RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 À l'assaut de Death Queen Island !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fatality


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 52
Armure : aucune

MessageSujet: À l'assaut de Death Queen Island !   Mar 13 Déc - 15:49

Entrée des enfers, un silence de mort y régnait depuis un bon moment. Malgré la destruction partielle du monde de Hadès, le tout fut bien vite reconstruit et ce par le dieu Oneiros, le dieu des rêves. Un grondement alors se fit entendre. La porte des enfers tremblait de toute part, un éclair de cosmos tomba au pied de celle ci. Un portail alors fit son apparition, une boule de cosmos crépitait en son centre, des éclaires noirs allaient dans tous les côtés et enfin, une ouverture apparut. L'on pouvait voir de l'autre côté, une plage de sable noirci par les déjections du volcan de Death Queen Island. Un trait de cosmos alla directement atteindre celui du dieu des rêves, c'était le signal pour que les troupes d'Hadès entrent dans la danse.
Citation :
Rendez-vous sur DQI, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Oneiros


Fils d'Hypnos
Fils d'Hypnos
avatar

Messages : 659
Armure : Surplis divin des Rêves

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Mer 14 Déc - 18:26

Retrouver Charon n'avait pas été une mince affaire. Le Passeur dérivait, accroché à sa barque tant bien que mal, depuis plusieurs heures déjà. Une chance éhontée avait placé sa maigre embarcation hors de portée du coup de Pséma, mais les flots noirs déchaînés combinés à l'absence totale de signe avant-coureur soufflèrent le misérable si loin des rives qu'aucun spectre encore ne le trouvait.

Lorsque la divinité arriva sur les lieux, le pont onirique toujours en place sur lequel s'agglutinaient lentement les morts, il prit de la hauteur, étendit les ailes de son surplis et suivit le cours redevenu tranquille des eaux un long moment. Le cours de l'Achéron sortait et plongeait dans l'obscurité, en des endroits que personne ne soupçonnait, sortait par moments à l'air libre dans le monde des vivants par des voies secrètes que seuls quelques héros avaient un jour emprunté, avant de retomber dans les limbes.

C'est à l'ouverture de l'un de ces passages que la barque stoppait son avancée, maintenue tant bien que mal par un Charon épuisé contre le courant. Il ignorait, s'il passait de l'autre côté, lui qu'on enchaînait au royaume des morts, si son enveloppe charnelle survivrait. La question méritait réflexion mais plus tard.

Oneiros descendit au ras des flots et projeta son pouvoir jusqu'au fond du lit fluvial. Une bulle dimensionnelle se forma, le courant s'engouffra à l'intérieur pour reparaître une dizaine de mètres plus loin, et peu à peu Charon se sentit allégé, ses pieds touchant même le sol au moment où le lit autour termina de s'assécher.

"Ah... Seigneur Oneiros... Merci... J'étais en train de faire mon travail... Je vous le jure...
-Rien ne t'est reproché, Passeur. Je te ramène près du gué, où tu pourras reprendre tes activités normalement. Ta rigueur à la tâche est fort appréciée dans les Enfers, il serait dommage de nous en priver.
-Entendu, Messire."

En un tournemain, le Maître des Rêves utilisa son cosmos pour soulever Charon et sa barque, remonter le fleuve et les déposer près du pont de lumière, qui s'effaça derrière les derniers arrivants.

Ce fut à ce moment que la présence d'Hadès se manifesta et changea l'Arche du Désespoir en portail menant vers le lieu d'exécution de Pséma. Oneiros éleva alors à son tour l'intensité de sa cosmo-énergie et la propagea à l'ensemble des Enfers. Sa voix s'amplifia et résonna à tout endroit, claire et distincte :

"Spectres, le Seigneur Hadès vous mande ! La bataille est proche ! Dirigez-vous vers l'entrée des Enfers, où un portail vous attend. Je vous envoie des cauchemars qui pourront vous transporter de votre position actuelle jusqu'à la rive de l'Achéron."

Joignant l'acte à la parole, la divinité créa toute un troupe de silhouettes sinistres qui se dirigèrent en volutes de fumée éparses directement jusqu'à chacun des spectres se trouvant aux Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem.frenchboard.com/
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Sam 17 Déc - 20:37


Arrow
Depuis un siècle ou deux
[Pour les amoureux du Style:
Ostro entre en scène


"Un...Deux...Trois...Quatre!...ça y est!!!!"

