RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Invasion : Ciarán vs Leila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Ven 21 Aoû - 22:51

"J'suis ton homme, mon bonho... heu ... ma bonne femme ? C'est tout pourri ça, comme nom, bordel de merde."

Le rouquin avait lancé ces quelques mots avant de hausser les épaules. Sortant une fiole de son pantalon, il tenta de s'envoyer une lampée de ce succulent alcool avant de se rendre compte que la bouteille était une douce métaphore de la vie amoureuse de Minato : aussi vide que froide. Ricanant face à son ingéniosité, il attira la fausse borgne dans un coin du temple, non pas pour une partie de jambes en l'air, mais plutôt de poings dans la figure.

"T'es prête ? Non ? Bah c'pas grave, mont' moi c'que t'as dans l'bidon ! AH !"

Le Kraken venait donc d'initier le combat, à sa façon. Il s'était pris les pieds dans un tapis qui avait surement été posé là par un adversaire rusé, et s'écrasa la tête en première dans une poterie, qui éclata dans une gerbe de fragments de terre cuite.

"C'est quoi c'putain d'piège que tu m'as tendu là ! Si j'avais pas eu mon casque, j'aurais eu v'la la bosse, putain !" dit-il en se frottant la tête énergiquement à l'endroit où il s'était fait mal.

Se mettant de nouveau en position d'attaque, il décida de commencer par une technique qui avait fait ses preuves. Un bon coup de latte pour savoir si elle savait se défendre. Bon, en réalité il ne s'agissait pas d'un coup physique (ceux là viendraient plus tard), mais d'une vague d'énergie. Une lame de fond, en quelque sorte !

" Goûte un peu à ça ! Ciceáil na magairlí ! "

Pendant son petit monologue, le rouquin avait concentré son cosmos dans ses jambes, et l'avait utilisé pour le projeter vers Leïla. Si elle encaissait ça, elle ne connaîtrait pas le goût de son superbe rhu... AH NON ! C'était vrai, il n'avait plus de rhum ! Plus d'alcool ! La perspective d'une fin de combat sans contrepartie l'énerva aussitôt ! Submergé par la colère, il se dirigea au plus vite vers son adversaire pour tenter de la rouer de coups.

Quelques secondes plus tard, il reprenait le contrôle de son corps. "J'ai p'tet un peu exagéré, dis."

Spoiler:
 


Dernière édition par Ciarán le Jeu 3 Sep - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leïla


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 256
Armure : Surplis du Troll de l'étoile Céleste de la Défaite

Feuille de Personnage :
HP:
143/150  (143/150)
CS:
170/176  (170/176)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Dim 23 Aoû - 2:58

    Pendant que, du coin de l’œil, Leïla surveillait le combat de la Cap'taine avec la colossette, le rouquin sembla peser le pour et le contre, mais pas pendant très longtemps. C'est que l'offre de la borgne était plutôt honnête! Franchement, qui dirait non à une bonne baston, surtout avec une bouteille à la clé? Par la Spectre en tous cas. Même si ce petit match allait la retarder dans ses projets, l'idée de mettre des patates dans la tête de l'exhibitionniste puis de boire à ses frais était juste trop tentante. Et qui sait? Peut-être que cela lui servirait plus que prévu, après tout. Il y avait après tout beaucoup à faire en cette splendide soirée!

    L'appel de la bibine ayant eu raison de la méfiance de l'envahisseur -si tant ait qu'il y en ait jamais eu entre eux-, celui-ci tenta de trouver un moyen de s'adresser à elle, autre que ce fameux "Septocle", terme qui avait sortit de son cul -véridique, Leïla étant allée vérifier ça dans un dictionnaire durant son temps libre-. La borgne lui avait pourtant donné son nom, lors de leur première rencontre! Ou pas? La jeune Spectre ne s'en souvenait plus vraiment. Mais dans le doute, toujours agir avec assurance et blâmer les autres! C'était l'une de ses règles de vie!

