RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Apeï


Indépendant
avatar

Messages : 296
Armure : Faucon Indépendant

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Mar 17 Jan - 20:16

Arrow La Plage

La traversée du Khan

La route menant vers le Volcan n'était pas sans danger. Depuis la plage, le Khan avait put apercevoir dans les hauteurs ce qui semblait être une pâle copie des Temples du Sanctuaire d'Athéna. Tout y était plus sombre, sur cette île à l'image de leur chef. Mais avant de pouvoir gravir les marches qui ferait traverser au Guerrier Mongole l'ensemble des domaines des Chevaliers Noirs, il lui fallait d'abords traverser ce village! Une verrue sur cette île, à en juger les masures et les gens s'y promenant.

"Voilà quelquechose pour le moins inhabituel! J'imagine que l'on y trouve toute la lie de l'humanité...repaire de bandit, donc! Tâchons d'être discret. Il serait fâcheux de se faire ralentir par quelques coupe-jarrets mal intentionnés"

Levant les yeux, les cheveux au vent, Apeï chercha du regard son Faucon, Gobi. Quand il l'aperçut dans le ciel au dessus du village, il ne le quitta plus des yeux. Gobi, survolant le village, pouvait tracer une route sûre qui permettrait au puissant guerrier Mongole de traverser le village sans avoir à en découdre avec les malendrins du coin.

"Merci Gobi! Montre moi le chemin, et je le suivrai...Ce qui m'inquiètes le plus, c'est l'éventualité de la présence de Chevaliers Noirs, ICI!...
Pour les avoir compter sur la plage, je pense que d'autres se terrent ici, où plus haut...dans les temples d'ébène...Nous verrons bien!"


Et le chasseur, rusé et agile parvint à monter sur le toit d'une habitation sans se faire repérer. Dans la rue adjaçante, il pouvait voir une taverne qui grouillait de monde tant à l'intérieure qu'à l'extérieur.

"Sans doute le point névralgique du village...Evitons-le et rejoignons Gobi!"

Et le Khan, tel un chasseur [mais sans proie] commença à sauter de toit en toit, se réceptionnant par des roulades ou des salto, suivant la solidité des masures.

Juste devant, se trouvait Gobi qui l'attendait. Une fois l'oiseau rejoint, ce dernier ouvrirait une nouvelle fois la route du Khan jusqu'aux Temples. Il ne restait à Apeï qu'à franchir encore deux maison.

Le Faucon des Steppes arrêta sa course l'espace d'un instant, humant les différents parfums que lui ramenait cette brise, y cherchant quelque chose de particulier...

"Hmmm!"



Dernière édition par Apeï le Lun 30 Jan - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Mer 18 Jan - 19:43



"La guerre ne se remporte jamais par la puissance brute, mais par l'esprit de ceux qui savent s'attaquer au mental avant de s'attaquer aux chairs..."

En voyant toute cette masse grouillante d'âmes n'attendant que le passage de la faucheuse pour les libérer de leur éternelle décrépitude, Niobé y vit immédiatement tout le potentiel qu'il se devait d'en tirer. Si son étoile ne brillait guère, étant l'incarnation de l'Obscurité, elle n'en était pas pour le moins dépourvue d'éclat. Quelques mortels à envoyer dans le royaume des morts... c'était là de pain béni pour une étoile terrestre. Ainsi venait-il de tomber nez à nez avec le village de pleutres du coin, rempli de déchets tous plus inutiles les uns que les autres. Mais comment au juste les chevaliers noirs avaient-ils pu laisser une telle ouverture en leur sein ? N'avaient-ils rien à faire de l'existence des leurs ? Pensaient-ils réellement que les troupes d'élite d'Hadès allaient laisser passer une telle aubaine d'affirmer leur absolue supériorité sur tout ce qui ne devrait plus être ? Décidément l'armée d'invasion avait affaire à des idiots de premier ordre, tout du moins selon Niobé.

Juché sur un toit du village, le Deep admirait la plus grande bâtisse... elle grouillait littéralement d'esprits tous plus perdus les uns que les autres. Ici la plèbe de ce pays décadent se vautrait dans les péchés de l'existence. Voici donc l'endroit rêvé pour y propager le cauchemar... C'était tellement bien servir sur un plateau que durant quelques instants Niobé hésita même à se lancer dans le massacre, imaginant un quelconque piège tendu à son encontre...mais non... après tout les chevaliers noirs devaient s'attendre à combattre de stupides Saints, et non leurs maîtres absolus par delà la vie... Savourant par avance ce moment de terreur à distiller dans les veines de son ennemi, le Deep se lança dans sa basse besogne : cette nuit retentiraient les douze derniers coups de l'horloge de l'île de la reine morte !

Dans la taverne, la fête battait son plein : les prostituées dansaient, aguichaient, invitaient... et les hommes suivaient et se saoulaient jusqu'à plus soif... et le cycle reprenait de plus belle. Dans les coins sombres de la taverne, l'on agressait, l'on violait, et l'on buvait encore. Tant d'insouciance en un même endroit, mais surtout tant de vices... Lorsque les portes de la taverne s'ouvrirent sous une sombre bourrasque d'un vent glacial, les fêtards se contentèrent de toiser l'entrée du coin de l'oeil avant d'éclater de rire et de reprendre leur douce folie. Seul irrité, le "videur" de la taverne, un immense colosse qui bien que totalement ivre était quelque peu professionnel, se dirigea vers la porte pour la refermer violemment. Il l'ignorait mais il était déjà trop tard pour lui et pour tous les autres présents dans la taverne, car l'Obscurité s'était invitée à la fête...

Tout à coup, les bougies et autres torches de fortunes furent toutes soufflées dans le même vent surnaturel, un souffle accompagné d'une odeur purement et simplement insupportable, même pour les plus grands poivrots du coin. Dans l'obscurité, les chants et les danses s'interrompirent, et bientôt les premiers cris retentirent : quelque chose était en train de massacrer les premiers imbéciles. Rapidement, certains guerriers tentèrent de prendre leurs armes et de se défendre contre l'oppresseur, mais c'était sans compter sur la parfaite obscurité qui avait envahi les lieux, et qui était son alliée absolue dans sa sombre entreprise. De chasseurs ils passèrent en quelques secondes au statut de chassés : pauvres victimes impuissantes de l'appétit féroce de leurs propres ombres. Ces dernières, profitant de l'écrasante supériorité de l'obscurité qui s'était instaurée dans la taverne comme maîtresse absolue, se délectaient des corps et des âmes de ces malheureux. Dans les cris et l'horreur de ceux qui pensaient en être préservés, Niobé venait d'imprimer la marque indélébile de la mort.

Lorsqu'il en eut terminé avec la taverne, il se montra devant cette dernière, surgissant d'une épaisse flaque de ténèbres qui venait d'apparaître à même le sol. Sa posture, volontairement inhumaine, évoquait inlassablement celle d'une immonde créature surgie des plus noirs desseins de l'Obscurité elle-même. L'un après l'autre, les habitants s'enfuyaient à sa vue surnaturelle. Il venait de semer la panique au cœur même du village des Black Saints : son objectif était rempli, la guerre psychologique tournait ici en la faveur des spectres et non de ces couards qui se contentaient de tendre des pièges ici et là sans même se soucier de leur fragile populace...
Revenir en haut Aller en bas
Valérian


Indépendant
avatar

Messages : 142
Armure : Sans armure

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Jeu 19 Jan - 16:20

Arrow Plage

======================

A bonne distance Valérian laisse le Spectre de Deep se vautrer dans son propre vice. Il y avait dans sa manière de faire quelque chose qui plaisait au jeune Spectre de la Dryade. Était-ce l'insouciance de Niobé? Ou son manque de retenue? Peu lui importait en fait mais il manquait malheureusement cette touche de noblesse si chère à son cœur. Quelle mansuétude y avait-il à accorder la mort à des vauriens de cette espèce? Hadès voulait sauver les justes dans sa grande pitié, ces batards ne méritaient rien d'autre que de continuer leur vie miséreuse aussi longtemps que possible. Faisant rouler la tige d'une Hellebore verte entre ses doigts il hésita un instant à intervenir puis se ravisa.

Après tout si cet idiot comptait attirer l'attention sur lui de la sorte c'était son problème. Pour sa part la mission était claire et limpide, ouvrir le passage et ramener la tête de Pséma pour la gloire d'Hadès et la fierté d'Aiacos.

Patiemment Valérian laissa le Spectre de Deep terminer sa misérable besogne et se satisfaire de sa pitoyable victoire, après quoi il le regarda poursuivre les rares survivants que son massacre organisé n'avait pu mettre à mort et resta prudemment à couvert.

Nul doute qu'il tel raffut n'allait pas tarder à attirer ici des guerriers d'un autre gabarit que ce ramassis d'alcoolique et de putes, mieux valait donc continuer à profiter encore un peu du manque de discrétion de Niobé pour avancer un peu plus et éviter des combats inutiles.

Valérian porta les yeux sur l'armure qui le recouvrait et se perdit un instant en réflexion, pensant à son Maître Luco et à l'héritage que Maître Aiacos lui avait légué en lui confiant son ancien Surplis. Il s'en montrerait digne, il l'avait promis, mais pas avec le sang que quelques soifards trop faibles pour même se rendre compte que l'ennemi était à leur porte et trop confiant en ses plus puissants chevaliers pour faire preuve de la moindre once de prudence.

Les cris s'évanouissaient tout doucement tandis que Niobé terminait son œuvre avec un plaisir à peine caché.

