l'air gelé autour d'eux, grondant chacun pour leur maître et pour les injures faites à Asgard. La meute chargea sur un simple signe, griffant, mordant, sautant pour immobiliser son adversaire. Le guerrier à la fourrure blanche était loin d'être impressionné par lui. De son côté il prit le Saint à revers, espérant encore une fois tailler dans la chair et l'armure. Il était agile le petit arrogant, mais est-ce que son endurance valait sa présomption ?


Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 14:05



Le loup était rapide, sa défense était puissante et efficace, et ses crocs tranchaient dans le vif. Il était sur son territoire, et l’Alpha sommeillant en lui désirait ardemment démontrer que c’était lui le patron. Sa hargne d’en découdre le poussait à rendre coup pour coup face à un chevalier de Bronze qui n’en était concrètement qu’à son baptême du feu. L’attaque très rapide de Pégase ne sembla pas déranger le loup des steppes, qui contre attaqua aussitôt : alors que la température autour d’eux continuait de chuter, une meute de loups faits de glace en jaillit, comme une meute d’élémentaires de glace. Le groupe fonça sur Pégase, l’attaquant, le griffant et le mordant, forçant l’adolescent à se débattre pour échapper aux prédateurs. Il bougeait vite, la célérité du Pégase était bien connue. Mais pas assez pour échapper à ces loups de glace !

Et pourtant, avait il peur en cet instant ? Semblait il hésitant, ou effrayé ? Ses yeux suivaient les mouvements de Fenrir avec une obsession effrayante. Sa concentration avait atteint son paroxysme, et il étudiait, sans même observer la meute de loups. Il ressentait la meute, évitait d’instinct leurs morsures, mais la plupart du temps, encaissait. Il saignait désormais, et son armure de bronze commençait à se plaindre des mauvais traitements qui lui étaient infligés. Mais le jeune américain ne prêtait attention ni à l’état de son armure, ni à la douleur lancinante qui lui traversait le corps. Tout ce qui comptait, c’était Yul : ses gestes, sa manière d’intéragir avec le cosmos, et son lien avec lui. Son visage s’était refermé, et seuls, ses yeux grands ouverts et presque vitreux, bougeaient par moments afin d’observer Yul. Comme hypnotisé par le loup des glaces, Il fonça brutalement droit sur sa cible en balayant au passage les loups se trouvant sur son passage, qui jappèrent au contact de l’armure de bronze.

Comme s’il était déconnecté de la réalité, comme s’il le frappait sans le voir, comme une machine achevant le travail pour lequel elle avait été construite, il recommença son bal et frappa à toute vitesse en modifiant ses angles d’attaque et sa manière d’attaquer. C’était un jeune chevalier, et son manque d’expérience se ressentait cruellement. Mais il ne se laisserait pas dévorer si facilement par les loups du nord. Renforcés par son cosmos, ses poing s’abattirent sans doute ni hésitation sur des points clés du corps de l’Asgardien, lorgnant avec un visage inexpressif la moindre faiblesse qu’il pouvait dénicher. Quand il sentit que l’oxygène venait à manquer, il frappa une dernière fois en abaissant son centre de gravité et fit une passe pour se retrouver derrière son adversaire. Il poursuivit sur plusieurs mètres avant de s’arrêter. Il leva les yeux vers le ciel, expira bruyamment, et inspira puissamment. Puis, il fit volte face en direction de Yul, et ses yeux noisettes recommencèrent à l’observer sans mot dire. Aucun son ne franchit le seuil de ses lèvres, mais ses yeux, et son léger sourire heureux parlaient pour lui : ils en redemandaient, encore, et encore ! Ils voulaient en voir plus !


Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 19:59

Le guerrier nordique lisait lui aussi les mouvements de son adversaire. Instinctivement il anticipait les gestes, sélectionnait la meilleure parade ou esquive, calculait les trajectoires de façon à savoir si le choc était évitable ou s'il fallait le bloquer, la force à opposer, le cosmos à déployer. Cet adversaire était plein de vie, mais il y avait une faille dans sa technique que pouvait voir distinctement le loup : quand il privilégiait une attaque, il lésait l'autre. Cette fois-ci, par orgueil sans doute, il avait appuyé ses météores dont l'échec précédent était cuisant mais pour se faire délaissa son espèce de courant d'air. Yül sut alors tout de suite bloquer le premier d'une garde ferme puis dissiper le second grâce à l'intervention de plusieurs loups de glace dirigés comme obstacles à son entreprise. Ce petit avait de la ressource, c'était sûr, mais il n'était pas encore au niveau.

D'un bond leste, le loup reprit ses distances et se mit à tourner avec ses frères de glace autour de sa proie. Ce gain de temps, Pégase l'ignorait, lui servit à faire baisser de quelques degrés encore la température de la pièce artificielle. Dans son élément, l'homme aux yeux d'or savait avoir l'avantage et cela ne pouvait qu'être préjudiciable à son adversaire. Quelque chose dans ses yeux était fou. La faute à l'arme d'or un peu plus loin qui les poussait l'un contre l'autre ? Il pouvait le percevoir un peu plus à chaque passe d'armes nouvelle. Ils s'étaient jetés têtes baissées, sans même donner leur nom. Yül se défaisait de cette emprise impérieuse, mais l'autre par contre cédait complètement à une sorte de... folie meurtrière. Une sorte de frénésie combattive comme il avait pu en voir chez Ishiro avant que celui-ci ne se rende compte de son amour pour Ann, dans cette maison du Taureau du Sanctuaire que le Grand Loup avait une fois gardée.