Et le Bulldozer du Mekkaï se mit à chercher...
"Mais t'es où?" Fit-il
La cellule bien que petite, paraissait trop grande encore pour lui. Quatre mètres carrés, c'était encore trop pour celui qui avait vécu milles morts...milles vies!!!


"Bon sang de bonsoir! Une si petite souris c'est pas dur à trouver, quand même!"
Effectivement, pour une fois le Rhino avait vu juste...Tout du moins...il n'avait pas vu le trou en bas du mur, par lequel s'était faufilé la-dite souris.


Penché qu'il était, il n'entendit pas les gardes pénétrer dans la cellule.
"C'est l'heure!"


Comme si le mastodonte savait de quoi il en retournait.
"Ok! J'en suis!"


Bon! Apparemment, il sait de quoi il en retourne. Lol!
Comme à son accoutumé, chaque fois qu'une guerre profilait à l'horizon , on sortait le Rhino...de...de...de là où on le mettait parcequ'on avait trop honte de le sortir et de le montrer aux dîner mondains des dieux de l'olympe [un jour viendra^^]


Et à chaque fois l'arme secrète d'Hadès se révélait être un atout!
Serait-ce le cas cette fois?
Ostro n'en avait cure.
Son surplis, il revêtu...
Le poulet, il mangeût...
Et près pour la baston, il s'avançut!!!


Y'avais un Rhino dans la place, et maintenant...faudrait faire avec!

Arrow Vers là où çà fight pour de bon: DQI!


Dernière édition par Ostro le Mer 28 Déc - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Kagaho


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 495
Armure : Bénou de l'étoile céleste de la violence

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Lun 26 Déc - 6:59

Kagaho était déçu mais aussi en colère et ce contre son seigneur et maître qu'il avait toujours servi depuis si longtemps. Comment était-il possible qu'il ne fut au final qu'un gardien pour le surplis du vampire ? Comment avait-il pu tomber dans un piège aussi facile de croire qu'il avait toujours été un vampire ? Tout s'était envolé en fumée en une fraction de seconde lorsque la fameuse Lydia était réapparue. D'un simple geste de la main, Hadès lui avait enlevé son ancien surplis et fit reprendre la mémoire au spectre. Ses actes étaient grâves pour que le seigneur des enfers lui en fasse oublier ses esprits. Mais tout revenait en tête dans la tête du spectre et il put voir au combien il avait été un être d'une violence extrême dans le passé tuant femmes et enfants et même spectres. Il était l'assassin de son dieu mais Kagaho était tellement violent qu'il servit à un autre dessein que le dieu avait prévu. Aujourd'hui, le Bénou avait pourtant évolué, il était toujours violent, prêt à exploser tout ce qu'il y avait autour de lui mais il pouvait mieux contenir sa rage. Avoir jouer le rôle d'un vampire durant tout ce temps l'avait sans doute aidé. Il suivit la vampire qui était non loin d'elle, elle n'avait pas pris la grosse tête et avait même aidé le spectre dans son explosion de rage. De plus, la créature de la nuit était d'une beauté éblouissante et le spectre était hypnotisé par sa présence mais il n'en montra rien du tout. Soudain il vit un des fameux cauchemars de Oneiros, que faisait-il ici? Il sentit alors la présence du dieu et d'autres spectres non loin vers l'entrée des enfers.

"Pas besoin de tes marionnettes pour te retrouver le dieu."


D'un geste de la main, une flamme noire entoura l'envoyé d'Oneiros qui tomba en cendres. Il alla vers l'entrée des enfers et dit quelque chose à Lydia avant de la quitter.

"J'ai mieux à faire Lydia, on se rejoint à l'entrée des enfers, ne sens-tu pas les cosmos qui y sont présents ? Suis-moi si tu le désires..."

Déployant ses ailes, il arriva en un rien de temps devant la porte des enfers qui gisait devant lui, toujours aussi impressionnante. En son centre, un portail de comos crépitant d'éclairs noirs était ouvert. Il put voir derrière leur chemin de destination.

"Intéressant..."


Il vit un spectre gigantesque qui y entrait et sourit en coin de voir qu'il était capable d'y accéder malgré sa grande ? Grosse taille. Le spectre atterrit un genou à terre, ses ailes le recouvrant presque. Il se releva et passa à côté du dieu des rêves sans mots dire.

"Je vais enfin pouvoir tester mes nouveaux pouvoirs, j'ai hâte!"


