RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)   Jeu 5 Jan - 21:17

L'Ecosse les gars!!!

Citation :
Avril 1297, petit bar miteux d' Elderslie, en Ecosse...sous domination Anglaise (si on pouvait dire).

Au bar, deux hommes semblaient faire coude à coude, l'un contre l'autre, s'observant vidant les chopines du tore-boyau local. L'un d'eux était du pays, l'autre un voyageur aventurier qui venait de poser ses "baskes" quelques semaines plutôt dans le coin. L'ambiance était plutôt terne, l'Anglais se positionnant comme autorité légitime, puisque sur le trône écossais aucun descendant ne résidait.

Pourtant ce soir là, à l'envers et contre tous, un évènement particulier ira marquer l'histoire de ces deux compères de beuveries.

Le plus grand, le plus colosse, n'était autre qu'Ostro, Spectre du Piétinement au Surplis du Rhinocéros!

(CHUUUUUTTTTTT! Ils le savent pas! J'ai rien dis encore!)

Et pour une fois, plutôt discret quand à son origine...où était-ce parcequ'il avait oublié de préciser celà!
("Celà" fait référence à de quoi nous parlons...vous suivez?...on continue donc!)

Le Golgoth du Mekkaï, appuyant un de ses pieds sur rien
(vu qu'à l'époque les bars restaient plutôt [çà c'est l'ami de Mickey!^^...mais vous le saviez^^] simples et ne possédaient pas les jolies rambardes argentées sur lesquelles on pouvait aisément poser son pied, histoire de se la jouer) se tourna vers le "Bon-sang-de-bois-de-picte-just'à-côté-de-lui" pour lui dire:

"Et toi?
(Il marqua le silence...ce qui était plutôt [encore lui?^^] habituel pour le Spectre!)... Tu bois POUR QUOI?...Parceque vu ta tronche...y'as forcément un truc qui te met en rogne."
Poursuivant sur son dialogue, le Spectre du Rhino ajouta:
"C'est pas à cause de moi, j'espère. ...Nan, parceque y'en a qui dise qu'à cause de ma peau...Grise...j'apportes le malheur."


Ostro posa sa chopine, et en repris deux qu'il vida cul-sec. S'essuyant avec sa manche, comme le font tous les bons pichtrons de bars
(Eh! Oh!...Vous savez que c'est vrai!), il poursuivit:
"Moi!
(l'air très solennel)...Ben je bois...pa'c'que j'ai envie, Uhuhuhu!"

Evidemment, sur cette réplique l'Ecossais àbarrer
(oui, on dit atablé quand on est à table...et forcément Abarré quand on est ...au bar!^^) à côté de lui, ne pouvait répondre.
Pourtant, le gaillard qu'il était trouva le courage, puis articula quelques mots:

"Z'est D'à cause de Mariooon!...
(le temps que les neurones se reconnectent)...la Salope! (Donc en fait, il ne s'agit pas de neurones. vu que le cerveau primitif fonctionne à plein régime quand on est bourré.) ...Je suis sûr qu'elle fricotte avec le Shérif de Larnak!!!

Troublante révélation! Ostro qui n'était que son pote de pillier de bar depuis quelques minutes, devenait soudain le confident de cet homme que personne ne connaissait
(en ce temps là, tout du moins).

C'est là que le mastodonte donna un de ses bons conseils:

"Ben! Pètes-y la tronche!...A ton Shérif!...Après, tu s'ras tranquille, tu verras!"

Et l'autre de répondre:
"Eh! Mais z'est pas gond! J'vais faire za!...Euh! dis-moi, zuste au cazou, zi za tourne mal, tu me fileras un coup de main?"

"No problemo Lafiotte
(ce therme s'utilisera en abondance quelques siècles plus tard^^)"

Tendant une main ferme et vigoureuse et pourtant tremblante à la fois, l'écossais ajouta:

"Ok! moi c'est William! Mais mes amis m'appellent Will!"

Serrant cette main tendue, Ostro ponctua:
"Yop! Will. Moi c'est Ostro. Ravi de casser de ces put'1 d'English avec toi!...Uhuhuh! On va s'marrer avec toi, je crois!"