Valérian décida de continuer à rester à bonne distance de cet idiot, au plus il en apprendrait sur l'ennemi en l'observant de loin et mieux cela vaudrait pour leurs camarades restés en retrait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1079
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Jeu 19 Jan - 19:09

Précédemment -> Débarquement des alliés sur la Plage


Et la jeune femme s’en était ainsi allée afin de, peut-être, s’approcher un peu plus de cet homme à abattre. Ce Pséma. Une marche qui aurait pu paraître longue, durant laquelle elle ne s’était pas retournée, bien que l’envie y fût probablement. Parce qu’ils étaient en guerre. Parce qu’il n’y avait pas de place à accorder aux sentiments, aux appréhensions, ni même à l’hésitation. Tout semblait être d’ores et déjà réglé comme une horloge, comme si tous étaient des pions sur un échiquier. Manipulés. Peut-être l’était-ce, cette pensée importait peu dans la réalité, si ce n’était cette impression désagréable qu’elle avait par moment, d’être la poupée de ces ennemis. Mais les rôles tendaient à s’inverser, et les marionnettes seront bientôt ces usurpateurs soi-disant divins. Parce qu’ils les déferaient les uns après les autres, c’est être qui croyaient en leur propre supériorité. Assurément.

Elle arriva ainsi dans ce qui semblait être un village. Peut-être. A vrai dire, l’ambiance qui s’en dégageait était si étrange qu’elle ne saurait l’affirmer. Sans doute d’autres étaient déjà parvenus jusqu’ici, et probablement aurait-elle pensée pouvoir tomber dessus. Mais non, elle ne les chercherait pas. Tout simplement parce qu’il fallait avancer. Encore et toujours. Un arrêt de quelques instants, durant lequel elle scruta les lieux de ces yeux bien épuisés par les années. Des bâtiments, des toitures. Et une forme, sur l’une d’elles. Et probablement que ce faible cri d’agonie aurait pu attirer son attention, mais la froideur du Kraken reprenait ses droits. Confrontation entre partenaires, bien vite réduite au néant. Sans doute celui-ci exerçait-il une certaine influence sur la blanche.

Alors, elle s’engouffra dans les rues, silencieuse. Nul besoin de prononcer le moindre mot. La prudence était de mise. Parce que son instinct lui intimait de l’être. Parce que la route était encore longue. Ainsi, elle avança simplement, jusqu’à stopper de nouveau tout mouvement, le temps de se baisser afin de ramasser quelques cailloux de sa main. Un regard vers le haut. Visiblement, il s’agissait bien de cet homme dont elle ne comprenait pas réellement la langue. Celui qui semblait venir de loin, également. Aussitôt pensé, aussitôt fait. Et la Marinas lança les morceaux en direction de cet étranger, afin d’attirer son attention.


Citation :
En gros, Asya lance des cailloux sur Apei haha


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Revy


Black Saint
avatar

Messages : 24
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 20 Jan - 0:39

" Tiens tiens... "

Un sourire en coin accroché aux lèvres, Revy venait d'aviser le faucon qui planait depuis un certain temps sur le domaine réservé au comptoir d'embauche des vauriens et salopards en tout genre. Quelques putains attirées par l'appât du gain se joignaient de temps à autres aux rassemblements de tous ses joyeux drilles. De quoi égayer un peu la vie quelque peu morose de l'Île. Après tout, les massacres n'étaient délectables que s'ils étaient ponctuels et surtout amené avec un degré de raffinement proche de la perfection. Bien doser les choses et surtout le faire avec un certain art de la cruauté était l'un des principes que la Sagittaire mettait un point d'honneur à accomplir.

Il fallait lui reconnaître ceci en plus d'une irrésistible envie de coller une de ses flèches dans le corps de ce rapace qui la tentait tant. C'était bien dur de résister à ce genre de gibier. Du moins pour ceux incapable de pister celui qui comme elle suivait l'oiseau de proie à la trace.

Un oiseau de proie à sa façon. Cet homme n'avait rien de commun avec les deux rebuts tout droits surgis des Enfers qui s'étaient enfoncé dans le village. Ce genre de cloportes à peine bons à récurer les latrines d'Hadès ne l'intéressaient pas. Plus encore maintenant qu'une autre proie venait d'entrer dans son champ de vision.

" Alléchante !!! Oh oui, deux mets de choix avec un faucon piqué au trident comme cerise sur le gâteau. "

Se léchant les lèvres, une expression carnassière sur le visage, l'archère noire déploya ses ailes et sans crier gare banda son arc et tira à dix reprises droit vers les deux étranges alliés. Des traits qui sifflèrent tout juste à leurs oreilles. Revy voulait s'amuser, faire sentir à ces intrus comme il était dangereux de se perdre dans un lieu tel que Death Queen Island.

" Joli couple que voilà ! Un vrai homme et une vraie femme, cela change des espèces de tarlouzes qu'on recrute habituellement chez Athéna ou ce planqué d'Hadès. De quoi réjouir l'oeil et le fer. Mériterez-vous de devenir mes esclaves "


Puis avisant l'arme que tenait la femme, l'ange souillé ajouta.

" Cette petite chose que tu transportes, ma jolie, ne serait-ce pas le trident de Poséidon. Sois donc une gentille fille et remets-la moi. "


Avant de déployer ses ailes noires, jetant sur les deux alliés improbables une ombre démesurée.

" Oui, donne la avant que je ne la prenne sur ton cadavre. "

Citation :
Revy du Sagittaire Noir défie Apeï et Asya L.
Revenir en haut Aller en bas
Berserker


Black Saint
avatar

Messages : 14
Armure : Scorpion

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 20 Jan - 15:34

Alors que la dernière victime était tombée sous les arcanes de Deep, une énorme puissance tomba sur la taverne. Alors que la Sagittaire Noire faisait son apparition à quelques encablures, mettant en difficulté le nordique et la Générale de Poséidon, une ombre de fumée noire se matérialisa au milieu de la taverne. De cette ombre émergea lentement une forme noire à l’armure effilée, taillée à coups de serpe. Alors que le Chevalier Noir avançait, cette aura de fumée obscure ne la quittait pas, comme si le cosmos de cet inconnu était d’ombre et de brumes.

Mais ce qui rendait ce Chevalier réellement terrifiant pour des yeux non aguerris était cet œil unique, d’un rouge sang brillant, qui faisait office de visage. Le reste du corps, y compris les traits de l’inconnu, étaient dissimulés.

Le Chevalier noir s’arrêta et regarda lentement le massacre qui s’étendait autour de lui. Au bout de longues secondes, il releva la tête vers les deux Spectres. Le Scorpion poussa alors un hurlement inhumain, qui fit froid dans le dos des deux hommes. Certes il avait forme humaine, mais ce n’était pas un humain qui se cachait derrière cette armure noire.

Le Scorpion Noir leva ses deux mains, chaque index rougeoyant orienté vers un Spectre. Son aura démoniaque et bestiale en appelait à la vengeance.

Citation :
Scorpion Noir défie Valérian et Niobe
Revenir en haut Aller en bas
Apeï


Indépendant
avatar

Messages : 296
Armure : Faucon Indépendant

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 20 Jan - 17:21

Le Khan s'aprêtait à poursuivre sa route, lorsqu'il apperçut d'autres silhouettes arriver jusqu'au Comptoir. D'abords deux Spectres. L'un plutôt discret, et l'autre se donnant à coeur joie à un massacre.


"Ces malfrats le méritent peut être! Mais ce Spectre devrait se montrer plus prudent. Nous ne savons pas qui peut se tapir dans l'ombre"


Suivi alors la Générale du Kraken, porteuse du Trident de Poséidon. Une Elue qu'il fallait absolument emmener jusqu'au Volcan. Là où le dôme vacillait déjà à cause de Pséma du Bélier Noir.


Apeï concentré qu'il était sur son environnement, ne prêta pas attention à son arrivée. Au début, tout du moins. Jusqu'à ce que la Marina ne se décide à lancer quelques caillou! c'est alors que le Faucon des Steppes se retourna:


"Donc tu m'insultes! ...TOI!...le Kraken!...et Une FEMME!...Hmmmm!"


Le Guerrier Mongole attrapa son arc, et commença à le bander, une flèche pointée dans la direction d'Asya.

Mais il n'eut point le temps de décocher sa flèche.


Quelques autres flèches vinrent se planter devant lui et devant la Générale. Un autre chasseur les avait rejoint dans l'ombre et les avait choisis pour cible.


"Un autre chasseur!"

Revy a écrit:
" Joli couple que voilà ! Un vrai homme et une vraie femme, cela change des espèces de tarlouzes qu'on recrute habituellement chez Athéna ou ce planqué d'Hadès. De quoi réjouir l'oeil et le fer. Mériterez-vous de devenir mes esclaves "

Un autre Chevalier Noir venait de faire son apparition: Le Sagittaire!

Elle en voulait principalement à l'élue de Poséidon. Mais elle avait également défié le Khan.


"Qui de nous deux sait vraiment manier l'arc?...Nous allons voir!"


Et sautant de toit en toit, faisant montre d'une extrême agilité, l'Asiatique se dirigea vers Revy du Sagittaire Noir.


Tandis qu'il sautait, il senti le noir cosmos d'un autre individu, venu certainement lui-aussi pour semer le trouble et empêcher l'avancer des alliés.