      « Putain, tu t'souviens même pas d'mon nom? C'est Leïla, ducon. Toi t'es... T'es... Si... Cia... Ciaroux? Bref, allez, ramène-toi, c'par là! »

    Voilà. Et la mauvaise foi c'était son second prénom.
    Bras dessus, bras dessous, les deux tourtereaux -?- entrèrent dans le temple. La borgne guida la marche quelques couloirs interminables et vides avant de finalement déboucher sur... Plus de couloirs! Toujours interminables, mais moins vides. Un véritable barda était étalé à terre, au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de l'antre du Troll. Couvertures, nourriture, livres, bibelots, instruments de musique... Il y avait même une lyre, le genre d'instruments dont les coincés du cul se servaient pour draguer en compensant leur physique peu avantageux.

    Peu désireuse de lui montrer directement son "lit" et ses réserves -c'est que le bougre était capable d'oublier le combat pour aller directement les lui siffler-, Leïla s'arrêta finalement dans l'un des couloirs en décidant arbitrairement -et complètement au hasard- le lieur de leur affrontement. Alors qu'elles e séparait de son "partenaire" d'un soir, celui-ci, plein de fougue, voulu prendre l'initiative... Mais se ramassa dans le pli d'un tapis qui traînait sur son chemin avant de s'écraser le crâne sur un pot de terre cuite. Décontenancée, la borgne regarda Ciaràn se relever en l'accusant de traîtrise. Éclatant soudainement de rire, Leïla se pointa vers lui un doigt moqueur.

      « HAHAHAHAHA! Oh! Quel dommage! Ça fait des semaines que j'suis pas sortie d'cette piaule! J'en connais tous les recoins, comme si c'était une seconde culotte! Attends-toi à plein d'autres surprises du genre! »

    Bien sur, c'était un énorme mensonge. Elle était à peine réveillée depuis quelques dizaines de minutes et n'avait jamais préparé le moindre piège ici-bas. Mais putain, qu'est-ce que c'était classe à déclamer! Tant pis si elle se faisait passer pour plus intelligente qu'elle ne l'était réellement. En cet instant, Leïla se sentait puissante et dominatrice sur ce pauvre garçon étendu à ses pieds. Grisée par cette émotion, elle fut un peu longue à régir à la contre-attaque de son adversaire.

    Une lame d'énergie qui lui fonça dessus lui fit instantanément perdre son sourire. Trop tard pour esquiver! Merde, à cette vitesse, même préparée, la Spectre n'était pas sure d'être capable d'y échapper. Visant ses jambes, l'attaque lui trancha les membres, purement et simplement. Tombant à la renverse comme un pantin désarticulé, Leïla ne pu ensuite que subir la furie des poings de son adversaire qui s'écrasèrent sur elle... Ou plutôt à travers elle. A chaque coup, le corps de la jeune femme se décomposait en volutes de fumée bleutée. Le sourire du Troll s’agrandit sur son faciès avant de finalement disparaître lorsque le poing de Ciaràn le transperça. Suite à cela, la brume qui entourait à présent le Général se dispersa et, comme poussée par un vent imaginaire, se condensa à nouveau quelques mètres plus loin dans le couloir. Le corps de Leïla se reforma alors, sans la moindre égratignure. Bras écartés comme un artiste à la fin de son numéro, le Troll dévoila ses dents dans un grand sourire rieur, levant les sourcils d'un air bienheureux fortement exagéré.

      « Ola ola ola? Eh ben? Qu'est-ce qui t'arrives? J'ai rien senti du tout! »

    Se retournant pour remuer son popotin armuré à la face de son adversaire, la borgne continua encore un moment à se moquer de lui. Après tout, la chance était toujours de son côté, alors pourquoi se priver quelques folies? Et puis faire enrager les gens avait toujours été son passe-temps favoris. On se trompait bien de quelques siècles, mais il fallait qu'elle tienne le rang de son armure après tout!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Lun 31 Aoû - 13:58

Tous ses coups avaient traversé le corps de son adversaire comme s’il ne s’était s’agit que d’une volute de fumée. Interloqué par ce qui venait de se passer, Ciarán regarda ses poings, puis la jeune femme, avant de revenir sur ses poings. « Une s’conde. » dit-il en s’éloignant de son opposant, alors qu’une moue de déception s’affichait sur son visage. D’un coup de poing il détruisit un pan du mur. « Ah bah, non. Y’ fonctionnent encore... » Ajouta-t-il avant de se retourner vers le Troll, en plissant les yeux, suspicieux. « Ceci veut dire que t’évites le combat. C’est un peu d’la triche. »

Un peu vexé qu’elle ait évité si facilement ses coups, l’irlandais décida de frapper un coup sur la table. « Leila, que feras-tu quand tu seras toute seule et que personne n'attendra à tes côtés ? » Il était soudainement très sérieux, ce qui n’arrivait, au final, pas bien souvent. Autour d’eux, l’univers même semblait avoir cessé d’exister. Ils n’étaient plus dans le temple des gémeaux, mais sur une mer calme. Pas une vague ne venait briser la lisse surface de l’eau, si bien qu’on se serait cru face à un miroir reflétant le ciel. Lentement le sol se mit à trembler autour de la septocle.