"Que t'arrive-t-il chevalier ? Tu sembles agir comme un dément. Même les bêtes réfléchissent avant de frapper dans le vide. Je n'aime pas te combattre dans cet état."

Cela lui rappelait décidément trop la Baba Yaga. Jack et lui-même s'étaient jetés l'un sur l'autre sans se reconnaître, sans se poser de questions, alors même que l'un revêtait l'apparence d'un être disparu et l'autre celle du tristement célèbre Pséma, mais sans en avoir ni le piquant ni les techniques. Que voyait ce jeune homme maintenant ? Qui voyait-il ? Pour quelle raison se battait-il ?

Les loups s'étaient disposés en cercle autour d'eux, prêts à charger de tous les côtés. La formation ainsi verrouillé, Yül faisait apparaître d'autres bêtes pour donner le change. Il avait largement les ressources pour, et cela permettait à ses forces d'augmenter potentiellement, et de causer en cas de nouvelle attaque, beaucoup plus de dégâts.


Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 20:37



La machine était lancée, et peu de choses pouvaient l’arrêter. Peu à peu, comme la pluie, Pégase érodait les défenses du loup des steppes sans que celui n’en remarque les retombées. Plus coriace et plus robuste, Fenrir l’était indiscutablement. Mais le jeune américain n’avait pas encore dit son dernier mot. Il s’amusait, et ce que son adversaire prenait pour de la frénésie n’en était absolument pas. Son corps était échauffé, grâce à ses mouvements rapides et ininterrompus, et heureusement d’ailleurs : la température continuait à chuter autour des deux combattants, et quand Yul repoussa une nouvelle fois l’assaut du jeune chevalier de bronze et s’éloigna pour tourner autour de lui, le rythme du combat fut comme rompu, et l’air hypnotisé de Chris se volatilisa. Son regard redevint normal, et ses traits se détendirent en l’espace d’un clin d’oeil.

Mais dans la seconde qui suivit, son visage se raidit à nouveau : il venait de prendre conscience de la température réelle autour d’eux, et il n’appréciait guère ce changement de climat imposé par son adversaire. Il essuya un peu de sang coulant de sa lèvre, et répondit d’une voix presque chaleureuse à la provocation de Fenrir :
- Parles pour toi le poilu ! Les bêtes ne réfléchissent pas ! Elles suivent leur instinct ! Pas moi ! Rétorqua l’adolescent avec un grand sourire qui semblait déplacé pour la situation actuelle.
Là dessus, il tourna sur lui même pour observer la formation que la meute avait adoptée en l’encerclant de toutes parts. Un nouveau sourire heureux apparut sur ses lèvres : il aimait ce qu’il voyait ! Fenrir avait rompu le rythme du combat, mais ce n’était que pour mieux reprendre ! Rassuré sur la suite du programme, Chris se redressa et fit face à son adversaire en le fixant droit dans ses yeux d’or : c’était un chef de meute, voilà son lien au cosmos. Pour un premier adversaire, il remplissait bien les attentes de Chris !

Le guerrier divin possédait une technique toute particulière d’employer le cosmos, et Pégase aimait cela. Il recherchait ce genre d’adversaires. En silence, les deux ennemis s’observèrent pendant quelques secondes. Le froid donna la chair de poule au jeune adolescent qui n’en laissa rien paraître. Il se gelait, c’était un fait ! Mais dès que le combat reprendrait, ses muscles feraient le boulot et réchaufferaient son corps ! Toujours souriant, le chevalier de Bronze finit par briser le silence :
- Bon, allez ! Voyons ce que tu as encore dans le ventre, Fenrir d’Asgard ! Je suis pressé de voir jusqu’où s'étendent tes capacités !



Dernière édition par Chris le Mar 25 Aoû - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 21:16

Yül savoura avec une satisfaction toute particulière le visage du garçon passer de l'excitation totale, presque folle, au désenchantement pour enfin finir sur la soudaine prise de conscience qu'il était cerné, pris dans un étau de glace et de crocs. Et sa spontanéité plut également au guerrier divin. Ils étaient quasiment du même âge, en apparence du moins, tous les deux observateurs. Seulement, l'Epsilon avait plus d'expérience en combat réel et peut-être plus de connaissances de base de par sa situation favorisée. Ce serait sans doute les atouts qui feraient la différence dans ce combat hargneux.

Il laissa courtoisement le Saint se remettre en garde, haussant un sourcil à sa déclaration toute faite de confiance.


"Tu ne manques pas de culot toi. Mais ce que tu ignores..."

Un sourire de défi vint orner le visage de Yül, dévoilant ses crocs de loups dans toute leur splendeur immaculée. Si l'on pouvait se poser la question de ses motivations pour laisser pousser ses griffes, en revanche là il n'y avait pas à discuter : il était incontestablement d'une nature plus que particulière.

"... c'est que je suis une bête."