Citation :
Apeï accepte le défi de Revy


Dernière édition par Apeï le Lun 30 Jan - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1079
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 20 Jan - 18:13

La jeune femme suivait toujours cet homme à l’allure étrange d’un pas silencieux, jetant parfois un caillou ou deux afin d’attirer son attention. Parce que cela était probablement plus intelligent de d’avancer chacun dans son coin. Parce qu’autant la blanche n’aurait pas foncièrement cherché qui était présent et qui ne l’était pas, afin de ne pas perdre inutilement du temps concernant l’anéantissement de ce Bélier Noir, autant elle n’allait pas cracher sur une personne qu’elle croisait en cours de route, tandis qu’elle poursuivait sa propre avancée.

Des mots fusèrent alors, dans une langue qu’elle ne comprenait pas réellement, si ce n’était le mot « Kraken » qui semblait plus ou moins universel. Ou non. Peut-être était-ce seulement l’instinct de sa protection qui se manifestait d’une manière bien étrange et particulière envers sa propriétaire, à l’entente de son nom. Qui sait ? Toujours était-il que le ton n’en restait pas moins déplaisant. Mais qu’importe, le temps n’étaient pas aux guerres internes.

Et pourtant, elle vit cette flèche pointée dans sa direction. Manque de réaction. Parce qu’elle l’avait senti, cette présence qui arrivait. Parce qu’elle était, de toute manière, en état d’en appeler à ses propres capacités pour faire cesser tout cela. Un soupir. Il semblerait qu’il faille revoir la définition qu’avaient certains concernant le mot « discrétion ».

Une réponse qu’elle s’apprêtait à formuler, tandis que quelques flèches venant de nulle part se plantèrent à leurs pieds, l’obligeant à couper court cette tentative. Une femme se tenait ainsi là, prononçant ces paroles que l’on lui ferait probablement ravaler avec plaisir, si la violence était de mise. Une flèche, un arc. Une armure. Le Sagittaire Noir était donc de sortie. Haussement d’épaule, presque invisible. Il était évident que la route était encore longue, et que l’on leur mettrait encore des bâtons dans les roues. Parce que, quelque part, sans doute étaient-ils comme eux : écoutant les ordres.

Le trident fût légèrement déplacé lorsqu’elle y fit référence. Question d’automatisme, sans doute.

« Tu ne marcheras sur aucun cadavre aujourd'hui » Et n’auras pas cet objet. Assurément. Les mots avaient été reformulés, afin de coller un peu mieux au sens caché de ceux-ci.

Un instant, elle laissant l’homme s’avancer. Sans doute était-il prêt au combat. Et c’était tant mieux, parce qu’elle l’était également. Prête à se montrer impartiale, violente et glaciale comme l’étaient les eaux Arctique. Imprévisibles, aussi.

Ainsi, elle s’avança également, laissant échapper cette énergie froide, au point de recouvrir la zone d’une fine brume. Un lever de rideau, une apparition : celle de ce brouillard arctique assassin, traître. Une chose que l’ennemi regretterait sous peu d’avoir déclenché.



Citation :
Comme il n’y a personne dans les environs qui pourrait intercepter, Asya accepte le défi :p // Je me suis permise de poster avant, pour que l'on commence directement le combat, étant donné que Niobé et Valérian ont également été défié par le Scorpion Noir.


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 20 Jan - 19:27

La créature des profondeurs avait fait son office en tuant et en effrayant les quelques âmes perdues de la taverne et de ses alentours. Pendant ce temps, d'autres éveillés avaient rejoint la zone, certains cherchant à traverser les lieux sans encombres, et d'autres n'hésitant pas à jouer de leur présence cosmique pour intimider ou alors signifier leur présence à de potentiels alliés. Le seul hic, c'était qu'ils se trouvaient tous en territoire ennemi.... et que des ennemis, il y en avait de partout : il suffisait de se baisser pour les ramasser. Tout à coup, une impressionnante gerbe cosmique s'affala sur les restes de la taverne, rapidement accompagnée d'une épaisse brume à la couleur de l'ébène. Face à cette nouvelle menace, Niobé se contenta de faire lentement volte face en direction de la bâtisse, attendant patiemment que la source de cette sombre présence daigne se montrer à son tour. Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu'une forme mi humaine mi monstrueuse émerge de ce tableau noir. Ne disposant que de ses sens les plus aguerris en dehors de sa vue reniée à tout jamais, le Deep renifla un moment les effluves cosmiques qui émanaient de cette personne...ou chose.

Lorsque l'adversaire poussa un hurlement à faire vaciller les morts jusqu'en enfer, Niobé ne bougea pas d'un iota. Ce qui servait probablement d'intimidation pour tous ceux qui se dressaient contre lui ne résonnait que comme une douce invitation aux oreilles du spectre. Des cris de douleur, d'agonie, et de haine... il en avait tant entendus là où il ne vivait point. En tout cas cet être avait au moins une chose qui le démarquait allègrement des autres : il se parait du plus beau des manteaux, un manteau fait d'ombres et de ténèbres. En outre, son incroyable puissance cosmique suintait littéralement de chacun des pores de son armure... c'en était presque inconcevable. Mais quoiqu'il en soit et quoiqu'elle puisse en dire, cette abomination n'en était qu'une joueuse d'ombre, et certainement pas une véritable engeance de la nuit comme le Deep l'était. A cet instant Niobé réalisa à quel point il était verni d'être tombé sur ce pastiche, cette vulgaire reproduction de ce que lui seul pouvait incarner ici bas. Un sourire inimaginable marqua les traits dissimulés sous le sombre casque de l'étoile terrestre. Tout en déployant ses bras à la manière du monstre des sombres profondeurs qu'il était, le Deep laissa s'échapper une fine pellicule d'un gaz inodore et presque incolore à même le sol qui l'entourait. Rapidement, les ténèbres émergèrent tout autour de lui et se mirent à danser, allant même jusqu'à aspirer une partie des ombres qui s'étendaient autour du Black Saint.

"- Il semblerait que tu joues avec des forces dont tu ignores tout, chevalier... me permettras-tu de t'y initier ?"

Sans plus de procession, Niobé attendait la réaction de son opposant désigné. Il planait autour de cet être un certain nombre de mystères. Mais tout dissimulé qu'il était derrière son armure et ses ombres, le Deep ne manquerait pas de les dévoiler par son aveuglante noirceur...

Niobé a écrit:
Niobé relève le défi de Berserker Smile


Revenir en haut Aller en bas
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 550

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Sam 21 Jan - 11:30

Arrow La plage


Je laissais la plage et ses combats derrière moi, la puissance de nos adversaires ne m’avaient pas échappé et j’espérais que mes camarades pourraient s’en sortir. Je ne pouvais m’empêcher de me demander comment Pséma avait pu réunir autant de guerriers si puissants et quelle était leur origine. Tous portaient une armure similaire à celle de l’élite de l’ordre des Saints d’Athéna, étaient-ils véritablement d’ancien Chevaliers ayant trahit leur Déesse ou bien comme j’aimais à le penser, des âmes maudites ayant profité de l’occasion pour assouvir leurs propres désirs. Si tel était le cas, seul une puissance supérieure à la leur, pouvait expliquer pourquoi ils ouvraient pour le servir d’autrui. Je devais reconnaitre, que tout cela n’était pas pour ma rassurer, allions nous pouvoir réunir assez de Guerriers pour contenir ces derniers. En temps normal, l’idée d’affronter un adversaire plus fort que moi, me stimulait, même si cela pouvait rapidement me frustrer. Mais je n’étais pas venu sur cette île pour satisfaire ma soif de combat et démontrer ma force. Ce n’était pas pour satisfaire mon égo, que je me dirigeais vers le village qui m’était devenu visible, mais bien pour servir mon Seigneur et Maitre.

Rapidement, la présence de nouveaux adversaires se fit sentir et un moment d’inquiétude pour la Général de Poséidon traversa mon esprit. Nous devions tous faire pour éviter les combats, afin de rejoindre Psèma et le vaincre. Nous lancer dans un affrontement avec ces Blacks Saints, nous faisait perdre du temps et prendre le risque de ne pouvoir affronter notre ennemi au summum de notre puissance. Mes craintes trouvèrent rapidement de quoi se concrétiser, lorsque je perçus une fluctuation dans le cosmos de l’envoyée de Poséidon. Cette dernière venait de se retrouver impliquée dans un combat.
Me servant des ombres, je comptais bien me servir d’elles pour me glisser vers le lieu du défi. Un autre combat semblait être sur le point de s’engager, mais il de moindre intérêt. Si le Général du Kraken devait combattre autant que je lui porte assistance. Il ne me restait plus qu’à espérer qu’aucun autre ennemi, ne se dresse sur mon chemin. Une autre possibilité s’offrait à moi, qu’un allié arrive rapidement et libère le Kraken du combat à venir. Je savais que le Saint du Sagittaire, n’était pas encore arrivé en ce lieu et qu’il se trouvait derrière moi. Dans un fol espoir, il ne me restait plus qu’à espérer que le Général du Poséidon parvienne à vaincre sans trop souffrir son adversaire, afin que nous puissions continuer notre route, vers le cœur de cette île et le volcan. Traverser le village qui servait de points de rassemblement pour toutes les âmes perdues que comptaient le monde, n’était pas chose difficile. J’avais vécus dans des rues tout aussi malfamées, mais le fait de savoir qu’un ennemi pouvait surgir à n’importe quel moment et m’attaquer par surprise, mettait ma concentration à l’épreuve. Il n’y avait pas à dire, je préférais voir mon adversaire se diriger vers moi, plutôt que scruter les ombres à sa recherche.