Ailes déployées, il entra à son tour vers le lieu que son dieu avait choisi pour la bataille, là où se trouvait le fameux Pséma. Peu importe son nom, il devait mourir. Par contre, ne pas toucher des saints, il aurait beaucoup de difficultés à le réaliser, il devait se contenir...


Arrow Death Queen Island
Revenir en haut Aller en bas
Lydia


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 2028
Armure : Surplis du Vampire

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Lun 2 Jan - 19:31

Je viens d'ici

A la répartie du Benou aux manières alambiquées du jeune fils d'Hypnos, Lydia avait laissé échapper un léger rire cristallin. Juste de quoi se détendre quelque peu avant d'entrer dans le vif d'un sujet qui les attendait sur Death Queen Island et qui promettait d'être tout aussi passionnant quoique dans tout autre registre. Puis, il fallait reconnaître que cette façon d'envoyer des cauchemars en tout sens au travers des Enfers avait de quoi intriguer voire blesser les spectres. Sans doute que le sieur Oneiros les considérait à peine plus que comme des esclaves juste bons à être envoyé au front comme autant de morte chair à canon. Son manque de confiance à son égard devait trouver sa source là. Il ne la connaissait pas et s'était permis de la tester de la façon la plus inélégante possible.

A cette idée, la splendide chasseresse s'était refermée. Elle n'avait pour maître suprême que le sombre monarque auquel son merveilleux seigneur Hypnos avait fait allégeance et non un dieu qui voulait trop se surimposer. La combattante au fond d'elle hurlait sa rage face à tant d'impolitesse et de jugement hâtif. Ses premiers galons en cette Non-vie précise, elle les avait gagnés en triomphant à la loyale d'un gold saint en possessions de tous ses moyens, sous le soleil de Grèce, seule, en éclaireuse, tout à l'avant de l'armée.

Bardamu du Scorpion...

Elle se rappelait le noble combattant qu'elle avait fait prisonnier en son propre temple avant qu'un autre ne vienne la défier.

C'était loin tout cela mais avait réellement eu lieu. La Vampire rousse estimait ne plus avoir quoique ce soit à prouver et encore moins sa loyauté. C'était facile de juger trop vite mais bien plus ardu de se racheter aux regards de ceux qu'on avait blessé. Dieu ou pas, celui-là en tout cas n'arrivait pas aux chevilles de son père en ce qui était l'art d'obtenir tout ce qu'il voulait. Il lui faudrait encore bien des siècles pour arriver au niveau de son orteil.

Se posant avec grâce devant le passage dimensionnel, elle se retourna un instant vers les Enfers et la Tolomea qu'elle avait laissé derrière elle sans savoir quand elle y reviendrait.

- Ordre reçu, seigneur Oneiros, le temps de venir depuis la Tolomea et je me tiens devant vous, prête à plonger dans ce passage...

Le ton avait été juste ce qu'il fallait. Elle n'avait aucune affinité pour cet être et ferait le strict minimum qui lui était imposé.

Par égard pour votre père, je vous obéis sans réfléchir et plonge dans ce passage que nous a ouvert le seigneur Hadès. Mes respects, seigneur Oneiros.

=> DQI
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Sam 14 Jan - 13:05


Niobé avait reçu des ordres concrets de la part du Juge du Garuda. Prestement, il s'était rendu là où les étoiles brillaient en enfer, et en avait rencontré quelques unes qu'il avait plus ou moins initiées aux plus mauvaises vertus. Bien qu'aveugle, ses autres sens lui indiquaient clairement la lueur de ces toutes jeunes étoiles. Leur contraste avec l'obscurité qui émanait de la sienne était saisissant, tant et si bien qu'il était presque réticent à l'idée de les rencontrer et de se frotter à leur lumière. Oh il n'en avait point peur, bien au contraire. La lumière était pour lui une invitation à souffler sur la bougie pour l'étreindre de ses ténèbres...éternelles maîtresses d'un royaume que même les spectres ne pouvaient que caresser du bout des doigts.