« Téigh ag fuck duit féin » lança le rouquin, les bras croisés.

Le Kraken, bête mythologique, était passé à l’attaque et frappa Leila une première fois, sur cette mer d’huile. Brisant la surface étrangement lisse de l’eau, le monstre avait rompu les flots, et avait concentré toute sa hargne à déchirer le Troll de ses crocs. Alors qu’elle pouvait penser que l’assaut de la bête était fini, la jeune femme put se rendre compte qu’en disparaissant de nouveau dans l’océan, le monstre avait créé un maelstrom qui emportait tout derrière lui. Alors qu’elle était prise dans ce tourbillon, le Général de Poséidon apparut à ses côtés et lui adressa plusieurs coups dans le dos.

« Pas de surprise, cette fois-ci ? »
Spoiler:
 


Dernière édition par Ciarán le Jeu 3 Sep - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leïla


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 256
Armure : Surplis du Troll de l'étoile Céleste de la Défaite

Feuille de Personnage :
HP:
143/150  (143/150)
CS:
170/176  (170/176)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Mar 1 Sep - 16:20

    Satisfaite de son petit effet, Leïla se délecta de l'air médusé de son adversaire alors qu'il ne comprenait pas ce qui clochait. Elle dû même retenir un gloussement de rire lorsque le rouquin alla exploser un pilier pour vérifier que ce n'était pas lui qui avait un problème. Oh! Et voilà qu'il allait lui en tenir rigueur. Comme il était mignon. Répondant au regard soupçonneux de Ciaràn par un large sourire, la Spectre croisa ses mains dans son dos d'un air faussement innocent. Ils étaient là pour s'amuser après tout, non? Inutile d'être aussi sérieux. La triche faisait partie du jeu, elle aussi.

    Puis vint la question et le changement d'atmosphère pour le moins brutal. Le visage de Leïla perdit son sourire joueur pour prendre un air soudainement un peu perdu. Le moins qu'on puisse dire, c'était qu'elle ne s'attendait pas à ça. Faisant une grimace d'incompréhension aux paroles soudainement sérieuse à mort du rouquin, elle regarda également de droite à gauche pour constater que son petit couloir en bordel avait disparut au profit d'une grande étendue vide, où seule s'étalait à perte de vue une mer sombre dénuée de la moindre vague.

      « Gné? »

    Difficile à dire à cause de quoi la Troll était la plus confuse. Ce brusque changement de lieu ou les dernières paroles de Ciaràn? Comment ils s'étaient retrouvés là? Que voulait-il dire par le fait d'être toute seule? Et puis, au milieu du chaos qui s'était installé dans sa tête, s'ajouta un putain de monstre poulpiforme qui jaillit de nulle part pour tenter de la bouffer sur l'ordre de son adversaire. Leïla poussa un cri alors que les crocs de la bestiole se refermaient sur son bras et sa jambe sans qu'elle puisse s'y dérober. Alors qu'un flot d'insulte jaillissaient de la gorge de la fausse borgne, elle parvint tant bien que mal à se dégager de l'emprise de la créature avant de se faire embarquer dans les profondeurs, mais ce ne fut que pour mieux se rendre compte qu'elle se faisait entraîner par un énorme tourbillon né des mouvements du monstres.

    Serrant les dents et cédant petit à petit à l'énervement, Leïla agit instinctivement, en amassant sa force dans ses jambes pour bondir vers le haut et échapper à l'attraction du tourbillon. En l'air cependant, hors de son champ de vision, le rouquin l'intercepta en le pilonnant le dos à grands coups de poings, lui coupant le souffle et l'envoyant bouler un peu plus loin dans la pataugeoire. S'écrasant au sol comme un sac à viande, la jeune femme se redressa à moitié, cracha l'eau qui était encore dans sa gorge et jeta un regard courroucé et tout d'un coup bien moins amusé à Ciaràn.