Arrow Vers les Temples Noirs, si pas de défit dans la durée impartie
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Sam 21 Jan - 12:52

Arrow Depuis la Plage

Un village des plus misérable! Rassemblant tout ce qui se faisait de pire sur terre. Rien à voir avec Rodorio, ville de lumière, que le Saint d'Argent avait maintes fois défendu sous l'armure de l'Hydre. Mais celà semblait si loin, que même le portugais en avait oublié les moindres détails.

Ce qu'il se souvenait de cette époque, c'était son innaltérable dévotion envers la déesse Athéna...çà...et un croquis sur un billet...Mais les souvenirs restaient bien vagues...comme si quelque chose avait effacer une bonne partie de ses souvenirs.

Arrivé dans ce village, Le Saint de l'Espoir, revint à la réalité. Sombre réalité, en fait! Tout comme sur la plage, les forces alliées avançaient, mais étaient très vite arrêtées par l'engence de Pséma!
Déjà, de nouveaux chevaliers Noirs barraient la route de certains!

Henriques, analysant rapidement la scène sû qu'il lui fallait rapidement quitter ces lieux et poursuivre jusqu'au Volcan.

"Je gages que quelqu'un d'autre de plus puissant se cache derrière ce Pséma! Autant de puissance...Une telle férocité dans la défense ne peut que signifier ce que je pense."
Le Saint de l'Ophiuccus observa alors ses alliés encore libre de mouvements, et leur lança cette invitation:

"Puisque le temps nous est compter...Poursuivons notre route!...Sans jamais nous retourner, au risque de nous transformer en statue de sel"

Une référence biblique à la femme de Loth [Henriques ayant été enseigné dans un couvent], pour dire qu'il ne fallait surtout pas s'apesantir sur les pertes derrière eux!

Le Saint était près à poursuivre son chemin


Citation :
Arrow Temples Noirs si aucun défi d'ici 72 heures
Revenir en haut Aller en bas
Revy


Black Saint
avatar

Messages : 24
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Sam 21 Jan - 21:23

" Du répondant ! J'aime ça ! Ce sera un vrai plaisir de vous ajouter tous les deux à mon tableau de chasse. Vous serez des pièces incomparables, autant en beauté qu'en rareté. De quoi faire rougir de jalousie tous les autres soit-disant chasseurs osant se comparer avec votre servante. "

Prenant son arc en main, la jeune femme déploya son énergie avant de s'élancer dans les air, délicatement enveloppée d'un nuage de cendres. Un avantage dont elle se servirait avec toute la sournoiserie voulue. De quoi s'amuser comme elle le souhaitait tout en se ménageant un petit avantage. Après tout, toute partie de chasse avait ses joies et ses périls. Et dans son cas, plus les dangers seraient amenuisés, mieux cela irait. Puis, avisant la vague de froid qui venait de se lever, elle reprit.

" Du froid ! Comme c'est grisant. C'est donc à un monstre légendaire que je vais avoir affaire. Avec un si joli minois... "

De quoi aiguiser encore l'instinct de chasse de la sombre Sagittaire.

" Oui, comparons donc nos talents, l'Homme. Voyons qui de nous deux aura cette splendide petite chose ! "

=> Combat Revy vs Asya L & Apeï
Revenir en haut Aller en bas
Valérian


Indépendant
avatar

Messages : 142
Armure : Sans armure

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Dim 22 Jan - 15:55

Le doigt pointé vers sa poitrine et ce qu'il devinait être un regard de défi finirent par convaincre Valérian. Décidément ce lieu était tout sauf traditionnel et ce chevalier noir ne faisait pas exception à la règle. Il était inutile de continuer de se cacher derrière de vulgaire muret de briques, si l'heure du combat était venue et bien soit, qu'il en soit ainsi, ce chevalier allait comprendre la terrible erreur qu'il venait de faire.

A priori Niobé était du même avis mais contrairement à Valérian il était nettement moins discret, la finesse n'était pas son fort et c'était peut-être la chance à saisir pour le jeune Spectre. Si Niobé savait occuper suffisamment le Scorpion Noir il n'en serait que plus simple pour lui de poser ses pièges et en finir rapidement avec lui pour continuer sa route vers le sommet.

Valérian se releva, fier malgré l'armure ébréchée qu'il portait et qui semblait réagir elle aussi au défi qu'on venait de lui lancer et irradiait son corps d'un halo pourpre.

Pour la gloire d'Hadès et d'Aiacos il saurait prouver sa valeur en les aidant à débarrasser le monde de Pséma et de ses sbires.
Avec un peu de chance il saurait prouver son mérite et prétendre à d'autres fonctions en Enfer.

Citation :
Valérian relève le défi de Berserker
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Dim 22 Jan - 20:38

Je viens d'ici en compagnie de Lydia et toujours escortée par Amour.

La plage était déjà loin. Toutes deux l'avaient laissée sans se retourner, sans le moindre regret. Il fallait aller de l'avant, ignorer les combats en cours et avancer. Le temps était compté et chaque seconde perdue, jamais, ne pourrait être rattrapée. Sur ce point, elles étaient d'accord, en parfait accord. Le destin les avait ramenées pour que d'anciennes ennemies, elles deviennent alliées. Mais plus que cela, c'était le respect mutuel que les deux combattantes se portaient qui avait plus que peser dans la balance.

Sentant les coups de tête pourtant discrets d'Amour contre sa peau, la blonde féline, ralentit pour le caresser. Elle appréciait sa présence et à sa grande surprise, la spectre semblait tout autant l'apprécier.

Soudain des toits surgirent au-delà de la ligne d'horizon, premiers signes de civilisation. Quoique à bien y regarder de près, les mines des habitants n'avaient rien de rassurant surtout quand ils se rendirent compte que c'était à deux femmes seules qu'ils avaient affaire.

- Lydia... Tu les sens toi aussi ? Ces hommes avides de toutes sortes de désirs, d'envies.

A ces paroles, son regard bleu émeraude glissa sur le premier malandrin venu. Son attitude ne laissait aucun doute et sans la présence d'Amour, il se serait sans le moindre doute déjà jeté sur les deux femmes. Alrun ne portait aucune armure cosmique, juste les protections qu'elle avait récupérées lors de son périple sur ce qu'il restait des terres d'Asgard. Comparée aux saintes, spectres et marinas en armures, elle devait paraître plus qu'accessible.

- Oui, j'y pense, je m'appelle Alrun maintenant. Brunissen est morte avec Asgard, Alrun est née sur ses cendres. Je ne veux pas te commander, dame Vampire, mais je préférerais que tu m'appelles selon ce nouveau prénom.

Souriant soudain, elle releva la tête, jetant droit sur l'homme une vague de froid digne des Zeta. Un souffle qui figea l'importun en sa propre statue de glace, provoquant l'effroi chez l'ensemble de ses acolytes. Elle était loin la féline tendre et douce, celle qui se tenait à présent en ces terres était une tigresse avide de justice et de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Dim 22 Jan - 21:22

Même point de départ qu'Alrun

C'était d'un œil amusé que la spectre guettait de biais toute la pourriture humaine qui s'entassait et se pressait derrière les murs, sur les toits, dans l'ombre des chicanes. Tant d'odeurs se dégageaient d'eux. Une véritable agression pour les sens plus que développés de la chasseresse Céleste. Emmitouflée dans sa cape, Lydia paraissait bien frêle. Surtout maintenant que par solidarité avec sa nouvelle promise, elle avait quelque peu délaissé son surplis, le confiant à la bonne garde de ses petites compagnes ailées qui suivaient, fidèlement, tapies dans leurs propres mondes.

De quoi constituer, au même titre que la belle nordique, une proie plus qu'alléchante pour des mercenaires un peu trop avinés et sûrs de leurs gros muscles d'hommes. Leurs intentions ne faisaient pas le moindre doute et Lydia se plaisait à découvrir de nouveaux termes fleuris sur tous les outrages que ces forces de la nature débordantes de courage se promettaient de leurs offrir avant de les vendre au meilleur de tous les bordels du coin. Tout un programme...

Voyons...

On a au moins douze séjours pour quatre prisons. Pas plus, lamentable pour Death Queen Island.


Déçue au final du peu de valeur de ce genre d'âmes, spectralement parlant, la Vampire tendit l'oreille aux dires de l'ancienne dame d'Asgard.

- Alrun ?

Elle avait laissé poindre sa surprise tout en baissant la tête et posant à la grand surprise de son alliée une main compatissante sur son bras.

- D'accord, va pour Alrun. Si c'est ton désir, qu'il en soit ainsi. J'avoue que j'attendais à plus comment dire difficile comme faveur. Mais après tout, cela ne regarde que toi. Maintenant, il serait temps de se charger de ces déchets qui insistent de par trop pour se faire balayer.

Mots que la belle nordique mit aussitôt en action, lançant sur le premier mâle venu toute la fureur des légendaires tempêtes d'Asgard. De quoi lui refroidir définitivement toutes ardeurs et faire dresser les cheveux sur les têtes de ses amis.

- Laissez-moi vous regarder. Vous, âmes perdues destinées aux éternels tourments sous les coups des démons des Enfers. Repentez-vous tant qu'il est encore temps. Agenouillez-vous et priez vos dieux si vous en avez de vous prendre en pitié.