Tandis qu'il cherchait sa prochaine cible, la terre des enfers trembla, et un message du seigneur des enfers lui-même assaillit les oreilles de l'étoile terrestre. Pire encore, Hadès l'invectiva personnellement dans ses propos, l'exhortant à se joindre immédiatement à la bataille qui avait lieu sur Death Queen Island, qu'il pouvait rejoindre via un portail prévu à cet effet... les rumeurs étaient donc vraies : il y avait bien une guerre sanglante qui s'était engagée contre le félon qui avait osé s'en prendre aux enfers. Les questions s'emparèrent de t'étoile terrestre : pourquoi Hadès souhaitait-il qu'il se rende personnellement là-bas ? Pourquoi lui, l'Obscurité, devait-il abandonner l'ordre d'un Juge au profit d'un conflit dans lequel toutes les forces spectrales semblaient déjà être engagées ? Hum, au final peu importait... si Niobé était appelé à combattre, il s'exécuterait : après tout la chaine de commandement des enfers prévoyait que tout ordre prononcé par le Seigneur des enfers prédominait immédiatement sur toute autre demande de quiconque...enfin sauf si les ordres émanaient de l'Obscurité elle-même, bien évidemment.

Lorsqu'il arriva à proximité de la Porte des enfers, qui crachait continuellement des âmes perdues destinées à vivre leur non-mort à tout jamais ici-bas, Niobé aperçut enfin ce fameux portail. Il était fait d'ombres et de lumière : l'ombre alimentait le portail, tandis que la lumière de la destination, une plage brûlée par la colère d'un volcan, était une véritable invitation à ne pas s'y rendre. Qu'à cela ne tienne, les ordres avaient été donnés, et le spectre entendait bien les suivre, non sans remarquer qu'il pouvait aisément s'autoriser un détour au passage. En effet, un doux parfum reconnaissable entre tous titillait le spectre. En balayant rapidement la zone de ses sens cosmiques, Niobé finit par apercevoir ce groupe, qui était étrangement séparé des autres. Parmi eux, de nombreuses âmes erraient sans but ni conscience. Au centre de cet attroupement, l'origine de leur mort, et il n'y avait là point de doute possible, c'était elle ! Sourire aux lèvres, Niobé s'enfonça dans les ténèbres afin de rejoindre sa cible : il n'avait malheureusement que très peu de temps pour se charger de cette besogne avant que sa lenteur à rejoindre le combat ne soit remarquée, peut-être bien par Hadès lui-même.

Afin d'engager la conversation avec l'impétueuse étoile céleste qu'il avait rencontrée quelques temps auparavant, il ne trouva rien de mieux que d'apparaître directement dans son ombre, se matérialisant silencieusement juste derrière elle, un souffle glacé et glaçant juste dans son échine, et une main froide et suintante de ténèbres sur sa bouche afin de l'empêcher de réagir ou de crier. En un instant la jeune femme était baignée voire noyée dans l'Obscurité qui accompagnait fidèlement son serviteur partout où il se rendait. Elle recouvrait les deux spectres telle une chaude couverture, chaude et pourtant si froide. L'étoile terrestre de l'Obscurité renifla alors l'odeur au creux du cou de la jeune femme, cherchant en son parfum des indications sur sa provenance, sa précédente mission...une autre odeur de rose assez particulière l'accompagnait. Toujours derrière elle, Niobé lui chuchota dans l'oreille :

"- Que nous ramènes-tu là, Sivir ? D'autres âmes à placer sous la protection des enfers ?"

Le Deep la renifla encore une fois, presque à la manière dérangeante d'une engeance monstrueuse, tout à fait à l'image des créatures des profondeurs que son étoile représentait.

"- Hmmm...je sens toujours autant de magie en toi...ton odeur est décidément très...intéressante."

Tout à coup, Niobé desserra son étreinte obscure et disparut dans les ténèbres, avant de réapparaître un peu plus loin, émergeant d'une flaque d'ombre à la manière d'une horrible créature comme il savait si bien le faire. Il désigna du doigt le portail qui se trouvait à quelques centaines de mètres, non loin de l'immense Porte des Enfers, puis il reprit :

"- Notre royaume est menacé et toutes les étoiles ont été appelées, sans exception. Je t'en dirai plus une fois sur place....suis-moi..."

Sans plus de procession, le Deep s'évanouit dans les ténèbres et se dirigea vers le portail, qu'il emprunta sans la moindre hésitation. Il avait accompli son office en invitant sa nouvelle "protégée", qui était destinée à devenir son supérieur hiérarchique, à le suivre et à sombrer peu à peu dans l'éternelle étreinte de la Nuit des Enfers...