Un sourire sadique illumina alors le visage du Spectre. Et les deux nouveaux associés finirent leur...enfin...plusieurs autres chopinent!

Et vous savez quoi?


Citation :
La suite au prochain épisode^^




Dernière édition par Ostro le Dim 15 Jan - 20:04, édité 2 fois (Raison : Code couleur de m****!^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)   Sam 7 Jan - 20:35

Mai 1297, Larnak en Ecosse


Citation :
"SBAFFFF!!!"
une immense main retourne à son envoyeur.
"Qu'est-ce que tu fous là toi?"
Une autre main s'aprêtait à partir. Mais la cible finit par répondre:
"Je vous assures, je ne voulais causer aucun mal!"

Alors! D'habitudes, Ostro est pas du genre à réfléchir. Mais pour une fois, les minutes qui s'écoulèrent entre deux connexions de neuronnes, lui sèrvirent pour de bon.

"Hein?!" Ou presque! Mais c'était bien tenté de sa part.

La scène se déroulait à Larnak, en écosse! C'est là que se trouvait la garnison du Shérif anglais Hugh de Cressingham (avec un nom comme çà, vous vous doutez bien qu'on dira plus simplement "le shérif"^^). Ostro, qui voulait en avoir le coeur net (c'est une image, on est d'accords. Tout le monde sait que le gros balourd n'a pas de coeur), avait fait irruption dans la tente du shérif.
C'est là qu'il avait trouvé la femme de Will, Marion Braidfute.
Le Shérif n'était plus là, mais elle y était encore...et sans ses vêtements...elle se couvra juste le corps d'une peau de loup qui traînait sur le lit, quand elle vit le molosse chauve pénétrer
(tut tut! pas de vilain jeux de mots, les enfants! Non, non, je n'ais rien dit de tel) en la demeure.
C'est à peu près là que la baffe était tombée. Vous imaginez bien que le Golgoth du Mekkaï avait très fortement retenue sa main, sans quoi, il aurait délogé la tête de la belle de son emplacement
(à savoir: le cou^^)

La main lourde, le visage sévère, le molosse qui n'avait aucun état d'âmes, poursuivit:

"Ne me dis pas que c'est vrai?!! Tu fricottes vraiment avec le shérif!!!!?"
La femme, aux derniers mots, se tût, n'osant révéler quel tragique secret ce serait pour son époux William (Naaaaaan...Je vous dirais que après que c'est Wallace son nom de famille^^...Oups!^^)

"Pitié monseigneur! Ne dites rien! ... (Là, prise en plein flagrant déli, elle tenta une vaine excuse pour se disculpabiliser) C'est que je suis enceinte!" (çà pouvait marcher, vu qu'Ostro n'y entenderait rien quand même^^)


C'était là une révélation choc! Une de celle dont le Spectre du Piétinement ferait bien de prendre en compte.
Croyez-vous celà?
Dans vos rêves! Quand on est Spectre, on est Spectre pour la vie (ou tout du moins...la mort...dans le cas présent). Et en l'occurence, Ostro n'en avait rien à battre des sentiments de la pouf de Will. D'autant que, de ce qu'il en avait compris, elle n'était pas si nettoyée que çà (je voulais dire "clean", mais je me suis dis que tout le monde ne comprends pas l'anglais^^=)

"Hein?!!"J'comprends pas bien....(il essaya de réfléchir)...Gnnnnh!...Gnnnnh! Oui! c'est exceptionnel! Et ce qui va suivre l'est encore plus: Bon sang!!! Mais comment tu peux te mélanger avec deux gars différends? Un Anglais, et un Ecossais! (l'avenir nous expliqueras ces élans de lucidité) Un silence ponctua ce soubressaut d'intellect, mais puisque l'expérience nouvelle était si jouissive pour le Rhino, il se prit à poursuivre son expérience....(à noter dans les annales!) Un A.N.G.L.A.I.S et un E.C.O.S.S.A.I.S.! Et il associa à ses dires des guillemets qu'il fit avec les doigts de ses deux mains, histoire de vraiment accentuer le truc (car, oui, les deux nations n'étaient pas du tout en bon termes) Et Will?!!...Et l'Ecosse dans tout çà?"