Sur ces mots, elle avait fait glisser son manteau, révélant une robe immaculée dont l'éclat détonnait avec la noirceur ambiante. Une aura de pureté aussi éclatante que la neige dont Alrun venait de parer les lieux se dégageait de la spectre. L'aura enchanteresse de Lydia qui ne faisait que croître avec les secondes. Chacun de ses gestes se parait de la grâce éternellement associée aux vampires, captivant le regard des hommes. Blancheur, pureté et fragilité, tout cela semblait se dégageait de la chasseresse jusqu'à ce que la nuit ne tombe soudain sur l'ensemble des hommes.

" Prenez-les mes petites compagnes, aucun d'eux ne mérite de vivre. Que leurs sangs maudits vous renforcent pour la bataille à venir. "

Et sans attendre, les filles de la Lune Sanglante se jetèrent sur les hommes, les mordant et les griffant en une nuée aussi sombre que compacte. Lydia venait de rappeler qu'elle ne portait pas le nom d'Etoile des Ténèbres pour rien. Même parée d'une robe blanche étincelant sous le soleil, elle était capable d'envoyer en un geste des dizaines d'hommes ordinaires aux Enfers sans la moindre hésitation. Et maintenant qu'elle était associée à l'ancienne Zeta Prime, sa puissance ne pourrait qu'augmenter.
Revenir en haut Aller en bas
Alistraë


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 270
Armure : des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Lun 23 Jan - 13:59

Arrow La plage


Je n’étais pas la première à poser le pied dans ce nid de pauvreté et de souffrance ? Percevant la présence de Spectres, je ne pus m’empêcher de me demander si cela leur rappelait les Enfers. Après tout le Royaume du Seigneur Hadés n’était-il pas censé être l’antre du Mal, là où se retrouvaient toutes les âmes perdues et corrompues. Quoi qu’il en soit, le temps n’était pas à la réflexion, je me devais de repérer ceux choisis par nos Dieux pour les aider à mener à bien leur mission. C’est alors que je sentis trois cosmos s’embraser, l’un ne m’était pas inconnu mais sa puissance était bien différente de celle de mes souvenirs. Ainsi Revy du Sagittaire avait rejoint le combat, mais par quel maléfice était-elle devenue si puissante. Mais le véritable sujet d’inquiétude, venait du fait qu’elle avait engagé le combat, avec un Général de Poséidon, se pouvait-il que ce dernier soit son envoyée. Si oui, la situation risquait de devenir problématique. Que se passerait-il en cas de défaite de cette dernière ? Et si elle parvenait à vaincre serait-elle en condition de mener à bien sa mission ? L’inquiétude était d’autant plus grande que je ne pouvais rien faire pour palier à ce problème. C’est alors que des cris attirèrent mon attention, d’un pas rapide je me rendis vers la source de ces derniers. Une guerrière à la tenue éblouissante, massacrait les pauvres ères à l’aide de ses pouvoirs. Le spectacle n’était pas sans me rappeler une autre vision, issue de mon passée. Je ne pouvais laisser continuer un tel massacre, surtout que l’instant ne se prêtait pas à cela.

… « Ne crois-tu pas, Spectre que tu as une autre priorité que de te livrer à tes petits plaisirs » …

Nulle question, mais peut être une accusation, dans le ton de ma voix. Quand à mon visage, caché derrière mon masque, il était aussi neutre que le ton de ma voix.

… « Ton Seigneur, ne t’a pas envoyé ici pour cela, ne devrais tu pas chercher son Héros et te tenir à ses côtés afin de le prémunir de nos véritables ennemis » …

Je ne pouvais imaginer, ce qui allait se passer dans la tête de ce Spectre, devant le spectacle que moi-même lui offrait. Si je ne portais aucune robe immaculée, l’or de mon armure accrochait les quelques rayons de lumières qui éclairaient le lieu. La présence d’une autre guerrière accompagné d’un magnifique félin, issue de Terres bien plus froide que celles que toutes trois traversaient. Je savais que l’attaque n’avait pas été lancée par les deux demoiselles, mais le plaisir que la servante du Seigneur des Enfers prenait, était la cause de mes paroles. Concentrant mon cosmos, je délivrais une puissante attaque balayant la zone et éliminant par le même tout adversaires présents. Nul allié ne fut touché, mais il ne restait plus que ruine et morts là où j’avais libéré mon attaque.

… « Nous n’avons pas le temps de jouer et si tu désires laisser tes plaisirs s’épanouirent, trouve ceux qui voudront se dresser sur la route de notre croisade » …

Je n’avais montré aucune pitié ou retenu dans mon geste et le ton de ma voix restait, tout aussi neutre. Je n’éprouvais aucun plaisir à ce que je venais de faire, mais le remord ou tout autre sentiment était absent. J’étais ici pour faire mon devoir et je le ferais, il était la raison de ma présence, de mon existence, la cause au-dessus de toutes considérations morales ou autres. Je n’avais que faire de la réaction des deux guerrières, mon intention était déjà tournée vers nos ennemis qui attendaient le moment pour agir. Je savais le Sagittaire d’Or derrière moi, quant au Spectre choisit, la seule certitude était qu’elle était en ce lieu. La question qui se posait était de savoir, que faire, attendre que nos ennemis se montrent et réagir à leur stratégie, ou alors avancer afin d’ouvrir la voie ? Je n’attendais aucune aide de la part des deux guerrières, comportement que je tenais de mes années d’errance, seule, évitant tous contacts avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Lun 23 Jan - 15:36

[HRP : Très joli post, Alistrae ^^ Merci Wink En plus, je peux faire un petit clin d’œil à Saga, mon gold préféré.

Visiblement, il ne reste plus âme qui vive dans les environs et toute la partie où nous nous tenons si je me fie à ton post et à l'attaque sur les bâtiments qui se totalement détruits.]

Tournaient, tournaient les petites vampires en un ballet aussi rapide qu'infranchissable. Une à une, leurs victimes tombaient, couvrant le sol d'une charogne qui en sa mort apporterait un peu de vie et de réconfort à une terre aussi ingrate. Face à ce spectacle, Lydia se contentait de suivre les appels et échanges de ses alliées voguant sur les courants. Tout allait au mieux pour l'instant, dans leurs folies bestiales, ces brutes avaient provoqué leurs propres pertes. C'était ainsi, plus elle paraissait faible et fragile telle l'image si trompeuse de la rose londonienne qu'elle avait été des années au bras d'Inferno, plus elle attirait ce genre de lie. Et maintenant qu'Alrun était à ses côtés, l'illusion prenait encore plus d'ampleur.

Que demander de plus quand on a une femme aussi désarmée sous le regard sinon deux...

Voire trois...


Elle l'avait bien sentie cette jeune femme qui cachait son visage comme toutes ses semblables ou presque. Ses pas, son armure aussi lourde qu’étincelante sous les rayons d'Hélios l'avait fait apparaître comme un phare au milieu de la nuit.

Face à ses paroles, la spectre se retint de rire. Vraiment, ce genre de discours ne pouvait être prononcé que par un saint et lequel ? Les Gémeaux...

- Du plaisir ? Tu penses que je prends du plaisir avec ce genre d'actes ? J'ai bien celui de nourrir mes petites compagnes et de les rendre plus fortes pour les combats à venir mais ce n'est jamais que la satisfaction du travail bien fait. Au moins, moi, je choisis mes proies, ma jolie. Je choisis ceux qui ne font que violer, torturer, rançonner et vendre des femmes et des petites filles. Dois-je te faire l'exposé de ce qu'ils font aux petits garçons ?

Le regard de Lydia se faisait luisant tandis qu'elle échangeait quelques mots à peine audibles avec Alrun.

- Non, je ne pense pas. Tu es bien trop sensible, sainte des Gémeaux. Trop sensible et instable comme nombre de prédécesseurs nés sous cette même constellation. Je ne serai d'ailleurs pas plus étonnée que cela si un jour d'Ange, un Gémeaux se fasse Démon, allant jusqu'à attenter à la vie de sa propre déesse. Sais-tu, vaillante sainte que l'un de tes prédécesseurs était un Vampire ? Un Vampire comme moi. Comptes-tu en devenir un toi aussi ? Savoir au moins la nature de ce que nous appelons plaisir.

Jouant de son charme, Lydia poursuivit.

- Cela t'aiderait sans doute mieux à percevoir la noirceur de ce monde, percevoir l'innocence des otages que tu as tués sans la moindre émotion en même temps que la lie qui souhaitait nous enlever et nous violenter, Alrun et moi. Sans doute, est-ce cela être une sainte, valeureuse Gémeaux, tuer tout le monde et laisser aux spectres et aux juges le soin de faire le tri aux portes des Enfers. Combien d'âmes pures sont mortes de ta main ? Combien d'entre elles atteindront le si inaccessible Elysion ?

Rappelant ses Vampires, Lydia laissa la jeune femme partir en lui offrant quelques ultimes paroles.

- Et bien pars, Sainte des Gémeaux et avant que nos chemins se recroisent, si les Moires le veulent, apprend donc ce qu'est le vrai plaisir. Ainsi, au moins, nous serons sur la même longueur d'ondes, vaillante sainte. Servir Hadès et se battre pour lui est la raison d'être des Spectres. Qu'importe la façon de réaliser ses desseins tant que nous y arrivons. Et je peux t'assurer que pas mal de saints ne sont pas forcément si différents de nous sur ce point précis.

Se retournant ensuite sur Alrun, la somptueuse Vampire reprit.

- Toi, tu sais ce qu'est le plaisir et l'amour. Ce que ces mots signifient vraiment. Épouse et mère, tu as été tout comme moi. Au moins, cela nous rapproche d'une façon autrement plus noble que le devoir des armes et la soif de vengeance.

