RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L'instinct de survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: L'instinct de survie   Dim 16 Oct - 12:26

Ce n'avait été qu'une simple ondulation. Un changement infime comme il en arrivait couramment dans le monde des Rêves. L'aîné des Oneiroi, en transition dans sa dimension depuis la demeure du Jugement, stoppa son avancée. Cette ondulation qui parasitait l'espace possédait une puissance particulièrement élevée, quelque chose d'anormal survenait en Enfer, qui pourrait potentiellement blesser Léonard s'il sortait trop tôt.

Par prudence, le dieu attendit donc. Et tout à coup les arches autour de lui commencèrent à s'effondrer sans prévenir. Il sursauta et écarquilla les yeux en les voyant tomber l'une après l'autre comme des châteaux de cartes, les rêves à l'intérieur ne devenant plus que néant oublié. Que se passait-il ?

Le phénomène se prolongea quelques longues minutes, puis plus rien. Le silence. Oneiros observa en silence les arches restantes et se mit à les inspecter. Proportionnellement au nombre d'habitants de la Terre, il en restait encore beaucoup, mais jamais il n'avait observé de telles pertes en si peu de temps... Les Ordres de chevalerie constituaient les principales victimes de ce massacre. Moins de cinq Saints encore debout. Les marinas affichaient un compte similaire. Des Ases déjà bien amoindris ne subsistait qu'un seul porteur d'armure divine... Et les spectres ne se portaient que de peu en meilleure forme, exceptés peut-être les morts accueillis en Elysion, protégés par le Mur des Lamentations et la dimension divine installée derrière comme point de passage.

En proie à la plus intense réflexion, la divinité refit surface dans sa cathédrale.

"Mais qu'est-ce que..."

Plus rien. Le toit n'existaient plus, les murs, des tas informes de ruines dispersées aussi loin que portait la vue. Le sol affichait un gouffre béant de failles et d'impacts, mais plus déroutant encore, lorsqu'il se tournait vers l'entrée des Enfers, il voyait le même sort affligé aux morts. L'Achéron s'était un instant asséché, coupé en deux par l'onde de choc. Aucune trace du passeur. L'arche célèbre pour son adage ne tenait plus sur ses fondations. Les prisons n'en conservaient plus que le nom et les âmes ainsi fauchées par le désastre ignoraient où se rendre.

Le Songe en était là de son évaluation des dégâts lorsqu'il ressentit un cosmos et un appel qu'il croyait depuis longtemps en sommeil, et pour encore une ou deux éternités.

Hadès.

Il projeta son propre cosmos en réponse, audible pour tous ceux qui se trouvaient entre lui et Giudecca :

***Majesté Hadès... Moi, Oneiros, fils d'Hypnos, réponds à votre appel. Toutefois si vous le permettez, et afin d'éviter que les morts n'errent sans fin entre la Terre des vivants et les Enfers, je vais établir un pont provisoire au-dessus du fleuve Achéron et rebâtir l'Arche qui marque l'entrée de votre territoire. Il me paraît capital de continuer à assurer notre rôle après cette soudaine et incongrue... catastrophe.***

Joignant le geste à la pensée, le divin spectre s'avança parmi les morts et les attira à lui avec son cosmos. Il se dirigea sans peur vers l'Achéron, suivi par cet étrange cortège de fantôme dociles et apeurés. De ses mains tendues devant lui jaillirent des grains de sable ensorcelés avec son énergie. Ils se suspendaient au-dessus de l'eau comme retenus par des fils invisibles, et bientôt le dieu marcha sur les premières pierres du pont qui relirait les deux rives, en attendant qu'un nouveau passeur vienne. Les âmes pourraient au moins patienter devant le tribunal des morts sans perturber l'équilibre cosmique, en attendant qu'un juge ne s'y présentât.

En tête de file, Oneiros réfléchissait à ce qui avait bien pu causer un tel bouleversement de l'ordre établi. Les rêves se changeaient en cauchemars dans son regard à la teinte de sang...


Dernière édition par Oneiros le Jeu 20 Oct - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'instinct de survie   Jeu 20 Oct - 12:08

Tel le joueur de flûte d'Hammelin, le fils d'Hypnos et son cortège atteignirent bientôt, après trente bonnes minutes de marche au-dessus des eaux noires et trompeuses de l'Achéron, la rive opposée des Enfers. Les morts posèrent docilement le pied sur la terre ferme et Oneiros en profita pour lever une barrière, empêchant ceux qui avaient franchi le pas faire demi-tour.

Un coup d’œil sur le tribunal des morts l'encouragea à s'attarder un peu plus longtemps : la bâtisse n'était plus qu'un tas de ruines, et même si les squelettes et les spectres de bas étages se relèveraient bientôt grâce à la puissance du Maître des Morts, ils ne parviendraient guère à reconstruire et juger en même temps.

Comme pour le Temple anciennement de la Chimère et celui du Bénou colonisés à Athènes, la divinité sa plaça au centre des gravats et répandit son pouvoir dans les environs jusqu'à recouvrir chaque pierre de son sable particulier. Les paupières closes, il transmit son énergie à chaque minuscule grain et imagina l'architecture détruite. Bientôt les morceaux épars se mirent à léviter lourdement et à se rassembler, comme animés d'une volonté propre. Les colonnes se relevèrent vers le ciel obscur des Enfers, les grandes portes se replacèrent sur les gonds, les murs se ressoudèrent comme le bloc qu'ils étaient, les chandeliers se rallumèrent pour éclairer les oriflammes pendant sobrement sur la pierre froide.

En quelques minutes, le tribunal retrouva sa superbe et il ne manquait plus que les juges de substitution retrouvassent le Livre des Morts, sans doute envolé quelque part dans le souffle brutal précédent.

Choisissant de délaisser sa cathédrale, un peu à contrecœur, l'Oneiroi retourna par la suite en arrière et rebâtit de la même manière l'arche symbole des Enfers, ainsi que son message : "Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir." L'essentiel des réparations d'urgence se trouvait ainsi accompli, même si pour cela Oneiros aurait probablement une bonne heure de retard à la réunion demandée -exigée- par le jeune Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
 

L'instinct de survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Cathédrale-