      « Oh pitié, non. Si ya bien un couillon avec qui j'espérais pouvoir me foutre sur la gueule sans avoir à faire de la philosophie à deux balles, c'tait bien toi. »

    Exaspéré de se retrouver confrontée aux mêmes conneries que les dernières fois qu'elle avait dû affronter les mongols en armure d'Or, Leïla leva une main rageuse et arracha son bandeau, dévoilant son œil à sept pupille qui, pour une fois, n'allait pas surprendre son vis-à-vis. Le regard énervé qu'elle lança ensuite à son adversaire fut plus surprenant. Les multiples pupilles bleues de son œil gauche se mirent à luire d'un étrange éclat, et en croisant son regard le jeune homme put sentir une partie de ses émotions et de son Cosmos lui échapper, se faisant absorber et dévorer par cette force d'attraction invisible.
    Un grondement sourd s'éleva ensuite de la gorge de la Spectre alors qu'elle se remettait debout. Pliant ses jambes, elle banda ses muscles et s'élança en avant comme un bolide, fendant les flots sur son passage pour atteindre Ciaràn. La petite femme enchaîna alors une série de coups de poings et de pieds visant le buste et le visage du rouquin avec une force et une vivacité qu'on ne lui soupçonnait pas de prime abord. Finissant avec un coup de pied dans le torse qu'elle utilisa pour se propulser en l'air et prendre de la distance, Leïla retomba au sol un peu plus loin et dévisagea le rouquin avant de s'adresser à lui sur un ton demi-moqueur.

      « Donc y va s'passer quoi? Si j'réponds à ta question à la con tu vas t'énerver et m'sermonner si t'estimes que j'ai tort? Ou me tomber dans les bras pour m'faire des gosses si t'es d'accord? Conneries... On vaut mieux qu'ça, toi et moi. »

    Alors qu'elle parlait, la jeune femme avait fait apparaître entre ses doigts huit dés bleus à huit face, qui se mirent à léviter entre eux deux de manière chaotique. Les deux bras de la Spectre s'étaient alors chargé de Cosmos, jusqu'à ce qu'à la fin de sa tirade elle ne le relâche sur la forme de deux rayons qui se répercutèrent de dé en dé. Prenant une teinte multicolore, les rayons continuèrent leur course jusqu'à converger finalement au même moment sur le rouquin, sous deux angles différents. Peut-être qu'un peu d'arc-en-ciel dans la bouche allait redonner le sourire à ce crétin?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Jeu 3 Sep - 10:21

« Hé, sois pas deg. J’suis un philosophe ok ? Hé. Tu m’écoutes ou… » Annonça-t-il en arborant un franc sourire. Ses coups avaient été portés et, si elle avait pu se protéger du retour de flamme de son attaque cosmique, elle avait tout de même encaisse pas mal de dégâts. La jeune femme décida qu’il était temps de passer aux choses sérieuses, et dévoila son œil. « Toujours aussi dégueulasse, dis donc. » murmura-t-il en apercevant le machin apparaître, et ses multiples pupilles bouger de manière fort désagréable. Il avait sans doute du le fixer bien trop longtemps car il se sentit étrangement happé par ce regard improbable.

« Cad é an ag fuck ! »

Le rouquin sentait ses forces lui échapper, et se força à secouer la tête pour se réveiller. Il était hors de question que de tels artifices viennent pourrir un combat sympathique ! Alors qu’il était encore en train de reprendre ses esprits, il aurait dut se défendre de la première déferlante de coups. Ce n’était pas grand-chose, mais il s’agissait tout de même d’une première alerte. Alors qu’il ouvrait la bouche pour marmonner une insulte, il vit avec stupeur la jeune femme lancer des dés et … faire quelque chose.

« Si on doit s’envoyer en l’air, que ce soit avec ton cache œil, ma grande. » maugréa-t-il alors qu’il encaissait la première attaque cosmique de Leila.

Désagréable. C’était le mot qui définissait le mieux cette sensation. Le Kraken avait utilisé un bouclier de cosmos pour parer l’offensive de son adversaire, mais il s’y était pris trop tard malheureusement pour lui, et l’effet ne fut pas l’escompté. L’attaque ripa sur sa protection et vint le toucher tout de même. Ce n’était quand même pas de chance !