Et reployant ses ailes, la Vampire se tut. L'ennemi était devant et le tout était de voir quand il se manifesterait. De tout temps, Lydia avait avancé sous la lumière ou la nuit, qu'Alrun soit maintenant avec elle ne changerait rien à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 550

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Mer 25 Jan - 11:13

J’arpentais le dédale que formaient les ruelles sombres et sordides de ce village. Je percevais les regards des âmes perdues qui y vivaient. Enfant j’avais connus des rues semblables, dans lesquelles l’espoir avait disparu, pour laisser place à la violence et à la peur. Mais aujourd’hui, ce n’était plus moi la faible créature qui se cachait pour survivre. Je savais que parmi ces dernières se trouvaient des tueurs, violeurs et autres prédateurs, mais ils savaient que je n’étais pas une proie pour eux. Etait-ce mon assurance, ma taille, mon armure ou bien l’imposante épée que je tenais à la main. Quoiqu’il en soit aucun n’était assez sot pour me chercher querelle. C’est alors que je perçus l’explosion d’un cosmos, puissant et destructeur. Je n’avais pas sentis la présence d’un autre ennemi, en dehors de celui qu’affrontait le Général du Kraken. Un ennemi se serait-il montré avec moins d’assurance et d’arrogance que ces semblables. Alors que mon attention semblait tourné vers le point de l’explosion, un idiot tenta de profiter de la situation, mais pouvais-je lui en vouloir. Avait-il vu en cet instant, l’opportunité de faire ses preuves, plaire au maitre de cette ile. Quoi qu’il en soit, son espoir, son rêve, furent broyer par mon bras lorsque je le saisi et l’écrasa au sol. Il n’était pas mort sur le choc, preuve de sa force, mais je l’écrasai malgré tout comme la pauvre chose qu’il était, broyant son crane sous le talon de ma botte. Laissant le corps sans vie, je me dirigeai vers ce lieu qui avait attiré mon attention. J’aperçus le doré d’une des 12 armures gardienne d’Athéna, elle s’éloignait de la zone. Pourquoi avait elle fait usage d’une telle puissance et surtout quel pouvait être l’ennemi qui l’y avait forcé. Aucun des guerriers de Pséma, n’auraient été vaincu par cette seule attaque, alors qui.

Je trouvai la réponse en voyant le spectacle qui s’offrait à moi. Plusieurs habitations avaient été soufflées, transformaient en ruines. Des cadavres étaient visibles, certains broyés par l’explosions, d’autres ensevelis sous les gravats. Il ne m’échappa pas que se tenait non loin de là deux guerrières, une qui m’était inconnue, accompagnée d’un magnifique animal et le nouveau spectre du Vampire.

… « Heureuse de voir que tu es parvenues jusqu’ici. Qui est donc ton amie, qui t’accompagne ? »…

Vous me direz que nous avions d’autres priorité, que ces amabilités et cela n’était pas faux. Mais il était bon de connaitre le nom d’un allié, surtout si ce dernier devait se sacrifier pour vous, question de respect, ou un truc dans le genre. Je ne portai pas plus d’attention, à la destruction, celle-ci ne m’intéressant pas. De plus le sang que je percevais en m’approchant, m’indiquait quelque peu la situation qu’avait menée à ce déchaînement de puissance. Me rendant compte que la politesse exigeait que celui qui demandé un nom donne le sien, je m’exécutai.

… « Charis du Béhémoth Etoile Céleste de la Solitude. Mais peut être que le temps n’est pas aux présentations, mais plutôt à la marche. Après tout nous avons un ennemi à terrasser et notre Seigneur n’apprécierait pas que nous tardions trop » …

J’avais dit cela avec un ton léger, mais quelque peu solennel, la gravité de la situation ne pouvait nous échapper. Mais que voulez-vous je ne m’épanouis jamais aussi bien que sur un champ de bataille, ou lorsque j’ai pu faire montre de ma force, même face à un nuisible. Donnant, l’exemple je pris donc la direction du prochain domaine, où je n’en doutais pas nous attendait des ennemis. Je ne pus m’empêcher de regretter de ne pas avoir à mes côtés, d’autres camarades, ou Juges. Je ne doutais pas de la puissance des deux guerrières, ni de celle du Saint qui devait peut être attendre celui qui avait été élu par leur Déesse. Mais la présence des plus puissants des serviteurs de mon seigneur et maître, serait un atout non négligeable. Une autre raison au fait que je désirais quitter cet endroit au plus vite était la tempête polaire et le froid qui venait s'installer. Le Général du Kraken semblait donner tout ce qu'elle avait, restait plus qu'à espérer qu'elle aura gardé suffisamment de force pour la suite des combats. A peine les premiers pas fait, que je lâcha un juron digne, si ce n'est dans les termes mais dans le cœur, de celui d'un marin au long cou à qui on annoncerait la pénurie de boisson après une longue traversée. Cette foutue tempête, arriva sur nous plus vite que prévue me glaçant jusqu'aux os. Instinctivement j’accélérais le pas, voulant fuir cet enfer polaire.




Arrow Temple Noir, vu que le délai pour un défit est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Mer 25 Jan - 12:41

->Plage

J'avais quitté la plage sur les talons de nombre d'alliés qui une fois le chemin libre s'étaient précipités vers la prochaine zone de combat. Je ne fus pas le premier sur place loin de là, d'autres étaient arrivés bien avant moi et les combats avaient déjà commencé tout comme sur la plage. Soupirant quelques secondes et pestant contre ces chevaliers noirs qui sortaient de nulle part, je continuais ma route jusqu'à apercevoir un village... ou du moins ce qui semblait être un village. Tout était sombre et insalubre, il ne semblait pas y avoir de vies autres que les nôtres dans cet endroit qui faisait froid dans le dos. C'était donc ici que vivaient ces chevaliers noirs à la botte de Pséma, l'étonnement ne fut que partiel je l'avoue. Toute cette médiocrité était à leur image sans conteste.

Tiré de mon observation de ces lieux par l'explosion d'un cosmos, je portais mon regard vers où il me dictait d'observer et j'aperçus un chevalier ailé d'une noirceur qui nous était désormais connue et à laquelle nous nous étions habitués. Le chevalier noir du Sagittaire était en train de combattre mais ce qui me fit hausser les sourcils plus que je n'aurais du, était l'un de ses adversaire. Asya s'était lancée dans un combat contre l'un d'eux alors que notre mission incombait à éliminer Pséma. Il était trop tard pour réagir, j'espérais juste qu'elle parvienne à vaincre ce Sagittaire noir et qu'elle en sorte indemne. Autrement, nous aurions du mal à en finir avec le Bélier noir, Charis et moi.

J'allais reprendre mon chemin m'enfonçant un peu plus à chaque pas dans cet endroit obscur quand je finis par apercevoir le doux reflet d'une armure d'or sur laquelle les quelques bribes de lumières présentes se reflétaient dignement. Je m'avançais vers cette dernière, il s'agissait de la sainte des Gémeaux que j'avais aperçu lors de mon arrivée mais à qui je n'avais jamais adressé le moindre mot. Je m'apprêtais à la saluer quand je vis un spectre s'amuser à tuer le peu d'êtres débauchés et voués à la mort présents dans ces environs. Quelle horreur... ils ne méritaient pas tout ceci bien que leurs actes n'aient pas été des plus valeureux j'imagine. Un éclat de lumière et une déferlante me tirèrent de mes pensées. Cherchant la provenance de ce pouvoir, je vis qu'il provenait de la sainte des Gémeaux qui, d'un ton neutre ordonnait de mener à bien la mission confiée par les dieux. Elle n'avait montré aucune pitié dans son geste et cela m'inquiéta quelque peu sur le moment mais l'heure n'était pas à cela.

- Shizuo, Chevalier du Sagittaire et héraut d'Athéna pour cette guerre. Quel soulagement de voir un de ses confrères en ce lieu. J'ose espérer qu'Asya du Kraken sortira indemne de son combat, il faut lui faire confiance et aller de l'avant !

Les présentations faites aux Gémeaux, je me concentrais quelques secondes afin de pouvoir porter mon attention sur le combat d'Asya. Je n'aurais su deviner qui avait l'avantage pour le moment mais comme si la présence seule de mon esprit était indésirable, un froid glacial me fit revenir à moi. Je reconnaissais bien là le froid du kraken, si mordant et agressif. Ouvrant les yeux, j'aperçus alors autour de la zone de combat une brume blanche magnifique à l'observation mais désagréable à son contact. Respirant calmement, intensifiant la poigne que j'avais sur le sceptre d'Athéna, je restais aux côtés de la sainte des Gémeaux attendant la suite des évènements. Ma place n'était pas en ces lieux je le savais mais me précipiter sans réfléchir n'aurait pas été la solution. Nos armures brillaient dans ce qui restait de ce village qui venait de voir périr nombre de ses habitants non pas seulement par la main de ces spectres qui avaient pour habitude de causer tant de torts mais aussi par la main de ce chevalier d'or se tenant à mes côtés.