La jeune et belle fille, tentant de se disculpabiliser, vendit son argument:
"Ce n'est pas ce que vous croye..
"PRAOUCHHHHH!!!!"
Un énorme poing venait de s'abbattre sur elle, faisant vire-volter quelques gerbes de cerveau de-ci, de -là.

L'index posé sur sa lèvre, pour la première fois Ostro réfléchi!
(Mince! Faut surtout pas que je dise à will que c'est moi qu'ai défoncé sa meuf!...)

Et alors, afin de simuler son ignoble stratagème (mais bon sang! où est-ce qu'il allait chercher toutes ces idées?!!!) Ostro avait pris soin de maquiller le meurtre. A l'aide d'une pique, il avait recollé la tête au corps qu'il avait soigneusement attaché à un poteau...histoire de simuler une banale éxécution de rebelle (La fourbe idée, Uhuhuh^^)

Après quoi, une fois cette sinistre affaire "arrangée", il retrouva le jeune Wallace au bar. Tranquille (puisque rien ne l'anxiétait, pas même la mort...et que le maquillage du meurtre était topissime^^) Ostro, vidant sa dixième chopine s'adressa à l'infortuné de la manière suivante:
"Parait que le Shérif de Larnak à éxécuté ta meuf! ...Comme une chienne...égorgée, il parait...attachée à un poteau... SLURRRRP! Il avala une nouvelle gorgée bien fraîche du breuvage locale, puis poursuivit tout naturellement : Franchement, moi à ta place...je me vengerais..."


Un rot long et savoureux vint ponctuer sa tirade au bar. Puis après, devant sa chope de bière, William wallace, comme un homme qu'il n'était pas (vu que c'est une légende, on est d'accords), se leva et prononça un discours dont seul lui avait le secret.

Des mémoires d'Ostro, celà donnait à peu près ceci:
"Frères! C'en est assez de subir le joug de l'Anglais! Sus aux Anglais!!!"

Y'avait plus de cochonneries et d'insultes gratuites, ...mais on va les garder pour la suite...


Citation :
Et savez-vous, ce qu'il s'est passé ensuite?^^


Dernière édition par Ostro le Dim 15 Jan - 20:03, édité 3 fois (Raison : Y'avais un passage qui me plaisait pas, alors je l'ai réécri...3 ou 4 fois^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)   Dim 15 Jan - 19:47

Fin Main 1297, dans les Highlands
Les Highlands:
 
Scotland's Son's

Citation :
"William Wallace fait 7 pied de haut! Et il tue ses ennemis par centaines. Et s'il était là, ses yeux lancerait une pluie d'éclair, et des boules de feu seraient projetées de son cul"


En substance, c'était ce qui se racontait dans la plupart des villages d'Ecosse. Ostro était en partis responsable, puisqu'après l'éxécution du Shérif de Larnak par William, et après leur fuite dans les montagnes, le Spectre du Rhino avait été le premier à enfler la rumeur. C'est qu'il fallait faire de ce nigaud peint à moitié de bleu, une légende bien vivante...une de celle qui serait écrite dans les livres d'histoires d'Angleterre (ou en tout cas, les livres d'histoires d'Ecosse...Uhuhu)


Aussi, à chaque fois que le Spectre picolait à la taverne du coin (toujours avec modération! çà va de soi. Pas plus que 5 barils! Comme d'hab^^) Il faisait exprès de raconter l'histoire du meurtre ignoble de la femme de Wallace par le Shérif de Larnak (Teuh Heu! ...Oui! C'est ce qui s'est passé^^) Il poursuivait son récit en racontant comment comme un Coeur Brave, le futur héros de toute une nation avait venger sa bien-aimée.


"Et Maintenant? Qu'est-ce qu'on fait?"


