RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.   Ven 9 Déc - 12:42

[Aenor étant absente, je poursuis le rp que nous devions faire au Sanctuaire. Ce qu'il se sera passé entre temps, fera l'objet de chroniques

En cas de souci, n'hésitez pas à me mp]

Je viens d'ici avec Aenor que j'ai déposée en sécurité en chemin

Tant de choses s'étaient écoulées depuis son retour en ce monde. Tant de malheur mais aussi d'espoir. Le peuple d'Asgard ne s'était pas encore éteint. Loin de là, il était si fort qu'il se maintiendrait et reprendrait les terres qui lui appartenait de droit dès qu'elles seraient en mesure de les accueillir à nouveau. Tout cela était plus qu'une éventualité, c'était une certitude. Alrun se rappelait les paroles des survivants qu'elle avait aidés. Ceux qui plus que des victimes étaient aussi des forces de la nature, des battants, dignes descendants des vikings. Entre ceux qui avaient fui lors des invasions pour préserver leurs familles des massacreurs venus des mers et des enfers et ceux qui s'étaient toujours tenus sous la protection de la déesse aux limites les plus extrêmes du Royaume sous les conseils sacrés des skalds, c'était tout l'avenir du peuple qui était assuré. Le temps et les bénédictions des Vanes et des Ases porteraient leurs fruits avec autant de passions que les femmes du grand nord. Asgard était un peuple conquérant et pas une victime.

Au plus profond d'elle, la splendide nordique le savait. Ils ne pouvaient avoir traversé autant d'épreuves pour abandonner maintenant. Leurs instincts et leurs fiertés en plus de leurs forces vives les élevaient si haut si haut.

Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsque Amour gronda doucement à ses côtés. D'un geste, elle l'apaisa. C'était si rare de séparer les deux fauves mais elle en avait ressenti le besoin. Jamais, la blonde combattante n'aurait pu laisser Aenor, seule sans protection. Et puis quoi de plus impressionnants aux yeux de quelques humains si impressionnables que le rugissement d'un tigre sacré à la robe neige et nuit. Y ajouter quelques bijoux en or massif avait ensuite suffi à conclure l'accord avec ceux qui hébergerait la jeune fille le temps qu'elle puisse récupérer de son périple en compagnie de la tigresse des ombres.

Courage Aenor, je reviendrai dès que j'aurais rencontré Athéna et lui aurai proposé mes dons en plus de mon cosmos. Ensuite, nous pourrons nous pencher sur ton entraînement. Tu n'as pas à payer pour tes ascendants. Pas plus que Dagmar ne le devrait. Aussi courage, si seulement...

Ce qu'elle lui rappelait sa petite Dagmar, cette touchante petite aveugle. Une enfant plus âgée que sa propre fille mais dont la détresse l'avait tellement bouleversée. Après tout, Alrun était une femme et une mère dont l'existence s'était retrouvée comme suspendue pendant des années entre la vie et la mort. Une réalité qu'on lui avait refusée avant que d'autres ne la lui rendent et mieux encore ne lui offrent un autre prénom.

Qu'était devenu cet orgueilleux ? Elle n'en savait rien et au fond, il ne méritait guère plus de considération que celle qu'il avait accordé aux survivants piégés dans les cavernes. C'était déjà le passé et à présent, elle devrait sans le moindre doute se battre pour assurer un nouvel avenir.

Un futur qui prendrait forme ici au seuil de l'entrée qu'elle s'apprêtait à franchir. Elle avait bien conscience de n'être qu'une relique du passé mais n'était-ce pas du passé que l'on pouvait aussi tirer des leçons et aider à construire l'avenir ?

Forte de cette résolution, elle se concentra avant d'éveiller quelque peu son cosmos si spécifique à sa nature profonde. Elle avait été une réincarnation et en porterai sans doute à jamais la marque.

Un soupir lui échappa quand elle fit exploser son aura, annonçant sa venue au plus proche gardien, hésitant sur les termes à employer tout en s'amusant soudain à penser. Qui viendrait ?

Henriques ? Urio ? Corell, Bardamu ou même Ariana ? Tant de noms dont certains s'étaient peut-être éteints avec le temps, devenant comme elle une étincelle du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.   Mar 20 Déc - 15:59

[Post de transition. Personne ne répondant, je poursuis]

Le temps s'écoulait et nul ne venait, sans qu'elle ne perde patience ou presque. C'était ainsi que les choses allaient. Les saints venaient à la rencontre des arrivants à moins d'être retenus ailleurs. Et en ce trouble début d'automne, une seule chose pouvait en être à l'origine. Une seule malheureusement...

Humant l'air, Alrun n'avait eu aucun mal à reconnaître les soupçons de cosmos marquant encore les lieux d'une empreinte quasi indélébile.