Je vis au loin Charis du Béhémoth s'en aller plus profondément dans les ombres de cette île, elle serait sans doute la première à atteindre Pséma mais nous devions être trois pour affronter Balmung. La terre se mit à trembler sous nos pieds comme si un puissant choc venait de se produire, j'entendais les crépitements du dôme divin jusqu'ici, le volcan déversant toujours sa puissance sur ce dernier. Tout n'allait pas pour le mieux si ce n'est que je venais de remarquer que mon armure avait retrouvé son état d'origine. La frappe de Pséma avait été puissante et avait presque détruit Sagittarius mais ce dernier semblait puiser dans le cosmos retenu dans le sceptre que je tenais pour se régénérer. Un filet de cosmos semblable à une succession de perle d'argent coulait le long du sceptre pour rejoindre mon armure et l'aider à retrouver sa vigueur... j'allais en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Alistraë


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 270
Armure : des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 27 Jan - 13:45

Les paroles du Spectre en réponse aux miennes me laissèrent de marbre. Cherchait-elle à me défier, à se moquer, en quoi le fait qu’un de mes prédécesseurs fut lui aussi un vampire avait de l’importance. L’origine, la nature, la personnalité, ou tout autre critère n’avait aucune importance, seule la foi et la loyauté envers Athéna comptait. Elle me parla des plaisirs que je ne connaissais pas, je dois lui reconnaitre qu’elle n’avait pas tort, du moins jusqu’à un certain point. Devais regretter mon geste, pleurer pour les âmes innocentes que je venais d’envoyer dans les limbes. Je n’étais assez sarcastique pour dire que personne n’était innocent, surtout pas aux yeux d’êtres pour qui l’objectivité était impossible. C’est vrai parmi ceux qui avaient succombés se trouvaient sans aucun doute des victimes, mais leur sort aurait-il été meilleur une fois Pséma vaincu. Au vue de la puissance qu’il volait au volcan, cette île risquait fort de disparaitre une fois le combat finit et alors qu’arriverait il à tous ces innocents.

Ces dernières paroles trouvèrent presque un écho, en moi, nous étions toutes deux des guerrières au service de notre Divinité et notre honneur se trouvait dans nos devoirs envers elle. Mais le lieu et l’instant ne se prêtait pas à un débat, ou une conversation. Et je doutais fort que lors de notre prochaine rencontre, ce dernier se présente. J’avais la certitude qu’une fois le cas de Pséma réglait, Hadès, tout comme Poséidon, retrouveront leur désir de conquérir la Terre et le Domaine d’Athéna. Alors nos cosmos s’enflammeront de nouveau et nos alliés d’aujourd’hui seront de nouveau nos ennemis de demains. J’aperçus celle qui portait l’épée de Sombre Seigneur, elle rejoignait celles que je venais de quitter. Avec le cosmos du Sagittaire que je percevais, tous les Héros étaient présents. Mais ce ne fut pas l’arrivée d’un nouvel ennemi, qui me marqua mais la brumes givrante qui se répandait autours de nous. Le Kraken devait livrer un combat violent face à son ennemi. Cette dernière ne m’était pas inconnue, elle portait l’armure noire du Sagittaire. Je la savais sadique et rusée, mais sa puissance était bien plus grande que lors de notre affrontement à Jamir. Avec ce froid qui nous encerclé et le souvenir de ce combat, je portai ma main à la blessure que ce Black Saint était parvenu à me faire. L’arrivée du porteur du Sceptre d’Athéna me réchauffa quelque peu et chassa le fantôme de cette blessure. Son regard ne m’échappa pas devant le fruit de mon acte, il désapprouvait, mais il y avait autre chose dans son regard, quelque chose de désagréable. Le ton de sa voix ne montrait rien de ce que j’avais eu l’impression de lire dans son regard.


… « Heureuse de constater que tu as pu nous rejoindre. L’envoyé d’Hadès nous devance, quant au Kraken nous ne pouvons qu’espérer. As-tu des nouvelles d’autres alliés t’ayant suivi, car je crains que d’autres ennemis se dressent sur ta route. » …

Je n’étais pas à l’aise, le froid et la promiscuité qu’exigeait ma mission en était la cause. Son jugement silencieux, tout comme les paroles du Spectre, ne m’atteignait pas. Toute mon attention était tournée vers ma mission, mon devoir, permettre aux Héros d’atteindre Pséma, pour le reste cela devra attendre que je retire mon masque.

… « Quel que soit ton choix, avancer ou attendre, sache que je resterais à tes côtés, moi Alistraë Chevalier des Gémeaux, je te servirais de Bouclier, comme je le ferais pour Athéna » …

Des mots solennels et sincères, en cet instant Shizuo du Sagittaire représentait Athéna et portait sa foi en notre victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Dim 29 Jan - 17:09

- J'en suis aussi heureuse, Charis du Béhémoth. Les chemins sont longs et tortueux mais n'est-ce pas notre devoir de les traverser quels que soient les obstacles ? Après tout, nous sommes les combattants d'Hadès et si certains doivent prendre peur sur le champ de bataille, ce sont nos ennemi, pas nous. N'es-tu pas d'accord avec cela ? Prendre l'ascendant psychologique est plus qu'important quand on est une simple Céleste. Maintenant, pour répondre à ta question...

D'un regard, Lydia chercha l'assentiment d'Alrun, soucieuse de savoir ce que la belle nordique pensait.

- Cette splendide guerrière n'est autre qu'Alrun, une ancienne combattante sacrée du grand Odin. Elle est même un peu plus que cela. Il suffit de jeter un œil au seul de ses deux félins présents pour se rendre compte qu'elle est aussi sous les ordres de Vanadis Freyja. Une protectrice d'Asgard si tu préfères. Une dame qui est prête à tout pour sauver ce qu'il reste de son peuple.

Un sourire étrangement chaleureux illumina soudain les traits de la spectre vêtue de blanc.

- Cela nous rend assez proche tout comme le fait que nous nous sommes déjà affrontées de par le passé. Elle et moi sommes deux femmes d'honneur selon ses propres dires. C'est quelque chose d'essentiel aussi que d'apprendre à connaître les adversaires que le destin met sur notre route. Qui sait ce que les Moires nous réservent. Ni elle ni moi n'aurions pensé à notre précédente rencontre nous retrouver un jour luttant côte à côte.

Et redressant soudain la tête, elle plongea droit dans les yeux de son interlocutrice.

- Mais tu as raison, il est temps d'avancer même si je n'ai pas l'impression de traîner non plus. Chaque chose doit se faire en son temps et non en se précipitant. Sinon, autant se jeter directement dans les pièges adverses comme de la chair à canon. Ce que nous devons nous éviter d'être. Mes petites compagnes sont aussi là pour éclaircir le chemin devant nous et nous mener droit vers l'ennemi. Comme le compagnon d'Alrun, elles n'ont pas leurs pareilles pour trouver un être vivant en ces lieux. Sur ce, je vais tracer le chemin devant nous. Autant que ce soit moi et mon amie qui ouvrions la piste...

Qu'Hadès guide ta main, Charis. N'oublie pas que tu es son héraut et que nous avons tous foi en toi.
=> Temples


Dernière édition par Lydia le Dim 29 Jan - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Dim 29 Jan - 17:57

Telle la tigresse "fantôme" dont elle avait si souvent porté la God Robe, Alrun était restée de glace face au spectacle que lui offrait la spectre de la Vampire aux prises avec les pires pourritures humaines de Death Queen Island. Après tout, ces êtres avaient largement mérité le sort qui était le leur mais ce qui avait surtout touché la blonde combattante, c'était le soin tout particulier que la rousse Céleste avait mis à choisir ses proies. Lydia n'avait rien d'une tueuse sans discernement. Elle prélevait parmi les hommes et femmes présents en ces lieux, ceux qui méritaient le plus de mourir. Des monstres à visage humain qu'Alrun aurait elle-même réduits à néant si les Nornes en avaient décidé ainsi. Surtout quand Amour lui indiquait la présence d'autres personnes dans les environs immédiats.

Des êtres qui n'avaient pas décidé de prendre part au combat et excitaient quelque peu la curiosité de la jeune femme.

- Alliés des ces pourritures ou victimes impuissantes ?

Cette question venait à peine de franchir ses lèvres en un souffle à peine audible qu'une sainte fit son apparition. Les Gémeaux si on se fiait à son armure. Chose qui ne tarda pas à se confirmer.

Seulement, cette rencontre ne fut pas exactement celle que l'ancienne Zeta Prime aurait pu imaginer. Qu'elle fasse la leçon à une spectre ne la surprit pas plus que cela. C'était un peu dans la nature des saints et des saintes de juger tous ceux qui ne faisait pas partie de leur ordre et surtout les spectres qui étaient leurs ennemis héréditaires. Le fait d'en voir une à l'action devait sans doute choquer la combattante dorée surtout si elle contemplait le visage rayonnant de la Vampire. Par contre, Alrun se serait attendue à un peu plus de compassion de la part d'une gold sainte. Détruire sans la moindre émotion un village complet avait de quoi surprendre mais elle ne savait qu'en penser à cette étape de la guerre.

Ne souhaitant pas envenimer les choses entre les alliées improbables, la guerrière s'abstint d'intervenir mais jamais, elle n'oublierait ce qu'il venait de se passer. Entre tuer des cibles précises avec un certain plaisir et détruire à grande échelle, à l'aveuglette et avec une froideur effrayante, qu'est-ce qui était le pire ? Question qui demeurerait en suspend. La blanche féline n'avait de toute façon rien à dire dans cet échange. Tout était achevé et elle ne pouvait rien ajouter de plus.

Une autre spectre ne tarda d'ailleurs pas à faire son apparition. Laissant le soin des présentations à Lydia, Alrun se concentra surtout sur les cosmos présents au devant d'elles. Tous plus puissants les uns que les autres, ils se révélaient à mesure que les alliés avançaient. Le Sagittaire apparut ensuite, ignorant totalement les combattantes.