Dans un ricanement qui ressemblait plus à un grondement lupin, Yül se métamorphosa aussitôt en loup, un loup blanc, énorme, d'autres moins trois fois la taille d'une bête normale, avec ce même regard d'or et une fourrure blanche comme neige. De poids il pourrait facilement renverser Chris au sol, sans problème, de ses crocs lui arracher un bras, ou les boyaux. Et encore, ce n'était toujours rien comparé à Fenrir.


Il aboya et aussitôt tous les loups bondirent sur son adversaire en même temps. De tous côtés glace et neige se répandirent dans l'air, formant un brouillard opaque de crocs, de griffes, de particules en suspension. Et parmi ce déluge d'assaillants Yül chargea en personne avec la ferme intention de lui broyer la gorge. Il visa la clavicule, déployant ses griffes pour venir taillader dans la chair déjà à vif. Et ces griffes-là, mieux valait ne pas s'y frotter, car bien qu'animal il avait réfléchi avant d'attaquer. Et si Chris ne changeait pas son opinion sur ce point, il s'en mordrait les doigts.




Dernière édition par Yül le Mer 26 Aoû - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 25 Aoû - 21:46



Ce fut un rire des plus innocents qui s’extirpa de la gorge de l’adolescent blessé quand le loup des steppes le traita de culotté. Combien de fois avait on utilisé ce mot pour le qualifier depuis qu’il était gosse ? Combien de marchands les avaient poursuivis lui et son frère à travers les rues de Boston après qu’ils aient fait une bêtise pour leur pourrir leur journée, simplement pour rire ?
- Je sais ! On me le dit tout le temps !
Mais quand Yul montra les crocs, la bouche de Pégase ainsi que les traits de son visage se refermèrent : son regard observa à nouveau intensément chaque geste du chef de meute. Pourtant, quand ce dernier se transforma en superbe loup sous ses yeux, les traits inexpressifs de Chris furent durant quelques instants rompus. Sa bouche forma un « O » de surprise, et il siffla devant une telle performance. Mais rapidement, il reprit son sérieux : l’heure n’était plus à la plaisanterie ! Le combat reprenait, et de toute évidence le guerrier divin passait à la vitesse supérieure !

Le superbe animal aboya et sa meute obéit en un instant. Mais il avait commis une erreur en permettant au jeune garçon de souffler. Une erreur de poids ! Son physique était encore fragile et ses forces limitées, mais il récupérait vite, et Fenrir ne tarderait pas à le constater ! Observant chaque loup autour de lui, Pégase parvint contre toute attente à se mouvoir entre les bêtes de glace et de neige sans être touché. A force d’observation et grâce à sa concentration, il pouvait désormais anticiper les trajectoires de ces animaux factices, et son adversaire lui même ne tarda pas à le comprendre. Surgissant de la meute de loups alors que Yul avait mis tout son poids en avant pour l’attaquer, Pégase se décala au dernier moment pour éviter ses griffes, et son poing contra l’animal en se servant de l’élan du guerrier divin pour optimiser l’effet et la puissance de l’impact. L’assaut de Fenrir fut stoppé net, tué dans l’oeuf par la célérité du chevalier de Bronze. S’il pensait réussir à l’avoir ce coup là, c’était manqué !

En quelques bonds, Chris se mit hors de portée des loups qui avaient cafouillé après s’être marché dessus les uns sur les autres quand il leur avait subitement échappé. Son regard noisette hypnotisé se posa sur l’ennemi, et il laissa malgré sa concentration extrême échapper quelques mots :
- Tes petits protégés ne fonctionneront plus...
Il se remit lentement en garde, les yeux toujours grands ouverts, en contrôlant sa respiration. Il était prêt pour la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mer 26 Aoû - 15:06

Le petit numéro du chevalier durait trop au goût du loup et ce dernier songea qu'il était temps de réagir. Son festin aux frais d'Eren l'avait sans doute un peu ramolli, mais il n'était pas question de perdre contre cette petite puce sautillante ! Il se croyait déjà à l'abri de ses attaques les plus dévastatrices, mais c'était sans compter les effets invisibles infligés à son corps, attaque après attaque. Ses propres loups, sa propre glace n'avaient strictement aucun effet sur lui -il n'aurait plus manqué que ça-, de sorte qu'il gardait les idées claires quand le cerveau le cerveau de son adversaire semblait bouillonner d'excitation, de réflexion, d'admiration aussi. Les loups faisaient toujours fureur auprès des enfants, c'était bien connu. Comment résister à leur grâce naturelle, à leur intimidant attirail de combat, à cette magnifique fourrure qui donnait envie de la caresser, de presser sa tête dedans, hein ?

D'un nouvel ordre aboyé, les loups se remirent en position et, plutôt que d'attaquer directement, tournèrent tous autour du Saint dans des sens différents. La brume s'épaississait alors qu'ils perdaient quelques flocons au passage. Le guerrier divin prendrait un risque cette fois, mais qui ne tente rien n'a rien comme on dit.

La charge reprit, sérieuse, multiple. Comme une danse répétée de longues années durant. Cela rappelait à Yül cette petite escapade chez les Pawnees, en compagnie de Sylphe. Il avait vu dans les flammes d'Oeil Lointain grâce à la musique envoûtante des images qui devaient être perdues à jamais. Reprenant le même schéma d'attaque, il essaya de troubler Chris, de produire tellement de possibilités différentes qu'il ne pourrait pas toutes les suivre. Et alors... il frapperait !