Direction DQI
Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 545
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Sam 14 Jan - 18:53

Sivir revient de Londres
===============================
Ce petit séjour à Londres avait été des plus intéressants. Je ne pouvais pas dire le contraire. Je m'y étais rendue dans l'espoir de rencontrer Lydia, le Spectre du Vampire, moi qui m'intéresse toujours aux créatures mythologiques, je devais reconnaître que son "espèce" m'avait quelque peu intriguée. Mais au lieu d'elle, j'étais tombée sur un gosse aux pouvoirs intéressants! Je ne savais pas encore si j'allais vraiment en faire mon disciple, il utilise les fleurs pour se battre, je ne peux nier qu'il a des similitudes avec moi, même si nous n'utilisons pas nos pouvoirs de la même manière, mais ayant toujours vécu seule, je ne savais pas trop si j'allais pouvoir poursuivre dans cette voie. Je craignais de vite me lasser.

Enfin, l'autre bonne nouvelle, est que j'avais récupéré quelques âmes au passage! Un petit entraînement qui m'avait valu quelques bleus sans grosse gravité, et je me retrouvais donc avec un petit groupe d'hommes qui me suivaient gentiment sans savoir qu'ils étaient déjà morts et que je les menais vers leur jugement final. Aucun ne parlait, trop apeuré à l'idée que je les tue une nouvelle fois - impossible mais ils ne pouvaient pas le savoir - et je m'arrêtais devant un étrange portail. Était-ce celui qui devait me mener vers la bataille à laquelle le Seigneur Hadès nous a ordonné de nous rendre? J'avais reçu cet étrange message, et Queen m'avait clairement fait comprendre qu'il serait très malvenu de refuser.

Perdue dans mes pensées, je n'avais pas senti Niobé arriver! Mais lorsqu'il me saisit dans ses bras en camouflant ma bouche, j'avais éprouvé un sursaut et par réflexe, le sol sous mes pieds commençaient à se couvrir de muguets verts... il devait à peine commencer à avoir la nausée lorsque je les faisais disparaître en le reconnaissant, soupirant de lassitude, me relâchant en attendant qu'il daigne me libérer, s'interrogeant sur mon petit groupe.

«Des chasseurs de vampires.. ils ont essayé d'attaquer la demeure de Lydia. Pas grand chose en soit.» je passais ma main sur ma nuque, là où l'autre m'avait reniflée comme un chien reniflerait un morceau de viande, il avait des manies vraiment bizarres, mais je ne pouvais pas lui en vouloir, étant aveugle, il devait faire comme il pouvait pour reconnaître ses pairs «je suppose que tu es là pour le message?»

Je n'avais pas répondu concernant mon pouvoir, lui aussi est lié aux effluves et aux parfums, on se ressemble un peu, c'est sûr, même si je suis une étoile céleste et lui une étoile terrestre. Je sentais le mépris de Queen à son égard, mais je m'en foutais. Il m'avait accueillie dans les Enfers et guidée, je n'étais pas du genre ingrate.
Toujours est-il qu'il me confirma avoir reçu le message et m'indiquait donc de le suivre, j'approuvais d'un signe de tête et j'avançais donc à sa suite, sans me soucier des âmes que je laissais derrière moi. De toute manière, elles finiraient bien par retrouver leur chemin!

Je fixais ce portail pendant quelques secondes avant de regarder ma main. Mon petit combat contre ces chasseurs de vampire, de simples mortels, m'a encore montré à quel point mon cosmos est instable. Est-ce que je serai vraiment utile dans une bataille qui semble menacer le Seigneur Hadès lui-même? D'un autre côté, nous sommes nombreux, et je présume que par le nombre, nous pouvons l'emporter en usant soigneusement des pouvoirs de chacun. Des attaques comme celles de Niobé ou les miennes ne sont peut être pas puissantes, mais peuvent sérieusement handicaper nos adversaires et permettre donc aux plus puissants de l'emporter. C'est peut être fourbe, mais tous les moyens sont bons pour gagner, non?

Relevant la tête, je m'avançais dans le portail, vers ma destinée.

=====================

Direction: DQI
Revenir en haut Aller en bas
Valérian


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 109
Armure : Dryade

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Sam 14 Jan - 23:45

Valérian - un RP FB sera joué ultérieurement pour combler le trou entre la présentation et ce moment

======================================

L'attente avait été longue avant que je ne puisse voir enfin quelque chose d'intéressant. J'étais resté planté là des heures, peut-être des jours, difficile à dire lorsque l'on parcourt l'Enfer, a observer les Spectres se succéder devant ce portail et le franchir. Certains avaient des airs déterminés, d'autres tremblaient de peur à l'idée de sortir de leur domaine pour rencontrer l'ennemi sur son territoire ou peut-être par peur de décevoir Hadès. Certains encore avaient l'air dans un état presque second, comme galvanisés par la promesse des combats à venir.