Se tournant alors avec les deux spectres, Alrun se contenta de répondre.

- Enchantée, Charis du Béhémoth. Maintenant, comme tu nous l'as rappelé, il est temps d'avancer vers Pséma. J'ai juré d'en finir avec lui pour l'avenir de ce qu'il reste du peuple d'Asgard et que m'importe le prix à payer. Seule sa mort et son emprisonnement définitif pourront assurer la survie du Royaume du grand Odin. Que cela m'oblige à être avec vous, en plus de vos alliés saints et marinas, n'empêchera en rien l'accomplissement de ma mission sacrée. Tout au contraire, cela rendra l'entreprise autrement plus réalisable. Autant rayer cet homme qui s'est emparé du pouvoir d'un dieu de la carte et mettre un terme à toute cette folie.

Sur ces mots, la féline appela Tendresse à venir les rejoindre. La femelle n'était jamais bien loin et ne mettrait sans doute pas trop de temps à rejoindre l'ancienne dame.

=> Temples
Revenir en haut Aller en bas
Skan


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 358
Armure : Étoile Céleste de l'Illusion

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
176/176  (176/176)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Jeu 2 Fév - 12:14

Et c'était parti ! Après le passage très anecdotique de la chimère infernale à la plage, il était maintenant temps d'arriver au comptoir de recrutement. Pfff ... Cet endroit ressemblait juste à n'importe quel autre village du monde ! Et c'était CA l'endroit où il fallait aller pour se prétendre chevalier noir au service du mal ? Ridicule ! Skan avait presque honte pour eux ! Décidément, c'était vraiment des méchants de pacotilles et ils auraient dût laisser les spectres être les ennemis, eux au moins ils savaient faire dans la terreur !

M'enfin, allez, c'est pas grave. Après cette très lourde déception, Skan allait continuer son chemin avant d'être définitivement dégoûté. C'est à ce moment-là qu'il commença a ressentir des cosmos qui semblaient s’élever dans les alentours. oui, il y avait des combats ici aussi, c'était certain.

Seulement c'était assez triste ... très vite, un cosmos venait de s'éteindre et c'était celle d'un spectre. Niobe hein ... cet homme n'avait toujours été qu'un minable de toute façon et c'était pas sa perte qui allait entaché le moral du spectre. C'était un guerrier de seconde zone qui était d'une lâcheté déconcertante et quoi qu'il lui soit arrivé, il le méritait sans doute des centaines de fois.

Remarque, cet impromptu allait quand même donner une idée à Skan. Il y avait dans cette direction un combattant qui avait été capable de le battre en un seul coup quand même, même si le Deep n'était qu'une étoile terrestre, c'était déjà pas mal. Tout ça allait donc décider le psychopathe d'aller rencontrer cet homme même si pour ça, il devrait aussi croiser le spectre de la dryade, une étoile céleste bien moindre par rapport à celle de l'illusion, et même sans doute coopérer avec lui en cas de pépin. Puis bon, de toute évidence, Valerian était déjà en train de se battre contre le saint noir alors il aurait été un peu injuste de ne pas lui en laisser au moins un bout.

Néanmoins, même avec cet être dans les pattes, la chasse était enfin ouverte et l'homme aux yeux de sang ne laisserait rien gâcher son plaisir ...

=> Combat Niobe & Valérian contre la bête noire
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 3 Fév - 17:53

Les paroles d’Alistrae des Gémeaux me touchèrent. Elle savait, comme tous ceux qui avaient décidé de prendre part à ce combat que son dénouement se jouerait entre Asya, Charis, Pséma et moi. La moindre erreur pourrait nous coûter la victoire, Asya étant déjà au beau milieu d’un combat et Charis étant partie de l’avant, il ne restait plus que moi et Alistrae dans ce cimetière d’âmes. Mon regard se perdit dans les sombres allées de cet endroit, l’obscurité et la noirceur mêlés aux cosmos sinistres des chevaliers noirs me firent avoir quelque secondes le tournis. Je repris rapidement mes esprits lorsque je sentis d’autres cosmos noirs s’éveiller un peu plus loin, précisément où se trouvait Charis et sa bande.

Le temps nous était littéralement compté, malgré les secousses et les tremblements que causaient le choc de Balmung sur la barrière divine, nous ne pouvions avancer plus rapidement. Jetant un rapide coup d’œil à mon alliée à mes côtés, elle semblait réellement déterminée à se jeter dans la bataille afin que je puisse avancer, c’était tout à son honneur et si c’était là sa volonté, nous irions jusqu’au bout.

Sentant une pression cosmique hors norme sur la majorité de l’île, je fus surpris que ces querelles n’aient pas encore attisé la vision d’autres dieux avides de pouvoir ou de vengeance. Le taux de cosmos déployé était tel que la pression écrasait les moindres petites créatures. Je regardais à mes pieds, des multitudes de pinces de crabes écrasées, de coquilles fracassées et de membres arrachés. Ces humains n’auraient jamais survécu longtemps dans un endroit pareil, très rapidement ils se seraient fait écraser à l’instar de ces crustacés qui avaient rejoint par on ne sait quel moyen ce semblant de village.

Mon armure s’était régénérée, bon elle ne resplendissait pas mais au moins toutes les parties de Sagittarius se trouvaient là où elles devaient. Je regardais mes blessures qui elles étaient encore bien visibles. L’assaut de Pséma avait été si puissant, il allait nous falloir une force incommensurable pour s’opposer à lui. Mais était-ce la bonne solution ? Opposer notre violence à celle de Pséma… jusqu’ici c’était ce que nous faisions mais trouver un autre moyen semblait être impossible au vu de la situation.

Je me concentrais lentement, augmentant mon cosmos, les ailes de mon armure se replièrent devant moi, cachant ma vision. Elles émirent une lueur blanche quelques secondes avant de reprendre leur place dans mon dos. Je sentais déjà un soulagement, je savais maintenant qu’il n’était plus qu’une question de minutes avant de retrouver une forme parfaite mais je savais aussi que le combat que j’allais devoir mener se rapprochait.

- Allons-y, Alistraë, nous avons suffisamment attendu. Ta présence risque d’être nécessaire plus avant.

D’un signe de la tête je la saluais avant de suivre les pas des spectres. Il y avait deux chevaliers noirs plus loin qui ne cachaient plus leurs cosmos et c’était notre destination !

-> Les Temples noirs

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   Ven 3 Fév - 18:17

-> je viens de la plage

Rien ni personne n'était venu à sa rencontre. Pourtant, ses visions étaient plus qu'exacerbées par la tension ambiante. Des silhouettes floues, tordues, voûtées ou démentes s'effaçaient aussi vite qu'elles apparaissaient et que dire de ce qui se dessinait entre les vagues. Tout n'était que troubles et incertitudes. A croire que la sainte se trouvait debout, installée sur le couvercle d'une immense bouilloire qui ne demandait qu'à cracher son contenu. Morgane ne pouvait que se rendre à l'évidence.

Cette île était déjà une épreuve en elle-même. La mort et la souffrance en transpiraient au moindre pas. Cendreuse, fumante, sillonnée en tout sens par des torrents incandescents, elle n'était que chaos et instabilité. Pourtant autre chose s'en dégageait sans que la Vierge d'or ne puisse mettre le doigt dessus. Quelque chose de rare, d'exceptionnel tapis loin sous la couche de mal pur. Creuser était plus que tentant mais en avait-elle le temps ? Visiblement non. Elle et tous les autres saints étaient embarqués dans une course folle pour mener les hérauts au devant de Pséma. Il fallait avancer tout en retenant que quelque chose de bon pouvait sommeiller au cœur même du mal. Retenir cela et user de ses dons quand le moment serait venu, elle s'en fit la promesse.

Faisant alors abstraction de tout cela, la brune voyante commença à se concentrer sur toutes les explosions qui l'entouraient. Entre l'écran divin maintenant les black saints en ces terres et les éclats de cosmos, elle ne tarda pas à localiser les combats en cours. Il fallait qu'elle monte et rejoigne les autres.

Tous étaient en avant et à moins que d'autres ne viennent la défier, elle n'avait nulle raison de s'attarder là. De toute façon, tout autour d'elle n'était que ruines. A croire que les alliés s'étaient donné pour mot d'ordre de tout détruire sur leurs passages. Couper toute retraite ? Pourquoi pas. C'était une bonne stratégie pour forcer l'ennemi à paraître au grand jour. Rien ne pourrait plus les dissimuler quitte à faire de chaque village un cratère béant.

~ Espérons juste que seuls des monstres se tapissaient en ces lieux. Plus aucune vie ne s'y trouve en tout cas. C'est le calme plat. ~

Sur cette conclusion, ses yeux brillèrent, laissant ses iris se teindre d'une couleur unique en ce monde. Celle de infants de Nyx dont le sang coulait depuis toujours en ses veines. Prise au piège de sa propre nature, la sainte devait s'efforcer de ne pas l'oublier et surtout de ne pas la trahir. La peur d'être démasquée demeurerait toujours la pire de toutes ses craintes.

Citation :
Aucun défi, je poursuis.

=> Temples


Dernière édition par Morgane le Lun 6 Fév - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event Pséma] Déferlement des Alliés au Comptoir- La Guerre continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Death Queen Island: Antre de la Confrérie Noire :: Comptoir de recrutement-