Cela devenait comme un jeu dans lequel on ne savait plus trop qui était la souris et qui son prédateur.


Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Jeu 27 Aoû - 12:33



Il ne fallut que quelques secondes au loup d’Asgard pour réagir, et reprendre sa danse prédatrice autour du jeune nord américain. Les yeux braqués sur le chef de meute, le chevalier de Bronze se préparait à un nouvel assaut. Il commençait à s’habituer à la formation circulaire des loups, et être entouré par ceux ci ne le dérangeait pas particulièrement. Il s’agissait à présent de ne commettre aucune erreur pour repousser l’assaut suivant. Mais cette fois, le schéma d’attaque se modifia légèrement. Les loups changeaient de direction et cassaient le rythme auparavant très clair. Resserrant sa défense en style peek-a-boo, en ramenant ses bras contre son torse, Chris observa avec un calme olympien le piège mis en place par Fenrir.

Et brusquement, sans prévenir, alors que les loups tentaient à nouveau leur chance, il se dégagea un chemin en direction du chef de meute à la force du poing : plusieurs élémentaires s’effondrèrent dans la neige, détruits. Focalisé sur son adversaire, il s’extira d’un bond efficace de la mêlée de loups en esquivant les griffures et morsures afin de foncer en direction de Yul qui était volontairement resté à distance. Cette fois, il ne pourrait pas le contrer, aussi décida t’il d’aller attaquer le loup. En l’espace d’une seconde, Pégase eut rejoint l’Alpha, mais il l’évita au dernier moment et se mit à tourner autour de lui exactement comme ses loups l’avaient fait, et tout en tournant, il lacha une salve de coups qui attaquèrent le majestueux animal de toutes parts comme si une petite tornade l’assaillait. Et quand finalement il en eut fait le tour complet, il abaissa son centre de gravité, et lança un uppercut directement sous le menton de l’animal.

Il fit ensuite un nouveau bond en arrière afin de rompre le corps à corps. Il avait besoin de quelques secondes pour récupérer : malgré la température glaciale, son corps transpirait beaucoup, et son souffle était haletant. De retour en garde défensive, il prit sur lui de calmer son rythme cardiaque sur les quelques instants de répit que lui laisserait le loup des steppes. Mais bientôt, il le savait, quelques secondes de pause ne seraient plus suffisants pour lui permettre de repartir à l’assaut. Son endurance commençait à s’épuiser, et le combat était loin d’être terminé...

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Jeu 27 Aoû - 18:35

La goutte d'eau débordait du vase. Pégase se permettait de tourner ses loups, le froid d'Asgard en ridicule. Et il ne franchirait pas d'autres limites que celle-ci. Yül s'apprêtait à répliquer mais son corps ne répondit pas.

***Laisse-moi faire, gamin !***

L'injonction de Fenrir fut si sèche qu'elle le cloua sur place, l'obligeant à prendre les coups pour renforce sa fureur -et démontrer aussi qu'il avait la peau bien plus dure que le Saint ne pouvait le croire. Son regard doré se planta dans le sien avant qu'il hurle, et son esprit des ancêtres changea du tout au tout. Sa force se fit plus bestiale que jamais tandis que son corps prenait une nouvelle apparence : le loup déjà gros se mit à grandir, à s'allonger. Son timbre se fit plus profond, porta plus loin. On vit apparaître la peau épaisse sous les pans de fourrure qui se divisaient.

En quelques secondes à peine le loup blanc fit place à une bête bien plus imposante, si haute que le bâtiment peinait à le contenir. Un seul mouvement de patte fit s'effondrer une colonne près de lui. Cependant le pire fut le rugissement qu'il poussa, à glacer les os. L'édifice trembla sur ses fondations et l'atmosphère se glaça plus encore. A ce rythme-là la température devait être descendue entre - 30 et - 40 degrés et le pauvre Grec n'avait plus besoin à ce stade d'une écharpe, mais plutôt d'une combinaison thermique. Les loups des glace se lancèrent de nouveau à l'assaut tandis que Fenrir toisa sa proie, un rictus carnassier dévoilant ses crocs chacun long comme un bras.



"Abandonne, petit humain. Ta vie vaudrait-elle cette arme ? Ou l'inverse."

La voix rauque n'était plus celle de Yül, l'intonation menaçante non plus. L'énergie dégagée par le Père des Loups était si impressionnante que Pégase en oubliait de se tenir prêt à recevoir son assaut. Au-dehors les villages en panique avaient encore reculé, jusqu'à sortir de leur propre village, afin d'être sûrs d'échapper à la colère de celui qui avait terrassé leur geôlière. Ils préféraient largement soutenir Fenrir que l'avoir comme ennemi, aussi entendit-on bientôt des "Abandonne, jeune homme ! Pour ton bien ! Et le nôtre !" et autres appels du même ordre. Et le grondement produit par le loup géant incitait à la même réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Jeu 27 Aoû - 19:56



Le nouvel assaut du nord américain s’était bien passé, TROP bien passé. Il l’avait compris alors même que ses coups atteignaient le loup d’asgard. Celui ci s’était immobilisé pour une raison, et Chris savait qu’il s’apprêtait à payer cher les dommages qu’il lui infligeait. Mais en attendant, Fenrir avait pris les dégâts, et le regard hypnotisé de Chris en avait profité au maximum avant de se replier. C’est quand il se remit en défense qu’il sut : ses yeux noisettes fixèrent intensément le chef de meute alors qu’il changeait de forme une nouvelle fois. Et cette nouvelle forme immonde et corrompue n’avait plus rien de majestueux. En l’espace d’un instant, Chris fut tout aussi surpris et admiratif qu’il fut déçu. Si c’était là son ultime forme, alors il comprenait volontiens pourquoi il ne la montrait que rarement.