Par contre cette femme que je surveillais de loin semblait différente, comme étrangère à cet endroit tout comme moi je l'étais. Elle avançait sans vraiment savoir vers quoi ni même pour quelle raison, semblant répondre à l'appel que j'avais ressenti jusque dans mes tripes et qui m'avait mené jusqu'ici.

En sus de sa manière d'être qui dénotait un peu avec le cadre, je sentais émaner d'elle quelque chose de familier, presque comme un souvenir, un odeur peut-être qui me donnait envie d'en savoir plus sur elle. Entourée par sa horde d'âmes elle fixait le portail avec un air intéressé et curieux. J'allais dévoiler ma présence et descendre du promontoire depuis lequel je scrutais les lieux lorsque surgit cet énergumène. Ne pas capter sa simple présence me contraria quelque peu, il n'avait pas l'air de vouloir se faire discret et pourtant je n'avais pas remarqué sa présence. Avait-il senti la mienne? J'en doutais sincèrement mais ce qui était certain c'était que je n'étais pas le seul qu'il avait berné car ils disparurent, entourés l'un et l'autre par un voile opaque que semblait contrôler le Spectre qui nous avait surprit par sa manière d'apparaitre dans l'ombre.
Je n'aimais pas cette manière de faire et de disparaitre. Avec calme je restais à l'écoute de mon cosmos. A travers lui je sentais ceux des deux spectres en contrebas. Elle n'avait donc rien à craindre et lui ne semblait pas hostile. Le voile d'ombre resta sur eux quelques instants puis se dissipa aussi vite qu'il était apparut. Le spectre de Deep avait disparu pour mieux réapparaitre quelques mètres plus loin, surgissant de l'ombre avant de s'enfoncer dans le portail sans la moindre hésitation.

Après qu'il eut disparu dans le vortex je ramenais mon attention sur la fille qui s'était approchée du portail si près qu'elle aurait pu rejoindre l'autre Spectre en ne faisant qu'un simple pas. Son hésitation de quelques secondes me parut durer bien plus longtemps mais elle finit par se décider à franchir cette frontière entre la sécurité de notre domaine et l'inconnu de celui de l'ennemi.
Souplement, comme si elle glissait, elle franchit la courte distance qui manquait et disparut. Abandonnées, les âmes tournèrent en rond comme des chiots sans leur mère. Je pouvais sentir leur panique, leur souffrance d'être abandonnées. Certaines, probablement plus lucides que d'autres, tentèrent de traverser à sa suite mais le portail ne leur était pas destiné, nul ne quitte le domaine d'Hadès si tel n'est pas sa divine volonté.

Seul à présent je m'avançais vers le bord du promontoire que je m'étais choisi pour observer et j'entrepris de me laisser glisser dans la rocaille et la poussière. La pente était raide mais j'étais souple et rapide. Je dansais littéralement sur la vague poussiéreuse pour arriver sans encombres quelques dizaines de mètres plus bas.

Les âmes abandonnées par la fille se tournèrent vers moi. Me jugèrent-elles comme un intrus? Crurent-elles que j'avais quoi que ce soit à voir avec la disparition de leur maîtresse? Toujours est-il que ces idiotes se ruèrent vers moi comme si il était en leur pouvoir de faire quoi que ce soit contre une Etoile Céleste. Je ne daignais même pas les regarder, elles ne m'inspirait que de la pitié. N'avait-elle pas compris la chance qui leur était offerte d'être sous la protection d'Hadès dans son domaine? Ne voyait-elle pas qu'elles étaient libérées de leur condition mortelle?
Malgré ce don elles continuaient d'agir comme les animaux qu'elles avaient été de leur vivant, chassant et attaquant sans prendre la peine de réfléchir.