"Il faut rallier les nobles d'Ecosse et reprendre ce qui nous appartiens...nos terres, nos femmes...nos fermes...et surtout...notre LIBERTEEEEE!!!"



C'est qu'il causait super bien! en vérité, y'avait plus d'insultes gratuites, de majeurs levés et de main frappant le fessier gauche le kilt soigneusement relevé.


"Nannn! J'veux dire...On viens de finir le dernier poulet!...Qu'est-ce qu'on mange après?"


Eh Oui! Le ventre sans fond du Rhino restait plus insatiable que son appétit de guerre; et restait tout aussi légendaire que sa pogne!


"Ah!...ben...Sinon, on peux chasser un peu!"


Quelques heures plus tard, les deux hommes revinrent avec quelques sangliers, fraichement abattus, et...[Hein?!!] quelques casques romains, qu'Ostro tenaient empilés tout content, dans une de ses main (Faut pas chercher à comprendre^^).


Cet intermédiaire étant passé, et les ventres étant de nouveau bien rassasiés, Ostro, la main sur la panse et l'autre curant les dents à l'aide de ce qui restait d'un os de côtelette de sanglier, s'adressa à Will, très sûr de lui:
"Faudrait ralier les nobles d'Ecosse!"


Stupéfait, son compagnon en kilt, ne put que s'étonner:
"De quoi?!!! Mais...c'est mon idée de départ!"


"Preums!"

Toujours en frottant les interstices de chacune de ses dents, faisant tomber quand même de quoi nourrir deux trois affamés


"..."

Le Noble Picte restait coi! Il y avait de quoi (çà c'est cadeau, les enfants^^)


Les jours passèrent, et la vie de camp planqué dans les forêts de la montagne s'améliora de jour en jour, des rebelles venant grossir le groupe de deux. Quelques personnages célèbres (à l'époque, bien évidemment) se joignirent aux premiers résistants européens de l'histoire: William Douglas, qui devint lieutenant, Robert Wishart, évêque de Glasgow qui parvint à rallier James Stewart le Grand Sénéchal à la cause et bientôt Robert Bruce le Jeune rompant par là la réputation d'anglophilie de la famille Bruce (mais çà, on s'en cogne! [Références historiques prises sur wikimachin])


Et pis y'avais surtout Steven d'Irlande...

"C'est mOOnn Ile!!!"

On aurait dit un fou. Mais un fou qui avait su caché une dague!


Alors, non! Nos braves compagnons ne sont pas partis de suite au combat. Avant çà, Ostro s'était proposé comme Sergent Formateur (Coach quoi!).
Et pendant plusieurs jours, ces nobles et tous ces seigneurs qui aimaient l'avoir à l'air sous leurs kilts...en ont bavés sous les ordres du Molosse du Mekkaï.


Mais une fois l'entraînement terminé, tous ces braves étaient prêt à partir au combat.



Citation :
Dundee serait le Test! Et la battaille de Stirling marquerait l'histoire! Savez-vous comment?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)   Lun 16 Jan - 21:45

Septembre 1297, Stirling

Lien Musical: Battaille de Stirling

Citation :
Il faisait plutôt beau, ce jour-là! Une belle journée pour mourir diraient certains...Et ils n'avaient pas tord!
Deux armées se faisaient front sur une vaste plaine verte et légèrement bombée
[c'était après avoir passé un certain pont, mais cinématographiquement parlant...c'est toujours mieux une battaille rangée^^]. Un endroit digne de recevoir l'affrontement de milliers de courageux guerriers. D'un côté, une armée Anglaise digne de ce nom...avec une cavalerie lourde si incroyablement efficace!
De l'autre côté...quelque ramassis de rejeton, paysans, rebelles et quelques nobles montés à cheval. Les Ecossais!
[Quelques insurgés Irlandais, aussi, dont ce gentil Steven^^]

Ralliés par le coeur vaillant William Wallace, et son acolyte de guerre Ostro, ces hommes ne suivaient pas simplement un homme, mais une cause. Une cause juste!