« Mais c’est quoi ce truc dégueulasse ? » se plaint-il alors qu’il crachait le sang qui venait de lui remonter dans la gorge. Elle lui avait peut-être filé la tuberculose ou une quelconque autre maladie dégoutante dans ce style là ! Il s’essuya la bouche avec la manche de son armure, qui se teinta à cet endroit d’une drôle de couleur vermeille.

Décidant que c’était à son tour de passer à l’offensive, il fit craquer ses doigts, et, rapide comme l’éclair, se retrouva dans le dos de son adversaire. Il attrapa les joues de cette dernière et tira vers l’extérieur le plus fort possible. Quand cette dernière se retourna se tenant le visage rougi, il en profita pour lui coller un doigt dans l’œil. Quitte à faire n’importe quoi, autant le faire de manière inventive.

« Attaque Mignon Bébé ! Attaque Aveuglante ! »

Puis, après cette parenthèse improbable, il enchaina sur un coup qu’il n’avait pas pu encore tester sur son adversaire. « Bon, tu vas la prendre cette attaque, cette fois-ci ? Ciceáil na magairlí ! » A bout portant, elle ne pouvait que difficilement s’extraire de la lame de fond qu’il venait de créer avec ses jambes. Mais le Troll se révélait pleine de surprises.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leïla


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 256
Armure : Surplis du Troll de l'étoile Céleste de la Défaite

Feuille de Personnage :
HP:
143/150  (143/150)
CS:
170/176  (170/176)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Dim 6 Sep - 2:14

    Bon, peut-être que soudain les deux neurones du rouquin s'étaient connectés et s'étaient dis qu'ils avaient un quota de paroles intelligentes à dire dans la journée. Si c'était le cas, alors le quota était replis et ils étaient retournés se coucher, parce que Ciaràn semblait avoir retrouvé son entrain habituel. Bien! Peut-être qu'ils pourraient enfin se faire des bisous à coups de poings dans la face sans demander en plus à leurs petites cervelles de carburer. Avec un sourire satisfait, Leïla l'observa se faire siphonner son Cosmos et se mettre à dégueuler sous l'effet de son rayon. Ha! C'est qu'ils avaient fière mine, ces guerriers tout puissants, lorsqu'ils avaient la chiasse. Il fallait absolument que la Troll teste cette attaque sur l'un de ces péteux en armure d'or, voir s'ils continuaient à péter plus haut que leurs culs lorsque ces culs en questions relâchaient sang et boyaux. Lâchant un petit rire, la septocle s'adressa à son adversaire d'un ton moqueur.

      « Hahaha! Surprise du chef! Mais t'sais, avec le cache-œil ça enlève la moitié du fun. J'peux faire plein d'choses avec. T'imagines même pas... »

    Caressant sa paupière du bout des doigts d'un geste sensuel et avec un sourire coquin, Leïla laissa encore un peu Ciaràn mijoter dans son vomi sanguin avant de se préparer à son prochain assaut qui ne tarderait surement pas à venir. En concentrant son Cosmos, la Troll fit apparaître ses dés rouges dans la main droite et ses dés bleus dans la main gauche. Écartant les bras comme pour les présenter dans une pose outrageusement théâtrale, elle déclara avec une lueur un peu déjantée dans le regard:

      « Faites vos jeux, rien n'va plus! »

    Les quatre dés rouges tombèrent vers le sol alors que la main qui les détenait se retournait. De l'autre côté, les dés huit dés bleus furent écrasés dans un tintement cristallin et de leurs fragments éparpillés se dégagea une aura d'un bleu cobalt qui vint entourer le corps de Leïla. Alors que Ciaràn disparaissait dans une volée de poussière, la Spectre sentit quelque chose se balader sur son dos et son visage. Des doigts. Quoi? Il tentait de lui faire des chatouilles? Pas de bol, avec son aura protectrice il n'y avait plus rien qui pouvait l'atteindre, pas même ça! Se retournant, elle eu la surprise de découvrir un doigt qui allait lui rentrer dans l’œil... Ce qu'il fit! Parce qu'elle avait beau avoir de bons réflexes, c'était un coup de pute de la part du rouquin qu'elle n'avait pas prédit pour le coup... Sauf qu'au final, ce fut surement le doigt qui morfla le plus : ce qu'il venait de tenter de transpercer devait en cet instant avoir la dureté d'un mur d'acier.