Le Surplis de la Dryade s'interposa entre elles et moi, sortant du néant pour m'offrir son assistance. Le Surplis, héritage de Maître Luco, baignant dans ce cosmos si puissant, balaya les âmes pour ce qu'elles étaient, des âmes irrécupérables que mon dieu ne pouvait sauver. A ceux-là il était de mon devoir d'offrir le pardon dans l'oubli. Je laissais mon cosmos gonfler jusqu'à englober le Surplis qui me répondit instantanément en se scindant en une multitude de pièces qui vinrent recouvrir mon corps, cachant par la même occasion ma tenue probablement trop noble plus le combat. Malgré les fissures, vestiges de l'ultime combat perdu par Maître Luco, la puissance et l'harmonie que m'offrait ce Surplis emplissait les lieux. Je me sentais si bien chaque fois qu'elle me recouvrait que c'en était presque grisant.
Je sentais par mon cosmos la peur émaner de ces âmes perdues. Il était temps que je leur offre la paix. Je laisse l'armure et mon propre cosmos s'étendre à l'unisson et englober les âmes pitoyables. Le seul pouvoir ne mon cosmos compriment tellement ces pauvres êtres qu'elles finissent tout simplement par être broyées, se répandant dans l'Ether. Ceux qui furent autrefois des hommes puis des âmes ont quittés à jamais le monde pour le néant.

Débarrassé de cette vermine je porte enfin le regard vers le portail ouvert par Hadès. Il est temps que moi aussi je l'emprunte si je ne veux pas être distancé par le Spectre de Deep et cette fille au parfum étrangement familier.

Tendant la main vers la surface du portail je pensais sentir une sorte de résistance ou au moins une légère pression sur ma peau au moment du passage au lieu de quoi je me sentais merveilleusement bien, confiant, comme si la ferveur et la volonté de ceux qui avaient traversé avant moi avait nourrit le portail pour qu'il chasse le doute de l'esprit de ceux qui suivaient.

Rassuré je fis à mon tour ce simple pas qui allait m'amener sur le champ de bataille. Il était temps pour moi d'apporter la paix à ceux qui souffre sur Terre.

======================================

Valérian se rend sur DQI
Revenir en haut Aller en bas
Aiacos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 198
Armure : Etoile Céleste de la Vaillance

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Dim 15 Jan - 15:40

From Here To eternity.

Depuis Tolemea jusqu'à la porte des enfers, le cosmos de l'étoile céleste de la vaillance raisonnait tel un glas de puissance au travers des âmes déchues de l'empire d'Hadès. Inspirant la confiance et le courage aux spectres qui se lançaient à corps perdu au travers du portail.
Volant avec grâce mais agressivité, sans jamais laisser un seul de ses yeux frôler ne serait-ce qu'une étoile terrestre, l'être hautain du Garuda s'accorda un grognement de satisfaction tandis qu'il fonçait à toute allure vers ce portail infernal créer par Hadès et révélé par Oneiros.

Non, il n'avait pas voulut répondre à l'ordre d'Oneiros, cette demie-portion n'était pas son dieu, qu'il le torture, le châtie ou l'enferme délicatement dans une prison de cauchemar, il n'en avait cure, l'oiseau infernale était un roi parmi les rois et seul son véritable maître avait la main totale sur son âme et sa volonté.
Aiacos était un juge stricte, intransigeant et exigeant, mais sa loyauté aveugle n'avait qu'une limite, celle imposée par la mort elle-même. Hautain, arriviste mais également fin stratège et redoutable sur les champs de batailles, l'étoile céleste de la vaillance s'était déjà acquitté d'une réputation parfaite et insolente parmi les enfers.

S'il laissait voir son véritable visage, au-delà de l'apparence de ses illusions et des différents fantasmes, dévoilant de ce fait, un monstre sans pitié dans le but d'anéantir ses ennemis, l'être fort qu'était Aiacos n'était qu'en fait tout le contraire. Un roi de principe, de responsabilité et de subtilité qui favorisait la diplomatie et le tact, le langage et la manipulation plus que le vif de la guerre. Ce prince au grand coeur n'aimait pas se salir les mains mais n'aimait pas non plus compter les cadavres au sol comme de vulgaires moutons sacrifiés.
La mort a beau être une rédemption et une fragrance des plus magnifique, une beauté perdu en ce monde fongique, elle n'en était pas moins une offrande et une compagne salutaire pour les méritants.

Et quand le tout puissant Hadès lui-même, lui ordonna d'aller combattre sur le front, le juge n'avait pourtant pas hésité un instant, s'envolant vers ce portail d'ébène, reflétant la puissance éternelle des spectres.
L'hésitation n'existait que dans le chaos et le nihilisme lorsque l'empereur de la mort lui-même ordonnait d'aller sur le champs de bataille, qu'il aime ou non compter les cadavres comme l'on compte des moutons avant de dormir, la question il ne se la posait pas pour Aiacos, il n'était plus là pour réfléchir, mais pour passer à l'action.
Serres et bec à l'affut, il faucherait autant d'âme que de héros qu'il le fallait sur ce champs de bataille.
Pour sa plus grande fierté: Celle d'apporter la gloire et la plus grande renommée au roi des dieux, à l'empereur purificateur, à Hadès.