Avant de vous narrer le récit du combat
(encore que vous ne verrez rien, puisqu'avec la censure la moitié des scènes vous sera supprimées^^), revenons à deux ou trois jours avant...

"Tiens! Fis Ostro. Tant qu'à se battre, autant se battre avec une épée qui a de la gueule!"
Et le Spectre du piétinement jeta devant les pieds de Will une immense épée à deux mains
(on aurait dit qu'elle était faite pour lui).

Stupéfait, l'homme dont le nom commençait à circuler partout sur l'ïle de Grande Bretagne
(c'est pour que vous situez), leva ses yeux vers le Molosse gris devant lui:

"Il ne falait pas compagnons!...C'est un beau cadeau...elle est magnifique!" Dit-il la faisant tournoyer un peu sur les côtés et au dessus de sa tête.

"De rien! çà me fais plaisir! Cadeau d'Had...euh! je veux dire Cadeau de moi! C'est que je suis un peu forgeron, Uhuhu!"

A l'insu de l'écossais, le grand Golgoth s'efforçait de cacher un peu la vérité.
Peu de temps avant, le sombre monarque des enfers avait convoqué le Spectre du Rhino pour une...comme-qui-dirait...réunion extraordinaire.
Là, le Seigneur du Mekkaï avait fais part de ses plans à Ostro...mais se ravisa quand il comprit que l'autre, lui, n'y comprenait rien. Aussi il résuma sa stratégie en ces mots:

"Retournes voir William, et tu lui donnes çà!...COMPRIS!!!"

Il y eut d'abords un:
"Hein?!!!"

Puis une bottine de cuir placée comme il faut dans l'arrière-train du Rhino!

Et enfin:
"Ouch! D'accords patron, c'est vous le Boss!"

Voilà comment cette splendide épée atterrit dans les mains de Wallace. Rassurez-vous, il ne la garderait pas longtemps. Le moment venu, Hadès la récupèrerait.
La vrai question, c'était: Pourquoi avoir offert un si précieux artefacts à cet individu?...

"Moi j'obéis aux ordres. On me dit "donnes"...je donnes! Après, ce qu'il en fais...je m'en fous!"

Il semblerait qu'Ostro aussi se posait pas la question
(oui! Dans son cas, la phrase est plus juste écrites comme celà)

Et c'est là qu'on se retrouve sur ce futur champ de bataille!

Les hommes de Wallace flippant devant une armée aussi bien organisée que celle de l'Angleterre, William jugea bon d'aranguer les foules, histoire de les motiver.
Faut dire que juste avant, Ostro lui avait balancer un coup de coude dans l'estomac en disant:
"C'est le moment de dire un truc pour les galvaniser!"

"Teuh! Teuh! tu as raison! J'vais leur parler"

Avançant sur son cheval devant les lignes, William Wallace prononça un discours dont seul lui avait le secret:
"Mes amis! Nous sommes ici pour laver l'affront de nos ennemis Anglais!"

En vérité, il y avait plus d'injures d'insultes, de cul-levés à l'air et de "RAAAAAH!!!", mais j'ai préféré vous la faire simple histoire de gagner du temps. Ah! Et des doigts d'honneur...biensûr!^^

Just'après quoi, l'armée Anglaise blessée dans son orgueil commença à lancer l'offensive. d'abords ces diables d'archers...terriblements efficaces! ...sauf contre les boucliers écossais.
Puis la Cavalerie...incroyablement PAS efficace...face à des hommes qui avaient pris soin de confectionner des pieux pour repousser l'assaut
[la légende raconte qu'Ostro avait servi de gabarit, pour avoir les pieux à la bonne taille^^]
Et enfin une infanterie qui prit une monumentale raclée. Ostro en avait défait la moitié, l'autre l'étant par tout ces coeurs braves!

Ainsi, voilà comment à Stirling, William Wallace et ses patriotes remportèrent une brillante victoire sur leur oppresseur!


Citation :
Qu'en est-il de la suite? Voulez-vous que je vous la conte?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1297 Avril, Ecosse] Petit bar miteux d' Elderslie (où rencontre de deux futures légendes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-