Une fois de plus, Yul lança sa meute aux trousses de Pégase, mais alors que celui ci s’apprêtait à esquiver avec facilité les loups de glace, il comprit qu’il était tombé dans un piège : la température avait chuté si violemment que ses jambes et ses bras étaient engourdis. Se concentrant au maximum, son regard fixé sur les loups le chargeant à pleine vitesse, le chevalier de Bronze ramena ses bras contre son torse en style Peek a Boo et attendit la violente collision avec la horde sauvage. Elle ne se fit pas attendre bien longtemps : les loups le mirent à terre et les morsures et griffures se succédèrent jusqu’à ce que le chevalier de Bronze soit invisible aux yeux de Fenrir. Et puis soudain, brusquement, le cosmos bleu argent de Chris explosa, et les loups se reculèrent, à la grande surprise de leur chef de meute. Ils se reculèrent, en faisant toujours face à Chris, et celui ci émergea, visage, bras et jambes en sang.

Il se redressa au milieu de la meute, et posa son regard sur le monstrueux loup qui cachait quelque part un guerrier divin d’asgard sous cette apparence corrompue. Sa concentration s’intensifia en même temps que son cosmos, et avec un léger sourire, il claqua des doigts et la meute s’allongea gentiment sans rechigner. Content de son effet, Chris ne put retenir un rire ! Cette technique était particulièrement géniale, et se l’être appropriée était un régal pour lui. Mais bien vite, il croisa le regard ambré de Yul, et son sourire se fit mauvais. Il claqua à nouveau des doigts, et les loups se redressèrent pour faire face à leur propre chef de meute en grognant d’un air menaçant.
- Allez ! Ordonna Chris en regardant Fenrir se faire assaillir par sa propre meute.

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Ven 28 Aoû - 10:30

Ce fut un pur régal de voir le Saint submergé par tous les loups de glace, d'entendre ses râles douloureux, de le voir se relever en sang. Fenrir jubilait intérieurement. Cet adversaire n'était certes pas un chevalier d'élite, mais il avait du répondant. Il était même parvenu à retourner un bref instant ses loups contre lui. Le géant se laissa faire, ne souhaitant pas faire de mal aux siens -Hâti était le seul à échapper à cette règle. Un aboiement cependant, et les bêtes factices se couchèrent de nouveau. Il s'avança alors, sa gueule aussi grande que Chris tout entier, ses yeux de monstre mythologique ne le quittant pas d'une semelle.

"Tu as l'air déçu petit homme... A quoi t'attendais-tu au juste ? Un animal paré d'or et d'argent, au regard noble et aux idéaux purs ? La sublimation du jeune louveteau en une créature de contes de fées ? Je suis Fenrir, le Père des Loups, le Tueur de Dieux ! Ce genre de foutaises... je les dévore. Tu te plaindras à mon protégé si tu repars d'ici en vie."

Le ricanement sinistre qui sortit de ses babines ne laissait aucun doute sur son intention. Il avait beau avoir aidé Yül à abattre une sorcière, ce n'était pas tant pour aider les civils que pour se défouler et gagner en force. Chaque combat était un pas de plus vers Ragnarök et il ne s'en était jamais caché.

D'un coup de patte au sol qui créa des fissures dans le sol dallé, Fenrir renvoya au néant les loups de glace, tristes marionnettes qu'il ne voulait plus voir déchirés entre leur père et leur proie. C'est lui-même de sa gueule béante qui projeta le prochain souffle glacé sur Chris. Si le Saint ne finissait pas en statue de glace, il n'avait plus longtemps à vivre.


"Je te le redis, abandonne. Ton sort est scellé."

Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Ven 28 Aoû - 12:19



Visiblement blessé dans son orgueuil, Fenrir frappa le sol avec sa patte et sa meute fabriquée sur mesure se volatilisa. Cela eut pour effet de soulager Pégase : il était épuisé, et frigorifié, et le sang qu’il avait perdu et qui maculait désormais les environs commençait à manquer dans ses muscles pour ses mouvements. Garde baissée, le visage fatigué et ensanglanté, le nord américain faisait peine à voir. Haletant, tentant de retrouver sa respiration, Chris savait que cette fois le baroud d’honneur approchait. Et que quitte à sortir, autant sortir en beauté ! Il redressa la tête, et fixa intensément l’Alpha, qui l’invitait une nouvelle fois à abandonner.
- Si tu veux nous voler ce qui est nôtre, il faudra... il faudra d’abord... me vaincre... Et je ne... suis... je ne suis pas encore vaincu ! Lança t’il à bout de souffle en déployant ce qui restait de son cosmos.