    Visiblement, cet échec de sa brillante stratégie ne plut pas vraiment à Ciaràn qui ne tarda pas à enchaîner avec une nouvelle lame de fonds avec sa jambe, à bout portant cette fois-ci. D'un bon en arrière, Leïla eut tout juste le temps de se baisser et de se mettre en garde pour éviter de se faire couper les jambes que l'attaque la repoussait au loin. Son aura encaissa une partie du choc, mais finit par se dissiper. Son Surplis aussi commençait à céder lorsque, aux pieds de Ciaràn, une pulsation de Cosmos se fit sentir.

    Les dés rouges à ses pieds venaient de livrer un résultat. Six, un, trois, deux... Et brillaient à présent d'un étrange éclat. Il y eu une onde de choc, et le plafond du couloir sembla s'éloigner, comme si tout l'endroit venait subitement de gagner en hauteur. Une étrange aura entoura également le corps de Leïla qui sauta dans les airs, échappant au reste de l'attaque de son adversaire grâce à deux jets de Cosmos qui étaient apparus dans son dos.
    Des émanations cosmiques? Pas tout à fait! L'énergie pure qui les composa se condensa peu à peu, jusqu'à se matérialiser sous la forme de deux grandes ailes de papillons dans son dos. Bleues et translucides, elles avaient vraiment une drôle d'allure! A côté, le fait que les cheveux de Leïla avaient viré du mauve au noir passait presque inaperçus! Aussi surprise que Ciaràn, la Spectre observa avec stupeur son dos, observant sous tous les angles possibles ces protubérances qui s'agitaient pour la maintenir en l'air.
    Puis ce fut l'explosion de joie.

      « PUTAIN JE VOLE! T'AS VU CA MEC! HEY! HEEEEEEEEEY! WOOHOO! »

    Alors qu'elle faisait des loopings dans cet espace libéré mais quelque peu étroit du couloir, la Troll sembla oublié pendant un instant le combat pour voleter dans tous les sens de manière quelque peu chaotique. Puis elle s'arrêta brusquement, et se tourna vers le rouquin avec un regard mauvais. Leïla n'avait strictement aucune idée de ce qui était en train de se passer, mais elle s'en fichait! c'était l'heure de la revanche!

    Faisant apparaître ses dés bleus dans sa main, elle les lança dans la direction de Ciaràn. Les projectiles se mirent, comme auparavant, à flotter tout seuls, mais cette fois dans le but d'entrer en collision avec l'énergumène et exploser au contact! Juste après se bombardement, la fée improvisée avait voleté ailleurs à grande vitesse pour sortir du champ de vision de son adversaire.
    Comme lui auparavant, elle se retrouva dans son dos. Lui sautant dessus, elle enserra son torse avec ses jambes et passa ses mains autour de son coup. Se mettant à battre frénétiquement des ailes, elle l’emmena vers le 7ème ciel -au sens littéral du terme-. S'engagea alors une violente lutte alors qu'elle tentait de lui frictionner les cheveux à grande vitesse, de le chatouiller par tous les orifices que son armure laissait filtrer et de lui enfoncer un doigt dans le nez. Elle enchaîna ensuite avec la technique ultime de déconcentration, passée de génération en génération chez les salopes : le roulage de pelle. Retournant à demi la tête de Ciaràn, quitte à lui briser le cou dans l'opération, elle colla ses lèvres contre les siennes et lui remua un patin comme une fougueuse pucelle dans la fleur de l'âge. Finalement, elle relâcha son étreinte, provoquant la chute du pauvre bougre d'une bonne vingtaine de mètres!

    Riant aux éclats après cette bagarre dignes de gamins de dix ans, il fallut une bonne dizaine de secondes à Leïla pour se remettre de ses émotions. Oeil pour œil, dents pour dents, guili pour guili! A ce train là, la baston risquait sous peu de dégénérer en bataille d'oreillers. Mais bon! Quelle importance si chacun y trouvait son compte au final? Essuyant une larme au coin de son oeil, la Spectre reprit un peu de contenance et se maintint en vol stationnaire au-dessus de son ami rouquin. Ce fut avec un sourire satisfait et en prenant une pose détendue, les mains derrière la tête, qu'elle revint sur la question que Ciaràn avait posé un peu plus tôt et qui, à présent qu'elle était de bonne humeur, était parvenue à éveiller sa curiosité.