Ainsi le Sanctuaire lui aussi a bien été victime de la même attaque...

Elle songeait aux paroles échangées au fil de son périple avec Aenor. A la clairvoyance dont elle avait fait preuve en laissant la tendre enfant aux soins de personnes à même de la protéger. Une orpheline porteuse d'un tel héritage ne pouvait que courir d'effroyables risques si elle venait à être démasquée.

Soupirant sans montrer plus de nervosité, la splendide nordique se décida à monter vers l'ensemble des cosmos qu'elle sentait massés tout en haut des marches sacrées. Que risquait-elle après tout ? Le pire était déjà arrivé avec l'anéantissement d'Asgard et la perte de tant de forces vives. Que pouvait-elle encore perdre sinon la vie ? Samiel était porté disparu, un autre avait pris sa place, et Dagmar leur enfant, leur merveilleuse petite fille, était hors de portée de tout danger.

Rien ne pouvait lui arriver de pire sinon perdre l'espoir et se laisser aller à une tristesse délétère, insidieuse et mortelle...

Un souffle de survie la prit soudain. Alrun était forte comme elle l'avait toujours été même lors de la trahison surprise de Callan puis de la fin tragique de Christa. Les prêtresses du temps passé étaient encore si vives en sa mémoire sans qu'elle ne sache qui avaient pu leur succéder entre-temps. Une faille qu'elle devait combler. Se relever pour Asgard était un fait, un rêve fragile, un espoir qui ne serait réel que dans un futur de par trop lointain. Se relever pour porter secours au Sanctuaire une réalité. Le Sanctuaire et ses saints. Si seulement, l'un d'eux était encore en vie. L'un d'eux était encore là pour se souvenir de Brunissen, de Freyja...

Chassant ses craintes, ses hésitations, d'un long mouvement de plumes, l'ancienne dame d'Asgard prit le chemin des temples. Il était temps qu'elle rencontre celle auprès de qui elle avait si souvent combattu, celle qui était son alliée et elle l'espérait l'accueillerait encore en tant que telle.

Athéna, si tu es là pour guider tes vaillants saints de l'espoir alors rien n'est perdu...


=> statue d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Apeï


Indépendant
avatar

Messages : 295
Armure : Faucon Indépendant

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.   Lun 26 Déc - 16:57

Arrow Tout droit des Steppes de Mongolie après plusieurs jours de chevauchée
De là éxactement

Finalement, tout comme les astrologues au premier siècle suivant une étoile vers le nouveau-né, Apeï parvint à poser ses deux pieds sur une terre qu'il avait déjà connue.
L'Europe Occidentale! Tel serait le nom que l'on donnerait aujourd'hui, mais en ce temps là, pour le Mongole qu'il était, ce n'était rien d'autre que l'Occident. Le pays à l'ouest...voire le nouveau monde (à ses yeux, du moins).

Mais il en connaissait déjà certains us et coutumes. Aussi, cette fois, le Faucon des Steppes posa son pied tout en appréciant la culture qu'il reconnaissait et lui rappelait de bons, mais lointains souvenirs.

Hummant l'air ambiant, l'ancien porteur d'une certaine armure divine, cherchait ce qui avait bien pût changer en ces lieux.

Mais foutre d'odeurs, ce n'est que le glas de la défaite, de la trahison qui vinrent retentir à ses oreilles.
Un mal nouveau, un mal naissant, avait mis à mal le fier fief de la déesse de la guerre grecque!

Que les dieux s'entretuent, n'était poins le problème du faucon. Mais que la terre en subisse les conséquences!!!...

"Il y en aura donc toujours un pour semer la discorde!" s'exclama-t'il.

le climat étant des plus clément, il ôta ensuite sa cape de loup pour la rouler et ensuite la ranger parmi les bagages de sa monture.

"Pourquoi donc, fait-il si chaud dans ce pays? Manger des olives n'y changera r
ien!"

Rien n'y ferait, l'esprit du chasseur serait toujours à la recherche d'une bonne proie!

Contemplant les marches qu'il gravit jadis, le Faucon ressenti au sommet la présence de plusieurs cosmos.

"Voilà donc qui m'informera de ce qu'il en est. C'est là que j'irais en premier afin d'en apprendre d'avantages sur le destin de l'humanité"

Derechef, il enjamba les marches du Sanctuaire une à une afin d'en atteindre le sommet.
Son pas rapide, donnait l'impression qu'il volait au dessus de chacune de ces marches.

Arrow Statue d'Athéna, le temps étant imparti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.   

Revenir en haut Aller en bas
 

En ce jour, je viens seule mais viendra le jour où nous serons deux. Garde confiance en ton maître, Aenor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-