Le froid agressait chaque centimètre carré de la peau du nord américain, et il en souffrait terriblement même s’il n’en montrait rien. Il n’était que du menu fretin pour un guerrier divin d’Asgard, et il en était conscient. Mais ce n’était pas pour autant que cela ne le vexait pas, et n’attisait pas sa volonté de l’emporter, de se surpasser ! Une nouvelle fois, sa concentration s’intensifia jusqu’à son paroxysme, inhibant la douleur du chevalier de Bronze et lui permettant de se déplacer plus librement. Il se remit en garde Peek a Boo à l’instant où le loup des steppes crachait un jet de glace. Un brouillard de givre naquit autour des deux adversaires, mais contre toute attente, Pégase jaillit du soufflé glacé en cognant son adversaire avec de multiples attaques très rapides. Il frappa, frappa, sans s’arrêter jusqu’à ce que le manque d’oxygène dans son corps le rappelle à l’ordre. Alors qu’il s’apprêtait à porter un dernier coup, il immobilisa son geste, et feinta pour s’extirper du corps à corps. Cette fois, ses forces étaient des plus faibles, mais il ne se rendrait pas sans donner tout ce qu’il avait dans le ventre !

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Dim 30 Aoû - 0:21

"Ta ténacité m'exaspère."

Fenrir haletait à son tour. Le corps de Yül atteignait peu à peu sa limite, bridant ses capacités de riposte. Néanmoins il avait toujours la force de mordre, de rendre la monnaie de sa pièce à ce gamin.

"Je te l'ai déjà dit ! Tu es sur mes terres, donc cet objet m'appartient. Son propriétaire d'origine l'a délaissé, il ne compte plus. Incline-toi !"

Cela lui faisait mal de le reconnaître, mais ce gringalet lui aura donné un mal fou à achever. Un peu comme la queue d'un lézard une fois coupée, il continuait de s'agiter en tous sens, et ses coups pleuvaient comme la mousson. A cela le Père des Loups réagit avec une étonnante vélocité compte tenu de sa corpulence : il empêcha Pégase de réduire la distance entre eux, d'un simple bond en avant. De sa gueule béante il chercha à attraper l'une de ses jambes pour la broyer entre ses crocs. Une fois sa mobilité limitée il allait enfin pouvoir mettre fin à ce combat inutile. Et peut-être tirer au clair l'éventuel lien entre l'arme dorée et la Baba Yaga, ou l'infirmer.

La glace était plus présente que jamais dans le bâtiment à demi-effondré, sa plus fidèle alliée en Asgard. Le teint de Chris virait lentement vers le bleu, signe qu'elle agissait à la perfection, ralentissant ses membres, diminuant sa réactivité et sa puissance. Aussi obstiné soit ce jeune homme, il avait malheureusement toutes les chances de finir un pied dans la tombe après ce combat.


"Si tu as une préférence pour ton enterrement, fais-le savoir. C'est le moment. Pour ma part j'avais pensé à laisser tes restes à mes fils, c'est une chasse facile pour eux."

Rien que d'y songer, le loup géant s'en léchait déjà les babines.

Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Dim 30 Aoû - 1:13



Pégase venait de jouer sa dernière carte, et ses dernières forces avaient servi dans cet ultime assaut. Le visage cyanosé, le jeune nord américain tentait de reprendre son souffle bouche grande ouverte. La sueur dégoulinait de tout son corps, il était épuisé, et son cosmos avait atrocement faibli. Pourtant, la rage du loup des steppes le fit sourire : un sourire goguenard, provocateur. Il n’était peut être qu’un insecte rampant aux yeux du guerrier divin, mais même les insectes peuvent donner du fil à retordre pour être mis hors course !
Quand Chris entama sa feinte et recula d’un bond, ses jambes restèrent bloquées au sol : elles ne pouvaient plus bouger ! Son endurance avait disparu, et il avait atteint ses limites, pour la toute première fois de sa vie. Il vit les crocs de Fenrir se refermer sur sa jambe et poussa un hurlement de douleur. Les crocs plantés dans sa cuisse, le loup d’Asgard tentait d’arracher la jambe, mais le chevalier de Bronze eut un dernier réflexe instinctif : Il frappa le loup au visage avec son pied libre, et l’animal lacha sa proie.

Le nord américain recula dans la neige en usant de ses mains et de ses pieds tout en faisant toujours face à son adversaire, avant de se relever. Toujours à bout de souffle, il se força tout de même pour continuer à provoquer l’animal :
- Oui, une chose : tu n’es pas invité à l’évènement ! Et ta meute non plus ! Seules les créatures intelligentes le sont, ce qui vous exclut d’office, toi et ta famille, ajouta t’il en reprenant sa posture de défense peek a boo.
Prêt à encaisser l’ultime assaut de Fenrir, Pégase campa solidement sur ses positions, sa jambe gauche tremblant et saignant abondamment à cause de la morsure. Malgré son état lamentable, sa concentration était toujours puissante. Il réfléchissait, encore et encore. Mais plus à la même chose, à présent. Il ne cherchait plus à reproduire les techniques de Fenrir, il se savait trop affaibli pour ça. Il ne pourrait pas gagner ce combat, il l’avait compris depuis un moment ! Mais s’il voulait y survivre, il devait trouver une idée, et vite ! Car il avait encore beaucoup de choses à accomplir, et finir en repas pour une meute de loups décrépis ne faisait pas partie du programme...

Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Lun 31 Aoû - 21:38

La langue carnassière du loup passa sur ses crocs enfin baignés de sang alors que le jeune gringalet tentait une nouvelle fois de faire bonne figure. Cette fois-ci c'était bel et bien terminé. Le jeu touchait à sa fin et il avait perdu. Pétri de froid et de douleur, le canasson n'en avait plus pour longtemps à vivre, aussi Fenrir prit-il le temps de lui tourner autour pour faire monter un plus la pression sur ses épaules : un coup de crocs, à n'importe quel moment, et c'était fini.

"Si je n'étais pas intelligent, tu ne serais pas sur le point de trépasser, gamin. Ni gelé et sans défenses."

La patience du loup arriva à sa fin, de même que ses pas de géants lorsqu'il lança sa patte à la rencontre du minuscule Saint de Bronze. Pégase devrait se soumettre à la gravité cette fois, embrasser les murs tremblants et goûter leur saveur pierreuse. Il reproduisit l'opération plusieurs fois, s'assurant de briser les os du jeune homme.

"Ah j'oubliais. Tu connais mon nom mais moi je n'ai pas le tien depuis le début de ce combat. S'il te reste une once de conscience, je répèterai à Yül le nom qu'il devra transmettre aux walkyries. Dis-le."

Le loup se pencha au-dessus de sa victime, prête à abattre ses griffes dans un ultime coup de guillotine, le souffle menaçant. Le dernier instant avant l'extinction de l'adolescent.

Ensuite, l'arme définitivement serait à lui. Les terres de Russie seraient sauves, une nouvelle fois. Il pourrait retourner à Asgard et prouver à Eren qu'il n'était pas rien dans l'Ordre des guerriers divins. Ou alors, il pourrait mettre en sûreté cet objet qui poussait ses instincts à se faire plus pressants que d'ordinaire et garder le secret. Il pourrait... Restait à choisir ce qu'il ferait.


Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 1 Sep - 14:56



Chris n’était qu’un gosse, mais il était quelqu’un de fier. Il l’avait toujours été ! Et il ne comptait pas s’abaisser à s’incliner devant le loup des steppes pour finir en steak tartare, et leur servir de repas. Alors qu’il lui tournait autour, le jeune nord américain faisait simplement des petits pas pour toujours rester face au loup d’Asgard.
- Ou peut être que tu as eu beaucoup de chance, aujourd’hui... Mais la chance tourne, elle tourne toujours... Et un jour, elle tournera pour toi aussi !
Pour toute réponse, l’immense patte de Fenrir balaya Pégase qui s’écrasa sans ménagement contre un mur. Le loup d’Asgard voulut répéter l’opération de nombreuses fois, mais le jeune garçon évita les coups suivants d’un cheveu, décalant son corps au dernier moment. Cependant, le constat était évidemment : Son bras gauche était sûrement cassé suite au premier impact.

A bout de forces, il se laissa glisser le long du mur, s’adossant à celui ci en se tenant le bras gauche avec sa main droite. C’est alors qu’il la remarqua : sa porte de sortie ! Juste sur sa droite se tenait une poutre qui maintenait à peine les vestiges de la pièce dans laquelle ils se tenaient encore debout. Il sut alors qu’il avait trouvé un moyen. N’importe quoi plutôt que de finir dans l’estomac de ce salopard ! Il sourit, et rétorqua aussitôt en réponse à la question de son ennemi :
- Je te le donnerai quand tu auras fait un combat digne de ce nom. Ce ne sera donc pas pour cette fois ! A la prochaine, Yul d’Asgard !
D’un coup de pied sec et violent, il brisa la poutre en deux et le bâtiment commença à s’effondrer. L’Asgardien eut tout le temps d’esquiver la chute du toit et des murs, mais là n’était pas l’objectif de Pégase : entre temps, le jeune garçon avait lui été enseveli sous le bâtiment, et il espérait de tout coeur que l’intérêt de Yul dériverait sur l’arme de la Balance, plutôt que sur un corps enterré sous des gravats.

Il n’eut cependant pas le temps de se poser tellement la question : dès que le bâtiment s’effondra sur lui, le jeune homme sombra dans l’inconscience. Le combat était terminé, son baptême du feu était achevé, et il ne savait même pas s’il y survivrait. Mais il était confiant ! Son naturel optimiste l’avait poussé à prendre cette décision. Il était convaincu qu’il reprendrait conscience, même ensevelli sous le bâtiment, et qu’il pourrait ressortir de là en vie. Il le devait ! Pour son frère !



Dernière édition par Chris le Mar 1 Sep - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2977

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 1 Sep - 16:37

Victoire de Yül et récupération du Nunchaku de la Balance.

Merci de poster chacun une dernière fois dans ce sujet pour faire vos récupérations et indiquer votre départ. (Après un délai de 2 semaines pour Chris)
Revenir en haut Aller en bas
Yül


Indépendant
avatar

Messages : 381
Armure : Armure divine d'Epsilon

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mar 1 Sep - 19:15

L'assurance de Pégase était risible dans un tel contexte, alors que l'une de ses jambes était fracassée en plusieurs morceaux, l'un de bras dans un état similaire. Et en cherchant bien quelques côtes pourraient bien y être passées aussi, pourtant il restait provocateur à souhait, teigneux. Fenrir sourit de tous ses crocs et se coucha face au chevalier gravement mal en point.