      « Bon, tu la veux vraiment, la réponse à ta question, au final? Sérieux, y t'a pris quoi de sortir un truc pareil? Tu parles d'un casseur d'ambiance! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán


Général
Général
avatar

Messages : 272

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Mar 8 Sep - 18:26

Ciarán ne comprenait plus bien ce qui se passait. Il fallait dire que le combat avait pris un tournant plutôt inattendu. Déjà, il avait vomi du sang dans tous les sens. Puis, il s’était fait nettoyer les gencives par une langue qui n’était pas la sienne. Enfin, on lui demandait d’être sérieux, alors que tout partait à vau-l’eau. Entre sourires coquins qui se voulaient ironiques, et roulages de gadins inattendus, le rouquin n’avait plus trop la tête à se battre. Déjà, il y avait des bouteilles dans le coin, ça, il en était sur. Il avait une sorte de septième (bah oui, pas sixième) sens pour ce genre de conneries. Il pouvait presque sentir l’alcool vibrer dans son contenant. Puis, il y avait eu ce comportement plutôt déplacé de la part de son adversaire. Déplacé, mais pas désagréable.

Lorsqu’elle était passée à l’attaque, il avait déjà décidé de passer à autre chose. Il avait perdu l’animosité qu’il lui fallait pour passer dans mon état de rage second. Il ne voulait plus se battre, et c’était étonnant. Puis, elle l’avait emmené dans les airs, lui avait mis des doigts dans le nez (et la fameuse langue presque au fond de la gorge), et l’avait balancé au sol d’une hauteur qui ne semblait pourtant pas possible. Le plafond s’était-t-il ouvert pour laisser place au ciel, ou alors est-ce que la jeune femme était à l’origine de cette modification de l’espace. Il ne le savait pas trop. Après tout, ce propre temple avait la réputation d’être un labyrinthe à lui tout seul, un trou dans l’espace temps, alors quoi de plus normal que de se retrouver dans cette situation.

Il ne pouvait pas la voir, mais la sentait dans son dos, quelque part en l’air. Elle lui demandait, ce qui l’avait pris de dire ces quelques mots, quelques secondes plus tôt. Le rouquin se gratta le menton et fit craquer ses doigts. Il n’en savait rien à vrai dire. Il lui arrivait de dire des choses sensées, sans bien mesurer la portée de ses paroles.

« Si tu ne le comprends pas, j’peux rien pour toi, ma belle. J’sais même plus c'que j’ai pu t'dire. »

Puis d’un seul coup, il se retourna, et d’un bond ahurissant, attrapa le spectre par le pied, avant de la faire tournoyer et l’envoyer voler contre une colonne. Heureusement pour elle, elle portait son surplis, sans quoi son dos aurait fini en lambeaux. Il s’approcha à toute vitesse, et la releva contre le mur avant de la frapper, mollement deux coups de poing, qu’elle n’eut aucun problème à parer. Tant mieux, c’était l’effet voulu. Sa moue se transforma en sourire, et … il l’embrassa fougueusement. Alors que quelques salles plus loin, des guerriers croisaient le fer, le duo semblait avoir décidé de passer à autre chose de plus agréable… Le Kraken passa la main dans le dos de la jeune femme et, dans un cliquetis, fit sauter le mécanisme de la protection de son torse, qui tomba au sol dans un bruit sourd. Puis il lança, d’une voix très sérieuse : « T’as pas intérêt à r’mettre ton cache œil. »

Une vingtaine de minutes plus tard, alors qu’il venait de finir de réajuster son écaille sur son corps presque nu, il s’éclipsa par une sortie secondaire du temple, profitant d’une absence de la septocle. Juste à côté de ce passage, se trouvait le saint graal : deux bouteilles de vin, d’une qualité supérieure à la moyenne. « Décidemment, j’suis pas v’nu pour rien moi ! » murmura-t-il avec un sourire, alors qu’il attrapait les deux flacons.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   Mar 8 Sep - 23:51

Abandon de Ciarán

Victoire de Leïla
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Invasion : Ciarán vs Leila]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Invasion : Ciarán vs Leila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Gémeaux-