Aiacos aimait les challenges et relever ce défit, sortir grand vainqueur d'une bataille, d'une guerre à la situation désespérée, faisait partit de ses petits plaisirs personnels. A savoir, le Garuda ne se baisse jamais pour ramasser les fanges à ses pieds, il ne prend pas non plus la peine d'essuyer leur éclaboussures ennuyeuse, la fange pour la fange, il attendait, serein, qu'un adversaire plus valeureux que lui ne le provoque et le fasse briller d'autant plus que toutes les autres étoiles dans cette galaxie plongée dans la pénombre.

Éternel être de dominance et de puissance, le juge Aiacos dépassa par sa puissance, la vitesse du son afin de démontrer à tous qu'il n'y avait pas d'hésitation à ce moment, qu'elle était prohibé ainsi, avec cette même rare intensité, ses iris d'or et d'ambre fixés par un sourire bienfaiteur sur ses lèvres crispés en un sourire carnassier, il dépassa le portail pour aller vers la Death Queen Island.

===> Aiacos s'en va sauver le soldat Ryan à DQI <===

Revenir en haut Aller en bas
Pandore


Prêtre des Enfers
Prêtre des Enfers
avatar

Messages : 285
Armure : - Tuer ... TUER et protéger Hadès -

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   Dim 15 Jan - 20:01



=> [En cours - ouvert] Le retour des Juges

Le portail était devant Pandore. Une fenêtre ouverte vers un autre lieu avec, en son centre, une boule de cosmos énergie divine. Comment cette puissance pouvait exister sans faire exploser les enfers. Mais le plus fou restait que ce portail n'était pas le seul puisque tous les royaumes et sanctuaires encore debout s'étaient alliés pour prendre d'assaut l'île de la reine morte. Le monde des hommes était encore et serait toujours gouverné par les puissants, qu'ils soient divins ou non. Athéna n'était qu'une manipulatrice de plus, bien heureuse d'avoir ses jouets dorés pour lui servir de bouclier ou d'autre chose d'ailleurs. Pandore laissa un sourire soulever sa lèvre supérieure alors qu'elle observait encore le portail un instant. De l'autre coté, on pouvait voir le sable mort d'une île volcanique. Pour les élus, la vision du déchaînement d'une pléiades de cosmos se tapissait en fond. Il ne manquait plus que le son de la mer s'échouant sur le rivage pour rendre le tableau magnifique. Digne d'être peint par Hadès, d'ailleurs. Un long soupir laissa place à une pensée.

Bien que possédant quelques brides de ses vies passées, Pandore n'avait pas de représentation précise du visage de la nouvelle incarnation de son dieu, s'il était réincarné ... l'envie de le voir mordait son âme, mais elle ne pouvait se dérober à l'ordre de ce dernier. Ainsi donc, elle irait sur cette île maudite, elle qui n'aimait pas quitter les enfers ... Pandore agrippa fermement son trident pour avancer vers le portail.

Son corps fut instantanément happé par la porte cosmique, il ne fallut qu'un instant pour disparaître. Les enfers étant loin, il ne restait plus qu'à faire face aux combats faisant rage sur l'île de la reine morte. Une occasion en or pour rencontrer de nouveaux visages, souiller de nouvelles âmes, entrer dans l'esprit de prochaines connaissances, cela risquait d'être amusant.

Malgré les palpitations de son cœur impatient, Pandore ne perdait des yeux son objectif: détruire la menace et faire valoir la suprématie des enfers. Et si quelques fous osaient prétendre lui barrer la route, elle utiliserait son trident pour leur faire comprendre la patiente des enfers. Nul doute que Pandore ne sortait que très rarement des enfers mais lorsqu'elle le faisait, ce n'était jamais pour des foutaises et la fête était toujours au rendez-vous. Le parfum cosmique des deux juges la précédaient, alors ils étaient bien partis. Hadès n'était pas une divinité à mettre en colère, perdre sa confiance équivalait à la mort ... non à une éternité de morts.

La Vanité était partie en guerre, à son tour.

=>  Débarquement des alliés - la Guerre a débuté

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: À l'assaut de Death Queen Island !   

Revenir en haut Aller en bas
 

À l'assaut de Death Queen Island !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Porte des Enfers-