"Les chiens qui aboient le plus fort ne sont pas ceux qui font le plus mal."

Dans un geste qui montrait son désespoir, le Saint avait repéré puis éventré une poutre de soutènement, et tout l'édifice encore fragile se démonta alors méthodiquement. Géant déjà, Fenrir ne craignait pas grand-chose d'une telle chute de matériaux. D'un coup de tête et de queue coordonnés, il balaya les débris hors de son passage et vit l'ensemble s'effondrer comme un château de cartes, l'esprit des ancêtres du garçon tomber en sommeil. Le Père des Loups cependant n'était pas du genre à simplement abandonner sa proie. De ses énormes griffes il écarta la plus grosse part des débris, laissant apparaître un Saint inconscient.

***Laisse-le.
-Tu prends sa défense ?
-Tu as eu ce que tu voulais, il s'est bien battu. Cela lui servira de leçon et quand il rentrera chez lui il alertera ses maîtres. Si ceux-ci reviennent tu auras d'autres combats à livrer et tu pourras exercer ta colère. Ce qui nous intéresse, c'est l'arme. Notre terre est sauve.***

Se pourléchant une dernière fois les babines, le Tueur de Dieux soupira de dépit. Il était vrai qu'il avait livré un combat très amusant et qu'il n'avait pas véritablement faim. D'autant que les villageois aux alentours observaient. Bien sûr Fenrir n'était pas leur protecteur, mais Yül si en tant que guerrier divin. Et par loyauté envers ce serment prêté, le loup géant se détourna de Chris, laissa la part d'homme reprendre possession de son corps.

L'homme aux yeux d'or vacilla sur ses appuis, se laissa tomber à quatre pattes. Heureusement qu'il avait abaissé la température, il put s'en servir pur réalimenter ses forces. La glaciale brume se dissipa bientôt, revenant à lui, et il put alors se diriger vers l'arme dorée non loin.


"On dirait une arme du grand Est... et elle serait à lui ? J'imagine plutôt quelqu'un comme Shion porter ce genre de..."

Par réflexe il se tourna de nouveau vers le chevalier inanimé, réalisant tout à coup à quel point sa soudaine frénésie l'avait entraîné.

"Un Saint d'Athéna ?"

Spoiler:
 

Suivant : Domaine d'Epsilon
Revenir en haut Aller en bas
Chris


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 66
Armure : Pégase

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   Mer 16 Sep - 12:56



Combattant aux côtés d’un fier chevalier, le jeune chevalier du Dragon avait apporté son soutien à son aîné, et cela portait ses fruits. Au pied de la tour de Jamir, le combat faisait rage, mais tout était flou. Chris ne comprenait pas ce qu’il voyait, ni ce qui se passait réellement. Et subitement, son frère posa la main sur l’arme dorée qu’il possédait, et une explosion secoua Jamir.
- Garett !! Hurla Pégase en se redressant dans son lit, une lueur de terreur dans le regard.
Légèrement fiévreux, à bout de souffle, il venait de faire un cauchemard. C’est alors qu’il se souvint du combat : Yul, l’arme de la balance, il avait perdu... Une douleur lancinante au crâne lui fit plisser les yeux, et en posant sa main sur celui ci, il se rendit compte que son front était bandé. Non, pas juste son front ! Toutes ses blessures avaient été pansées et désinfectées ! Surpris, il se leva doucement : son équilibre était encore précaire, mais il n’aimait pas le rêve qu’il venait de faire. Depuis combien de temps était il ainsi allité ? Un jour ? Une semaine ? Il n’avait que trop perdu de temps ici !

Dans un coin, il aperçut son armure qui était plutôt ressortie du combat en bon état, comparée à son nouveau propriétaire. Il allait s’approcher d’elle quand deux villageoises entrèrent, avec de l’eau. Elles lui racontèrent alors qu’il avait été reccueilli et soigné selon les instructions de Fenrir, et que Yul lui présentait ses excuses. Chris n’en montra rien, mais il n’eut que faire des excuses de l’Asgardien. Il savait pertinemment qu’il était un saint, ou alors c’était un sacré autiste ! Dans les deux cas, il n’avait ni l’envie ni la patience de le pardonner ! Les jeunes femmes suggérèrent rapidement à l’adolescent de se remettre au lit, avançant qu’il était encore faible et que c’était imprudent. Il sut ainsi qu’il avait dormi moins d’une journée, ce qui était une bonne nouvelle, et qui expliquait sa migraine lancinante. Il se serait volontiers reposé davantage, mais le rêve de Garett blessé au combat l’obsédait. Il ne pouvait pas rester dans l’ignorance !

Insistant sur l’urgence de la situation, Chris haussa le ton pour se faire entendre, et les jeunes femmes abandonnèrent. Il les remercia toutes deux pour leurs soins, enfila l’armure de Pégase et quitta précipitamment les lieux. Il voulait vite rentrer à Jamir, et le plus tôt serait le mieux !

Arrow Jamir


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Odyssée] Nunchaku de la Balance (Russie, Saint-Petersbourg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Asie-